AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherFAQ

Partagez|

[Taverne/tenue par Sabretran] Au Dragon Céleste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20  Suivant
avatar


Nombre de messages : 12079
Âge : 27

Voir le profil de l'utilisateur


Mumak
Message Sujet: Re: [Taverne/tenue par Sabretran] Au Dragon Céleste | Sam 19 Nov 2011 - 19:35


    Mumak commençait à jubiler intérieurement. Ce Garnyiss était le candidat idéal pour avoir quelques repères sur la situation actuelle. Même le jeune homme semblait un peu moins souriant et enthousiaste à l'idée de discuter avec lui. Tant pis, il peut s'en aller à tout moment après tout. L'homme lui dit finalement qu'il n'y avait aucunes alliances ou hostilités envers les autres clan. Le Nain se détendit légèrement. M'enfin, il ne souhaitait pas pour autant que son interlocuteur en sache plus sur lui. Il vida alors sa troisième chope puis s'essuya la barbe. Au moins, ce Garnyiss était réaliste... Il est vrai qu'un Dragon est très dangereux.

    - Je vois, rien n'avance en fait. Mais vous avez raison, un Dragon est un vrai fléau lorsqu'il laisse sa haine l'envahir. C'est la créature la plus puissante. C'est aussi pour cela qu'un Dragonnier possède une grande force.

    Un Dragonnier sans Dragon, difficile à imaginer... Cela doit être terriblement dur à vivre. Mumak chassa cette pensée de son esprit. Entre temps, un autre homme était entré dans la taverne. Le Nain n'avait pas fait attention à lui à vrai dire. Mais lorsqu'il se présenta, plutôt brièvement, ce vagabond avait réagit et les avait rejoint rapidement. Même en le dévisageant durant plusieurs secondes, il ne le reconnut pas. Mumak commanda une quatrième bière d'un signe au tavernier. L'étranger venait se présenter et les saluer. Winitran... Inconnu au bataillon. Au moins, il allait droit au but ce petit, il voulait des informations sur Eldeen. Et il laissait entendre qu'il les connaissait plus ou moins.

    - Bonjour Winitran. Que veux-tu à Eldeen ?

    Mumak n'aimait pas donner des informations sans connaître les intentions du demandeur. Mais Garnyiss répondu juste après lui, annonçant le décès d'Eldeen. Le sang du Nain ne fit qu'un tour et sa chope éclata dans son poing, éclaboussant sûrement les autres. Le ton de sa voix se fit un peu plus franc et moins sympathique.

    - Que s'est-il passé ? J'espère que l'auteur du crime à été attrapé ?

    Apparemment, tout n'était pas reposant durant son absence. Peut être qu'il y a eu des guerres ? Cela serait étonnant car des échos auraient atteint ses oreilles même dans les Montagnes. Soupirant, il commanda une autre bière et la vida d'un trait. Décidément, il ne restait plus beaucoup d'amis de confiance sur ces terres...

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 6269
Âge : 26

Voir le profil de l'utilisateur


GreyMalkin
Message Sujet: Re: [Taverne/tenue par Sabretran] Au Dragon Céleste | Dim 20 Nov 2011 - 18:22


Ainsi, le nain connaissait Eldeen. Par conséquent, il s’agissait bien du célèbre Mumak, le seul dragonnier nain qui parcourait ces terres. Winitran s’apprêtait à lui répondre qu’Eldeen était sa Dame, celle qui guiderait ses fidèles vers la gloire et le pouvoir, et qui un jour imposerait sa volonté sur le monde, mais le sourire fondant comme neige au soleil de Garnyiss l’en dissuada.

" Helas, messire Winitran, je crains que vos recherches ne doivent s'arrêter sur les rives du Lac Tudösten. Eldeen repose désormais sur ses rives, aux côtés de son dragon..."

Le visage de Winitran ne trahit aucune émotion, mais être rappelé ainsi à la triste réalité de la disparition de sa Dame n’en était pas moins douloureux. Et il ne s’était même pas encore rendu sur Sa tombe… L’explosion de la chope de Mumak l’empêcha de demander au chef du Nomins si il était vraiment sur de lui. Le guerrier l’observa, perplexe. Mumak semblait touché par le sort d’Eldeen. Ignorait-il donc que sa Dame ne pouvait mourir, qu’elle était éternelle ?
Cependant, il était vrai que Winitran ignorait tout des circonstances de la mort de sa Dame, nonobstant le fait qu’elle avait été assassinée. Par qui et pourquoi, cela, il l’ignorait. C’est ainsi qu’il portat une grande attention à la réponse du Nomisien.










Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 10942
Âge : 30

Voir le profil de l'utilisateur


Garnyiss
Message Sujet: Re: [Taverne/tenue par Sabretran] Au Dragon Céleste | Lun 21 Nov 2011 - 19:41


Bon, je n'avais plus qu'à me laisser pousser la barbe et me trouver un baton pour devenir l'équivalent d'un demi dieu. Oh, et fumer de l'herbe aussi ! Peut-être que ça me permettrait de m'évader de cette taverne où l'atmosphère avait subitement perdu quelques degrés. Pas étonnant vu le coup de marteau que je venais d'asséner à Mumak et à Winitran avec la plus grande délicatesse.

" Elle a reçu un carreau d'arbalète fatal, peu après minuit à Furnost.", expliquai-je avec un détachement voulu. " L'un des veilleurs de nuit à trouvé son corps lors de sa ronde et a immédiatement alerté la garnison mais il était trop tard. Son assassin avait déjà disparu, sans doute juste après avoir commis son crime."

Ca, c'était la version officielle. Celle que n'importe qui pouvait entendre en posant des questions à ce sujet. Un tireur en embuscade, une victime, aucun témoin. Fin de l'histoire. Amayläe n'avait pas tenu à ce que le reste soit étalé sur la place publique. Pourquoi ? Avait-elle des soupçons quant à l'identité du meurtrier ? Je n'en savais rien et ne le saurai sans doute jamais. Elle avait comme qui dirait emporté tout cela dans la tombe - métaphoriquement parlant car dans le chaos des évènements qui avaient accompagné sa mort, son corps avait disparu. Fallait-il y voir là la main de mes si estimés prédécesseurs ? Possible...

* Une pièce d'or que la choppe va mal finir !*
* Je te signale que tu ne gagnes rien dans... Oh !*

La scène de l'annonce de la mort d'Eldeen repassa dans mon esprit avec une précision déconcertante. La choppe se fracassant dans l poigne de Mumak. Une choppe bon sang, pas un verre que n'importe quel crétin pouvais casser en forçant. Un exploit à mettre sur la poigne naturelle des nains et leur sang froid légendaire ? Non, pas maintenant que je savais pourquoi ce nom semblait étrangement familier.

Splendide, j'allais devoir composer avec le Nain. Le seul dragonnier qui n'était pas à la hauteur de sa réputation ! Et ancien professeur d'Eldeen à ce qu'il se racontait. Pas étonnant qu'il ait réagi aussi vivement à l'annonce de sa mort.


" Ceci dit, elle tenait un parchemin chiffoné dans sa main lorsque elle a été retrouvé, lui donnant rendez vous à l'endroit où elle a été tuée. Un message signé F, ça ne vous dirait pas quelque chose par hasard ?"







Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 1413
Âge : 22

Voir le profil de l'utilisateur


Dayazell
Message Sujet: Re: [Taverne/tenue par Sabretran] Au Dragon Céleste | Sam 3 Déc 2011 - 14:01


Tandis qu'il servait un de ses clients, un bruit de verre brisé mis tout les sens d'Epiphane en alerte. Une bagarre ? Dans sa taverne ?
Sans plus attendre de réponse, sa main se dirigea instinctivement vers le rouleau à pâtisserie sous le comptoir, prêt à le manier avec dextérité contre les fauteurs de trouble. Il arrêta net son mouvement lors qu’enfin il se rendit compte qu'il ne s'agissait que d'un simple accident...émotif. C'était ce nain, qui, en quelques minutes avait attiré un semblant de foule autour de lui.
"Foutus étrangers ! songea le tavernier, toujours là à se chamailler pour un rien" Il sentait depuis leur entrée la puissance d'une certaine aura de pouvoir qui les enveloppait, et que l'elfe, incapable en magie, n'arrivait pas à définir. D'un pas résolu il se dirigea vers leur table, affichant un grand sourire de bienveillance.

-J’espère au moins que votre main s'en est sorti indemne Monsieur, pour manier une si grande hache sans aide ! Le tavernier rigola brièvement, retrouvant sa bonne humeur, puis reprit plus sérieusement, votre bière coutera un brin plus chère ce soir. On vient d'ouvrir et les verres ne tombent pas du ciel, je suis navré.

Il avait hâte d'emporter les bris de la chope pour en faire de la poudre de verre, et inaugurer enfin le deuxième bocal derrière le comptoir. "À ce rythme je pourrai en mouler une dizaine de lune en lune...".

-Cela dit, ajouta-t-il, il serait préférable que vous payez en pièce neuve, je les collectionne, voyez-vous...




