AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherFAQ

Partagez|

Étrangère dans un monde étrange [Akkan & Kaminari - libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar


Nombre de messages : 34
Âge : 23

Voir le profil de l'utilisateur


Syriane
Message Sujet: Étrangère dans un monde étrange [Akkan & Kaminari - libre] | Ven 2 Nov 2012 - 13:54


La traversée du Weldenvarden s’était avérée d’une facilité déconcertante. Les gardiens qu’elle avait croisés ne lui avaient pas posé la moindre question : après tout, elle n’enfreignait aucune loi en quittant son royaume. Le plus difficile serait probablement d’y retourner, songea-t-elle amèrement. À cette idée, son cœur se serra et elle pressa le pas. Une part infime d’elle se rendait très bien compte de l’idiotie de ses actes, et savait qu’au final elle n’aurait d’autres choix que de revenir vers ce qu’elle avait fuit. Pourtant, son obstination restait la plus forte et c’était elle qui dirigeait ses jambes.

Quand elle arriva à la frontière léonienne, les choses se compliquèrent. Le nombre de patrouilles la laissa sidérée. Elle se mit à vivre cachée, dormant dans les arbres le jour et voyageant la nuit, avec la crainte constante d’être repérée. Elle vivait de sa chasse et ne parla plus à âme qui vive durant des semaines. Son âme de solitaire s’éveilla comme une fleur à la caresse du soleil et elle commença à apprécier son aventure. Seulement, comme une ombre au tableau, l’esprit de la dragonne continuait de tirailler le sien, de réclamer son attention. Même à cette distance, elle ressentait sa douleur et ne pouvait nier l’écho qu’y faisait son cœur.

Elle ne se repérait qu’à la mémoire qu’elle avait de ses cours de géographie, pourtant elle n’eut aucun mal à trouver la crête : comment la manquer ? Syriane n’avait, à vrai dire, jamais vu les montagnes, et elle resta stupéfiée quand elle se rendit comte que l’endroit était encore plus escarpé qu’elle ne s’y attendait. Un vent désagréable s’était levé et elle rabattit sa cape d’un geste sec pour s’en protéger. Elle avait cessé de cheminer dans les arbres car leurs branches étaient secouées par la brise, rendant le cheminement parmi elles malaisé. Peu habituée à ce genre de conditions, son expression déterminée s’était changée en lassitude. La fatigue n’était pas encore au rendez-vous, mais le mois de voyage l’avait rendue irritable – à savoir, qu’elle l’était déjà assez en temps normal...

Syriane repoussa ses cheveux de son visage avec brusquerie, agacée de les sentir voltiger contre sa joue. Pourquoi les hommes vivaient-ils dans des endroits ainsi malmenés par le temps ? Sans parler de ces arbres bas, dont les troncs flanchaient sous le poids d’une petite elfe ! Elle s’arrêta, et se laissa tomber au pied d’un chêne, affalée dans le tapis des feuilles. Le bruit fit s’envoler une nuée de petits oiseaux surpris, lui tirant un sourire amusé. Il faut dire que la délicatesse manquait fortement à ses manières, ces derniers temps. Depuis qu’aucun regard contrarié ne se posait sur elle.

Elle frissonna de froid, le bois dans son dos étant glacé, et elle ramena sa capuche sur sa tête. Ainsi accoutrée, elle n’y voyait plus grand-chose, mais elle n’en avait cure. Le soleil était presque entièrement levé, et elle allait bientôt devoir chercher un endroit où s’abriter. Les arbres étaient devenus trop petits pour suffire à la protéger, il lui faudrait trouver mieux. Ainsi plongée dans ses pensées, elle n’entendit pas de suite la série de petits bruits non loin de là. Quand enfin elle se rendit compte que quelqu’un approchait, elle se redressa brusquement et retira sa capuche. Son regard se mit à scruter les alentours, à la recherche de la source des bruits, et sa main glissa jusqu’au manche de sa dague. Elle se serra contre le tronc du chêne, espérant encore passer inaperçue.




She's just like the weather. Can't hold her together. Daughter of the rain and snow. Cause it's burning through the bloodline. Florence & The Machine & .unbreakable

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 717
Âge : 32

Voir le profil de l'utilisateur


Akkan
Dirigeant de l'Equilibrium
Message Sujet: Re: Étrangère dans un monde étrange [Akkan & Kaminari - libre] | Sam 3 Nov 2012 - 16:59


Akkan avait suivit le caribou dans les bois sans se faire remarquer, quand il avait aperçu une ombre mouvante dans les arbres, ça se déplaçait vite et ça ressemblait fortement a un être humain. Il n'avait eu le temps que de l'entrapercevoir qu'elle avait subitement disparu. Il avait donc chercher à la suivre, se demandant ce que pouvait bien faire une personne dans les parages. Il avait tout ce qu'il fallait pour s'en sortir s'il s'agissait d'un membre du SEL.

Par ce vent glacial, il avait opté pour une tenue pratique pour la chasse et une cape dont le capuchon était rabattu, ces oreilles de loup, bien que velue ressentait très bien le froid mordant de l'hiver qui s'annonçait.

Il s'était arrêté à la lisère du bois, après plus rien, soit il continuait à grimper sur le flanc de la montagne à l'aveuglette dans la neige, soit il reprenait la chasse interrompu, à moins que ...

Il huma l'air, et ressentit de suite une odeur distinct de celle de la forêt en hiver, comme si une fleur avait éclos en plein hiver, il inspira plusieurs fois afin de deviner la direction de cette odeur des plus particulière.

Il finit par fixer son regard sur un tronc tout ce qu'il y a de plus banal. Ses yeux lui indiquèrent des menus détails qui lui laissait penser que quelqu'un cherchait à se cacher. Pourtant son sixième sens animal ne lui indiquait aucun danger, aucune envie de tuer. Il approcha donc de l'arbre les mains en avant paumes vers le ciel.


- Bonjour à vous ! Qui que vous soyez. N'ayez crainte de moi, vous pouvez sortir, je ne vous veux aucun mal. Je crains que vous n'ayez effrayé l'animal que je chassais et à vrai dire, votre grâce m'a intriguée.

Akkan faisait attention à ce qu'on ne puisse remarquer ces traits animaux, ils auraient probablement effrayé la personne. Celle-ci vu la grâce et la rapidité à se déplacer dans les arbres devait être un elfe.

Il avait les yeux baissé si bien qu'il ne voyait que du coin de l'oeil l'arbre afin qu'on ne puisse remarquer ces yeux à la forme et à la couleur particulière. Il était légèrement replié, une habitude animale qu'il avait désormais beaucoup de mal à éviter, il paraissait ainsi bien moins grand que la réalité. Il ne se redressait qu'en société ou avec les gens mal à l'aise. Pour le moment, il n'avait pas conscience d'avoir garder cette posture de prédateur.


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 34
Âge : 23

Voir le profil de l'utilisateur


Syriane
Message Sujet: Re: Étrangère dans un monde étrange [Akkan & Kaminari - libre] | Dim 4 Nov 2012 - 22:50


Le bruit se rapprochait et Syriane colla son corps à l’arbre jusqu’à avoir la sensation de ne plus faire qu’un avec lui. Elle repoussa tant bien que mal le flot de pensées et de souvenirs que l’écorce tenta de déverser en elle et se tint prête au combat. L’individu était seul, n’avait pas un comportement de chasseur mais elle restait méfiante ; pas étonnant, puisqu’elle se trouvait dans un endroit parfaitement inconnu et ignorait les intentions de ses habitants. Elle finit par admettre qu’elle était repérée, comme les bruits venaient de s’arrêter à quelques mètres à peine derrière l’arbre.

Elle sursauta légèrement quand une voix masculine s’éleva pour s’adresser à elle. Il se voulait rassurant et elle dut résister à la tentation de se détendre et de simplement sortir de sa cachette. Son instinct de survie avait prit le dessus depuis longtemps, et la fit agir comme une bête acculée. À gestes lents et mesurés, elle décrocha son arc de son sac et en sortit une flèche. Elle se mit en position de tir, banda l’arc et s’avança avec la plus grande prudence à découvert.

À sa plus grande surprise, c’est face à un homme désarmé, les paumes en l’air en signe de paix, qu’elle se retrouva. Il baissait les yeux comme s’il la respectait trop pour la regarder en face, ce qui lui fit hausser les sourcils. Elle le visait encore et s’en rendit compte un peu tard, baissant la pointe de sa flèche de quelques centimètres pour paraître moins menaçante. Elle déclara froidement, sans essayer de paraître désolée :

« Je m’excuse pour ma méfiance et pour avoir fait fuir votre proie. »

Comme le danger paraissait s’être éloigné, elle relâcha pour de bon la corde de son arc mais le garda en main. Son regard de nuit tenta d’accrocher celui de l’homme, qu’elle trouvait bien trop fuyard. Il était grand, presque aussi grand que les vieux elfes qu’elle connaissait. Elle ne chercha à cacher ni sa curiosité ni sa perplexité devant un individu pareil.

