AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherFAQ

Partagez|

Rencontre farfelue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 5435
Âge : 22

Voir le profil de l'utilisateur


Kylar Stern
Message Sujet: Rencontre farfelue | Mer 25 Sep 2013 - 15:11



    C'était une petite ruelle sombre dans laquelle les maisons étaient très serrée, cependant une petite source de lumière apportait un brin de clarté à la scène. Une ombre de profila sur le mur, cette ombre se mit à bouger rapidement pour finalement disparaître et laisser place à une silhouette peu humaine. Cette créature était un mélange entre un urgal et un humain. Cependant vu sa démarche il devait sans doute être soit handicapé soit blessé. La deuxième option paraissait fort plausible étant donné qu'une traînée rougeâtre semblait le suivre.

    Une seconde ombre s'était dessinée sur le mur celle-ci était plus grande et courait de façon rapide mais sans aucun son. Un homme tout de noir vêtu fit son apparition la ou le demi-homme venait d'arriver. Cette silhouette était haute et fine. Elle portait un ensemble noir ainsi qu'une capuche ce qui empêchait de voir son visage. La silhouette pointa un doigt vers sa cible et celle-ci stoppa net sa course. L'homme pu se rapprocher de l'hybride, il se plaça derrière lui pour lui adresser la parole.


    -Alors comme ça on essaie de voler la caisse d'une petite herboristerie ? C'est mal tu sais ?
    -Excusez-moi seigneur ! Je veux juste nourrir ma famille, en plus ce n'est pas grand chose je n'en aurait que pour quelques jours !
    -Certes tu est dans le besoin mais le vol n'est pas un acte acceptable selon moi. C'est bien dommage pour ta famille qui ne touchera jamais cet argent volé indignement.
    -Qu'allez vous me faire seigneur ?
    -Oh mais c'est très simple je vais exercer mon métier.

    La silhouette planta une petite dague dans le dos du voleur et celui-ci émit de faibles bruit qui ressemblait à des gargouillis de nouveau-né. Lorsque la dague fut enlevée le demi-homme s'écroula par terre.

    L'assassin fouilla le cadavre et récupéra ce qui pourrait lui être utile. Il récupera ce qu'il lui avait pris, c'est à dire la caisse de son magasin, ensuite il trouva également quelques armes blanches, un petit couteau qui avait l'air émoussé et toutes sortes d'objets tranchant. Tout ce matériel ne lui était d'aucune utilité, il jeta tout dans ce qui servait d'évacuation des eaux puis sauta sur le mur de la maison de sa gauche pour ensuite sauter sur le mur de droite et ainsi de suite jusqu'à ce qu'il arrive sur les toits.

    Kylar regarda l'horizon, il se plaisait bien à Uru'baen. Cette ville était magnifique selon lui et quelle facilité de déplacement sur les toits de cette belle cité. Il pouvait aisément se rendre dans tous les quartiers de la ville tout en évitant les problèmes des rues bondées. Grâce à son entrainement il savait se mouvoir de façon très rapide mais aussi ne pas se faire repérer. Il se rendait souvent dans le quartier riche pour simplement voler de l'or ou des choses qui pourrait l'enrichir. Il prenait aussi quelques contrats dans cette partie de la ville. Son ancien maître l'avait mis en relation avec plusieurs nobles ou notables de la ville qui lui donnait du travail de façon régulière.

    Il adorait s’acquitter de ce genre de tache. Pour lui tuer était devenu un jeux dangereux mais tellement attractif. Le nom qu'il s'était donné était totalement ridicule, cependant il était efficace pour tout le monde, ses clients pouvaient parler de lui sans aucune crainte car personne n'aurait pu deviner de quoi ils sont réellement en train de débattre et personnes ne pourrait se douter que le petit herboriste de la cité si gentil et affectueux était en réalité la Sardine aiguisée qui s'occupait d'un bon nombre d'affaire de meurtre en tout genre.

    L'assassin descendit du toit à hauteur de son magasin il y pénétra facilement par la cour arrière la ou personne ne pouvait le voir. Il remonta dans sa maison et se changea, il remis ses vêtement de citadins sans oublier de rester armé. Il gardait sans arrêt sur lui des petites doses de poisons et antidotes qu'il pouvait utiliser à tout moment. Sa poche ventrale qui était en fait une bande de tissus qu'il enroulait au tour de son torse contenait toujours des ingrédients indispensable à la plupart des potions. Avec ses potions et une simple dague ils avait se défendre contre n'importe quel type d'adversaire. Même les adversaires de types magique car il avait des potions pour neutraliser leurs effets.

