AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherFAQ

Partagez|

Achats dangereux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Infiltrée du Cam Serarna

Nombre de messages : 3604
Âge : 26

Voir le profil de l'utilisateur


Hally
Infiltrée du Cam Serarna
Message Sujet: Achats dangereux | Sam 11 Mai 2013 - 17:38


Elle avait perdu l'habitude de voyager à cheval. Le voyage lui avait paru long, mais cela lui fit du bien de rester à terre, de croiser des gens, parler. Sur le dos d'un dragon, on ne croisait personne, la route se faisait rapidement, sans arrêts. Là, elle en profita pour parler aux voyageurs et pour leur poser des questions. Car sa vie n'était pas celle de tout le monde, et elle voulait savoir ce que les gens disaient. Ce qu'ils pensaient de tous ces événements qui avaient déchiré le pays ces dernières années.
Hally s'était coupée du monde, et aujourd'hui, elle le regrettait plus que jamais. Les gens avaient l'impression d'être dans d'une crise sociale, politique, dont ils ne voyaient pas le bout.

- Les temps sont encore durs, mais peut être est-ce la fin de toutes ces guerres qui nous arrachent ceux qu'on aime ! Par les esprits du bien, laissez nous enfin en paix !

La jeune femme n'avait su que répondre à la femme qui lui avait dit ça. Elle avait perdu son fils à la guerre, son mari et ses parents avaient succombé à la maladie. Ces dernières années avaient été très longues pour la pauvre femme. Elle n'avait même pas 40 ans, elle en paraissait au moins 20 de plus !
La dragonnière avait aidé la femme à rattacher son chariot sur ses chevaux - la seule richesse qui lui restait - avec son fils, puis elle s'en était allée. Vers la capitale. Urû'Baen.

Après une demie journée de voyage supplémentaire, elle fut enfin aux porte de la ville. Ses gants étaient bien mis, sa cape cachait ses formes, et sa capuche son visage.
Elle avait décidé de voyager avec une selle cette fois ci. Xuri avait râlé quelques temps, puis elle s'était laissée faire. Hally avait besoin de transporter son arc et son carquois, son épée, et des vivres. La selle s'était donc montrée inévitable.
Quand elle fut devant les soldats qui gardaient la porte, ils virent du premier coup d'oeil les armes qu'elle transportait. Ils comprirent très rapidement que ça n'était pas des armes de première main. L'épée avait été forgée sur mesure pour la jeune dragonnière quand elle n'était qu'une simple humaine, et l'arc était un cadeau de Marek ... En d'autres termes, Hally n'était pas une voyageuse comme les autres.
Méfiants, les gardes l'arrêtèrent.

- Halte là ! Que venez-vous faire à Urû'Baen ?

Hally leva la tête, abaissa sa capuche et accorda à l'homme le plus beau de ses sourires. Ses yeux azurs plongèrent dans ceux du soldat qui, surpris, ouvrit la bouche.

- Bonjour messieurs. Je ne suis qu'une simple voyageuse qui rend visite à a famille. Et qui vient faire quelques achats.

Le premier garde, toujours pas remis de la beauté de la nouvelle venue fut incapable de répondre. Le deuxième prit la parole, essayent de paraître le plus sur de lui possible. Il bomba le torse, et s'exclama :

- Tant que vous nous apportez pas les ennuis m'dame, nous, ça nous va !

- Loin de moi l'intention d'apporter des problèmes à la capitale, ne vous en faites pas.
- Très bien, il hocha la tête, satisfait. Vous pouvez passez. Bon séjour à Urû'baen !
- Merci, bonne journée à vous !

