AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherFAQ

Partagez|

De terre et de feu [PV Max]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Dirigeant du Cam Serarna

Nombre de messages : 14917
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur http://viederoliste.fr


Marek
Dirigeant du Cam Serarna
Message Sujet: De terre et de feu [PV Max] | Ven 15 Fév 2013 - 14:41



"Papa! Tu nous racontes comment tu as rencontré Maman dis dis dis?"

Marek regarda ses enfants avec amour. Même si Mor'ranr était officiellement mort et enterré, il continuait d'occuper la citadelle. De là, il planifiait la création de la nouvelle organisation qu'il préparait avec Laïaga. Ils avaient déjà un nom: la Main de la Justice.
Malgré toutes ces nouvelles responsabilités, le Gardien tenait à passer du temps avec ses enfants. C'est qu'ils grandissaient! Ils avaient presque cinq ans à présent. S’ils avaient évidemment hérité de la couleur ébène commune à la chevelure des deux parents, Morgan avait reçu les yeux de sa mère, un magnifique bleu océan, tandis que Siana avait vu ce bleu devenir plus métallique à cause du gris de son père. Leurs comportements commençaient également à se différencier. Morgan était bien plus timide que Siana qui, plus grande en taille, possédait déjà un aplomb digne de son père. C'est elle qui, se jetant sur les genoux de Marek, lui demanda de raconter sa rencontre avec Leyra. Son frère jumeaux, un chiffon en guise de doudou, vint se hisser sur la cuisse gauche de son père. Il tétait son doudou en regardant Marek avec son intense regard bleu. Souriant, l'ancien Dragonnier s'exécuta.


"Et bien c'était il y a très longtemps maintenant..."

Et il commença son récit. La rencontre à Carvahall, dans l'auberge. Puis quand Leyra est devenue son apprentie. Puis la déclaration à la Taverne du Dragon Vert qui se trouvait dans le parc de Doru Mor'ranrea. Il se rappelait avec émotion de chaque détail. L'envoutant regard bleu de Leyra. Le soleil réchauffant leurs visages. Les autres à l'intérieur qui attendait avec impatience qu'il crache le morceau... Et leur mariage au manoir.
Les enfants s'étaient tu. Même Siana, ce qui était plutôt rare. Elle était disons... très bavarde.


"Et voilà. C'est ainsi que j'ai rencontré votre mère, conclut-il.
- Moi aussi je veux rencontrer mon mari comme ça!" lança joyeusement Siana, faisant rire Marek

Il allait demander son avis à son fils lorsqu'on frappa à la porte.

"Entrez! répondit-il. La porte s'ouvrit et un des gardes entra.
- Le seigneur Max est arrivé.
- Bien, fait le rentrer et va chercher Iöden."

Le garde s'inclina, et sortit. Depuis que Nicko était devenu souverain d'Eirini, plus personne ne s'occupait des rôdeurs de Iöden, fournit par Max. Ils étaient toujours nourrit et loger, mais à présent, il était temps qu'ils retrouvent leur liberté tant chérie. Leur devoir était accompli.
Marek avait senti Max bien avant que le garde ne rentre. Son frère avait été révélé il y a peu de temps, et son aura était devenue immanquable pour un autre Gardien. Lorsque le Dragonnier entra dans le bureau, Marek se leva, forçant les enfants à faire de même du coup. Il reconnut à peine son nouveau frère. Il avait forcit -surement un effet de la révélation-, le teint un peu plus grisâtre.


"Morgan, Siana, je vous présente Max. Mais vous pouvez l'appeler Tonton maintenant. Dites bonjour!
- Bonjour tonton!" chanta Siana, courant vers le Gardien de la Terre pour serrer ses jambes entre ses petits bras.

Morgan, beaucoup plus timide, s'était réfugié derrière son père, effrayé par l'inconnu. Marek l'attrapa et le prit dans ses bras, et se dirigea vers son frère Gardien. L'enfant réfugia sa tête dans le cou de son père. Il tourna la tête à un moment, et son regard fut attiré par l'émeraude, qui luisait à cause de la proximité du rubis. Il releva les yeux, et le sourire bienveillant du Gardien de la Terre eût raison de sa timidité.


"Bon... bonjour." fit-il d'une toute petite voix.

Son père le reposa, et Morgana se rapprocha de sa sœur, au pied de Max. Souriant, Marek se rapprocha lui aussi de son frère pour le serrer dans ses bras.


"Salut à toi, M'Ehiatê Mao. Bienvenue parmi nous.
- Pourquoi tu l'appelle Méyatémao? Il s'appelle Max! dit Siana, l'air scandalisé, arrachant un petit rire à son père.
- Tu comprendras quand tu seras plus grande. Allez filez maintenant, je dois m'entretenir en privé avec lui."

Siana semblait contrariée mais, obéissante, elle attrapa la main de son frère et l'entraîna avec elle vers la sortie. Arrivée à la porte, elle lança:

"Au revoir tonton! A tout à l'heure papa!"

Et les enfants laissèrent seuls les adultes. Marek désigna l'Emeraude du menton.

"Je vois qu'Ayahantê a finalement répondu à tes questions. Comment te sens-tu maintenant?"

