AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherFAQ

Partagez|

Un pied à terre, un œil à l'horizon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 5039
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur http://samoth-wotan.newgoo.net/index.htm


Samoth Wotan
Message Sujet: Un pied à terre, un œil à l'horizon | Lun 10 Fév 2014 - 9:43


[Je commence pas trop fort. La reprise est dure Razz]

Le repos du vagabond

- Brisingr !

C’est une voix rauques et fatiguée qui s’était élevé dans la nuit. Le vagabond avait marché trois jours et trois lunes, jusqu’aux limites du légendaire désert. A dire vrai, avant que l’elfe au trois-quarts ne disparaisse de la surface de l’Alagaësia, il n’avait de légendaire que le nom. Et c’était précisément la raison de sa visite. Il avait affronté les ténèbres des abysses de la magie, et était venu voir si c’était ce même mal qui hantait les terres de ses ancêtres.

* Depuis que tu es réveillé il y avait un ton accusateur dans ce début de phrase. Jarzhal n’avait pas vraiment pris avec humour l’imprudence de son compagnon, qui avait failli leur couter la vie à tous les deux. Depuis ce moment, tu les ressens ? *

Jarzahl, c’était un dragon de taille adulte, couvert d’écailles ocres et dorées, et sa voix vibrait à quelques octaves de moins que celle du vagabond, comme si elle venait de partout et nulle part à la fois.  Il était allongé, la tête posée sur ses pattes avant, devant le feu magique qui tournoyait alors au centre du campement improvisé.
Un silence de mort reignait tout autour, couvert seulement par le fantomatique sifflement du vent. Et la seule voix qui s’élevait contre était dans la tête du voyageur. Ah, cette bonne vieille tradition des conversations télépathiques. Notamment utile quand on n’a pas de corde vocale. Ce silence quoi qu’il en fut, tarda à se briser, mais se brisa inéluctablement.


- J’imagine que ça a laissé des traces. Ça et mes origines elfiques.

L’homme encapuchonné, de taille moyenne et dont le corps était sculpté par les batailles - tant par sa musculature que par les cicatrices qui l'arboraient -, était adossé contre son épée, reconnaissable parmi mille. Jadis on le nommait Samoth, le dragonnier à la large lame, mais il n’était pas sûr qu’il puisse encore mériter aucun titre. Pour l’heure, il était juste Samoth. Samoth le vagabond.
Il était venu jusque-là pour utiliser ses dons et compétences, pour peut-être trouver une solution. Mais le problème dépassait la mesure d’un seul homme. Pourtant, perdu dans ses pensées, ses yeux se noyant dans le feu dansant d’une nuit sans étoile, il ne pouvait s’empêcher de croire. Il avait vu bien des miracles s’accomplir par la force de volonté des hommes, et cet Espoir, il le savait, ne mourrait pas…


Samoth Wotan, Chevalier Dragonnier, dit à la la large lame, voyageur aguerri, guerrier redoutable, magicien reconnu, enseigne la science et théorie des magies antiques à travers le pays, et fut récemment promu directeur de la Bibliothèque et du département de l'éducation en qualité d'érudit au sein du Vanyali, nouvellement Chef de Clan.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Infiltrée du Cam Serarna

Nombre de messages : 3604
Âge : 24

Voir le profil de l'utilisateur


Hally
Infiltrée du Cam Serarna
Message Sujet: Re: Un pied à terre, un œil à l'horizon | Mar 11 Fév 2014 - 10:13


Depuis son retour, Hally savait que son ami n'était plus vraiment le même. Samoth avait perdu les 6 années qui venaient de passer ! Elle n'arrivait même pas à se rendre compte ? Son fils ne l'avait jamais vu !
Elle avait su qu'il était allé vers le désert. Surement pour comprendre dans quel pays il vivait aujourd'hui. Après une longue hésitation et une longue discussion avec Eluna, la dragonnière decida de le rejoindre. Il devait avoir des centaines de questions, et ça n'était pas Jarzhal qui pourrait lui répondre.

Après quelques heures de vols, Eluna finit par voir un immense dragon, à l'orée du désert. Elle ne l'avait pas revu depuis le retour de son dragonnier mais elle le reconnut de suite.

* Jarzahl est là, Samoth doit être par là ! *

Très bien. Elle amorça petit à petit la descente. Ils avaient du les voir de loin, et les deux savaient qui approchait.
Quand elles furent enfin là, Eluna approcha de Jarzahl pour le saluer.

* Jarzahl, depuis le temps ! Ca me fait tellement plaisir ! *
- Les amis ! On s'est permis de vous rejoindre ... Je me suis dit que tu aurais peut être besoin de quelque chose, ou quelqu'un pour comprendre tout ça.

D'un grand geste de la main, la dragonnière montra tout le desert. La magie ici était devenue incertaine. Eluna ne savait même pas si elle pouvait encore cracher du feu correctement ... Pour l'instant ils n'étaient pas dans le désert donc ça allait, mais quand on était en plein, l'air empestait l'instabilité ! Quand on savait utiliser la magie, quand on savait la sentir, le désert puait le danger. Aujourd'hui, un magicien n'était qu'un simple passant là bas ... Hally n'y avait pas mis les pieds depuis des mois !

- Ca ne vous dérange pas ?



Merci Maya !
Montrons que nous préférons mourir debout plutôt que de vivre à genou. 
Si la mort vient me prendre aujourd'hui, je suis prête.

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 5039
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur http://samoth-wotan.newgoo.net/index.htm


Samoth Wotan
Message Sujet: Re: Un pied à terre, un œil à l'horizon | Dim 16 Fév 2014 - 19:09


Les yeux fermés, le dragonnier à la large lame méditait, repensant au passé. Il avait pris part à plus de combat qu'il ne pourrait jamais en narré, et avait versé quelques galons de sang pour ses nombreuses victoires - et un peu plus pour les défaites. Parcourant pendant des années les terres Alagaësienne comme Chevalier, il avait même été en chef du clan Vanyalien.
Une vie elfique bien remplie, dont les six dernières années de vide avaient laissé une unique cicatrice. Un temps perdu ? Rien d'insurmontable. Quand bien même fut-il difficile de rattraper le retard, et d'accepter les événements majeurs qu'il avait manqué, il savait qu'il y parviendrait, par la grâce de la Lune et l'aide de ses amis.


