AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherFAQ

Partagez|

[Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
avatar


Nombre de messages : 2744
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur


Gabarel
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Mer 25 Juin 2008 - 21:21


Et encore un autre... Il se passait quelque chose ici...

En plus de Mumak, le dragonnier et la dragonnière, un homme, qui semblait - non...était -
sinistre et effroyable... Même si je n'étais magicien que depuis tout récemment, je pouvais sentir son incroyable aura... La dernière fois que j'avais vécu autant d'angoisse, c'était lors de mon combat contre Arkillon...

Breich m'avait félicité d'un regard subtil...Peut-être elle aussi se posait des questions sur ces convergences vers la taverne... Le fait que des personnes surpuissantes viennent à la taverne était une chose...Qu'ils viennent TOUS en même temps en était une autre... Il se passait de quoi entre ces gens...Et je ne sais pas si j'ai le courage d'aller le découvrir... Dans toute la taverne, il n'y avait que Breich et Mumak en qui je pourrais faire confiance... Maintenant que Mumak avait mit fin à notre combat, je choisi ce moment pour faire mon enquête sur Arkillon et son apprenti... Je reviendrais plus tard...Peut-être Les autres seront partis...En tout cas, espérons que lui sera parti...

Je rangeai donc Winterblade dans mon fourreau et quittai pour ce qui pourrait être considéré comme une bibliothèque dans cette ville...


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 3145
Âge : 22

Voir le profil de l'utilisateur


Kaylan
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Mer 25 Juin 2008 - 22:24


Kaylan demanda au tavernier une boisson chaude avant, de parcourir du regard tous les personnes de la taverne. Son regard s'arrêta sur Breich, une magicienne pas très puissante qu'il avait combattu au Hadarac, Kaylan lui sourit et lui montra ses dents. Il lui demanda par la pensée

*Breich ! Comment vas-tu ?*

Toujours avec un sourire malicieux sur les lèvres




"Les plus jolies choses de ce monde ne sont que des ombres."
C.D

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dirigeant du Cam Serarna

Nombre de messages : 15511
Âge : 26

Voir le profil de l'utilisateur http://brisingr.forumactif.org/corbeille-f19/sur-le-lac-leona-un


Laïaga
Dirigeant du Cam Serarna
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Mer 25 Juin 2008 - 22:31


[La fine de fleur de la Méchanceté Alagaësienne et Surdanne. Il manquerait plus que Yann…]

Il y avait plusieurs magiciens dans cette taverne. Je les sentais. Ils étaient bien présents, difficiles à discerner au travers de l’aura très noire de Taya, et de celle, d’un blanc envolé, de Mumak. Pourtant, elles disparurent soudain complètement. Il n’y eut plus que le noir, la sensation du mal incarné qui s’approchait. Elle remplaçait tout, instillant le malaise et l’angoisse dans la trame même de mes pensées.
Malaise que je combattis de mon mieux, jusqu’à ce qu’il disparaisse presque pour se fondre dans le paysage. La personne à qui appartenait la terrible aura venait d’entrer dans la taverne, je le sentais, c’était comme un froid sur tout mon corps. Taya était sadique et puérile. Mais tout de même humaine, douée de sentiments.
L’aura que je sentais, elle, n’était pas humaine. Elle, elle était dénuée de sentiments. Et puis je sentis des yeux qui m’épiaient. Des yeux invisibles, pas ceux de la personne à l’aura froide et noire, non, des yeux d’un démon, un vrai.
Je me contins. Je ne sais pas comment je fis, mais je réussis à ne pas me retourner, à ne pas faire jaillir une décharge d’énergie propre à raser la moitié du continent. Mais je n’aimais absolument pas ça. Je détestais ça.
Puis je sentis son regard posé sur mon dos. Je le sentis qui m’épiait, et son aura se fit plus meurtrière. La mienne se fit plus sombre que la Mort elle-même tandis que je me retournais, adoptant cette teinte que si peu de gens n’avaient jamais sentie. Je lui rendis son sourire au centuple tandis que le dragonnier en moi mourrait. Le Gedweÿ Ignasia disparut complément, j’entendis un râle, une pleine, au loin.
Je n’en avais cure. Seul existait l’inconnu à l’aura meurtrière. Mon regard plongea dans le sien. Il ne cherchait que du sang. J’allais lui en donner…

-Peut-être désires-tu te battre, étranger, lançai-je d’une voix froide comme un blizzard. Peut-être est-il bon de te dire que je suis quelqu’un de dangereux. Mais comme je pense que tu n’en as rien à secouer, peut-être pourrions-nous discuter de ce qui te dérange au-dehors de cet endroit…



   
L'heure de la faux a sonné
On n'arrête pas la grande horloge
Le vent divin l'a emporté
Pourtant cela t'interroge
N'as-tu rien à regretter ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 6691
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur


Loki
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Mer 25 Juin 2008 - 23:37


Law sentait à présent une bonne partie des regards sur lui. Son sourire s’élargit un peu plus, rendant son visage encore plus gracieux que d’habitude. Oui…une proie digne de ses capacités, peut-être étais-ce ça qui lui manquait depuis quelques semaines, voire quelques mois… un adversaire digne de ce nom. Son aura de meurtre se dégagea alors pleinement, son aura englobant alors la totalité de la taverne. Les plus faible ne pouvait plus bougeait, les plus fort ressentait avec dégout ou rage son envie. Il s’en moquait. Laïaga venait de lui lancer un défi en bonne et due forme, et son envie de meurtre se répercuta dans le corps de Law comme une douce musique.
Il se leva, souplement avec ses allures de félin, et sourit à Laïaga. Un sourire à faire pâlir un mort dans sa tombe. Un sourire de tueur :


-Viens donc si tu t’en sens…capable.