[J'espère que ça te va Razz]







Héhéhé:
 



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 6806
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur


Max
Message Sujet: Re: De terre et de feu [PV Max] | Dim 24 Fév 2013 - 23:19


[désolé du retard T.T]

Depuis les tentatives d’assassinats contre sa propre personne à Sil’Arn, Max était retourné vivre dans son manoir de Carvahall. Il devait réfléchir aux évènements derniers, à sa révélation en tant que Gardien de la terre et d’autres choses qu’il gardait secrètement dans son coeur… Sa place n’était plus au Nomins : il tenait le poste d’un général inactif dont l’armée s’empâtait au fil du temps, ses relations avec Garnyiss devenait de plus en plus tendues, on voulait sa mort…

Qui plus est, ses rôdeurs étaient au Mor'ranr entre les mains de son désormais frère, Marek. Sa vie d’avant lui manquait et Athorn s’inquiétait énormément s’ils devaient retourner dans le désert. Le dragonnier envoya donc un message au chef de la rébellion dont la teneur était tout simple, qu’il viendrait lui rendre visite dans quelques jours, qu’il avait à lui parler. Ne sachant pas s’il savait son nouveau statut, il signa M'Ehiatê Mao.
A la date prévue, le Gardien monta sur Athorn qui prit son envol. A dos de dragon, ils devaient être à pas plus de dix minutes du manoir du chef rebelle, mais l’idée de voler lui allégeait l’esprit. Plus tôt qu’il ne le pensait, le dragon et son compagnon de cœur arrivèrent au manoir qui ressemblait plus à une petite forteresse creusé à même la montagne.

Lorsque le dragon d’émeraude se posa dans la cour, Max fut directement prit en charge par un garde qui l’amena dans un dédale de couloirs plus ou moins sombre. L’émeraude qu’il portait au cou émettait une lueur de plus en plus vive au fur et à mesure qu’elle s’approchait du rubis de Marek. Le garde poussa enfin une dernière porte qui donnait sur un salon spacieux. Un colosse se tenait debout parlant à deux jeunes enfants.


"Morgan, Siana, je vous présente Max. Mais vous pouvez l'appeler Tonton maintenant. Dites bonjour!

D’abord surprit, le dragonnier sourit aux enfants avant d’envoyer une vague de joie à son frère.
- Bonjour tonton!" s’extasia la petite avant de se jeter dans les jambes du rôdeur. Ce dernier s’accroupit et lui déposa un léger baiser sur le front.

Il ferma ses paumes de mains par magie avant de les illuminer. Au final, un petit ange en verre logeait confortablement dans les mains de l’oncle magicien qui donna l’objet à la fillette.
Le général s’approcha ensuite du petit Morgan qui semblait bien plus timide que sa sœur.


"Bon... bonjour."

Max fit le même tour qu’à Siana et lui offrit un petit cheval en verre.


"Salut à toi, M'Ehiatê Mao. Bienvenue parmi nous, annonça le Gardien du feu. Son interlocuteur le serra dans ses bras avant de dire au revoir aux enfants qui prenaient congé. Son nouveau frère continua lorsqu’ils se retrouvèrent seuls dans la pièce.

"Je vois qu'Ayahantê a finalement répondu à tes questions. Comment te sens-tu maintenant?"
Le rôdeur se gratta la tête avant de répondre en grimaçant.

''Je vais mieux, même si mes os me font encore un peu mal… Enfin mon squelette de diamant devrai-je dire. J’ai appris tes exploits contre les ennemis de Myad et du nouveau statut de ta rébellion. Félicitation à toi !''

Le nouveau gardien caressa doucement l’Emeraude en repensant à son incarnation qui était loin d’être une partie de plaisir.




Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dirigeant du Cam Serarna

Nombre de messages : 14917
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur http://viederoliste.fr


Marek
Dirigeant du Cam Serarna
Message Sujet: Re: De terre et de feu [PV Max] | Jeu 28 Fév 2013 - 10:49



Marek sourit en voyant ses enfants partir avec les créations de Max. Nul doute que passé la porte, ils échangeraient les figurines! Le jeune père avait toujours été étonné de voir à quel point Siana aimait voir les hommes se battre dans la cours de la forteresse alors que Morgan préférait se poser au coin du feu pour écouter une histoire que lui racontait sa mère ou même Dinath. D'ailleurs le fils de Marek s'entendait très bien avec celui de Dinath et Nogait, Leeman, qui avait le même type de comportement. Il avait hérité de la gentillesse de sa mère et du calme de son père.

"Je vais mieux, même si mes os me font encore un peu mal… Enfin mon squelette de diamant devrai-je dire. J’ai appris tes exploits contre les ennemis de Myad et du nouveau statut de ta rébellion. Félicitation à toi !"

Marek balaya l'air d'un geste de la main.

"Bah, c'était pas si dur. Plus un homme se croit puissant, moins il se défend. Et puis ce que l'histoire ne raconte pas, c'est qu'on avait Laïaga avec nous, ça aide. Il préfère que ça ne se sache pas trop, donc bon."

Il se détourna de Max pour se diriger vers un petit meuble.

"Assieds-toi je t'en prie. Je te sers quelque chose? J'ai un peu de tout."

Il ouvrit le placard, qui contenant de nombreuses bouteilles de couleurs différentes. Il sortit deux verres, et servit ce que Max lui avait demandé, prenant la même chose pour lui. (Hop, comment faire avancer sans attendre ta réponse mouhahaha). Il posa les deux verres sur le bureau, et s'installa en face de son nouveau frère.

"Alors, comme ça l'Emeraude t'as donné un squelette en diamant. Intéressant! J'imagine que ça doit être difficile à porter en effet. Moi le rubis m'a rendu ignifugé. Il mit son doigt dans la flamme de la bougie sur le bureau en guise d'exemple. Pratique pour sortir des plats du four ou pour jouer les tisonniers avec les bras! J'ai ma température corporelle qui a augmenté aussi. Au grand plaisir de Leyra, surtout l'hiver."

Il sentit le garde se rapprocher avec l'homme qui commandait les rôdeurs, Iöden.

