AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherFAQ

Partagez|

[Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
avatar


Nombre de messages : 156
Âge : 75

Voir le profil de l'utilisateur


Eänwen
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Mer 18 Juin 2008 - 20:35


Kira partit rapidement laissant Eänwen seule.
Eänwen se reconcentra donc sur le combat.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 12079
Âge : 26

Voir le profil de l'utilisateur


Mumak
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Jeu 19 Juin 2008 - 20:32


Mumak regarda Eldeen, c'était dommage que Caessa ne reste pas. Plus le temps passé et plus il se disait que même si elle ne s'alliait pas à Norwen, il ne la garderait pas dans l'Alliance, simplement parce qu'elle n'y apporte rien en tant que dragonnière. Que c'était compliqué... Si seulement, elles étaient restées loin d'ici toutes les deux. Alors qu'il combattait avec Actarus, Mumak contacta Eldeen par pensées, il fallait qu'il lui parle, qu'ils organisent quelques choses et il était ouvert à tout. L'esprit de la dragonnière était drôlement bien gardé mis à part quelques petits défauts. Mumak était professeur de faculté de l'esprit à l'école des dragonniers, sa tête était un peu comme un coffre fort, il redoutait une seule personne en fait... Le Némésis. Il lui dit alors.

* Je ne veux pas que Caessa sache de quoi on parle et ce que l'on va faire... Elle aussi est soupçonné de trahison à l'Alliance, c'ets pour ça que je suis partit. Tu as un plan donc ? *

Mumak vit alors passer à côté de lui les deux épée du chevalier. Le problème, c'est qu'il anticipait plus ou moins les mouvements de son adversaire, c'était devenu naturel et on ne peut rien faire contre nature. Quand le pied arriva rapidement sur son flanc, le nain releva le genoux et la jambe d'Actarus tapa contre son tibia, une légère douleur mais elle restait supportable pour la suite. Et sans attendre, alors que les épées étaient sur le côté, Mumak envoya son sabre sur les côtes du chevalier, le côté qui n'avait plus de défense et arrêta net sa lame avant de le toucher. Mais cette fois-ci, il enchaîna avec trois coups d'affilés, un au niveau du bassin, l'autre au niveau des épaulese et le dernier à la cuisse. S'il l'avait touché, il n'aurait pas mal grâce au bouclier sur la lame...
Caessa lui demanda un cheval, il sourit sans la regarder et lui dit à voix haute.


- Non, il y a les écuries pour ça...
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 6597
Âge : 26

Voir le profil de l'utilisateur


Caessa
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Jeu 19 Juin 2008 - 21:00


Caessa se figea en entendant les paroles de Mumak. Ce n'était pas vraiment les mots qui la laissèrent sans voix, mais plutôt le ton qu'il avait employé. Etait-ce du mépris ou, peut-être, une certaine méfiance? Elle se sentit immédiatement mal à l'aise. Il se préparait quelque chose et elle ne pouvait se retirer cette idée du crâne.

*Tu me caches quelque chose, je me trompe?*

A peine avait-elle demandé que la voix de son dragon résonna dans sa tête.


*Caessa, je suis à Dras Leona! Le concile est pris d'assaut et c'est un sacré bordel... *
*Quoi? Norwen est là?*
*J'ai aperçu Kogranne, Norwen ne doit pas être loin.*
*D'accord, bouge pas de là, j'arrive!*

Caessa se concentra sur sa magie. Il fallait qu'elle réussisse cette téléportation. Elle rechercha la puissance au fond d'elle-même et l'image de la ville de Dras Leona apparut dans sa tête.

*Réussis! Réussis! REUSSIS !*

En une seconde, son corps disparut de la taverne. Allez savoir où elle a atterrit...


Caessa
Alandor

Merci Althéa!
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 2744
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur


Gabarel
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Jeu 19 Juin 2008 - 21:13


J'avais encaissé la plupart de ses coups san trop ne peine. S'il s'attend à ce que je me repositionne, il se trompe. Je sais m'adapter avec la situation.

Rapidement, je fis un tour sur moi meme vers la gauche tout en donnant un coup circulaire avec la lame, coup qu'il bloqua aisément. là était l'astuce; j'utilisa la garde de Winterblade pour pousser Frostmourne boqué par Mumak pour faire dévier son épée vers ma droite . j'enchaînai ensuite avec u coup de coude au niveau de sa tête (qui devait être le niveau du torse chez un humain.

S'il évitait ce coup, il serait mal positionné et alors, j'aviserai.


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 12079
Âge : 26

Voir le profil de l'utilisateur


Mumak
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Sam 21 Juin 2008 - 12:08


Il n'avait pas menti en disant qu'il était un bon combattant. Une fois qu'il maîtriserait la magie et peut être que si un dragon le choisit, il serait un bon dragonnier. Mumak espérait grandemant l'avoir de son côté car en ce moment, les Ombres avaient assez voir trop d'effectifs. Quand il lui lança un coup, le nain fut surpris car il n'avait pas vraiment frappé fort, il avait quelques choses derrière la tête et Mumak n'eut pas le temps de réféchir pour abaisser son arme et lui envoyer un coup de coude en plein visage. Le nain se baissa instinctivement et attrappa le bras d'Actarus qui venait de passer au dessus de sa tête puis plaça son pied derrière sa jamabe et tenta de le déséquilibrer. Au même moment, il envoya son sabre sur le flanc découvert du chevalier, a-t-il riposté ou pas ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 2744
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur


Gabarel
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Sam 21 Juin 2008 - 14:44


J'ai vu son sabre de justesse... Avec il Winterblade je peux tenter le le bloquer mais je ne garantis rien....J'ai réussi! pas assez pour le parer mais assez pour le dévier de sa course... Je vis aussi au dernier moment son pied mais cela importait peu. Je mettais tout mon poids a l'avant pour lui mettre de la pression.

Maintenant, Mumak était dans une position fâcheuse; accroupi devant moi, les sabres déviés... Je lui envoya donc un coup de genou au visage. étant plié comme il l'était, cela m'étonnerait qu'il puise l'éviter... Mais il ne faut jamais sous-estimer un dragonnier...




Dernière édition par Actarus le Sam 21 Juin 2008 - 23:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 6260
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur


GreyMalkin
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Sam 21 Juin 2008 - 18:57


Eldeen frissonna légèrement quand elle entendit la voix de Mumak dans son esprit. Elle détestait que les gens fassent ça, et encore plus si c'était un puissant dragonnier. Tout le monde avait ses petits secrets, et mieux valait-il pour tout le monde qu'elle soit la seule avec son dragon à les connaître. Enfin, puisque que la situation l'exigeait...
Question plan, cependant, la jeune femme en avait à foison. Sauf qu'une fois qu'on enlevait ceux irréalisables – tels qu'aller demander gentiment au Concile, ou l'attaquer de force – et ceux vraiment trop compliqués à mettre en place, il ne restait plus grand chose. Toujours dans sa tête trottait une idée sur laquelle elle n'arrivait pas à mettre le doigt. Quelque chose avec une plume et un bout de parchemin. Quelque chose qu'une conscience étrangère que la sienne lui avait soufflé, alors que se posait le problème de savoir si oui ou non les Ombres du clan étaient des traîtres.Quelque chose digne d'une dragonnière marionnettiste.
Eldeen attendit que Mumak soit dans une situation à peu près tenable lors de son duel, pour lui répondre :


* Une carte de l'Alagaësia, une plume, de l'encre et un objet ayant appartenu à Tenel Ka. La plume est ensorcelée de telle sorte qu'elle trace les déplacements de Tenel Ka. Et dès qu'elle sort du Concile, des hommes se tiennent près à la capturer. Ou des dragonniers, ce serait plus efficace.*

Restait à savoir si cette idée était applicable.


- Il l'évitera.
- Roulade sur le côté ?
- Ou en arrière.
- Reste la magie.
- C'est un nain d'honneur, il ne se le permettrait jamais.









Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 8355
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur http://l2equiem.forumactif.com/forum.htm


Taya
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Dim 22 Juin 2008 - 1:41


    Ailes puissantes survolant le pays. Dragon d'argent illuminant le ciel. Voilà qu'un mauvais présage venait d'apparaître. Un maître dragonnier répondant au nom de Taya allait bientôt retrouver sa place parmi le monde des vivants. Le monde des vermines. Le monde d'Alagaésia. Douce rêverie que voilà. Un monde qui certes, ne devait pas être tout à fait paisible, mais qui, franchement, devait manquer d'un grain de folie bien particulier. Ceux ne connaissant pas son nom ? Oh... De trop jeunes personnes, n'ayant encore pas assez parcouru les routes. Elle revenait, la diablesse. Somptueuse et encore d'avantage abjecte. Elle était bien là, parmi nous tous. Et une taverne allait bientôt célébrer son retour. Le nom ? Il était tout à fait normal qu'elle aille dans un pareil lieu. Qui aurait pu résister à un endroit si follement excentrique que celui ci. Le sadique Déchaîné. Parfait.

    Le corps de l'animal reptilien se mit alors en contraction. Tous ses muscles prêts à réceptionner la magnifique chute effectuée. Descendant telle une pierre dans l'eau. On aurait pu penser que le dragon venait de mourir littéralement enchaîné par les bras du néant. Cependant, c'était tout le contraire. Il était bien éveillé et bouillant. Son maître, une petite femme menue. Brune aux yeux rouges. Qui a t'il ? Vous en semblez tous retournés ? Savez-vous que cette charmante créature, et non demoiselle, est l'une des première à avoir pactisé avec le mal ? Il est tout à fait normal qu'elle ne soit plus humaine dans sa totalité. N'en soyez pas troublés. Le dragon apparaît enfin, fier et arrogant. Il fixe impassiblement la porte d’entrée non loin de là, de la taverne enchantée. Son petit bout de maître ? Toujours accroché à son petit bébé. Elle souffle un instant, comme déjà lassée d’être là. Puis, dans un sourire de folle à lier ? Non, juste annonçant un recul bien trop gardé. Elle ne prend pas la peine de froisser ne serait-ce qu’un de ses muscles et se téléporte devant son nouvel endroit à explorer. Derrière elle, sur la scelle en cuir parsemé d’or et d’argent, une fine poussière ocre demeure quelque secondes encore en suspension dans l’air froid de cette journée. Son sourire s'efface un peu pour laisser place à l’un des pires. Un petit grincement de lèvres malicieusement néfaste à quiconque pourrait, ou venait ? A le rencontrer. Mumak. Voilà qui se trouve non loin d’elle. Aura tellement pure qu’elle lui en donnerait presque des hauts de cœurs. Ses entrailles se tordent, elle se met à sentir une douce violence monter en elle. Poussant la porte, pour montrer une once de politesse. Elle apparaît alors rayonnante, charmante. Et dans un grand éclat de voix, qui, il est vrai… Pourrait choquer plus d’une personne, surtout celle étant en garde, voir en défense, pour sauver ‘honneur face à un combat déjà perdu d’avance. Oups. De vilaines pensées commencent à remonter.
    « BONJOUR !!! »

    Quoi ? Il ne fallait pas dire ça ? L’aura plus noire que l’enfer lui-même s’étend dans toute la pièce. Elle envahie les moindres recoins, la moindre parcelle. Tel un virus, un insecte redoutable et meurtrier. Ses yeux rouges prenant l’air d’une frêle sympathie, elle s’arrête, dans un style d’ébahissement total, et fixe le dragonnier Mumak, avec une mine absolument hypocrite. Dans un style… ravie ?
    « MUMAK !? Toi ici ?! Mais ce n’est pas possible ! »

    Le combat en cour ? Ah oui… Elle avait légèrement oublié le fait… Il fallait l’excuser ! Le fait que la taverne soit à ce bon petit gros de nain ? Ce n'était qu'un détail. Un bref et stupide petit détail.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 12079
Âge : 26

Voir le profil de l'utilisateur


Mumak
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Dim 22 Juin 2008 - 11:32


Mumak qui était en train d'analyser le combat et ce qui allait en suivre, entendit Eldeen le contacter par pensée et lui proposer un plan. C'était pas bête du tout ça, surtout qu'un objet lui appartenant, il devait en y avoir un bon nombre dans son bureau de chef au repère. Le nain vit alors le coup de genoux d'Actarus arriver en plein dans son visage, il lança ses bras en arrière en lâchant son sabre. Lorsque ses main touchèrent le sol derrière lui, il envoya ses pieds en l'air, visant le visage d'Actarus au passage puis ils arrivèrent derrière lui et se releva en reprenant son sabre. Légèrement essouflé, il l'avait vu de justesse celle-là. Puis le dragonnier répondit enfin à Eldeen.

* J'ai jamais essayé ça... Tu es sûre que ça puisse marcher ? Si c'est le cas, je peux te trouver un objet appartenant à Tenel ka et même le reste... Mais tu crois vraiment que les Ombres la laisseront sortir ? *

Mumak s'arrêta net dans son élan et il dirigea son regard vers la porte de la taverne. Il serra le poing et jura à voix haute puis suivit de quelques incantations, des sorts de protections. Il avait totalement abandonné le combat aec Actarus, il dit alors à celui-ci.

- Excuses moi, je dois arrêter... Les problèlmes arrivent...

D'un mouvement de bras, il remit les tables comme avant, on ne pouvait plus s'y battre, c'était plus qu'un simple taverne. Il regarda alors Eldeen, elle avait du le sentir elle aussi... Cette aura si maléfique qui approchait dans la ville. Mumak savait qui c'était mais en était presque exaspéré. Donc elle aussi, elle était revenu... Le nain inspira grandement attendit en rangeant son sabre. Elle entra enfin, Taya... Toujours aussi extravagante et hystérique. S'approchant vers elle et pour lui répondre, il sourit, hypocritement bien sûr.

- Tiens Taya... Quelle surprise... Toujours aussi... Non bref', j'espère que tu vas bien.

ce n'était même pas une question, il s'en moquait royalement, elle pouvait aussi bien crever le bouche ouverte devant lui qu'il ne lui viendrait pas en aide. Il le savait qu'elle n'était pas là par hasard, la guilde lui avait ordonné de détruire sa taverne ? Ou bien de le tuer ? Soit, maintenant avec son niveau, il pouvait faire face à plus fort que Taya sans soucis, si elle commencait la bagarre, elle serait servit. Passant derrière le comptoir, le dragonnier demanda à la Parjure.

- Je te sers quelque chose ? Pourquoi t'es venue ici ? Tu vois, je ne crois pas au hasard...

Comme le disait un de ses maîtres nain (xD), le hsard n'appartient pas à ce monde, tout n'ets que fatalité !
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 8355
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur http://l2equiem.forumactif.com/forum.htm


Taya
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Dim 22 Juin 2008 - 12:15


    Ecarquillant le regard, ses grands yeux en amandes qui, finalement pourraient s’apparenter à une pureté presque séraphine. Un visage aux traits mutins tellement angélique, laissant ce côté fâcheusement horripilant de sa personne prendre le dessus sur la raison. Elle était adorable ? Oh... Même plus ! Mais... En la connaissant légèrement mieux, les pauvres personnes ne voyaient plus que l'esprit et non les apparences. Pauvre petite hirondelle carnivore qu'elle était... Elle annonçait le retour des beaux jours voyons ! Des feux d'artifices au dessus d'une grande ville, les bains bien mérités, d'une substance qu'on se gardera de prononcer. Douce mélancolie d'un ailleurs passé. Mais d'un présent plus proche, dorénavant, que quiconque aurait pu l'espérer... Ou le redouter ? Tss. Point de reproches en ce bas monde. Seuls les actes prouvent ce que l'on désire. Taya, douce et parfaitement déséquilibrée psychologique. Jeune être démoniaque à peine plus âgé que 20 ans. Venait rendre visite à ce bon petit nain ronchonneur qu'est son vil serviteur... Mumak ! Sa taverne, elle lui ressemblait. Un peu… légèrement… Oh ! Et puis après tout, qu’en avait t’elle à faire. Elle souffla dans une sorte d’amertume presque théâtrale. Puis, posant de nouveau son regard infernal sur ce râblais de première. Elle finit par sourire, laissant couler, pour un moment, ce que le nain semblait vouloir lui faire dire, ou comprendre ? Voulait-il se battre ? Mais l’heure n’était pas à ça. Pas en encore. L’impatience était un vilain défaut qu’elle essayait de perdre. Alors, tachons de l’aider. Non ?
    « Mumu ma fripouille… Voyons… N’aies pas cette mine si peu rejoué envers moi ! »