Eclair de lumière noir, arc écarlate, cri. Une femme à moins de deux mètre de Law, venait de se faire couper la tête en deux par un coup de taille monstrueusement rapide. Les yeux encore écarquillaient de stupeur de la jeune femme, se demandaient ce qui se passé. Shunkashutô revint en un arc de cercle noir devant Law. Il monta le bout de la lame jusqu’à ses lèvres, avant de passer sa langue sur le fil de la lame encore tâché de sang, se repaissant des propres fruits de sa violence. Il sentait que beaucoup était choqué par ce spectacle, beaucoup voudrait ce levait pour faire quelque chose, mais personne ne bougerait à par Laïaga et lui. Jusqu’à qu’ils quittent la taverne.
Il éclata d’un rire joyeux, avant de reposer ses yeux noirs de jais dans les pupilles vertes du jeune humain :


-Ma lame crie famine…dragonnier. Les esprits me soufflent que ta fin est proche.


Son regard noir fixa longuement ceux du jeune homme aux yeux vert, à la puissance destructrice. Il essaya de la subjuguer rien que par l’esprit, mais peine perdu. Un homme comme lui ne se laissait pas avoir de cette manière. Un homme comme lui ne comprenait qu’un sabre en main, et des membres coupés… oui…tout comme lui. Il avait cette soif de sang en lui.

*Pff…aucune importance, s’il croit pouvoir me passer sous sa lame, il se trompe lourdement. Shunkashutô va lui apprendre le respect.*

Aussi soudainement qu’elle était venus, l’aura meurtrière cessa, laissant pour seul vestige, le cadavre d’une jeune innocente qui n’avait rien demandé. Sans un mot ni un regard, Law prit la sortis et attendit le dragonnier déchus.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dirigeant du Cam Serarna

Nombre de messages : 15511
Âge : 26

Voir le profil de l'utilisateur http://brisingr.forumactif.org/corbeille-f19/sur-le-lac-leona-un


Laïaga
Dirigeant du Cam Serarna
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Mer 25 Juin 2008 - 23:56


L’inconnu se leva avec une grâce féline. Mon sourire s’élargit un peu, dévoilant mes dents. Qui nous aurait regardé aurait vu la mort dans nos yeux, et se serait sans doute enfui bien vite, n’eut-il été paralysé par la peur. Oh, bien sûr, ce n’était pas le cas de tout le monde ici, on n’impressionnait pas aussi facilement ces braves gens.
Regardez donc le plan de la magie, celui où l’énergie est un flux continu et rien n’est pareil. Et voyez ces magnifiques, ces pharamineuses auras. Le sang allait couler. Et pas que le nôtre. Je me levai moi aussi, empoignant mon bâton d’une main ferme, tout en gardant les yeux rivés dans ceux de cette personne que je ne connaissais pas. Oui, je viens, n’aie crainte.

-Ne te méprends pas, toi qui n’es pas même magicien, ne te méprends surtout pas sur mon compte. Tu y laisserais ta vie…

En temps normal, j’aurais peut-être essayé de trouver une issue pacifique à ce problème. Nous n’étions pas en temps normal. Il y eut un éclair noir, un cri au paroxysme de la terreur. Je ne bronchai pas tandis que la femme tombait au sol dans une marre de sang. Le mouvement avait été trop vif pour l’œil humain.
Je n’étais pas humain. L’inconnu remonta sa lame au niveau de ses lèvres, se délectant du sang de l’innocente, du fruit de la cruauté et du meurtre. Il partit d’un grand éclat de rire. Moi, je gardais le visage fermé, une expression de pur sadisme dessinée dessus. Face à lui, je le savais, comme face au Némésis bien longtemps auparavant, et face à Shaka des années plus tôt, il n’y aurait pas de quartier. Il n’y aurait qu’un fantastique déchainement d’une puissance dépassant l’entendement. Tout ce qu’il fallait pour le tuer.

-Sorcier hein ? La puissance est le chemin de la déchéance. J’en suis l’exemple…Que ta lame soit rassasiée, Sorcier !

Je sortis dans la rue à sa suite. Le vent souffla des volutes de poussière, jouant avec mes cheveux qui demandaient à être lavés depuis une éternité.
*Et maintenant, dansons…*
Une formidable onde de choc jaillit de ma main libre, faisant voler le pavage au sol et enfonçant les murs alentours, se déplaçant à toute vitesse vers l’inconnu, tandis que je bondissais à sa suite, le corps recouvert d’un bouclier d’énergie, me déplaçant avec la célérité que me conférait mon état, frappant avec la même puissance que j’avais toujours eue.



   
L'heure de la faux a sonné
On n'arrête pas la grande horloge
Le vent divin l'a emporté
Pourtant cela t'interroge
N'as-tu rien à regretter ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 2744
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur


Gabarel
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Jeu 26 Juin 2008 - 0:26


e venais à peine de quitter l'auberge que déjà, il se passait quelquechose... Le dragonnier et le meurtrier sont sorti de la taverne... À entendre parler le ''gentil'', ils allaient se battre... Décidément, il faut toujours que les choses deviennent intéressantes lorsque je m'en vais... Je vais donc rester... Je pourrais apprendre sur leur technique de combat à chacun...