Alors qu'il était plongé dans ses pensées et ses souvenirs, il sentit une présence familière. Une présence qu'il n'avait pas senti depuis longtemps. Hally était en chemin.

La dragonnière descendait lentement en altitude, aux battements réguliers de ses puissantes ailes. Il ne fut alors pas longtemps, pour que la fine silhouette se dessinant dans l'horizon du ciel dessine les contours du géant reptile, et de sa partenaire.

* Jarzahl, depuis le temps ! Ca me fait tellement plaisir ! *

Aux présentations deux deux amis, le dragonnier eut un large sourire.

- Ça fait longtemps !

Trop longtemps, à dire vrai.

- Les amis ! On s'est permis de vous rejoindre ... Je me suis dit que tu aurais peut être besoin de quelque chose, ou quelqu'un pour comprendre tout ça.

Un sourire plus large encore se dessina sur le visage de l'elfe au trois-quart. Il prit dans ses bras Hally, une de ses plus vieilles amies et Eluna - Certes, pour cette dernière, c'était plutôt son cou, qu'il serra en guise de salutations.

- C'est un plaisir. Et, je dois avouer ne pas encore être exactement alaise avec.. tout ça.

Sur ces mots son regard se tourna vers l'étendue du désert. Son vide ardent était plus chaotique que jamais. A travers les yeux d'un être privé de sensibilité magique, c'était un désert comme les autres, mais pour les magiciens, et plus encore les dragonniers, ce que l'on pouvait voir était un tourbillon de ténèbres et de chaos. Une magie déchirée qui semblait être le portail entre ce monde et l'enfer de la magie noire - n'était pas sans lui rappeler une légende antique, celle du Tartare.
Un soupir. Tant de questions bouillonnaient dans la tête de Samoth, par par quoi commencer. Ce dont il était sûr pour l'heure, c'est de la joie qu'il éprouvait de retrouver ses amis.


Samoth Wotan, Chevalier Dragonnier, dit à la la large lame, voyageur aguerri, guerrier redoutable, magicien reconnu, enseigne la science et théorie des magies antiques à travers le pays, et fut récemment promu directeur de la Bibliothèque et du département de l'éducation en qualité d'érudit au sein du Vanyali, nouvellement Chef de Clan.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Infiltrée du Cam Serarna

Nombre de messages : 3604
Âge : 24

Voir le profil de l'utilisateur


Hally
Infiltrée du Cam Serarna
Message Sujet: Re: Un pied à terre, un œil à l'horizon | Lun 17 Fév 2014 - 13:16


Hally fut enchantée par l'accueil de son ami. Elle avait pris la bonne décision, et elle se laissa aller quand il l'a prit dans les bras. Cela faisait tellement longtemps qu'elle n'avait pas passé du temps avec ses amis ... Leyra et Marek étaient très occupé par leur nouveaux postes, et Hally avait du mal à leur cacher son propre poste - même ses meilleurs amis ne devaient pas savoir qu'elle travaillait pour Max - ce qui ne l'aidait pas à aller les voir. Quant à Djenka, depuis qu'elle lui avait annoncé que son apprentissage était presque achevé, elle n'avait plus de nouvelles. C'était à elle de continuer seule. Son apprentissage ne serait jamais terminé, mais la drow n'avait plus grand chose à lui apprendre.
Eluna aussi avait l'impression de revenir en arrière, l'époque où ils avaient tous l'habitude de se retrouver à la Taverne tandis que les dragons allaient chasser ensemble.
Mais tout ceci avait changé. Plus rien n'était pareil. Leyra et Marek avaient des jumeaux, ils occupaient tous deux des postes importants dans le Cam, elle même était aujourd'hui mère, même si Wird avait décidé de la quitter.
Chassant ses idées de la tête, elle suivit le regard de Samoth. Le desert.

- Tu le sens toi aussi ? Nous sommes à la limite ici, mais essaye d'allumer un feu là dedans aujourd'hui .. Tu ne sais même pas si tu réussiras à faire apparaître la moindre petite flamme, ou si tu ne bruleras pas sur place !

Soupir. Hally était aussi désespérée qu'apeurée. Le monde qu'ils conaissaient se transformaient sans qu'ils ne puissent rien faire !

* Moi même je n'ose plus m'y aventurer. *
- Et on dit que c'est pareil à Vroengard !

Cette île mythique qui avait à une époque abrité les dragonniers et leur dragon n'était plus qu'un étendu sauvage ou la guilde astrale avait osé s'y installer.
Hally hésita à poser la question qui lui brûlait la langue. Elle avait peur d’éveiller en lui de mauvais souvenirs, mais il était sans aucun doute ici pour penser à tout ça ... Doucement, elle continua :

- Ce que tu ressens ici, cela ressemble à ce que tu as combattu tout ce temps ?

Fallait-il espérer une réponse positive ? Si c'était le cas, ils pourraient tous avoir un début de piste pour vaincre ce mal qui rongeait le pays. Mais combien d'années de vies de chaque être doué de magie faudrait-il sacrifier pour cela ? Et si ça n'était rien de tout cela, toutes les recherches repartiraient à zero ... Aucune des deux réponses n'étaient souhaitables non. Mais il fallait tout de même être fixé.



Merci Maya !
Montrons que nous préférons mourir debout plutôt que de vivre à genou. 
Si la mort vient me prendre aujourd'hui, je suis prête.

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 5039
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur http://samoth-wotan.newgoo.net/index.htm


Samoth Wotan
Message Sujet: Re: Un pied à terre, un œil à l'horizon | Dim 2 Mar 2014 - 1:23


Alors qu'ils s’étreignirent, Samoth sentit la préoccupation de son amie. Il lisait dans les pensées de la plupart des hommes, et même s'il se contentait, pour les magicien et surtout pour les amis, de lire les expressions du visages, le dragonnier eut une pensée pour Djenka lorsqu'Hally y songea. Il n'avait jamais pu - ou peut-être su - s'attacher vraiment, sentimentalement, mais il n'était pas indifférent aux moments passés avec l'elfe noire, avant qu'il ne disparaisse. Peut-être n'y avait-il pas là d'avenir. Il songea plus sage de ne pas la mentionner pour l'instant.

