AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherFAQ

Partagez|

[Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
avatar


Nombre de messages : 6095
Âge : 27

Voir le profil de l'utilisateur


Svean
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Ven 27 Juin 2008 - 16:32


Sur les toit d'Aberon, un jeune homme était assis, non loin de la taverne. Il avait les jambes qui pendaient dans le vide, il semblait vaguement intéressé par le combat qui rageait devant la taverne de la cité. Il était habillé d'une chemise ample de lin,d'un pantalon en cuir souple, rentré dans une paire de botte renforcées. Il portait une longue épée noire dans le dos, et une pochette sur la ceinture, laquelle était toute simple. Son visage...était complexe a décrire...Indéniablement jeune, on lui donnait 18 ans, a quelques mois prêt, il avait un visage plutot pale, des levres et des sourcil fin, mais quelque chose choquait, ses yeux...Etaient anormaux...C'était peut etre le meilleur adjectif que l'ont pourrait leur attribuer...Gris, sombre, il refletaient de nombreuses années d'existence, les nombreuses expériences qui rythmaient la vie d'un individu. Son regard semblait durcit par des milliers d'horreur vue, au cour de sa vie, beaucoup d'horreur, beaucoup trop d'horreur...Les yeux de cette personne reflétaient des milliers d'années d'existence, trop pour ce corp, trop pour lui...
Le combat prit fin, le jeune homme regarda la ruelle ou le combat s'était déroulé, pour faire simple, la municipalité devrait faire des...rénovations...Il regarda le ciel, il faisait gris, les nuages arrivaient du sud, la plui ne tarderai plus. Je me leva, il était temp de leur faire savoir que j'était là. Je cligna des yeux, et dévoilà mon aura, puis mon esprit. Le vent se leva, ébouriffant mes cheveux. D'un clin d'oeuil, je disparut en un nuage de fumée noiratre qui, sous l'action du vent, vint serpenter en direction de la taverne.

Svean apparut contre un mur, appuyé contre celui ci. Il regardait le sorcier avec amusement.


"En effet, je pense aussi que nous aurons besoin de toi. T'es techniques de combats sont assez...impressionnante."

Il leva la tête en l'air.


"Il va bientôt pleuvoir, rentrons.Mumak sera heureux de tous nous voir."




Présent sur le forum que le week end.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 6691
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur


Loki
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Ven 27 Juin 2008 - 17:57


Law observa les différents membres présents sur la petite place autour de la taverne… Svean, Laïaga et Taya. Ils formaient une jolie troupe de cirque entre tous. Tous surpuissants, mais tous des clowns.
Un léger sourire se forma sur ses lèvres, une troupe de clown autour de lui, tous pleins d’idées fourmillantes dans la tête et cherchant à recruter la personne qui venait de détruire une bonne partie de la rue. Il n’aimait pas Taya, c’était trouvé un presque rival en Laïaga, quand au dernier saltimbanque, il ne pouvait encore rien dire à son sujet mais il dégageait lui aussi une forte aura de puissance. Law éclata d’un rire sordide, avant de déclamer :


-Qu’est ce qui vous pousse à croire que je vais venir avec vous ?


Il n’avait pas haussé la voix, mais la température extérieure baissa d’un cran. Quatre entités monstrueuses, une tension. Les dents blanches du jeune homme brillèrent d’un éclat intense dans la lumière couchante du soleil, tandis qu’il souriait.

-Quel rapport y a-t-il entre des gens comme vous et des gens comme moi ?


Il les regarda à tour de rôle, jaugeant leur volonté à tous comparé à la sienne. Quelle était leur volonté de vivre comparé à la sienne, lui qui avait toujours vécus seul, toujours appris à se défendre seul, toujours appris à tuer pour survivre, avant de tuer pour vivre ?
Deux blocs de granit pur jugeaient tour à tour les saltimbanques proches de lui.
Il se retourna pour aller dans la taverne et sourit…


-Mon nom est Emy Law, ma lame est Shunkashutô, vous n’avez pas besoin d’en savoir plus.


Il se fouttait royalement de sa nouvelle troupe de dance, seul la promesse du sang frais et abondant qu’il avait lui dans les yeux du plus jeune d’entre eux l’avait convaincu de venir. Sa lame avait de nouveau fin et il se demanda s’il parviendrait à tenir dans cette taverne, sans tuer une seule personne... peut-être qu’éliminer Taya serait une idée comme une autre et pour le moment l’une des meilleures.
C’était sur cette pensée réjouissante, qu’il pénétra à l’intérieur de la taverne.