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 1631
Âge : 23

Voir le profil de l'utilisateur


Pasiphaé
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Jeu 26 Juin 2008 - 9:53


Breich entendit soudain la pensée de quelqu'un d'autre... Quelqu'un qui s'adressait à elle. Sans hésitation, celle-ci se leva et marcha d'un pas assuré vers la table de Kaylan, l'ombre. Un sourire courtois apparut sur le visage de la jeune femme.

"Bonjour. Je vais très bien et toi ?"

Elle posa ses coudes sur la table et appuya sa tête sur une de ces deux mains pour etre complètement détendue. Breich n'avait plus peur maintenant...

*Quand on a rien a perdre, on ne peut rien perdre.*

"Alors qu'as-tu fait après la quète dans le desert du Hadarac ? Tu as combattu qui...Tué qui ?"

Sa voix était douce et sans provoquation. A quoi bon se battre tout de suite... Ou à quoi bon se battre après. L'ombre déciderait selon son humeur. Breich avait les idées trop floues pour savoir ce qu'elle voulait vraiment... En fait il y avait une chose qu'elle voulait vraiment mais cette chose, ou plutôt cet être, lui était inaccessible... Breich ne fit pas attention au combat qui allait être engagé entre deux puissances. A quoi bon regarder un massacre ?


Désolé, j'ai quitté le forum.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 3145
Âge : 22

Voir le profil de l'utilisateur


Kaylan
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Jeu 26 Juin 2008 - 10:49


Une aura meurtrière rempli la taverne, c'était celle d'un inconnu, il avait l'air puissant d'après son coup de maitre sur une femme inconnu de tous, oublié de ses proches peut être. Il allait combattre, et pas contre n'importe qui, il allait combattre Laïaga,une puissance de l'alagaësa mais aussi le maitre de Kaylan ! Laissant les choses se passaient comme elle se doit, Kaylan resta dans la taverne au lieu de regarder le combat.

Breich vint s'asseoir à sa table, elle avait l'air détendu et pas la moindre peur se lisait sur son visage. C'est pas grave, la conversation sera donc intéressante.Il lui répondit par pensée bloquée et seul lui et elle et aussi Toola pouvait entendre


*Après avoir tué Pearla je me suis rendu dans un lieu qui t'es inaccessible et j'ai combattu des maitres dragonniers comme Mumak, Siri, Aymalaë ou encore Pierrot et Ellenwen. C'était...intéressent à vrai dire *

Il lui fit un petit clin d'œil puis il se tourna vers Toola

-Toola, je te présente Breich, une vieille connaissance




"Les plus jolies choses de ce monde ne sont que des ombres."
C.D

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 6691
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur


Loki
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Jeu 26 Juin 2008 - 11:35


Laïaga était sorti. Enfin. Shunkashutô avait soif de son sang, elle avait soif de tous types de sang de toutes les manières. Mais beaucoup plus de celui de ce dragonnier aux yeux verts qui était peut-être un rival, ou simplement une marche dans la poursuite de son rêve. Après tout, si il y a tant d'années il avait prit la route armé de son sabre, c’était pour retrouver son père, aujourd’hui son but demeurait inchangé.
Il sourit en entendant les répliques de Laïaga, mais il ne répondit pas.
Pourquoi répondrait-il alors que bientôt tout se changerait en champ de bataille, reléguant les mots au simple rang d’outils ? Non, il attendait le premier coup qui annoncerait avec panache la suite des évènements.

Law passa une main dans ses cheveux noirs, avant de sourire à son adversaire. Il sembla qu’une éternité ce passa avant que Laïaga ne fasse le premier pas ans ce combat qui s’annonçait dantesque :


*Dansons à présent…*

Law sauta dans les airs, propulsé par une force surhumaine. Il vit Laïaga lui envoyait une onde de choc de sa main libre, tandis qu’il bondissait à sa rencontre entouré d’une aura bleue, surement un bouclier. Sur la lame de Law, une goutte de sang perla. Une goutte de sang qui ne venait de personne. Il sourit, il pensait que son combat serait uniquement dantesque, il se trompait. Il serait bien plus que cela, bien plus.
Reliant son pouce et son majeur, il lança une injonction dans un langage oublié de tous. Le langage des sorciers pour être exact. Un esprit invisible mais bien plus gros que Law apparut dans la rue, mais seulement visible par lui-même. L’esprit tenta de faire violence sur Law, avant de se cambrai devant sa puissance mentale colossale. D’une pensée, il ordonna à l’esprit de l‘avaler sans plus attendre. L’esprit fit comme tel, avant d’exploser devant la puissance de l’onde de choc. Law lui n’avait absolument rien senti, étant dans l’esprit lui-même, s’étant fait un bouclier de son corps.
Il vit Laïaga arrivait sur lui à pleine vitesse, et décida rapidement d’un plan d’attaque. De la main gauche, il fit plusieurs signes avec ses doigts, avant de lancer trois injonctions. De la main droite, il leva Shunkashutô dans une position de défense quasiment. Lorsque Laïaga fut à porter de main, il posa sa main gauche sur le corps de Laïaga protégé par un bouclier. Il y injecta les trois esprits, dans un but sans équivoque : détruire totalement le bouclier pour pouvoir lui infliger des dégâts corporel. En vérité, les esprits se contentaient de trouver les différents points faibles du bouclier, avant de lancer sur ces points une attaque de toute puissance. En général il y avait trois points faibles sur un bouclier, mais s’il était si fort qu’on le prétendait, il se pourrait qu’il n’y en ait qu’un seul… effrayant pour un seul humain.
Lorsque le bâton du dragonnier aux yeux vert rencontra Shunkashutô, il y eut un magnifique appel d’air, qui déplaça quelques pavés ainsi que quelques tuiles. Un sourire sanglant orné le visage de Law, qui fit un seul signe de la main cette fois-ci. Un esprit visible par le commun des mortels venait d’apparaitre. Il était plus qu’hideux avec ses deux têtes, multiples yeux, maigreur cadavérique. Il était puissant pourtant, l’un des trois esprits dantesque qu’il avait réussi à invoquer jusque là. Un véritable démon qu’il avait réussi à invoqué. Retombant au sol, Law profita de sa vitesse de descente pour prendre appui sur son talon et envoya un coup de taille magistral à Laïaga avec une vitesse effroyable. Le démon quant à lui se protégea d’un bouclier lui-même et protégea par la même occasion Law, avant de s’élancer vers Laïaga toutes griffes dehors, griffes éclairé par une lueur violette des plus mauvaises…
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 1631
Âge : 23