* Moi même je n'ose plus m'y aventurer. *
- Et on dit que c'est pareil à Vroengard !

Le Vroengard, se répéta Samoth à lui même. Un lieu de puissante magie, où convergent histoire et pouvoir. Il connaissait déjà le potentiel magique du désert, pour y avoir vécu pendant de nombreuses années, et le lieu de sa disparition était à l'orée de la forêt du DuWeldenvarden. Tout trois étaient donc des lieux chargés de magie.
Alors que le dragonnier à la large lame laissait son esprit ouvert pour qu'Hally puisse y lire ses pensées, elle ajouta


- Ce que tu ressens ici, cela ressemble à ce que tu as combattu tout ce temps ?

Un sourire se dessina sur le visage de l'elfe aux trois quart, ni de satisfaction ni d'amusement, mais plutôt un de ces sourires qui masquent la cicatrice d'une blessure profonde.

- Je pense... Il marqua une pause, comme encore perdu dans ses réflexions. Je pense que cette chose, quoi que soit sa nature, se nourrit de magie, l'attaque, et cherche à se propager autour. Une sorte de virus. C'est bien ça que j'ai affronté ces dernières années, et c'était plus une défaite qu'autre chose. Je me suis senti comme pénétré par cette chose qui voulait me posséder et me vider de ma magie.

Il eut un autre sourire, suivit d'un frisson. Six années à résister mentalement pour à peine réussir à se délivrer de son emprise. Il avait été imprudent, et il l'avait payé.

- A l'époque, je pratiquait une forme de méditation poussée, pour entrer en communication avec l'environnement qui m'entourait, et notamment la grande forêt des elfes. C'est seulement comme ça que je me suis retrouvé confronté à ces ténèbres. Mais tant qu'on n'étend pas notre esprit autour, et qu'on utilise pas notre magie, on devrait en être protégé.

Alors qu'il parlait, il regardait l'horizon et les déchirures dans le ciel. Il n'était pas venu s'aventurer dans le désert pour le paysage. Il voulait des réponses, lui aussi.

- Tu l'auras peut-être compris. Je compte m'enfoncer dans le désert, pour essayer de comprendre un peu mieux ce qu'il s'y passe.

Samoth avait aussi en tête de placer quelques reliques capables d'annihiler la magie, tout autour du cœur chaotique du désert. Des reliques qu'il avait acquis il y a bien longtemps et qu'il avait gardé jusqu'alors dans sa cave, avec ses plus vieilles bouteilles d'hydromel. Il espérait que son amie l’accompagne bien sûr, mais elle seule en était maitre. Ainsi se contenta-t-il de la regarder, comme pour sonder son ressenti sur la dangereuse affaire.


Samoth Wotan, Chevalier Dragonnier, dit à la la large lame, voyageur aguerri, guerrier redoutable, magicien reconnu, enseigne la science et théorie des magies antiques à travers le pays, et fut récemment promu directeur de la Bibliothèque et du département de l'éducation en qualité d'érudit au sein du Vanyali, nouvellement Chef de Clan.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Infiltrée du Cam Serarna

Nombre de messages : 3604
Âge : 24

Voir le profil de l'utilisateur


Hally
Infiltrée du Cam Serarna
Message Sujet: Re: Un pied à terre, un œil à l'horizon | Mar 4 Mar 2014 - 14:19


Samoth Wotan, l'elfe était bien revenu, il était là, accompagné de son dragon, en face de Hally, mais une partie de lui même était resté là bas, là où il avait été enfermé pendant tant d'années. Son regard quand il regardait au loin était ailleurs. Pourrait-il un jour leur revenir entièrement ? Hally en doutait ... En tout cas, son ami pourrait sans doute être un des mieux placé pour comprendre ce qu'il se passait. Il avait déjà combattu cette magie, peut être pourrait-il en apprendre plus à ceux qui essayez d'enrailler la chose !

Samoth parla de comment il avait fait pour survivre. Hally ne comprenait pas tout, il était vague. Mais cela ne faisait aucun doute qu'un elfe moins puissant y aurait sans doute laissé la vie, et elle, toute dragonnière qu'elle était n'aurait sans doute pas tenu non plus à tout ceci ! A ce virus, comme il l'appelait.

Puis ce fut comme un point qui lui coupa la respiration. 

- Tu l'auras peut-être compris. Je compte m'enfoncer dans le désert, pour essayer de comprendre un peu mieux ce qu'il s'y passe. 

Il la regardait, attendant qu'elle réponde.

- Samoth tu es complètement fou ?! Tu ne sais même pas si tu vas en revenir ! Jarzahl viendra aussi ? Tu ressors à peine de 6 ans de bataille contre cette chose, tu as besoin de te reposer, de reprendre des forces, tu ne peux pas repartir ainsi ! 


"Pas tout seul" aurait-elle voulu lui répondre ! Rajoutant juste après "Je viens avec toi" ! Mais elle savait qu'elle ne pouvait pas. Aujourd'hui elle avait Illian, et lui n'avait plus qu'elle. Eluna avait Kami, et ses oeufs. Et elle ne pouvait quitter l'Alagaësia sans rien dire à Max, elle travaillait pour lui, et le jour où elle était allée se proposée pour être une de ses espionnes elle lui avait dit qu'elle le previendrai si une affaire personnelle devait l'obliger à être indisponible quelques temps. 

* Tu ne peux pas y aller seul Samoth ! * 

Eluna avait fini par prendre la parole sentant tout le remue menage dans la tête de sa dragonnière.

* Et tu sais bien que nous partirions avec toi si nous le pouvions ! Il y a six ans c'est ce que nous aurions fait sans doute !* 
- Mais aujourd'hui tout à changer. Même si Wird est parti, j'ai toujours Illian, je suis mère aujourd'hui, je ne peux plus partir en ne pensant qu'à moi ! Eluna a également un compagnon, et des oeufs. Et j'ai certaines responsabilités dans le Cam qui m'interdisent de partir sans prévenir personne.

Ca n'était qu'à ce moment là qu'elle comprit combien le monde avait changé en si peu de temps ... Et à peine six ans, sans même se rendre compte, les deux compagnes avaient transformés leur vie. Elles étaient toujours libre, mais les responsabilités étaient là ...