« Je m’étonne de vous paraître intriguante, d’autant que vous l’êtes au moins autant que moi. »




She's just like the weather. Can't hold her together. Daughter of the rain and snow. Cause it's burning through the bloodline. Florence & The Machine & .unbreakable

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 579
Âge : 27

Voir le profil de l'utilisateur


Kaminari
Membre du Cam Serarna
Message Sujet: Re: Étrangère dans un monde étrange [Akkan & Kaminari - libre] | Lun 5 Nov 2012 - 10:48


Le temps commencé à être long. Trop long surtout pour un dragon sauvage qui n’a rien à faire. Bien sur personne ne le retenait et il pouvait aller ou il voulait cependant s’il restait par ici c’était pour une très bonne raison. Hally était absente et Eluna l’avait accompagné. Le dragon noir était donc seul cependant il ne voulait pas trop s’écarté de la crête.

Il avait pourtant des choses a faire pour bougeait d’endroit. Chose qu’il fera très bientôt mais une mission importante le retenait ici. Il gardait un œil sur un trésor inestimable pour lui. Bien sur le trésor était caché et protéger par magie mais c’était loin d’être suffisant pour le dragon.

Cependant comme toute personne il avait besoin de se nourrir. Un dragon ne mange pas forcément tout les jours mais quand il a faim il dévore en bonne quantité et Kami avait généralement un bon appétit. Il avait donc survolé la crête a la recherche de gibier mais il n’en trouva qu’a proximité des sentiers battus. En tant normal il évitait de se montrer surtout aux humains de la région qu’il appréciait de moins en moins. Hors les sentiers étaient parfois fréquenté.

Voila pourquoi il avait prit soins de sonder la région avant. Après quelques secondes il pouvait sentir deux présences. Certainement des promeneurs aux premiers abords mais Kami fut étonner car il ne ressentit pas l’énergie d’être humain et en plus les deux individus semblait protéger leurs esprits. Chose que de simples fermiers ne seraient pas faire. Aussitôt le dragon se méfia et décida d’aller vérifier en restant prudent tout de même.

Il survolait donc l’endroit essayant de ne pas se montrer rapidement. Chose plutôt difficile pour un dragon noir mais s’il y était allé a patte il aurait perdu du temps et tant qu’il n’aurait pas vue de qui il s’agissait il ne pourrait pas dire si leurs intentions étaient néfaste ou si c’était simplement des magiciens de passage.


[Un peu court comme premier poste désolé ]




*Je me présente à vous. Accusé d’avoir voulu assurer l’ascendance des dragons. D’avoir tenté de nous épargner ce destin qui nous oblige à nous éteindre. A céder. L’humanité représente une menace pour notre monde. Refuser son éradication est une grave erreur. Nous éclairons les ténèbres, mais les hommes prennent notre triomphe à leur compte. Les dragons détiennent le manteau de responsabilité. Il leur appartient à eux seuls.
Jugez mes actes à votre guise, mais ne doutez pas de la réalité. L’espèce humaine est à l’œuvre et nous ne pourrons bientôt plus l’arrêter….*

Cela me coûtera peut être la vie... Mais je changerai ce monde pour les dragons !
[Lien vers l'apparence : http://www.furaffinity.net/full/20880680/ . Merci a Ellenwen pour la seconde image de la signature ! ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 717
Âge : 32

Voir le profil de l'utilisateur


Akkan
Dirigeant de l'Equilibrium
Message Sujet: Re: Étrangère dans un monde étrange [Akkan & Kaminari - libre] | Lun 12 Nov 2012 - 14:45


A mesure que la tension se relâchait, Akkan se redressa, il était désormais debout et mesurait près de 2 mètre de haut. Il avait repris une attitude plus humaine et évitait soigneusement de montrer son visage sans paraître impoli. Il avait garder les mains le long de son corps dans une attitude passive et se contentait de scruter la femme du coin des yeux se servant de sa capuche afin de dissimuler son visage difforme.

Il s'adressa à elle plus rassuré désormais qu'il savait que c'était une elfe :

- Vous n'avez pas à vous excuser, ce terrain n'appartient à personne et je survivrais sans gibier. Votre méfiance quant à elle est bien placé puisque toute sorte de personne traverse ses montagnes et qu'avec la guerre, les rencontres sont parfois dangereuses.

Il sentit une fragrance ancienne, et scruta les alentours, avant de répondre à la question de l'elfe :

- Bien sûr vous êtes surprenante, après tout, vous courez à travers les montagnes comme si votre vie en dépendait, bien que je n'ai croisé aucun poursuivant - il se reprit - moi mis à part, dit-il en souriant. C'est déjà bien rare de voir une elfe en dehors de la forêt. Si vous souhaitez de l'aide, je serais à votre service.

La senteur semblait disparaître, mais le vent lui apportait de temps à autre un relent, comme s'ils étaient épiée.

Akkan reprit à l'intention de son interlocutrice:

- Oh ! dit-il en se tapant le front, j'en oublie les bonnes manières. Je me nomme Akkan, Akkan Ielarin. Pardonnez-moi si je vous parait bizarre à me camoufler derrière cette cape, mais je crains que mon apparence ne soit quelque peu effrayante et point n'est mon but que de vous effrayer.

Il arriva enfin à détecter l'odeur et remettre l'espèce qui le produisait, il leva ses yeux dans le ciel, mais encore une fois, il n'aperçut que de brèves ombres, rien qui ne puisse confirmer la présence qu'il ressentait et celle-ci ne semblait pas agressive pour le moment.


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 34
Âge : 23

Voir le profil de l'utilisateur


Syriane
Message Sujet: Re: Étrangère dans un monde étrange [Akkan & Kaminari - libre] | Ven 16 Nov 2012 - 14:15


Comme Syriane le pensait, il était grand : au moins aussi grand qu'un elfe. Elle n'aimait pas sa façon de se dissimuler sous ses frusques, comme s'il craignait de l'effrayer. Elle n'était plus une enfant peureuse depuis bien longtemps, et il avait tord d'en douter ! Sans lâcher son arc, elle se redressa autant que possible, ce qui ne l'empêcha pas de toujours devoir lever les yeux pour lui parler. Contrariée, elle se retint de trépigner d'impatience comme un cheval nerveux. C'était tout à fait incorrect ; elle se devait de bien présenter, surtout face à un être humain. L'honneur de sa race en dépendait. Elle prit une expression froide quand il sous-entendit qu'elle courait comme un lapin. Il n'usait pas de ces termes-là, mais ça n'en était pas loin. Qu'il la croie en fuite - ce qui pourtant n'était pas complètement faux - aviva sa colère. Elle abandonna son expression polie et ne chercha plus à cacher son air revêche. Qu'est-ce qu'il voulait au juste ? La prendre sous son aile, la protéger comme un précieux joyau ? D'ailleurs, avait-elle la preuve qu'elle pouvait compter sur lui ? Assurément pas. Il avait pourtant l'air parfaitement sérieux, à lui proposer son aide. Maudits soient les hommes et leur présomption !

Il interrompit les sombres pensées de l'elfe en se présentant et en expliquant sa mise. Elle resta un instant perplexe. Il croyait donc réellement qu'elle s'offusquerait de son apparence ? Sans pouvoir s'en empêcher, elle s'imagina ce que cachait le tissu. Un visage grêlé ? Brulé ? Des tâches de naissance s'étendant sur tout son visage ? Les possibilités défilaient dans sa tête. Elle repensa tout à coup à une histoire contée par son père, à propos d'un homme dont le front était couvert d'une couronne d'écailles étincelantes. À cette idée, un sourire naquit au coin de ses lèvres. Non, personne ne voudrait cacher pareille beauté. Mais ces pensées l'avaient mené trop loin ; Maeben vint brusquement frapper aux murailles de son esprit. Syriane écarquilla les yeux et repoussa l'intrusion. Comment était-ce possible qu'elle l'atteigne à cette distance ? Elle barricada ses pensées et tâcha de se recomposer une expression convenable. Le silence s'allongeait, tandis qu'elle tâchait de se souvenir de ce qu'elle avait prévu de répondre.

« Je me nomme Syriane. Ne craignez pas de m’effrayer, je ne suis pas digne de cette attention et je ne juge pas un homme à son visage. »

Elle imita le géant qui levait les yeux au ciel, mais ne perçut pas ce qui avait attiré son attention. En revanche, elle remarqua soudain une odeur reptilienne qui pourtant flottait dans l'air depuis un moment. Ses sourcils se froncèrent et elle recula d'un pas sous le couvert du chêne.