"T'as un truc à me dire en privé avant qu'Iöden arrive ou je le fais rentrer?"

D'un geste de la main, il fit léviter une chaise vers le bureau, pour quand Iöden arriverait, et fit de même avec un verre et la bouteille qu'ils avaient découché pour eux.

[Pas très inspiré :/ Désolé ^^']





Héhéhé:
 



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 6806
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur


Max
Message Sujet: Re: De terre et de feu [PV Max] | Lun 25 Mar 2013 - 22:48


Marek revint rapidement sur l’épopée qu’il venait de vivre en citant Laïaga. Ce vieux bougre avait donc participé à ce voyage qui aurait pu mal tourné ! Chose qui étonna le rôdeur, il était rare de le voir, encore plus de le savoir dans de tels coup d’Etat et préférait vivre simplement, sans ennuis avec quiconque.

« Il préfère que ça ne se sache pas trop, donc bon." Finit-il son résumé. Max approuva en mettant son index sur ses lèvres avec un petit sourire.

Son désormais frère l’invita ensuite à s’asseoir et lui offrit un verre qu’il accepta avec grand plaisir. Il sirota doucement et apprécia la descente de l’alcool le long de sa gorge avant de soupirer : il se sentait en sécurité.

Alors, comme ça l'Emeraude t’a donné un squelette en diamant. Intéressant! J'imagine que ça doit être difficile à porter en effet. Moi le rubis m'a rendu ignifugé. Pour imager son propos, le chef anciennement rebelle mit son doigt dans la flamme d’une bougie. Pratique pour sortir des plats du four ou pour jouer les tisonniers avec les bras! J'ai ma température corporelle qui a augmenté aussi. Au grand plaisir de Leyra, surtout l'hiver."

Le général rit de bon cœur par la plaisanterie de son ami.
« Pratique en effet. De mon côté, j’ai les organes et la peau renforcée, mais vu que c’est tout nouveau, je n’ai pas eu l’occasion d’assister à une démonstration de mes modifications corporelles. »
Tout comme Marek avait dû le sentir, le gardien de la terre sentit Ïoden approcher à grand pas. Mais son frère anticipa son arrivée avant que la conversation sorte du privé.

« Tu dois te douter que je ne viens pas ici uniquement pour échanger des politesses. Myad m’a dit de venir te voir pour en savoir un peu plus sur qui je suis et ce qu’on attend de moi. Mais cette conversation peut attendre, je viens pour quelque chose de plus gênant. Comme tu devrais le savoir dans quelques jours, le général du Nomins est partit et a démissionné ; je me suis déchu de mes fonctions. L’ambiance devenait pesante avec Garnyiss et surtout avec ses conseillers. Tu dois savoir qu’à Sil’Arn, ils vénèrent la Dame Noire. Et comment dire… Un général qui s’en fiche royalement, il ne fait pas long feu. J’ai reçu la visite de plusieurs assassins, que ce soit dans mon sommeil ou en public, rien ne les arrêtent. Le pire est qu’ils sont magiciens, qu’ils ont contournés mes sorts de protection. Je suis donc partis, avec pour ennemi la Dame Noire en supposant qu’elle existe, ou du moins ses fanatiques. Voilà, tu connais ma situation et je voulais savoir si tu avais une place pour moi. »

Le Gardien nouveau-né regarda son aîné dans les yeux et lui fit défiler dans son esprit les différentes tentatives, ainsi que les conseillers suspectés. Il put aussi sentir le frisson glacé de la peur qui s’insinua dans leur échange.




Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dirigeant du Cam Serarna

Nombre de messages : 14917
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur http://viederoliste.fr


Marek
Dirigeant du Cam Serarna
Message Sujet: Re: De terre et de feu [PV Max] | Mer 27 Mar 2013 - 10:43



Marek écouta le récit de son frère Gardien sans broncher. Pourquoi Myad l'avait-il envoyé à lui? Il était peut-être le plus anciens des Gardiens Elémentaires (et encore pas de beaucoup), surement le plus stable, mais pas le plus apte à expliquer les choses de la vie à un Dragonnier qui devait avoir trois fois son âge...

La suite inquiéta de plus en plus le Gardien du Feu. Même si ses rapports avec le Nomins étaient quasi inexistants, il ne pensait pas que ce clan si mystérieux avait autant de problème en interne. Garnyiss... Il n'en avait jamais parlé à quelqu'un, mais avec le temps, il s'était souvenu. Garnyiss était là le jour où Vadrael, contrôlant le corps de Marek, était revenu au Manoir. Il était là le jour où... Hathir était mort. Inconsciemment, Marek associait à présent Garnyiss à la mort de Hathir, même si le dirigeant du Nomins n'avait rien fait à part être au mauvais endroit au mauvais moment...

L'esprit du Gardien de la Terre effleura celui de son frère du Feu. Les souvenirs des tentatives d'assassinat défilèrent dans son esprit. C'était... effrayant. Marek fut presque soulagé de sentir l'entrée imminente d’Iöden. Avant de faire entrer le rôdeur, il posa sa main sur l'épaule de Max et lui dit en souriant:


- Il y a effectivement une place pour toi ici. Je t'en reparlerais après. On frappa à la porte. Entrez!

La porte s'ouvrit. Le garde qui l'avait ouvert s'effaça pour laisser entrer le chef des Rôdeurs. Marek désigna la chaise et le verre devant lui, qu'il remplit de l'autre main.

- Je t'en prie, installe toi avec nous Iöden. Marek se tourna vers Max. Je voulais invité Nickos, comme c'était lui qui dirigeait tes troupes ici. Mais maintenant que monsieur est le dirigeant d'Eirini, il est très occupé. Et en plus, il va bientôt être papa!

