AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherFAQ

Partagez|

L'Histoire sans Fin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
avatar

Dirigeant du Cam Serarna

Nombre de messages : 14917
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur http://viederoliste.fr


Marek
Dirigeant du Cam Serarna
Message Sujet: Re: L'Histoire sans Fin | Mer 16 Nov 2011 - 20:27


Il était une fois une poule avec des dents. Un jour, elle mordit l’œuf d'un ornithorynque philatéliste car elle trouvait ça très bon malgré le goût de vieux timbre proche de celui d'une ombre... mais ça lui était complètement égal car elle était plus ou moins divisé par le produit. Il continua donc de danser la macarena au son du ukulélé. Le lendemain elle fut prise d'une grande stupeur car elle vit une chose qu'elle n'avait pas cuisinée, là, sur le piano et qui ne sentait pas bon du tout. Elle alla donc voir son ami et lui demanda de lui prêter sa brosser à dent pour se nettoyer les plumes. Celle-ci hésita un moment: En effet, les dents d'une poule sont quelque chose de très rare, ainsi elle ne voulait pas risquer de les vendre contre des haricots qui pourraient - à son grand malheur! - ne rien valoir du tout. Quand tout à coup, Giselle, une amie de longue date arriva. C'était une autruche hermaphrodite qui de part son physique parrait très grande. Celle-ci lui confia que Chuck Norris était venu la voir pour lui dire que le brouillard avait manger ses boutons et donc que son pantalon ne tenait plus en place Vendôme. Du coup, il appela les pompiers pour essayer d'arranger tout ça, car les castors pouétophonophiles étaient de la partie. Tout cela fasait déranger pas mal de monde, aussi la poule commença à se poser biens des questions. Dont une des questions, lui paraissait essentiel, pourquoi n'avait-elle pas embauché les pigeons rockeurs ? Personne le sait vraiment et pourtant, que la montagne est belle. Mais ce qui est certain c'était que les autruches hermaphrodites n'était pas là pour placer "Whisky" sur Mot Compte Triple au Scrabble. Parce que, de toute façon le Scrabble, c'est un jeu pour les mauviettes d'alligator ! Alligator et Crocodile qui sont, rappelons-le, caïman la même chose. Mais tout ceci est complètement fou, dit Odette une amie de notre poule, car je suis la maîtresse du monde ! Mais personne ne la cru, car rappelons-le, Odette n'est qu'un plancton !
Le lendemain matin, Odette et Giselle





Héhéhé:
 



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 238
Âge : 28

Voir le profil de l'utilisateur http://fantasy-rpg.forumgratuit.org/forum


Eras
Message Sujet: Re: L'Histoire sans Fin | Mer 16 Nov 2011 - 20:42


Il était une fois une poule avec des dents. Un jour, elle mordit l’œuf d'un ornithorynque philatéliste car elle trouvait ça très bon malgré le goût de vieux timbre proche de celui d'une ombre... mais ça lui était complètement égal car elle était plus ou moins divisé par le produit. Il continua donc de danser la macarena au son du ukulélé. Le lendemain elle fut prise d'une grande stupeur car elle vit une chose qu'elle n'avait pas cuisinée, là, sur le piano et qui ne sentait pas bon du tout. Elle alla donc voir son ami et lui demanda de lui prêter sa brosser à dent pour se nettoyer les plumes. Celle-ci hésita un moment: En effet, les dents d'une poule sont quelque chose de très rare, ainsi elle ne voulait pas risquer de les vendre contre des haricots qui pourraient - à son grand malheur! - ne rien valoir du tout. Quand tout à coup, Giselle, une amie de longue date arriva. C'était une autruche hermaphrodite qui de part son physique parrait très grande. Celle-ci lui confia que Chuck Norris était venu la voir pour lui dire que le brouillard avait manger ses boutons et donc que son pantalon ne tenait plus en place Vendôme. Du coup, il appela les pompiers pour essayer d'arranger tout ça, car les castors pouétophonophiles étaient de la partie. Tout cela fasait déranger pas mal de monde, aussi la poule commença à se poser biens des questions. Dont une des questions, lui paraissait essentiel, pourquoi n'avait-elle pas embauché les pigeons rockeurs ? Personne le sait vraiment et pourtant, que la montagne est belle. Mais ce qui est certain c'était que les autruches hermaphrodites n'était pas là pour placer "Whisky" sur Mot Compte Triple au Scrabble. Parce que, de toute façon le Scrabble, c'est un jeu pour les mauviettes d'alligator ! Alligator et Crocodile qui sont, rappelons-le, caïman la même chose. Mais tout ceci est complètement fou, dit Odette une amie de notre poule, car je suis la maîtresse du monde ! Mais personne ne la cru, car rappelons-le, Odette n'est qu'un plancton !
Le lendemain matin, Odette et Giselle apperçurent un Dauphin qui leur parut famillier,
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dirigeant du Cam Serarna

Nombre de messages : 14917
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur http://viederoliste.fr


Marek
Dirigeant du Cam Serarna
Message Sujet: Re: L'Histoire sans Fin | Jeu 17 Nov 2011 - 15:29


Il était une fois une poule avec des dents. Un jour, elle mordit l’œuf d'un ornithorynque philatéliste car elle trouvait ça très bon malgré le goût de vieux timbre proche de celui d'une ombre... mais ça lui était complètement égal car elle était plus ou moins divisé par le produit. Il continua donc de danser la macarena au son du ukulélé. Le lendemain elle fut prise d'une grande stupeur car elle vit une chose qu'elle n'avait pas cuisinée, là, sur le piano et qui ne sentait pas bon du tout. Elle alla donc voir son ami et lui demanda de lui prêter sa brosser à dent pour se nettoyer les plumes. Celle-ci hésita un moment: En effet, les dents d'une poule sont quelque chose de très rare, ainsi elle ne voulait pas risquer de les vendre contre des haricots qui pourraient - à son grand malheur! - ne rien valoir du tout. Quand tout à coup, Giselle, une amie de longue date arriva. C'était une autruche hermaphrodite qui de part son physique parait très grande. Celle-ci lui confia que Chuck Norris était venu la voir pour lui dire que le brouillard avait manger ses boutons et donc que son pantalon ne tenait plus en place Vendôme. Du coup, il appela les pompiers pour essayer d'arranger tout ça, car les castors pouétophonophiles étaient de la partie. Tout cela faisait déranger pas mal de monde, aussi la poule commença à se poser biens des questions. Dont une des questions, lui paraissait essentiel, pourquoi n'avait-elle pas embauché les pigeons rockeurs ? Personne le sait vraiment et pourtant, que la montagne est belle. Mais ce qui est certain c'était que les autruches hermaphrodites n'était pas là pour placer "Whisky" sur Mot Compte Triple au Scrabble. Parce que, de toute façon le Scrabble, c'est un jeu pour les mauviettes d'alligator ! Alligator et Crocodile qui sont, rappelons-le, caïman la même chose. Mais tout ceci est complètement fou, dit Odette une amie de notre poule, car je suis la maîtresse du monde ! Mais personne ne la cru, car rappelons-le, Odette n'est qu'un plancton !
Le lendemain matin, Odette et Giselle aperçurent un Dauphin qui leur parut familier, du fait du piercing qu'il avait sur sa nageoire gauche et





Héhéhé:
 



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 238
Âge : 28

Voir le profil de l'utilisateur http://fantasy-rpg.forumgratuit.org/forum


Eras
Message Sujet: Re: L'Histoire sans Fin | Jeu 17 Nov 2011 - 16:11


Il était une fois une poule avec des dents. Un jour, elle mordit l’œuf d'un ornithorynque philatéliste car elle trouvait ça très bon malgré le goût de vieux timbre proche de celui d'une ombre... mais ça lui était complètement égal car elle était plus ou moins divisé par le produit. Il continua donc de danser la macarena au son du ukulélé. Le lendemain elle fut prise d'une grande stupeur car elle vit une chose qu'elle n'avait pas cuisinée, là, sur le piano et qui ne sentait pas bon du tout. Elle alla donc voir son ami et lui demanda de lui prêter sa brosser à dent pour se nettoyer les plumes. Celle-ci hésita un moment: En effet, les dents d'une poule sont quelque chose de très rare, ainsi elle ne voulait pas risquer de les vendre contre des haricots qui pourraient - à son grand malheur! - ne rien valoir du tout. Quand tout à coup, Giselle, une amie de longue date arriva. C'était une autruche hermaphrodite qui de part son physique parait très grande. Celle-ci lui confia que Chuck Norris était venu la voir pour lui dire que le brouillard avait manger ses boutons et donc que son pantalon ne tenait plus en place Vendôme. Du coup, il appela les pompiers pour essayer d'arranger tout ça, car les castors pouétophonophiles étaient de la partie. Tout cela faisait déranger pas mal de monde, aussi la poule commença à se poser biens des questions. Dont une des questions, lui paraissait essentiel, pourquoi n'avait-elle pas embauché les pigeons rockeurs ? Personne le sait vraiment et pourtant, que la montagne est belle. Mais ce qui est certain c'était que les autruches hermaphrodites n'était pas là pour placer "Whisky" sur Mot Compte Triple au Scrabble. Parce que, de toute façon le Scrabble, c'est un jeu pour les mauviettes d'alligator ! Alligator et Crocodile qui sont, rappelons-le, caïman la même chose. Mais tout ceci est complètement fou, dit Odette une amie de notre poule, car je suis la maîtresse du monde ! Mais personne ne la cru, car rappelons-le, Odette n'est qu'un plancton !
Le lendemain matin, Odette et Giselle aperçurent un Dauphin qui leur parut familier, du fait du piercing qu'il avait sur sa nageoire gauche et qui resemble étrangement à celui que porte un
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dirigeant du Cam Serarna