- S'il te plait ne t'en va pas comme ça. Essaye au moins de trouver quelqu'un qui t'accompagnerait !

Il venait à peine de revenir, Hally ne voulait pas retrouver un ami pour le perdre de suite après ...



Merci Maya !
Montrons que nous préférons mourir debout plutôt que de vivre à genou. 
Si la mort vient me prendre aujourd'hui, je suis prête.

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 5039
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur http://samoth-wotan.newgoo.net/index.htm


Samoth Wotan
Message Sujet: Re: Un pied à terre, un œil à l'horizon | Lun 10 Mar 2014 - 1:07



- Samoth tu es complètement fou ?! Tu ne sais même pas si tu vas en revenir ! Jarzahl viendra aussi ? Tu ressors à peine de 6 ans de bataille contre cette chose, tu as besoin de te reposer, de reprendre des forces, tu ne peux pas repartir ainsi ! 


Fou? Il l'avait surement toujours été. Et tel un loup solitaire, il avait appris à aimer le danger. L'adrénaline des nombreux combats passés en sa qualité de Dragonnier en était sûrement pour quelque chose. Et alors que la voix de la dragonne raisonnait dans sa tête, Hally semblait grave et déterminée à l’empêcher de partir, et il dût y songer.

- Mais aujourd'hui tout à changer. Même si Wird est parti, j'ai toujours Illian, je suis mère aujourd'hui, je ne peux plus partir en ne pensant qu'à moi ! Eluna a également un compagnon, et des oeufs. Et j'ai certaines responsabilités dans le Cam qui m'interdisent de partir sans prévenir personne.

Lorsqu'il entendit cette dernière phrase, les yeux de l'elfe changèrent d'éclat. Les choses avaient changées, et dans sa hâte pour rattraper le temps perdu dans un nouveau combat, il en avait oublié les choses importantes, les responsabilités. Il avait jadis été chef du clan Vanyalien, et à cette époque il ne pouvait plus qu'agir pour et par la mission qui l'incombait. Hally était mère à présent. Les choses ont changé, se répéta-t-il.
Silence. Le dragonnier, regard perdu dans l'immensité du désert, savait que son amie attendait sa réponse. Et il songeait. L'Alagaësia est un vaste territoire et cela faisait des semaines qu'il n'avait croisés aucun visage familier. Était-ce la destinée qui avait fait croiser les chemins des deux dragonniers ?
Les problèmes enfouit au coeur du désert demandait d'urgentes mesures, mais ce n'est certes pas en un jour qu'une telle menace peut être défaite. Et si son amie ne pouvait se joindre à lu, alors le moment n'était tout simplement pas le bon. Son regard glissa sur les yeux de la dragonnière, et un sourire se dessina sur son visage. Après tout, il avait bien des choses à rattraper, et peut-être aurait-il même l'occasion de rencontrer enfin Illian.


- As-tu donc quelque chose de mieux à proposer ?
demanda-t-il simplement, d'un ton espiègle.

Il ajouta toutefois.

- Je ne renonce pas tu sais. Il faudra que j'y retourne, à un moment ou un autre. Depuis le premier jour je suis rentré - même si c'était malgré moi - dans ce combat. C'est aussi mon devoir de tout essayer.

Jarzah, bien qu'immobile et silencieux depuis le début, partageait cette pensée. Les deux compères étaient des guerriers, et leur honneur les poussait à la traque de l'ennemi qui les avait mis à terre, pour finir ce qu'ils avaient commencé et protéger leurs amis et leurs terres.


Samoth Wotan, Chevalier Dragonnier, dit à la la large lame, voyageur aguerri, guerrier redoutable, magicien reconnu, enseigne la science et théorie des magies antiques à travers le pays, et fut récemment promu directeur de la Bibliothèque et du département de l'éducation en qualité d'érudit au sein du Vanyali, nouvellement Chef de Clan.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Infiltrée du Cam Serarna

Nombre de messages : 3604
Âge : 24

Voir le profil de l'utilisateur


Hally
Infiltrée du Cam Serarna
Message Sujet: Re: Un pied à terre, un œil à l'horizon | Lun 10 Mar 2014 - 1:22


Hally ne savait que penser. Devant le silence de son ami, elle ne put qu'attendre, cachant elle même ses sentiments. S'il partait, cette fois ci, elle était certaine que plus jamais elle ne le verrait ... Ils venaient à peine de se retrouver !
Puis après des longues secondes, il finit par lui sourire en la regarndant dans les yeux. Hally se retint de sauter de joie. Elle l'avait convaincu ! Du moins, pour l'instant !

- As-tu donc quelque chose de mieux à proposer ? 

Puis, sans lui laisser le temps de répondre, il précisa :

Je ne renonce pas tu sais. Il faudra que j'y retourne, à un moment ou un autre. Depuis le premier jour je suis rentré - même si c'était malgré moi - dans ce combat. C'est aussi mon devoir de tout essayer.

Hally finit par lui rendre son sourire, mais le sien n'était que de joie.

- Je sais bien, malgré les années je me souviens combien tu peux être tétu ! Et je comprend avec ce que tu as traversé. Pour ce qui est de proposer autre chose, on peut commencer par aller boire un verre, que je te raconte tout ce qu'il s'est passé durant ton absence ! 

Elle rigola, pensant au bon vieux temps, celui où ils avaient tous l'habitude de se retrouver à la Taverne de l'Alliance pour passer des soirées arrosées ! Que de bons souvenirs !

- Non plus sérieusement, pour ce qui est des problèmes de la magie, ça n'est pas dans le Cam que tu trouveras des réponses je pense ... En même temps que notre guilde de la Justice, une autre guilde s'est crée, elle s'appelle l'Equilibrium. Il s'occupent d'étudier ces dysfonctionnements, et toutes les conséquences que tout ceci apporte en gros. Cela me peine de ne plus t'avoir parmis nous, mais c'est vers eux que tu devrais te tourner. Tu peux t'adresser à Ellenwen, votre ancienne Reine, Akkan ou Oryon pour te joindre à eux, ils sont trois membres fondateurs.