« J'apprécie votre proposition, mais ma confiance n'est pas votre et le danger nous guette tout deux », ajouta-t-elle d'une voix rêche.




She's just like the weather. Can't hold her together. Daughter of the rain and snow. Cause it's burning through the bloodline. Florence & The Machine & .unbreakable

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 579
Âge : 27

Voir le profil de l'utilisateur


Kaminari
Membre du Cam Serarna
Message Sujet: Re: Étrangère dans un monde étrange [Akkan & Kaminari - libre] | Lun 19 Nov 2012 - 10:39


Après un certain temps de vole, Kami piqua vers le sol. Il se trouver presque au dessus de la où il ressentait les deux esprits. Il aurait très bien put y aller calmement voir même doucement. Cependant le dragon voulait s’assurer d’une chose. S’ils étaient la par coïncidence alors il se calmerait de suite mais dans le cas contraire il comptait bien les faire partir rapidement !

Il cru apercevoir des silhouettes au moment de se posé. Se fut donc à quelques mètres d’eux que Kami posait ces pattes. Bien vite il les fixait et les analysait. L’un ou plutôt l’une, car c’était une femme, semblait jeune cependant elle était du sang elfe au vue de son apparence. Donc difficile de situé un âge pour un elfe sachant qu’ils vivent plus longtemps que les humains et que leurs corps vieillit lentement. En soit elle avait toute l’élégance des elfes mais ce qui étonné le dragon c’était sa présence.

Le territoire des elfes est situé à une très longue distance. Il était donc logique qu’il se demandait pourquoi elle était la, chose qu’il comptait bien savoir. Quand à l’autre individu, difficile décrire vue qu’il se cachait derrière sa tenue. Il était grand donc surement adulte et vue sa corpulence il semblait plus être un humain ou un elfe mais tant que le dragon noir ne verrait pas son visage il ne pourrait en être sur.


-Bonjour… Je ne pensais pas rencontrer deux personnes par ici. Surtout pas une elfe. Puis je savoir ce que vous faite dans un endroit si reculer ?

Il c’était adresser sur un air calme mais on pouvait sentir qu’il était méfiant. Après tout qui ne l’est pas au premier abord ? Eux aussi devaient l’être certainement car généralement quand un dragon vous aborde on lui saute pas dessus pour le câliné comme un ours en peluche…

Les attaqués sans raisons étaient loin d’être la solution même si il avait de moins en moins de retenue envers la plus part des bipèdes. Mais de nature curieux il avait donc posé directement la question sur leurs présences. Suivant les réponses les choses pourraient s’arranger et peut être entamé une discussion paisible mais dans l’autre cas il réagirait différament.

Bien sur il ignorait encore que les deux bipèdes n’étaient pas ensemble a la base.



*Je me présente à vous. Accusé d’avoir voulu assurer l’ascendance des dragons. D’avoir tenté de nous épargner ce destin qui nous oblige à nous éteindre. A céder. L’humanité représente une menace pour notre monde. Refuser son éradication est une grave erreur. Nous éclairons les ténèbres, mais les hommes prennent notre triomphe à leur compte. Les dragons détiennent le manteau de responsabilité. Il leur appartient à eux seuls.
Jugez mes actes à votre guise, mais ne doutez pas de la réalité. L’espèce humaine est à l’œuvre et nous ne pourrons bientôt plus l’arrêter….*

Cela me coûtera peut être la vie... Mais je changerai ce monde pour les dragons !
[Lien vers l'apparence : http://www.furaffinity.net/full/20880680/ . Merci a Ellenwen pour la seconde image de la signature ! ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 717
Âge : 32

Voir le profil de l'utilisateur


Akkan
Dirigeant de l'Equilibrium
Message Sujet: Re: Étrangère dans un monde étrange [Akkan & Kaminari - libre] | Dim 2 Déc 2012 - 18:59


Kadarn n'arrivait pas à mettre à l'aise l'elfe, il ne voyait pas comment faire. Il en était à se poser ces questions quand son sixième sens le prévint d'un danger, il bougea alors plus vite qu'un elfe et d'une manière tout à fait animale, il se projeta vers elle, la saisie de son bras gauche et d'un bond en arrière et fuit en se servant de son autre bras comme s'il était un animal et se mit hors de portée du dragon. Il reprit alors sa position plus humaine et observa le dragon.

Il n'était pas aussi imposant que certain de sa connaissance mais il était déjà d'une stature à dévorer un humain en apéritif.

Sa question n'était pas agressive mais sa manière de fondre sur eux ne le mettait pas à l'aise. Durant son analyse il ne s'était pas rendu compte que sa capuche était désormais rabattu. Il s'était mis à grogner pour exprimer sa méfiance sans même s'en rendre compte. Il se reprit et répondit au dragon :


- Je suis en chasse pour ma part, il invita du regard, l'elfe à répondre au dragon, ce n'était guère le moment de finasser, il ne pouvait se permettre de mettre la créature en colère.

Il s'était placé de manière a protéger l'elfe, alors que quelques instant auparavant elle hésitait encore à le tuer. Désormais, alors qu'il n'avait plus d'armes à part ses crocs, il prenait la défense de l'inconnue qui devait d'ailleurs savoir se défendre. Mais encore une fois, son instinct avait parlé et il avait été plus rapide que sa raison.

Sous le coup du stress, il n'avait d'ailleurs pas compris qu'il avait touché une femme ...


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 34
Âge : 23

Voir le profil de l'utilisateur


Syriane
Message Sujet: Re: Étrangère dans un monde étrange [Akkan & Kaminari - libre] | Lun 10 Déc 2012 - 11:32


Syriane poussa une exclamation indignée, et dut faire un effort pour ne pas repousser violemment l'homme. Qu'est-ce qui lui prenait d'agir ainsi ? Elle voyait très bien qu'il ne s'en prenait pas à elle, mais son geste brusque et sa façon protectrice de se placer devant elle finirent de la mettre en colère. Il était décidément plein de bonnes intentions, fort mal placées. Elle n'avait nullement besoin de son aide pour se défendre, même face à un dragon. De toute manière, si la créature se mettait en tête de se débarrasser d'eux, courir et se cacher serait le seul moyen d'en réchapper. Aussi discrètement qu'elle le put, l'elfe se décala assez pour pouvoir se jeter derrière le chêne en cas de danger. Ses sourcils se fronçaient, et elle contenait en elle l'envie d'apostropher l'homme. Elle ne souhaitait pas offenser le dragon, mais doutait de pouvoir faire confiance aux deux individus.

« Mon but en ces lieux ne vous concerne ni ne vous intéresse. »

Une pointe d'ironie s'était glissée dans sa voix, et elle se mordit la lèvre. Mauvaise idée que de laisser sa langue de vipère prendre le dessus. Elle le savait, cela finirait par lui jouer des tours. Tâchant d'avoir l'air solennelle, bien que ce ne soit pas dans ses habitudes, elle ajouta :

« Je ne suis pas ici pour nuire, si cela peut vous rassurer. »

Elle songea à reprendre son chemin immédiatement, mais à l'idée d'avoir un dragon et un géant dans son dos, elle se renfrogna. Il allait falloir qu'elle trouve un moyen de les détourner.




She's just like the weather. Can't hold her together. Daughter of the rain and snow. Cause it's burning through the bloodline. Florence & The Machine & .unbreakable

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 579
Âge : 27

Voir le profil de l'utilisateur


Kaminari
Membre du Cam Serarna
Message Sujet: Re: Étrangère dans un monde étrange [Akkan & Kaminari - libre] | Ven 14 Déc 2012 - 20:25


D’après ce que Kami pouvait observé les deux bipèdes ne semblaient pas être ensemble finalement. Du moins c’est ce qu’il en avait déduit en observant l’elfe faire. L’autre semblait cette mis en position comme pour la protéger même si sa ne semblait pas trop plaire a la femme elfe. Par contre il fallait avouer que l’homme n’était pas commun. Il semblait avoir certain trait qui n’appartenait pas a la race des humains ou elfe mais plutôt animal.

Toutefois qu’importe l’apparence ou la race, si l’un d’eux était la pour a des fins malveillant, kami s’occuperai de son cas. Cependant chacun répondait en disant que ce n’était pas le cas. On pouvait ressentir une pointe d’ironie dans les paroles de la femme.


-Qui vous dit que sa ne m’intéresse pas ? Vous pourriez être surpris.

Kami affichait une grimace qui ressemblait à un sourire. Il n’était pas encore sur des intentions de chacun mais si comme ils le disaient ils n’étaient pas la pour nuire alors inutile que le dragon noir s’emporte. Il respira un bon coup avant de reprendre.

-Si vous n’êtes pas la pour nuire alors tout le monde peut se détendre. Je ne ferai rien tant qu’on ne me fait rien. Je me nomme Kaminari.