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dirigeante de l'Equilibrium

Nombre de messages : 22327
Âge : 28

Voir le profil de l'utilisateur http://bartimeus.actifforum.com


Ellenwen
Dirigeante de l'Equilibrium
Message Sujet: Re: [Taverne/tenue par Sabretran] Au Dragon Céleste | Ven 10 Mai 2013 - 19:10


Ellenwen attendait à la table, les coudes sur la table et la tête dans les mains. Pierrot lui avait donné rendez-vous à son ancienne taverne, quelques jours plus tôt. Son message, couché de son écriture fine et presque illisible, était bref mais avait réussi à redonner, l'espace d'un instant, un sourire à l'elfe et l'avait sorti de sa catatonie. Mais maintenant, arrivée dans cette taverne humaine, elle qui y avait passé tant d'années, se sentait déplacée, gênée par le bruit et les rires gras des hommes autour d'elle. Vêtue de son ancienne tenue de coureuse des bois - un pantalon serré dans de hautes bottes, une chemise d'homme et un corsage de cuir - elle se tenait renfoncée dans l'ombre. La capuche de sa cape dissimulait en partie son visage et ses traits qui, bien loin des canons de beauté de la forêt, étaient devenus indubitablement elfique. Seule une mèche de cheveux vagabonde, parfois, se déroulait jusqu'à sa poitrine et permettait de l'identifier comme une femme.

Elle saisit la chope qu'elle avait demandé par signe au barman et but avec une grimace. La bière était fadasse, presque sans goût et sans bulles. Ellen songea, avec un petit sourire, qu'au temps où son vieil ami tenait la taverne, aucune bière semblable à celle-ci n'aurait pu passer la porte de la taverne. Mais c'était il y a longtemps et à voir la poussière qui commençait de s'accumuler dans les coins de la pièce, à voir les fentes du bois de la table qui noircissaient, le nouveau propriétaire était bien plus préoccupé à l'idée de récolter une nouvelle pièce qu'à tenir l'établissement. De son temps... l'elfe eut un sourire désabusé en songeant au nombre de tavernes crasseuses où elle avait dormi, partageant son lit avec les puces et les punaises. Et elle avait adoré cette vie, quand elle partait sur un coup de tête, sans attache aucune. Quand le compagnon qu'elle venait juste de choisir n'avait pas disparu, la laissant seule face au chaos. Quand elle n'était pas obligée d'attendre Pierrot, une bière immonde à la main et qu'ils parcouraient tous les deux le monde, cheveux au vent et rire sur les lèvres, main dans la main comme deux cons d'enfants.




Devant l'indifférence générale, demain est annulé
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 10942
Âge : 30

Voir le profil de l'utilisateur


Garnyiss
Message Sujet: Re: [Taverne/tenue par Sabretran] Au Dragon Céleste | Dim 12 Mai 2013 - 17:35


Les toits d'Uru'Baen avaient revêtu leur traditionnels habits d'hiver, tuiles et chaume nappés de blanc tels une appétissante pâtisserie. Vu du ciel, la ville se parait de féérie mais dans les rues, les choses étaient toutes autres. Chacun des pas de Garnyiss faisait jaillir la soupe boueuse des rues en éclaboussures glacées. Voilà qui n'allait pas faire remonter l'hiver dans estime, songea-t-il tout en réajustant les pans de son écharpé. Associée au capuchon de son manteau, elle offrait un rempart contre le froid ainsi qu'un anonymat tout aussi appréciable. L'ancien chef du Nomins ne se faisait pas d'illusions sur les sentiments de certains notables vis-à-vis de sa personne, pas plus qu'il ne croyait à la liesse de ces derniers lorsqu'ils apprendraient sa présence au sein même de leur fief.

Sur cette pensée des plus réjouissantes, Garnyiss hâta le pas vers la taverne du Dragon Céleste et les espoirs de chaleur au coin du feu qui allaient de paire avec l'enseigne. Sitôt la porte ouverte, l'air chaud enveloppa Garnyiss de son étreinte réconfortante. Sur l'instant, ce dernier mis de côté ses réserves vis-à-vis de Don Juan pour lui reconnaitre d'avoir eu le nez fin sur le lieu du rendez-vous compte tenu du temps pourri.

Sitôt ses bottes essuyés sur le paillasson et son manteau débarrassé des derniers flacons de neige, Garnyiss se dirigea vers la salle commune. Son interlocuteur avait clairement laissé entendre qu'il était entré en contacts avec d'autres personnes susceptibles de l'aider à résoudre ce " démêlé personnel ". Curieuse conception du terme personnel vu que le Juan en question était allé jusqu'à faire appel aux Sables Dansants. Entre autres…

Garnyiss laissa donc son regard voguer d'une tête à l'autre, cherchant dans la clientèle aussi bien Don Juan qu'un possible futur acolyte. Ses yeux s'arrêtèrent brièvement sur une silhouette dans un coin de la salle. Elle avait pris soin de choisir un recoin dans l'ombre et, remarqua-t-il avec un certain amusement, de dissimuler ses traits sous un capuchon. La nouvelle tendance, songea-t-il en faisant le parallèle avec sa propre tenue. Il ne se permit cependant pas de s'attarder à une observation plus détaillée et laissa vite son regard passer à un autre visage tandis qu'il s'avançait vers le comptoir.

" Un gratteron chaud, s'il vous plait ! ", demanda-t-il d'une voix enrouée par le mauvais rhume qui l'avait choisi comme victime.

Quelques instants plus tard, le serveur déposa devant lui une tasse fumante. Garnyiss contempla quelques instants le breuvage d'un brun un petit peu trop clair à son goût. La première gorgée lui confirma sa première impression de jus de chaussette mais la chaleur qui se diffusa dans sa gorge lui ôta l'envie de pinailler là-dessus.

Il déposa quelques piécettes sur le comptoir avant de tirer une chaise à lui et de s'y asseoir. Ses pensées revinrent alors presque machinalement aux affaires qui l'avaient mené ici et à la silhouette encapuchonnée qu'il avait remarqué dès son entrée. Les deux pouvaient tout aussi bien être liées qu'être de simples coïncidences. Ne pouvant se résoudre à aller satisfaire sa curiosité ou à trouver une entrée en matière convenable – généralement, les inconnus n'abordaient pas les femmes comme ça, en passant – il accorda un dernier regard à la silhouette mystérieuse avant de touiller machinalement son gratteron.

Attendre, attendre et encore attendre que d'autres arrivent. Sans cesse de demander s'ils venaient ici pour les mêmes affaires que lui. Voilà pourquoi Garnyiss détestait arriver en premier aux rendez-vous organisés par un tiers.








Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 6269
Âge : 26

Voir le profil de l'utilisateur


GreyMalkin
Message Sujet: Re: [Taverne/tenue par Sabretran] Au Dragon Céleste | Dim 12 Mai 2013 - 20:26


Peu après l'arrivée de Garnyiss, la porte du Dragon Céleste s'ouvrit à nouveau, laissant entrer en même temps que le nouvel arrivant des flocons de neige imprudents, qui ne tardèrent pas à fondre à la chaleur ambiante.

Le nouveau venu était chaudement emmitouflé dans ce qui ressemblait fort à une épaisse robe passée par-dessus un pantalon et une chemise, et tombant jusqu'à de hautes chaussures adaptées au long voyage. Un long tissu enroulé autour du cou de l'homme et remontant sur sa bouche complétait la tenue. D'une couleur beige à brune rappelant les mille et une nuances du désert, elle désignait clairement son propriétaire comme un homme du Hadarac. Au dessus du tissu, le regard vert d'eau perçant de l'homme scruta l'intérieur de l'auberge. Il tomba alors sur Garnyiss…

Souvenir, souvenir…
Winitran a déjà été dans cette taverne, une fois seulement, en présence d'un nain et du capitaine, il y a [strike)cinq messages de cela[/strike] bien longtemps. De cette confrontation avec le dragonnier de Vanialy, qui venait d'apprendre la mort de son apprentie, le guerrier des Larmes préférait ne pas s'en rappeler l'issue.
En parlant de ne pas s'en rappeler l'issue, cela ne vous rappelle t-il rien ? Bien que connaissant tout de sa vie, je me demande parfois si cela ne cache pas un traumatisme profond, remontant à son enfance.


…et ne s'y arrêta pas plus que nécessaire, pour ensuite se porter sur la femme encapuchonnée. Cette vue sembla réveiller quelque chose en lui, et, jurant, il fit demi-tour et sortit de nouveau dans les froideurs de l'hiver.










Revenir en haut Aller en bas
avatar

Revenant

Nombre de messages : 10083
Âge : 28

Voir le profil de l'utilisateur


Pierrot
Revenant
Message Sujet: Re: [Taverne/tenue par Sabretran] Au Dragon Céleste | Dim 12 Mai 2013 - 21:26


Le froid était saisissant. Pierrot avait les joues rouges et une épaisse buée blanche sortait de sa bouche a chaque expiration. Il était légèrement essoufflé de la marche rapide qu'il avait pu faire depuis la porte Sud de la ville. Il poussa la porte de ce qui fut son établissement, autre fois. Tout était à la fois identique et très différent. Les tenanciers avaient du se succéder au fil des années, il ne connaissait pas l'actuel. Les meubles, la disposition, rien n'avait changé. Cependant, le ménage datait de plusieurs jours, voir plusieurs mois pour certains recoins. La bière étiquetée "blonde" avait dans les verres des clients une couleur jaunâtre qui laissait deviner un goût amer et rance.

