AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherFAQ

Partagez|

Le destin pour les nuls ( Pv Charlie et Ellenwen )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 117
Âge : 29

Voir le profil de l'utilisateur


Lackvaldr Svartok
Message Sujet: Le destin pour les nuls ( Pv Charlie et Ellenwen ) | Ven 18 Mai 2012 - 17:56


Il n'était vraiment pas fier de ce qu'il s'appretait a faire. C'était limite une honte qui vous prend au tripes, qui ferait flanché meme la volonté la plus aceré. Mais Dvalnir ne pouvait pas, ne semblait pas vouloir accepter le destin qu'on lui offrait. Mais le refuser était un vil sacrilege, c'était passé pour un parjure, c'était faire beaucoup de mal a ce dragonneau bleu endormi qu'il tenait dans ses bras et qui l'avait choisit comme dragonnier. La decision était terrifiante de consequence mais elle etait la meilleur. Il savait qu'un certain Sombral était de passage dans la cité elfique, il avait entendu parler de lui, il saura prendre soin de lui. S'approchant de l'endroit où il nichait, il y entra silencieusement et deposa le dragonneau. La honte le frappa encore plus durement tandis qu'il tentait de trouver le courage de lui tourner le dos et de partir. Que c'est dur.
Le jour se leva, il s'était endormie au fin fond d'Ellesmera, hors de portée d'esprit de son dragonneau. Enfin endormi...il avait beaucoup pleurer aussi, il n'avait cesser de tourner et tourner encore dans sa tete la situation qui l'avait conduit a la situation actuelle. Mais comme d'habitude, il n'avait pas trouver d'autre solutions que celle ci.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dirigeante de l'Equilibrium

Nombre de messages : 22297
Âge : 27

Voir le profil de l'utilisateur http://bartimeus.actifforum.com


Ellenwen
Dirigeante de l'Equilibrium
Message Sujet: Re: Le destin pour les nuls ( Pv Charlie et Ellenwen ) | Dim 27 Mai 2012 - 18:21


Un cri dans la nuit. Ellenwen sortit de sa transe, dérangée par un sentiment de tristesse poignant. Elle se redressa lentement, s'habilla en silence. A ses côtés, Laïaga dormait paisiblement, un sommeil qu'aucun elfe n'avait jamais vraiment connu. Elle sourit doucement, l'embrassa sur le pont et le rassura mentalement. Quelques pensées, à peine formulées, suffirent à lui faire comprendre qu'elle le quittait pour quelques instants. Elle était trop intriguée pour rester à méditer plus longtemps. Sans compter qu'à 1500 ans, elle commençait à avoir suffisamment de réserve d'énergie pour se contenter d'une ou deux heures de repos. Et le cri était si intense, si chargé d'émotions et de terreur qu'elle ne pouvait rester inactive. Elle s'habilla rapidement, passant avec plaisir des vêtements plus adaptés pour un garde forestier que pour une reine. Un pantalon de grosse toile, une chemise ample d'homme, beaucoup trop grande pour elle. Pieds nus, elle sortit de sa chambre et traversa le palais, presque désert. Les quelques elfes, que la solitude de la nuit n'avait pas poussé à rentrer chez eux, la regardèrent à peine. Longtemps, l'elfe marcha, à peine guidée par le sentiment de désespoir absolu. Quelques elfes, attirés eux aussi, l’accompagnèrent un moment, jusqu'à ce qu'elle ne les renvoie.




Devant l'indifférence générale, demain est annulé
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Sciocide Récidiviste

Nombre de messages : 6131
Âge : 24

Voir le profil de l'utilisateur


Charlie To'ü Kour
Sciocide Récidiviste
Message Sujet: Re: Le destin pour les nuls ( Pv Charlie et Ellenwen ) | Dim 27 Mai 2012 - 19:44


Sombral dormait paisiblement près des appartements du Caithdein absent. Le corps enroulé du Dragon formait comme un haut terrils, un bruit sourd émanant de cette masse noire à mesure que ces énormes poumons se vidait puis s'emplissait d'air... Malgré ses troubles actuelles, le dragon dormait profondément. Peut-être une manière de fuir les évènements en se plongeant dans ses rêves...