    Surnom ? … Oui, une habitude qu’il ne fallait pas perdre quand à elle. Il devait reprendre pied sur terre. Vous savait retrouver un équilibre entre l’apesanteur et sa tête. Ou… Etait-ce l’inverse ? Ses sourcils se mirent à faire un petit arc, alors que son cerveau tentait de comprendre cette fabuleuse pensée qu’était la sienne. Inspirant profondément, pour ensuite hausser les épaules. Une vraie petite fille, un petit ange tout droit sortir du néant, se tenait là, tranquillement. Elle se mit à avancer, de sa démarche mi féline, mi arrogante. Démarche assurée, LANGOUREUSE, DEHANCHEE, seche, droite, rapide et réfléchie. Chaque pas se devait d’être calculé telle une dance. Un esthétique maitrisé, qu’il fallait renvoyer au-delà de la penser. Le corps était l’outil primaire. Que pouvait-il bien se dérouler dans sa petite tête ? Oh, rien de bien méchant, tout du moins. Pas si terrible en vérité.
    « Je viens te rendre visite vois tu ! Et puis… Il faut que je patiente. En… »

    Le dévisageant pour finalement déposer son regard rouge sang de haut en bas sur ce patron étrange et sombrement railleur. Un sourire immensément grand, magnifique certes. Mais un tantinet superficiel. Le charme était présent, mais que voulez vous. Ce vieux rabougri avant l’âge n’avait aucun gout…
    « Bonne compagnie ! »

    Hum. Toussotant avec finesse dans l’un de ses poings. Elle se reprit bien vite, affichant un petit sourire ravie, bonne manière obligent. Les personnages autours ? Mhh… Elle ne leurs en voulait pas d’être là. Elle aurait du réserver plus tôt le rendez vous, version rouge et étincelles. Se mettant au comptoir, et laissant ses long doigts tournicoter sur le dessus du meuble. Elle finit par faire une petite moue.
    « Une choppe de bière toutefois, serait parfaite ! »

    Rien de plus ? Vraiment ? Non… Elle se gardait d’ajouter quoique ce soit par derrière. Trop encombrant et dégradant, dans un lieu avec tant de clients. Elle finit par poser ses coudes sur le rebord, et mettant sa tête entre ses mains. Mumak… pauvre nain, était épié, observé inlassablement par cette retardée hormonalement. Sage enfant que voilà. Son allure ? Celle d’un petit bambin que tout le monde voudrait en sa possession. Ah bon ?


Laïaga : Une démarche féline peut pas être sèche et droite...
Mumak : C'est Justine hein, faut pas lui en vouloir xD
Taya : Parfaitement ! de mon point de vue *__*


Dernière édition par Taya le Dim 22 Juin 2008 - 13:04, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 12079
Âge : 26

Voir le profil de l'utilisateur


Mumak
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Dim 22 Juin 2008 - 12:40


Bon Dieu, qu'il était difficile de garder son calme et intégrité en pareil moment. Déjà que la veille, il avait eu la visite de Norwen. Certes, ce n'était pas le même cas, Norwen était de loin plus intelligente et réfléchie que celle qu'il avait en face de lui en ce moment. Ce n'était pas vraiment sa présence qui le dérangeait mais le fait qu'elle soit totalement imprévisible comme jeune femme. Ce n'est pas la première fois qu'il se retrouve avaec elle dans une taverne et la dernière fois, ils avaient détruit l'établissement de Laïaga, c'était un bon souvenir mais tout de même, si 'lon pouvait éviter que cela se reproduise, ce serait sympathique. En regardant de plus près Taya, il se doutait qu'elle devait plus souvent utiliser des moyens naturels pour arriver à ses fins qu'autres choses. Personnellement, elle la trouvait vulgaire et tellement... Comment dire... Niaise. Pourtant, il connaissait son potentiel et savait qu'elle était plutôt redoutable en combat. Ce surnom, elle ne l'avait pas oublié avec le temps, quel regret tout de même. Cette fois-ci, il lui répondit avec un sourire franc, il était plus détendu mais sur ses gardes, après tout, il n'avait pas à avoir peur de cette fille.

- Je suis content de te revoir ! Juste un peu déçu que tu n'es pas périe... Tout aurait été plus simple.

Quand elle marchait ver le comptoir, tous les ivrognes la regardaient, limite la bave à la bouche. Le dragonnier soupirait pour lui même, les hommes étaient si exaspérant. Lui rendre visite ? Mais bien sûr, elle était en train de se foutre de lui, à coup sûr. Mais il ne voulait pas insiter, il verra bien ce qu'il se passerait avec le temps. En tout cas, sa taverne avait peu de chance de s'écrouler avec ce qu'il avait mis en place, ce qu'elle voulait en venant ici, il le saurait bientôt. Qu'elle patiente ? Il ne l'avait jamais vu patiente bien au contraire mais peut être qu'elle avait changé avec le temps... Espérons qu'elle est prise un peu plus de matière grise. Quand elle annonça la bonne compagnie suivit d'un petit toussotement, il s'approcha un peu d'elle et lui demanda avec un sourire.

- La porte t'est grande ouverte, je suis sûr que tu trouvera ton bonheur vers Dras Leona, ce n'est pas là bas que les Ombres s'amusent ?

Une bière, qu'il en soit ainsi. Attrappant une chope, il la colla au robinet d'un fût derrière lui puis trourna la petit cheville en bois. Le récipient se remplis alors du précieux liquide avec une légère couche de mousse blanche au dessus. la meilleure bière, de Farthen Dûr. Puis il la déposa devant Taya qui semblait penser... Etonnant, je l'accorde. Après cela, le dragonnier fit le tour du comptoir, d'apparence, il ressemblait legèrement à un elfe mais en plus petit et son corps possedait une musculature digne d'un dragonnier. (Rentre twa ça dans le crâne ><) Puis il alla se mettre à côté de Taya mais s'assit de l'autre sens de façon à ce que ses coudes soit en arrière appuyaient sur le comptoir puis il l'observait attentivement de ses yeux vert. Elle en aurait sûrement marre avec un peu de chance, il l'énerverait, c'était toujours drôle une elfe qui pique une crise.

- Fais attention avant de boire, l'envie de t'empoisonner pourrait me passer par la tête...

Il sourit franchement, limite il se moquait d'elle ouvertement. Car bien sûr, en territoire ennemi, un dragonnier vérifie toujours ce qu'il ingurgite, en lui faisant cette remarque, il la prenait pour une débutante...
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 8355
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur http://l2equiem.forumactif.com/forum.htm


Taya
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Dim 22 Juin 2008 - 13:32


    La jeune femme, le regard impitoyable posé que Mumak, ne semblait plus vraiment avec lui. Certainement dans son monde, une petite planète peuplée de créatures grotesque. Elle mâchouillait frénétiquement sa peau intérieure de joue. Quelque chose la tracassait. Le petit démon savait qu’elle était ici pour une bonne raison. Mais certainement pas pour le nain. Aussi PETIT fut t’il, QU’UN SAC A POMME DE TERRES. Une légère rivalité entre eux ? Non, juste une adorablement grinçante relation, qu’il entretenait certainement avec grand plaisirs. En réalité, n’étaient t’ils pas content tous les deux de se revoir ? Même fussent t’ils ennemis ? Rien de bien moins sûr. Toutefois, ce n’était pas là, le lieu, ni l’instant de réfléchir à de pareilles sottises. Au bout d’un certain temps, elle remarqua avec enthousiasme que la choppe de bière était bien là, en face de ses grands yeux de chatons d’un mois. Vous voyez le genre ? Mhhh… A croquer ! Son petit jupon, car oui… La belle ne s’encombrait plus depuis un certain temps d’un lourd attirailles de défenses. Tout du moins, pas lorsqu’elle déambulait dans le pays de la sorte. Ce dernier était donc tout en froufrou certainement exorbitant dû les matériaux, mais qui… étrangement, correspondait à la personne le portant. Il voletait avec les mouvements continus de ses jambes graciles. De ses longues baguettes, qui, lors d’un combats pouvaient donner des frayeurs en les voyants se faire assaillir. Des brindilles que l’on pourrait casser sans trop de difficultés. Vraiment ? Ne rêvait cependant pas, la toucher relèverait d’un exploit cataclysmique. Je le précise. Non pas pour elle, mais… Pour l’inconscient. Prenant entre ses deux mains le gros récipient, elle suivit finalement du regard Mumu qui semblait ne plus tellement lui en vouloir. Enfin, ne pas vouloir la tuer immédiatement. Sage et gentille décision ! Elle n’y restait là, pas insensible. Vraiment ! Toutefois, l’envie de partir de ce lieu n’était pas présente dans son crâne. Pour le moment. Elle restait muette. Inviolable, comme scellée dans un silence soudain. Petite séance de souvenirs ? Ou furtif instant de tendresse soudaine. Oui, vous avez bien vue. Elle n’avait plus envie de l’injurier. Un léger sourire vint se poser sur ses lèvres aux allures gourmandes. Un brin d’émotion la submergeant ? Mais, mais, mais… Comment cela puisse être possible ? Et bien… C’est une fille…
    « Tu sais Mumak, je suis contente de te revoir. »