    Le jeune garçon sortit de son magasin tout en fermant sa porte et en mettant une petite pancarte fermé sur la vitrine. Il se baladait dans les rues tranquillement. Dans une rue il tomba sur un jeune garçon qui essayait de voler de la nourriture à une vieille dame, il voulut aider mais le jeune s'enfuit trop vite pour lui, enfin pour l'herboriste qu'il était.

    Kylar se retrouva dans une rue adjacente à celle de son magasin lorsqu'il vit un personnage pas comme les autres. Un homme assez grand se dressait devant une petite échoppe et parlait tou seul. Le jeune homme s'approcha de lui et lui demanda si tout allait bien ou si il voulait de l'aide pour quelque chose car cet étrange personnage semblait être en colère contre quelqu'un ou quelque chose
    .






Dernière édition par Kylar Stern le Mer 25 Sep 2013 - 21:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 10942
Âge : 30

Voir le profil de l'utilisateur


Garnyiss
Message Sujet: Re: Rencontre farfelue | Mer 25 Sep 2013 - 17:04


" Non non, tout va bien, merci. ", fit distraitement Garnyiss sans cesser de foudroyer la porte des yeux." Juste une vieille connaissance qui fait la sourde oreille et refuse de m'ouvrir sa porte. Je reviendrai plus tard quand il se sera calmé, au lieu d'ameuter tout le voisinage."

S'il ne radotait pas tout seul, Garnyiss n'en était pas moins contrarié par cette porte obstinément close. A défaut de fracasser ses orteils contre l'épais panneau de bois, il apostropha vivement l'ouverture d'une fenêtre à l'étage:

" Ce n'est que partie remise, vieille carcasse !"


Lorsque le mercenaire se détourna enfin, ce fut pour constater que celui qui l'avait accosté précédemment n'avait pas poursuivi son chemin. Un soupçon d'agacement vint se s'ajouter à celui déjà présent. Contre lui même tout d'abord pour s'être ainsi produit en spectacle dans la rue - tout compte fait, il aurait peut-être du essayer de la défoncer cette porte - et contre l'autre pour être resté là comme une vieille commère.

Ce dernier sentiment s'atténua néanmoins une fois que Garnyiss eut rapidement détaillé son visage et surtout ses yeux. Difficile de ne pas les remarquer ni même de les oublier. Ils appartenaient à ni plus ni moins qu'à l'herboriste de talent repéré il y a peu par les yeux des Sables Dansants : Kylar Stern. Oh bien sûr, il ne réduisait pas juste à ça, loin de là et c'était précisément ce qui intéressait la Compagnie.


" Oh, mais vous êtes Kylar Stern, n'est-ce pas ? L'un des meilleurs herboristes de la région, non ? ", commença-t-il en feignant la surprise et l'enchantement de celui qui tombe par hasard nez à nez avec ce qu'il cherchait." Il est peut-être un peu tard pour ça mais je demandais si vous auriez des feuilles de thé d'Assam. Ceux que j'ai visité m'ont dit qu'ils ne se procuraient pas ce genre de plantes exotiques..."


L'herboriste renommé en question ne serait sans doute pas dupe. Le thé n'était qu'un prétexte pour aller loin des oreilles indiscrètes et achever de remplir quelques formalités tant qu'il était dans le coin. Décision avait été prise à l'unanimité que perdre un potentiel Maître des Poisons dans des sables mouvants était une prise de risque stupide. Les potentiels avec les nerfs et la volonté adéquate se faisaient trop rares pour se permettre une telle chose...










Dernière édition par Garnyiss le Mer 25 Sep 2013 - 18:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 5435
Âge : 22

Voir le profil de l'utilisateur


Kylar Stern
Message Sujet: Re: Rencontre farfelue | Mer 25 Sep 2013 - 18:04



    Kylar avait observé l'homme tandis qu'il continuait à faire son cirque devant cette porte close. Drôle de bonhomme se dit-il, il resta la en attendant que l'homme daigne lui parler car il n'aimais pas qu'on l'ignore et même si il souriait ses poings étaient fermement serré du fait que l'on voyait ses jointures. Lorsque l'homme se retourna vers lui il sentit un regard de mépris ou plutot d'agacement. Il analysa rapidement cet homme, il avait l'air d'être un guerrier, de grande taille avec une bonne armure, il avait sans doute connu moult combat car il avait remarqué quelque cicatrice sur ses avant bras qui n'était pas protégé. Sans doute car ils se trouvaient dans une grande ville.

    Si jamais ce mercenaire (sans doute) venait à l'attaquer il n'aurait aucun mal à l'exterminer. Il sourit encore plus dès qu'il eu compris ce détail.