Toutefois au beau milieu de la nuit il fut réveillé par quelque chose, des petits couinement proches de son nid. Il étendit son esprit, à la recherche du petit animal qui troublait son sommeil, et releva la tête brusquement, surpris. Pas un animal, un petit dragonneau tout jeune ! Tout prêt de son nid ! La raison de ces petits couinement, semblait être qu'il ne savait pas où il était, ce qui n'était pas étonnant puisqu'il n'avait d'ailleurs rien à faire là...


* Mais.... D'ou tu viens toi ? *

Le dragonneau se retourna effrayé par l'immense dragon noir qui se tenait tout près, il poussa un cri aigu d'angoisse et restait la pétrifié

* Heey, du calme. Tu n'as rien à craindre je n'ai pas l'intention de te manger*

Sombral parla en ancien langage, la magie de cette langue fit que le petit dragon bleu n'eu plus peur de lui, mais il semblait encore inquiet. Sombral reçut alors des images, des images d'un deux-pattes. Le dragon noir comprit que ce petit avait un jeune dragonnier, et qu'il ne savait pas où il était... Il réfléchi un moment... Ce petit ne pouvait pas être la par hasard ... Comment est-il arrivé la et où est son dragonnier ?



sombral

awards !:
 


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 117
Âge : 29

Voir le profil de l'utilisateur


Lackvaldr Svartok
Message Sujet: Re: Le destin pour les nuls ( Pv Charlie et Ellenwen ) | Dim 27 Mai 2012 - 21:06


Le petit dragonneau n'était en effet pas a l'aise face a cet imposant dragon noir, il était un peu perdu, il s'était endormi auprès du jeune deux pattes et il se réveillait face a immense dragon noir et quand on sait qu'un certain dragon noir a fait pas mal de mal dans le passé. Mais malgré son aspect sauvage, ce dragonneau bleu préférait faire confiance a un congénère plutôt qu'a un deux patte. Pis en plus, il avait faim et il était inquiet, il ne parvenait pas a localiser son dragonnier. Une onde glacée le parcourut. La peur, la terreur, peu importe comment on peut l’appeler, ça vous paralyse même un dragon quand elle est assez puissante. Il poussa un couinement et lui signifia qu'il avait faim.
De son coté, Dvalnir s'était lever tant bien que mal. Il se sentait vide, comme si il n'était qu'une marionnette, il existait c'est tout. Il avait mal, il était rongé par la douleur. Il perçut de manière absente une agitation quelque part au alentours mais il ne s'en soucia guère. Il se mit en route d'un pas trainant, comme si chaque pas lui coutait un immense effort de volonté. C'est ainsi, un peu par hasard qu'il heurta un être sentant très bon et dont la peau n'était que douceur. Il regarda cette être et vit Ellenwen, vêtue comme pour aller faire du camping dirons nous. Mais même avec des haillons, sa beauté était si éblouissante qu'on aurait put devenir aveugle.


- Dame Ellenwen...je vous prie de m'excuser lacha t'il d'une voix éteinte.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dirigeante de l'Equilibrium

Nombre de messages : 22297
Âge : 27

Voir le profil de l'utilisateur http://bartimeus.actifforum.com


Ellenwen
Dirigeante de l'Equilibrium
Message Sujet: Re: Le destin pour les nuls ( Pv Charlie et Ellenwen ) | Dim 27 Mai 2012 - 22:37