    Tressaillement de la part de l’assemblée ? N’en soyez pas troublés. Dure réalité ? Argh, parfaite calomnie ! Voudrait-elle tromper son adversaire, pour vicieusement le poignarder dans le dos ?! Des questions peuvent fuser… Mais le fait est là, elle avait sortie cette ânerie de but en blanc, simplement, clairement. Sans détours. Voilà donc la Taya que tout le monde connaît qui revenait en force pour de bon ? Mouis… Ceci pouvait être vrai. Imperceptible dans ses moindres détails, parfaitement crédible dans ce qu’elle pouvait proclamer. A moins que… Ce ne soit l’inverse ? Elle continuait à le fixer, alors que lui ne la lacher pas de ses yeux vers asticots.
    « Tu sais, ce n’est pas comme ça que tu vas m’agacer… Pour ce genre de jeux, je dois être la reine. »

    Soufflant de compassion pour ce pauvre bougre qui semblait s’être bien ennuyé depuis tout ce temps. Gentil homme, petit gueux ? Qui n’avait pu que régresser cérébralement parlant. Elle leva les yeux aux ciels, puis haussa les épaules et retrouvant le gros récipient de verre en face d’elle.
    « En plus… Tu n’as rien mi dedans, j’ai observé tes moindres faits et gestes depuis le début de mon arrivée… »

    Soufflant de nouveau, plus fortement cette voix, en y rajoutant quelque petit son cristallin à la suite. Vraiment désemparée… Le pauvre, il ne savait plus comment s’amuser. Elle tourna de nouveau ses pupilles ardentes vers son interlocuteur. Restant quelque seconde fixe sans froncer.
    « Je n’ai même pas soif… »

    Réflexion pertinente ? Oui, certes, je vous l’accorde. Avouez tout de même que son Qi semblait avoir légèrement augmentait ! Prodigieux vous dis-je ! A présent, la belle traitresse était devenue une calme et franche personne. Tss ! Que dis-je ! Une admirable travailleuse !
    Hum… En ferais-je trop ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 2744
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur


Gabarel
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Dim 22 Juin 2008 - 14:57


eh merde...

Je savourais un instant de triomphe en ma battant avec Mumak. Un moment de pur plaisir presque jouissif à me battre. C'était presque que si je ne riais pas à gorge déployé...

Jusqu'à ce qu'elle arrive... Qui? Je ne sais pas. Mais à la manière dont elle appella Mumak-C'est à dire en criant, avec un air faussement ravie- me fit penser qu,elle le connaissait depuis un bon moment...Malheureusement pour lui à la manière dont celui-ci réponds... Lorsqu'il me dit que le combat était terminé, je serrai les dents... J'en voulais plus! Mais je compris que Mumak avait une taverne à gérer...

Je retournai donc m'assoir au comptoir ou j'étais comfortablement installé avant que Mumak m'appelle pour le duel..


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dirigeant du Cam Serarna

Nombre de messages : 15481
Âge : 26

Voir le profil de l'utilisateur http://brisingr.forumactif.org/corbeille-f19/sur-le-lac-leona-un


Laïaga
Dirigeant du Cam Serarna
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Dim 22 Juin 2008 - 20:29


[JB, Taya est humaine, à la base, même si on peut se permettre d’en douter, pas elfique. Déjà que c’est pas reluisant pour l’Humanité, je crois que les elfes auraient procédé à un suicide collectif si elle avait partagé leur sang^^]

J’apparus devant la taverne d’Aberon. J’apparus comme j’adorais le faire, avec cette espèce de classe recherchée et artificielle, drapé de filaments évanescents de poussière argentée venue d’outre-monde, au milieu d’un pas, commencé à Dras Leona, terminé au Surda.
La cité de toutes les sciences s’étendait tout autour de moi. C’était impressionnant de se dire qu’ici se tenait l’apanage de la pensée humaine. De se dire qu’ici des gens arrivaient à faire exploser le salpêtre, le souffre et le charbon de bois. Oui, vraiment, sidérant, quand on savait qu’ils faisaient ça sans magie.
Ça m’emmenait à me dire qu’un jour, dans les temps futurs, notre existence à nous autres mages deviendrait peut-être obsolète. Aujourd’hui, nous avions la domination ultime, mais qui sait si dans mille ou deux mille ans nous ne serions pas dépassés ? Nous étions une poignée de puissants jeteurs de sorts dans le monde. La technologie, le développement, tout le monde y aurait accès, aussi puissant que ce soit.
Ce qui en soit était une très bonne raison de profiter à fond du temps à passer ici.
Qu’est-ce que je foutais là alors ? Certes, j’avais entendu dire que Mumak tenait une taverne – Au Sadique Déchainé ! – et j’étais curieux de voir de quoi il retournait, cependant j’y avais également senti la présence néfaste…que dis-je, répugnante, exécrable, médiocre, de Taya.
Mais Mumak valait plus que mon indéfectible amitié avec la délicieuse jeune femme.
Je me renseignai auprès des indigènes, et trouvai rapidement la taverne. Bien sûr, quand j’entrai, je vis Taya et Mumak au comptoir. Il y avait un autre magicien, mais son aura était noyée par celle des deux maîtres dragonniers. Je n’arrivais pas à dire de qui il s’agissait.

-Taya, comme on se retrouve ! lui lançai-je gaiement en décochant une boulinette de feu de la main gauche, celle qui portait la Gedweÿ Ignasia.

La boule jaillit à toute allure, fonçant sur la parjure. Je le savais, si elle explosait, elle soufflerait sans problèmes un bâtiment tel que celui-ci. Enfin, en passant outre les sortilèges de protection qui permettraient à a taverne de résister à une tornade.
De toute façon, si Taya ne l’absorbait pas, je le ferais avant qu’elle explose. Je ne voulais pas abîmer la taverne de mon ami. En fait, j’étais venu pour parler. Avec Mumak, maintenant que nous n’étions plus du même bord.

-Bon, fais un peu de place, la siphonnée, lui intimai-je en m’asseyant près du nain. Jolie taverne, Mumak. Tu pourrais me servir une chope de ta sublime bière ? Celle de Farthen Dur que tu me livrais autrefois à Teirm…

Je m’en pourléchais les babines d’avance. La bière de Mumak était réellement délicieuse. La meilleure de l’Alagaësia, j’en jurerais. Mais encore une fois, je ne faisais que reculer l’échéance. Ça me gênait de me retrouver là. Mais il fallait bien que je parle à Mumak, et les tavernes étaient la plupart du temps des lieux pacifiés, où l’on ne se battait guère.

-Je voulais que nous discutions…Tu n’es pas sans savoir que j’ai rallié Svean et les Ombres non ?

Je le regardai dans les yeux en attendant sa réponse. Je savais qu’elle serait affirmative, cependant, j’étais curieux de savoir ce qu’il ajouterait. Est-ce qu’il m’insulterait ? Je pensais plutôt qu’il tenterait de me convaincre de repasser dans le camp des dragonniers.
Il n’y arriverait pas, bien entendu, et je n’avais guère plus d’espoir dans ma propre entreprise : j’étais venu, non pour partager de vieux et heureux souvenirs avec Taya ou lui annoncer que nous n’étions maintenant plus ennemis (je serais toujours ennemi avec Taya, d’une certaine matière : elle m’horripilait !), non, j’étais venu pour convaincre Mumak de nous rejoindre, à son tour.