Nombre de messages : 14917
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur http://viederoliste.fr


Marek
Dirigeant du Cam Serarna
Message Sujet: Re: L'Histoire sans Fin | Ven 18 Nov 2011 - 9:03


Il était une fois une poule avec des dents. Un jour, elle mordit l’œuf d'un ornithorynque philatéliste car elle trouvait ça très bon malgré le goût de vieux timbre proche de celui d'une ombre... mais ça lui était complètement égal car elle était plus ou moins divisé par le produit. Il continua donc de danser la macarena au son du ukulélé. Le lendemain elle fut prise d'une grande stupeur car elle vit une chose qu'elle n'avait pas cuisinée, là, sur le piano et qui ne sentait pas bon du tout. Elle alla donc voir son ami et lui demanda de lui prêter sa brosser à dent pour se nettoyer les plumes. Celle-ci hésita un moment: En effet, les dents d'une poule sont quelque chose de très rare, ainsi elle ne voulait pas risquer de les vendre contre des haricots qui pourraient - à son grand malheur! - ne rien valoir du tout. Quand tout à coup, Giselle, une amie de longue date arriva. C'était une autruche hermaphrodite qui de part son physique parait très grande. Celle-ci lui confia que Chuck Norris était venu la voir pour lui dire que le brouillard avait manger ses boutons et donc que son pantalon ne tenait plus en place Vendôme. Du coup, il appela les pompiers pour essayer d'arranger tout ça, car les castors pouétophonophiles étaient de la partie. Tout cela faisait déranger pas mal de monde, aussi la poule commença à se poser biens des questions. Dont une des questions, lui paraissait essentiel, pourquoi n'avait-elle pas embauché les pigeons rockeurs ? Personne le sait vraiment et pourtant, que la montagne est belle. Mais ce qui est certain c'était que les autruches hermaphrodites n'était pas là pour placer "Whisky" sur Mot Compte Triple au Scrabble. Parce que, de toute façon le Scrabble, c'est un jeu pour les mauviettes d'alligator ! Alligator et Crocodile qui sont, rappelons-le, caïman la même chose. Mais tout ceci est complètement fou, dit Odette une amie de notre poule, car je suis la maîtresse du monde ! Mais personne ne la cru, car rappelons-le, Odette n'est qu'un plancton !
Le lendemain matin, Odette et Giselle aperçurent un Dauphin qui leur parut familier, du fait du piercing qu'il avait sur sa nageoire gauche et qui resemble étrangement à celui que porte un orque de sa connaissance.





Héhéhé:
 



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 238
Âge : 28

Voir le profil de l'utilisateur http://fantasy-rpg.forumgratuit.org/forum


Eras
Message Sujet: Re: L'Histoire sans Fin | Ven 18 Nov 2011 - 13:59


Il était une fois une poule avec des dents. Un jour, elle mordit l’œuf d'un ornithorynque philatéliste car elle trouvait ça très bon malgré le goût de vieux timbre proche de celui d'une ombre... mais ça lui était complètement égal car elle était plus ou moins divisé par le produit. Il continua donc de danser la macarena au son du ukulélé. Le lendemain elle fut prise d'une grande stupeur car elle vit une chose qu'elle n'avait pas cuisinée, là, sur le piano et qui ne sentait pas bon du tout. Elle alla donc voir son ami et lui demanda de lui prêter sa brosser à dent pour se nettoyer les plumes. Celle-ci hésita un moment: En effet, les dents d'une poule sont quelque chose de très rare, ainsi elle ne voulait pas risquer de les vendre contre des haricots qui pourraient - à son grand malheur! - ne rien valoir du tout. Quand tout à coup, Giselle, une amie de longue date arriva. C'était une autruche hermaphrodite qui de part son physique parait très grande. Celle-ci lui confia que Chuck Norris était venu la voir pour lui dire que le brouillard avait manger ses boutons et donc que son pantalon ne tenait plus en place Vendôme. Du coup, il appela les pompiers pour essayer d'arranger tout ça, car les castors pouétophonophiles étaient de la partie. Tout cela faisait déranger pas mal de monde, aussi la poule commença à se poser biens des questions. Dont une des questions, lui paraissait essentiel, pourquoi n'avait-elle pas embauché les pigeons rockeurs ? Personne le sait vraiment et pourtant, que la montagne est belle. Mais ce qui est certain c'était que les autruches hermaphrodites n'était pas là pour placer "Whisky" sur Mot Compte Triple au Scrabble. Parce que, de toute façon le Scrabble, c'est un jeu pour les mauviettes d'alligator ! Alligator et Crocodile qui sont, rappelons-le, caïman la même chose. Mais tout ceci est complètement fou, dit Odette une amie de notre poule, car je suis la maîtresse du monde ! Mais personne ne la cru, car rappelons-le, Odette n'est qu'un plancton !
Le lendemain matin, Odette et Giselle aperçurent un Dauphin qui leur parut familier, du fait du piercing qu'il avait sur sa nageoire gauche et qui resemble étrangement à celui que porte un orque de sa connaissance. Cet orque à pour Nom Léopold,
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dirigeant du Cam Serarna

Nombre de messages : 14917
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur http://viederoliste.fr


Marek
Dirigeant du Cam Serarna
Message Sujet: Re: L'Histoire sans Fin | Ven 18 Nov 2011 - 14:21


Il était une fois une poule avec des dents. Un jour, elle mordit l’œuf d'un ornithorynque philatéliste car elle trouvait ça très bon malgré le goût de vieux timbre proche de celui d'une ombre... mais ça lui était complètement égal car elle était plus ou moins divisé par le produit. Il continua donc de danser la macarena au son du ukulélé. Le lendemain elle fut prise d'une grande stupeur car elle vit une chose qu'elle n'avait pas cuisinée, là, sur le piano et qui ne sentait pas bon du tout. Elle alla donc voir son ami et lui demanda de lui prêter sa brosser à dent pour se nettoyer les plumes. Celle-ci hésita un moment: En effet, les dents d'une poule sont quelque chose de très rare, ainsi elle ne voulait pas risquer de les vendre contre des haricots qui pourraient - à son grand malheur! - ne rien valoir du tout. Quand tout à coup, Giselle, une amie de longue date arriva. C'était une autruche hermaphrodite qui de part son physique parait très grande. Celle-ci lui confia que Chuck Norris était venu la voir pour lui dire que le brouillard avait manger ses boutons et donc que son pantalon ne tenait plus en place Vendôme. Du coup, il appela les pompiers pour essayer d'arranger tout ça, car les castors pouétophonophiles étaient de la partie. Tout cela faisait déranger pas mal de monde, aussi la poule commença à se poser biens des questions. Dont une des questions, lui paraissait essentiel, pourquoi n'avait-elle pas embauché les pigeons rockeurs ? Personne le sait vraiment et pourtant, que la montagne est belle. Mais ce qui est certain c'était que les autruches hermaphrodites n'était pas là pour placer "Whisky" sur Mot Compte Triple au Scrabble. Parce que, de toute façon le Scrabble, c'est un jeu pour les mauviettes d'alligator ! Alligator et Crocodile qui sont, rappelons-le, caïman la même chose. Mais tout ceci est complètement fou, dit Odette une amie de notre poule, car je suis la maîtresse du monde ! Mais personne ne la cru, car rappelons-le, Odette n'est qu'un plancton !
Le lendemain matin, Odette et Giselle aperçurent un Dauphin qui leur parut familier, du fait du piercing qu'il avait sur sa nageoire gauche et qui resemble étrangement à celui que porte un orque de sa connaissance. Cet orque à pour nom Léopold, comme son ami le Bernard-l’hermite, qui s'appelait en fait Bernard.