Marek leva son verre, imité par ses convives.

- Au nom de feu le Du Mor'ranr Knifr, je voulais vous remercier tous les deux. D'abord toi Max, pour m'avoir aidé quand les temps était durs. Et toi Iöden, ainsi que tes hommes, pour avoir été exemplaire durant votre service chez nous. Ce fut un plaisir de travailler avec vous, et j'espère qu'on pourra se revoir... En des temps plus pacifiques!

Il but une gorgée et reposa le verre plus brutalement qu'il ne l'aurait voulu. Il leva le regard vers le dernier arrivant.

- J'ose espérer que ton séjour ici t'aura plus?





Héhéhé:
 



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 6806
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur


Max
Message Sujet: Re: De terre et de feu [PV Max] | Jeu 28 Mar 2013 - 12:44


Le général déchu fut rassurer par le contact qu’il existait désormais avec son frère et lui rendit son sourire quand il lui confirma qu’il pourrait le rejoindre.
On frappa ensuite à la porte et Ïoden entra dans la salle. Son visage était toujours aussi serein et sûr de lui, comme si rien ne pouvait l’atteindre ; Un beau masque de contrôle en soit. Le gardien se leva pour serrer le nouvel arrivant dans les bras avant de se rasseoir tranquillement.


- Je suis heureux de te revoir mon ami ! lui lança t-il avant de laisser l'homme de feu prendre la suite.

- Je t'en prie, installe toi avec nous Iöden. Marek se tourna vers Max. Je voulais inviter Nickos, comme c'était lui qui dirigeait tes troupes ici. Mais maintenant que monsieur est le dirigeant d'Eirini, il est très occupé. Et en plus, il va bientôt être papa!

Max visualisa rapidement Nickos dans son esprit, il pouvait faire concurrence avec Marek physiquement. Il se souvint également de la magicienne qui l’accompagnait, une petite rousse.

- Je te prierai de bien vouloir le féliciter ainsi que la mère lorsque tu les reverras dans ce cas ! C’est sûr qu’il doit être occupé, surtout que c’est tout nouveau, les couloirs de sa demeure doivent ressembler à une vraie fourmilière.

Leur hôte porta ensuite un toast pour l’aide fournit ainsi que le bon comportement des rôdeurs au sein de la forteresse. Max se félicitait de leur bonne conduite et était surtout fier de Ïoden pour avoir réussi à ‘’tenir’’ les rôdeurs tranquille malgré leur instinct de vengeance.

- Ce fut un plaisir de travailler avec vous, et j'espère qu'on pourra se revoir... En des temps plus pacifiques !

Son frère était dubitatif sur les temps pacifiques qui se mettaient en place. Certes la paix régnera à nouveau en Alagaësia globalement, mais c’était bien connu : les temps de paix servaient ni plus ni moins à frapper plus fort et briser les voiles si fragile de la paix. Ïoden prit ensuite la parole pour répondre au maître des lieux.

-Notre séjour s’est très bien passé, et je parle au nom de tous. On ne s’attendait pas à un accueil aussi fraternel avec vos hommes et nous avons été très bien traité. Nous vous remercions pour cela et notre amitié vous ai acquise.

Le rôdeur n’avait pas l’habitude des mots et bu une bonne rasade de boisson après avoir fait son petit discours. Le gardien sourit de le voir si gêné et essaya d’écourter ce moment.

-En tout cas je voudrais que tu sache que je suis fier de toi, et de vous tous Ïoden. Je pense que vous avez amplement mérité du repos et de rejoindre vos familles, bien qu’elles doivent avoir quelques yeux rivés par ici pour voir si tout se passe bien. Lui dit-il avec un petit clin d’œil.

Il attendit la réponse de Marek. Après tout, ils étaient chez lui, c’était à lui de les congédier ou non s’il n’avait plus besoin d’eux pour le moment.




Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dirigeant du Cam Serarna

Nombre de messages : 14917
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur http://viederoliste.fr


Marek
Dirigeant du Cam Serarna
Message Sujet: Re: De terre et de feu [PV Max] | Lun 8 Avr 2013 - 11:28



Marek se pencha contre sa chaise, buvant une gorgée en écoutant Iöden. Il est réellement satisfait du séjour des rôdeurs à Doru Mor'ranrea. Et fier du comportement de ses hommes à lui. Il avait craint que les soldats du Mor'ranr, rongés par la haine d'avoir perdu leurs terres et leurs amis, se montrent hostiles envers des étrangers, des guerriers qui plus est. Mais non. Les hommes de Max furent accueillit à bras ouverts, et leur séjour fut donc une réussite. Des amitiés s'étaient nouées, et des rumeurs faisaient même état d’enfants nés de père rodeur et de mère moranienne. Mais cela restaient des rumeurs...

"Je pense que vous avez amplement mérité du repos et de rejoindre vos familles, bien qu’elles doivent avoir quelques yeux rivés par ici pour voir si tout se passe bien."

Cette phrase de Max fit rire Marek qui, se penchant vers lui, lui dit:

"Entre nous, j'espère que non. Sinon je devrais remettre en cause mon système d'anti-espionnage!"

Il but une nouvelle gorgée, et cette fois se tourna vers Iöden.

"Et vous allez pouvoir leur dire vous-mêmes comment le séjour s'est passé. Votre présence n'étant plus requise ici, vous pouvez maintenant rentrer chez vous. Si vous le voulez bien sûr! J'ai cru entendre que certains de tes hommes s'étaient... très attachés à certaines personnes ici je me trompe?"