Il reculait sa gueule et se mettait en position plus décontracté pour montrer qu’il ne menaçait plus. Tant que tout se passerait bien il n’avait pas de raison d’attaqué.

-Je dois avouer que je suis étonné de voir deux personnes ici. Surtout une charmante elfe et un homme avec une tel carrure. Loin de moi l’idée de vous dénigrez mais je ne m’attendais pas a sa par ici.

Kami savait que les elfes vivaient bien plus loin et il n’en avait jamais vue prêt de la crête. Quand a l’autre homme il n’arrivait pas a déterminé la race précise donc impossible de dire son lieu de vie en générale. Toutefois il n’avait pas vue d’humain avec un physique pareille alors la aussi sa l’étonner un peu.



*Je me présente à vous. Accusé d’avoir voulu assurer l’ascendance des dragons. D’avoir tenté de nous épargner ce destin qui nous oblige à nous éteindre. A céder. L’humanité représente une menace pour notre monde. Refuser son éradication est une grave erreur. Nous éclairons les ténèbres, mais les hommes prennent notre triomphe à leur compte. Les dragons détiennent le manteau de responsabilité. Il leur appartient à eux seuls.
Jugez mes actes à votre guise, mais ne doutez pas de la réalité. L’espèce humaine est à l’œuvre et nous ne pourrons bientôt plus l’arrêter….*

Cela me coûtera peut être la vie... Mais je changerai ce monde pour les dragons !
[Lien vers l'apparence : http://www.furaffinity.net/full/20880680/ . Merci a Ellenwen pour la seconde image de la signature ! ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 717
Âge : 32

Voir le profil de l'utilisateur


Akkan
Dirigeant de l'Equilibrium
Message Sujet: Re: Étrangère dans un monde étrange [Akkan & Kaminari - libre] | Mer 2 Jan 2013 - 15:17


« Mon but en ces lieux ne vous concerne ni ne vous intéresse. »

Cette expression avait touché Akkan plus qu'il ne pouvait l'exprimé, il sentait la méfiance et il savait que c'était la rançon de son apparence. Même si elle ne s'adressait pas vraiment à lui, il le prit aussi pour lui.

Le dragon pour sa part ne semblait pas plus confiant que l'elfe, même si d'après sa posture il avait juger que notre menace était négligeable.

Il marcha donc jusqu’à ses armes et les rangea soigneusement dans leur fourreau. Il n'avait pas besoin de celles-ci pour le moment. Il reprit alors la parole :

- Je comprends que vous puissiez être méfiant envers moi, je vous prie de ne pas vous offusquer de ce manque de confiance, c'est que mon allure n'a plus rien avoir avec celle de mes origines. Il défit les lanières de sa capuche et révéla son visage. Il laissa a l'elfe quelques instants, avant de reprendre.

Pour tout vous dire, je me nomme Akkan et je fais parti des Elfes. Je suis un soldat, mais pour quelques temps je suis de repos.

Pour ma carrure, c'est que mes origines sont mêlé. Ma mère était humaine et mon père est un elfe. De plus, mon affinité avec la nature m'a laissé ici et là quelques marques.


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 34
Âge : 23

Voir le profil de l'utilisateur


Syriane
Message Sujet: Re: Étrangère dans un monde étrange [Akkan & Kaminari - libre] | Mar 8 Jan 2013 - 17:09


Elle ne s'était pas attendue à ce que l'homme réagisse ainsi. Comme il lui dévoilait sans gêne son visage, elle ne se priva pour en fixer l'étrangeté dans sa mémoire. Cela ne ressemblait à rien qu'elle se soit imaginée, mais c'était aussi sauvage qu'elle le pensait. Ses traits avaient la finesse de ceux d'un elfe mais sa peau la texture de celle d'un homme du Hadarac. Elle ne voyait pas la couleur de ses yeux mais ils n'étaient pas fort communs, c'était sûr. Elle laissa longtemps son regard s'attarder sur ses oreilles semblables à celles d'une bête, un loup vraisemblablement.

Toute cette étrangeté la laissait sans voix, mais elle cacha sa stupéfaction sous son expression la plus froide possible. Comme elle comprit à ses paroles qu'elle l'avait sans doute blessé, elle se hâta de s'excuser, prise d'embarras :

« Ce n'est pas votre apparence qui me rend méfiante, n'ayez crainte. Je peux très bien comprendre qu'un homme ne ressemble pas à ses comparses. Dans mes veines coule également le sang des drow, bien que ce ne soit pas évident à déduire. »

Elle lui adressa un sourire sincère, puis son expression s'assombrit presque aussi rapidement, alors qu'elle ajoutait :

« Je... n'appartiens plus vraiment aux elfes. »

Dire une telle chose lui coûta plus d'effort que ce à quoi elle s'était attendue, et elle sentit en écho la souffrance de Maeben. La méfiance de Syriane s'était très légèrement atténuée, cependant elle n'osait pas en dire plus. Son regard fixait tour à tour la bête légendaire et l'homme étrange.




She's just like the weather. Can't hold her together. Daughter of the rain and snow. Cause it's burning through the bloodline. Florence & The Machine & .unbreakable

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 579
Âge : 27

Voir le profil de l'utilisateur


Kaminari
Membre du Cam Serarna
Message Sujet: Re: Étrangère dans un monde étrange [Akkan & Kaminari - libre] | Jeu 10 Jan 2013 - 18:32


Kami était pas le seul intrigué par l'apparence de l'autre qui révélait être un elfe/humain a qui la nature a laisser ces traces. La jeune femme était elle aussi troublait par ce physique qui révéla même être elle aussi de sang de drow en plus d'elfe.

-He bien. Je ne demandait pas tant d'information si vite sur vous. A l'inverse je suis dragon sans croisement.

Kami se permit de sourire mais pas pour ce moqué. Juste pour montrer que c'était une simple boutade.

-Vos origines le changent rien pour moi. Tant que vos intentions n'étaient pas de nuire aux dragons alors il n'y a aucun problème. C'est vrai que j'ai rarement vue des elfes de votre apparence Akkan mais ce n'est pas très important. Quand vous également. Sachez que je connais une Drow qui m'est proche alors la encore je ne ferai aucun mauvais préjugé sur sa.

les origines d'une personne ne fond pas tout. Sinon kami lui même était a éviter au vue de son père et de la couleur sombre des écailles qu'il possède. Donc ayant eu la confirmation que ces deux la n'étaient pas la dans un mauvais but, le reste Kamis 'en fichait. D'une certaine façon bien sur.

-Par contre peut on savoir qu'elle est votre nom très chère ?

Après tout Kami c'était présenté et Akkan aussi. Il ne restait plus qu'elle et si elle refusait de se présenter, la sa serai un peu suspect mais le dragon ne voyait pas de raison pour qu'elle refuse.



*Je me présente à vous. Accusé d’avoir voulu assurer l’ascendance des dragons. D’avoir tenté de nous épargner ce destin qui nous oblige à nous éteindre. A céder. L’humanité représente une menace pour notre monde. Refuser son éradication est une grave erreur. Nous éclairons les ténèbres, mais les hommes prennent notre triomphe à leur compte. Les dragons détiennent le manteau de responsabilité. Il leur appartient à eux seuls.
Jugez mes actes à votre guise, mais ne doutez pas de la réalité. L’espèce humaine est à l’œuvre et nous ne pourrons bientôt plus l’arrêter….*

Cela me coûtera peut être la vie... Mais je changerai ce monde pour les dragons !
[Lien vers l'apparence : http://www.furaffinity.net/full/20880680/ . Merci a Ellenwen pour la seconde image de la signature ! ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 717
Âge : 32

Voir le profil de l'utilisateur


Akkan
Dirigeant de l'Equilibrium
Message Sujet: Re: Étrangère dans un monde étrange [Akkan & Kaminari - libre] | Jeu 31 Jan 2013 - 21:25


Akkan, sentit que la tension était redescendu et il alla récupérer ses armes les rangea et proposa aux deux autres :

- Je comprend que vous ne souhaitiez pas exposer vos raison devant des étrangers, alors je vous propose au vu du temps qui se gâte de trouver un abri, nous pourrions y faire un feu nous réchauffer et si vous me laisser le temps de retrouver mes affaires, je pourrais même faire un repas. Il doit me rester de quoi à sustenter une personne de plus. Malheureusement je n'ai rien pour vous Kaminari, mais tu connais sans doute une caverne ou nous pourrions nous réfugier - il s'adressait à Kaminari pour cette dernier phrase.

Il se rappelait ses années d'errance et sa méfiance naissante, depuis il avait appris à de venir plus ouvert et moins méfiant, enfin tout dépend. Cette elfe lui rappelait aussi un souvenir qu'il avait cru enterré, une femme qu'il avait connue et qui ressemblait par son caractère, physiquement il n'y avait aucune ressemblance. Il fit une étrange grimace qui ne passa pas inaperçu avec son nouveau faciès. Il avait les yeux qui brille, mais il détourna le regard et pris de l'avance pour ne pas qu'on le regarde.