Cela lui fit étrange de parler à son vieil ami d'une autre guilde. C'est comme si elle lui proposait de quitter leur cercle d'ami. Ils étaient tous toujours resté dans le même clan, puis petit à petit, ils s'étaient tous éparpillé. Seul Marek Leyra et Hally étaient resté toujours ensemble. Et aujourd'hui, elle lui parlait de partir ...
Etrange, mais c'était la meilleure chose à faire pour que Samoth ne fasse pas une bêtise. Là bas, il trouverait surement des gens pour l'aider, et surtout des gens très intéressés par ce qui lui était arrivée toutes ces dernières années.



Merci Maya !
Montrons que nous préférons mourir debout plutôt que de vivre à genou. 
Si la mort vient me prendre aujourd'hui, je suis prête.

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 5039
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur http://samoth-wotan.newgoo.net/index.htm


Samoth Wotan
Message Sujet: Re: Un pied à terre, un œil à l'horizon | Lun 10 Mar 2014 - 11:13


Têtu. Il l'était peut-être, mais après une bonne centaine d'année d’existence, on ne changeait pas un elfe - ni un presque elfe. En fait, il s'était lui même embarqué dans une mission grave et sérieuse, sans prendre le temps de vivre malgré toutes ses années perdues. Et le souvenir de la camaraderie d'alcooliques qu'ils constituait li fit remonter en un frisson une vague de souvenir.

- Non plus sérieusement, pour ce qui est des problèmes de la magie, ça n'est pas dans le Cam que tu trouveras des réponses je pense ... En même temps que notre guilde de la Justice, une autre guilde s'est crée, elle s'appelle l'Equilibrium.

Et alors que la dragonnière décrivait cette nouvelle guilde, Samoth réalisa. Il avait erré pendant des années, en tant que Mercenaires parfois, en tant que Chevalier d'autres fois, pour finir membre de l'ordre des dragonniers. Mais il n'avait été part d'un groupe qu'une fois, pour le clan du Vanyali. Une chose bien inhabituelle pour un guerrier solitaire. Pourrait-il rejoindre un nouveau groupe, et faire parti d'un tout à nouveau? Il n'en était pas certain, mais il avait beaucoup évolué, socialement,  ces dernières années - à l'exception de celles qu'il avait passé dans les ténèbres.
Quoi qu'il en fut, les paroles d'Hally lui firent réaliser l'importance qu'il avait fini par apporter au clan et aux amis qu'il s'y était fait. Il lui faudrait surement plusieurs semaine pour réfléchir à la possibilité de joindre ses efforts à ceux des autres - des inconnus, pour beaucoup -, pour combattre ce mal. Pour l'heure, il se laisserait volontiers raconter les aventures qu'il avait manqué lors de ces dernières années.


* Hm.. Je sais que tu aime le danger et te mettre dans le pétrin de façon générale,
dit le grand reptile non sas une pointe de cynisme. Mais tu sais bien que ça nous ferait tous les deux plaisir de voire autre chose, et de reprendre en pattes nos vies!

Le dragon, alors qu'il parlait, éleva son long cou, un vrombissement s’échappant de ses larges narines. Ses écailles étaient semblables au crépuscule, tel les reflets de la dernières et la première flamme du jour, brulant à l'horizon. Et pour Samoth, ce symbole de renaissance et d'espoir avait toujours été des plus réconfortant.
Jarzhal reposa la tête sur ses pattes avant et près du feu, avec ce qu'on aurait presque pu appeler un sourire - pour un reptile, la différence entre un sourire et la préparation au diner est mince, après tout. Samoth n'eut pas même besoin de lui jeter un de ses regards complices. Ils étaient un depuis bien longtemps. Ils connaissaient chacun l'autre mieux qu'eux-même.


- Je..., commença-t-il, comme cherchant ses mots. Je réfléchirai à cet Equillibrium. Pour le moment, rattraper le temps perdu ne me semble pas une mauvaise idée.

Se redressant, et adoptant cette posture droit et fière qu'on lui connaissait si bien, le dragonnier s’octroya un autre sourire, large et sincère. Il ne savait toutefois plus quels étaient les tavernes en vogues à ce jour. Il ne savait pas vraiment où son amie habitait - sa maison? sa guilde peut-être. En réalité, il ne savait pas grand chose, à l'heure actuelle, et dut bien se résoudre à l'évidence qu'il allait devoir se laisser guider par la belle humaine, son amie, Hally.


Samoth Wotan, Chevalier Dragonnier, dit à la la large lame, voyageur aguerri, guerrier redoutable, magicien reconnu, enseigne la science et théorie des magies antiques à travers le pays, et fut récemment promu directeur de la Bibliothèque et du département de l'éducation en qualité d'érudit au sein du Vanyali, nouvellement Chef de Clan.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Infiltrée du Cam Serarna

Nombre de messages : 3604
Âge : 24

Voir le profil de l'utilisateur


Hally
Infiltrée du Cam Serarna
Message Sujet: Re: Un pied à terre, un œil à l'horizon | Mar 11 Mar 2014 - 9:36


Samoth l'écouta attentivement. A la fin, elle comprit qu'il parlait à son dragon,car Jarzahl tendit son cou vers le dragonnier. Cela devait leur faire bizarre d'avoir raté 6 ans de leur vie ... Ils n'avaient cependant pas du tout changé. C'était incroyable ! Samoth étant un quasi elfe, ça n'était pas surprenant mais quand même .. Elle même avait du être marquée par ces dernières années qui avaient été chanrgée en emotions !
Quoi qu'il en soit, quand son ami reprit la parole, il hésita. Il n'avait pas l'air pressé d'en connaitre plus sur l'Equilibrium. Il avait l'air d'avoir décidé de rattraper le temps perdu. Son grand sourire était signe de motivation. 

- Très bien l'ami, alors as-tu des questions pour commencer ?

Il devait en avoir tellement ! Que pourrait-elle lui montrer ? A dos de dragon, ils pourraient assez rapidement bouger, mais à part le Kedesor Faivre, il n'y avait pas grand chose qui comptait à ses yeux. le Manoir de Marek et Leyra était toujours le même ...
Oh oui, il y avait bien quelque chose ... Même s'il était resté avec son ami Nolan au clan, Illian était ce qui comptait le plus dans la vie de Hally. Et Samoth ne le connaissait toujours pas ! Il reconnaîtrait sans aucun doute le fils de Wird en le voyant ! Les même cheveux, les oreilles légèrement pointus. Ses yeux viraient plus aux bleus de Hally qu'aux violets du père, mais on ne pouvait se tromper en le voyant. 
En pensant à son fils, Hally eut un delicat sourire qui apparut sur ses lèvres. 