Voir le profil de l'utilisateur


Pasiphaé
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Jeu 26 Juin 2008 - 11:43


Breich s'inclina dignement devant Toola.

"Enchanté !"

Elle eut un petit sourire en se demanda quelques secondes pourquoi elle parlait à ces personnes... A près tout, elle avait bien le droit et ça passait le temps... Oui, le temps a beaucoup d'importance pour ceux qui savent comment le combler, mais pour les autres personne, il est tellement long...

*Je suis impressionné par tes adversaires, et tu n'es pas encore en pièce ?* répondit-elle par pensée, pour faire un peu d'humour.

Breich héla le tavernier.

"Je pourrais avoir un autre verre s'il vous plait... Un verre de... bierre."

*Tant qu'a changer les habitudes...* pensa-t-elle.

Puis la jeune femme se retourna vers Kaylan et eut un petit sourire.

*En fait pas si vieille que ça comme connaissance.*

Breich passa ses doigts dans ses cheveux pour une fois coiffés sans le voile pour enlever une mêche rebelle de sa vue.


Désolé, j'ai quitté le forum.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 3802
Âge : 22

Voir le profil de l'utilisateur http://dgray-man.exprimetoi.net/


Fye D.Flowright
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Jeu 26 Juin 2008 - 11:49


"D'accord .Bnjour Breich !"

Toola tourna la tête vers celle à qui Kaylan parlait depuis pas mal de temps ,en fait quelque minutes .Ils avaient l'air de se connaitre depuis longtemps .Et ils c'était mis à paler d'un coup de désert du Hadarac ,et des personnes les plus célèbres de toutes l'Alagaesia .Ainsi Kayaln les avaient combattus ...Toola en apprenaient tout les jours !


Merci à Seardwin qui m'a appellée Toola! Comme quoi, ce perso restera dans les mémoires!
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 3809
Âge : 26

Voir le profil de l'utilisateur


Myad
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Jeu 26 Juin 2008 - 12:07


[Ouh là je vois que j'ai raté beaucoup de choses et si je m'y mêle un chouïa vous n'y voyez pas d'inconvénient ?]

L'attente d'une lumière.
Mais le noir. Encore. Toujours. Eternel ? Après tout, l'avait-il déjà quitté ? En fait, si. A chaque fois qu'elle était près de personnes qui ne la regardaient pas comme un monstre. D'un côté elle se voyait elle-même comme tel alors...
Après tout peu lui importait. Myad ne voyait plus qu'un vide immense et profond, plus sombre que la nuit, alors être ou ne pas être, à la fin, ça ne faisait pas grande différence.

De longues minutes s'étaient écoulées avec lenteur. Le souffle discret de la porte qui s'ouvre murmura plusieurs fois. Combien de personnes étaient-elles entrées ? Beaucoup. Des magiciens, des dragonniers, des sorciers. Myad ne réagit pas, elle resta assise les coudes posés sur la table nette ; l'hybride aux yeux blancs avait simplement remis sa capuche, ses gants et sa carapace de silence d'un geste discret.
Elle écouta.
Ce qu'elle entendit l'intéressa beaucoup, c'était deux puissances à la hargne électrique qui s'étaient décidées à combattre là, tout de suite. Leur rage se percevait jusque dans leurs mouvements qui éclataient avec violence et grâce, comme un ballet mortel. Le perdant serait celui qui perdrait le rythme. Qui ferait le premier faux pas ?
Myad identifia un Dragonnier de rang supérieur, et un être à l'aura maléfique - un sorcier. Un parfum de sueur, de sang, de sortilèges lui sauta au nez. Myad remonta le foulard noir jusqu'à mi-visage avant de le lever un peu vers le bruit du combat. Attentive et immobile.
Elle reconnut le parfum sauvage de Breich, accompagné de deux femmes qu'elles ne connaissaient pas.


*Cela faisait longtemps. Tu as plus vécu que moi. Tu es une magicienne à présent.*

Deux doigts sur la tempe, la bouche entrouverte. Myad écoutait toujours.

*Il y a deux fins possibles à ce combat. Un mort ou un tiers qui interrompt le duel. Mais d'une manière ou d'une autre, c'est certain...*

Elle sourit d'un air ironique. Cela lui rappelait Eho et son ton fataliste.