D'un rapide coup d’œil, Pierrot repéra son amie qu'il avait convié ici. Il s'avança vers la table, encapuchonné dans un grand et vieux manteau en feutre. Lorsqu'il fut tout près, il posa ses mains fraiches sur les épaules d'Ellenwen. Elles étaient enveloppée dans des mitaines tricotée de laine épaisse, grise et grossière. Elles semblaient aussi vieilles que leur propriétaire. Il approcha sa bouche encadrée d'une barbe assez courte quoiqu'un peu ébouriffée, et déposa un baisé sur le front de l'elfe. Puis, il se posa en face en tirant la chaise.


"Madame, puis-je ?"

Avant d'entendre la réponse, il s'assit et commanda un grand verre de vin chaud. Ce qui est cuit est désinfecté, règle première des tavernes peu à cheval sur l'hygiène. Le verre arriva.

"Trinquons ! Trinquons à la retraite des souverains !"

Les verres s'entrechoquèrent, puis il continua

"Alors, qu'est-ce que tu deviens ? Moi, ça me fais un bien fous de ne plus rien avoir à faire !"


Le voyageur court les routes
Il sent, il voit, il goute
Le voyageur apprend de ses pas
Et le monde va vers son trépas
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 2466
Âge : 26

Voir le profil de l'utilisateur http://abysse-yclette.deviantart.com/


Abysse Yclette
Représentante de l'Equilibrium
Message Sujet: Re: [Taverne/tenue par Sabretran] Au Dragon Céleste | Lun 20 Mai 2013 - 22:30


Glacial. Mordant. Saisissant. Un froid omniprésent. Un manteau immaculé couvrait la ville d’ordinaire si sombre, si noire. Trop légèrement vêtue à son goût, Abysse s’emmitouflait tant bien que mal dans sa lourde cape en laine dont les motifs pourpres détonnaient sur la neige. Ses pas, complètement étouffés, laissaient une trace légère, éphémère. La jeune femme souffla dans ses mains. Le cuir qui les entourait ne parvenait pas à les protéger du froid hivernal. Décidément, Abysse ne s’y habituerait jamais. La chaleur étouffante du Hardarac venait presque à lui manquer.

Sans trop de bruit, Abysse poussa la porte de l’auberge. Un petit comité s’était déjà rassemblé, poussé par des rumeurs et quelques affiches habilement placardé. On cherchait des aventuriers. D’ordinaire, la jeune femme aurait intégré une telle troupe de mercenaires, cherchant la fortune ; et pourquoi pas, quelques informations divertissantes. Seulement les temps avaient bien changé, Abysse avait rejoint les côtés de Kellran et Myad, anciens compagnons d’infortune, afin de fonder la Guilde Astrale. Et si, aujourd’hui, elle se présentait pour une telle entreprise, c’était dans le but de servir la guilde.

Cela, cependant, nul ne pouvait le savoir. Abysse avançait à visage couvert. Peu d’initiés connaissaient son véritable rôle aux côtés de Myad.

Un rapide court d’œil lui fit faire le tour de la salle. L’hiver avait rempli cette dernière, poussant des gens frigorifiées près du foyer rougeoyant. Pourtant, ce n’était pas la chaleur du feu qui attirait l’attention de la jeune femme. Non loin de là, quelques silhouettes attirèrent son attention.

La crème de la crème.

Une ancienne reine, un roi déchu et même un assassin talentueux. Au milieu de toute cette pompe, Abysse détrompait, évidemment. Mais elle avait l’habitude, à présent. Sa discrétion restait son meilleur atout. Un sourire aux lèvres, Abysse ignora les anciens monarques et se dirigea d’un pas léger vers un homme qu'elle ne connaissait que de nom. Elle inclina légèrement la tête, plantant son regard dans le sien.

- Bonsoir, Abysse Ac’trian, puis-je me joindre à vous ?



Spoiler:
 


Dernière édition par Abysse Yclette le Dim 26 Mai 2013 - 15:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dirigeante de l'Equilibrium

Nombre de messages : 22327
Âge : 28

Voir le profil de l'utilisateur http://bartimeus.actifforum.com


Ellenwen
Dirigeante de l'Equilibrium
Message Sujet: Re: [Taverne/tenue par Sabretran] Au Dragon Céleste | Mer 22 Mai 2013 - 22:51


[Juste une précision, à la base Pierrot et Ellenwen ne viennent pas pour l'aventure, ils sont là par hasard et rejoindrons le groupe en les entendant parler... ou sur un quiproquo =)]

Ellenwen n'avait pas pris garde aux nouveaux venus qui entraient et sortaient. A vrai dire, elle ne guettait même pas l'arrivée de son ami qui, elle ne savait, tiendrait à la surprendre d'une manière ou d'une autre. Elle ne tenait pas à gâcher ses effets de manches, quels qu'ils soient. Sans compter qu'elle était bien trop absorbée dans ses pensées. Seul le sentiment désagréable d'être observée lui fit relever la tête et quitter la contemplation du liquide rougeâtre que l'aubergiste s'obstinait à appeler vin. Elle redressa lentement la tête, gardant le visage dans l'ombre sans toutefois chercher à réellement le dissimuler, ses yeux parcourant la salle. Ils survolèrent rapidement les éléments habituels des taverne. Les ouvriers joyeux qui jouaient aux cartes à coup de jurons et d'éclats de rire, les quelques piliers de bar qui se noyaient dans l'alcool, les voyageurs de passage et quelques apprentis du coin, décidés à oublier quelques instants les rigueurs du maitre, de l'hiver et de l'apprentissage. Ils s'arrêtèrent un instant sur un voyageur qui ressortait en jurant, comme chassé par un fantôme, et se teintèrent d'une lueur surprise et vaguement intriguée. Enfin, ils se posèrent, soupçonneux, sur l'étranger accoudé à une table bancale et dont les yeux, eux aussi, furetaient dans la salle, s'attardant un peu trop sur sa personne. L'ancienne reine fronça les sourcils, perplexe. Le visage ne lui était pas inconnu. Elle était certaine de ne pas connaitre l'homme qu'elle voyait mais elle était sûre qu'elle l'avait déjà croisé, peut-être de loin, peut-être longtemps auparavant, quand elle gouvernait encore le royaume. Mais elle ne parvenait pas à retrouver son nom.

Mais, avant qu'elle n'ai pu poursuivre ses réflexions, elle sentit deux mains se poser sur ses épaules, deux mains si froides qu'il lui sembla qu'elles touchaient sa peau nue. L'elfe frissonna violemment et rejeta la tête en arrière dans un bref éclat de rire, laissant tomber sa capuche et libérant une masse de cheveux blancs. Elle croisa le regard de son vieil ami et ferma les yeux de plaisir quand ses lèvres se posèrent sur son front, comme avant. Au moins certaines choses ne changeaient pas. Elle retint une larme - de tristesse, de nostalgie et de joie mêlées - et grimaça exagérément en sentant les poils de sa barbe la chatouiller.


- Je vous en prie, noble sire. Considérez cette table comme la vôtre !

Elle leva son verre et trinqua. Son ami avait vieilli, indubitablement. Il n'était plus le souverain aux cheveux d'or qu'elle avait connu, ni le jeune aventurier avec qui elle avait passé ses jeunes jours, à défaut de ses nuits, mais il n'était pas non plus le vieillard défaitiste qu'il avait pu être. Il semblait juste... plus mûr. Elle sourit. Pierrot ne changerait pas. Il la surprendrait toujours.

- Retraite, retraite... Je doute que je la vois arriver un jour la mienne...

Elle sourit à nouveau, pour détourner l'intention, et badina, sans vraiment répondre à la question, incapable de trancher dans les sentiments qui la tourmentaient.

- A mon avis, ma seule retraite sera quand mes vieux os auront décidé de se désouder face à tout ce froid. A force de vivre à Ellesméra, j'en étais venue à oublier vos hivers humains. Et toi, que deviens-tu ?

Elle avait un million de questions à poser. A commencer par la seule, véritable, unique et fondamentale... Que faisait-elle dans une taverne devenue miteuse, à des centaines de kilomètre de chez elle, parce qu'une lettre sans explications lui était arrivée ? Mais avant qu'elle n'ai eu le temps d'ouvrir la bouche, la porte de la taverne s'ouvrit à nouveau, laissant le passage à une nouvelle venue bien surprenante. Celle-ci, se dirigeant vers l'homme aux yeux fureteurs, se présenta à voix haute. Abysse Ac'Trian. Un nom qu'Ellenwen connaissait, à défaut de connaitre le visage qui allait avec. Une voyageuse bien imprévue, dans cette taverne. Et un hasard qui semblait trop hasardeux pour être réel.