- Si tu veux, je peux aussi te présenter Illian. Il est au Kedesor Faivre, c'est un ami qui le garde. 



Merci Maya !
Montrons que nous préférons mourir debout plutôt que de vivre à genou. 
Si la mort vient me prendre aujourd'hui, je suis prête.

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 5039
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur http://samoth-wotan.newgoo.net/index.htm


Samoth Wotan
Message Sujet: Re: Un pied à terre, un œil à l'horizon | Mar 1 Avr 2014 - 15:13


[Mille excuse, j'avais le post prêt dans un word depuis quelques temps, mais j'ai été un peu débordé ces temps-ci]

Par où commencer, c'était une bonne question. Mais il avait tellement manqué de chose, d’événements, et de ses amis, qu'il ne saurait même dire à quelle point. Il devait l'admettre, il était plutôt perdu. Peut-être état-ce d'ailleurs la raison pour laquelle il était dans ce désert, pour se retrouver et retrouver ce qu'il avait perdu en six ans d'absence.

- Si tu veux, je peux aussi te présenter Illian. Il est au Kedesor Faivre, c'est un ami qui le garde.

Quand Hally lui parla de son petit, une étincelle dans le regard, il réalisa enfin. Il n'était pas tant intéressé par l'histoire et la politique, ni les guerres qu'il avait manqué. Ce qui l'intéressait, c’était ses amis et ce que eux, avait vécu. Leurs trésors étaient ses trésors, et il voulait les voir de ses propres yeux.
Les enfants.. Peut-être symbolisait-ce aussi tout ce qu'il n'avait pas encore accompli dans sa vie. La stabilité d'une famille, la création d'une descendance. Le bonheur ? Avec un demi-sourire , il garda ces fantaisies pour plus tard.

- Commençons par voir ton fils. Cela fait déjà bien longtemps que j'y pense.

Trop longtemps... Et même s'il avait bien des questions en tête - questions qui pourraient certes attendre -, il y en avait une qui lui trottait à l'esprit, et qu'il ne pouvait écarter.

- Je... commença-t-il.

L'enfant était né de l'union de la jeune dragonnière et de l'elfe Wird, qui fut un grand ami de Samoth. Quand on parla à ce dernier de la trahison de son frère d'arme, il ne put y croire, et sans comprendre, n'en demanda pas plus. Mais maintenant qu'il était devant Hally, il lui fallait savoir.

- Qu’est-ce qu'il s'est passé avec Wird ?
dit-il enfin

Les yeux dans le vide, il n'était pas naïf et s’apprêtait à reprendre en pleine face la dure vérité. Mais plus que cela, il voulait comprendre pourquoi! Comment un homme qu'il voyait vertueux, même si impulsif, avait pu finir par trahir ses amis?..


Samoth Wotan, Chevalier Dragonnier, dit à la la large lame, voyageur aguerri, guerrier redoutable, magicien reconnu, enseigne la science et théorie des magies antiques à travers le pays, et fut récemment promu directeur de la Bibliothèque et du département de l'éducation en qualité d'érudit au sein du Vanyali, nouvellement Chef de Clan.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Infiltrée du Cam Serarna

Nombre de messages : 3604
Âge : 24

Voir le profil de l'utilisateur


Hally
Infiltrée du Cam Serarna
Message Sujet: Re: Un pied à terre, un œil à l'horizon | Mer 2 Avr 2014 - 15:22


Le visage, l'esprit de Samoth se détendait. Il mettait réellement cette histoire de côté pour l'instant. L'humaine ne put passer à côté du regard de son ami quand elle lui parla de Illian. Il n'y eu certes pas de sourire, mais son regard s’éclaira, comme s'il remettait les pieds sur terre, comme s'il se rendait compte que autour de lui, les gens avaient continué à vivre, et qu'il pourrait reprendre sa vie normalement. 
Il accepta de suite de voir Illian. Hally fut ravie. Il faudrait qu'ils y aillent sur le dos de leur dragons, mais Samoth ne bougea pas. Hally stoppa donc son mouvement vers Eluna, car elle comprit qu'ils ne décolleraient pas de suite. Elle savait ce que Samoth demanderait ...
Depuis le retour de l'elfe, Hally s'était demandé si quelqu'un lui avait dit, s'il savait. Il avait forcement remarqué l'absence de son vieil ami, mais il n'avait jamais rien demandé à Hally. Et aujourd'hui, ils parlaient de présenter les fils de Wird à Samoth ... 

- Qu’est-ce qu'il s'est passé avec Wird ?

Tout eclat avait disparu dans les yeux de Samoth. Wird n'avait pas seulement trahi celle qui l'aimait ou son propre fils, il avait trahi tous ses amis, il leur avait tourné le dos sans aucun scrupule ! 
Un sourire sans joie s'afficha sur les lèvres de la dragonnière tandis qu'elle fixa son ami.

- Je ne pourrais pas te dire moi même exactement ... Tu as du entendre parler de Nuit, la dragonne qui a faillie ravager tous le pays ! Il est parti à la guerre our la combattre, moi je suis restée avec Illian, je venais à peine d'accoucher. A son retour, il était parfait. Nous nous étions enfin installé ensemble, il s'occupait très bien d'Illian. Il était le père et le compagnon parfait. Toutes les semaines, il allait à la Taverne avec Marek. J'étais heureuse qu'il continue à voir ses amis, il continuait à vivre malgré la guerre qu'il avait vécu ! Jusqu'à ce qu'un jour j'apprenne qu'il n'avait jamais revu Marek depuis leur retour. En réalité il menait une double vie avec des mercenaires si j'ai tout bien compris. Au côté d'une autre femme.

Hally se tut sur ces mots. Même si aujourd'hui elle ne ressentait plus rien pour l'elfe, elle revait la scène du jour où il avait osé ramené cette Ygritte au clan. Elle savait tout de la vie de son amant avec Hally, elle savait qu'il trompait une femme en étant avec elle. 
Hally chassa ces souvenirs avant de continuer.