Ils avaient pris la route que leur avait indiqué le dragon et après quelques temps, il s'adressa à nouveau à l'elfe pour changer d'idée. Il avaient décidé qu'il irait chercher ses affaires une fois installé.

- Rassurez-vous pour vos appartenance, je ne juge pas les gens en fonction de leur parenté je suis bien placé pour le savoir et tant que vous ne m'agressez pas je n'ai aucune raison de vous détester, bien au contraire. Je vous proposerai bien mon aide si vous en avez besoin, mais je crains que ce ne soit présomptueux étant donné que vous ne connaissez rien de moi et moi de vos objectifs.


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 34
Âge : 23

Voir le profil de l'utilisateur


Syriane
Message Sujet: Re: Étrangère dans un monde étrange [Akkan & Kaminari - libre] | Lun 11 Fév 2013 - 10:56


Le demi-elfe prenait trop de décisions au goût de Syriane, mais elle garda le silence, présentant un visage inflexible en réaction à ses mots. Elle ne voulait pas gâcher à nouveau l'ambiance et se mettre stupidement en danger, mais elle ne pouvait s'empêcher de soupirer de consternation à l'idée de devoir faire feu commun avec ces individus. Avait-elle le choix, de toute manière ? Pas réellement. Elle se voyait mal décliner l'invitation, sachant que le dragon avait l'air du genre particulièrement suspicieux. À croire qu'il n'avait rien d'autre à faire que d'arpenter la Crête à la recherche d'individus louches à cramer ! D'ailleurs, maintenant qu'elle y pensait, il devait bien y avoir une raison à un tel comportement. Appartenait-il donc à cette faction dont elle avait mainte fois entendu parler et où elle espérait trouver refuge ? Se concentrant sur les paroles d'Akkan, qu'elle suivait prudemment, elle répondit en essayant de ne pas être trop sèche :

« En effet, votre proposition m'est agréable mais je me dois de la décliner. J'ai moi-même une idée fort vague de mes objectifs, et ils ne sont en aucun cas dignes de votre soutien. »

Encore une technique, certes peu rodée, mais supposée le détourner d'elle. C'était son père qui lui avait enseigné cette fausse humilité et les bénéfices qu'elle entraînait parfois, mais en l’occurrence il aurait été surprenant que l'homme s'y laisse prendre. Sans lui laisser le temps de répliquer, elle se retourna vers le dragon, espéra qu'il ne soit pas aussi susceptible que la plupart des membres de son espèce et, avec son habituel manque de tact, lança :

« Tu es Mor’anrien ? »




She's just like the weather. Can't hold her together. Daughter of the rain and snow. Cause it's burning through the bloodline. Florence & The Machine & .unbreakable

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 579
Âge : 27

Voir le profil de l'utilisateur


Kaminari
Membre du Cam Serarna
Message Sujet: Re: Étrangère dans un monde étrange [Akkan & Kaminari - libre] | Jeu 14 Fév 2013 - 13:21


Le dénommée Akkan proposait quelque chose qui n’était pas bête dans le fond. Cependant Kami n’était pas réellement toucher par cette proposition. La fille elfe quand a elle déclina l’offre. Décidément elle était bien distante. C’était peut être sa nature mais la sa en devait un peu excessive.

-Akkan personnellement je n’ai pas besoin de m’abrité. Quand au repas je me trouverai une proie ou deux mais il doit y avoir un coin pour vous abritez. Quand a vous. Si vous ne voulez rien nous dire très bien. C’est votre droit.

Kami trouvait sa étrange un peu bête qu’elle ne veule rien dire de plus sur elle. Il n’allait pas la forcer. Par contre pour se qui était de trouver un abri c’était autre chose. Il y avait des abris c’est sur mais il est clair que le dragon noir ne pouvez les conduire n’ importe où pour des raisons précises.

Alors qu’il réfléchissait sur un lieu ou se rendre pour que les elfes soient a l’abri. La jeune femme elfe adressait à Kami en posant une question. Elle avait posé une question simple qui pourtant était directe et peut être même importante.


-J’appartient au groupe en effet même si je suis maitre de moi-même à présent. Mais en quoi cela vous intéresse chère elfe d’on j’ignore encore le nom.

Kami la fixait avec attention a présent. Cette fois elle c’était aventurer sur un sujet qui pouvait être important et tant que Kami n’en serait pas plus sur elle, il ne comptait pas dire quoi se soit de plus. Il était tant qu’elle révèle un peu les mystères qui la concernent.



*Je me présente à vous. Accusé d’avoir voulu assurer l’ascendance des dragons. D’avoir tenté de nous épargner ce destin qui nous oblige à nous éteindre. A céder. L’humanité représente une menace pour notre monde. Refuser son éradication est une grave erreur. Nous éclairons les ténèbres, mais les hommes prennent notre triomphe à leur compte. Les dragons détiennent le manteau de responsabilité. Il leur appartient à eux seuls.
Jugez mes actes à votre guise, mais ne doutez pas de la réalité. L’espèce humaine est à l’œuvre et nous ne pourrons bientôt plus l’arrêter….*

Cela me coûtera peut être la vie... Mais je changerai ce monde pour les dragons !
[Lien vers l'apparence : http://www.furaffinity.net/full/20880680/ . Merci a Ellenwen pour la seconde image de la signature ! ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 717
Âge : 32

Voir le profil de l'utilisateur


Akkan
Dirigeant de l'Equilibrium
Message Sujet: Re: Étrangère dans un monde étrange [Akkan & Kaminari - libre] | Dim 10 Mar 2013 - 22:33


Akkan avait pris par réflexe les décisions mais il se devait de consulter ses compagnons. Il reprit ses esprits quand ils arrivèrent au bord d'un ruisseau qui à en croire le dragon alimentait un village en contrebas et un peu plus haut une grotte naturelle pourrait leur servir. Ils remontaient le chemin en silence chacun sondant ses compagnons. Il ne faisait pas exception, l'elfe l'intriguait par sa volonté de ne rien donner. Elle semblait n'avoir confiance en personne, ses tentatives pour la faire parler ne s'était finalement solder que par des échecs successifs.

Il entrèrent dans une petit bois et le dragon dut s'envoler, n'étant pas habile dans un bois dense. Ils continuèrent dans la direction indiqué par Kaminari. Une centaine de mètre plus loin ils entendirent un sanglot, l'elfe fut la première à réagir, Ils approchèrent d'un espace un peu plus dégagé ou se tenait un enfant et sa mère, ou plutôt le corps de sa mère, elle était allongé en partie sur lui, elle avait dû le protéger d'un danger. L'elfe s'occupa directement de l'enfant pendant qu'Akkan, lui identifiait l'origine de la mort de la mère.

Elle avait apparemment reçu plusieurs coups et semblait avoir été violé à moins qu'ils n'aient seulement essayé. Elle avait les vêtements très abîmé et plusieurs bleus. Enfin, une flèche dépassait de son flanc droit. Elle avait probablement marché pendant quelques heures avant de succomber sous la douleur. Son corps étant encore chaud, elle ne devait pas être décédé depuis longtemps.

Seulement, on risquait de partir à sa recherche. Il prit donc à part l'elfe pour éviter à l'enfant d'entendre les tristes découvertes. Il fit donc part de ses découvertes à l'elfe, et se prit à rêver d'être un dragon pour voir ce qu'il se passait au village.

- La mère de l'enfant a été tuée par une flèche et au vu de la qualité de la flèche et de ses autres blessures, il s'agit de mercenaires ou de bandit bien organisé, ils l'ont probablement violé, mais elle a trouvé la force de s'enfuir avec son enfant. Je crains qu'il ne soit à sa recherche et à celle de l'enfant. Ce n'est pas sûr, tout dépend de ce qu'il recherche si ce sont des bandits, je pense qu'ils ne les chercheront pas, mais s'il s'agit de mercenaire ou pire encore de soldat, ...- Il ne finit pas sa phrase, laissant le soin à l'elfe de conclure elle-même.

- Qu'avez-vous appris de l'enfant, sait-il quelque chose ?

Le silence se fit peu à peu dans les bois, et Akkan tendit l'oreille, huma l'air et sentit que des humains se trouvaient à proximité et étant donné qu'il ne criait pas, il ne devait pas s'agir d'amis. Il chuchota à l'elfe :

- Nous ferions mieux de déguerpir, ils arrivent pour la mère, sauvons l'enfant et plaçons-le en sécurité, parlons de ce que nous venons de découvrir au dragon, il connait le coin, il pourra nous aider.