Il lui fit un clin d'œil bien appuyé, alors même que la porte du bureau s'ouvrit doucement, et que Leyra entra dans la pièce. Elle était vêtue d'une longue robe mauve. Le décolleté était discret, pas provocateur, et ses épaules couvertes d'un châle d'un violet un peu plus clair. Ses longs cheveux noirs étaient noués dans un chignon complexe. Sourire aux lèvres, elle s'approcha des hommes.

"Oula, j'interromps une conversation d'homme on dirait! Bonjour messieurs! Elle s'inclina devant Iöden et Max.

- Bonjour madame Krayt." dit le Rôdeur en souriant. Il avait toujours respecté la femme de son chef autant que le chef lui-même.

Leyra n'ayant jamais rencontré Max, Marek se chargea des présentations:


"Max, je te présente Leyra, ma chère et tendre épouse, et la mère des deux bambins que tu as vu toute à l'heure. Mon cœur, je te présente Max, le chef de Iöden, mais également M'Ehiatê Mao. Il se tourna vers Iöden, alors que Leyra tendait sa main vers Max pour le saluer, avant de se placer à côté de son mari. Mon cher Iöden, je te propose d'aller prévenir tes hommes de la nouvelle. Vous n'avez pas de délai pour partir bien sûr, prenez votre temps!"

Non pas qu'il ne voulait plus voir Iöden, mais il devait s'entretenir en privé avec Max et Leyra, et préférait que la nouvelle ne se propage pas trop vite.

*Tu lui as dit?* demanda Leyra à son mari par pensées.
*Il sait qu'il a une place ici, mais ne sait rien de plus. Iöden est arrivé avant que je puisse lui dire.*
*Tu crois qu'il acceptera? Qu'il quittera le Nomins?*
*Il a déjà quitté le Nomins. Sa vie est en danger là-bas. Il y a fort à parier qu'il acceptera la proposition qu'on va lui faire.*
*Et Laïaga? Il sait?*
*Oui oui, ne t'en fais pas.*







Héhéhé:
 



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 6806
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur


Max
Message Sujet: Re: De terre et de feu [PV Max] | Dim 5 Mai 2013 - 15:32


[HRPG : Désolé du grooos retard et de ma petite réponse, je sais pas quoi dire. Avec mon stage qui a commencé, j'ai pas mal de chose à faire..^^']

Max ne put s’empêcher de hausser un sourcil de surprise lorsque son frère insinua que des rôdeurs avaient pris quelques plaisirs particuliers avec des femmes Moranienne. Soupçons que confirma Iöden après que son visage ait viré au vermillon.

- Merci de votre générosité encore une fois. Je pense que quelques hommes pourraient rester ici en effet. Il tourna ensuite la tête, honteux, vers le Gardien de la terre qui ne prit même pas la peine d’ajouter quelque chose.

Au même moment, une belle femme entra dans la pièce, tout sourire.


- Max, je te présente Leyra, ma chère et tendre épouse, et la mère des deux bambins que tu as vu tout à l'heure. Mon cœur, je te présente Max, le chef de Iöden, mais également M'Ehiatê Mao.

- Enchanté de vous connaître Leyra. Vous avez beaucoup de chance d’avoir deux beaux enfants comme ça ! Dit l’ancien général en s’inclinant devant la nouvelle arrivante avant de déposer ses lèvres sur sa main.

Sans plus se faire prier, Iöden prit congé dès que Marek lui suggéra tout en le remerciant une fois de plus pour l’hospitalité. S’en suivit un blanc où Max ne savait plus où se mettre, mal à l’aise devant le couple. Il scruta la pièce et trouva la décoration à son goût, avant de repenser à son propre manoir proche de Carvahall. Il y aurait beaucoup de ménage à faire depuis le temps qu’il n’y avait pas logé.


- Donc c’est d’accord, je peux me joindre à votre cause ? demanda-t-il pour s’assurer qu’il n’aurait pas à nouveau ‘’l’obligation’’ de quitter l’Alagaësia.






Dernière édition par Max le Ven 31 Mai 2013 - 17:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dirigeant du Cam Serarna

Nombre de messages : 14917
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur http://viederoliste.fr


Marek
Dirigeant du Cam Serarna
Message Sujet: Re: De terre et de feu [PV Max] | Mar 21 Mai 2013 - 12:05


[Bon fuck le mémoire, je RP @_@]


Leyra rosit légèrement lorsque Max lui fit un baisemain. Elle n'était pas habituée à de telles civilités ici. L'ambiance du Vanyali, puis du Mor'ranr et maintenant du Cam Serarna avait toujours été bonne enfant. Marek était un chef respecté, respect qui coulait sur elle bien sûr, mais c'était avant tout un ami pour la plupart. Lorsqu'il rentrait dans une pièce, c'était plus une poignée de main qu'un garde à vous qui l'accueillait. Et quand elle croisait des soldats dans les allées de la forteresse, les "Bonjour m'dame Krayt!" était joyeux.

Marek, lui, suivit Iöden du regard alors qu'il quittait la salle. C'était drôle de voir le guerrier se sentir autant mal à l'aise devant son chef. Comme quoi le grand guerrier avait des failles!

- Donc c’est d’accord, je peux me joindre à votre cause ?

[i]Leyra s'assit sur le bord du bureau alors que Marek se pencha, coudes posés dessus et mains jointes.