- Un des soirs ou il était censé être à la Taverne, Marek est venu à la maison. Quand j'ai compris ce qu'il se passait, Marek m'a aidé à le retrouver, nous l'avons traqué, et trouvé sur le point de tuer je ne sais plus que seigneur et tous les habitants de son palais. Mes souvenirs sont assez flous, je n'étais pas vraiment moi même à ce moment là. Je me souviens surtout du regard de Wird juste avant qu'il m'envoie m’écraser contre un mur. Je n'ai rien pu faire, j'étais redevenue une simple humaine sans pouvoir devant ce spectacle.

Elle baissa la tête, honteuse. Elle n'avais jamais reparlé de tout ça à personne, et étrangement, elle se sentait encore secouée par cette histoire. Elle se sentait de nouveau trahie, alors que tout ceci remontait à 5 ans aujourd'hui !

- Je l'ai retrouvé quelques mois plus tard. Ca n'était plus Wird. C'était un autre homme, odieux. Il n'en avait rien à faire de moi, de Illian, de ses amis. Il a même tourné le dos à Norvya. Son dragon est venu me voir quelques mois plus tard. Il s'est détaché de Wird, il n'était plus l'elfe à qui il s'était lié. Depuis je n'ai plus de nouvelles ni de l'un, ni de l'autre.

Norvya manquait beaucoup à Eluna. Elle avait grandi à ses côtés, et le lien qui unissait leur dragonniers les avait beaucoup rapproché. Jamais aucun des deux n'avait ressenti de l'amour tel de Hally et Wird l'un envers l'autre, mais ils étaient tout de même très proches. Aujourd'hui Norvya n'était plus que l'ombre de lui même sans son dragonnier. S'il était toujours ...

- Je ne sais pas ce qui l'a changé, si c'est la guerre, ou cette femme qu'il côtoyait dans cette autre vie, mais Wird n'est plus.

Elle même n'avait plus était grand chose pendant des mois et des mois suite à tout ceci ... Aujourd'hui, cette histoire lui avait laissé des sequelles. Tuer ne lui faisait plus peur, en dehors de ses amis d'autrefois, Hally n'arrivait plus à faire confiance à personne, excepté Max l'Otikos. 
Elle était devenue une espionne, une tueuse hors pair grâce à cette rage, cette haine qui s'était installé en elle.



Merci Maya !
Montrons que nous préférons mourir debout plutôt que de vivre à genou. 
Si la mort vient me prendre aujourd'hui, je suis prête.

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 5039
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur http://samoth-wotan.newgoo.net/index.htm


Samoth Wotan
Message Sujet: Re: Un pied à terre, un œil à l'horizon | Dim 6 Avr 2014 - 18:36


Samoth écouta avec attention les récits de celui qu'il compta parmi ses amis. Une autre femme ? Tuer des innocents ? Le félon avait-il perdu tous ses esprits ? Avait-il si tôt fait d'oublier le code d'honneur des chevaliers, sous lequel chacun des dragonniers avaient été élevés. Le coeur du presque elfe se déchira à travers le temps. Wird était bel et bien mort. Remplacé par une ombre, une chimère. N'y avait il donc plus rien à faire ? Un jour peut-être recroiserait-il la route de son ancien ami, devenu scélérat. Son devoir et honneur le contraindraient alors à combattre pour laver ses crimes, au nom de l'amitié qui les réunissait jadis.

Les temps ont changé, ne pouvait s'empêcher de penser Samoth...

Alors qu'Hally récitait la malheureuse histoire, le dragonnier à la large lame l'observait. Elle était e marbre, plus forte qu'elle ne l'était six ans auparavant, bien sûr, mais avec en elle de ces blessures qui vous transforment.

- Je ne sais pas ce qui l'a changé, si c'est la guerre, ou cette femme qu'il côtoyait dans cette autre vie, mais Wird n'est plus.

Sur ces derniers mots, Samoth eut une hésitation. Il n'avait jamais était aimé les grands discours et n'aurait su que dire. Il posa simplement sa main sur l'épaule de la dragonnière, comme pour partager une dernière fois le souvenir de cet homme que fut Wird. Un léger silence s'installa alors, puis le presque elfe une dernière parole.

- Je déplore sa perte. Et que ce soit par les guerres, la colère ou la peur, je ne pourrais jamais pardonner ses actes.

Il était rester calme et stoïque, même si ses mots portaient un présage de mort. Il voulait laisser cette histoire à plus tard. Il y avait bien plus à faire, présentement. Il avait tout un monde à rattraper, un monde aussi peuplé par bien du bonheur.



Samoth Wotan, Chevalier Dragonnier, dit à la la large lame, voyageur aguerri, guerrier redoutable, magicien reconnu, enseigne la science et théorie des magies antiques à travers le pays, et fut récemment promu directeur de la Bibliothèque et du département de l'éducation en qualité d'érudit au sein du Vanyali, nouvellement Chef de Clan.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Infiltrée du Cam Serarna

Nombre de messages : 3604
Âge : 24

Voir le profil de l'utilisateur


Hally
Infiltrée du Cam Serarna
Message Sujet: Re: Un pied à terre, un œil à l'horizon | Mer 9 Avr 2014 - 15:13


Samoth resta silencieux quelques instants. Hally savait qu'il montrait rarement ses sentiments, mais apprendre la disparition d'un ami faisait toujours mal. Surtout quand c'es sa parsonalité qui n'est plus, et non pas son corps.
Puis il finit par poser une main sur son épaule. Il resta un moment silencieux de nouveau. Comme pour se recueillir. 

- Je déplore sa perte. Et que ce soit par les guerres, la colère ou la peur, je ne pourrais jamais pardonner ses actes.

Qui le pourrait ? Surement pas elle ! Mais tandis qu'elle, elle ne pensait qu'à éviter toute rencontre, Samoth faisait clairement sous entendre que s'il le revoyait, ils régleraient ça au combat. Et Hally doutait que Wird soit assez puissant pour résister aux six ans d'enfer que Samoth venait de vivre ...

Quoi qu'il en soit, Hally aujourd'hui est une autre femme. Elle utilisait cette rage qui était en elle pou son metier, et ne laissait plus personne entrer dans son coeur. Elle avait ses amis et son fils, cela lui suffisait !
En parlant du fils ...