    Cependant lorsque son interlocuteur l'eu regardé plus en détail il le reconnu. Kylar en fut étonné car il ne se savait pas célèbre. Certes les petites gens le connaissaient très bien car il soignait bon nombre de malade, mais qu'un homme venu de nulle part le reconnaisse c'était bizarre. Il fit comme si de rien n'était et trouva normal qu'on le reconnaisse.


    -Oui c'est bien moi. Le meilleur je ne dirais pas, je dirais plutôt le seul. Lorsqu'il n'ont qu'une seule denrée à proximité les gens on tendance à la surestimer.

    L'homme lui demanda si il avait des feuilles de thé d'Assam. Bien-sur qu'il en avait, il avait un nombre d'ingrédient incroyable dans sa boutique bien que personne ne sache vraiment tout ce que ces ingrédients pouvaient faire si on les combinaient d'une certaine façon. Il répondit donc favorablement à cette requête et dit à l'homme :

    -Et bien suivez-moi, mon magasin se trouve juste à deux pas. Vous avez de la chance car j'ai eu ma commande il y a peu et vous serez le premier à en acheter.

    Pas étonnant qu'il ne vendent pas cet article il le gardait pour lui car grâce a cette feuille de thé il pouvait créer un poison capable d’arrêter le cœur de ses victimes à cause d'un trop plein de caféine.

    Il se dirigea vers son échoppe et sortit sa clé, il ouvrit la porte silencieusement et la petite cloche sonna dans la pièce sombre. Il se dirigea vers sa réserve en expliquant à son client qu'il ne devait toucher à rien car beaucoup d'ingrédients sur les murs étaient hautement toxique et dangereux. Il arriva dans sa réserve pris une autre dague qui était posée sur son établis et alla chercher les feuilles de thé. Lorsqu'il revint il s'assura d'avoir les bon poisons pour faire parler cet homme et le paralyser si jamais il devenait trop violent ou qu'il s'avérait être ce qu'il n'était pas.
    Il revint dans sa boutique avec les paquets emballé dans un genre de papier kraft pour éviter le contact avec la marchandise.


    -Voilà vos feuilles de thé, vous me devez 100 couronnes






Dernière édition par Kylar Stern le Mer 25 Sep 2013 - 21:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 10942
Âge : 30

Voir le profil de l'utilisateur


Garnyiss
Message Sujet: Re: Rencontre farfelue | Mer 25 Sep 2013 - 20:05


" On dirait que la chance me sourit enfin !" remarqua Garnyiss à voix haute avant d'emboiter le pas à l'herboriste. Si les choses ne tournaient pas comme prévu, il aurait au moins la consolation de pouvoir savourer un thé de qualité au lieu de jus de chaussette à base d'ingrédients d'origine douteuse. Certains alchimistes s'étaient même mis en tête de concocter des boissons à base des ressources locales, d'où la satisfaction du mercenaire à l'idée de pouvoir se constituer une réserve personnelle...


L'herboristerie se révéla en tout point conforme à ce qui lui avait été rapporté et pourtant, Garnyiss ne put s'empêcher d'être impressionné par la quantité de bocaux, sachets autres récipients impeccablement alignés le long des murs. Un mélange de fragrances flottait dans l'air et lui apportait une touche de fraicheur inattendue.

" Ne vous inquiétez pas, je garderai mes mains dans mes... ", rassura-t-il l'herboriste. Peine perdue, ce dernier avait déjà disparu dans son arrière boutique. " ...poches. "


L'avertissement était inutile pour Garnyiss. Il n'était peut-être pas un as en herboristerie mais possédaient des connaissances honnêtes en la matière. Suffisamment pour mesurer à quel point ce serait une mauvaise idée de mettre ses mains dans une fournée de delphinium mais pas assez pour apprécier à sa juste valeur l'ampleur de la collection de plantes de Kylar Stern. C'était dommage, convint-il intérieurement. Suffisamment pour le motiver à se lancer dans l'herboristerie ? Sûrement pas, convint-il en laissant son regard flirter avec les bocaux.

L'herboriste arriva sur ces entrefaites, les feuilles soigneusement emballées. Détail fort peu emballant, le prix s'était lui aussi emballé. Non sans rechigner intérieurement, il sortit sa bourse et déposa la somme convenue sur le comptoir.


Le métal luisit d'un pâle éclat tandis que les pièces roulaient et tintaient les unes contre les autres. Toutes étaient frappées à l'effigie du prince du Surda à l'exception d'une seule. Perdue au milieu des autres, cette pièce-ci n'arborait qu'un œil d'où coulaient trois larmes.

" Encore merci pour le thé !", s'exclama Garnyiss avant de demander avec un regard entendu :

" Le compte y est-t-il ?"








Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 5435
Âge : 22

Voir le profil de l'utilisateur


Kylar Stern
Message Sujet: Re: Rencontre farfelue | Mer 25 Sep 2013 - 21:19



    Kylar souriait toujours lorsque son client pris son achat et déposa sur le comptoir la somme demandée. Certes l'herboriste avait demandé un prix assez exorbitant mais sa commande pour ces feuilles venait de loin et il se devait de savoir en recommander.

    L'homme lui demanda si le compte était juste, le jeune homme regarda les pièces les compta rapidement, le compte était bien la et même un petit plus. Il venait de remarquer qu'une pièce anormale avait fait son apparition. Un oeil d'où coule trois larmes. Il savait ce que ce symbole signifiait, il portait une pièce identique sur lui en tout temps dans l'espoir d'un jour trouver des renseignements.

    Il releva la tête toujours en souriant et regarda de bas en haut cet homme en une demi seconde. Il pouvait le neutraliser facilement, il pris l'argent et le rangea dans la caisse tout en tournant son corps de façon à ce que ses appuis soit correctement placé pour lui permettre de sauter.

    Lorsque la dernière pièce fut tombée dans la caisse il banda tous les muscles de son corps et fit une pirouette, quasiment un salto, au dessus de son comptoir asséna un coup de poing dans l'épaule du mercenaire pour le déséquilibrer et il le poussa violemment au sol.

    Il avait réussit grâce à un habile mouvement de poignet à sortir un poison qui tuait la personne infectée au bout de dix minutes, combiné à un sérum de vérité et une pincée de potion tranquillisante c'était vraiment quelque chose de très utile. Certes c'étaient des ingrédients difficiles à combiner et qui prenait du temps à faire mais c'était très efficace et ce n'était pas une réelle difficulté pour Kylar. Il pouvait savoir ce qu'il voulait et si les réponses ne le satisfaisait pas il laissait la personne mourir. Heureusement il avait aussi sur lui le remède à ce poison si jamais sa victime s'avérait être en fait une personne importante ou ce genre de chose.
    Il atterrit sur le torse de l'homme tout en bloquant ses bras, sans réfléchir et avec les gestes habituels il injecta le poison dans le bras de son potentiel ennemi. Il lui demanda :


    -Qui êtes-vous et que me voulez-vous ?




Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 10942
Âge : 30

Voir le profil de l'utilisateur


Garnyiss
Message Sujet: Re: Rencontre farfelue | Mer 25 Sep 2013 - 23:16


Les mauvaises langues auraient mis la situation présente sur le compte de l'âge déjà avancé de Garnyiss qui flirtait allègrement vers la cinquantaine. A cet âge fort avancé, les ravages de l'âge sur la mémoire commençaient à se faire et notre vieux crouton aurait tout bonnement oublié que son dealer d'herbe était également un assassin.

La vérité était ailleurs mais elle n'en était pas moins peu glorieuse pour l'intéressé. Il avait fait honneur à ses couleurs et s'était laissé surprendre comme un bleu et n'avait eu que le temps de lâcher ses précieuses feuilles de thé avant de se retrouver littéralement plaqué au sol. A sa décharge, il conviendrait d'ajouter que par excès de naïveté ou volonté de ne pas se montrer paranoïaque - pour une fois -, notre homme ne s'était guère attendu à tel revirement de situation. Il escomptait sur un réaction civilisée de la part de Kylar Stern en lieu et place de ce déchainement. Avait-on idée de se jeter comme ça sur un possible employeur ?!


¤¤¤¤¤

Loin de toutes ces considération, une silhouette indistincte jeta un coup d'oeil fort intéressé à ce qui se passait à l'intérieur. Le sourire qui fleurit alors n'eut d'égal que la vitesse à laquelle elle sortit des tréfonds de sa cape de quoi réaliser un fairth mémorable. En quelques instants, le résultat fut à la hauteur de l'évènement et la silhouette repartit comme si de rien n'était en sifflotant gaiement. A qui pourrait-on confier ce tableau compromettant ?


¤¤¤¤¤

Les ondes de ce premier choc n'avaient toujours pas déserté l'esprit de Garnyiss qu'il vit avec horreur l'autre lui injecter quelque chose dans le bras. Le début de fureur qui commençait à éclore en lui se mua en une fureur glacée, quasi inhumaine. L'affront avait tiré la bête qui sommeillait en lui de sa torpeur et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elle était furieuse. Si le mercenaire aurait pu cracher du feu, la bête aurait sans nul doute carbonisé Kylar Stern et sa précieuse herboristerie. Mais elle n'avait à sa disposition deux trois choses que l'herboriste n'avait pas pris en compte.