   
L'heure de la faux a sonné
On n'arrête pas la grande horloge
Le vent divin l'a emporté
Pourtant cela t'interroge
N'as-tu rien à regretter ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Revenant

Nombre de messages : 10083
Âge : 27

Voir le profil de l'utilisateur


Pierrot
Revenant
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Dim 22 Juin 2008 - 21:21


(comment vous êtes à deux endroits à la fois vous ?)
Laïaga : J'ai un peu triché, j'avoue, le topic à Dras est presque terminé, et j'étais impatient de venir vanner Justine en RP...Si ca te dérange, je peux tout de suite poster le RP de Dras pour me retrouver ici, j'attendais juste Svean.
Quant à JB, il est ici en tant que tavernier, je sais pas s'il est ailleurs en même temps ou pas.

on dira que c'est une petite erreur de calendrier Wink


Le voyageur court les routes
Il sent, il voit, il goute
Le voyageur apprend de ses pas
Et le monde va vers son trépas


Dernière édition par Pierrot le Lun 23 Juin 2008 - 11:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 6260
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur


GreyMalkin
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Lun 23 Juin 2008 - 1:13


Eldeen réfléchit quelques instants avant de répondre à Mumak. Si ça pouvait marcher ? Avec un peu de chance, oui. Et puis, que risquaient-ils à essayer, à part une jolie flaque d'encre sur une carte ?

* Presque certaine. Et je vois mal à quoi leur servirait Tenel Ka retenue dans le Concile, à part comme monnaie d'échange.*

La jeune dragonnière s'intéressa alors à son hydromel, à laquelle elle n'avait presque pas touchée. Bien que sachant pertinemment que les nains avaient un don particulier avec tout ce qui se rapprochait de près ou de loin à une boisson alcoolisée, jamais elle n'avait eu l'occasion d'en boire dans une taverne tenue par un membre de ce peuple.
Pour comprendre ce qui allait se produire par la suite, il était nécessaire de rappeler qu'Eldeen, malgré un niveau en magie valant ce qu'il valait, aurait été capable de décréter qu'un maître dragonnier n'avait aucun pouvoir magique. Enfin, pour faire plus élégant dirons nous simplement qu'elle était pour la vie privée des gens, et donc qu'elle n'avait pas cru bon de développer sa réceptivité aux pouvoirs magiques. Elle ne distingua donc pas que quelqu'un de puissant se tenait derrière la porte de la taverne, prête à l'ouvrir.


* Et mince alors !*

La jeune femme se pencha pour ramasser la chope qu'elle avait par inadvertance fait tomber lorsqu'une folle avait crié un retentissant bonjour. Adieu bel hydromel ! À croire que quelque puissance supérieure avait décidé qu'elle avait suffisamment bu dans sa vie. Une simple petite phrase en ancien langage eu raison du liquide répandu sur le sol.
Lorsqu'elle se redressa, reposant la chope sur le comptoir, Eldeen lança ce qui aurait pu s'apparenter à un regard noir, si elle n'avait pas reconnu en celle qui avait exprimé son bonheur de revoir le tavernier une dragonnière, qui, si ses souvenirs étaient bons, n'avait rien d'un ange, malgré son apparence. À moins bien sûr qu'un ange eut comme devoir de dévaster des tavernes. Quoique, maintenant, tout était possible...
Avec un très très vague sourire, la jeune femme écouta d'une oreille distraite l'échange entre les deux maîtres dragonniers. Malgré le fait qu'ils semblaient vraiment s'aimer, il n'avait rien qui ne semblait présager de catastrophes, si ce n'était l'arrivée d'un troisième personnage, qui ne tarda guère d'ailleurs.



- Les puissances se réunissent, murmura C.
- À croire qu'il y a un aimant quelque part dans cette taverne, répondit B.

Les regards des quatre joueurs de cartes se dirigèrent imperceptiblement vers le nain.


- Oui, un aimant bien étrange, rajouta A.
- Et qui risque de contrarier nos plans, si il continue à agir de la sorte.
- Pas tous nos plans, pas tous nos plans...
- Seulement nos parties de cartes.
- Et encore...


Le troisième personnage, donc, se trouvait être une autre connaissance de Mumak – à croire qu'il connaissait tous les habitants de cette terre – ce qui était en plus fort possible. Un autre maître dragonnier, pour être plus précis. On aurait pu aussi préciser qu'il s'agissait de Laïaga, ancien roi de l'Empire, et au nombreux autres titres dont tous se rappeler aurait été fastidieux.
Sans même sans apercevoir, Eldeen s'était mis à tambouriner doucement du bout de ses doigts sur le comptoir. Mouais, il y avait quand même quelque chose de louche là dessous. Tous ces dragonniers réunis dans la même taverne, et en plus, comme par hasard, le même jour, à la même heure. Bien sûr, Mumak en était le propriétaire, mais quand même...Tous ces admirateurs, ça cachait quelque chose de louche.
Le doux bruit des doigts frappant le bois s'arrêta soudainement au moment même où Laïaga prononçait sa dernière phrase. Eldeen soupira : là, elle commençait un peu à s'inquiéter, tout de même. Que tous les Parjures liées – voui, bizarrement, dans l'esprit de la dragonnière, il n'y avait que des femmes parjures – à la Guilde, de près ou de loin, reviennent toutes en même temps, pourquoi pas ? Après tout, le Némésis était certainement de retour, pour provoquer le retour de toutes ces dames. Mais qu'un maître dragonnier s'allie soudainement à quelqu'un qui avait toutes les chances d'être son pire ennemi – quoique, là, un doute s'imposait – ça, ça la dépassait complètement. Il devait y avoir une subtilité telle qu'elle ne parvenait pas à la saisir. Et pourtant, c'était pas faute d'essayer.



- Dame de pique, dame de trèfle, plus roi de coeur, ainsi que as de carreau et dix de coeur.
- As de pique, as de coeur, dame de coeur, dame de carreau, valet de pique.
- Valet de trèfle, dix de pique, cinq de carreau, quatre de coeur, et dix de carreau.
- Valet de coeur, valet de carreau, neuf de pique, sept de trèfle et sept de carreau. Qui gagne ?
- Moi...Dommage.









Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 8355
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur http://l2equiem.forumactif.com/forum.htm


Taya
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Mar 24 Juin 2008 - 20:06


    Dans un semblant de languissement, voir d’ennuie. Taya, jeune et resplendissante dragonnière de nature orgueilleuse se mettait, telle une enfant en bas âge, à faire tournoyer le liquide doré et bulleux de son verre en agitant son doigt dans les airs. Les traçages enchantés de ce monde en perpétuel mouvements lui permettait de jouer avec leurs attraits les plus superflues. Ceux de les manipuler. Ce n’était pas de la haute magie, enfin tout du moins, elle le voyait ainsi. Mais permettait de lui fournir un centre d’intérêt. Finalement, dans un énième soupir. Elle haussa les épaules et s’affala sur le comptoir de la taverne. Ses cheveux aux allures de cascades enflammées, s’étalèrent doucement, calmement, sur son dos frêle et légèrement tamisé. Posant son doux visage sur ses bras, elle se mit à fixer toujours Mumak, la tête penchée sur le côté. Un légers sourire lui vint aux visages, rien que de repenser à toutes les choses, certes nombreuses étaient idiotes. Qu’ils avaient pu partager. Quel long moment, trop longue année. Elle aurait dû faire surface plus tôt. Maintenant elle le savait, et avait un sombre sentiment, celui d’avoir ratée tellement de choses. Faisant une petite moue en levant les yeux sur le plafond. Elle tressaillit soudainement, se sentent épié. Quoique… Ceci ne la fit qu’a moitié. Qui n’aurait pas eu sur reflexe sur elle. Energumène confirmée.
    Le jour était las de sentir les mêmes hargnes qu’éprouvaient les uns envers les autres. Les mêmes combats perdus d’avance. Tout ceci n’était que trop souvent et maintes fois répétés. Maintenant, le monde devait changer. Mais comment ? Pour l’instant, elle l’ignorait, mais ce n’était plus qu’une question de temps. D’instant. De minutes ? Un large sourire aux dents parfaites vint se positionner tel un rayon de soleil, sur notre petit démon enchanté. Un dragonnier qu’elle ne connaissait que trop bien et depuis trop longtemps. Laiaga. Elle ne l’avait jamais vraiment vu comme puissant. Le connaissant de trop près, sans doute. Elle le voyait comme un collègue. Une sorte de camarade. Elle avait grandi avec, mais tous deux n’avaient point suivie le même chemin. Pouvait t’on leurs en vouloir ? Biensur que non. Ils étaient si diffèrent. Son aura se faisait proche. Bien trop proche pour avoir réussi à l’ignorait jusqu'à maintenant. Il allait entrer. Dans une fraction de seconde. Un petit sursaut s’empara de tout son corps d’apparence malingre. Cette secousse se rependit partout, outrageusement virulente.
    « Oh… Pas lui… » Dit t’elle d’un ton ronchonneur, et médiocrement ravie.