Devant l'indifférence générale, demain est annulé
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Revenant

Nombre de messages : 10083
Âge : 28

Voir le profil de l'utilisateur


Pierrot
Revenant
Message Sujet: Re: [Taverne/tenue par Sabretran] Au Dragon Céleste | Jeu 23 Mai 2013 - 1:56


La taverne était très fréquentée. Des noms et des visages connus apparaissaient. La taverne n'avait pas du accueillir autre chose que des habitués depuis un moment. Cette affluence était pour le moins inattendue. Passé le froid de dehors, il faisait tout de même frais dans la taverne, et personne n'avait pensé à allumer un feu dans la grande cheminée au centre de la pièce. Pierrot ne pouvait pas aller changer la bûche et démarrer un feu sans devenir ainsi le centre de l'attention de tous, et il préférait ne pas se dévoiler.

"Je ne deviens pas grande chose, je me promène, je voyage. Je suis sur les routes depuis que j'ai rendu le trône. Je pourrais faire un guide des tavernes du pays avec toutes celles que j'ai vues en quelques mois. Le monde à bien changé. Mais ça me fait un bien fou ! Le trône m'avait ramolli et je me sens revivre !"

En effet, Pierrot avait l'air en pleine forme. Ses cheveux reprenait un peu de blond, il marchait sans boiter, il semblait moins raide. Il fallait qu'il lui parle de pourquoi il l'avait fait venir ici. Mais il fallait avant se réchauffer et se restaurer.

"Tu devrais te mettre au vin chaud. C'est la technique que j'ai trouvé dans les tavernes miteuse pour masquer le gout de mauvais vin : c'est plein d'épices ! Qu'est-ce qu'on peut manger de bon ici ?"


Le voyageur court les routes
Il sent, il voit, il goute
Le voyageur apprend de ses pas
Et le monde va vers son trépas
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Infiltrée du Cam Serarna

Nombre de messages : 3604
Âge : 26

Voir le profil de l'utilisateur


Hally
Infiltrée du Cam Serarna
Message Sujet: Re: [Taverne/tenue par Sabretran] Au Dragon Céleste | Ven 24 Mai 2013 - 21:41


Quel étrange rencontre. Hally se considérait encore comme une apprentie, elle ne connaissait pas encore tous les secrets de Djenka dans l'art de tuer, et se rencontre avec ce vendeur lui avait prouvé combien d'autres personnes pouvaient être experts dans ce domaine. Tuer des gens sans les toucher. Ou soigner, évidement. Même si la gentille Hally toujours là pour aider les gens qui méprisait toute sorte de violence -sauf quand c'était nécessaire ! - avait disparu, elle avait toujours besoin de cette face là de son apprentissage pour continuer. Elle apprenait à assassiner certes, mais jamais elle n'avait su aussi bien se défendre, et défendre ceux qu'elle aimait.
Quoi qu'il en soit, elle devait maintenant trouver un endroit où dormir. Elle avait entendu parler d'une taverne. Au Dragon Céleste. Elle aimait le nom, et d'après les rumeurs, c'était parfait pour ne pas se faire remarquer.
Remettant sa capuche sur la tête, elle prit sa jument par les rennes et marcha jusqu'à la taverne qui se trouvait à quelques rues de là.
Enfin arrivée devant, elle analysa l’établissement. Juste ce qu'elle cherchait. Elle attacha Xuri, lui promettant qu'elle s'occuperait très vite d'elle, et poussa la porte.
La neige en profita pour s’engouffrer à l'intérieur, et quelques têtes se tournèrent vers la nouvelle venue pour râler. Elle ferma la porte, puis lança un rapide coup d’œil aux personnes présentes dans la salle, tout en baissant sa capuche.
Ce coup d’œil à la clientèle aurait du être une simple formalité qui n'aurait rien apporté à la dragonnière. En plus d'être certaine de ne connaitre personne, son gedwëy ignasia était caché par ses gants et la beauté de ses armes par un enchantement.
Mais son premier pas vers le comptoir fut interrompu par ce que la jeune femme voyait dans un coin. Ou plutôt par celle qu'elle voyait. Hally n'en revenait pas. Il y avait dans la taverne Ellenwen, l'ancienne Reine des elfes en personne ! Elle était accompagnée d'un homme que la jeune humaine n'avait jamais vu. Mais qu'importe ! Que faisait une ancienne reine dans un tel établissement ?
Hally n'arrivait pas à quitter l'elfe du regard, et elle savait qu'elle finirait par être remarquée. Tant par Ellenwen en personne que par les clients qui remarqueraient une pauvre femme immobile à l'entrée !
Toujours aussi surprise, et sans quitter l'elfe du regard, Hally décida d'aller s'accouder au comptoir.

[ Je voyais pas vraiment d'autre moyen d'incruster Hally dans tout ça ^^' ]



Merci Maya !
Montrons que nous préférons mourir debout plutôt que de vivre à genou. 
Si la mort vient me prendre aujourd'hui, je suis prête.

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 10942
Âge : 30

Voir le profil de l'utilisateur


Garnyiss
Message Sujet: Re: [Taverne/tenue par Sabretran] Au Dragon Céleste | Sam 25 Mai 2013 - 22:07


[du coup, j'suis perdue... Ellen' et Pierrot sont si aisément reconnaissables ou pas ? Ou c'est Garnyiss qui est une tanche en reconnaissance faciale ? Mr. Green]

Garnyiss

En dépit de la température extérieure, le Dragon Céleste agissait tel un aimant au milieu de la ville, songea Garnyiss tandis que la porte ne cessait de s'ouvrir et se refermer. A la seule exception de celui qui s'était empressé de ressortir à peine le seuil franchi. Un habitant du Hadarac, à en juger par sa tenue, sans doute plus habitué à la chaleur en journée qu'à ce froid mordant. Garnyiss était bien placé pour savoir qu'ils pouvaient parfois de comporter étrangement mais tourner aussi vite les talons, voilà une bien intrigante nouveauté…

Et le voilà qui recommençait à lâcher la bride à ses tendances paranoïaques ! L'ancien chef du Nomins Ageati soupira intérieurement avant de replonger dans la contemplation de sa tasse. Les habitudes avaient décidemment la vie bien trop dure à son goût. Les résidus flottant entre deux eaux au fond de sa boisson attirèrent son regard. Garnyiss se surpris même à étudier la chorégraphie de cette ronde endiablée. Tout pour éviter de se questionner sur l'origine des danseurs où leur nombre lorsque la tasse était arrivée entre ses mains…

L'arrivée d'une femme encapuchonnée le sauva de l'ennui juste à temps pour l'empêcher de se poser ces questions fatidiques. Il reposa sans ménagement l'objet du délit contre la table, détaillant la nouvelle venue qui s'avançait vers sa table en souriant. Une future compagne dans cette équipée au commanditaire toujours absent. Au moins, ils seraient deux à l'attendre, remarqua-t-il dans un rictus intérieur.

" Je vous en prie," répondit-il tout en désignant une chaise vide - et ce n'était pas ça qui manquait autour de la table. Intérieurement, il espéra que tout deux n'allaient pas finir comme deux pauvres petits croutons abandonnés au coin d'une table.

" Ravi de faire votre connaissance, mademoiselle Ac'Trian. Garnyiss Bar'H'Ahin pour vous servir !", ajouta-t-il. Pour vous servir ? Ah, elle était belle l'ironie de la situation !

" Sale temps dehors, n'est-ce pas ?", poursuivit-il d'un ton égal avant d'ajouter avec un léger sourire," En parlant de météo, quel bon vent vous amène donc ici ?"

Après le chevalier servant, l'innocence incarnée. Il fallait bien l'admettre, Garnyiss faisait de louables efforts pour sortir de son costume d'armoire à glace – socialement parlant. Tout à sa conversation, il n'en remarqua pas moins l'arrivée d'une jeune femme qui s'arrêta comme tétanisée, suivie de l'homme du désert qui avait fui la taverne il y a encore peu. Cette fois-ci, il n'était plus seul mais remorquait deux autres silhouettes emmitouflées...

Jon, Winitran et Espérance

Le vent, la neige et le froid avaient beau agir de concert pour maintenir chacun chez soi, ils ne parvenaient pas à maintenir tout le monde chez soi. Mêlé aux voyageurs osant braver les rigueurs de l'hiver, un pâle représentant de la jeunesse dorée d'Uru'Baen se hâtait pour rejoindre la chaleur du Dragon Céleste. Alors qu'il ne lui restait plus que quelques pas pour rejoindre ce havre de chaleur, advint ce qui attend tous ceux qui marchent dans la neige fondue en ayant l'esprit ailleurs. Il glissa sur un pavé traitre et se rattrapa instinctivement à la seule chose à sa portée : une jeune femme se tenant non loin de l'entrée.

Sa malheureuse tentative se solda par un échec critique. La jeune femme perdit à son tour l'équilibre sous le choc, tant et si bien que tout deux finirent par se retrouver vautrés dans la soupe boueuse. Des éclats de rire moqueurs saluèrent cette bien triste performance mais le jeune homme n'y prêta guère d'attention. Il s'empressa de se relever et tendit galamment sa main à la jeune femme pour l'aider à se relever.