Sa présence, son égo aussi bien démesuré que blessé et une tendance plus que prononcée pour la manière bourrine. La première faisait rager les magiciens qui s'amusaient à extirper des serments et atténuait l'effet d'un quelconque serum de vérité. Le deuxième rendait la bête bien difficile à tranquilliser. Et le troisième résulta dans une violente contraction du bras piqué de Garnyiss : la bête était du genre à considérer qu'il n'y avait pas meilleur garrot que l'écrasement. Le mercenaire grimaça de douleur à l'application extrême de ce principe à ce bras ci puis abattit l'une de ses cartes.

Il n'était pas un vieillard fragile ni même un homme normalement constitué. Garnyiss était bien plus que cela et les côtes de Kylar Stern eurent l'occasion de le sentir. L'autre bras du mercenaire se détendit avec un force surhumaine et cueillit l'herboriste par surprise. D'une violente impulsion des jambés, il acheva de se dégager, se redressa en moins de deux et se tint face à l'assassin, l'épée désormais au clair.


" Tu veux savoir qui je suis ? ", cracha-t-il, ses yeux dorés illuminés d'une fureur qui n'eut pas dépareillé dans les prunelles d'un dragon." Garnyiss Bar'H'Ahïn, des Sables Dansants. Je n'sais pas ce que tu m'as mis dans les veines mais si tu veux converser, l'antidote d'abord.!"


L'éclat qui traversa son regard à ses mots avait valeur d’avertissement clair et net : Garnyiss n'irait pas tout seul dans la tombe.



[la bête en question, c'est walsir Mr. Green]







Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 5435
Âge : 22

Voir le profil de l'utilisateur


Kylar Stern
Message Sujet: Re: Rencontre farfelue | Ven 27 Sep 2013 - 14:45


    Kylar qui était toujours assis sur son client vit une rage dans les yeux de celui-ci, une rage qu'il n'avait jamais vu dans les yeux de quelqu'un. Il venait sans doute d'énerver son interlocuteur plus qu'autre chose, mais il devait être sur que son interlocuteur était bien ce qu'il devait être et pas simplement un homme venu pour lui faire du mal ou simplement pour se moquer de lui.

    Certes agresser les gens comme il l'avait fait n'était pas une très très bonne idée mais Kylar n'avait eu que quelques secondes pour réfléchir et son esprit d'assassin l'avait emporté sur sa raison. Il avait donc sauté au coup de cet homme et l'avait empoisonné. Maintenant qu'il se rendait compte de ce qu'il avait fait il regrettait déjà.

    Il vit le bras du mercenaire devnir flou et ensuite il sentit une vive douleur au niveau des côtes ainsi qu'un "crac", quel bonne nouvelle il pourrait tester sa nouvelle potion de guérison. Il retomba sur le sol et se releva rapidement pour faire face à la personne qui était désormais son ennemi enfin qui voulait simplement le tuer. OU du moins c'est ce qu'on pouvait lire dans ses yeux.

    Il avait enfin été trouvé par une personne de cette guilde, il avait cherché des indices dans la ville mais n'en avait jamais trouvé et voilà qu'il venait d'essayer de tuer un de ses futurs patrons. Voilà comment bien commencer un nouvel emploi...

    Il recula tout en regardant son ennemi qui venait de lui dire son prénom mais surtout qui lui ordonnait de lui remettre l'antidote. Il ne connaissait pas son nom mais avait hate de savoir qui il était et surtout ce qu'il lui voulait. Cependant il préférai donner l'antidote en premier car il se doutait que cet homme ne plaisantait et était sans doute capable de faire de la magie, donc Kylar n'avait aucune chance contre la magie.

    Il pris sa sarbacane qui était sous le comptoir y glissa une fléchette imbibée d'antidote et la souffla vers Garnyiss. La fléchette se planta dans son cou. Kylar prit enfin la parole


    -Excusez-moi de cette réaction si violente mais je devais m'assurer que j'avais bien affaire à quelqu'un et pas à un sous-fifre ou simplement un homme comme votre ancien empoisonneur. Encore désolé cher Garnyiss. Vous devez le savoir mais je vais quand même me présenter, je me nomme Kylar Stern, je herboriste de métier mais également assassin, empoisonneur et même parfois espion. Enfin bref j'ai quelques cordes à mon arc si je puis m'exprimer ainsi.

    Kylar s'était incliné plusieurs fois pendant qu'il parlait pour montrer au mercenaire qu'il n'était pas simplement l'homme qui venait de l'empoisonner mais aussi quelqu'un de civilisé qui sait ou est sa place et surtout qui sait se tenir. Enfin en général.

    -Venez-vous me chercher ou simplement me rencontrer ?




Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 10942
Âge : 30

Voir le profil de l'utilisateur


Garnyiss
Message Sujet: Re: Rencontre farfelue | Sam 28 Sep 2013 - 12:52


Les pensées se bousculèrent dans la tête de Garnyiss lorsqu'il vit Kylar se diriger vers son comptoir et chercher quelque chose sous le comptoir. Instinctivement, Garnyiss bandit ses muscles, prêt à se jeter à esquiver un couteau de jet et ensuite assaillir l'herboriste avec sa délicatesse coutumière. Si l'autre essayait de le tuer, le mercenaire devait vite mettre un terme définitif à cette menace avant de contacter quelqu'un en mesure de purger son corps du poison. Déjà, et en dépit de tous ses efforts, il sentait la sueur perler à son front et le monde se brouiller légèrement autour de lui. Combien de temps de temps avait-il devant lui ? Pas beaucoup, réalisa-t-il non sans une certaine amertume. Il détestait voir sa vie dépendre des autres et se retrouver bêtement dans telle situation à cause d'une erreur stupide ne faisait que retourner le couteau dans la plaie.


Les doigt du mercenaire serrent encore davantage la garde de Tranchenuit. De colère et de tension à la vue de se que l'herboriste avait sortit de son comptoir. En lieu et place d'un quelconque flacon, un sarbacane qu'il commença à charger. L'espace d'une fraction de seconde, Garnyiss visualisa son plan d'attaque.

L'autre chargeant sa sarbacane, lui franchissant la courte distance qui les séparaient. Peut-être sentant la piqûre d'une fléchette si l'autre ne se laissait pas déconcentrer. Portant un violent coup coup de taille juste en dessous des côtes. L'autre n'avait pas de quoi parer efficacement un tel coup et ne pouvait compter que sur sa vélocité ou son agilité pour esquiver mais il n'aurait nulle part ou fuir. Et alors...

Une voix au fond de lui approuva grandement ce plan et la perspective de voir les entrailles de l'autre déchiquetées de part en part. Encore chaudes et tendres, fondantes sous la dent... L'image manqua de faire hoqueter Garnyiss de dégoût et il stoppa net la voix avant qu'elle ne s'enfonce plus loin dans les détails.


Il pouvait également esquiver la fléchette puis découper l'herboriste en rondelles. Les Sables Dansants n'y trouveraient pas à redire, Garnyiss le savait mais contrairement à toute attente, il décida tout de même de laisser une dernière chance à Kylar Stern. Il se pouvait que la fléchette soit imbibée de l'antidote, tout comme elle pouvait l'être d'un poison encore plus mortel. Dans le deuxième cas, le mercenaire finirait par passer l'arme à gauche juste après son assassin. Alors pourquoi ne pas se laisser une dernière chance ?



La fléchette l'atteignit dans le cou. Un tir net et sans bavure, apprécia Garnyiss - il ne voulait pas non plus jouer les poupées vaudou - lorsqu'il senit la pointe pénétrer sa chair. Point positif, ce n'était pas un poison foudroyant, ni un poison aveuglant. D'un autre côté, ce pouvait aussi être un poison pernicieux à effet lent. Bref, il n'avait d'autre choix que croiser les doigts et guetter le moindre signe d'amélioration ou dégradation de son état avant de prendre la décision de pourfendre l'herboriste.


" Vous excuser ? C'est un peu trop facile, ça !", gronda-t-le mercenaire, un tantinet plus clame qu'auparavant. Ses yeux n'en continuaient pas moins de vouloir foudroyer Kylar sur place et Tranchenuit n'avait pas regagné son fourreau. Tout au plus, Garnyiss avait-il légèrement incliné la pointe de son épée vers le bas tout en restant en garde.

" Vous avez tout de même raison sur un point : vos compétences.", reconnu-t-il sans grand enthousiasme. La boutique reprenait peu à peu des contours acérés mais le mercenaire n'était pas du genre à passer l'éponge facilement." Mais je ne le dirai pas une seconde fois. Refaites ça encore une fois, sur moi ou un sous fifre, comme vous appelez vos futurs compagnons, devant mes yeux et c'est votre tête qui roulera à terre."

Garnyiss restait en effet persuadé qu'un minimum de confiance et d'unité étaient indispansable aux sables Dansants pour éviter d'être dispersés aux quatre vents. Avec un froid détachement, il considérait les règlements de compte en empoisonneurs comme l'équivalent d'un duel pour les hommes d'armes et n'y trouvait pas de raison de s'émouvoir outre mesure. En revanche, empoisonner ses frères d'armes sous prétexte qu'ils n'étaient que des sous-fifres équivalait aux yeux de Garnyiss à une trahison.


" Mais qu'importe, je ne suis pas venu ici pour vous faire la morale. Si vous êtes aussi civilisé que vous le prétendez, la question ne se posera plus. Non, je n'étais pas spécialement parti pour vous rencontrer ni quoi que ce soit d'autres. Mais puisque je suis là..."