De la peur, de la terreur. C'était si étrange dans une forêt où tout semblait calme. Dans un lieu protégé par les elfes, loin de toutes les agitations humaines. Un lieu où peu de créatures intelligentes pouvaient ressentir cette tristesse si profonde, cette sensation de manque. La reine ne parvenait pas à en saisir l'origine. L'esprit semblait encore trop... inachevé. Intelligent certes, puissamment intelligent puisqu'il parvenait à ressentir des émotions qu'on n'associait généralement qu'aux bipèdes mais également incapable de pensées conscientes, de sentir exactement les causes de son tourment. Peut-être comme celui d'un enfant, l'elfe en avait trop peu côtoyé pour pouvoir le déterminer exactement. Et puis, ce n'était pas un elfe, de cela elle était sure. Slalomant lentement entre les arbres, tout en essayant de comprendre ce qui se passait, l'elfe manqua de percuter un homme, qui semblait beaucoup moins à son aise qu'elle. Ellenwen le détailla en silence, touchant délicatement son esprit pour mieux le reconnaitre. Elle fronça les sourcils quand l'elfe l'appela par son prénom. Elle ne parvenait pas à se rappeler de lui, peut-être ses 1500 ans de souvenirs y étaient pour quelque chose. Or il semblait la connaitre.

- Je vous en prie.

Il était surprenant qu'il ne l'ai pas vu. Ou qu'il ne l'ai pas senti approcher. Elle le scruta discrètement et fut curieuse de retrouver sur ses traits, un écho de l'étrange sentiment qui lui parvenait toujours. Un soupçon d'incompréhension. Peut-être le sentiment d'être dépassé par quelque chose qu'il ne comprenait pas vraiment. Ce fut à l'instant où elle prit conscience de sa grande taille - il la dépassait de plusieurs bonnes têtes - qu'elle se souvint de lui. Et qu'elle prit conscience que quelque chose clochait pour de bon.

- Il y avait longtemps que l'on ne vous avait point vu à Ellesméra, Dvalnir.




Devant l'indifférence générale, demain est annulé
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Sciocide Récidiviste

Nombre de messages : 6131
Âge : 24

Voir le profil de l'utilisateur


Charlie To'ü Kour
Sciocide Récidiviste
Message Sujet: Re: Le destin pour les nuls ( Pv Charlie et Ellenwen ) | Lun 28 Mai 2012 - 1:39


Sombral observa le petit dragonneau avec attention, il était vraiment tout petit, mais il avait l'air en bonne santé, juste cette peur et cette inquiétude qui émanait de lui constamment. Où pouvait bien être son dragonnier ? Ce petit était complètement perdu, il était pas venu ici tout seul. Alors qui l'avait amené là ? le deux-pattes ? Mais dans quel but ? ... Sombral se doutait que si on avait déposé ce petit à côté de son nid c'est qu'on souhaitait lui confier, mais il n'y avait pas un panneau avec marqué Garderie pour dragonneau à l'entrée . Le dragonnier en question allait avoir droit à un long discours sur sa responsabilité envers ce jeune dragon encore dépendant de lui, il ne pouvait pas se permettre de le laisser devant le nid du premier dragon venu pour aller on ne sait où !
Tandis que le dragon noir fulminait intérieurement contre l'inconscient qui avait laissé le petit ici, ce dernier se manifesta à lui par un couinement, et lui fit clairement comprendre qu'il avait faim.


* tu te moques de moi ? j'ai l'air d'une nourrice ?*

Le petit dragonneau sembla insister. Et Sombral se trouva bien embêté car il n'avait aucune idée de ce qu'il pourrait lui donner... Le dragon noir déroula son corps jusqu'à présent replié sur lui-même et se releva, il s'étira comme un chat, puis se mit en position allongé devant le petit dragonneau en lui tendant la patte avant gauche le plus bas possible

* Allez grimpe, on va tâcher de te trouver quelque chose à manger.*

Et de partir à la recherche du dragonnier par la même occasion.



sombral

awards !:
 


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 117
Âge : 29

Voir le profil de l'utilisateur


Lackvaldr Svartok
Message Sujet: Re: Le destin pour les nuls ( Pv Charlie et Ellenwen ) | Lun 28 Mai 2012 - 16:44