*... Il y aura du sang.*

En entendant les deux bretteurs sortir en un coup de vent de la taverne, Myad attendit une seconde, se leva et fit de même. Une fois dehors, elle s'éloigna comme si elle partait avant de s'asseoir posément en un cercle noir contre un mur. Elle gardait le contact télépathique avec Mumak.
Ce qu'elle voulait, c'était connaître la fin de l'Apocalypse.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dirigeant du Cam Serarna

Nombre de messages : 15511
Âge : 26

Voir le profil de l'utilisateur http://brisingr.forumactif.org/corbeille-f19/sur-le-lac-leona-un


Laïaga
Dirigeant du Cam Serarna
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Jeu 26 Juin 2008 - 12:15


[C’est quoi déjà les trois points faibles d’un bouclier ? Le nombre de couches, le point d’origine des flux, et en troisième… ?]

Je le sentis une fois de plus, cette distorsion dans la réalité, cette impression que quelque chose de nouveau était apparu. Je devinai que mon adversaire avait invoqué un esprit, pourtant, il m’était impossible de découvrir de quoi il retournait. Je me rappelais, huit cent ans plus tôt, quand j’étais un sorcier. En ces temps, j’étais le meilleur de tous. Est-ce que ce tueur sanguinaire serait capable d’invoquer Séïnna ?
Quoi qu’il en soit, l’onde de choc glissa sur le corps de l’homme sans plus le déranger, comme s’il n’avait pas craint cette magie. Cela me rappelait une technique de haute volée que j’avais apprise pendant le temps où j’étais dépourvu de magie. Mais lui ne devait sans doute pas faire pareil, non, car cet homme n’avais été privé de sa sorcellerie, depuis qu’il la maitrisait, j’en mettrais ma main au feu.
Je vis mon adversaire réaliser des mouvements vifs des doigts, enchainant les figures que je ne comprenais pas. Je vis ses lèvres bouger, je sus qu’il invoquait, sans pouvoir dire qu’est-ce qu’il invoquait. Quand je fus presque au contact, quand nous pûmes nous toucher, quand mon bâton fusa si vite vers l’inconnu qu’il en devenait flou, celui-ci posa ses doigts sur moi, sur mon bouclier, y déposant quelque chose, encore une fois, ces choses m’étaient invisibles, je ne pouvais que sentir leur présence, vaguement. Mais ce que déposait ce tueur ne pouvait être que néfaste, maléfique. Bien pire que tout ce que pouvaient nous imputer les dragonniers, aussi pur que soit leur cœur.
Et puis ce fut le contact. Au moment où nos armes s’entrechoquaient – mon bâton en bois blanc et sa lame en métal noir – mon bouclier explosa dans une déflagration d’énergie, ajoutant à la décharge que produisait déjà le choc de ces prolongations de nous-mêmes que l’on appelait armes. Oui, il était comme moi, ou bien j’étais comme lui. Quelques soient nos motivations, nous vivions pour nous battre. Je n’avais jamais pris plus de plaisir que les armes à la main, quelque que soit le camp pour lequel je me bâtasse.
A l’instant où le bouclier explosait, un autre venait le remplacer, et en même temps, un esprit apparaissait. Une chose hideuse, avec deux têtes et une foultitude d’yeux, apparut, sortant de nulle part, tandis que nous retombions au sol. Je me réceptionnai des deux pieds en assurant ma position tandis que mon adversaire préféra contre-attaquer tout de suite, portant un coup de taille qui aurait dévasté l’élite des guerriers de n’importe quelle armée au monde.
Je fléchis les jambes autant que je le pouvais, détaillant son mouvement. Il était doué d’une grâce hors du commun, et sa lame était une promesse de mort. Prenant appui sur mon pied gauche, je pivotai [vertical le coup de taille Alex ?], étendant la jambe droite pour lui décocher un coup de pied tandis que sa lame me manquait, de peu.
Quant à l’esprit…Il était indéniablement là, et indéniablement puissant. Mais est-ce qu’un esprit pouvait me vaincre ? J’avais beau n’être qu’un humain, j’avais huit siècles de combats derrière moi, et une expérience à faire pâlir bien des esprits. Un bouclier apparut autour de l’esprit. C’était un bouclier d’énergie vide, ce genre de bouclier que Svean appréciait tant et qui faisait que l’énergie de celui qui se trouvait à l’intérieur disparaissait à très grande allure, venant m’alimenter moi-même, car je faisais en sorte d’absorber l’énergie qu’absorbait le bouclier, pour éviter qu’il ne soit surchargé. Si tout se passait bien, alors le passage de l’esprit en ce monde n’aurait duré que quelques secondes.



   
L'heure de la faux a sonné
On n'arrête pas la grande horloge
Le vent divin l'a emporté
Pourtant cela t'interroge
N'as-tu rien à regretter ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 3145
Âge : 22

Voir le profil de l'utilisateur


Kaylan
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Jeu 26 Juin 2008 - 12:17


*Et il y a de quoi être impressionner, voilà ce que rapporte d'être avec les Ténèbres : la puissance !* Dit-il en s'adressant toujours par pensée à Breich avec le même sourire diabolique, qui faisait peur aux enfants et qui faisait crier les femmes.

Son regard se posa sur Myad, une connaissance de Ramos... Kaylan décida de sonder son aura et vit qu'elle n'avait pas évolué, elle restait stable, pas puissante.