Dernière édition par Emy Law le Ven 27 Juin 2008 - 18:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dirigeant du Cam Serarna

Nombre de messages : 15481
Âge : 26

Voir le profil de l'utilisateur http://brisingr.forumactif.org/corbeille-f19/sur-le-lac-leona-un


Laïaga
Dirigeant du Cam Serarna
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Ven 27 Juin 2008 - 18:25


Je restai coi pendant une seconde.

-La puissance, dis-je finalement.

Quel rapport y-a-t-il entre lui et nous ?

-Il y a la puissance, Sorcier. Il y a cette puissance que tu sens couler en toi, ce vindicatif flot virulent, vif et vivant, ta tour d’ivoire. T’en faut-il plus ? La puissance n’entraîne-t-elle pas la recherche de puissance ? C’est l’essence même de la puissance, d’être appelée à croitre. Que ce soit pour de bonnes et de mauvaises raisons, le résultat est toujours le même.

Oh, il devait nous maîtriser, ou nous juger ridicules, comme des clowns d’un cirque itinérant, peut-être ? Il était trop différent de nous tous pour nous apprécier, sans doute aussi pour nous respecter. Il était le Sorcier, et par ailleurs, il était peut-être ce qui nous manquait pour emporter cette lutte qui nous opposait à l’ancien Empire, et les Vardens-qui-furent, et à l’Alliance.
Ses yeux froids et morts nous jugèrent tous les trois. Je savais déjà ce qu’il dirait, je le savais parce que je comprenais ce qu’il était. Plus complexe qu’un tueur froid et sans but, plus qu’un simple psychopathe, il était un peu une Taya, modèle plus cinglant et direct.
Il allait accepter, parce qu’il avait envie de voir le monde bouger, de s’infiltrer au cœur de tous les rouages, car c’est là qu’il y a le plus de sang, c’est en ces lieux troubles que des gens se prennent la main dans l’engrenage, et lui, il sera toujours derrière, pour couper la main et achever la victime pour abréger ses souffrances.

-Bienvenue à bord, Sorcier, répondis-je avec un petit sourire.

Je jetai un œil à Svean qui était arrivé juste avant que le Sorcier nous donne sa réponse. Je haussai les épaules. Il ne connaissait pas le jeune homme, presque un enfant, pourtant, Svean aussi semblait sortir tout juste de l’âge con. Mais il suffisait de regarder leurs yeux à l’un comme l’autre pour s’en détromper.

-Nous voilà un de plus. Intéressante recrue s’il en est non ?

Je jetai à mon tour un regard sur le ciel, mais en fait, la pluie, je n’en avais rien à faire. Je portai la main gauche à mes yeux. Vierge. Je disparus pour la Crête.



   
L'heure de la faux a sonné
On n'arrête pas la grande horloge
Le vent divin l'a emporté
Pourtant cela t'interroge
N'as-tu rien à regretter ?

Spoiler:
 


Dernière édition par Laïaga le Ven 27 Juin 2008 - 19:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 8355
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur http://l2equiem.forumactif.com/forum.htm


Taya
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Ven 27 Juin 2008 - 18:55