Héhéhé:
 



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 238
Âge : 28

Voir le profil de l'utilisateur http://fantasy-rpg.forumgratuit.org/forum


Eras
Message Sujet: Re: L'Histoire sans Fin | Ven 18 Nov 2011 - 15:06


Il était une fois une poule avec des dents. Un jour, elle mordit l’œuf d'un ornithorynque philatéliste car elle trouvait ça très bon malgré le goût de vieux timbre proche de celui d'une ombre... mais ça lui était complètement égal car elle était plus ou moins divisé par le produit. Il continua donc de danser la macarena au son du ukulélé. Le lendemain elle fut prise d'une grande stupeur car elle vit une chose qu'elle n'avait pas cuisinée, là, sur le piano et qui ne sentait pas bon du tout. Elle alla donc voir son ami et lui demanda de lui prêter sa brosser à dent pour se nettoyer les plumes. Celle-ci hésita un moment: En effet, les dents d'une poule sont quelque chose de très rare, ainsi elle ne voulait pas risquer de les vendre contre des haricots qui pourraient - à son grand malheur! - ne rien valoir du tout. Quand tout à coup, Giselle, une amie de longue date arriva. C'était une autruche hermaphrodite qui de part son physique parait très grande. Celle-ci lui confia que Chuck Norris était venu la voir pour lui dire que le brouillard avait manger ses boutons et donc que son pantalon ne tenait plus en place Vendôme. Du coup, il appela les pompiers pour essayer d'arranger tout ça, car les castors pouétophonophiles étaient de la partie. Tout cela faisait déranger pas mal de monde, aussi la poule commença à se poser biens des questions. Dont une des questions, lui paraissait essentiel, pourquoi n'avait-elle pas embauché les pigeons rockeurs ? Personne le sait vraiment et pourtant, que la montagne est belle. Mais ce qui est certain c'était que les autruches hermaphrodites n'était pas là pour placer "Whisky" sur Mot Compte Triple au Scrabble. Parce que, de toute façon le Scrabble, c'est un jeu pour les mauviettes d'alligator ! Alligator et Crocodile qui sont, rappelons-le, caïman la même chose. Mais tout ceci est complètement fou, dit Odette une amie de notre poule, car je suis la maîtresse du monde ! Mais personne ne la cru, car rappelons-le, Odette n'est qu'un plancton !
Le lendemain matin, Odette et Giselle aperçurent un Dauphin qui leur parut familier, du fait du piercing qu'il avait sur sa nageoire gauche et qui resemble étrangement à celui que porte un orque de sa connaissance. Cet orque à pour nom Léopold, comme son ami le Bernard-l’hermite, qui s'appelait en fait Bernard. Et oui qui aurait deviner,


Dernière édition par Eras le Ven 18 Nov 2011 - 15:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 10941
Âge : 28

Voir le profil de l'utilisateur


Garnyiss
Message Sujet: Re: L'Histoire sans Fin | Ven 18 Nov 2011 - 15:09


Il était une fois une poule avec des dents. Un jour, elle mordit l’œuf d'un ornithorynque philatéliste car elle trouvait ça très bon malgré le goût de vieux timbre proche de celui d'une ombre... mais ça lui était complètement égal car elle était plus ou moins divisé par le produit. Il continua donc de danser la macarena au son du ukulélé. Le lendemain elle fut prise d'une grande stupeur car elle vit une chose qu'elle n'avait pas cuisinée, là, sur le piano et qui ne sentait pas bon du tout. Elle alla donc voir son ami et lui demanda de lui prêter sa brosser à dent pour se nettoyer les plumes. Celle-ci hésita un moment: En effet, les dents d'une poule sont quelque chose de très rare, ainsi elle ne voulait pas risquer de les vendre contre des haricots qui pourraient - à son grand malheur! - ne rien valoir du tout. Quand tout à coup, Giselle, une amie de longue date arriva. C'était une autruche hermaphrodite qui de part son physique parait très grande. Celle-ci lui confia que Chuck Norris était venu la voir pour lui dire que le brouillard avait manger ses boutons et donc que son pantalon ne tenait plus en place Vendôme. Du coup, il appela les pompiers pour essayer d'arranger tout ça, car les castors pouétophonophiles étaient de la partie. Tout cela faisait déranger pas mal de monde, aussi la poule commença à se poser biens des questions. Dont une des questions, lui paraissait essentiel, pourquoi n'avait-elle pas embauché les pigeons rockeurs ? Personne le sait vraiment et pourtant, que la montagne est belle. Mais ce qui est certain c'était que les autruches hermaphrodites n'était pas là pour placer "Whisky" sur Mot Compte Triple au Scrabble. Parce que, de toute façon le Scrabble, c'est un jeu pour les mauviettes d'alligator ! Alligator et Crocodile qui sont, rappelons-le, caïman la même chose. Mais tout ceci est complètement fou, dit Odette une amie de notre poule, car je suis la maîtresse du monde ! Mais personne ne la cru, car rappelons-le, Odette n'est qu'un plancton !
Le lendemain matin, Odette et Giselle aperçurent un Dauphin qui leur parut familier, du fait du piercing qu'il avait sur sa nageoire gauche et qui resemble étrangement à celui que porte un orque de sa connaissance. Cet orque à pour nom Léopold, comme son ami le Bernard-l’hermite, qui s'appelait en fait Bernard. Et oui qui l'aurait deviner, il allait bientôt recevoir sur la tête un bombe atomique lancée par...







Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 238
Âge : 28

Voir le profil de l'utilisateur http://fantasy-rpg.forumgratuit.org/forum


Eras
Message Sujet: Re: L'Histoire sans Fin | Ven 18 Nov 2011 - 15:16


Il était une fois une poule avec des dents. Un jour, elle mordit l’œuf d'un ornithorynque philatéliste car elle trouvait ça très bon malgré le goût de vieux timbre proche de celui d'une ombre... mais ça lui était complètement égal car elle était plus ou moins divisé par le produit. Il continua donc de danser la macarena au son du ukulélé. Le lendemain elle fut prise d'une grande stupeur car elle vit une chose qu'elle n'avait pas cuisinée, là, sur le piano et qui ne sentait pas bon du tout. Elle alla donc voir son ami et lui demanda de lui prêter sa brosser à dent pour se nettoyer les plumes. Celle-ci hésita un moment: En effet, les dents d'une poule sont quelque chose de très rare, ainsi elle ne voulait pas risquer de les vendre contre des haricots qui pourraient - à son grand malheur! - ne rien valoir du tout. Quand tout à coup, Giselle, une amie de longue date arriva. C'était une autruche hermaphrodite qui de part son physique parait très grande. Celle-ci lui confia que Chuck Norris était venu la voir pour lui dire que le brouillard avait manger ses boutons et donc que son pantalon ne tenait plus en place Vendôme. Du coup, il appela les pompiers pour essayer d'arranger tout ça, car les castors pouétophonophiles étaient de la partie. Tout cela faisait déranger pas mal de monde, aussi la poule commença à se poser biens des questions. Dont une des questions, lui paraissait essentiel, pourquoi n'avait-elle pas embauché les pigeons rockeurs ? Personne le sait vraiment et pourtant, que la montagne est belle. Mais ce qui est certain c'était que les autruches hermaphrodites n'était pas là pour placer "Whisky" sur Mot Compte Triple au Scrabble. Parce que, de toute façon le Scrabble, c'est un jeu pour les mauviettes d'alligator ! Alligator et Crocodile qui sont, rappelons-le, caïman la même chose. Mais tout ceci est complètement fou, dit Odette une amie de notre poule, car je suis la maîtresse du monde ! Mais personne ne la cru, car rappelons-le, Odette n'est qu'un plancton !
Le lendemain matin, Odette et Giselle aperçurent un Dauphin qui leur parut familier, du fait du piercing qu'il avait sur sa nageoire gauche et qui resemble étrangement à celui que porte un orque de sa connaissance. Cet orque à pour nom Léopold, comme son ami le Bernard-l’hermite, qui s'appelait en fait Bernard. Et oui qui l'aurait deviner, il allait bientôt recevoir sur la tête un bombe atomique lancée par un jeune Hypocampe appeller Léo et qui,
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dirigeant du Cam Serarna

Nombre de messages : 14917
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur http://viederoliste.fr


Marek
Dirigeant du Cam Serarna
Message Sujet: Re: L'Histoire sans Fin | Ven 18 Nov 2011 - 15:18