Breich lui reparla toujours dans sa tête, Kaylan reposa ses yeux sur elle


*Oh si, je te connais avant que tu me connaisse !*

Breich enleva une mèche rebelle de sa vue, Kaylan remarqua qu'elle avait les cheveux coiffé pour une fois

*Tu es mieux les cheveux en pétard que coiffé*

Et sur ce, Kaylan fit lever un vent glacial qui décoiffa les cheveux de Breich

*Là c'est mieux ! Hahaha*




"Les plus jolies choses de ce monde ne sont que des ombres."
C.D

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 3809
Âge : 26

Voir le profil de l'utilisateur


Myad
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Jeu 26 Juin 2008 - 12:38


C'était un formidable spectacle qui pénétrait jusques aux tréfond du coeur de celle qui le regardait sans le voir.
Myad sentit un esprit la sonder à la manière de ceux qui savent être supérieurs, mais elle ne s'en vexa pas, elle l'ignora, plongée dans sa contemplation sensorielle.
Ecouter chaque respiration ; calme pendant la réflexion, vive pendant l'action, profonde pendant la récupération. Entendre le sifflement des armes, le choc des forces qui explose dans l'air, tout était fascinant et instructif.
Myad ressentait des intérêts différents pour chacun d'eux. Le premier était si maléfique qu'elle se demandait comment il ne pouvait ne pas suinter de pourriture ; et cette personnalité extrême lui rappelait cette partie d'elle-même qui parfois lui échappait. Par contre le second était très complexe, Siana n'aurait pu dire, si elle le percevait tel qu'un être plutôt pur ou plutôt impur.
Peut-être qu'en fait c'était un peu des deux. Mais là n'était pas la question.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 1631
Âge : 23

Voir le profil de l'utilisateur


Pasiphaé
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Jeu 26 Juin 2008 - 13:03


Breich eut un rictus en entendant la pensée de Myad. Elle se tourna pour la saluer d'un mouvement de main et répondit à la phrase même si celle-ci n'avait pas besoin de réponse.

* Je ne sais pas si j'ai plus vécu que toi...Le pouvoir... Est-ce que c'est si important ? Tout dépend la façon dont on s'en sert...*

Puis la jeune femme se réinterressa à la conversation avec l'ombre.

*Les ténèbres n'apporte pas plus la puissance que le bien en apporte. Le pouvoir n'est pas puissance, c'est un trompe l'oeil. On vous craint à votre nom mais peut de personnes vous craigne pour ce qe vous êtes...*

Breich ignora le vent qui décoiffa ses cheveux... Tant pis pour ça, les coiffer n'avait pas été le plus dure... Ca avait été d'enlever le voile.

*Et au fait... Comment me connaissait tu avant que je te rencontre ?* envoya-t-elle par pensée à l'ombre...


Désolé, j'ai quitté le forum.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 6691
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur


Loki
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Jeu 26 Juin 2008 - 13:04


Law vit le pied de Laïaga fusait à une grande vitesse vers son flanc droit. Il était trop tard pour faire marche arrière dans son coup et il savait que si il n’évitait pas se coup, le combat risquait fort d’être compromis.

*Suis-je si faible que ça… pff.*

De sa main gauche valide, il stoppa le pied du plat de sa main, un sourire enfiévré sur les lèvres. Oui il aimait ça, le combat, il aimait tout ce qui se rapportait à lui, pour le meilleur et pour le pire. Sondant le cœur du dragonnier déchu, il lut les mêmes émotions que lui dans ses yeux. Oui tout les deux étaient de parfaites machine à tué. Tout deux aimaient tuer tout simplement, pour la beauté du geste, pour la grâce de l’action, par le fait d’influer sur un destin, d’être le Dieu de la personne tué.
Il repoussa le pied avant de reculer d’un pas. Toujours ce sourire à la limite de la folie pure, à la limite de la mort. Il sentit son démon faiblir, et jeta un coup d’œil à la situation de celui-ci. Enfermé dans un bouclier d’énergie, il se désagrégeait à vu d’œil, avant de tout simplement imploser dans une gerbe de sang qui tapissa le bouclier, avant que celui-ci disparaissent.
Law dévisagea le dragonnier aux yeux vert un instant, avant de lui dire d’une voix amusé :


-Pas mal… mais c’était le plus faible de mes serviteurs démon, celui avec le moins de puissance.

Son sourire s’élargit en prononçant les paroles suivantes :

-On m’a dit que tu connaissais bien Séïnna… il est l’un de mes plus puissant serviteur, dragonnier.

Il ne comptait pas utiliser Séïnna ici, sauf en cas d’extrême urgence ou de mort imminente, il avait beaucoup d’autres serviteurs moins puissants que lui mais capables de tenir tête à Laïaga plus que ce minable esprit qu’il avait envoyé tout à l’heure. Oui, jusqu’à présent il avait réussi à invoquer un seul esprit plus puissant que Séïnna, mais il avait failli y rester. Il avait réellement failli y rester…

Puis sans aucun signe avant coureur, Law s’élance vers Laïaga, son sabre au clair, paume de main en avant et lançant un esprit invisible sur Laïaga pour détruire son bouclier en l’enserrant et en englobant toute l’ énergie du bouclier, avant d’exploser et de ramener cette énergie au corps de Law.
Il feinta sur la droite, avant de partir dans un coup d’estoc vers le centre de la poitrine du dragonnier aux yeux verts.