Pas possible...ce congénère la allait le laisser crever de faim sous prétexte qu'il n'était pas sa nourrice. Ah bravo, vive la solidarité de nos jours, ça n'existe plus. Cependant, il insista, autant pour bien l’embêter que pour lui casser les oreilles par des couinements insistants. A peine née ou presque et déjà une forte volonté et un caractère tout autant.
Et cela finit par payer car le grand dragon noir se leva et prit tout son temps pour étirer sa grosse carcasse écailleuse. Il avait hâte de faire de même, d’être aussi impressionnant, pour séduire les femelles. Mais pour le moment, son soucis principal, mis a part manger était de retrouver son deux pattes. Joyeusement, il grimpa sur le dos de son congénère et s’agrippa pour ne pas tomber. Il n'avait pas encore l'age pour voler mais des qu'il fut dans les cieux, que du bonheur. Du moins cela le soulageait bien de sa peur de ne plus voir ce deux pattes. D'ailleurs, il se mit a le chercher mentalement, a essayer de rattacher son lien a la conscience de l'autre qui l'avait fuit. Quand il sentit enfin ce jeune elfe, il en sautilla sur place et manqua de dégringoler, ayant oublier qu'il était sur le dos de Sombral en plein dans les cieux. Sitôt qu'il se fut rééquilibrer, il s'empressa de guider son congénère vers sa cible.

- Oh vous savez Dame Ellenwen, partir a l'aventure, étudier la nature et les êtres vivants, cela éloigne des siens...et en plus on ne vois même pas le temps passer.

Dvalnir tourna la tête si vite qu'il s'en fit mal. Il blanchit tellement qu'on aurait cru qu'il avait vu un fantôme. Il en resta paralysé d'ailleurs et articula.

- J'ai fait une chose horrible...mais je dois fuir...je ne veut pas...il va être en colère...


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dirigeante de l'Equilibrium

Nombre de messages : 22297
Âge : 27

Voir le profil de l'utilisateur http://bartimeus.actifforum.com


Ellenwen
Dirigeante de l'Equilibrium
Message Sujet: Re: Le destin pour les nuls ( Pv Charlie et Ellenwen ) | Mer 30 Mai 2012 - 13:08


Ellenwen sourit. Elle reconnaissait dans ces paroles l'elfe voyageur et solitaire qu'elle avait croisé quelques fois. Sans compter qu'elle même connaissait bien cet appel du voyage, cette envie de partir, ce besoin d'être ailleurs qui vous éloignait de votre famille. Elle même avait passé suffisamment de temps loin de chez elle pour ne pas juger son interlocuteur. Mais elle restait surprise de le voir là, à Ellesméra, alors qu'il n'y était pas revenu depuis bien longtemps. Surtout de nuit, alors que l'activité des elfes étaient plus lentes, presque absentes. Un monde de nuit et de ténèbres ou chacun vaquait solitairement à ses occupations. Ce n'était pas le bon moment de la journée pour revenir à la capitale.

- Oui, je sais ce que c'est. J'ai moi-même passé tellement de temps sur les routes... Mais que nous vaut l'honneur de votre présence ?

Elle sourit doucement avant de le voir se décomposer. L'elfe pâlit si brutalement qu'il lui semblait qu'il allait s'évanouir. Elle le retint par le bras, inquiète. L'elfe semblait si tourmenté. Comme si un péché lointain était revenu vers lui, pour le hanter. Et quelle était cette chose terrible qu'il avait faite ? Elle ne pouvait le croire meurtrier et avait bien du mal à envisager qu'un autre crime puisse être commis dans la forêt sans qu'elle ne le sache. Et de qui parlait-il lorsqu'il disait qu'il allait être en colère ? De qui pouvait-il craindre la colère plus que la sienne ? Elle le força à s'asseoir et lui demanda doucement :

- Hé bien, que ce passe-t-il Dvalnir ? Qu'avez-vous fait ?

Dans son esprit, la longue plainte de désespoir s'était atténuée avant de se taire. L'elfe se sentit soudainement délaissée, comme si on l'avait privée de quelque chose d'important. Elle eut soudain peur que celui qui émettait cette plainte ne soit mort.