Il était une fois une poule avec des dents. Un jour, elle mordit l’œuf d'un ornithorynque philatéliste car elle trouvait ça très bon malgré le goût de vieux timbre proche de celui d'une ombre... mais ça lui était complètement égal car elle était plus ou moins divisé par le produit. Il continua donc de danser la macarena au son du ukulélé. Le lendemain elle fut prise d'une grande stupeur car elle vit une chose qu'elle n'avait pas cuisinée, là, sur le piano et qui ne sentait pas bon du tout. Elle alla donc voir son ami et lui demanda de lui prêter sa brosser à dent pour se nettoyer les plumes. Celle-ci hésita un moment: En effet, les dents d'une poule sont quelque chose de très rare, ainsi elle ne voulait pas risquer de les vendre contre des haricots qui pourraient - à son grand malheur! - ne rien valoir du tout. Quand tout à coup, Giselle, une amie de longue date arriva. C'était une autruche hermaphrodite qui de part son physique parait très grande. Celle-ci lui confia que Chuck Norris était venu la voir pour lui dire que le brouillard avait manger ses boutons et donc que son pantalon ne tenait plus en place Vendôme. Du coup, il appela les pompiers pour essayer d'arranger tout ça, car les castors pouétophonophiles étaient de la partie. Tout cela faisait déranger pas mal de monde, aussi la poule commença à se poser biens des questions. Dont une des questions, lui paraissait essentiel, pourquoi n'avait-elle pas embauché les pigeons rockeurs ? Personne le sait vraiment et pourtant, que la montagne est belle. Mais ce qui est certain c'était que les autruches hermaphrodites n'était pas là pour placer "Whisky" sur Mot Compte Triple au Scrabble. Parce que, de toute façon le Scrabble, c'est un jeu pour les mauviettes d'alligator ! Alligator et Crocodile qui sont, rappelons-le, caïman la même chose. Mais tout ceci est complètement fou, dit Odette une amie de notre poule, car je suis la maîtresse du monde ! Mais personne ne la cru, car rappelons-le, Odette n'est qu'un plancton !
Le lendemain matin, Odette et Giselle aperçurent un Dauphin qui leur parut familier, du fait du piercing qu'il avait sur sa nageoire gauche et qui resemble étrangement à celui que porte un orque de sa connaissance. Cet orque à pour nom Léopold, comme son ami le Bernard-l’hermite, qui s'appelait en fait Bernard. Et oui qui l'aurait deviner, il allait bientôt recevoir sur la tête un bombe atomique lancée par un jeune Hypocampe appeller Léo et qui, monté par le Baron Nashor,





Héhéhé:
 



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 238
Âge : 28

Voir le profil de l'utilisateur http://fantasy-rpg.forumgratuit.org/forum


Eras
Message Sujet: Re: L'Histoire sans Fin | Ven 18 Nov 2011 - 16:25


Il était une fois une poule avec des dents. Un jour, elle mordit l’œuf d'un ornithorynque philatéliste car elle trouvait ça très bon malgré le goût de vieux timbre proche de celui d'une ombre... mais ça lui était complètement égal car elle était plus ou moins divisé par le produit. Il continua donc de danser la macarena au son du ukulélé. Le lendemain elle fut prise d'une grande stupeur car elle vit une chose qu'elle n'avait pas cuisinée, là, sur le piano et qui ne sentait pas bon du tout. Elle alla donc voir son ami et lui demanda de lui prêter sa brosser à dent pour se nettoyer les plumes. Celle-ci hésita un moment: En effet, les dents d'une poule sont quelque chose de très rare, ainsi elle ne voulait pas risquer de les vendre contre des haricots qui pourraient - à son grand malheur! - ne rien valoir du tout. Quand tout à coup, Giselle, une amie de longue date arriva. C'était une autruche hermaphrodite qui de part son physique parait très grande. Celle-ci lui confia que Chuck Norris était venu la voir pour lui dire que le brouillard avait manger ses boutons et donc que son pantalon ne tenait plus en place Vendôme. Du coup, il appela les pompiers pour essayer d'arranger tout ça, car les castors pouétophonophiles étaient de la partie. Tout cela faisait déranger pas mal de monde, aussi la poule commença à se poser biens des questions. Dont une des questions, lui paraissait essentiel, pourquoi n'avait-elle pas embauché les pigeons rockeurs ? Personne le sait vraiment et pourtant, que la montagne est belle. Mais ce qui est certain c'était que les autruches hermaphrodites n'était pas là pour placer "Whisky" sur Mot Compte Triple au Scrabble. Parce que, de toute façon le Scrabble, c'est un jeu pour les mauviettes d'alligator ! Alligator et Crocodile qui sont, rappelons-le, caïman la même chose. Mais tout ceci est complètement fou, dit Odette une amie de notre poule, car je suis la maîtresse du monde ! Mais personne ne la cru, car rappelons-le, Odette n'est qu'un plancton !
Le lendemain matin, Odette et Giselle aperçurent un Dauphin qui leur parut familier, du fait du piercing qu'il avait sur sa nageoire gauche et qui resemble étrangement à celui que porte un orque de sa connaissance. Cet orque à pour nom Léopold, comme son ami le Bernard-l’hermite, qui s'appelait en fait Bernard. Et oui qui l'aurait deviner, il allait bientôt recevoir sur la tête un bombe atomique lancée par un jeune Hypocampe appeller Léo et qui, monté par le Baron Nashor, qui est un poissons de couleur bleu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 197
Âge : 18

Voir le profil de l'utilisateur


Frimain
Message Sujet: Re: L'Histoire sans Fin | Sam 19 Nov 2011 - 11:45


Il était une fois une poule avec des dents. Un jour, elle mordit l’œuf d'un ornithorynque philatéliste car elle trouvait ça très bon malgré le goût de vieux timbre proche de celui d'une ombre... mais ça lui était complètement égal car elle était plus ou moins divisé par le produit. Il continua donc de danser la macarena au son du ukulélé. Le lendemain elle fut prise d'une grande stupeur car elle vit une chose qu'elle n'avait pas cuisinée, là, sur le piano et qui ne sentait pas bon du tout. Elle alla donc voir son ami et lui demanda de lui prêter sa brosser à dent pour se nettoyer les plumes. Celle-ci hésita un moment: En effet, les dents d'une poule sont quelque chose de très rare, ainsi elle ne voulait pas risquer de les vendre contre des haricots qui pourraient - à son grand malheur! - ne rien valoir du tout. Quand tout à coup, Giselle, une amie de longue date arriva. C'était une autruche hermaphrodite qui de part son physique parait très grande. Celle-ci lui confia que Chuck Norris était venu la voir pour lui dire que le brouillard avait manger ses boutons et donc que son pantalon ne tenait plus en place Vendôme. Du coup, il appela les pompiers pour essayer d'arranger tout ça, car les castors pouétophonophiles étaient de la partie. Tout cela faisait déranger pas mal de monde, aussi la poule commença à se poser biens des questions. Dont une des questions, lui paraissait essentiel, pourquoi n'avait-elle pas embauché les pigeons rockeurs ? Personne le sait vraiment et pourtant, que la montagne est belle. Mais ce qui est certain c'était que les autruches hermaphrodites n'était pas là pour placer "Whisky" sur Mot Compte Triple au Scrabble. Parce que, de toute façon le Scrabble, c'est un jeu pour les mauviettes d'alligator ! Alligator et Crocodile qui sont, rappelons-le, caïman la même chose. Mais tout ceci est complètement fou, dit Odette une amie de notre poule, car je suis la maîtresse du monde ! Mais personne ne la cru, car rappelons-le, Odette n'est qu'un plancton !
Le lendemain matin, Odette et Giselle aperçurent un Dauphin qui leur parut familier, du fait du piercing qu'il avait sur sa nageoire gauche et qui resemble étrangement à celui que porte un orque de sa connaissance. Cet orque à pour nom Léopold, comme son ami le Bernard-l’hermite, qui s'appelait en fait Bernard. Et oui qui l'aurait deviner, il allait bientôt recevoir sur la tête un bombe atomique lancée par un jeune Hypocampe appeller Léo et qui, monté par le Baron Nashor, qui est un poissons de couleur bleu, avait oublié un détail :
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 238
Âge : 28