- Le Cam Serarna a un système hiérarchique très prononcé. Les places dans les Mains sont chères tu sais... Surtout ici, à la Main Principale. Une main, c'est cinq personnes. Comme les cinq doigts de la main comme tu te doutes. Marek posa le poing sur la table, et déploya le pouce. Le pouce, c'est l'Anticheiras. Il s'occupe des soldats, car oui on a besoin de combattant pour maintenir l'ordre localement. Ici, à Kedesor Faivre, l'Anticheiras... et bien c'est moi. Puis il déploya un à un les autres doigts en expliquant. L'index, c'est le Deiktis. Il s'occupe des renseignements. Une question? C'est à lui qu'il faut demander. Ici, c'est un vieil elfe qui tenait lieu de secrétaire au Mor'ranr. Le majeur, c'est le chef. Le Meizon. Il coordonne les actions de la main, et nomme les Meizons des mains secondaires. Notre chef à tous est donc le Meizon de cette main, et c'est Laïaga Sin'Saïen. Je suppose que tu as déjà entendu parler de lui non? Il nous a secrètement aidé lors de l'assassinat de Gawayn. Il m'a fait délivrer de Dras Leona il y a quelques années, j'ai fait de même lorsqu'on a délivré Ellenwen. D'ailleurs ils sont ensemble depuis... Bref. Passons à l'annulaire. L'annulaire, c'est le doigt de l'anneau, le doigt de l'union. Sa propre alliance brillait à ce même annulaire d'ailleurs. Et bien l'annulaire, ou Katevnas, c'est le diplomate, et le juge. Et le juge suprême du Cam Serarna, le Katevnas de Kedesor Faivre...
- ... C'est moi! coupa Leyra, souriant. Donc si tu fais une bêtise, c'est moi qui décide ce qu'on fait de toi... Et Laïaga approuvera ou non bien sur.
- Il reste donc un doigt dans notre main, reprit Marek, l'auriculaire. L'Otikos. Il s'agit du rôle d'espion. Car oui, on a besoin d'espion, même ici. Au début, j'avais pensé à Jenna, la fiancée de Nicko, déjà espionne pour le Du Vanyali Ebrithil à l'époque, mais avec l'enfant qui arrive et les nouvelles responsabilités de mon ancien lieutenant, elle ne peut pas assurer la charge. Aussi... la place est libre. Intéressé?

Il ouvrit un tiroir et sortit deux parchemins. Le premier contenait une liste et l'autre ressemblait plus à un contrat.

- Voici d'abord les 36 Commandements de Kedesor Faivre. Ceux autour de l'Otikos sont vers la fin. Et voici le contrat qu'on a préparé pour toi. Laïaga a déjà signé, il ne manque plus que ta propre signature en bas de ce papier, ainsi que ton nom en haut.

Marek lui tendit une plume et un encrier.

Sur le contrat, on pouvait lire trois paragraphes:



Je soussigné Marek Krayt, Anticheiras de la Main Principale du Cam Serarna à Kedesor Faivre, déclare vivement recommander le Dragonnier Max au poste de Otikos dans la main de Kedesor Faivre. Par cette présente signature, j'atteste de ma confiance en lui | elle (rayez la mention inutile) et me porte garant de son travail. Je prends également toute responsabilité en cas de trahison de cette personne, et lui trancherait moi-même la tête si trahison il y a.
A Kedesor Faivre,
[Signature de Marek]


Je soussigné Laïaga Sin'Saïen, Meizon de la Main Principale du Cam Serarna à Kedesor Faivre, approuve le choix de Marek Krayt quant à son choix concernant le poste de Otikos dans la main de Kedesor Faivre. Par cette présente signature, je me décharge de toute responsabilité en cas de mauvais travail ou de trahison. Et de toute façon, je suis le chef donc c'est moi qui décide.
A Kedesor Faivre,
[Signature de Laïaga]


Je soussigné _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ déclare accepter la proposition pour le post de Otikos à la main de Kedesor Faivre. Par cette présente, je m'engage à respecter les 36 Commandements pour aider à faire régner la paix et la justice en Alagaësia. Je me porte ainsi garant de la fiabilité des hommes et femmes que je choisirais pour m'assister à ma tâche, et sera digne de la confiance qui a été placée en moi.
A _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _,





Héhéhé:
 



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 6806
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur


Max
Message Sujet: Re: De terre et de feu [PV Max] | Ven 31 Mai 2013 - 17:43


- Le Cam Serarna a un système hiérarchique très prononcé. Les places dans les Mains sont chères tu sais... Surtout ici, à la Main Principale.
Max écoutait attentivement les paroles de son frère et fut étonné de l’organisation du Cam Serarna. Son système était atypique mais attirant dans un sens, il ne pouvait expliquer pourquoi.

-[…] Le pouce, c'est l'Anticheiras. Il s'occupe des soldats, car oui on a besoin de combattant pour maintenir l'ordre localement. Ici, à Kedesor Faivre, l'Anticheiras... et bien c'est moi. L'index, c'est le Deiktis. Il s'occupe des renseignements. Une question? C'est à lui qu'il faut demander. [..] Le majeur, c'est le chef. Le Meizon. Il coordonne les actions de la main, et nomme les Meizons des mains secondaires. Notre chef à tous est donc le Meizon de cette main, et c'est Laïaga Sin'Saïen. Je suppose que tu as déjà entendu parler de lui non?

Max haussa légèrement les sourcils. Ce vieux bougre était donc partout, et il avait quitté le Saint-Empire Léonien. Lui qui n’avait jamais aimé la politique, se retrouver à la tête d’une guilde… Quelle ironie du sort !

- Oh oui je le connais bien, un ami de longue date ce vieux grigou ! s’exclama t-il
Le rôdeur restait toutefois concentré et enregistrait toutes les informations que Marek lui donnait, sa femme étant la diplomate et juge de la main principale entre autre et ne put s’empêcher de sourire à l’intervention de Leyra.