Hally caressa Xuri pour qu'elle comprenne qu'elle pouvait reprendre la route. Dans son dos, elle sentit le regard des deux hommes la suivre, ce qui la fit sourire pendant qu'elle remettait sa capuche sur son visage. La discrétion était de mise aujourd'hui, et même si son visage n'était pas vraiment connue, elle préférait ne pas prendre le risque que quelqu'un sache qu'une dragonnière était venue faire un tour dans la ville.
Elle avança au trot quelques instants, puis trouva ce qu'elle cherchait. On disait de cet herboriste que sa courtoisie n'égalait que sa discretion. En bonus, il était considéré comme l'un des meilleurs dans son métier. C'est exactement ce qu'il lui fallait.
Elle descendit du dos de sa jument, l'attacha à un poteau prévu pour les montures à gauche de l'entrée du magasin. Elle laissa ses armes sur la selle sans oublié de lancer un petit enchantement pour qu'ils ne paraissent aux yeux des plus curieux comme deux armes de fortune, mais récupéra son or.
Sans oublier de dire à sa jument qu'elle reviendrait rapidement, la dragonnière entra. La hauteur du plafond surprit la jeune femme. Mais c'était avant de voir le nombre de fiole, d'ingrédients qui se trouvaient sur les nombreuses étagères du magasin. C'était une véritable caverne d'Ali Baba - même s'il existe pas en Alagaësia.
Plus sur que jamais de trouver tout ce dont elle aurait besoin pour reconstituer tous les poisons et remèdes que Djenka lui avait appris à concocter, elle se laissa aller à la visite de cet immense magasin, lisant sur des écriteaux des noms de plantes dont elle n'avait encore jamais entendu parler.
Finalement, elle passerait peut être plus de temps que prévu dans le magasin ...



Merci Maya !
Montrons que nous préférons mourir debout plutôt que de vivre à genou. 
Si la mort vient me prendre aujourd'hui, je suis prête.

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 5435
Âge : 22

Voir le profil de l'utilisateur


Kylar Stern
Message Sujet: Re: Achats dangereux | Dim 12 Mai 2013 - 18:15


    Kylar se retrouvait dans son magasin après une belle matinée de travail. Ce matin là il s'était réveillé en hat lorsqu'il avait entendu la sonnette de son magasin résonner dans la grande pièce du dessous il s'était encore endormis dans la réserve. La fatigue était son plus grand ennemi, il passait ses nuits dans sa réserve à traiter des commandes et à ranger ses marchandises. Certes il élaborait de temps un temps un nouveau poison ou une potion révolutionnaire contre toute sortes de choses. Il était réputé (grâce à ses parents) pour être le meilleur et il devait le rester. Il ne voulait pas ternir son nom.
    Ce matin là lorsqu'il s'était réveillé un soldat s'était présenté à lui en lui expliquant qu'il avait un problème contre de mal au dos à cause de son armure. Kylar lui avait donc donné une potion supprimant les maux de ce pauvres soldats et lui avait conseillé de prendre un ou deux jours de repos car sa potion ne supprimait pas les effets. Il n'était pas magicien.
    Ah la magie... Il ne l'aimait pas beaucoup de pars son expérience personnelle. Il préférais les armes blanches. Avec ça on à pas de panne et ce n'est pas risqué pour celui qui l'utilise. Doublé de poisons, une arme faisait parfois plus de dégâts qu'un simple sort. Il avait réussit quelques contrats grâce à une petite dague empoisonnée bien placée. Il aimait son métier, seulement il aimait également son métier d'herboriste. Il était un paradoxe complet car venu le soir il enfilait ses vêtements d'assassin et semait la mort, mais venu le matin il se parait de ses vêtement de simple herboriste et sauvait des vies. Le jeune homme aimait beaucoup sa vie.
    Cependant il devait toujours se rendre dans la Hadarac pour trouver le repaire de son nouveau clan afin d'être intégrer de manière officielle. Il avait hate de pouvoir fermer sa boutique ou de prendre un remplaçant pour qu'il puisse partir en voyage.

    Le bruit de la sonnette le sortit de ses rêveries et il posa la caisse qu'il tenait pour entrer dans la pièce principale de son magasin. Une jeune femme parcourait du regard tous ses ingrédients. Il remarqua que la jeune femme avait un oeil expert et avisé. Elle touchait certains bocaux tandis qu'elle lisait l'étiquette d'autres qui était bien plus toxique et dangereux. Il attendait patiemment qu'elle ai fini son petit tour de sa boutique et lorsqu'elle eu vu presque toutes se fioles, il lui adressa enfin la parole et lui dit :


    "Bien le bonjour, puis-je vous renseignez ?"