    La jeune Taya observa s’envoler presque comme il lui était apparu Laiaga. Tout d'abord, elle était agréablement surprise que le combat soit fini. Mais son attention se portait comme une enfant ayant découvert de nouveaux objets, de nouveaux jouets, sur tous ses petits évènements. Elle était à la fois heureuse de retrouver ce si sérieux Svean. Vieille connaissance dont elle ne pouvait oublier l’existence. Mais ne pouvait s’empêcher de regardait le nouveau arrivé. Les bras croisés, toujours assise bien sagement dans un coin. Elle le toisait inlassablement ce gueux qui les prenaient sans nul doute de part son attitude hautaine, pour ce que nous appellerions plus poliment et diplomatiquement, des déjections fraîches. Elle ne savait pourquoi, elle ne savait comment. Mais elle le savait. Cet homme n’était pas là en sa faveur. Et elle devrait dès à présent se méfier de lui. Etrangement, il ne lui inspirait pas confiance. Pire, il était malsain au possible. Elle l’était, certes, mais d’une certaine manière, elle s’avérait plutôt réjouie et accueillante. Lui. Il était froid, insensible. Elle le détestait. Oui, ce devait être ça… Et dire qu’elle devrait travailler avec… Quelle honte ! Quelle infamie ! N’avait t’on plus pitié des pauvres femmes comme elles ?
    Un sourire moqueur ne pu s’empêcher d’apparaître sur son visage fabuleusement enfantin. Il voulait la prendre de haut, il serait servi. C’était décidé, elle allait lui mener la vie… Plus que dure. Exécrable, pourrie, chiante… Commençant à se lever, la voilà qui s’était enfin téléportait. Juste en face de cette tête de nœud répondant au nom de… Qui déjà ? Mince… Elle l’avait déjà oublié. Enfin… Non pas tout à fait. La seule partie de son nom lui étant resté était Emy… Elle l’avait dit… Il ne pouvait qu’avoir un nom de fille. Et bien elle l’appellerait par ce pseudonyme ci. Le jaugeant, mais ne le dépassant cependant, nullement, de part sa petite taille. Elle fit une petite moue en fronçant les sourcils.
    « Fait attention, bientôt tu ne pourras plus passer les portes. »

    Dit-elle avec un petit sourire en coin. Le jeune homme était tellement vantard qu’il était trop bon de le lui rappelait. De rappeler à quel point sa puissance suprême était en lui. Ses cheveux flamboyant claquant les airs. La jeune Taya se mit à le fixait odieusement. Et enfin, lâcha une parole dépourvue de tous sentiments. Fut t’il haineux.
    « Entre toi et moi. Il y aura une règle. Tente quoique ce soit contre ma personne. Et je te jure que tu le regretteras d’une manière ou d’une autre. »

    Claire, directe, froid. Aucune sympathie visible… Vraiment… Ce qu’elle venait de dire ? Elle le pensait bien sincèrement, et elle ne mentait pas. Il pouvait la voir comme une gosse. Et elle l’était peut être. Mais juste en apparence. Ce qu’elle voulait, elle l’avait. Ainsi, s’il avait dans l’idée de l’éliminer. Il le sentira passer… D’ailleurs… petit cours… Quelle est la chose à laquelle un homme est le plus accroché sentimentalement ? Même fut t’il ombre, sorcier, dragonnier ou simple tavernier. Sans plus attendre d’avantage, elle fit un bref signe de tête à Svean et s’effaça du paysage définitivement. Seul quelque débris d’une poussière fine et ocre restant encore quelque instant dans une apesanteur incertaine.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 2744
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur


Gabarel
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Ven 27 Juin 2008 - 19:16


enfin... il était parti...

-Jierda!

la glace qui m'emprisonnais se brisa, ne laissant qu'une flaque d'eau sur le sol comme trace...

Maintenant...Retrouver Marek...

Je sortis de la taverne pour aller chercher Herod pour ensuite rechercher le dragonnier desormais veuf...


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dirigeant du Cam Serarna

Nombre de messages : 15481
Âge : 26

Voir le profil de l'utilisateur http://brisingr.forumactif.org/corbeille-f19/sur-le-lac-leona-un


Laïaga
Dirigeant du Cam Serarna
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Dim 29 Juin 2008 - 10:04


Dans un petit dégagement de poussière argentée j’apparus devant la taverne, où j’avais laissé tous les autres. La lame pendait à ma ceinture, et je concentrai mon esprit, essayant de faire en sorte de réitérer l’exploit déjà réalisé à l’aide de mon bâton. Il sembla se troubler, mais rien ne se passa. Décidément, je n’aimais pas spécialement cette arme, qui ne fonctionnait que sous le coup de mes émotions.
Je jetai un regard circulaire. L’action était au tournant, maintenant…

-Bon, mes amis, on y va ?

Plus qu’un pas à faire…Et des défenses parmi les meilleures de toute l’Alagaësia à passer. Rien de bien insurmontable, en fait.