Voir le profil de l'utilisateur http://fantasy-rpg.forumgratuit.org/forum


Eras
Message Sujet: Re: L'Histoire sans Fin | Sam 19 Nov 2011 - 13:15


Il était une fois une poule avec des dents. Un jour, elle mordit l’œuf d'un ornithorynque philatéliste car elle trouvait ça très bon malgré le goût de vieux timbre proche de celui d'une ombre... mais ça lui était complètement égal car elle était plus ou moins divisé par le produit. Il continua donc de danser la macarena au son du ukulélé. Le lendemain elle fut prise d'une grande stupeur car elle vit une chose qu'elle n'avait pas cuisinée, là, sur le piano et qui ne sentait pas bon du tout. Elle alla donc voir son ami et lui demanda de lui prêter sa brosser à dent pour se nettoyer les plumes. Celle-ci hésita un moment: En effet, les dents d'une poule sont quelque chose de très rare, ainsi elle ne voulait pas risquer de les vendre contre des haricots qui pourraient - à son grand malheur! - ne rien valoir du tout. Quand tout à coup, Giselle, une amie de longue date arriva. C'était une autruche hermaphrodite qui de part son physique parait très grande. Celle-ci lui confia que Chuck Norris était venu la voir pour lui dire que le brouillard avait manger ses boutons et donc que son pantalon ne tenait plus en place Vendôme. Du coup, il appela les pompiers pour essayer d'arranger tout ça, car les castors pouétophonophiles étaient de la partie. Tout cela faisait déranger pas mal de monde, aussi la poule commença à se poser biens des questions. Dont une des questions, lui paraissait essentiel, pourquoi n'avait-elle pas embauché les pigeons rockeurs ? Personne le sait vraiment et pourtant, que la montagne est belle. Mais ce qui est certain c'était que les autruches hermaphrodites n'était pas là pour placer "Whisky" sur Mot Compte Triple au Scrabble. Parce que, de toute façon le Scrabble, c'est un jeu pour les mauviettes d'alligator ! Alligator et Crocodile qui sont, rappelons-le, caïman la même chose. Mais tout ceci est complètement fou, dit Odette une amie de notre poule, car je suis la maîtresse du monde ! Mais personne ne la cru, car rappelons-le, Odette n'est qu'un plancton !
Le lendemain matin, Odette et Giselle aperçurent un Dauphin qui leur parut familier, du fait du piercing qu'il avait sur sa nageoire gauche et qui resemble étrangement à celui que porte un orque de sa connaissance. Cet orque à pour nom Léopold, comme son ami le Bernard-l’hermite, qui s'appelait en fait Bernard. Et oui qui l'aurait deviner, il allait bientôt recevoir sur la tête un bombe atomique lancée par un jeune Hypocampe appeller Léo et qui, monté par le Baron Nashor, qui est un poissons de couleur bleu, avait oublié un détail : mais quel détail, il se souvient plus au juste
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 197
Âge : 18

Voir le profil de l'utilisateur


Frimain
Message Sujet: Re: L'Histoire sans Fin | Sam 19 Nov 2011 - 14:20


Il était une fois une poule avec des dents. Un jour, elle mordit l’œuf d'un ornithorynque philatéliste car elle trouvait ça très bon malgré le goût de vieux timbre proche de celui d'une ombre... mais ça lui était complètement égal car elle était plus ou moins divisé par le produit. Il continua donc de danser la macarena au son du ukulélé. Le lendemain elle fut prise d'une grande stupeur car elle vit une chose qu'elle n'avait pas cuisinée, là, sur le piano et qui ne sentait pas bon du tout. Elle alla donc voir son ami et lui demanda de lui prêter sa brosser à dent pour se nettoyer les plumes. Celle-ci hésita un moment: En effet, les dents d'une poule sont quelque chose de très rare, ainsi elle ne voulait pas risquer de les vendre contre des haricots qui pourraient - à son grand malheur! - ne rien valoir du tout. Quand tout à coup, Giselle, une amie de longue date arriva. C'était une autruche hermaphrodite qui de part son physique parait très grande. Celle-ci lui confia que Chuck Norris était venu la voir pour lui dire que le brouillard avait manger ses boutons et donc que son pantalon ne tenait plus en place Vendôme. Du coup, il appela les pompiers pour essayer d'arranger tout ça, car les castors pouétophonophiles étaient de la partie. Tout cela faisait déranger pas mal de monde, aussi la poule commença à se poser biens des questions. Dont une des questions, lui paraissait essentiel, pourquoi n'avait-elle pas embauché les pigeons rockeurs ? Personne le sait vraiment et pourtant, que la montagne est belle. Mais ce qui est certain c'était que les autruches hermaphrodites n'était pas là pour placer "Whisky" sur Mot Compte Triple au Scrabble. Parce que, de toute façon le Scrabble, c'est un jeu pour les mauviettes d'alligator ! Alligator et Crocodile qui sont, rappelons-le, caïman la même chose. Mais tout ceci est complètement fou, dit Odette une amie de notre poule, car je suis la maîtresse du monde ! Mais personne ne la cru, car rappelons-le, Odette n'est qu'un plancton !
Le lendemain matin, Odette et Giselle aperçurent un Dauphin qui leur parut familier, du fait du piercing qu'il avait sur sa nageoire gauche et qui ressemble étrangement à celui que porte un orque de sa connaissance. Cet orque à pour nom Léopold, comme son ami le Bernard-l’hermite, qui s'appelait en fait Bernard. Et oui qui l'aurait deviner, il allait bientôt recevoir sur la tête un bombe atomique lancée par un jeune Hypocampe appeller Léo et qui, monté par le Baron Nashor, qui est un poissons de couleur bleu, avait oublié un détail : mais quel détail, il se souvient plus au juste, un rapport avec un vieux chewing-gum
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 238
Âge : 28

Voir le profil de l'utilisateur http://fantasy-rpg.forumgratuit.org/forum


Eras
Message Sujet: Re: L'Histoire sans Fin | Sam 19 Nov 2011 - 17:00


Il était une fois une poule avec des dents. Un jour, elle mordit l’œuf d'un ornithorynque philatéliste car elle trouvait ça très bon malgré le goût de vieux timbre proche de celui d'une ombre... mais ça lui était complètement égal car elle était plus ou moins divisé par le produit. Il continua donc de danser la macarena au son du ukulélé. Le lendemain elle fut prise d'une grande stupeur car elle vit une chose qu'elle n'avait pas cuisinée, là, sur le piano et qui ne sentait pas bon du tout. Elle alla donc voir son ami et lui demanda de lui prêter sa brosser à dent pour se nettoyer les plumes. Celle-ci hésita un moment: En effet, les dents d'une poule sont quelque chose de très rare, ainsi elle ne voulait pas risquer de les vendre contre des haricots qui pourraient - à son grand malheur! - ne rien valoir du tout. Quand tout à coup, Giselle, une amie de longue date arriva. C'était une autruche hermaphrodite qui de part son physique parait très grande. Celle-ci lui confia que Chuck Norris était venu la voir pour lui dire que le brouillard avait manger ses boutons et donc que son pantalon ne tenait plus en place Vendôme. Du coup, il appela les pompiers pour essayer d'arranger tout ça, car les castors pouétophonophiles étaient de la partie. Tout cela faisait déranger pas mal de monde, aussi la poule commença à se poser biens des questions. Dont une des questions, lui paraissait essentiel, pourquoi n'avait-elle pas embauché les pigeons rockeurs ? Personne le sait vraiment et pourtant, que la montagne est belle. Mais ce qui est certain c'était que les autruches hermaphrodites n'était pas là pour placer "Whisky" sur Mot Compte Triple au Scrabble. Parce que, de toute façon le Scrabble, c'est un jeu pour les mauviettes d'alligator ! Alligator et Crocodile qui sont, rappelons-le, caïman la même chose. Mais tout ceci est complètement fou, dit Odette une amie de notre poule, car je suis la maîtresse du monde ! Mais personne ne la cru, car rappelons-le, Odette n'est qu'un plancton !
Le lendemain matin, Odette et Giselle aperçurent un Dauphin qui leur parut familier, du fait du piercing qu'il avait sur sa nageoire gauche et qui ressemble étrangement à celui que porte un orque de sa connaissance. Cet orque à pour nom Léopold, comme son ami le Bernard-l’hermite, qui s'appelait en fait Bernard. Et oui qui l'aurait deviner, il allait bientôt recevoir sur la tête un bombe atomique lancée par un jeune Hypocampe appeller Léo et qui, monté par le Baron Nashor, qui est un poissons de couleur bleu, avait oublié un détail : mais quel détail, il se souvient plus au juste, un rapport avec un vieux livre qu'il avait trouvé
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 197
Âge : 18

Voir le profil de l'utilisateur


Frimain
Message Sujet: Re: L'Histoire sans Fin | Sam 19 Nov 2011 - 18:10


Il était une fois une poule avec des dents. Un jour, elle mordit l’œuf d'un ornithorynque philatéliste car elle trouvait ça très bon malgré le goût de vieux timbre proche de celui d'une ombre... mais ça lui était complètement égal car elle était plus ou moins divisé par le produit. Il continua donc de danser la macarena au son du ukulélé. Le lendemain elle fut prise d'une grande stupeur car elle vit une chose qu'elle n'avait pas cuisinée, là, sur le piano et qui ne sentait pas bon du tout. Elle alla donc voir son ami et lui demanda de lui prêter sa brosser à dent pour se nettoyer les plumes. Celle-ci hésita un moment: En effet, les dents d'une poule sont quelque chose de très rare, ainsi elle ne voulait pas risquer de les vendre contre des haricots qui pourraient - à son grand malheur! - ne rien valoir du tout. Quand tout à coup, Giselle, une amie de longue date arriva. C'était une autruche hermaphrodite qui de part son physique parait très grande. Celle-ci lui confia que Chuck Norris était venu la voir pour lui dire que le brouillard avait manger ses boutons et donc que son pantalon ne tenait plus en place Vendôme. Du coup, il appela les pompiers pour essayer d'arranger tout ça, car les castors pouétophonophiles étaient de la partie. Tout cela faisait déranger pas mal de monde, aussi la poule commença à se poser biens des questions. Dont une des questions, lui paraissait essentiel, pourquoi n'avait-elle pas embauché les pigeons rockeurs ? Personne le sait vraiment et pourtant, que la montagne est belle. Mais ce qui est certain c'était que les autruches hermaphrodites n'était pas là pour placer "Whisky" sur Mot Compte Triple au Scrabble. Parce que, de toute façon le Scrabble, c'est un jeu pour les mauviettes d'alligator ! Alligator et Crocodile qui sont, rappelons-le, caïman la même chose. Mais tout ceci est complètement fou, dit Odette une amie de notre poule, car je suis la maîtresse du monde ! Mais personne ne la cru, car rappelons-le, Odette n'est qu'un plancton !
Le lendemain matin, Odette et Giselle aperçurent un Dauphin qui leur parut familier, du fait du piercing qu'il avait sur sa nageoire gauche et qui ressemble étrangement à celui que porte un orque de sa connaissance. Cet orque à pour nom Léopold, comme son ami le Bernard-l’hermite, qui s'appelait en fait Bernard. Et oui qui l'aurait deviner, il allait bientôt recevoir sur la tête un bombe atomique lancée par un jeune Hypocampe appeller Léo et qui, monté par le Baron Nashor, qui est un poissons de couleur bleu, avait oublié un détail : mais quel détail, il se souvient plus au juste, un rapport avec un vieux livre qu'il avait trouvé dans une poubelle, un jour
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 238
Âge : 28