Dernière édition par Kylar Stern le Lun 13 Mai 2013 - 20:17, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Infiltrée du Cam Serarna

Nombre de messages : 3604
Âge : 26

Voir le profil de l'utilisateur


Hally
Infiltrée du Cam Serarna
Message Sujet: Re: Achats dangereux | Lun 13 Mai 2013 - 16:42


Trop absorbée par ses recherches, Hally ne vit pas le commerçant à qui appartenait le magasin arriver. Elle lisait avec attention toutes les étiquettes. Tandis qu'elle s'attardait sur les inconnues en imaginant à quoi elles pouvaient servir, elle ne put s’empêcher de sourire quand elle trouvait des ingrédients qu'elle connaissait, et même besoin.
Après quelques minutes, elle eut fait presque tout le tour du magasin. Son rapide coup d'oeil l'avait impressionné. Elle n'était jamais entrée dans un magasin aussi riche ! Mais après tout, elle était dans la capitale, ici, tout devait être plus grand que partout ailleurs !

"Bien le bonjour, puis-je vous renseignez ?"

Hally leva la tête vers l'homme. Doucement il s'était approché d'elle après l'avoir laissée visiter. Mais maintenant, ils devaient passer tous les deux aux choses sérieuse.
Son sourire, simple politesse, ne pouvait cacher à quelqu'un un tant soit peu observateur le sérieux dans les yeux de la dragonnière.

- Bonjour. J'ai entendu parler de votre magasin, et je comprend aujourd'hui pourquoi il est aussi bien réputé ! C'est incroyable tout ce que vous avez ici !

Hally refit le tour du magasin du regard puis revint au vendeur, sourire disparu.

- Toutefois, seulement certains d'entre eux m’intéressent.

Elle regarda à sa gauche, en fixant les racine d'aconit. Quelques grammes de ces racines pouvaient s'avérer être mortelles ... Au moins, elle avait fixé les bases ! Elle attendit de voir comment Kylar réagissait avant de continuer. La liste n'était pas vraiment longue, mais elle contenait des ingrédients parfois rare, mais presque à chaque fois dangereux. Pour les autres, ils n'étaient que les antidotes de ceux qui tuaient.
Mettant en évidence sa bourse pleine, elle continua.

- Je suis prête à payer le prix qu'il faudra ... Mais les plantes dont j'aurais besoin ne sont probablement pas celles qu'on vous demande habituellement.

Kylar n'eut aucune réaction. Il attendait juste la suite. Hally le comprit, et continua donc sans attendre.

- Il me faudrait du houblon, des fruits de chèvrefeuilles, des graines de colchique ou Tue-chien, je ne sais pas comment vous l'appelez par ici, je n'en ai pas vu ... Hally se tut. Sa liste serait longue. Peut être préféreriez vous que je vous fasse une liste. A condition qu'elle reste confidentielle.

Cette fois ci, elle ne reprit pas. Elle voulait une réponse. Elle avait entendu parler de cet homme discret, son manque de réaction face à des plantes mortelles, et surtout son instinct lui dictaient de lui faire confiance, mais elle ne foncerait tout de même pas dans la gueule du loup sans prendre aucune précaution.



Merci Maya !
Montrons que nous préférons mourir debout plutôt que de vivre à genou. 
Si la mort vient me prendre aujourd'hui, je suis prête.

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 5435
Âge : 22

Voir le profil de l'utilisateur


Kylar Stern
Message Sujet: Re: Achats dangereux | Lun 7 Oct 2013 - 23:42


    Kylar écouta la jeune femme lui détailler ce qu'elle voulait, à l'écoute de certains ingrédients il eu directement des listes de poisons qui surgissaient dans ses pensées. Son sourire bienveillant ne s'effaça pas de son visage mais il savait qu'il avait affaire avec quelqu'un qui ne comptais faire du thé.