Garnyiss sortit un parchemin qu'il déplia sous le nez de Kylar. Le contrat que chacun devait signer pour se lier définitivement à la Compagnie des Sables Dansants et inversement.

" Si vous n'avez pas changé d'avis, je vous laisse signer votre contrat... Avec votre sang.", précisa-t-il sombrement sans que l'on ne fut en mesure de déterminer s'il plaisantait ou pas.








Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 5435
Âge : 22

Voir le profil de l'utilisateur


Kylar Stern
Message Sujet: Re: Rencontre farfelue | Lun 7 Oct 2013 - 23:31


[Désolé j'avais pas vu que t'avais répondu :O ]

    Kylar continuait de fixer le mercenaire mais avec un soupçons de regret dans son regard. Il savait qu'il n'aurait jamais du s'en prendre à cet homme mais ses pulsions devenaient de plus en plus fréquente et il se devait de se défouler sur quelque chose. Malheureusement son caractère faisait qu'il s'énervait sur les gens et non sur quelconque mannequin d'entrainement

    Il rangea les pièces dans sa caisse tout en laissant la seule pièce différente sur le comptoir et y ajouta la sienne. Il regarda les deux pièces briller à l'éclat des lampes magiques qui faisait de la lumière dans sa boutique.


    -Je suis désolé de mettre emporté comme ça, encore une fois.

    Il avait adopté un ton qui ressemblait à celui d'un enfant qui se fait réprimander par ses parents

    -Voyez-vous pour moi la notion de camarade est très floue, depuis tout jeune je suis seul et je ne travaille qu'en solo. Je n'ai jamais rien connu d'autre... Je vous promet de ne pas me comporter comme ça avec mes futurs compagnons d'armes.

    Il s'inclina devant son nouveau chef. Lorsqu'il se releva celui-ci avait sortit un contrat qu'il déposa sur le comptoir. Kylar le pris dans ses mains puis le posa sans l'avoir lu. Il préféra demander

    -En quoi consistera mon boulot ? Je comprend ce que je peux vous apporter cependant j’aimerais savoir ce que je ferais exactement, serai-je considéré comme un assassin un peu plus talentueux ou juste comme un empoisonneur ?

    Puis son interlocuteur lui précisa qu'il devrait signer avec son sang le contrat

    -Je vous demande pardon ?




Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 10942
Âge : 30

Voir le profil de l'utilisateur


Garnyiss
Message Sujet: Re: Rencontre farfelue | Dim 13 Oct 2013 - 0:03


Fin diplomate qu'il était, Garnyiss balaya d'un geste de la main les dernières tentatives de l'impudent pour s'excuser. Un brin rancunier que notre homme, d'autant plus qu'une petite voix dans sa tête ne cessait de réclamer vengeance pour ce qui s'était passé. Il finit néanmoins pas faire un geste et rengaina son épée et ses envies de transformer l'herboriste en la nouvelle cible pour les adeptes de fléchettes, nombreux au sein de la Compagnie.


" Il semblerait que nous avancions enfin !", lâcha-t-il, assez ironiquement, lorsque son interlocuteur évoqua son futur boulot et infligea ainsi le coup de grâce à la sombre beauté de la tâche qui pouvait devenir sienne.


" Mais peut-être pas dans la direction que vous souhaiteriez. Vous avez été approché pour votre connaissance des substances que l'on peut tirer de la nature. Seul ce que vous en ferez déterminera le regard qu'on portera sur vous. La manière dont vous vous acquitterez de vos responsabilités – car vous en aurez – également.", expliqua le mercenaire.

Puis il désigna le parchemin que son interlocuteur n'avait toujours pas consulté avant d'ajouter, pince sans rire :

" Les détails, ce sera une fois que vous aurez signé ceci. Oui, avec votre sang."


Quelques gouttes de sang sur un bout de papier n'allaient pas coûter la vie à son interlocuteur. Elles ne constituaient guère plus qu'un symbole concrétisant son désir de s'engager au sein de la Compagnie des Sables Dansants. Ni plus ni moins bien qu'on ne savait jamais vraiment à quoi s'en tenir avec les magiciens.

Quoi qu'il en soit, Garnyiss estima que ce n'était pas à lui de s'en préoccuper. Il lança en cloche un couteau à coté de son interlocuteur, ajoutant à son intention que ce serait plus pratique qu'avec une épingle ou une fléchette.


" Vous me le rendrez quand vous aurez décidé de signer ou non. Pour le reste, je saurai où vous trouver, Monsieur Stern !"


Sur ces mots, le mercenaire commença à ramasser ses paquets sans pour autant quitter l'herboriste des yeux. Aurait-il l'idée de vouloir le retransformer en poupée vaudou qu'on ne reprendrait pas Garnyiss à se prêter à ce petit jeu.









Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 5435
Âge : 22

Voir le profil de l'utilisateur


Kylar Stern
Message Sujet: Re: Rencontre farfelue | Dim 13 Oct 2013 - 20:28


    Kylar réfléchit brièvement, il avait le contrat devant lui, une dague pour le signer, une nouvelle vie s'offrait à lui. Une vie dont il avait toujours rêvé depuis le meurtre de ses parents. Il se devait de foncer et de continuer le chemin qu'il s'était tracé. Si il refusait ce travail son maître viendrait sans doute pour le tuer sur le champ. Par respect pour elle qui avait passé tant de temps à le former il se décida directement.

    Le jeune homme prit la dague et se coupa légèrement le dessus de la main pour faire couler quelques gouttes de sang sur le parchemin. Il appliqua rapidement un tissu sur sa main pour stopper le saignement mineur. Il lut ensuite le parchemin car il voulut savoir précisément comment ce contrat le liais à la Compagnie.

    Il aurait des responsabilités ? A la bonne heure, il pourrait également mettre enfin en oeuvre à leur juste valeur ses talents. Il devait s'engager à remplir ses contrats correctement et sans dommages collatéraux, tout en respectant les règles de la Guilde. Cela ne lui poserais pas de problème, il avait l'habitude d'honorer ses contrats sans accro et discrètement. Ses sentiments devraient également être écarté lors de la mission. Bien, il n'en avait plus réellement depuis la mort de ses parents.

    La dernière partie l’intéressait grandement car elle faisait mention d'une aide au niveau financiers et autres dans le but de réussir une mission. Quelle bonne nouvelle, c'était tout ce qui lui manquait pour mener certaines de ses expériences. Il pourrait surement se procurer des ingrédients dont il avait envie depuis longtemps maintenant. Il allait pouvoir mener la plus grosse expérience de sa vie. Il ne lui manquait plus que quelques cellules vivantes et il pourrait commencer ses tests.

    La Compagnie s'arrangeait également pour le protéger en cas de représailles. Cette partie du contrat l'arrangeait aussi car il avait beau être un assassin personne n'était à l'abri d'une attaque massive et totalement surprise de la part de ses opposants.

    Il allait donc être rémunéré pour son travail et bien cela ne changeait pas de ses habitudes. Il tendit le contrat au mercenaire avec un sourire et lui dit :


    -Donc ces quelques détails ?




Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 10942
Âge : 30

Voir le profil de l'utilisateur


Garnyiss
Message Sujet: Re: Rencontre farfelue | Mer 16 Oct 2013 - 0:31


Bigre ! Il l'avait fait ! Avec le ricanement mental de sa très chère moitié en guise de fond sonore, Garnyiss n'en revenait pas de voir que sa petite manœuvre mesquine avait réussi au-delà de toutes ses espérances. Devait-il ressentir de la satisfaction devant la confiance que Kylar Stern en ses mots ou de la consternation devant la naïveté de ce dernier ? Partagé entre ces deux sentiments, le mercenaire préféra conserver le silence au lieu de révéler la supercherie à l'herboriste. Il découvrirait bien assez tôt que le coup de la signature avec son propre sans n'était rien d'autre que le fruit d'un esprit mesquin.


" Eh bien, voilà une bonne chose de faite !", se réjouit-il en s'emparant du contrat signé pour le ranger dans l'une ses poches intérieures. Il sortit ensuite une petite bourse remplie et la déposa sur le comptoir." Cadeau de la compagnie ! Pour compenser les jours où votre boutique sera fermée…"


Le cuir fatigué ne contenait pas une véritable fortune mais le montant n'était pas non plus négligeable. L'argent demeurait, après tout, une motivation bien réelle, sinon un à côté appréciable et généralement apprécié.


" Maintenant que les formalités sont réglées, sachez que vous ne serez pas enfermé dans un quelconque carcan. Ce que je veux dire, c'est que vous devrez faire bénéficier au mieux la Compagnie de vos connaissances en herboristerie. Bien sûr, vous n'êtes pas tout seul dans ce cas mais les autres auront sans doute plus à apprendre de vous que vous en apprendrez d'eux. Ce que vous faites en dehors de ce cela ne dépend que de vos aspirations mais n'espérez pas en retirer une quelconque admiration…", conclu sinistrement Garnyiss. La mort était devenue une chose trop quotidienne pour cela…










Revenir en haut Aller en bas






Contenu sponsorisé
Message Sujet: Re: Rencontre farfelue |


Revenir en haut Aller en bas

Rencontre farfelue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brisingr, Chroniques de l'Alagaësia - Forum roleplay :: Alagaësia :: Urû' baen-
Ouvrir la Popote