La jeune femme se retrouva soudainement étalée de tout son long dans la boue. Comme une enfant à qui l'on viendrait de faire du mal, des larmes perlèrent à ses paupières. Elles disparurent cependant bien vite quand la main se présenta devant ses yeux, une invitation à se relever. Elle s'en saisit donc et avec l'aide de son propriétaire, se redressa. Leurs habits à tout d'eux dégoulinaient de boue, enlevant un peu de sa superbe au jeune noble, mais ne tranchant pas trop avec l'épaisse robe brune et le poncho de la jeune femme. Cette dernière adressa un sourire chaleureux et communicatif, joyeux et naïf au jeune homme. Elle tendit la main pour écarter délicatement une mèche de cheveux qui retombait devant ses yeux, tout en gardant son autre main serrée dans la sienne.

" Ne vous avisez plus de la toucher !" lança une voix froide et glaciale derrière la jeune femme.

Avançant à grands pas, son écharpe de tissu flottant dans son sillage, Winitran se dirigea vers le couple. Quiconque aurait croisé son regard aurait frémi, ou mieux, fui devant lui : la lueur meurtrière qui y brillait n'augurait rien de bon. Sans doute le jeune noble aurait fait de même, mais la jeune femme tenait toujours fermement, quoique avec délicatesse, sa main dans la sienne. C'est donc avec appréhension qu'il put voir le guerrier des Larmes s'avancer vers lui, une main prête à dégainer son arme.

"Partez d'ici tout de suite, avant que je ne commette un acte que vous regretteriez." Murmura t-il à l'oreille du nobliau. Puis il se tourna vers la jeune femme. "Et toi…"

La transformation qui eut lieu fut fantastique. D'ours mal léché prêt à découper en morceau un parfait inconnu qui avait juste fait preuve de courtoisie envers une demoiselle en détresse – c'était son rôle habituellement, peut-être était-il jaloux – il se transforma un ourson calin soucieux du bien être de sa compagne.

" Il ne t'a pas fait de mal ? Tu n'es pas blessé ?"

Puis, comme elle ne lui répondait pas, le regard toujours fixé dans celui du jeune noble, Winitran remarqua sa main dans la sienne, et soupira, perdant soudainement son air féroce. Il attrapa la main libre de la jeune femme, et la traina derrière lui, d'une telle manière qu'on aurait pu dire qu'il en avait l'habitude.

" Et vous, vous avez intérêt à nous suivre et à ne rien dire. Elle a beau tenir votre main, elle peut toujours l'avoir, sans vous avec."

Jon resta médusé par la réaction du blondinet, se demandant s'il n'avait pas subit quelque choc à la tête durant son enfance. La surprise fut de brève durée, la colère suite à l'affront fait à se fierté plus encore. Aux mots du blondinet, le regard du jeune noble fut irrésistiblement attiré par sa main prise, comme hypnotisé. Ses yeux s'agrandirent devant la vision de la jeune femme entrant dans la taverne, serrant son trophée sanguinolent comme si de rien n'était. Il se vit, lui, contempler le sang jaillir en bouillons écarlates du moignon. Il entendit ses propres hurlements de douleur et d'horreur, recouverts par le rire machiavélique de l'homme.

Tremblant comme une feuille, d'une pâleur cadavérique à à la simple vision du destin que lui réservait ce fou sanguinaire s'il n'obéissait pas, Jon emboita le pas de son bourreau imaginaire. Ni la chaleur, ni le brouhaha si familier des conversations ne parvinrent à le réconforter. Il fut à moitié trainé vers une table où il s'assit dans un état second, manquant presque de rater la chaise au passage.

Le jeune noble ne recommença à respirer que lorsque le guerrier s'éloigna en direction du comptoir. Dès que ce dernier tourna le dos, il essaya frénétiquement de se dégager sa main tout en espérant que l'autre ne se retourne pas. A son grand désespoir, la jeune femme répondit à toutes ses tentatives en resserrant encore davantage sa poigne. Toujours en silence. Toujours avec ce même regard si vide qu'il en devenait effrayant.

Jon sentait peu à peu la situation basculer dans le cauchemar. La jeune femme n'allait pas lâcher sa main. L'autre allait revenir. Ses nerfs ne tiendraient plus guère longtemps, Jon le savait. Tout comme il avait la certitude qu'il allait craquer, tenter de s'enfuir. Et alors…

Machinalement, sa main libre se fraya un passage sous les épaisseurs de tissus jusqu'à une poche intérieure. Du coin de l'oeil, il vit le serveur s’éclipser dans l'arrière salle. Ses doigts tremblants luttèrent pour saisir une petite dragée. L'autre se retourna pour vérifier que les deux étaient toujours à leur table. Jon lui adressa un sourire nerveux en retour. Dans la poche, ses doigts se refermèrent enfin sur le précieux sésame et l'amenèrent précipitamment à ses lèvres

Gloup !

La dragée rose vif fut avalée sans autre forme de procès. Lorsque l'autre revint, Jon fixait la jeune femme avec les prémices d'un contentement béat...








Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 2466
Âge : 26

Voir le profil de l'utilisateur http://abysse-yclette.deviantart.com/


Abysse Yclette
Représentante de l'Equilibrium
Message Sujet: Re: [Taverne/tenue par Sabretran] Au Dragon Céleste | Dim 26 Mai 2013 - 16:19


Spoiler:
 
Abysse souriait doucement.

- Enchantée, puis-je vous appeler Garnyiss, simplement ?

A l'invitation de l'homme, elle s'assit en face de lui. Alors seulement elle défit la lourde cape qui la protégeait du froid hivernal et retira ses gants. Ces derniers étaient devenus complètement rigides à cause du froid et de l'humidité. La jeune femme fit jouer les articulations de ses doigts engourdis sous la table. Une nouvelle fois, elle balaya l'ensemble de la salle du regard.

- Alors nous ne sommes que deux, pour l'instant ? Demanda-t-elle, ignorant momentanément les politesses du fameux Garnyiss.

Son regard vint se poser sur lui. Elle l'observa en silence. Lorsqu'un serveur approcha, elle lui commanda une soupe. De quoi lui réchauffer les entrailles.

- Un froid glacial et mordant, oui. Difficilement supportable pour ceux qui n'y sont pas habitués...

Son ton était songeur. Elle se ressaisit d'un haussement d'épaules et se décida enfin à répondre à la question de Garnyiss.

- Ce qui m'amène ici, dites-vous ? Et bien quelques affiches soigneusement placardées et des rumeurs, aussi. Peut-être en avez-vous entendu parler vous aussi ?

Son ton anodin jurait parfaitement avec le regard qu'elle lui lançait. Abysse ne souriait plus.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 6269
Âge : 26

Voir le profil de l'utilisateur


GreyMalkin
Message Sujet: Re: [Taverne/tenue par Sabretran] Au Dragon Céleste | Sam 1 Juin 2013 - 11:50


Tandis que le jeune homme avalait sa dragée rose, Espérance tendit sa main vers lui…


Arrivé au niveau du comptoir, Winitran commanda trois choppes de vin chaud. En attendant d'être servi, il se retourna pour vérifier que le jeune noble ne s'était pas enfui. Son sourire crispé indiquait clairement qu'il ne tenait pas du tout à se trouver là, mais il n'avait pas vraiment le choix. Le guerrier des Larmes envisagea la possibilité qu'il s'était peut-être montré un peu trop brusque avec le jeune homme, et se décida à se montrer plus courtois avec lui.

Alors que les boissons arrivaient, il ne pût s'empêcher d'entendre la conversation entre Garnyiss et Abysse. Il connaissait le premier, si ce n'est de vue, mais au moins de réputation – et aurait eu, en temps normal, le réflexe de l'éviter : on l'avait presque totalement oublié, mais il existait encore une prime pour la tête du guerrier des Larmes – mais pas la seconde. Ce n'était cependant pas leur identité qui avait retenu son attention, mais le sujet de leur conversation.

Winitran n'aurait jamais pris le risque de remettre les pieds à Urû'baen, mais les rumeurs d'une aventure fortement rémunérée l'avait convaincue à tenter sa chance. Seul, il n'aurait même pas songé à s'engager, mais il devait prendre soin d’Espérance, et ce n'était pas avec une bourse vide qu'il y parviendrait.

Il s'approcha donc des deux aventuriers, et s'invita dans la conversation :

" Excusez-moi, je n'ai pas pu m'empêcher d'entendre votre conversation. Je m'appelle Walter, et je pense que nous attendons la même personne."

Et il s'installa à la table, non sans lancer un regard vers le couple que formait Esperance et le nobliau.

"Par la Dame !" jura t-il alors.

Ils n'étaient plus à la table…


" Oh, le bel éléphant rose !"

Le jeune noble, qui s'était enfin séparé d’Espérance, s'était approché de la table des rois et reines à la retraite, et contemplait avec un regard éperdu d'admiration Ellenwen, comme si il s'agissait d'une merveille rare et précieuse. Puis il se tourna vers Pierrot, et applaudit bien fort, avant de le serrer dans ses bras pour lui faire un gros câlin.

De son côté, Espérance s'était levé, avait marche d'une manière un peu mécanique vers Hally, et s'était mise à lui tapoter le crâne de manière répétitive, l'air extrêmement concentrée.










Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dirigeante de l'Equilibrium

Nombre de messages : 22327
Âge : 28

Voir le profil de l'utilisateur http://bartimeus.actifforum.com


Ellenwen
Dirigeante de l'Equilibrium
Message Sujet: Re: [Taverne/tenue par Sabretran] Au Dragon Céleste | Lun 3 Juin 2013 - 18:29


Tout en écoutant Pierrot, Ellenwen laissa son regard dériver dans la salle. Quelque chose, dans l'atmosphère ou les clients, elle ne saait pas trop, la mettait mal à l'aise. Comme si quelqu'un ne cessait de l'épier ou qu'elle allait risquer de tomber, dans une poignée de minutes, sur une vieille connaissance, elle qui n'avait eu de cesse de les fuir depuis le départ de Laïaga. Personne pour ne lui rappeler son drame, personne pour en être désolé, c'était aussi bien. Avant d'avoir fait le tour de la salle du regard, elle soupira intérieurement et se traita de soote. Elle était simplement paranoïaque. Ce n'était pas parce qu'elle retrouvait son vieil ami après tant d'absence qu'une embrouille allait forcément lui tomber sur le dos, non ? Non ! Elle secoua la tête, faisant voler ses boucles blondes et sourit à son vieil ami.

- Ramolli, ramolli... Tu parles. Je dirais plutôt que tu t'étais pris au sérieux et que ça ne t'a pas réussi. C'est terrible le coup de vieux que l'on prend lorsque l'on cesse de se croire jeune et bête, lorsqu'on fait taire son envie de parcourir le monde et de se lancer dans la première aventure venue.

Elle leva son verre de bière et trinqua à la santé des années passées. De toutes les bêtises qu'ils avaient pu faire, tous les deux. Elle goûta une gorgée et grimaça. La bière était toujours infecte.

- Je m'en souviendrais. Mais je trouve qu'un mauvais vin chaud est pire que toi. C'est aigre et ça vous laisse n bouche l'impression d'avoir croqué dans un citron vert moisi.

A cet instant, la porte s'ouvrit et attira cette fois l'intention de l'elfe. L'ancienne reine fronça nettement les sourcils. Abysse et maintenant Hally. La coïncidence ne pouvait en être une. C'était trop... surprenant. Elle recula son siège, de manière à avoir une vue d'ensemble sur la taverne et laissa trainer ses oreilles. Elle tenait absolument savoir pourquoi, de toutes les tavernes de l'Alagaësia, toute l'intelligencia semblait s'être donné rendez-vous dans celle-ci, miteuse et sans aucun intérêt. Sa paranoïa remonta légèrement. Elle se sentait mal à l'aise. Pourquoi cette taverne, qui était précisement celle dans laquelle Pierrot lui donnait rendez-vous. Elle baissa la voix et demanda :

- Dans quel coup fourré m'attires-tu encore, Pierrot ? Pourquoi m'as-tu invité ici ?

Elle se sentait, très étrangement, légèrement excitée. Les vieilles affaires reprenaient-elles ? Elle sourit et adressa un signe de la main à Hally, qui semblait au moins aussi étonnée qu'elle. Elle haussa légèrement les épaules, comme pour signifier qu'elle n'y était pour rien, puis reporta son attention sur le groupe insolite qui commençait de se former près du bar. Dans le bruit ambiant, elle ne parvenait pas à attendre leurs paroles mais il lui semblait que tous étaient là dans un but bien précis et tous semblait attendre quelqu'un. C'était comme s'ils préparaient un coup fourré. Elle força son attention à se détourner d'eux et reporta son regard sur son vieil ami. Elle passa la main dans ses cheveux et sentit, un instant, le poids des ans la rattraper.

- Enfin... je suppose que tu ne m'as pas fait venir juste pour le plaisir de me voir. Je te connais.

Elle sourit et allait continuer lorsque deux jeunes gens, aux yeux visiblement très dilatés, s'approchèrent de leur table. Ellen ne put retenir un mouvement de recul. La proximité commençait à nouveau à la gêner, comme un demi siècle plus tôt, lorsque, sauvageonne, elle était sortie de sa forêt pour la première fois. Sa forêt. Le regard que le jeune homme portait sur elle était effrayant. Il était comme hypnothisé par son visage, littéralement accroché à ses yeux. L'elfe frissonna et regarda la jeune femme, non loin, qui semblait perdue dans un rêve. Elle en tapotait le crâne d'une dragonnière, sans même s'en apercevoir. Ellen fronça les sourcils et jeta un regard glacial au jeune homme qui courait vers leur table et qui paraissait responsable des deux étranges et nouveaux venus.




Devant l'indifférence générale, demain est annulé
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Infiltrée du Cam Serarna

Nombre de messages : 3604
Âge : 26

Voir le profil de l'utilisateur


Hally
Infiltrée du Cam Serarna
Message Sujet: Re: [Taverne/tenue par Sabretran] Au Dragon Céleste | Lun 3 Juin 2013 - 22:23


Ellenwen la salua. Elle avait l'air surprise. Certaine de passer discrète, Hally avait choisi cette Taverne pour passer sa soirée. On ne posait pas de question, et personne n'y allait. Normalement. Car au vu des regards que l'ancienne Reine jetait à l'étrange groupe à côté de la dragonnière, on aurait dit qu'elle les connaissait aussi. Ou qu'elle se méfiait.
Quoi qu'il en soit, la dragonnière répondit d'un hochement de tête en souriant à l'elfe puis se tourna. Elle commanda une bière qui arriva assez rapidement. Elle la porta de suite à la bouche pensant assouvir sa soif. Mais comme toutes personnes très peu habituée à ce genre d'établissement, elle ne put cacher sa grimace des la première gorgée en éloignant le verre de ses lèvres. Trop bien habituée dans la Taverne du clan, elle ne s'attendait vraiment pas à tomber sur un jus de chaussette !
Alors qu'elle se demandait comment quelque chose qui ressemblait autant à une véritable bière pouvait avoir un goût si différent, elle vit du coin de l'oeil quelqu'un s'approcher. Elle se tourna, faisant bien comprendre aux traits de son visage qu'elle ne voulait pas être dérangée et que la personne n'était pas la bienvenue. Mais des qu'elle croisa le regard de la femme qui approchait, la jeune humaine comprit que cela ne dissuaderait pas la nouvelle venue. L'esprit de la femme était totalement ailleurs ! Et ses yeux vitreux en témoignaient ! Sans vraiment voir Hally, elle s'approchait d'elle, et sans même prononcer un mot, elle commença à lui toquer le crâne.
La dragonnière s'écarta de suite en se levant. Le mouvement à priori trop rapide pour la femme lui fit perdre quelque peu l’équilibre, mais des qu'elle fut de nouveau droite, elle se tourna de nouveau vers Hally pour recommencer.

- Excusez moi madame mais pourriez-vous arrêter s'il vous plait.

Pas un regard, rien. Juste encore ce geste qui commençait à sérieusement taper sur les nerfs de la dragonnière. Comprenant que des mots ne serviraient à rien, Hally saisit le bras de la femme et l'abaissa. Cette fois ci, elle eut droit à une réaction. L'inconnue le regarda enfin, sans vraiment la voir, leva l'autre bras, puis recommença, fixant, toujours aussi concentrée l'endroit où elle tapotait l'humaine.
La dragonnière, qui commençait à s’énerver, lui attrapa le deuxième bras, et avec plus de force l'éloigna de son visage, puis regarda autour d'elle si quelqu'un était censé s'occuper d'elle. Elle avait reconnu celle qui venait d'entrer avec deux hommes, mais elle ne savait pas où étaient ses deux autres compagnons. C'est là qu'elle aperçut un de ses deux accompagnateur qui agissait aussi étrangement avec Ellenwen et son ami. Mais que se passait-il ici ? Voyant un homme s'approchant du deuxième aliéné de la salle, elle comprit qu'il avait simplement perdu le contrôle des deux ... importuns - restons poli ! Voila où était le troisième de la bande !
L'inconnue était sur le point de recommencer. En plein vol, Hally attrapa de nouveau le bras de la femme, et sans aucune douceur la traina jusqu'à celui qui avait l'air de devoir s'en occuper.

- Monsieur, c'est à vous ça ?

Le ton de Hally était sec. Elle ne pouvait s'en empêcher. La gentillesse légendaire de Hally avait disparu depuis plusieurs mois, voire des années, et alors qu'avant elle se serait sans doute inquiétée pour les deux personnes qui avaient l'air d'avoir perdu la tête, aujourd'hui, elle voulait juste savoir comment elle pourrait s'en débarrasser ..



Merci Maya !
Montrons que nous préférons mourir debout plutôt que de vivre à genou. 
Si la mort vient me prendre aujourd'hui, je suis prête.

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 10942
Âge : 30

Voir le profil de l'utilisateur


Garnyiss
Message Sujet: Re: [Taverne/tenue par Sabretran] Au Dragon Céleste | Mer 5 Juin 2013 - 18:58


" Bien sûr que vous pouvez !", fit Garnyiss dans un sourire alors que son interlocutrice se proposait d'escamoter son nom de famille - et tous les soucis de prononciation qui allaient de pair. " Autant laisser de côté toutes ces formalités en petit comité... "

Petit comité. C'était presque une hyperbole pour qualifier le nombre ahurissant de personnes ayant répondu présent. Curieux, vu les efforts déployés pour attirer du monde dans cette entreprise. Comme l'avait si justement souligné son interlocutrice, les affiches avaient fleuri sur les murs comme autant de perce-neige aux premiers pas du printemps et Don Juan avait clairement sous entendu qu'il avait directement contacté certaines personnes.