Voir le profil de l'utilisateur http://fantasy-rpg.forumgratuit.org/forum


Eras
Message Sujet: Re: L'Histoire sans Fin | Dim 20 Nov 2011 - 10:51


Il était une fois une poule avec des dents. Un jour, elle mordit l’œuf d'un ornithorynque philatéliste car elle trouvait ça très bon malgré le goût de vieux timbre proche de celui d'une ombre... mais ça lui était complètement égal car elle était plus ou moins divisé par le produit. Il continua donc de danser la macarena au son du ukulélé. Le lendemain elle fut prise d'une grande stupeur car elle vit une chose qu'elle n'avait pas cuisinée, là, sur le piano et qui ne sentait pas bon du tout. Elle alla donc voir son ami et lui demanda de lui prêter sa brosser à dent pour se nettoyer les plumes. Celle-ci hésita un moment: En effet, les dents d'une poule sont quelque chose de très rare, ainsi elle ne voulait pas risquer de les vendre contre des haricots qui pourraient - à son grand malheur! - ne rien valoir du tout. Quand tout à coup, Giselle, une amie de longue date arriva. C'était une autruche hermaphrodite qui de part son physique parait très grande. Celle-ci lui confia que Chuck Norris était venu la voir pour lui dire que le brouillard avait manger ses boutons et donc que son pantalon ne tenait plus en place Vendôme. Du coup, il appela les pompiers pour essayer d'arranger tout ça, car les castors pouétophonophiles étaient de la partie. Tout cela faisait déranger pas mal de monde, aussi la poule commença à se poser biens des questions. Dont une des questions, lui paraissait essentiel, pourquoi n'avait-elle pas embauché les pigeons rockeurs ? Personne le sait vraiment et pourtant, que la montagne est belle. Mais ce qui est certain c'était que les autruches hermaphrodites n'était pas là pour placer "Whisky" sur Mot Compte Triple au Scrabble. Parce que, de toute façon le Scrabble, c'est un jeu pour les mauviettes d'alligator ! Alligator et Crocodile qui sont, rappelons-le, caïman la même chose. Mais tout ceci est complètement fou, dit Odette une amie de notre poule, car je suis la maîtresse du monde ! Mais personne ne la cru, car rappelons-le, Odette n'est qu'un plancton !
Le lendemain matin, Odette et Giselle aperçurent un Dauphin qui leur parut familier, du fait du piercing qu'il avait sur sa nageoire gauche et qui ressemble étrangement à celui que porte un orque de sa connaissance. Cet orque à pour nom Léopold, comme son ami le Bernard-l’hermite, qui s'appelait en fait Bernard. Et oui qui l'aurait deviner, il allait bientôt recevoir sur la tête un bombe atomique lancée par un jeune Hypocampe appeller Léo et qui, monté par le Baron Nashor, qui est un poissons de couleur bleu, avait oublié un détail : mais quel détail, il se souvient plus au juste, un rapport avec un vieux livre qu'il avait trouvé dans une poubelle, un jour il remarqua alors que c'était en réalitée
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 197
Âge : 18

Voir le profil de l'utilisateur


Frimain
Message Sujet: Re: L'Histoire sans Fin | Dim 20 Nov 2011 - 11:06


Il était une fois une poule avec des dents. Un jour, elle mordit l’œuf d'un ornithorynque philatéliste car elle trouvait ça très bon malgré le goût de vieux timbre proche de celui d'une ombre... mais ça lui était complètement égal car elle était plus ou moins divisé par le produit. Il continua donc de danser la macarena au son du ukulélé. Le lendemain elle fut prise d'une grande stupeur car elle vit une chose qu'elle n'avait pas cuisinée, là, sur le piano et qui ne sentait pas bon du tout. Elle alla donc voir son ami et lui demanda de lui prêter sa brosser à dent pour se nettoyer les plumes. Celle-ci hésita un moment: En effet, les dents d'une poule sont quelque chose de très rare, ainsi elle ne voulait pas risquer de les vendre contre des haricots qui pourraient - à son grand malheur! - ne rien valoir du tout. Quand tout à coup, Giselle, une amie de longue date arriva. C'était une autruche hermaphrodite qui de part son physique parait très grande. Celle-ci lui confia que Chuck Norris était venu la voir pour lui dire que le brouillard avait manger ses boutons et donc que son pantalon ne tenait plus en place Vendôme. Du coup, il appela les pompiers pour essayer d'arranger tout ça, car les castors pouétophonophiles étaient de la partie. Tout cela faisait déranger pas mal de monde, aussi la poule commença à se poser biens des questions. Dont une des questions, lui paraissait essentiel, pourquoi n'avait-elle pas embauché les pigeons rockeurs ? Personne le sait vraiment et pourtant, que la montagne est belle. Mais ce qui est certain c'était que les autruches hermaphrodites n'était pas là pour placer "Whisky" sur Mot Compte Triple au Scrabble. Parce que, de toute façon le Scrabble, c'est un jeu pour les mauviettes d'alligator ! Alligator et Crocodile qui sont, rappelons-le, caïman la même chose. Mais tout ceci est complètement fou, dit Odette une amie de notre poule, car je suis la maîtresse du monde ! Mais personne ne la cru, car rappelons-le, Odette n'est qu'un plancton !
Le lendemain matin, Odette et Giselle aperçurent un Dauphin qui leur parut familier, du fait du piercing qu'il avait sur sa nageoire gauche et qui ressemble étrangement à celui que porte un orque de sa connaissance. Cet orque à pour nom Léopold, comme son ami le Bernard-l’hermite, qui s'appelait en fait Bernard. Et oui qui l'aurait deviner, il allait bientôt recevoir sur la tête un bombe atomique lancée par un jeune Hypocampe appeller Léo et qui, monté par le Baron Nashor, qui est un poissons de couleur bleu, avait oublié un détail : mais quel détail, il se souvient plus au juste, un rapport avec un vieux livre qu'il avait trouvé dans une poubelle. Un jour il remarqua alors que c'était en réalité une pastèque rose à petits pois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dirigeant du Cam Serarna

Nombre de messages : 14917
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur http://viederoliste.fr


Marek
Dirigeant du Cam Serarna
Message Sujet: Re: L'Histoire sans Fin | Dim 20 Nov 2011 - 11:34


Il était une fois une poule avec des dents. Un jour, elle mordit l’œuf d'un ornithorynque philatéliste car elle trouvait ça très bon malgré le goût de vieux timbre proche de celui d'une ombre... mais ça lui était complètement égal car elle était plus ou moins divisé par le produit. Il continua donc de danser la macarena au son du ukulélé. Le lendemain elle fut prise d'une grande stupeur car elle vit une chose qu'elle n'avait pas cuisinée, là, sur le piano et qui ne sentait pas bon du tout. Elle alla donc voir son ami et lui demanda de lui prêter sa brosser à dent pour se nettoyer les plumes. Celle-ci hésita un moment: En effet, les dents d'une poule sont quelque chose de très rare, ainsi elle ne voulait pas risquer de les vendre contre des haricots qui pourraient - à son grand malheur! - ne rien valoir du tout. Quand tout à coup, Giselle, une amie de longue date arriva. C'était une autruche hermaphrodite qui de part son physique parait très grande. Celle-ci lui confia que Chuck Norris était venu la voir pour lui dire que le brouillard avait manger ses boutons et donc que son pantalon ne tenait plus en place Vendôme. Du coup, il appela les pompiers pour essayer d'arranger tout ça, car les castors pouétophonophiles étaient de la partie. Tout cela faisait déranger pas mal de monde, aussi la poule commença à se poser biens des questions. Dont une des questions, lui paraissait essentiel, pourquoi n'avait-elle pas embauché les pigeons rockeurs ? Personne le sait vraiment et pourtant, que la montagne est belle. Mais ce qui est certain c'était que les autruches hermaphrodites n'était pas là pour placer "Whisky" sur Mot Compte Triple au Scrabble. Parce que, de toute façon le Scrabble, c'est un jeu pour les mauviettes d'alligator ! Alligator et Crocodile qui sont, rappelons-le, caïman la même chose. Mais tout ceci est complètement fou, dit Odette une amie de notre poule, car je suis la maîtresse du monde ! Mais personne ne la cru, car rappelons-le, Odette n'est qu'un plancton !
Le lendemain matin, Odette et Giselle aperçurent un Dauphin qui leur parut familier, du fait du piercing qu'il avait sur sa nageoire gauche et qui ressemble étrangement à celui que porte un orque de sa connaissance. Cet orque à pour nom Léopold, comme son ami le Bernard-l’hermite, qui s'appelait en fait Bernard. Et oui qui l'aurait deviner, il allait bientôt recevoir sur la tête un bombe atomique lancée par un jeune Hippocampe appelé Léo et qui, monté par le Baron Nashor, qui est un poissons de couleur bleu, avait oublié un détail : mais quel détail, il se souvient plus au juste, un rapport avec un vieux livre qu'il avait trouvé dans une poubelle. Un jour il remarqua alors que c'était en réalité une pastèque rose à petits poissons rouges et