Tout en racontant cela il sentait une colère sourdre de son esprit animal et sa part humaine lui faisait écho modifiant ses traits et lui donnant un air vraiment dangereux. Il se forçait à réfléchir plutôt que de foncer tête baisser. Il devait se contrôler, il dût cependant prendre une inspiration avant de parvenir à complètement se contrôler.



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 34
Âge : 23

Voir le profil de l'utilisateur


Syriane
Message Sujet: Re: Étrangère dans un monde étrange [Akkan & Kaminari - libre] | Dim 31 Mar 2013 - 20:50


Comme Syriane s'y attendait, le dragon n'apprécia pas sa curiosité. Mais il ne se mit pas en colère, ou du moins pas ouvertement, et elle estima donc ne pas avoir franchi la limite. D'autant qu'il lui avait donné la réponse qu'elle recherchait, et plus encore ; elle savait à présent que les membres du groupe n'y étaient pas rattachés de façon définitive, contrairement à ce qu'elle s'était imaginée. Il s'agissait là d'une raison supplémentaire pour elle de s'enrôler parmi eux. Tandis qu'il la fixait dans l'espoir qu'elle réponde à sa question non formulée quand à son identité, Syriane se contenta de lui adresser un très bref sourire en matière de remerciement pour lui avoir répondu.

Se déplacer avec d'autres individus était une nouveauté pour Syriane, mais elle s'y fit rapidement, sa garde se baissant progressivement. Elle comprenait qu'à plusieurs, elle n'avait plus besoin de toujours s'inquiéter, elle n'était plus la seule à observer l'environnement.

Quand ils arrivèrent près des deux silhouettes au sol, Syriane sentit son cœur se serrer légèrement à la vue de l'enfant à présent orphelin, qui n'osait pas même s'extirper de là. Elle s'approcha aussitôt, le rassura avec quelques mots doux puis l'attrapa dans ses bras. Il ne devait pas avoir plus d'une dizaine d'années et pleura sans s'arrêter contre l'épaule de l'elfe. Syriane n'avait pourtant pas réellement l'habitude avec les enfants, mais il lui était naturel que de protéger cette petite créature. Entre deux sanglots, le garçon lui raconta comme une bande organisée n'avait cessé de menacer son village depuis quelques mois, et finalement avait décidé d'attaquer, brulant la moitié des maisons et pillant le reste.

Elle laissa Akkan l'emmener à part à contrecœur, et écouta ses explications. Elle hocha le menton, confirmant ce qu'il pensait :

« Ce sont des brigands. Tout au plus une cinquantaine, je dirais. Ils ont brulé le village et doivent chercher à se débarrasser des témoins. »

Elle leva le doigt pour indiquer la fumée qu'on pouvait apercevoir au delà du couvert des arbres, venant vraisemblablement de l'autre coté de la colline. Elle vit Akkan tendre l'oreille et fit de même, une légère inquiétude la saisissant. Elle n'était pas prête pour se battre, elle le savait. Mais quand le demi-elfe proposa la fuite, elle ouvrit la bouche pour protester. S'il restait des survivants, il fallait les trouver vite. Elle se rendit compte de la naïveté de sa réaction et ferma la bouche avant d'acquiescer.

Elle alla chercher dans son sac une couverture, qu'elle noua pour faire un harnais, et installa l'enfant sur son dos. C'était une étrange sensation que de porter le poids d'un corps, et elle s'attendait à détester être ainsi encombrée, mais ce ne fut pas le cas - non seulement elle était assez solide pour supporter la charge, mais en plus elle appréciait la chaleur rassurante appuyée contre ses épaules. De toute façon, elle n'avait pas vraiment le choix. Le garçon n'aurait pas été capable de suivre leur rythme, et il était hors de question de traîner dans les parages.




She's just like the weather. Can't hold her together. Daughter of the rain and snow. Cause it's burning through the bloodline. Florence & The Machine & .unbreakable

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 579
Âge : 27

Voir le profil de l'utilisateur


Kaminari
Membre du Cam Serarna
Message Sujet: Re: Étrangère dans un monde étrange [Akkan & Kaminari - libre] | Mar 9 Avr 2013 - 13:26


L’elfe restait silencieuse et à force sa devenait pesant. Non pas qu’il le prenait pour une espionne mais la il commençait a sérieusement douté d’elle. Après tout elle n’avait répondu a aucune des questions directes. On dit que les elfes sont voilé de mystère mais la c’est trop et elfe ou pas le dragon noir n’aimait pas qu’on cache son existence. Chacun a ces secrets mais elle n’avait strictement rien dévoilé.

Pour l’instant donc il n’y accordait pas d’avantage d’importance mais par la suite il est clair qu’il allait se méfier d’elle d’avantage. Et puisque l’heure était à se déplacer, Kami c’était envolé ne pouvant pas marché librement dans les arbres. Cependant à peine une minute après quelque chose attira son regard au loin. Il y avait de la fumée noire et cela provenait d’un village ! Fors heureusement cela ne provenait pas du village ou vivait Hally et sa famille mais cela n’empêchait pas le dragon de grognait.

Un village était en feu et c’était fait attaquer. Nul ne doute la dessus. Le réflexe de Kami fut donc d’étendre son esprit et de sondé les environs. Pendant ce temps les deux bipèdes étaient tombé sur la mère, ou se qu’il en restait, et son fils. Ayant découvert ce qu’ils e passait après quelque temps le dragon sauvage était hors de lui. Un groupe d’humain avait attaqué l’endroit et massacré ce qu’il s’y trouvait ! De plus le groupe de brigand était proche d’eux. Hors de question qu’ils approchent d’avantage du lieu que Kami gardait ou même d’un autre village !

Aussitôt donc il allait rejoindre les deux elfes hybrides. Sur le coup il se demandait ce que faisait la femelle elfe avec un enfant mais avant de posé la question il se posait a nouveau a proximité d’eux surtout qu’il avait senti l’odeur du sang provenant du garçon.


-Nous allons avoir de la compagnie. Vous avez surement remarqué que le village situé plus bas est en fumée et le groupe qui a fait ça ce dirige par ici ! Je vais les réduire en cendres !

Kami n’avait pas peur d’un groupe de bipède. Il n’était pas fou pour se jeter tête baissait sur eux mais il était avec les deux magiciens. Pour le dragon ces hommes ou femmes, s’il y’en a, on signait leur arrêt de mort. Par vengeance à ce qu’ils ont fait mais aussi pour protéger le reste il était hors de question qu’un seul d’entre eux survit !

-Continué à grimper si vous voulez, moi je vais en réduire une paire à l’état de fumée !



*Je me présente à vous. Accusé d’avoir voulu assurer l’ascendance des dragons. D’avoir tenté de nous épargner ce destin qui nous oblige à nous éteindre. A céder. L’humanité représente une menace pour notre monde. Refuser son éradication est une grave erreur. Nous éclairons les ténèbres, mais les hommes prennent notre triomphe à leur compte. Les dragons détiennent le manteau de responsabilité. Il leur appartient à eux seuls.
Jugez mes actes à votre guise, mais ne doutez pas de la réalité. L’espèce humaine est à l’œuvre et nous ne pourrons bientôt plus l’arrêter….*

Cela me coûtera peut être la vie... Mais je changerai ce monde pour les dragons !
[Lien vers l'apparence : http://www.furaffinity.net/full/20880680/ . Merci a Ellenwen pour la seconde image de la signature ! ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 717
Âge : 32

Voir le profil de l'utilisateur


Akkan
Dirigeant de l'Equilibrium
Message Sujet: Re: Étrangère dans un monde étrange [Akkan & Kaminari - libre] | Jeu 2 Mai 2013 - 18:08


Akkan se sentait tirailler, il avait à la fois l'envi de protéger cet enfant et celle d'en savoir plus au sujet de ces brigands. Il entrevoyait bien des solutions, mais aucune ne le satisfaisait complètement. Il choisit la moins déplaisante et s'apprêtait à l'exposer à Syrianne, quand Kaminari se posa et leur raconta ce qu'il avait vu. Quand Akkan sentit la colère du grand dragon, il se mit en priorité de le calmer pour le moment, il ne manquait plus qu'un dragon en furie, ce serait bien pire que quelques brigands.

- Kaminari, je respecte ta colère et je suis d'accord avec toi, ils paieront pour ca, mais pour le moment, il y a plus urgent. Nous avons 2 objectifs, le premier et le prioritaire et de mettre cet enfant en sûreté et pour ça je ne vois qu'une solution sans que nous perdions trace de ses malandrins. Ce que je propose c'est que tu prennes le plus délicatement cet enfant dans une de tes serres et que tu l'amène au village le plus proche. Son esprit fusait au rythme de ses paroles développant son plan au fur et à mesure qu'il entrevoyait les possibilités offerte par son équipe.