    Cette jeune femme lui avait précisé qu'elle savait mettre le prix pour les ingrédients. cela voulait donc dire qu'elle voulait simplement qu'il se taise sur sa commande quitte à y mettre le prix. Il est certains que cette association de plante ne lui était pas beaucoup demandée, d'habitudes les personnes qui viennent chez lui ou qu'il va consulter son bien plus normale et veulent des ingrédients de bases.

    Cette femme voulait concocter plusieurs poisons et Kylar allait pouvoir s'amuser un peu en la mettant quelque peu mal à l'aise.

    -Bien-sûr que je peux vous fournir ce que vous chercher si je suis si bien réputé je dois bien avoir dans un coin de ma boutique les ingrédients qu'il vous faut pour... Pour faire quoi déjà ?

    Il fit semblant de se remémorer la liste des ingrédients et de concocter mentalement des potions.

    -Je ne vois pas très bien ce qu'une jeune femme comme vous peut faire avec tous ces ingrédients. Vous connaissez peut-être une nouvelle recette que j'ignore.

    Il pris une expression de visage qui lui donnait un air très intéressé pour lui faire croire qu'il voulait à tout prix lui soutirer des savoirs médicinaux.

    -Bien-sûr que cette liste restera confidentielle, je suis herboriste pas tenanciers d'un bar, je ne raconte pas à mes clients ce que certains me raconte. J'en ai déjà entendu des belles vous savez...




Revenir en haut Aller en bas
avatar

Infiltrée du Cam Serarna

Nombre de messages : 3604
Âge : 26

Voir le profil de l'utilisateur


Hally
Infiltrée du Cam Serarna
Message Sujet: Re: Achats dangereux | Mar 29 Oct 2013 - 3:20


L'herboriste n'avait sans doute pas l'habitude d'avoir affaire à des commandes comme celle de Hally, mais cela ne l’étonna apparemment pas ... Du moins, rien dans son visage ne paraissait trahir une certaine hésitation ou une surprise quelconque !
Hally sourit face à ce visage qui restait de marbre -mis à part ce sourire figé. Cependant, les questions qui suivirent transformèrent le sourire de la dragonnière en rictus irrité.

- Je ne vous prend pas pour un idiot, alors s'il vous plait, veuillez bien faire de même avec moi.

Il connaissait sans doute les réponses à ses propres question, et qu'il ai essayé de lui soutirer des informations ainsi ne plaisait pas vraiment à Hally. Des qu'elle avait expliqué qu'elle paierait le prix qu'il fallait, il avait compris que son silence faisait parti de ce prix, et les questions étaient bien sur proscrites !  

- Si la recette que j'ai en tête vous aie inconnue monsieur, c'est que vous ne devez sans doute pas être un aussi bon herboriste qu'on le dit. Et j'espère pour vous que vous n'êtes pas du genre pipelette. N'oubliez pas que l'ouïe est un sens qu'on perd très facilement ... Et une jeune femme comme moi, comme vous le dites, en connait quelques rayons sur ce sujet. Ca serait dommage de ne plus pouvoir écouter les histoires de vos clients les plus bavards, vous ne croyez pas ?

Tout sourire disparu, Hally planta ses yeux bleux dans ceux du vendeur. Elle ne rigolait pas, et il avait comprit à qui il avait à faire depuis quelques minutes déjà, il devait maintenant comprendre que la pitié n'était pas vraiment dans ses habitudes.
Après quelques secondes de silence, elle se détendit, et continua.

- Ainsi nous disions. Je peux vous faire confiance ?



Merci Maya !
Montrons que nous préférons mourir debout plutôt que de vivre à genou. 
Si la mort vient me prendre aujourd'hui, je suis prête.

Revenir en haut Aller en bas






Contenu sponsorisé
Message Sujet: Re: Achats dangereux |


Revenir en haut Aller en bas

Achats dangereux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brisingr, Chroniques de l'Alagaësia - Forum roleplay :: Alagaësia :: Urû' baen-
Ouvrir la Popote