    Finalement, elle releva son buste, et sans même prendre le temps de se retourner, sentit la virulente petite attaque de ce dragonnier. Détournant les yeux du comptoir, elle finit par se retrouver face à la petite boule et levant quelque doigt, celle-ci vint s’engloutir dans le plus pur néant. Où était t’elle passée ? Engloutit dans la toile du monde. Peut être réapparaitrait t’elle quelque part. Sous une autre forme ? Il en était possible. Elle se pinça la lèvre inférieure, retenant un petit rire, pensant si elle venait à ressortir dans une grange. Vous avez dit abjecte ? Je réponds ignoble. Ses yeux rougeoyant telles de somptueux rubis se lassère vite de l’entrée en matière du beau jeune homme, splendidement pourvue d’artifice en tous genres. Apparences obligent, il en viendrait presque à devenir plus coquet qu’elle-même ?
    Elle finit par se tenir plus droite qu’auparavant, et attendit qu’il vienne pour laisser s’échapper le venin sur le rebord de ses lèvres charnues à souhait. La jeune Taya, ne du pas patienter d’avantage. Qu’il entrer effectivement en pleine charge dans ce petit moment qui, jusqu’alors était d’une plénitude assez surprenante.
    « Et bien Laiagachou, j’éspère que ton intrusion ne sera pas vaine. »

    Surnom oblige, il fallait redescendre tout ça au niveau de la Terre. La tête du pauvre malheureux était sur le point d’exploser. Etrangement, la belle finit par se terre aussi rapidement qu’elle avait pris la parole. Des choses intéressantes étaient dites, et, à dire vrai, n’était t’elle pas là pour se rendre aux nouvelles ? Une alliance avec la guilde, elle ne pu que tressaillir de nouveau à cette annonce pour le moins fastidieuse. Lui qui avait aussi longtemps qu’elle s’en souvienne, lutté contre toutes ses actions. Voilà qu’il y prenait part. Le monde était vraiment dans une optique de changement… Quoiqu’il en soit, rien que de se mettre en tête qu’elle aurait dans l’obligation de supporter sa mine suffisante et sur de lui, la fit bouillir intérieurement. Quoi de plus insupportable en ce bas monde ! Pire encore que tous les piques que Mumak pouvaient lui envoyer avec son sourire grinçants. Encore plus horrifique que de se faire éviscérer en public et vivante… Le malheur s’abattait sur elle. Bouh… Sans plus tenir, elle s’avachit encore plus négligemment sur le comptoir, n’en revenant pas de la nouvelle. Elle n’en laissait cependant presque rien paraître. Ou presque. Fourrant son visage aux traits mutins dans le creux de ses bras. Valait mieux ne pas montrer l’expression du visage de la donzelle à ce moment précis. Toutefois, un petit hoquet, vint la faire redevenir en vie. Un petit jaillissement de bonheur soudain. Elle pourrait dorénavant lui exploser – car tel était le terme approprié- tout ce qui lui plairai à la tête, pour ne pas être vulgaire. Sans que cela ne prenne trop d’ampleur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 3145
Âge : 22

Voir le profil de l'utilisateur


Kaylan
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Mar 24 Juin 2008 - 21:38


Kaylan et Toola arrivèrent à la taverne sur le dos du cheval ailé Falkor. Ils avaient traversé presque la moitié du pays des Beors jusqu'à la capitale Surdaenne.

Le cheval se posa près de la porte de la taverne. Là, Kaylan ne l'attacha pas, pour pas qu'il ai des personnes mal attentionné qui puisse le volait -mal intentionné ? Il n'était pas un peu mal placé pour dire ça ? Bref passons-.

Kaylan rentra dans la grande taverne de la capitale. Il poussa la porte d'entré dans un grand vacarme pour se faire remarquez de tous le monde. Il remarqua que Eldeen la chef du Néomis qui l'avait banni se trouvait ci. Ainsi que Taya, une maitre dragonnière que l'apprenti Ombre ne connaissait que de réputation, elle était aussi membre de la prestigieuse Guilde des Ténèbres. On trouvait aussi dans la pièce Laïaga, le maître de Kaylan. On remarquer aussi Mumak qu'il avait combattu au concile.


-Bonjour la compagnie !

Dit il en inclinant la tête en direction de tous le monde. Ne sachant où s'installer, Kaylan s'installa à une table vide près du comptoir et des autres personnes présente. Il se tourna vers Toola mais ne la vit pas, qu'est ce qu'elle faisait ?




"Les plus jolies choses de ce monde ne sont que des ombres."
C.D

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 3802
Âge : 21

Voir le profil de l'utilisateur http://dgray-man.exprimetoi.net/


Fye D.Flowright
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Mar 24 Juin 2008 - 21:49


Toola arriva .Elle avait un peu regarder Tara et Falkor se poser ,résultat elle arrivait un peu en retard ...Elle regarda un peu partout dans la tavrene ,qu'elle avait quittée il y a quelque jour ,un ou deux ,et vit que beaucoup de monde était arrivès ,et vu l'énergie qu'ils dégageait ,il y avait en plus du tavernier ,pas mal de dragonniers qui était arrivés dans ce coin perdu d'Aberon .La seule dragonnière qu'elle connaissait ,et encore de vue ,était la chef du Nomis Ageati (ou je sais plus comment ça s'écrit ).Kaylan était occupés à pencher la tête vers le plus de monde qu'il voyait ,et il avait pas finis ,vu le monde dans la taverne ...

*Alors il y a du monde ?*

*Euh oui ...*

*Combien ?*

*A peu près le double de la dernière fois .*

*A oui ,ça fait beaucoup ...*

Toola décida d'être quand même un peu polie ,et de saluer quand même les gens qu'elle voyait ,et qu'elle ne connaissait vraiment pas .

"Euh bonjour ..."


Merci à Seardwin qui m'a appellée Toola! Comme quoi, ce perso restera dans les mémoires!
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 2744
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur


Gabarel
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Mar 24 Juin 2008 - 22:36


...un autre? ici?

c'était mal... Depuis quelques instants, Beaucoup de puissants personnages faisaient route vers la taverne de Mumak... Bon. Le dernier qui était arrivé avait une puissance bien dérisoire par rapport à la fille dragonnier qui parlait à Mumak ou L'autre dragonnier, mais toujours un danger potentiel...
Mumak ne réagissait pas... Il continuait de parler avec les autres dragonniers...

De plus, j'avais entendu la conversation des joueurs de cartes...Que pouvait donc être leur plan? Tant de questions dont je savais que je n'aurais pas la réponse...


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dirigeant du Cam Serarna

Nombre de messages : 15481
Âge : 26

Voir le profil de l'utilisateur http://brisingr.forumactif.org/corbeille-f19/sur-le-lac-leona-un


Laïaga
Dirigeant du Cam Serarna
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Mar 24 Juin 2008 - 22:49


[Ça peut s’arranger si tu tiens vraiment à te faire éventrer en place publique Jujuchou Razz
edit : Ah au fait, Eldeen, c'est un poker qu'ils se font tes joueurs de cartes ?]