" Je n'en suis pas encore à vivre dans une grotte perdue dans les tréfonds de la Crête", admit Garnyiss, " Mais ce ne sont pas les rumeurs et affiches qui m'ont amené ici, même si l'affaire reste la même. Enfin, la personne en l’occurrence..."

Garnyiss ne put aller plus loin dans la conversation, interrompue par l'arrivée de l'homme sorti si précipitamment de l'auberge. Quelque chose chez lui attira l'attention du mercenaire sans qu'il ne fut en mesure d'en déterminer l'exacte raison.

" Bienvenue dans notre charmante équipée dans ce cas là !", fit-il avec un sourire mi figue mi raisin.

Décidément, il n'arrivait pas à mettre le doigt sur ce qui le travaillait au sujet de l'homme de ce Walter. Garnyiss se surprit même à suivre le regard du nouveau venu vers la table où il avait laissé ses deux compagnons. Le juron que Walter poussa à la vue des chaises vides fut sans équivoque. Le mercenaire grimaça intérieurement à la mention de la Dame, craignant que l'homme du désert ne finisse par dévoiler un côté fanatique sanguinaire au plus mauvais moment.

La suite confirma ses inquiétudes quant aux conséquences de la présence de Walter dans leur groupe, quoique de façon tout à fait inattendue. Le silence s'abbattit tel une chape de plomb aux mots éléphants roses. En une fraction de seconde, toute l'attention de la grand'salle s'était focalisée vers la table où le jeune homme avait prononcé ces mots fatidiques. Garnyiss jeta un regard à l'intention d'Abysse, exprimant silencieusement son désarroi, voire son exaspération à la seule probabilité que le compagnon de Walter soit de la partie

Cerise sur le gâteau, ce fut désormais à sa compagne d'être remorquée par une jeune femme jusqu'à leur table. Une taverne pouvait être un bon endroit pour se fondre dans la foule et éviter de trop attirer l'attention mais là...

" Vous pourriez également suggérer à votre compagnon là bas de retrouver ses esprits", suggéra-t-il aimablement à Walter, " je doute que ce genre d'esclandre soit très appropriés au vu des circonstances !"

Il en vint même à prier que les deux olibrius restassent tranquillement dans la taverne. Il n'en jeta pas moins un regard vers Abysse, guettant dans son regard l'étincelle qui viendrait lui dire qu'il se faisait ses idées sur la possibilité de compter ces deux là dans leur compagnie. Un espoir de fou...








Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 2466
Âge : 26

Voir le profil de l'utilisateur http://abysse-yclette.deviantart.com/


Abysse Yclette
Représentante de l'Equilibrium
Message Sujet: Re: [Taverne/tenue par Sabretran] Au Dragon Céleste | Jeu 6 Juin 2013 - 20:58


Abysse haussa un sourcil, intriguée.

- Ainsi vous connaissez ce cher Don...

Mais la soudaine animation qui agitait la pièce l'empêcha de poursuivre. Un homme sortit en trombe tandis que tout s'agiter dans l'auberge. Abysse plissa les yeux, méfiante et s'enfonça dans le dossier de sa chaise. Cette dernière craqua, réticente. Immobile en apparence, elle guettait ; les yeux de la jeune femme suivaient scrupuleusement les mouvements de la salle. Ils ne rataient rien.

Une femme se leva, vint en aborder une autre. Visiblement étrangères l'une pour l'autre, la conversation sembla s'échauffer quelque peu. Le ton montait, les gestes se faisaient plus saccadés, les regards hagards. Deux des personnages principaux semblaient presque inconscient de leur agissement. Alcool ? Narcotique ? Leur comportement ne semblait guère normal.

Garnyiss lança un regard en biais à la jeune femme. Elle lui répondit d'un sourire, penchant la tête sur le côté et haussant une épaule.

Hé, qui pouvait-elle ?

Mais elle devinait les véritables doutes de l'homme. A tout hasard, ces énergumènes joindraient leur vaillante troupe. C'en était presque évident ! Abysse interrogea Garnyiss d'un geste du menton. Elle haussa un sourcil, visiblement très amusée par la situation.

- J'imagine que vous les connaissez aussi bien que moi ?



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 6269
Âge : 26

Voir le profil de l'utilisateur


GreyMalkin
Message Sujet: Re: [Taverne/tenue par Sabretran] Au Dragon Céleste | Jeu 13 Juin 2013 - 22:46


À peine installé à la table de Garnyiss et Abysse, Winitran se relevait déjà pour régler le problème poser par le jeune nobliau. Bien qu'il lui ait expressément ordonné de rester avec Espérance, le jeune homme avait quitté la table où il se trouvait avec la jeune femme pour aller déranger un couple dans le fond de la salle. Quelque chose clochait, cependant, et Winitran s'en rendait bien compte.

Mais alors qu'il commençait à se diriger vers le nobliau, une autre jeune femme, qui était rentrée dans la taverne un peu avant eux s'approcha de lui, trainant derrière elle Espérance. Le guerrier des Larmes esquissa une grimace mauvaise en voyant comment la femme traitait sa compagne, mais sa galanterie habituelle l'empêchait de s'en prendre à une représentante du sexe faible. Il se contenta donc de saisir Espérance et d'un mouvement fluide de l'attirer vers lui, faisant par là-même lâcher prise à celle qui venait de lui adresser la parole. Espérance se blottit dans les bras du guerrier des Larmes, le corps secoué de sanglots silencieux, comme une gamine que l'on aurait blessé.

" Veuillez excusez ma compagne, gente dame, mais elle n'est pas dans son état normal, et..."

" Oh oh oh oh uh uh uh oh oh oh uh-oh!"

Le jeune nobliau dansait à présent autour de la table du couple, en une sarabande qui rappelait les danses de la pluie de certaines tribus nomades. Winitran lui lança un regard à mi-chemin entre la haine pure qui signifiait la mort imminente de l'importun et l'incapacité à pouvoir le faire cesser rapidement. A contrecœur, mais avec un certain plaisir quand même - ne nions pas la vérité : il avait rêvé de ce moment depuis qu'il avait provoqué la chute de sa compagne - le guerrier des Larmes s'approcha de la table et donna un violent coup  de poing au nobliau, l'envoyant dans les vapes.

Concentrés qu'ils l'étaient sur la scène, les clients de la taverne ne prirent pas garde au grincement de la porte.

" Mais qu'avons donc nous là ?"










Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 10942
Âge : 30

Voir le profil de l'utilisateur


Garnyiss
Message Sujet: Re: [Taverne/tenue par Sabretran] Au Dragon Céleste | Jeu 20 Juin 2013 - 13:20


" De vue, surtout ", avait admis Garnyiss, à la mention de Don Juan." Il était quelque peu pressé lors de notre entrevue et guère loquace à son sujet."

La Compagnie ne menait qu'exceptionnellement des enquêtes sur ses commanditaires, souvent soucieux de garder leurs petits secrets par devers. Ils payaient même, parfois sans le savoir, aussi bien l'épée que son absence de double tranchant. Sans doute celui-ci devra-t-il s’acquitter d'un supplément si le duo infernal que formaient les compagnons de Walter venaient à causer plus de problèmes qu'ils n'en résolvaient.

" Vous imaginez très bien !", répondit-il, non sans se fendre d'un regard désabusé à la vue de l'attitude protectrice de Walter vis à vis de sa compagne. Accepterait-il de la laisser ici quelque temps si on le le lui suggérait aimablement ? Garnyiss réfléchissait à une manière détournée d'amener le sujet sur la table lorsque Walter se leva soudainement.

" Qu'est ce qu'ils vont encore faire ?", fit-il à voix haute, à moitié pour lui même. La réponse ne tarda pas à arriver, toute en diplomatie et finesse. Diverses exclamations moqueuses et sifflements la ponctuèrent. Avec fracas, le nobliau trouva le moyen de s'effondrer sur la table de ceux qu'il avait importuné avec tant de délicatesse, renversant tout ce qui n'était pas arrimé au bois.

* Un problème en moins !*, songea Garnyiss, la cynique satisfaction le disputant avec l'impression d'avoir raté un ou deux épisodes. L'interlude festif n'eut néanmoins pas le loisir de s'installer à sa guise...

" Mais qu'avons donc nous là ?"

A ces mots succédèrent des raclements de gorge et des regards gênés. dépourvue de fureur explosive ou de menaces inexprimées, la voix n'en venait pas moins de signifier poliment à tout le monde que la fête était finie. A moins que ce ne fut l'armoire à glace qui flanquait le nouvel arrivant.

Ce dernier fit un geste discret à l'intention du premier qui se dirigea vers le nobliau inconscient. Quant à lui, il s'approcha de la table de Garnyiss et d'Abysse qu'il détailla d'un regard intéressé et ravi. Son manteau alla rejoindre le dossier de la chaise, dévoilant un kimono sombre hors de prix, tandis qu'il saluait galamment Abysse.