   
L'heure de la faux a sonné
On n'arrête pas la grande horloge
Le vent divin l'a emporté
Pourtant cela t'interroge
N'as-tu rien à regretter ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 6691
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur


Loki
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Dim 29 Juin 2008 - 23:49


Law vit du coin de l’œil le dragonnier disparaître sans raison apparente. Svean n’avait pas bougé, pas plus que Taya. Shunkashutô demandait à être dégainé dans la main de son propriétaire. Law voulait de l’action et le plus tôt serait le mieux. Il vit que Taya l’observait dans son coin, avec une mine boudeuse. Il ne l’aimait pas. Pas plus que les deux autres. Pour dire vrai, il ne pouvait supporter décemment la jeune femme en face de lui et l’envie de la faire souffrir quelque peu le prit. Il sourit, puis au pas de la porte, il entendit la voix gracieuse et féminine de Taya, lui disant qu’elle n’hésiterait pas à le tuer, et qu’il était vantard.
Son sourire s’élargit, tandis que de sa main droite, Law empoignait son sabre. Se retournant vers la jeune femme aux cheveux de feu, il pointa son sabre au sol et avec une extrême lenteur entreprit d’écrire quelque chose à même le sol : S…H…A…K…A…
Son sourire doubla de volume en rengainant sa lame et il souffla au creux de l’oreille de la jeune femme :


-Ca fait mal… n’est ce pas ?


Aucune once de pitié dans sa voix, juste de la perversité et du plaisir malsain. Il avait entendu des rumeurs sur Shaka l’ombre, amant de Taya la sombre. Il paraîtrait que sa mort l’avait touché… aucune importance, le but de la faire souffrir seul l’animait.
Law s’assit alors sur les marches de la taverne et attendit. Il attendit jusqu’à sentir une perturbation dans le flux des esprits, signe d’une utilisation de la magie et Laïaga fut devant eux, avec une mise en scène des plus grotesque. Il leur demanda s’il était prêt. Law se leva, bailla, et se passa une main dans les cheveux en disant :


-Pas trop tôt dragonnier. Allons-y, Shunkashutô a faim.

Un sourire perfide se développa sur son visage, tandis que sa main rencontrait le pommeau de son sabre noir…
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 6095
Âge : 27

Voir le profil de l'utilisateur


Svean
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Lun 30 Juin 2008 - 15:12


Nous comptions un membre de plus... Un sorcier maléfique, profondément dérangé certes, mais puissant. Digne de confiance? Je ne le savais pas, je m'en moquait un peu. Un sorcier était déstabilisant, il était avec nous, et nous suivrait, même si ce serait plus par envie de sang que par idéal. Je me moquais du reste, c'était la seule chose qui m'importait, de savoir qu'il nous suivrait.

Svean fronçat les sourcil,la relation entre Law et Taya ne semblait pas bien commencer, et c'était un euphémisme. Les menaces avaient dejà fusées.
Alors que la tension se faisait de plus en plus ressentir, Laïaga revint, accompagné de l'habituel nuage argenté, une nouvelle arme au coté.

*En effet, plutôt intéressant*

Svean fit un pas en direction des trois autres individus, il n'y avait aucune raison de retarder l'inévitable,et l'occasion qu'ils attendaient se présentaient a eux.

"Allons-y"

Svean devint alors translucide, avant de se liquéfier. Ne laissant comme trace de son passage qu'une flaque d'eau sur les pavés.




Présent sur le forum que le week end.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dirigeant du Cam Serarna

Nombre de messages : 15481
Âge : 26

Voir le profil de l'utilisateur http://brisingr.forumactif.org/corbeille-f19/sur-le-lac-leona-un


Laïaga
Dirigeant du Cam Serarna
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Mar 1 Juil 2008 - 0:25


-Ravi de te retrouver aussi, Sorcier, répondis-je dans un demi-sourire qui s’effaça complètement quand je vis le nom gravé dans la poussière.

Shaka…De quel droit cet être abject s’octroyait-il le droit d’invoquer la mémoire de Shaka ? Une légère brise se leva, et les lettres tracées dans la poussière disparurent. Ne restait que leur cuisant souvenir. Je levai les yeux sur Emy Law. Ils étaient vides et ternes, deux émeraudes qui n’étaient plus que du verre peint en vert.