Devant l'indifférence générale, demain est annulé
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Sciocide Récidiviste

Nombre de messages : 6131
Âge : 24

Voir le profil de l'utilisateur


Charlie To'ü Kour
Sciocide Récidiviste
Message Sujet: Re: Le destin pour les nuls ( Pv Charlie et Ellenwen ) | Ven 1 Juin 2012 - 22:16


Le dragonnet s'empressa de grimper sur lui, ses petites griffes le chatouillaient mais Sombral se retint de bouger pour ne pas le faire tomber pendant qu'il montait. Une fois le petit installé il se releva d'une traite, pour voir s'il était bien cramponné , puis il étendit ses grandes ailes et s'envola par dessus la voûte des arbres. Il s'y prit plus lentement qu'à l'accoutumé et tâcha de rester à l'horizontale pour ne pas déstabiliser le petit bleu qu'il portait.
À manger donc... Sombral survola la forêt, utilisant son esprit pour repérer les proies de nuit. Il suivit depuis les air un groupe de daim, attendant qu'ils s'arrête quelque part pour descendre. Noir en pleine nuit, Sombral était invisible même avec une taille pareille, seules les étoiles masquée par son passage pourrait révéler sa présence haut dans le ciel. Il sentit le petit dragon remuer, puis son léger poids se déplaça deux piques plus loin.


* Hey ! fais attention ! si tu tiens à tomber préviens moi au moins que j'ai le temps de te rattraper ! *

Le dragonnet lui envoya une image de son deux-patte et lui indiqua une direction. Suivant ses indications, Sombral sonda par lui même la zone de son esprit puissant et fut surpris de sentir l'esprit d'Ellenwen dans la forêt en pleine nuit, que faisait-elle la ? elle était en compagnie d'un autre esprit, et d'après le petit dragonnet c'était de son deux-pattes qu'il s'agissait

* et ben ! on peut dire qu'il est en bonne compagnie ! Je te conseilles de montrer du respect envers cette personne petit dragon.*

il avait parlé d'un ton calme et doux, c'était un conseil.

* Accroche toi. *

Sombral piqua vers le sol en direction des deux elfes, puis il déploya ses ailes juste au dessus de la voûte des arbres, en remuant la cime... il traversa doucement les feuilles part un trou et se laissa tomber au sol non loin d'eux. Il salua ellen de la tête et son regard se posa sur l'autre elfe, ne lâchant pas se dernier des yeux, il se baissa et tendit la pâte pour faire descendre le petit dragon bleu.

* ... à quoi pensais-tu ?... *



sombral

awards !:
 




Dernière édition par Charlie le tueur d'ombres le Mer 13 Juin 2012 - 1:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 117
Âge : 29

Voir le profil de l'utilisateur


Lackvaldr Svartok
Message Sujet: Re: Le destin pour les nuls ( Pv Charlie et Ellenwen ) | Dim 3 Juin 2012 - 15:13


Aussitôt que le grand dragon noir fut au sol, il y'eu deux réactions. Celle de Dvalnir fut celui d'un être se sachant condamner a une mort certaine, commettre un tel acte, c'était comme claironner haut et fort " je suis un parjure, regarder, j'abandonne mon dragonneau. " Il ne s'attendait pas du tout en plus a voir débarquer Sombral et son regard qu'il dirigea vers lui tandis qu'il faisait descendre le dragonneau en disait long déjà. Il lança un regard plein d'espoir vers Ellenwen mais la grosse voix de Sombral le fit sursauter. Tout en surveillant le dragonneau qu'il avait abandonner et qu'il voyait s'approcher, il finit par dire.

* Je n'ai pas demander a être dragonnier grand dragon noir, pourtant, ce dragonneau bleu m'a choisit et a été jusqu’à me mordre la main pour se lier a moi. Peut être ai je trouver son œuf et m'en suis occuper jusqu’à l’éclosion mais en aucun cas je n'ai voulut être dragonnier...et je ne le veut toujours pas. Je suis barde, je suis naturaliste mais je n'ai pas les qualités pour être dragonnier. Je n'ai pas l'habilité a l'épée nécessaire, encore moins la finesse d'esprit pour la magie...non désolé mais je préfère que ce dragonneau vive a l’état sauvage plutôt que risquer sa vie avec moi...*