Héhéhé:
 



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 238
Âge : 28

Voir le profil de l'utilisateur http://fantasy-rpg.forumgratuit.org/forum


Eras
Message Sujet: Re: L'Histoire sans Fin | Dim 20 Nov 2011 - 14:33


Il était une fois une poule avec des dents. Un jour, elle mordit l’œuf d'un ornithorynque philatéliste car elle trouvait ça très bon malgré le goût de vieux timbre proche de celui d'une ombre... mais ça lui était complètement égal car elle était plus ou moins divisé par le produit. Il continua donc de danser la macarena au son du ukulélé. Le lendemain elle fut prise d'une grande stupeur car elle vit une chose qu'elle n'avait pas cuisinée, là, sur le piano et qui ne sentait pas bon du tout. Elle alla donc voir son ami et lui demanda de lui prêter sa brosser à dent pour se nettoyer les plumes. Celle-ci hésita un moment: En effet, les dents d'une poule sont quelque chose de très rare, ainsi elle ne voulait pas risquer de les vendre contre des haricots qui pourraient - à son grand malheur! - ne rien valoir du tout. Quand tout à coup, Giselle, une amie de longue date arriva. C'était une autruche hermaphrodite qui de part son physique parait très grande. Celle-ci lui confia que Chuck Norris était venu la voir pour lui dire que le brouillard avait manger ses boutons et donc que son pantalon ne tenait plus en place Vendôme. Du coup, il appela les pompiers pour essayer d'arranger tout ça, car les castors pouétophonophiles étaient de la partie. Tout cela faisait déranger pas mal de monde, aussi la poule commença à se poser biens des questions. Dont une des questions, lui paraissait essentiel, pourquoi n'avait-elle pas embauché les pigeons rockeurs ? Personne le sait vraiment et pourtant, que la montagne est belle. Mais ce qui est certain c'était que les autruches hermaphrodites n'était pas là pour placer "Whisky" sur Mot Compte Triple au Scrabble. Parce que, de toute façon le Scrabble, c'est un jeu pour les mauviettes d'alligator ! Alligator et Crocodile qui sont, rappelons-le, caïman la même chose. Mais tout ceci est complètement fou, dit Odette une amie de notre poule, car je suis la maîtresse du monde ! Mais personne ne la cru, car rappelons-le, Odette n'est qu'un plancton !
Le lendemain matin, Odette et Giselle aperçurent un Dauphin qui leur parut familier, du fait du piercing qu'il avait sur sa nageoire gauche et qui ressemble étrangement à celui que porte un orque de sa connaissance. Cet orque à pour nom Léopold, comme son ami le Bernard-l’hermite, qui s'appelait en fait Bernard. Et oui qui l'aurait deviner, il allait bientôt recevoir sur la tête un bombe atomique lancée par un jeune Hippocampe appelé Léo et qui, monté par le Baron Nashor, qui est un poissons de couleur bleu, avait oublié un détail : mais quel détail, il se souvient plus au juste, un rapport avec un vieux livre qu'il avait trouvé dans une poubelle. Un jour il remarqua alors que c'était en réalité une pastèque rose à petits poissons rouges et noir, vous trouver ça bizzard n'est-ce pas,
Revenir en haut Aller en bas


Nombre de messages : 2314
Âge : 22

Voir le profil de l'utilisateur


Edwin Do'Urden
Message Sujet: Re: L'Histoire sans Fin | Dim 20 Nov 2011 - 17:52


Il était une fois une poule avec des dents. Un jour, elle mordit l’œuf d'un ornithorynque philatéliste car elle trouvait ça très bon malgré le goût de vieux timbre proche de celui d'une ombre... mais ça lui était complètement égal car elle était plus ou moins divisé par le produit. Il continua donc de danser la macarena au son du ukulélé. Le lendemain elle fut prise d'une grande stupeur car elle vit une chose qu'elle n'avait pas cuisinée, là, sur le piano et qui ne sentait pas bon du tout. Elle alla donc voir son ami et lui demanda de lui prêter sa brosser à dent pour se nettoyer les plumes. Celle-ci hésita un moment: En effet, les dents d'une poule sont quelque chose de très rare, ainsi elle ne voulait pas risquer de les vendre contre des haricots qui pourraient - à son grand malheur! - ne rien valoir du tout. Quand tout à coup, Giselle, une amie de longue date arriva. C'était une autruche hermaphrodite qui de part son physique parait très grande. Celle-ci lui confia que Chuck Norris était venu la voir pour lui dire que le brouillard avait manger ses boutons et donc que son pantalon ne tenait plus en place Vendôme. Du coup, il appela les pompiers pour essayer d'arranger tout ça, car les castors pouétophonophiles étaient de la partie. Tout cela faisait déranger pas mal de monde, aussi la poule commença à se poser biens des questions. Dont une des questions, lui paraissait essentiel, pourquoi n'avait-elle pas embauché les pigeons rockeurs ? Personne le sait vraiment et pourtant, que la montagne est belle. Mais ce qui est certain c'était que les autruches hermaphrodites n'était pas là pour placer "Whisky" sur Mot Compte Triple au Scrabble. Parce que, de toute façon le Scrabble, c'est un jeu pour les mauviettes d'alligator ! Alligator et Crocodile qui sont, rappelons-le, caïman la même chose. Mais tout ceci est complètement fou, dit Odette une amie de notre poule, car je suis la maîtresse du monde ! Mais personne ne la cru, car rappelons-le, Odette n'est qu'un plancton !
Le lendemain matin, Odette et Giselle aperçurent un Dauphin qui leur parut familier, du fait du piercing qu'il avait sur sa nageoire gauche et qui ressemble étrangement à celui que porte un orque de sa connaissance. Cet orque à pour nom Léopold, comme son ami le Bernard-l’hermite, qui s'appelait en fait Bernard. Et oui qui l'aurait deviner, il allait bientôt recevoir sur la tête un bombe atomique lancée par un jeune Hippocampe appelé Léo et qui, monté par le Baron Nashor, qui est un poissons de couleur bleu, avait oublié un détail : mais quel détail, il se souvient plus au juste, un rapport avec un vieux livre qu'il avait trouvé dans une poubelle. Un jour il remarqua alors que c'était en réalité une pastèque rose à petits poissons rouges et noir, vous trouver ça bizzard n'est-ce pas, c'est pourtant bien la vérité. Bien que



merci à Ellenwen!
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 5435
Âge : 21