" Navré de m'être ainsi fait désirer, c'est plutôt à une personne aussi charmante que vous que l'honneur aurait du revenir. Don Juan pour vous servir ! Encore navré de mon retard mais j'ai du partir à la recherche de mon cousin. Il ne vous a pas importuné vous aussi, j'espère ?"

Ce faisant, il coula un regard noir en direction du nobliau toujours inconscient...








Revenir en haut Aller en bas
avatar

Revenant

Nombre de messages : 10083
Âge : 28

Voir le profil de l'utilisateur


Pierrot
Revenant
Message Sujet: Re: [Taverne/tenue par Sabretran] Au Dragon Céleste | Mer 3 Juil 2013 - 11:38


Ellenwen était distraite par l'ambiance, certes improbables, de la salle. Pierrot était tout aussi perplexe qu'elle. Lui qui avait esperé un endroit calme et familier pour faire son annonce, c'était rapé. Quelque chose se tramait, quelque chose d'important vu les personnalités présentes. Peut-être valait-il mieux laisser couler et reporter ça à plus tard ... mais non, c'était trop bête d'avoir fait tout ce chemin. Il se lança.

"Je ne sais pas vraiment ce qui se passe ici, et c'est pas vraiment l'ambiance que j'espérait. Je crois qu'on a choisi la mauvaise taverne, mais ce que je voulais t'annoncer ne pouvait être fait qu'ici. C'est assez ... hum hum ... bon. Je compte revenir m'installer à Uru'Baen. Et si c'est possible, je veux reprendre la taverne. Vu comme c'est devenu miteux, et comme le patron à l'air d'être dans le besoin, ça ne devrait pas trop poser de problèmes. Mais je ne sais pas, j'hésite. Je voulais en parler avec toi. C'est un endroit qui m'a permis de me faire une nouvelle vie, un vie reposante et agréable, pendant de nombreuses années. Des années qui me manquent. Quand on vieillit en devient forcement un peu nostalgique."

Les allées et venues continuaient, ces mouvements, ces personnalités, ces gens étranges. Jamais Pierrot n'aurait imaginé ça ici. Vieux réflexe, de guerrier, il glissa discrètement une mais sous la table pour être au plus près d'un moyen de défense. Même si il n'y avait pas d'hostilité, les années avait fait naître une paranoïa justifiée au vieux magicien.


Le voyageur court les routes
Il sent, il voit, il goute
Le voyageur apprend de ses pas
Et le monde va vers son trépas
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 2466
Âge : 26

Voir le profil de l'utilisateur http://abysse-yclette.deviantart.com/


Abysse Yclette
Représentante de l'Equilibrium
Message Sujet: Re: [Taverne/tenue par Sabretran] Au Dragon Céleste | Lun 8 Juil 2013 - 13:07


Spoiler:
 

En guise de réponse, Abysse haussa les épaules, souriante. Et ce fut cet instant précis que choisit un drôle d'oiseau pour atterrir à leur table. Fringant et de fière allure, il s'installa sans demander son reste. Déposant son lourd manteau, il salua la jeune femme avec force de gestes et de distinction. Bien trop habituée à la discrétion, Abysse se contenta de la saluer lentement de la tête, ne se déparant pas de son sourire.

- Honorée de votre présence, messire. L'on m'appelle Abysse Ac'trian et je crois que vous connaissez déjà mon camarade Garnyiss Bar'H'Ahin, elle se tourna vivement vers lui, j'espère que je n'écorche en rien votre nom par ma prononciation hasardeuse.

Son attention revint au damoiseau qui se pavanait à leur table.

- Quant à votre pair, il ne semble guère dans son état habituel, je le crains.

Si ses airs empruntés et sa politesse de circonstance n'en montraient rien, Abysse trépignait. Elle ne désirait qu'une chose, à présent : aller au cœur du sujet. Les mondanités n'avaient jamais été son fort mais, hélas, ses nouvelles fonctions exigeaient d'elle une patience et une courtoisie dont elle se serait bien passée.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 10942
Âge : 30

Voir le profil de l'utilisateur


Garnyiss
Message Sujet: Re: [Taverne/tenue par Sabretran] Au Dragon Céleste | Lun 8 Juil 2013 - 20:58


Garnyiss secoua la tête avec un faible sourire :

" Ne vous en faîtes pas pour ça !", la rassura-t-il. On avait tellement écorché son nom au fil des années qu'il l'avait depuis belle lurette accepté comme inéluctable. La jeune femme s'en été néanmoins tirée fort honorablement, plus même que d'autres qui l'avaient longuement côtoyé.

" Tout à fait, " acquiesça Don Juan à la mention du mercenaire devant lui. " Il m'a semblé approprié de m'attacher les onéreux services des Sables Dansants. Cela s'avère en fin de compte une sage initiative."

En effet, les masses ne s'étaient guère déplacées pour répondre à son annonce, quand bien même la somme promise était alléchante. Juan le savait, son initiative s'était éventée avant même que l'encre ne sèche sur les parchemins. Quoi qu'il fasse, Géon semblait toujours y être préparé. Aurait-il dépêché ses hommes de main pour exposer ses arguments à des mercenaires intéressés que ce ne serait pas une surprise.

L'humeur sombre de Don Juan ne fut guère égayée par les mots qui suivirent. Il afficha un air grave à la mention de son cousin.

" Il n'est plus dans son état habituel quelque temps déjà. ", avoua-t-il non sans un certain fatalisme." Mais les choses ne sont pas allées en s'améliorant. Ce serait même l'exact inverse."

Au grand dam de ses parents, l'intéressé s'était peu à peu désintéressé de l'essentiel. Le temps qu'il ne passait pas à broyer du noir, il le passait à errer de tavernes en tavernes comme s'il y cherchait désespérément de quoi combler un abîme intérieur.

" Il a commencé à s'enivrer plus que de raison et à consommer diverses substances exotiques. Il n'y trouvait naguère que peu de réconfort mais depuis peu, les choses ont changé."

Un nuage passa sur son visage. Mélange de déception et de rancœur mêlée d'une rage devant son impossibilité de régler la situation par ses propres moyens.

" Quelqu'un se prépare à lancer une vaste offensive à travers tout le territoire Alagaësien. Oh, pas avec les armes," précisa-t-il en remarquant les sourcils de Garnyiss se haussant, mais avec des moyens plus pernicieux. Aviez-vous ouïe dire du Chasseur de Ténèbres ? La quintessence même du bonheur enfermée entre les facettes d'un millier de grains roses. L'assurance de perdre peu à peu contact avec la réalité, plutôt !"

Juan inspira profondément pour retrouver le calme qu'il venait de perdre.

" Bref, il se trouve que je connais l'endroit d'où provient cette drogue ainsi que l'identité de celui qui tire les ficelles dans l'ombre. Et c'est là que vous intervenez. Seul, je suis condamné à rester spectateur de la déchéance de mon propre cousin. J'avais l'ambition de mettre à bas cette infâme entreprise mais il semblerait que des actions aient été prises pour éviter cela... Aussi, je comprendrais que vous ne souhaitiez pas mettre vos vies en danger dans un assaut désespéré. Le Chasseur de Ténèbres rend les gens heureux, après tout..."conclut-il, n'y trouvant là guère matière à consolation...


[je suis aussi fautive là dedans, à faire trainer mes intros en longueur @_@]







Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 2466
Âge : 26

Voir le profil de l'utilisateur http://abysse-yclette.deviantart.com/


Abysse Yclette
Représentante de l'Equilibrium
Message Sujet: Re: [Taverne/tenue par Sabretran] Au Dragon Céleste | Ven 19 Juil 2013 - 12:54


Une fois n'est pas coutûme, Abysse s'enfonça dans le dossier de sa chaise, les bras croisés sur sa poitrine, attentive. Elle écoutait, analysait et enregistrait chaque bribe d'informations qu'on lui lançait. Les yeux légèrement plissés, le regard vaguement perdu, son cerveau classait, archivait et reliait chaque information. Elle saurait les utiliser en temps voulu. Pour l'instant, elle se contentait de rester silencieuse, attentive.

- L'opium du peuple. Le bonheur...

Un vague sourire étira le coin de ses lèvres, soulevant quelques brumes de ses paroles sibyllines. La jeune femme eu un léger frisson et se redressa dans le même élan.

- J'ai moi aussi entendu parler de ce Chasseur de Ténèbres. Nous ne pourrons certainement jamais éradiquer cette arme mais nous pouvons apprendre à la contrôler, la réguler. Nous pouvons aussi la manipuler et en extraire des substances qui saurait annuler ou atténuer ses effets. Nous avons des hommes sur Vroengard qui le pourraient.

Mais elle en avait déjà assez dit. Abysse se tut presque aussi soudainement qu'elle avait pris la parole et observa les hommes qui partageaient sa table. Que pouvait-elle leur révéler ? Que pouvaient-ils lui apprendre qu'elle ne savait déjà ?

- Qu'attendez-vous de nous ?



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas






Contenu sponsorisé
Message Sujet: Re: [Taverne/tenue par Sabretran] Au Dragon Céleste |


Revenir en haut Aller en bas

[Taverne/tenue par Sabretran] Au Dragon Céleste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 19 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brisingr, Chroniques de l'Alagaësia - Forum roleplay :: Alagaësia :: Urû' baen-
Ouvrir la Popote