Sa phrase fut interrompu car le dragonneau venait de lui sauter dessus, visiblement fou de rage, son regard de saphir le fixait avec une intensité meurtrière, il sentait émaner de son esprit des pulsions de haine et en même temps d'une sorte de peur panique incompréhensible. Il montrait les crocs, dans un grognement sourd et le jeune elfe se demanda si il n'allait pas l'attaquer.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dirigeante de l'Equilibrium

Nombre de messages : 22297
Âge : 27

Voir le profil de l'utilisateur http://bartimeus.actifforum.com


Ellenwen
Dirigeante de l'Equilibrium
Message Sujet: Re: Le destin pour les nuls ( Pv Charlie et Ellenwen ) | Mer 6 Juin 2012 - 13:13


(dsl du retard, g commencé un stage lundi et ça me prend bcp de temps)

Alors qu'elle tentait de sonder discrètement l'esprit de son compagnon, qui semblait si mort de peur qu'elle ne parvenait plus à en tirer un mot, Ellenwen ressentit à nouveau l'esprit qui l'avait dérangé dans son repos. Cette fois, la peine s'était muée en ressentiment, mêlé de joie et d'autres choses qu'elle ne parvenait pas à comprendre, trop confuses et trop peu humaines pour qu'elle puisse leur donner un nom. Elle leva les yeux, cherchant à voir et à ressentir ce qui pouvait posséder un esprit si étrange. Elle grimaça lorsque, quelques secondes plus tard, elle prit conscience de la présence de Sombral, trop près pour qu'il puisse s'agir d'un hasard. Une affaire de dragons. Elle était tombée dans une affaire de dragons. Elle se retourna vers Dvalnir et l'épingla de son regard gris.

- Un dragonnier ?

Sa voix ne contenait presque aucune trace de question. Elle prit la main de l'elfe, vit la marque dans sa paume et soupira, se reculant de quelques pas pour laisser le grand dragon noir atterrir. De toute façon, elle ne pourrait y échapper. Sombral. Le seul dragon au monde à qui elle faisait confiance et qu'elle aimait bien. Elle le salua d'un signe de tête et d'un petit sourire et attendit qu'il parle. Après tout, il savait véritablement, lui, l'offense qu'avait pu commettre le jeune elfe. Elle ne pouvait comprendre exactement la pleine mesure de ce qu'il avait commis, même si elle était indignée de sa lâcheté. Elle avait ressenti la peine du dragonneau, si fort qu'il l'avait tiré jusqu'à elle. Elle imaginait bien ce que pouvait ressentir un enfant abandonné par les siens. Elle fronça les sourcils, attendant la défense de l'elfe, bien misérable. Elle hésita entre le rire et la colère. L'elfe n'avait visiblement rien compris à ce qui lui arrivait et avait essayé d'arranger les choses de la pire manière possible. La colère l'emporta.

- Crétin, ça veut dire quoi à l'état sauvage ? Tu crois que parce que tu vas être son dragonnier il va devenir un petit dragonneau d’élevage. Elle s’adoucit, consciente que Sombral râlerait assez pour deux. Tu as donc choisi la lâcheté comme seul refuge ?




Devant l'indifférence générale, demain est annulé
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Sciocide Récidiviste

Nombre de messages : 6131
Âge : 24

Voir le profil de l'utilisateur


Charlie To'ü Kour
Sciocide Récidiviste
Message Sujet: Re: Le destin pour les nuls ( Pv Charlie et Ellenwen ) | Sam 9 Juin 2012 - 22:40


Sombral regarda le petit dragonneau se jeter sur son imbécile de deux-pattes, il avait l'air énervé... et il y a avait de quoi, Sombral l'aurait été également. Les explications de Dvalnir rendaient juste son acte plus méprisable

* L'abandonner parce que tu n'a pas voulu être dragonnier ?... révise ton histoire et tes chants Barde ! Connais-tu un seul humain ou elfe qui ai fait ce choix ? non ! Parce que c'est notre choix, aucun dragonnier n'a choisit de le devenir, certain peut-être l'ont espéré et en ont eu la chance. Mais c'est le dragon qui choisit son dragonnier, et il t'a choisit toi ! *