Dernière édition par Emy Law le Jeu 26 Juin 2008 - 13:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 3145
Âge : 22

Voir le profil de l'utilisateur


Kaylan
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Jeu 26 Juin 2008 - 13:14


*Oh si ! Les Ténèbres apportent bien du pouvoir et le pouvoir de la puissance ! Si tu n'as pas les deux, tu n'es rien aux yeux des autres que se soit des êtres de l'ombre ou de la lumière ! Les dirigants de la Lumière sont plein d'hypocrisie, dès que vous vous retourner ils se moquent de vous !*

Kaylan posa sa main sur l'épaule de Breich et lui répondit

*Et bien ma chère, se sont des informations que je ne peux divulger...*




"Les plus jolies choses de ce monde ne sont que des ombres."
C.D

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 1631
Âge : 23

Voir le profil de l'utilisateur


Pasiphaé
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Jeu 26 Juin 2008 - 13:19


Breich haussa un sourcil pour ne pas se faire prendre au serieux.

*Alors comme ça j'ai été suivit et les ombres ont des informations secrêtes sur moi ?*

Elle rit un peu puis redevint plus calme pour le sujet plus sérieux.

*Oui malheureusement quand on a pas de pouvoir ni de puissance, au yeux des autres nous ne sommes rien pourtant ce n'est qu'au yeux des autres. Donc c'est un trompe-l'oeil. Quand à ce moquer des gens qui se retournent et bien ils ont surement raison ! A vrai dire je pense qu'à leurs place je ferait pareil. Pas toi ?*


Désolé, j'ai quitté le forum.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 3145
Âge : 22

Voir le profil de l'utilisateur


Kaylan
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Jeu 26 Juin 2008 - 13:30


Kaylan la regarda puis lui répondit

*Pourquoi me parles-tu des ombres ?*

Breich értait en train de se contredire...Haha !

*Et bien si ils ont raison alors, la puissance et pouvoir sont important !*

Kaylan caressa la joue de Breich avec sa main avec un petit sourire




"Les plus jolies choses de ce monde ne sont que des ombres."
C.D

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dirigeant du Cam Serarna

Nombre de messages : 15511
Âge : 26

Voir le profil de l'utilisateur http://brisingr.forumactif.org/corbeille-f19/sur-le-lac-leona-un


Laïaga
Dirigeant du Cam Serarna
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Jeu 26 Juin 2008 - 13:38


[Le plus important, c'est l'astuce et la réflexion, Kaylan^^]

L’homme stoppa mon pied du plat de la main, avec cette aisance que conférait une longue expérience. Il le repoussa prestement, m’empêchant ainsi de porter le premier coup au but. Et toujours, ce regard de tueur, ce regard de psychopathe. Je sentais l’énergie du démon entrer en moi, rapidement, et finalement, il explosa, dans une gerbe de sang et de magie, et l’instant d’après, le bouclier disparaissait également. Je ne souris pas. Comme le dit rapidement mon adversaire, celui-ci était faible, et le fait qu’il n’ait vécu que quelques secondes ne constituait pas une grande victoire, non, il faudrait plus que ça pour l’emporter. Il était définitivement dangereux, ce type…
Les paroles de l’homme me glacèrent les sangs. Séïnna…Le nom résonna dans mon esprit. Dans tout mon corps. Il n’avait pas pu invoquer Séïnna. Séïnna était puissant, hautement puissant, extrêmement puissant, il était impossible qu’il ait jamais invoqué cet esprit-là…Particulièrement cet esprit-là…Un rictus se dessina sur mon visage. Il était meilleur sorcier que je ne l’avais jamais été. Est-ce que ça suffirait pour lui apporter la victoire ? Est-ce ce serait suffisant pour avoir ma peau ? Quand bien même je devrais mourir sous les coups de celui qui m’avait possédé pendant des siècles, cet homme, ce sorcier sans nom, se souviendrait de moi jusqu’à la fin de ses jours…

-Séïnna, oui, c’est une vieille connaissance. Il a tant fait pour moi, que jamais son souvenir dans mon esprit ne pourra s’effacer. Et tu as raison, il est puissant. Il est très puissant, je suis d’ailleurs impressionné qu’un gamin de ton âge ait réussi à le dominer. Il faut croire que tu es un génie. Mais Séïnna est fier et sûr de lui. Il m’a combattu quand j’avais vingt ans, mais moi je l’ai vaincu huit cent ans plus tard. Séïnna est rageur et aigri. Séïnna se fera peut-être défaire une fois de plus, songes-y, petit…sorcier !

Je m’élançai en avant en même temps que mon adversaire, et sentis la présence de l’esprit qu’il invoquait au moment où il accomplissait le rituel bien rodé qui était sien. Pourtant voila tout le problème, face aux esprits que je ne voyais pas, je ne pouvais presque rien faire, et je le sentis, qui m’enserrait, absorbant l’énergie de mon bouclier, je sentais que celui-ci disparaissait…

-Crevure…marmonnai-je tandis que le bouclier explosait de nouveau, emporté par une déflagration de magie que j’avais moi-même créée.

Le sorcier arma son coup. Je bondis à droite pour l’esquiver tandis que six peux de roche jaillissaient du sol dans un nuage de poussière, avec la ferme intention d’empaler le sorcier par tous les côtés à la fois, et en même temps, une masse d’air solidifiée, aussi lourde qu’une chape de plomb, lui tombait dessus, prête à l’écraser, l’empêchant de bondir. Et en même temps, je sentis une lame noire traverser mon flanc, emportant une côté au passage. La douleur roula en moi comme un torrent de lave alors que, emporté par mon élan, je permettais à mon adversaire de m’arracher les chaires jusqu’à ce que sa lame ressorte de mon corps.
Le sang coulait à flot et tâchait ma chemise noire. D’un geste sec de la main je refermai la plaie tout en observant le sorcier, me demandant comment il allait s’en sortir. Peut-être le même coup qu’avec l’onde de choc ? Je dressai un bouclier autour de lui, un bouclier simple, suffisamment solide pour résister à ses coups de sabres, il faudrait de la magie pour l’abattre.