- Il reste donc un doigt dans notre main, reprit Marek, l'auriculaire. L'Otikos. Il s'agit du rôle d'espion. Car oui, on a besoin d'espion, même ici. Au début, j'avais pensé à Jenna, la fiancée de Nicko, déjà espionne pour le Du Vanyali Ebrithil à l'époque, mais avec l'enfant qui arrive et les nouvelles responsabilités de mon ancien lieutenant, elle ne peut pas assurer la charge. Aussi... la place est libre. Intéressé ?

Le dragonnier pensait qu’il expliquait la hiérarchie pour que son ami comprenne dans quoi il s’engouffre, pas pour lui proposer un poste à responsabilité. Qui plus est, ça lui portait toujours malheur ce genre de promotion… A l’époque, il était chef des Vardens. Bien que le peuple prospérait doucement, il s’écroula peu de temps après. Ensuite il fut général des armées du Nomins Ageati, où des fanatiques le traqueraient même hors de l’Alagaësia pour le tuer. Mais en même temps, espion pourrait être un avantage, il saurait tout. Et quoi de mieux qu’une multitude d’agents pour savoir ce qu’il se passe, où sont ses traqueurs et qui servent-ils réellement ?

L’anticheiras ouvrit un tiroir et sortit deux parchemins. Le premier contenait une liste et l'autre ressemblait plus à un contrat.


- Voici d'abord les 36 Commandements de Kedesor Faivre. Ceux autour de l'Otikos sont vers la fin. Et voici le contrat qu'on a préparé pour toi. Laïaga a déjà signé, il ne manque plus que ta propre signature en bas de ce papier, ainsi que ton nom en haut.

Marek lui tendit une plume et un encrier et l’intéressé lu attentivement les commandements ainsi que le contrat. Il comprit que ces loustiques avaient déjà anticipé la chose, comment pouvaient-ils savoir ?
Néanmoins, le gardien de la terre était connu pour se poser trop de questions et signa le contrat après avoir rempli ce qu’il fallait.


- Tout d’abord, je vous remercie de votre confiance, je tiendrais mon rôle du mieux que je pourrais soyez sans crainte. Par contre une question me turlupine : Comment saviez-vous que je viendrai ? Laïaga a lu ça dans ses boules de cristal ?






Dernière édition par Max le Mer 18 Sep 2013 - 12:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dirigeant du Cam Serarna

Nombre de messages : 14917
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur http://viederoliste.fr


Marek
Dirigeant du Cam Serarna
Message Sujet: Re: De terre et de feu [PV Max] | Mer 12 Juin 2013 - 11:18



Max doutait. Normal bien sûr. On lui offrait un poste à hautes responsabilités… Mais il signa tout de même le contrat, réjouissant le jeune couple en face de lui. Marek prit le parchemin de son frère Gardien, et combinant son pouvoir et celui de Leyra, qui maîtrisait je le rappelle le vent, il fit souffler un léger vent chaud sur le papier pour faire sécher l’encre.
Il roula le contrat, attrapa un rouleau de cuir et introduisit le parchemin à l’intérieur. Il attrapa un bâtonnet de cire rouge, le pressa entre ses doigts. La chaleur fit fondre la cire, qui coula pour cacheter le rouleau.


« Pratique la condition de Gardien du Feu hein ? »

Il appliqua alors le sceau de l’Anticheiras (une main avec une épée sur la paume). Il fit un geste de la main, les portes s’ouvrirent. Les gardes se retournèrent instantanément. L’un d’eux rentra d’un pas et s’inclina.[/i]

« Monsieur ?
– Apporte ça au bureau de Laïaga s’il te plait ! lui dit Marek en souriant, et en lui lançant le rouleau. Ne tarde pas et veille à ce qu’il n’arrive rien à ce rouleau !
- Bien monsieur ! » répondit le garde qui avait attraper le parchemin au vol.

Il se mit à marcher vite dans le couloir, ses bottes de fer claquant sur le pavé, alors que les portes se refermèrent d’elles-mêmes dans un grincement qui fit penser que tout cela manquait d’huile.

Max vint à poser une question qui fit sourire l’Anticheiras de plus belle.


« Tout d’abord, je vous remercie de votre confiance, je tiendrais mon rôle du mieux que je pourrais soyez sans crainte. Par contre une question me turlupine : Comment saviez-vous que je viendrai ? Laïaga a lu ça dans ses boules de cristal ? »

Laïaga en voyante de foire, cela fit sourire le Gardien du Feu. Le Dragonnier avait de nombreux pouvoir, mais il ne pensait pas que la voyance en fasse partie…
Marek ouvrit un tiroir, encore, et en sortit, encore, un parchemin. Plus petit. Le message que Max avait envoyé et signé M’Ehiatê Mao.


« Lorsqu’elle est annoncée, une visite n’est plus une surprise mon frère. Tu voulais me parler non ? Nous cherchions un Otikos. Je me suis dit que l’occasion était bonne pour te proposer notre poste, au cas où. Et il se trouve que, comme par hasard, tu cherchais à nous rejoindre ! Sacrée coïncidence non ? J’ai demandé à Laïaga de préparer ce contrat, mais rien ne me garantissait que nous allions l’utiliser. Mais ne t’en fait pas. Bientôt, c’est toi qui nous révèleras des secrets qu’on ne connaissait pas ! » conclut-il avec un clin d’œil.

Il leva sa chope.