-As-tu connu Shaka, Sorcier ? demandai-je d’une voix plus posée et plus calme que tout ce que le Sorcier avait entendu sortir de ma bouche jusque là. Tu n’as pas idée…

Ma voix était douce, comme si nous parlions du bon vieux temps. Je rivai mon regard dans le sol, là où s’étaient tenues les lettres gravées dans la poussière. J’eus un haussement d’épaules. Après tout, j’avais gagné, je ne devrais pas m’en inquiéter, pas vrai ? Shaka était mort. Nadyssim était mort. Némésis était mort. Laïaga était en vie.
J’avais bel et bien gagné, indubitablement. Et pourtant, eux tous ont simplement disparu, alors que moi, j’ai changé de camp, j’ai trahi les miens, j’ai changé. Le temps est la pire des magies, qui altère tout…
Car le temps, ce fils de pute, avait donné la victoire, la grande victoire finale de notre infini duel, à Shaka, Nadyssim, Némésis, tous ceux que j’avais combattus.

-Oui, allons-y, répétait-je d’une voix parfaitement atone. Allez, viens ici, Sorcier ! Je serais curieux de te voir te téléporter seul ! continuai-je d’une voix soudain enjouée en prenant Emy Law par un bras. S’agirait pas de faire attendre Pierrot et ses amis, hein ?

Je marquai un silence, haussant un sourcil, tout en réfléchissant, puis enchainai :

-Ah ben non, tes esprits doivent pouvoir faire ça, désolé de t’avoir sous-estimé. A tout de suite !

Je ne fus plus là. Et cette fois-ci, point d’effets de style, à un moment j’étais devant Taya etle Sorceir, et celui d’après, j’étais à Urû’baen.



   
L'heure de la faux a sonné
On n'arrête pas la grande horloge
Le vent divin l'a emporté
Pourtant cela t'interroge
N'as-tu rien à regretter ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 1318
Âge : 22

Voir le profil de l'utilisateur http://shurtugal-wyrda.forumactif.org/


Sawer
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Sam 27 Sep 2008 - 22:17


LBBL venait d'arriver en Aberon. Il avait faim, il marcha jusqu'a trouver cette taverne dont le nom l'incita a entrer. Chose qu'il fit sur le champ. Dedans, il y avait des gens. Il alla au comptoire et demanda au tavernier une chopine de bière et posa des pieces sur le comptoir. Puis il lui demanda:

-Que ce trame-t-il de beau aujourd'hui dans cette taverne ?

Personne ne lui repondit. Vu que l'ambiance n'etait pas comme il l'esperait , il but rapidement sa chopine et sortit pour aller autre part




Merci a Abysse Yclette pour ce magnifique kit *_*
Sawer parle.
Sawer pense.
[Sawer parle l'ancien langage]


[Militaire Vanyalien]
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 1110
Âge : 22

Voir le profil de l'utilisateur http://gatsuuga.forumactif.org


Taneï
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Jeu 2 Oct 2008 - 0:16


Conan vit LBBL qui marchait tout seul dans la rue et l'interpela.
LBBL sursauta, puis s'arreta net :

-Qu'est-ce que t'as mon vieux, t'as eu peur de moi Very Happy
Viens boire un coup à la taverne, j'y étais y'a 1h, les gens sont pas très accueillant là-bas Very Happy





*Taneï pense*
Taneï agit
Taneï parle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 1631
Âge : 23

Voir le profil de l'utilisateur


Pasiphaé
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Mar 10 Mar 2009 - 18:17


Pasiphaé entra dans la taverne après un long voyage pour oublier sa mésaventure. Alors qu'elle tentait de chasser, sa flèche était partie se figer dans la jambe d'une femme pour la faire tomber d'une falaise. La jeune dragonnière s'en voulait tellement... Elle décida de conter son histoire dans les tavernes. Munie d'un nouveau violon, elle s'assit sur une chaise et s'écarta de la table pour pouvoir jouer. Elle plaça un chapeau retourné pour accepter les pièces, au cas où quelqu'un aimerait. Elle utiliserait l'argent pour son voyage en quète de conter dans d'autres tavernes la mésaventure. Voyant le regard des gens posés sur elle, la jeune femme commença alors, ne pouvant chanter car elle était muette mais présentant les mots dans l'esprit de chacun à un rythme régulier, comme une mélodie. L'air était doux. Elle débuta le violon. Après quelques accords, les mots fusèrent.