   
L'heure de la faux a sonné
On n'arrête pas la grande horloge
Le vent divin l'a emporté
Pourtant cela t'interroge
N'as-tu rien à regretter ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 1631
Âge : 23

Voir le profil de l'utilisateur


Pasiphaé
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Jeu 26 Juin 2008 - 13:40


*Parce qu'il y a peu de différence...*

Oui, pour Breich, c'était pareille (et puis j'ai mal dormit cette nuit XD). Soudain, Kaylan lui caressa la joue. La réaction de la jeune femme fut automatique. Elle prit la main de Kaylan et l'écarta vivement puis se leva tout en tordant le bras de celui qui jouait avec le feu... Ou plutôt avec elle. Breich lui tordit encore plus le bras pour l'obliger à s'agenouiller et se pencha vers lui.

"Je ne sais pas à quoi tu joues mais prend garde, tu risques de ne rien gagner à ce jeu..." murmura-t-elle d'un ton menaçant.

N'attendant pas la réaction de Kaylan, Breich le lacha et retourna sur sa chaise en observant attentivement les faits et gestes de Kaylan... Qu'avait-il derrière la tête ? Ou dans la tête ?


Désolé, j'ai quitté le forum.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 3145
Âge : 22

Voir le profil de l'utilisateur


Kaylan
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Jeu 26 Juin 2008 - 13:44


[Mdr, j'avais prévu cette réaction lol ]

Kaylan avait tapé juste, il se releva, ignorant le peu de douleur de son bras et s'assit sur sa chaise faisant entendre dans la taverne un rire diabolique tel que Muahahaha !

-Serait-ce des menaces ?

Avait-il dit entre deux rires. Le jeu l'amusait ! Joué avec les nerfs de Breich !




"Les plus jolies choses de ce monde ne sont que des ombres."
C.D

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 3809
Âge : 26

Voir le profil de l'utilisateur


Myad
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Jeu 26 Juin 2008 - 13:46


Myad commença à sentir que le duel qu'elle observait allait réellement mal tourner ; les deux êtres qui s'affrontaient étaient tous les deux décidés à tuer - mais pas pour survivre, juste pour dominer l'autre, et pouvoir dire : je suis plus fort que toi, tu es mort et à cause de moi. Yesni a berod. La folie aime le crime.
La silhouette encapuchonnée décida de s'éloigner. Il fallait qu'elle se bouge. Sans prévenir personne. Qu'elle retrouve ce beau-père cruel pour qu'il lui rende ce qu'il lui avait pris : sa vue. Que lui avait-elle fait déjà ?... Ah oui, un accident, une erreur lui avait coûté son fils. C'était une raison valable pour vouloir sa souffrance. Peut-être.
Myad fit brusquement demi-tour, contourna la taverne, et suivit le fumet qui le mena jusqu'à la fenêtre. Là elle entendit la voix de Breich. Pouvait-elle lui faire confiance ? Peuh. Personne n'est digne de confiance si on s'en tient là. Une main gantée de noir passa par la fenêtre ouverte et s'appuya sur l'épaule de la jeune femme.


*J'ai un message pour Mumak. Dis-lui que je suis partie chercher la vérité ou la mort pour revenir à la lumière. Il comprendra je pense. Merci.*

Sur cette pensée, elle fixa sans le voir son voisin, ses yeux blancs sondant cet inconnu qui dégageait tant de confiance en lui. Puis, sans rien ajouter de plus, elle ôta sa main et disparut.
Quelques secondes plus tard, une silhouette noire filait au grand galop à travers Aberon, suivie d'une petite silhouette blanche.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 1631
Âge : 23

Voir le profil de l'utilisateur


Pasiphaé
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Jeu 26 Juin 2008 - 14:03


Breich sursauta quand une main se posa sur son épaule. Elle tourna la tête et apperçut Myad... Puis celle-ci lui remit un message à transmettre à Mumak... Un message enigmatique... a paremment, Myad ne voulait pas que quelqu'un d'autre sache ce qu'elle allait faire. Breich respectera son choix et aquiesça.

*Alors j'espère que tu trouveras la lumière... sans passer par la mort... Bonne chance.*

La jeune femme s'apperçut alors d'une chose... Les yeux de Myad étaient blancs... Breich ne fit aucune remarque et baissa le regard... Elle espèrait vraiment pour Myad qu'elle retrouverait la lumière... Puis elle descida d'aller dire le message à Mumak après avoir répondut à la question de Kaylan.

"Je ne sais pas... Ca peut devenir plus que des menaces..."

Puis Breich se leva gracieusement et fit quelques pas pour arriver en face de Mumak...

*J'ai un message de Myad...*

Elle laissa un peu de temps au nain pour comprendre ses paroles puis retransmit les paroles de l'apprentie.

*Elle est partie chercher la vérité ou la mort pour revenir à la lumière...* dit-elle par pensée fermée au destinataire du message...

Breich ferma les yeux et respira calmement en adressant une prière pour que le destin soit plus clément envers Myad...


Désolé, j'ai quitté le forum.
Revenir en haut Aller en bas






Contenu sponsorisé
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné |


Revenir en haut Aller en bas

[Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 7 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brisingr, Chroniques de l'Alagaësia - Forum roleplay :: Hors RP :: Fantômes du passé :: RPs Achevés :: Surda-
Ouvrir la Popote