Voir le profil de l'utilisateur


Kylar Stern
Message Sujet: Re: L'Histoire sans Fin | Dim 20 Nov 2011 - 18:08


Il était une fois une poule avec des dents. Un jour, elle mordit l’œuf d'un ornithorynque philatéliste car elle trouvait ça très bon malgré le goût de vieux timbre proche de celui d'une ombre... mais ça lui était complètement égal car elle était plus ou moins divisé par le produit. Il continua donc de danser la macarena au son du ukulélé. Le lendemain elle fut prise d'une grande stupeur car elle vit une chose qu'elle n'avait pas cuisinée, là, sur le piano et qui ne sentait pas bon du tout. Elle alla donc voir son ami et lui demanda de lui prêter sa brosser à dent pour se nettoyer les plumes. Celle-ci hésita un moment: En effet, les dents d'une poule sont quelque chose de très rare, ainsi elle ne voulait pas risquer de les vendre contre des haricots qui pourraient - à son grand malheur! - ne rien valoir du tout. Quand tout à coup, Giselle, une amie de longue date arriva. C'était une autruche hermaphrodite qui de part son physique parait très grande. Celle-ci lui confia que Chuck Norris était venu la voir pour lui dire que le brouillard avait manger ses boutons et donc que son pantalon ne tenait plus en place Vendôme. Du coup, il appela les pompiers pour essayer d'arranger tout ça, car les castors pouétophonophiles étaient de la partie. Tout cela faisait déranger pas mal de monde, aussi la poule commença à se poser biens des questions. Dont une des questions, lui paraissait essentiel, pourquoi n'avait-elle pas embauché les pigeons rockeurs ? Personne le sait vraiment et pourtant, que la montagne est belle. Mais ce qui est certain c'était que les autruches hermaphrodites n'était pas là pour placer "Whisky" sur Mot Compte Triple au Scrabble. Parce que, de toute façon le Scrabble, c'est un jeu pour les mauviettes d'alligator ! Alligator et Crocodile qui sont, rappelons-le, caïman la même chose. Mais tout ceci est complètement fou, dit Odette une amie de notre poule, car je suis la maîtresse du monde ! Mais personne ne la cru, car rappelons-le, Odette n'est qu'un plancton !
Le lendemain matin, Odette et Giselle aperçurent un Dauphin qui leur parut familier, du fait du piercing qu'il avait sur sa nageoire gauche et qui ressemble étrangement à celui que porte un orque de sa connaissance. Cet orque à pour nom Léopold, comme son ami le Bernard-l’hermite, qui s'appelait en fait Bernard. Et oui qui l'aurait deviner, il allait bientôt recevoir sur la tête un bombe atomique lancée par un jeune Hippocampe appelé Léo et qui, monté par le Baron Nashor, qui est un poissons de couleur bleu, avait oublié un détail : mais quel détail, il se souvient plus au juste, un rapport avec un vieux livre qu'il avait trouvé dans une poubelle. Un jour il remarqua alors que c'était en réalité une pastèque rose à petits poissons rouges et noir, vous trouver ça bizzard n'est-ce pas, c'est pourtant bien la vérité. Bien que Michael Jackson est en fait noir !




Revenir en haut Aller en bas


Nombre de messages : 2314
Âge : 22

Voir le profil de l'utilisateur


Edwin Do'Urden
Message Sujet: Re: L'Histoire sans Fin | Dim 20 Nov 2011 - 18:11


Il était une fois une poule avec des dents. Un jour, elle mordit l’œuf d'un ornithorynque philatéliste car elle trouvait ça très bon malgré le goût de vieux timbre proche de celui d'une ombre... mais ça lui était complètement égal car elle était plus ou moins divisé par le produit. Il continua donc de danser la macarena au son du ukulélé. Le lendemain elle fut prise d'une grande stupeur car elle vit une chose qu'elle n'avait pas cuisinée, là, sur le piano et qui ne sentait pas bon du tout. Elle alla donc voir son ami et lui demanda de lui prêter sa brosser à dent pour se nettoyer les plumes. Celle-ci hésita un moment: En effet, les dents d'une poule sont quelque chose de très rare, ainsi elle ne voulait pas risquer de les vendre contre des haricots qui pourraient - à son grand malheur! - ne rien valoir du tout. Quand tout à coup, Giselle, une amie de longue date arriva. C'était une autruche hermaphrodite qui de part son physique parait très grande. Celle-ci lui confia que Chuck Norris était venu la voir pour lui dire que le brouillard avait manger ses boutons et donc que son pantalon ne tenait plus en place Vendôme. Du coup, il appela les pompiers pour essayer d'arranger tout ça, car les castors pouétophonophiles étaient de la partie. Tout cela faisait déranger pas mal de monde, aussi la poule commença à se poser biens des questions. Dont une des questions, lui paraissait essentiel, pourquoi n'avait-elle pas embauché les pigeons rockeurs ? Personne le sait vraiment et pourtant, que la montagne est belle. Mais ce qui est certain c'était que les autruches hermaphrodites n'était pas là pour placer "Whisky" sur Mot Compte Triple au Scrabble. Parce que, de toute façon le Scrabble, c'est un jeu pour les mauviettes d'alligator ! Alligator et Crocodile qui sont, rappelons-le, caïman la même chose. Mais tout ceci est complètement fou, dit Odette une amie de notre poule, car je suis la maîtresse du monde ! Mais personne ne la cru, car rappelons-le, Odette n'est qu'un plancton !
Le lendemain matin, Odette et Giselle aperçurent un Dauphin qui leur parut familier, du fait du piercing qu'il avait sur sa nageoire gauche et qui ressemble étrangement à celui que porte un orque de sa connaissance. Cet orque à pour nom Léopold, comme son ami le Bernard-l’hermite, qui s'appelait en fait Bernard. Et oui qui l'aurait deviner, il allait bientôt recevoir sur la tête un bombe atomique lancée par un jeune Hippocampe appelé Léo et qui, monté par le Baron Nashor, qui est un poissons de couleur bleu, avait oublié un détail : mais quel détail, il se souvient plus au juste, un rapport avec un vieux livre qu'il avait trouvé dans une poubelle. Un jour il remarqua alors que c'était en réalité une pastèque rose à petits poissons rouges et noir, vous trouver ça bizzard n'est-ce pas, c'est pourtant bien la vérité. Bien que Michael Jackson est en fait noir ! Cela n'empêcha pas qu'il meurt. Bien heureux celui



merci à Ellenwen!
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 5435
Âge : 21

Voir le profil de l'utilisateur


Kylar Stern
Message Sujet: Re: L'Histoire sans Fin | Dim 20 Nov 2011 - 18:37


Il était une fois une poule avec des dents. Un jour, elle mordit l’œuf d'un ornithorynque philatéliste car elle trouvait ça très bon malgré le goût de vieux timbre proche de celui d'une ombre... mais ça lui était complètement égal car elle était plus ou moins divisé par le produit. Il continua donc de danser la macarena au son du ukulélé. Le lendemain elle fut prise d'une grande stupeur car elle vit une chose qu'elle n'avait pas cuisinée, là, sur le piano et qui ne sentait pas bon du tout. Elle alla donc voir son ami et lui demanda de lui prêter sa brosser à dent pour se nettoyer les plumes. Celle-ci hésita un moment: En effet, les dents d'une poule sont quelque chose de très rare, ainsi elle ne voulait pas risquer de les vendre contre des haricots qui pourraient - à son grand malheur! - ne rien valoir du tout. Quand tout à coup, Giselle, une amie de longue date arriva. C'était une autruche hermaphrodite qui de part son physique parait très grande. Celle-ci lui confia que Chuck Norris était venu la voir pour lui dire que le brouillard avait manger ses boutons et donc que son pantalon ne tenait plus en place Vendôme. Du coup, il appela les pompiers pour essayer d'arranger tout ça, car les castors pouétophonophiles étaient de la partie. Tout cela faisait déranger pas mal de monde, aussi la poule commença à se poser biens des questions. Dont une des questions, lui paraissait essentiel, pourquoi n'avait-elle pas embauché les pigeons rockeurs ? Personne le sait vraiment et pourtant, que la montagne est belle. Mais ce qui est certain c'était que les autruches hermaphrodites n'était pas là pour placer "Whisky" sur Mot Compte Triple au Scrabble. Parce que, de toute façon le Scrabble, c'est un jeu pour les mauviettes d'alligator ! Alligator et Crocodile qui sont, rappelons-le, caïman la même chose. Mais tout ceci est complètement fou, dit Odette une amie de notre poule, car je suis la maîtresse du monde ! Mais personne ne la cru, car rappelons-le, Odette n'est qu'un plancton !
Le lendemain matin, Odette et Giselle aperçurent un Dauphin qui leur parut familier, du fait du piercing qu'il avait sur sa nageoire gauche et qui ressemble étrangement à celui que porte un orque de sa connaissance. Cet orque à pour nom Léopold, comme son ami le Bernard-l’hermite, qui s'appelait en fait Bernard. Et oui qui l'aurait deviner, il allait bientôt recevoir sur la tête un bombe atomique lancée par un jeune Hippocampe appelé Léo et qui, monté par le Baron Nashor, qui est un poissons de couleur bleu, avait oublié un détail : mais quel détail, il se souvient plus au juste, un rapport avec un vieux livre qu'il avait trouvé dans une poubelle. Un jour il remarqua alors que c'était en réalité une pastèque rose à petits poissons rouges et noir, vous trouver ça bizzard n'est-ce pas, c'est pourtant bien la vérité. Bien que Michael Jackson est en fait noir ! Cela n'empêcha pas qu'il meurt. Bien heureux celui qui trouvera son gant magique !




Revenir en haut Aller en bas






Contenu sponsorisé
Message Sujet: Re: L'Histoire sans Fin |


Revenir en haut Aller en bas

L'Histoire sans Fin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brisingr, Chroniques de l'Alagaësia - Forum roleplay :: Hors RP :: Jeux & discussions-
Ouvrir la Popote