« A notre nouvel Otikos donc ? »







Héhéhé:
 



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 6806
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur


Max
Message Sujet: Re: De terre et de feu [PV Max] | Mer 18 Sep 2013 - 12:35


[HRPG : Déééésoléééé du retard et que ce soit court, faut que je m’y remette :p ]

Marek finalisait le contrat en le refermant par son sceau. La nouvelle recrue ne put s’empêcher de sourire à la réflexion de son frère. Apparemment, il s’adaptait parfaitement à sa condition de gardien du feu et aucuns signes d’effets secondaires n’étaient visibles. Max l’enviait car tout son corps hurlait de douleur, chacun de ses gestes était une épreuve qu’il redoutait.
Le gardien du feu ouvrit ensuite les portes de la pièce avant de donner ses consignes au garde par rapport à ce bout de parchemin ; comme s’il était précieux. Au pire, ils en signeraient un nouveau !

Quelques minutes plus tard, l’Anticheiras sortit d’un tiroir le petit mot que lui avait fait parvenir Max avant de lui répondre.


« Lorsqu’elle est annoncée, une visite n’est plus une surprise mon frère. Tu voulais me parler non ? Nous cherchions un Otikos. Je me suis dit que l’occasion était bonne pour te proposer notre poste, au cas où. Et il se trouve que, comme par hasard, tu cherchais à nous rejoindre ! Sacrée coïncidence non ? J’ai demandé à Laïaga de préparer ce contrat, mais rien ne me garantissait que nous allions l’utiliser. Mais ne t’en fait pas. Bientôt, c’est toi qui nous révèleras des secrets qu’on ne connaissait pas ! » conclut-il.

Max comprit alors que le sort en avait décidé comme ça, et qu’un magnifique concours de circonstances venait de faire profiter aux deux amis un arrangement imprévu à la base.

« Tu as de la chance qu’on m’ait chassé de Sil’Arn alors ! Bientôt mon ami, le temps d’installer mes affaires et tu auras des potins croustillants à souhait ! »

Il leva sa chope à son tour.

« Au Cam Serarna pour avoir tous les doigts de sa main ! » Ajouta-t-il avec un clin d’œil.

Max espérait qu’ensuite, il pourrait parler tranquillement des Gardiens à Marek, et qu’il ait bien entendu les réponses à ses interrogations…




Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dirigeant du Cam Serarna

Nombre de messages : 14917
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur http://viederoliste.fr


Marek
Dirigeant du Cam Serarna
Message Sujet: Re: De terre et de feu [PV Max] | Mer 25 Sep 2013 - 12:16



Marek vida sa chope d'une traite avant de la reposer sur le bureau en rigolant. Il y eut un petit moment de silence, puis Marek regarda Max de haut en bas (même s'il ne voyait qu'une partie vu qu'il était assis au bureau).

"Sinon, comment s'est passé ta révélation? J'ai entendu dire qu'il y avait un trou du côté d'Urû'bean. J'ai supposé que c'était toi... On dirait que ça a été violent non?"

Marek sourit, se rappelant sa propre révélation.

"Pour te donner une comparaison, la mienne s'est faite sur le balcon de mon manoir au Surda, en pleine nuit. Athor est venu me voir alors que j'étais en caleçon en train de m'entraîner pour passer une insomnie. A l'époque, j'avais pas ignifugé mes vêtements, je te laisse deviner la suite quand mon corps s'est embrasé lorsque j'ai touché la pierre! Charlie, j'ai aucune idée de comment ça s'est passé, j'étais pas là et j'ai jamais demandé. Liv par contre... Comme il s'agit de mon élément opposé, l'eau, mon rubis m'a carrément téléporté à l'autre bout de l'Alagaësia alors que je prenais mon bain... Oui, j'ai le don de me retrouver nu... En tout cas Liv s'est retrouvé emportée par la mer de Teirm aux Beirland... Mais je pense que toi avec ta montagne rasée, tu bats tous les records!"

Il rit de bon cœur en remplissant à nouveau les chopes.


"Des changements physiques? Tu dois être plus résistant je suppose, au même titre que je suis ignifugé?" Il enflamma sa main pour preuve et alluma une bougie en touchant la mèche.

C'était parfois étonnant à quel point les pierres avaient changé le physique de leur Gardien. Marek avait gagné 8°C de température corporelle! Une bénédiction pour Leyra l'hiver, même si l'été il dormait souvent plus loin. L'inverse s'était produit pour Liv, dont le corps avait la même température que les pieds d'une femme la nuit. Oui vous savez, les pieds qu'elle vous colle amoureusement contre les jambes, au même titre que les mains froides sous la chemise! Charlie était surement le plus gênant des quatre. Impossible de prendre un bain avec lui sans se prendre un coup de jus vous imaginez? Enfin Marek s'en fichait, il ne prenait pas de bain avec Charlie. En plus l'elfe noir frimait maintenant que ses cheveux volaient doucement au vent n'importe quand. Bon ok, ça aussi MArek s'en fichait, lui il n'avait pas assez de cheveux pour que ça vole au vent. C'est bon les vol-au-vent d'ailleurs. Oui j'ai faim. Mais il est 12:12 aussi quand j'écris ce bout-là, et je dois être comme Obélix. Tout ça pour conclure sur le fait que les pierres avaient des effets bénéfiques autant que néfastes. Et Marek se demandait vraiment ce que l'Emeraude avait fait du corps de ce pauvre Max...






Héhéhé:
 



Revenir en haut Aller en bas






Contenu sponsorisé
Message Sujet: Re: De terre et de feu [PV Max] |


Revenir en haut Aller en bas

De terre et de feu [PV Max]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brisingr, Chroniques de l'Alagaësia - Forum roleplay :: Alagaësia :: La Crête-
Ouvrir la Popote