Laïagachou…Merde, pourquoi, partout où j’allais, je finissais par recroiser la route de cette petite peste dérangeante et frustrante ? Bon sang, le pire, c’est que je ne pouvais ni la tuer, ni lui clouer le bec, mais les dieux m’en sont témoins, j’en meurs d’envie.
Avec son visage angélique et hypocrite …Quelque soit mon camp, Taya m’insupportait. Une fois, je m’étais battu avec elle, une taverne y était passée. Pourtant en faisant durer le combat, je l’aurais forcée à fuir, ou bien l’aurais-je tuée, j’en étais convaincu. Mais pour stupide qu’elle soit, elle n’attendrait sans doute pas gentiment que je la vide de ses ressources.
En fait, le pire dans toute cette histoire, c’était tout simplement que nous étions dans le même camp. Il était peut-être temps de me faire violence, et de…de…merde…de…non…impensable.

-Je ne vais jamais en vain, Tayanounette de mon cœur, lui retournai-je avec tout l’amour mielleux dont j’étais capable. Le simple fait d’avoir l’heur de te voir en ce lieu donne un sens à ma visite…

Je poussai un soupir en croisant les bras sur le comptoir et y posai ma tête fatiguée. Je n’avais pas exactement envie de faire ce que j’allais faire. Cependant, elle avait absorbé ma boule de feu, ça valait peut-être bien que je fasse un geste ? Ou pas ?
Je me grattai le cuir chevelu au travers de mes cheveux en bataille – effet secondaire de bien es combats, même quand ils étaient courts – avant de reporter mon regard sur elle.

-Bon, tu sais bien entendu que je t’aime autant que j’aime mes deux enfants et ma vieille grand-mère, cependant, vu qu’il va peut-être falloir qu’on se batte…ensemble(le mot était sorti à contrecœur, mais il était sorti), je pense qu’on devrait peut-être faire en sorte de ne pas se taper dessus…En plus, t’es peut-être pas aussi conne que t’en as l’air, quand on fait abstraction de ton masque de bienveillance écœurant, de ta propension à te croire invincible, de cette manie que tu as de toujours croire que tu es une beauté fatale…Je m’égare.

En plus, ces mots dans ma bouche avaient peut-être quelque chose de déplacé. Hypocrite ? Sans doute pas…Mais pas loin.
C’est ce moment que choisir Kaylan et une femme que je ne connaissais pas pour entrer dans la taverne. Je rendis son salut à celui qui était mon apprenti, tandis qu’il s’asseyait à une table non loin.

« En fait, continuai-je télépathiquement [donc convers privée], je vais sans doute avoir besoin de toi sous peu pour enlever une belle princesse en détresse. A Urû. Au nez et à la barbe de ce qui se fait de mieux en matière de magie dans tout le monde connu. Seuls contre le reste du monde, pour ainsi dire. En fait, on suivrait simplement Svean… »



   
L'heure de la faux a sonné
On n'arrête pas la grande horloge
Le vent divin l'a emporté
Pourtant cela t'interroge
N'as-tu rien à regretter ?

Spoiler:
 


Dernière édition par Laïaga le Mer 25 Juin 2008 - 19:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 8355
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur http://l2equiem.forumactif.com/forum.htm


Taya
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Mer 25 Juin 2008 - 14:43


    Grande frustration que voilà… Il ne semblait pas avoir oublié sa présence, bien au contraire, l’avorton lui adressait clairement la parole. Enfonçant encore d’avantage sa petite frimousse entre ses bras, elle n’avait vraiment pas dans l’idée de prétendre l’entendre. Ecoutant cependant les sons qui pouvaient s’avérer sortir de ce qu’on appellerai une bouche, mais qui pour elle s’apparenter plus à une sorte de gueule. Elle fut toute excitée rien qu’en entendant sa douce réplique quand à son entré et sa visite qui s’avérer d’avantage intéressante qu’il y avait quelque seconde. IL était donc heureux de la voir ? Mouis… Elle n’en doutait pas, mais étrangement, elle ne savait pas comment le prendre. Bien qu’au plus profond, la simple idée de l’entendre crier de douleur lui mettait tous les sens en ébullition. La jeune Taya ne répondit cependant rien, attendant sagement, que les paroles du dragonnier en viennent à un but plus précis et plus attractif. La temps s’écoule avec lenteur et malveillance. Le petit ange et viendrait presque à regretter d’avoir mi son nez où elle ne devait pas. Toutefois, avec un grand soulagement, elle prit conscience de la chose qui se profilait à l’horizon. Une sorte de petit casse, un parfait petit emploi pour eux. Ahhh … le bon vieux temps revenait en charge. ET rien de plus plaisant ne pouvait se passer à l’instant. Un tressaillement lui envahi son petit corps, et un petit rire étouffé s’empara de la jolie cinglée. Travailler ensemble ? Quelle honteuse pensée. Un autre petit rire l’envahie de nouveau, et souleva enfin son visage de chaton, elle fixa de ses yeux rougeoyant, Laiaga. Cher Laiagachou, qui vraiment, n’avait pas changé. Cheveux en bataille, mine toujours aussi grinçante. Une pointe de machiavélisme en plus ? possible… Elle le fixa un bon moment, en écoutant ses dernières paroles audibles. Et sans prendre garde, répondit plus vite qu’elle ne l’aurait souhaité. On ne peut chasser le naturel. C’est bien connu.
    « Et bien, si tu ne le pensais pas, pourquoi le dirais tu ? »

    Un sourire absolument agaçant vint se coller sur le visage de la belle petite brunette. Elle était tellement arrogante et dans le superficielle, que ça en devenait presque rageant. Taya, jolie Taya, parfaitement abjecte, absolument déjantée et machiavéliquement paranoïaque. Elle était bien là, devant l’un des dragonniers qui fut auparavant le sauveur du monde. Droit et fière, ne voulant jamais faillir et se laisser tenter par le vil et le mesquin. Lui, qui était alors contre toute sorte de malfaisances… S’adressait à elle, jeune fille prodigieusement déséquilibrée, et passée maitre dans l’art de faire le mal et créer la terreur autour d’elle. Une bienveillance entre ses deux êtres ? Rien de tout cela ne pourrait un jour se produire. A moins que… Le destin en dise autrement ? Mais à dire vrai, le destin existe-t-il Vraiment ? N’est-ce pas les hommes qui créent leurs propres chemins et leurs propres destructions ? En le dévisageant sans aucune gène, elle ne pu que se remettre en mémoire ce doux moment passé en sa compagnie. Une taverne en ruines, et des bleues à n’en plus finir… Elle ne dit cependant rien du tout. Pour le moment. Car à quoi cela servirait de mettre en relief et au courant toute une assemblée de la sorte ?
    Finalement, c’est par télépathie que le beau jeune homme finit par lui parler. Discutions privée oblige. Personne n’arriverait à sonder quoique ce soit venant des deux tête dures comme l’acier, de ces deux maitres dragonniers. Un sourire jusqu’alors rieur et moqueur, devient bien vite une illumination totale et un excitement bien visible. Voilà ce qu’elle attendait. Voilà. La chose se produisait. Une ballade, une sombre excursion pour une demoiselle godiche et tellement niaise qu’elle n’arriverait même pas à leurs résister plus de 15 minutes.

    *Ouuuuhhh… Mais là tu m’intéresses. Voilà ce dont tu aurais du me faire part, pour que mon esprit te suives plus rapidement. Sans nul doute que je vais m’amuser. De plus, il sera tellement bon de retrouver ce cher Sveanounet. Mais laiagachou… Il faudra que tu m’expliques ce changement de navires, plus tôt sera le mieux. *
    Des yeux adorablement doux et cajoleur vinrent alors à la place de ses rubis flambants, ardents. Elle était conquise. Tout simplement…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dirigeant du Cam Serarna

Nombre de messages : 15481
Âge : 26

Voir le profil de l'utilisateur http://brisingr.forumactif.org/corbeille-f19/sur-le-lac-leona-un


Laïaga
Dirigeant du Cam Serarna
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Mer 25 Juin 2008 - 20:19


Le doux rire de la maître dragonnière m fit grincer des dents, à tel point qu’en esprit son petit crâne roux venait s’écraser dans une omelette rosâtre de cervelle écrabouillée et d’os réduit en bouilli contre le comptoir en bois massif qui se mit à fumer et à se désagréger au contact du sang noirâtre parcouru de bulles à l’allure douteuse et dégageant la pestilentielle odeur pathogène que j’imaginais toujours que devait avoir l’intérieur des intestins de n’importe quel brave homme.
Enfin, c’était moi qui lui avais proposé une trêve dans ces échanges protocolaires incessants, raison pour laquelle il me fallait peut-être assumer, raison pour laquelle je ravalai ma bile, raison pour laquelle je fus tout de suite plus aigre.