Une fois sur place tu préviendras les habitants du danger et leur demandera de prendre soin de l'enfant le temps que nous nous occupions de ces mercenaires. Une fois finit, tu nous rejoins, à ce qu'il me semble cela devrait te prendre assez peu de temps et tu connais bien la région tu seras donc le plus à même de nous retrouver une fois le garçon en sécurité. Ta vue perçante et ta position avantageuse dans les airs devrait te permettre de garder un oeil sur eux.


Il se tourna alors vers l'elfe, et lui sourit :

- Pour nous, l'objectif est simple, je crains que ce ne soit pas simplement un pillage, un village comme celui-là ne rapporte pas grand chose, il y a donc forcément un autre objectif, donc le but sera simple, nous allons les filer. Nous ne sommes que deux et donc nous auront l'avantage dans le cas ou ils se déplaceraient avec des prisonniers, et si ce n'est pas le cas et qu'ils envisagent de les tuer nous auront toujours la possibilité d'intervenir Kaminari devrait arriver en support assez rapidement.

- Dans tous les cas pour le moment je serais d'avis de ne pas se faire remarquer et de n'agir qu'en cas de nécessité absolu.

Il se tourna vers Kaminari et convint avec lui d'un signal au cas ou ils auraient besoin de sa puissance de feu :

- Kami, j'espère que cela ne te dérange pas que je t'appelle comme ça ? Je souhaiterais que dans le pire des cas, c'est-à-dire un affrontement, tu puisses intervenir rapidement. Je peux si ça te convient tirer une flèche enflammé dans les airs.

Il reprit à l'attention de tous :

- Dans tous les cas, je propose que nous gardions si possible au moins un des chefs vivant pour savoir ce qui se trâme si ce n'est qu'une simple razzia on devrait en finir rapidement, si c'est pire ... Il laissa sa phrase en suspens avant de reprendre. Nous aviserons sur place.

- Une dernière chose Kami. Si cette intervention devait durer jusqu'à la nuit, rejoins-nous discrètement une fois la nuit tombé. Afin que nous puissions échanger les informations et définir le prochain plan d'action.

Il se rendit compte une fois qu'il eut exposé son idée qu'il avait agis à la manière dont il agissait avec les soldats et voulu s'en excuser.

- Tout ceci n'est bien sur qu'une proposition ... Désolé si je prends des décisions, mais mon travail me force à prendre rapidement des décisions et je n'ai pas trouvé mieux, mais je suis à votre écoute, il faut rapidement se décider, je crains que nos poursuivants ne tardent guère.


[HRP : Dvalnir souhaite nous rejoindre SYrianne, et il attend ton accord.

Par ailleurs, vous pouvez avancer sur l'histoire, si vous avez un doute ou des suggestions contactez moi par MP ou sur skype. /HRP]


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 34
Âge : 23

Voir le profil de l'utilisateur


Syriane
Message Sujet: Re: Étrangère dans un monde étrange [Akkan & Kaminari - libre] | Mar 14 Mai 2013 - 15:26


Un dragon en colère, il ne manquait plus que cela. Syriane avait toujours apprécié cette race, la fréquentant souvent, mais celui-ci lui donnait une bien piètre opinion de la race - non seulement il ne cessait de l'interroger à tors et à travers, mais en plus il ne paraissait pas décidé à garder son sang froid. Drôle d'individu que voilà.

Presque reconnaissante qu'Akkan prenne le contrôle de la situation, l'elfe resta silencieuse durant son discours, faisant descendre le garçon de son dos. L'enfant vint sa taille, ses petites menottes s'accrochant à la tunique en coton et Syriane retint une grimace. Elle n'avait pas des masses de vêtements, et nulle envie qu'il la lui abime. Mais elle puisa dans le peu de patience qu'elle possédait, et passa une main affectueuse dans ses cheveux. Il restait aussi silencieux qu'elle, les joues encore striées de larmes. À l'idée que personne ne pourrait jamais remplacer celle qu'il venait de perdre, le coeur de l'elfe se serra. Même elle ne pourrait rien contre cette peine. Mais elle n'avait ni rage ni envie de vengeance. Tuer d'autres individus ne raméneraient pas les morts.

Comme elle s'en doutait, le demi elfe et le dragon avaient d'autres plans, qu'elle accepta avec son pragmatisme coutumier malgré son avis sur la question. Filer des hommes comme des proies, les suivre sans éveiller leur suspicion, n'était pas son activité favorite. Une fois que tous se furent mis d'accord, elle confia à contre-coeur le garçon au dragon. L'enfant se débattit un instant entre ses bras, quand elle le poussa vers la créature. Elle l'apaisa à l'aide de la magie, son esprit enveloppant celui du petit de confiance et de confort, et il se laissa finalement faire.

« En cas de confrontation, je resterai en retrait. Je suis meilleure à l'arc qu'au corps à corps », expliqua-t-elle une fois qu'elle se trouva à nouveau seule avec Akkan.




She's just like the weather. Can't hold her together. Daughter of the rain and snow. Cause it's burning through the bloodline. Florence & The Machine & .unbreakable

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 117
Âge : 29

Voir le profil de l'utilisateur


Lackvaldr Svartok
Message Sujet: Re: Étrangère dans un monde étrange [Akkan & Kaminari - libre] | Dim 19 Mai 2013 - 23:05


Dvalnir était un peu comme un enfant dans un magasin de friandise. Les pays sauvage, rien de tel que ce genre de contrée pour découvrir de nouvelle plantes, de nouvelle essence d'arbre et une faune sauvage diverse. En temps que naturaliste, l'enfant elfe ne savait plus trop où donner de la tête. Aussi rude que soit la région, elle recelait une diversité saisissante.
Cela faisait une semaine qu'il dessinait et notait dans son livre d’étude plantes, arbres et minéraux qu'il croisait. Il notait vraiment tout, le moindre detail, la moindre mesure. Il adorait cela, c'était sa façon d'apprendre. Et puis, il y'avait les villages isolés. Avec eux, Dvalnir preferait s'abstenir de manifester sa présence. Dvalnir etant un elfe, il ne se sentait pas tres a l'aise aupres des hommes. De plus, toujours a cause de sa condition elfique, personne ne se montrerait authentique avec lui, ils le craindraient. Et puis...débarquer avec un physique d'enfant armé d'un arc, d'un carquois empli de fleches et d'une épée ayant appartenu a son frère, cela paraitrait très étrange. Et encore heureux qu'il ne debarque pas avec Feyerbrank.
Feyerbrank, c'était un jeune dragon d'un an, avec un fort caractère. Il avait eclot un soir pour Dvalnir et ce dernier avait faillit faire la pire erreur de sa vie. L'abandonner et fuir le plus loin possible. Ce soir la, il faillit se prendre la rouste de sa vie, autant par Charlie que par la Reine des elfes en personne, Ellenwen. Ils lui ont bien fait comprendre a quel point il commettait une grave erreur et depuis, il avait tout fait pour apprivoiser la grosse bete. Depuis, il l'etudiait avec grand respect, le mesurait et estimait son poids tout les mois.
Mais revenons au présent. Dvalnir s'approchait d'un village en quete de ravitaillement. Habituellement, il trouvait toujours toute sa nourriture dans la nature mais dans cette region, c'était pas possible. Alors quitte a chanter quelques jours a la taverne locale pour gagner honnetement de quoi acheter des victuailles, il s'y rendait d'un bon pas, ayant confier son arc a Feyerbrank, camouflant son épée. Il s'arma a l'inverse de son banjo, afin de passer pour un barde precoce. Mais sa perception elfique l'avertit que le village qu'il avait reperer était anormalement calme. Et la fumée qu'il voyait n'était pas simplement dut a du feu de cheminé. Le village avait été ravagé. Il prit quelques précaution supplementaire relatives a son apparence. Il enfonça un chapeau de paille sur sa tete, cachant ainsi ses oreilles pointues. Ce n'était pas grand chose m'enfin. Et il penetra dans le village.
Ce qu'il decouvrit le laissa sans voix. Partout, ce n'était que pillage et destruction. Que de misere, n'y avait t'il donc pas de sagesse dans la race des hommes? En fouillant un peu, il decouvrit aussi malheureusement des cadavres. Hommes femmes enfants, massacré. Des brigands sans foi ni loi a n'en pas douter. Au detour d'un mur qui se revelait etre une boulangerie, il surprit un groupe d'homme a la mine pathibulaire. L'un d'eux remarqua l'enfant que semblait etre Dvalnir et le signala a ses compagnons.

- Tiens tiens tiens mais qui avons nous la? Allez approche, on ne va pas te faire de mal

Mon oeil, les autres prenaient déjà leurs armes. Mais Dvalnir fut plus vif qu'eux. Il ferma les yeux et utilisa un sort qui projeta un grand flash aveuglant. Et en rouvrant les yeux, il se lança a l'attaque, il allait leur faire payer.