Sombral s'assit pendant que la reine parlait, et tâcha de garder son calme. Se rendait-il compte de ce qu'il s'apprêtait à faire

* Qui es-tu pour avoir autant d'orgueil ? Qui es-tu pour te croire meilleur juge de tes capacités qu'un dragon et un sort millénaire ? Il n'est pas sauvage, il est lié à toi jusqu'à la fin. Que crois-tu qu'il va devenir si toi tu l'abandonnes ! *

"Je n'ai pas l'habilité a l'épée nécessaire, encore moins la finesse d'esprit pour la magie..." on aura tout entendu ! Si pour les elfes cela peut être différent, quasi aucun dragonnier humain ne maîtrise correctement l'un ou l'autre avant l'éclosion de l'oeuf de leur dragon, ça ne les as jamais empêché d'apprendre... La lâcheté de cet elfe était incompréhensible pour Sombral

* Pardonne moi de te mêler à cela Ellenwen, mais peux-tu lui parler s'il te plait, tu seras plus apte à toucher son esprit d'elfe que moi...



sombral

awards !:
 


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 117
Âge : 29

Voir le profil de l'utilisateur


Lackvaldr Svartok
Message Sujet: Re: Le destin pour les nuls ( Pv Charlie et Ellenwen ) | Mer 13 Juin 2012 - 22:52


Aussi étonnant que cela paraisse, il fut plus impressionner par Ellenwen que de sentir le poids du regard d'un grand dragon noir pas forcement dans les meilleures humeurs. Pourtant, il trouva une dose de courage phénoménale...ou de sadomasochisme...ou d'idiotie ou d’imbécilité...bref appeler cela comme vous voulez. Il regarda Sombral d'un air qui trahissait de la colère, peut être était ce celle qui déteignait du dragonneau sur son dragonnier.

- Parce ce que vous croyez que vous les dragons vous pouvez imposez des choses a des êtres qui n'ont rien demander parce que dans le passé, vous avez jeter quelques sorts pour faire la paix? Vous pensez que du haut de votre toute puissance, vous pouvez décider de la vie d'autres peuples? Osez me dire qu'aucun jeune dragonnier n'a pas eu peur en sachant ce qu'allait être sa nouvelle vie, simplement parce qu'un dragonneau l'a choisis. Les a t'on traiter de lâche pour autant? Oui j'ai peur, je suis tétanisé de peur, peur de ne pas être a la hauteur, j'ai peur de lui couter la vie par ma médiocrité et je ne saurait me le pardonner. Si il est la pour me prouver le contraire, j’espère qu'il ne s'est pas tromper.

Blesser dans sa fierté, il repoussa le dragonneau mais celui ci fit claquer ses mâchoires et lui mordit la main. Lâchant un cri de douleur, il articula.

- D'accord d'accord, on va faire équipe, c'est pas comme si j'avais le choix, si j'accepte, je vais devoir contre mon gré m'embarquer dans tout ces conflits puérils et si je refuse, je vais passer pour un parjure et sans doute vas tu me bouffer grand dragon noir ou me tuer Dame Ellenwen. Mais qu'est ce qui m'a prit de ramasser ton œuf, j'aurai mieux fait de ne pas y toucher.

Afin de faire cesser le saignement, il chercha avec des gestes brusques des mouchoirs ou tissu pour faire un pansement. Quand il y parvint, il le noua tant bien que mal et ensuite, il se leva et pris son dragonneau sur l'épaule.

- Tu me mets au défi, d'accord, si c'est ça que tu cherches, si tu veut essayer de tailler le diamant que tu as flairer en moi, si cela t'amuses vas y. Mais un jour ou l'autre, tu auras intérêt a me dire pourquoi tu m'as choisis.