*Un jour est morte une demie-elfe
A la suite d'une triste nouvelle.
Les bierres s'enchainèrent pour noyer le chagrin
Causé par une quête qui n'a servi a rien.
Pour sentir le vent sécher ses larmes,
Une falaise accueillit la jeune femme.
Une chasseuse maladroite n'ayant pas vu la malheureuse
Tira une flèche sans le vouloir qui termina sa route hasardeuse
Dans le coup de la buveuse
Qui se tordit d'une douleur affreuse.
La falaise hélas humide
Fit glisser la femme dans le vide.
Un éclair foudroya alors le corps
Qui alla affronter sa mort.
Ainsi périt Saen la malchanceuse,
Sur cette fin bien peu heureuse.* disait-elle mentalement.

Elle continua encore quelques secondes le violon en partant dans les graves puis s'arrêta sur une longue note s'allongeant dans le temps. Les mots auraient pu être droles. Ils auraient pu... si l'histoire n'avait pas été vraie. Et elle l'était. Pasi' en avait été la témointe. Pire, elle avait été mélée à tout ça. La chasseuse maladroite. La jeune femme était prise d'un remord sans limite. Est-ce que la femme avait une famille ? L'attendait-on dans un foyer en attente d'un peu de nourriture ? Pasi' n'avait put lire dans ses pensées que son nom et ce qui venait de lui arriver. Quelques souvenirs avec lesquels elle avait fait ce poème mais ne savait rien d'autre. Saen... Puis elle répéta la dernière phrase pour graver ses mots à l'esprit de chacun.

*Ainsi périt Saen la malchanceuse,
Sur cette fin bien peu heureuse...*

Il n'y avait pas beaucoups de personne pour écouter mais elle voulait commencer par une petite taverne pour ne pas croiser tout de suite des gens qu'elle connaissait ou qui la connaissait. Elle avait trop honte.

*Sur cette fin bien peu heureuse.* rédit-elle encore une dernière fois.

Et les pensées qu'elle envoyait s'éteignirent ainsi.

Puis le temps passa. Elle se leva et repartit avec son violon et son âme pour aller vers une autre destination, un autre voyage, une autre aventure...


Désolé, j'ai quitté le forum.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 370
Âge : 20

Voir le profil de l'utilisateur


Tonian
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Mer 8 Avr 2009 - 11:20


Sur ce un voyageur qui s'apprétait a rentrer vit la jeune femme sortir avec un air grave .Il l'avait déjà vu quelque part cette femme avec son air grave mais ne préférant pas aborder le sujet entra sa fatigue avec lui.Il fut prit de vertige dès qu'il entra pas de bruit que du calme c'était la premiere taverne dans ce cal là depuis le début de son voyage. Lorsqu'il aborda le tavernier:

"Que c'est il passé ici je n'ai jamais vu une taverne aussi morne" Dit il sans lever les yeux de son verre.

"Qui est cette femme que j'ai vu sortir et que vous a t elle raconter?"Dit il sans toute fois lever les yeux de son verre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 370
Âge : 20

Voir le profil de l'utilisateur


Tonian
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné | Mer 8 Avr 2009 - 12:08


aprs ce récit jedemandais au taernier un repas et une chambrece qu'il me donna .Une fois dans ma chambre je m'assit sur mon lit et commença mes longue heures de veille qui avait lieu de sommeil pour les elfes.Une fois cette nuit passé, très tot le matin je me levais pour reprendre ma route.Lorsque je déscendais à l'étage du bar et payait ma chambre je vit quelqu'un dans le fond de la taverne qui m'aborda de cette façon:

"Bonjour elfe je m'appelle Rokna et je suis un elfe comme toi et toi comment t'appelle tu?"
"je m'appelle Tonian et on m'appelle Tonian parle trop mais pourquoi voulez vous savoir ça?"
"Car il me plairait de faire route avec toi jusque dans les beors accepte tu ma proposition"

Toute en joie d'avoir un compagnon de route pour tromper la sollitude des voyages il répondit sans trop ce méfier oui. Plus déterminés que jamais,ils partirent donc ensemble
Revenir en haut Aller en bas






Contenu sponsorisé
Message Sujet: Re: [Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné |


Revenir en haut Aller en bas

[Taverne/Appartient à Mumak] Au Sadique Déchaîné

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 9 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brisingr, Chroniques de l'Alagaësia - Forum roleplay :: Hors RP :: Fantômes du passé :: RPs Achevés :: Surda-
Ouvrir la Popote