AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherFAQ

Partagez|

[Faits divers] : L'affaire de la Kham

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 10941
Âge : 29

Voir le profil de l'utilisateur


Garnyiss
Message Sujet: [Faits divers] : L'affaire de la Kham | Sam 11 Mai 2013 - 0:49


[l'article s'étoffera au fur et à mesure des RPs liés à l'infâme Don Géon]



En ce début de l'Âge du chaos, violence, désespoir et déraison font ressurgir les côtés les plus sombres de l'humanité. Petits délits, corruption et meurtres se multiplient plus vite que les Ombres de Gil'Ead.

Dans un terreau si fertile, la pègre ne peut que prendre son essor et parasiter insidieusement la société. Déjà, ses barons se hâtent d'avancer leurs pions afin de remporter la bataille qu'ils ne cessent de se livrer dans l'ombre.

Parmi eux, un marchand de rêve. Entre ses mains, une poudre rose porteuse de miracle : la Kham. Ses surnoms expliquent à eux seul son succès : Chasseur de Ténèbres, Grain d'Espoir ou plus simplement Oubli. Elle permet à ceux qui la consomment de s'élever au dessus de la vague de malheur et de désespoir qui menace de leur faire perdre jusqu'au goût de la vie.

Quelques pièces sonnantes et trébuchantes pour unique prix de la sérénité... Voilà qui explique son succès là où les rares grains circulent. Voilà qui la rend suspecte aux yeux des esprits raisonnés. Voilà qui rend son créateur et le mystère dont il s’entoure encore plus suspects.



Véritable identité :Inconnue
Age : La quarantaine
Race : Humaine
Description :

Don Géon est un fin escrimeur doublé d'un tacticien tout à fait respectable et sans la moindre pitié. Dans le milieu, il se murmure qu'il tremperait également dans la sorcellerie.

Physiquement, il est de taille moyenne avec une musculature taillée par et pour le maniement de longues épées à deux mains. Au premier regard, son visage suscite généralement une certaine fascination. L'oeil ne peut s'empêcher de remarquer les tatouages qui se mêlent aux cicatrices. Il en vient finalement à se demander où commencent les premiers et où finissent les secondes. Au deuxième regard, l'impassibilité de ses traits ne peut que susciter un sentiment de malaise tant ils semblent artificiels.

Le regard de Don Géon achève de donner à ce tableau son côté sinistre. Il semble arracher un à un les lambeaux de tissus et de vêtements jusqu'à atteindre les tréfonds de l'âme elle-même. Le tout avec une concupiscence qu'il ne cherche pas à dissimuler, bien au contraire…



Véritable identité :Inconnue
Age :Dans la fleur de l'âge
Race : Humaine
Description :

Aux yeux de tous, Don Juan est un esthète comme il est rare d'en croiser en ces temps troubles, et encore moins en dehors des luxueux manoirs urbains. Tout chez lui respire le raffinement et l'excentrisme que seuls les riches peuvent se permettre.

Don Juan se pare en toutes circonstances d'un élégant kimono de soie sombre égayé d'une écharpe aux couleurs vives qui souligne sa silhouette longiligne. Chaque matin, il prend grand soin de laver, peigner et parfumer ses longs cheveux bruns. Ce rituel s'achève sur le choix du ruban avec lequel il nouera sa chevelure ondoyante. Il est en effet impossible pour Don Juan de songer à sortir de ses appartements avec la moindre petite imperfection dans son apparence.

Le jeune homme ne se réduit néanmoins pas à sa seule apparence. Il possède la ruse du renard, la langue du poète et le cœur de l'artichaut dès qu'il se retrouve en présence d'une dame. Ses manières raffinées ainsi sa délicatesse font de Don Juan l'antithèse de Don Géon. C'est donc tout naturellement que ces deux contraires soient destinés à s'affronter. L'un avec l'épée, l'autre avec le Verbe…



Véritable identité :Inconnue
Age :Quelque part aux alentours de la vingtaine
Race : Humaine
Description :

Jon est un jeune home de taille moyenne, à peine sorti de l'adolescence. En dépit de tous ses efforts, sa barbe refuse désespérément de pousser, contrairement aux cheveux bruns qui entourent son visage. Deux yeux bruns, pétillant d'optimisme et de rêves viennent rajouter à l'insouciance que Jon dégage.

Toute aussi flagrante est son appartenance à la haute bourgeoisie, sinon à une famille de riches commerçants. Cuirs d'excellentes factures et fourrures composent l'essentiel de sa garde robe d'hiver. Signe d'une grande prudence – ou d'une angoisse – vis-à-vis du climat actuel, Jon dissimule sous ses vêtements un haubert et porte au coté une épée ouvragée.

A y accorder une seconde pensée, l'épée semble davantage sortir d'une tenue d'apparat que du râtelier d'un maître d'arme. Jon semble d'ailleurs y être aussi habitué qu'au haubert, c'est-à-dire pas du tout. Il ne cesse de rectifier constamment la position de l'un comme de l'autre. Que les deux soient les conséquences visibles de parents inquiets pour un fils détaché de certaines réalités ne serait guère étonnant.  







[justify][font=Comic Sans ms][color=#ffb22e]

Les efforts de Don Juan semblent avoir porté leurs fruits d'une manière bien surprenante. Le gentilhomme espérait que les affiches placardées sur les murs attireraient une foule de mercenaires.

Seul un pentuor se présenta finalement au Dragon Celeste : Garnyiss Bar'H'Ahin, membre éminent de la Compagnie des Sables Dansants, la mystérieuse Abysse Ac'trian et Winitran, Chevalier des Larmes dont la dame à ses côtés n'avait rien d'une guerrière. Une bien maigre compagnie pour affronter le baron de la pègre et ses hordes de sbires. L'entreprise serait-elle vouée à l'échec que la chose ne serait guère surprenante.

Ce fut sans compter sur les oreilles indiscrètes et la Kham elle-même. Oui, vous avez bien lu ! Cette poudre rose su se ménager  une entrée remarquée par l'entremise d'un certain Jon, le propre cousin de Juan. Il n'en fallu guère plus pour attirer l'attention d'une poignée de clients éminents.

La dragonnière et membre de la Cam Sernara, Hally Briegan ainsi que deux ex-souverains incognitos en le personne d'Ellenwen et de Pierrot se mêlèrent à l'équipée.  

Désormais forte d'une petite dizaine de membres, celle-ci ne tarda pas à quitter la taverne sous la férule de Don Juan.  Quelques heures à vol de dragon plus tard, les valereux compagnons d'aventure arrivèrent enfin non loin de l'antre de Don Géon, le sinistre domaine de Black Kurail.








Revenir en haut Aller en bas

[Faits divers] : L'affaire de la Kham

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brisingr, Chroniques de l'Alagaësia - Forum roleplay :: Préambule :: Encyclopédie :: Divers-
Ouvrir la Popote