-Tu as raison, pourquoi le dirais-je ? Non, en l’occurrence, il faut croire que je pense bel et bien ce que j’ai dit. On t’a déjà dit que tu avais une grosse poitrine ? continuai-je en changeant complètement de sujet.

Je vis le sourire de la jeune femme s’élargir, devenir littéralement lumineux sur son visage fin quand elle entendait ce que je lui disais en privé. Je ne pus m’empêcher de sourire à mon tour, je le reconnaissais bien là. Quels que soient les griefs que j’aie à lui imputer, il fallait reconnaître que Taya ne connaissait pas la peur.
Elle était bien trop dérangée pour ça. Le concept de « fin » et de « mort » avait dû lui échapper le jour où quelqu’un avait tenté de le lui inculquer. J’éclatai de rire en voyant un vieil homme anonyme tenter d’enfoncer avec un marteau et un burin un bout de bois circulaire sur lequel était gravé « mort » dans le crâne d’une jeune enfant à la mine butée.
Ça me rappelait de très vieux souvenirs ça…

« Hé bien Tayounette, il faut que tu saches que j’ai longuement réfléchi. Si le cœur t’en dit, je t’invite à lire mon premier post dans le topic de Dras Leona, dernier post de la page trois, mais disons pour faire simple que j’ai très longuement réfléchi, vraiment très longuement, et quand j’ai terminé, j’étais en accord avec moi-même pour dire que je devais aider la Guilde des Ténèbres.
Je suis content que tu veuilles bien nous aider, on aurait fini par manquer de maîtres dragonniers sinon…
»

Mumak ne m’avait toujours pas apporté de bière, mais tant pis, il semblait occupé ailleurs, et même si j’avais envie de lui parler, je n’aurais peut-être pas le temps de l’attendre.
J’avais à faire…

« Dis-moi Taya, est-ce que tu m’accompagnerais sur la Crête ? J’ai à faire là-bas. »



   
L'heure de la faux a sonné
On n'arrête pas la grande horloge
Le vent divin l'a emporté
Pourtant cela t'interroge
N'as-tu rien à regretter ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 6691
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur


Loki
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Mer 25 Juin 2008 - 20:42


L'esprit l’avait déplacé ici. Il le rappela à l’ordre sans y réfléchir, instinctivement. Il dominait les esprits depuis peu de temps, mais il les dominait avec une aisance que bien peu parvenait à reproduire. Law posa ses yeux noirs sur la capitale qu’il avait maudit un nombre de fois incalculable étant jeune, et évité depuis la « mort » de son beau-père.
L’endroit puait la merde, mais c’est plutôt le goût de la mort qui le fit sourire de manière si élégante. Il posa sa main sur Shunkashutô, plus pour ne pas perdre son calme que pour montrer un quelconque signe de violence. La violence venait après. Toujours après.


-Pff…

Il était à côté d'une taverne, celle du nain dragonnier apparemment, le seul de son espèce si les rumeurs qui courraient était juste. Peut-être qu’il trouverait quelqu’un d’intéressant à l’intérieur… Shunkashutô demandait du sang, tout autant que les esprits qu’il sentait tout autour de lui. Les esprits vengeurs, les esprits mauvais. Oui, tous avaient faim, même lui. Un léger sourire dévoila ses dents blanches.
Il rabattit la capuche de sa cape noire sur sa tête, avant de pénétrer dans la taverne, aux risques et périls des clients peut-être… peut-être.

Le talon de ses bottes claquaient sur le parquais en bois de la taverne. C’était la première chose que Law remarqué en rentrant dans la taverne. Ses yeux noirs scrutèrent la taverne lentement, ne cillant pas une seule fois. Il repéra quatre auras monstrueuses dans la taverne. Il y avait Mumak le nain dragonnier, bien entendue, mais les trois autres étaient inconnus au bataillon. Un humain notamment dégageait une aura de puissance contenue effroyable. Law se demanda si cet homme pouvait lui tenir tête ? C’était fort probable, mais qui était-il ?


*Quelqu’un avait une telle aura que cet homme ne peut pas être inconnus… *


Il s’assit à une table situé entre le comptoir et les deux personnes en train de parler, et une femme parlant avec un nain, certainement Mumak. Ainsi il pourrait sonder tout le monde en même temps. Sous la table il joignit son index et son auriculaire en une position, avant de lancer dans une langue gutturale une injonction. L’esprit invisible tenta un seul instant de le dominer. La pogne de fer de l’esprit de Law le calma immédiatement, et d’une pensée, il envoya son esprit dans l’esprit vagabond. Une manipulation dangereuse pour un néophyte, mais pour Law c’était la routine pour espionner sur une courte distance. Voyant la scène à travers les « yeux » de l’esprit, si l’on peut appelait yeux des orbites béants, il se déplaça vers l’homme à la puissance colossale. Un instant lui suffit pour le percer à jour : Laïaga Sin’Saïan. La jeune femme à côté de lui était la tristement célèbre Taya. Il dirigea l’esprit vers le nain, et reconnut la jeune femme avec lui comme étant une haute placée dans le Nomins Ageati. Il songea à envoyait un esprit cherché des informations, mais cela consommerait trop d’énergie par rapport à l’utilité du renseignement.
Il regagna son corps et sourit, fiévreusement dirait certain, nerveusement dirait d’autre ou encore sadiquement pour la plupart. Des proies de qualité, des proies qui promettait quelque chose de sensationnel. Il rejeta sa capuche en arrière, dévoilant sa sombre chevelure et posa un regard sur Laïaga. Le plus intéressant, le meilleur morceau. Si Laïaga ne le regardait pas à cet instant, il le regarderait très bientôt. Une telle aura meurtrière que celle que dégager Law à cet instant ne passait pas inaperçu.


Dernière édition par Emy Law le Mer 25 Juin 2008 - 21:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 1631
Âge : 23

Voir le profil de l'utilisateur


Pasiphaé
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Mer 25 Juin 2008 - 21:08


Une femme devant le comptoire venait de finir sa boisson. Cette femme entendit alors des pas dont le son était amplifié par des talons. Celle-ci ne se retourna pas mais devina l'allure menaçante de l'étranger, pour ne pas dire meutrier. Breich attendit passiemment que celui-ci daigne s'assoire pour délicatement se retourner, sans émotion sur son visage. Son regard détailla l'inconnu et elle nota dans un petit coin de sa tête le sourire finement dessiné... Un sourire auquel Breich ne trouvait aucun qualificatif... Ou bien peut-être un... Un seul...

*Inhumain.* pensa-t-elle.

La jeune femme ne cacha pas son regard à la chose qu'elle observait, puisqu'un être tel ne pouvait avoir de coeur, puis, au bout d'un moment, se retourna pour refaire face au comptoire. Breich posa ses doigts sur le rebords de son verre et croisa le regard d'Actarus. Elle lui fit un signe de tête signifiant qu'il avait 'combattu' bravement contre Mumak, le nain, le dragonnier. Puis elle détourna le regard et posa son regard sur les autres personnes arrivées récemment à la taverne. Beaucoup de monde les regardaient.

*Des personnes importantes...*

Breich eut un triste sourire en se rappelant la direction dans laquelle l'homme qui venait d'arrivait regardait... Au moins il ne cherchait pas à cacher ses intentions et faisait ses coups en face de l'ennemi... Enfin... De sa proie.

*La taverne ne va pas être dépourvue d'action...* songea-t-elle ironiquement...


Désolé, j'ai quitté le forum.
Revenir en haut Aller en bas






Contenu sponsorisé
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné |


Revenir en haut Aller en bas

[Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 6 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brisingr, Chroniques de l'Alagaësia - Forum roleplay :: Hors RP :: Fantômes du passé :: RPs Achevés :: Surda-
Ouvrir la Popote