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dirigeante de l'Equilibrium

Nombre de messages : 22297
Âge : 27

Voir le profil de l'utilisateur http://bartimeus.actifforum.com


Ellenwen
Dirigeante de l'Equilibrium
Message Sujet: Re: Le destin pour les nuls ( Pv Charlie et Ellenwen ) | Ven 15 Juin 2012 - 9:56


Ellenwen jeta à Sombral un regard fatigué. Elle n'aimait pas se mêler, même de loin, aux histoires des dragons et de leurs dragonniers. Mais elle sentait son incompréhension face à des réactions si humaines et savait qu'il ne s'en sortirait pas sans elle. Sans compter que, face à elle, Dvlanir semblait à deux doigts de faire une bêtise, de se laisser dépasser par sa colère. Et le dragonneau - tous des sales bêtes - ne semblait pas mieux. Aussi, pour éviter le carnage, attrapa-t-elle entre deux doigts l'oreille de l'elfe tout en soulevant le dragonneau par la queue.

- Maintenant ça suffit tous les deux ! Elle se tourna vers la petite créature qui se tortillait au bout de son bras. Je ne sais pas si tu peux me comprendre toi mais tu as intérêt à essayer.

Elle se radoucit un peu et se retourna vers Dvalnir. Au fond, elle pouvait comprendre son désarroi et son désespoir. Si un jour, elle se découvrait choisie par un dragon, sa réaction ne serait pas très rationnelle non plus. Et encore, elle elle avait l'avantage de côtoyer des dragonniers depuis longtemps et d'avoir suffisamment de connaissance pour eux pour pouvoir prendre la chose avec un minimum de détachement. Mais Dvalnir, lui, ne devait rien comprendre à ce qui se passait.

- Dis toi, Dvalnir, qu'il ne t'a pas choisi, au terme où tu l'entends. Je pense qu'il serait plus juste de dire qu'il t'a reconnu. Et ça c'est fait indépendamment de sa volonté aussi. C'est comme une âme soeur. Elle est là, faites pour toi, et tu ne peux rien y changer que tu le veuilles ou non. Tu ne peux pas le nier. Après, c'est à vous de déterminer quelle relation vous unira. Pour les dragons c'est un peu la même chose. Ils sentent la personne qui leur est destinée. Celle pour qui ils vont éclore. Et comme une âme soeur, c'est quelqu'un avec qui, normalement, ils vont parfaitement s'accorder. Ils n'ont pas le choix. Déjà, ils n'ont pas le choix de devenir futurs dragons de dragonnier. C'est les parents qui choisissent un oeuf et qui l'enchante pour un autre. Nulle part le dragonneau n'est concertée.

Elle relacha l'oreille de l'elfe et la queue du dragonneau qui se tortilla un instant dans l'herbe. Fronçant les sourcils, elle lui fit signe de se calmer.

- Je comprend ta colère, et ton sentiment d'incompréhension. Mais imagine le sien, aussi. Je suis venue ici parce que j'ai été sortie de ma transe par un sentiment horrible et absolu d'angoisse et de douleur qui émanait de lui. Pour lui tu es tout. Après tout, ce n'est qu'un bébé, dragon ou non. Tu représentes à la fois sa mère, son père et son double. Et si tu ne peux encore ressentir le lien qui vous unit, lui le ressent très clairement.

- Vous allez devoir apprendre à vivre ensemble tous les deux. AU début, vous allez êtes très faible. Ca ne sera pas facile. Mais votre force, quelqu'elle soit, grandira. Si tu ne veux pas apprendre à te battre, Dvalnir, libre à toi. Mais tu grandiras d'une autre façon. Vous allez apprendre. Être dragonnier, au fond, c'est comme être reine. C'est énervant, on galère beaucoup au début, on ne cesse jamais d'apprendre, on ne vous laisse pas le choix, mais au fond, ça vous mûrit.




Devant l'indifférence générale, demain est annulé
Revenir en haut Aller en bas






Contenu sponsorisé
Message Sujet: Re: Le destin pour les nuls ( Pv Charlie et Ellenwen ) |


Revenir en haut Aller en bas

Le destin pour les nuls ( Pv Charlie et Ellenwen )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brisingr, Chroniques de l'Alagaësia - Forum roleplay :: Hors RP :: Fantômes du passé :: RPs Achevés :: Verte-Frondaison-
Ouvrir la Popote