AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherFAQ

Partagez|

[Invention] Le dard de queue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 221
Âge : 23

Voir le profil de l'utilisateur


Balgorf
Message Sujet: [Invention] Le dard de queue | Ven 20 Avr 2012 - 16:40




En analysant un peu les techniques de combat des dragons, on s’aperçoit que ces gros lézards magnifiques forces de la nature ont quasiment tout pour eux. Pas de bol pour le troufion de base qui se retrouvera en face de l’un d’entre eux, suivant l’humeur du draconidé qui aura le choix de le rôtir sur place, l’écraser vivant, le découper en deux morceaux (ou plus), de l’envoyer dans les airs voire de le croquer purement et simplement. La seule faiblesse des dragons pas taper Mr. Green serait en effet les attaques à distance (passons la magie chose à laquelle, l’ingénieur que je suis n’entends rien). Pour remédier à ce défaut de réactivité à longue portée un éclair au chocolat ? de lucidité m’est venu.

I. Le concept

L’objectif étant de fabriquer une fronde. Avec quelques améliorations spéciales pour les dragons. Et bien sur, quelque chose de hautement plus ravageur qu’une caillasse toute pourrie au bout du lanceur. Le but du jeu ici est de démolir le plus grand nombre d’archers possible de loin. On se servira donc de la queue du dragon comme démultiplicateur de vitesse pour tirer une pointe en fer ( pourquoi pas enrichie au phosphore What a Face ) sur les gêneurs de tout poil.

II. La realisation

Chacun connait le principe de la fronde : un lien en cuir dans lequel est placé un projectile, traditionnellement une pierre. Le principe majeur de cette arme rudimentaire est d’obtenir une vitesse assez conséquente au moment du lâché d’un bout du lien pour aller frapper l’ennemi de plein fouet.

On installe un bloc mécanique pouvant accueillir une pointe au bout de la queue du dragon, un truc imposant, mais pas handicapant pour les mouvements. Au moment opportun, le dragon fait faire un mouvement de balancier à sa queue, ce qui déclenche le mécanisme de décrochage de la pointe de queue, qui vient s’abattre sur ses adversaires. Mais comment faire en sorte que ce même mécanisme ne se déclenche pas au premier mouvement un peu brutal du dragon ? et bien on place une ficelle avec un système de palonnier et puis ... Bien plus simple en fait, la solution est de placer un loquet de sécurité qui bloque le déclenchement. Petite pièce pivotante qui se referme sur la pointe et se soulève pour la laisser filer. Le dragon peut le fermer et l'ouvrir en frottant sa queue contre sa patte. (je vous le disais bien : rien de plus simple... mouais, enfin ça fonctionne, c'est déjà ça)

III. Les avantages

Devenir menaçant, non seulement au corps à corps, mais aussi à distance peut déclencher un effet relativement dévastateur sur une escouade et son moral. Si en plus, la pointe est assez destructrice pour faire des dégâts considérables, voila qui devrait redonner de la patate à nos chers dragons.

IV. Les inconvénients

Ce système est malheureusement à utilisation unique, une fois lancée, la pointe est détruite et, même si réinsérer un projectile est possible, le temps dans une bataille est précieux. Une quinzaine de secondes, c’est long. Et le dragon doit être assez habile pour l’installer lui même ou se faire aider.

V. Conclusion

Cette arme est un complément de tout l’arsenal dont le dragon dispose pour réduire ses ennemis en bouillie, c’est pas cher, et pas encombrant. Un vrai plus quoi.






"Un problème sans solution est un problème mal posé." Albert E.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

[Invention] Le dard de queue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brisingr, Chroniques de l'Alagaësia - Forum roleplay :: Préambule :: Encyclopédie :: Divers-
Ouvrir la Popote