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 579
Âge : 27

Voir le profil de l'utilisateur


Kaminari
Membre du Cam Serarna
Message Sujet: Re: Étrangère dans un monde étrange [Akkan & Kaminari - libre] | Mer 22 Mai 2013 - 18:18


Kami se demandait bien ce que cherché l’elfe nommée Akkan. Le dragon ne voyait pas du tout l’intérêt d’un tel plan aussi long et complexe. S’il voulait mettre l’enfant a l’abri autant qu’il reste par ici. Comme si un vol avec un dragon aller calmer quoi que se soit ! Même si l’enfant en question était apaisé à l’aide de magie. Le problème aller être l’endroit ou Kami le mènerai. C’est sur que l’arrivé d’un dragon sauvage dans un petit village passerait inaperçu et qu’il serait accueilli a bras ouvert… faut pas rêver non plus !

Le dragon noir ne voulait pas faire le difficile mais la c’était de longue parole pour rien sérieusement. En plus de ça Akkan parlait de surveiller le groupe de brigand en restant discret afin d’apprendre d’avantage de chose jusqu'à la fin de la journée. Pourquoi perdre du temps et prendre le risque que les mercenaires attaquent d’autres personnes ? Autant partir de suite a la rencontre de ces humains ! Les deux elfes eux-mêmes avaient annoncé être capables de se servir d’un arc. Deux plus tout deux étaient de puissant magiciens, sa Kami en était sur, alors pourquoi se caché ?! Si dans le groupe adverse il y avait un puissant mage, ce dernier ne pourrait pas protéger se protéger, protéger ces compagnons et faire face a deux elfes avec un dragon. Il était facile de vérifier s’il y avait une personne puissante en face. Suffisait de seulement effleuré les esprits pour voir s’ils étaient protéger ou non et ainsi tout le monde serai fixé et lorsque Kami l’avait fait il n’avait rien ressenti de puissant. Même si le petit groupe n’avait pas l’avantage en nombre il avait de sérieux atouts alors autant s’en servir.

Pour ce qui était de gardé un ennemie vivant rien de bien difficile. Suffisait de pas tous les tués. Même avec ces flammes Kami pourrait en laissé quelques uns en vie et a la course il est clair que rien ne rivalise avec le vole d’un dragon. De plus Kami ne pouvait prendre le risque que l’un de ces malfaiteurs ne tombe sur l’endroit qu’il gardait qui n’était pas très loin d’ailleurs…. Autant dire que la réponse du dragon était claire. Il prenait juste soins de sondé une nouvelle fois pour être sur qu’il n’y est rien de menaçant en face. Cela prenait quelques secondes cependant il ressentait un esprit plutôt résistant. Plus qu’un simple humain basique. Kami croyait donc qu’il y avait en effet un mage en face d’eux sauf qu’il reconnaissait l’esprit d’un autre elfe…


-On oublie le plan. L’enfant sera en sécurité ici. Tout le reste est inutile et il est déjà trop tard. Une personne est entré en contacte avec eux et je ne crois pas qu’ils vont que discuter. On doit y aller également !

Kami n’allait pas réellement attendre la réponse. Les choses importantes devaient être réglées dans les plus brefs délais. L’enfant était en sécurité s’il restait la, le groupe devait être stoppé pour de bon, Dvalnir était capable de se défendre mais un peu d‘aide lui ferait surement pas de mal et plusieurs autres raisons avaient poussé le dragon a décollé sans attendre. Il donnait peut être une mauvaise image de lui-même aux elfes mais tant pi. Il y avait plus important et plus urgent !

Le dragon noir fonçait donc vers le village encore fumant. Il n’avait qu’une idée en tête. Arrêter les humains même si pour cela il devait en éliminé la totalité ! Son esprit s’élança vers celui de Dvalnir alors qu’il poussait un rugissement en approchant du lieu. Pour ne pas déconcentrer l’elfe, il y projeta juste une image qui montrait la vue que Kami avait. Ainsi l’elfe pouvait comprendre qu’il allait avoir de l’aide mais aussi profité de la surprise provoqué par le rugissement et l’arrivait du dragon noir.



*Je me présente à vous. Accusé d’avoir voulu assurer l’ascendance des dragons. D’avoir tenté de nous épargner ce destin qui nous oblige à nous éteindre. A céder. L’humanité représente une menace pour notre monde. Refuser son éradication est une grave erreur. Nous éclairons les ténèbres, mais les hommes prennent notre triomphe à leur compte. Les dragons détiennent le manteau de responsabilité. Il leur appartient à eux seuls.
Jugez mes actes à votre guise, mais ne doutez pas de la réalité. L’espèce humaine est à l’œuvre et nous ne pourrons bientôt plus l’arrêter….*

Cela me coûtera peut être la vie... Mais je changerai ce monde pour les dragons !
[Lien vers l'apparence : http://www.furaffinity.net/full/20880680/ . Merci a Ellenwen pour la seconde image de la signature ! ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 717
Âge : 32

Voir le profil de l'utilisateur


Akkan
Dirigeant de l'Equilibrium
Message Sujet: Re: Étrangère dans un monde étrange [Akkan & Kaminari - libre] | Dim 7 Juil 2013 - 17:27


Akkan se retrouvait seul avec Syriane, Kaminari avait enragé et s'était jeté vers le village, faisant fit des risques, désormais ils n’avaient plus trop d'options pour mettre l'enfant à l'abri ...
Ne pouvant le laisser seul dans la nature, avec les risques que cela comportait, il se dit qu'il pourrait sans doute trouver un abri sur la route, de toute façon il voyait pas de solution a moins que l'elfe lui en propose une.

Dans tous les cas il allait devoir retourner dans la forêt pour suivre les bandits. Il ne fallait pas éveiller trop de soupçon, il prit donc la décision de rejoindre le village en évitant soigneusement les bandits qui était parti à la recherche de l'enfant, trop de mort attirerait l'attention. Il ne souhaitait surtout pas que les bandits disparaisse trop vite. Ils prirent donc par l'Est pendant plusieurs kilomètre puis reprirent la direction du village en restant très attentif, ils allaient devoir se rapprocher sans se faire voir et tenter d'observer la situation. Kaminari avait parlé d'une personne qui était entré en contact avec les bandits, donc sans doute quelqu'un ayant des capacités peu commune, peut-être un allié.

Il s'adressa à l'elfe quand il s'approcha du village à voix basse :
- Nous nous approchons et on voit sur le tas, on ne sait pas suffisamment de chose, à commencer par ou est le dragon, qui est cette personne dont parlait Kaminari et que font les bandits et où sont les habitants.

Akkan avait repris sa posture du prédateur, ses sens était à l’affût et il se concentrait sur son environnement il était prêt.


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 34
Âge : 23

Voir le profil de l'utilisateur


Syriane
Message Sujet: Re: Étrangère dans un monde étrange [Akkan & Kaminari - libre] | Jeu 26 Sep 2013 - 10:48


Fichus dragons et leur tendance à toujours foncer dans le tas ! Celui-ci se montrait de plus en plus pressé. Syriane aurait été un peu d'accord avec lui quand à la complexité excessive du plan, s'il n'avait pas été si prompt à décoller sans attendre leur avis. Un soupire exaspéré échappa à l'elfe, et elle suivit à contre-coeur son comparse, tirant le garçonnet par la main. Celui-ci faillit paniquer en apercevant les bandits partis à sa recherche, mais elle lui fit signe de rester silencieux et il se calma aussitôt. Qu'allaient-ils faire de lui ?

Elle eut sa réponse quand ils arrivèrent près des premières maisons. La plupart avait une porte de derrière, la cachette idéale. Du doigt, elle indiqua à l'enfant de s'y glisser et il comprit immédiatement, courant presque jusqu'à la première maison.

Elle se tourna alors vers le demi-elfe en décrochant son arc de son dos.

« Il n'y a qu'un moyen d'en savoir plus... » fit-elle avec un demi-sourire.

Sortant une flèche de son carquois, elle l'encocha et tendit légèrement la corde, avant de commencer à s’avancer avec prudence entre les bâtiments. Elle comprit très vite que pas un habitant n'avait survécu. La moitié des maisons étaient déjà parties en flammes, ce qui expliquait la fumée de plus tôt. Elle suivit silencieusement les corps inanimés reposant sur la terre battue, dans l'espoir qu'ils la mènent aux coupables.




She's just like the weather. Can't hold her together. Daughter of the rain and snow. Cause it's burning through the bloodline. Florence & The Machine & .unbreakable

Revenir en haut Aller en bas






Contenu sponsorisé
Message Sujet: Re: Étrangère dans un monde étrange [Akkan & Kaminari - libre] |


Revenir en haut Aller en bas

Étrangère dans un monde étrange [Akkan & Kaminari - libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brisingr, Chroniques de l'Alagaësia - Forum roleplay :: Alagaësia :: Par delà les Murs-
Ouvrir la Popote