- Tu veux toujours venir voir Illian ? Je te previens, tu y verras surement beaucoup de Wird ! Il a beaucoup de ses origines elfiques, et il est aussi blond que son père !

Hally sourit. Elle avait beau savoir que son fils ressemblait plus à Wird qu'à elle, cela ne la derangeait pas. Il était son fils, il était beau, le reste ne l'importait pas.



Merci Maya !
Montrons que nous préférons mourir debout plutôt que de vivre à genou. 
Si la mort vient me prendre aujourd'hui, je suis prête.

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 5039
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur http://samoth-wotan.newgoo.net/index.htm


Samoth Wotan
Message Sujet: Re: Un pied à terre, un œil à l'horizon | Mer 29 Oct 2014 - 20:18


[ Avec un peu plus de mille ans de retard, et après m'être rendu compte que ce message que j'avais écrit il y a longtemps était resté sur mon bureau... Me revoilà! :$ ]



En ces quelques années manquées, bien des choses s’étaient produites … Wird, son compagnon et ami, son frère d’arme, tourné tel un vulgaire mercenaire, et pourtant laissant derrière lui un héritage. Une nouvelle génération qui se ferait symbole d’espoir pour les peuples de l’Alagaësia toute entière.

- Tu veux toujours voir Ilian ? demanda la dragonnière

Samoth ne répondit pas immédiatement, trop occupé à méditer sur le monde étranger dans lequel il s’était réveillé. Comme si chacune de ses respirations devenait témoins de mille changements, alors que respirer plus vite était impossible.
Le désert, quant à lui, continuait de hurler, inlassablement, laissant un puissant écho de magie vrombir alors que le vent était plus violent que jamais en ces terres désolées. C’est toujours vers lui que le regard du presqu’elfe restait figé. Il avait promis de ne pas s’y diriger, pourtant ce n’est pas l’envie qui lui manquait ! Une chose certaine : Il allait devoir s’investir dans ce monde, même s’il ne ressemblait à plus rien de familier. C’était en fait précisément la raison pour laquelle il allait devoir s’investir au mieux, pour survivre, pour faire survivre, pour faire ce qu’il avait toujours fait…
En attendant, c’était le temps perdu avec ses proches qu’il allait rattraper.

- Et comment, je veux le voir !

Un sourire se dessina en coin sur le visage du dragonnier, dont la posture avait à peine bougé. Une posture droite d’un guerrier qu’il avait toujours été, qui portait un mélange d’assurance et de mélancolie, et dont les yeux reflétaient une grande passion, une grande force. Immobile, tout comme Jarzhal qui paraissait même dormir, allongé à côté. Il écoutait pourtant avec attention, prêt à s’envoler au signal.


Samoth Wotan, Chevalier Dragonnier, dit à la la large lame, voyageur aguerri, guerrier redoutable, magicien reconnu, enseigne la science et théorie des magies antiques à travers le pays, et fut récemment promu directeur de la Bibliothèque et du département de l'éducation en qualité d'érudit au sein du Vanyali, nouvellement Chef de Clan.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Infiltrée du Cam Serarna

Nombre de messages : 3604
Âge : 24

Voir le profil de l'utilisateur


Hally
Infiltrée du Cam Serarna
Message Sujet: Re: Un pied à terre, un œil à l'horizon | Mer 29 Oct 2014 - 22:46


[ Pas grave t'inquiètes, j'ai aussi eu pas mal d'absence Wink ]

Hally rigola. Elle n'aimait pas parlé de Wird, de ce qu'il s'était passé, mais en le rencontrant, en tombant amoureuse de lui, il lui était arrivée la meilleure chose qu'elle connaisse au monde : son fils. Elle était certaine que le petit garçon et Samoth s'entendraient ! Illian était un petit guerrier déjà, et rencontrer pour de vrai l'elfe qui avait la plus grande lame que sa mère ai jamais vu allait être source d'excitation et de joie pour lui ! C'est le visage heureux de l'enfant qu'elle imaginait déjà qui la faisait rire.

- Très bien, alors en selle !

Hally sauta sur Eluna qui étendait déjà ses ailes. 
En moins deux deux heures, ils furent au Kedesor. Pour ne pas perdre de temps, et parce que faire atterrir deux dragons en face de la salle d'arme ou Illian était serait sans doute compliqué, Hally envoya d'abord un message mental à Nolan et son fils.

* Préparez vous, je viens récupérer mon fils pour une virée à dos de dragon ! Ca sera arrêt express ! *

Le temps d'arriver au dessus de la rue où Illian avait du accourir, elle expliqua à son ami qu'elle allait juste recuperer son fils, et ils iraient plus loin, là ou Eluna et Jarzahl auraient la place de bouger.
La dragonne blanche se plaça au dessus des batiments, et doucement amorça sa descente. En effet, le petit demi-elfe était déjà dans la rue, en train de sauter sur place et faire de rand coucou à sa mère, tout en montrant Jarzahl du doigt. Hally se leva, courut jusqu'à la pointe de la queue de sa dragonne qui ne s'était pas posée et sauta delicatement au sol. Elle remercia Nolan en le prenant dans les bras, souleva son fils pour qu'il monte sur la queue de la dragonne, puis quand elle y fut à son tour, reprit son fils dans ses bras, et reprit sa place sur le dos du reptile. 

* Cap à l'ouest, allons près de la mer ! *

Elle lança le message aux deux dragons et au dragonnier. 
Tandis qu'Eluna fonçait vers l'ouest suivie par Jarzahl, Illian montra de nouveau le nouveau dragon et l'homme sur son dos de ses doigts. Il voulait savoir qui c'était bien sur. Sa mère, toute sourire lui baissa sa main la prenant dans ses bras et lui dit à l'oreille - parce que le vent qui te souffle dessus, c'est sacrément bruillant !! :

- Tu sauras très vite mon chéri, un peu de patience !

Il continuait à gigoter sans cesse, en essaya même de se lever quand il vit enfin la mer. "Là, regarde, là, pose toi !" ne cessait-il de dire à Eluna, amusée par la bonne humeur du petit garçon. Un tour sur son dos, et la rencontre d'un nouveau dragonnier. Ca c'était de la journée pour un petit garçon de 7 ans, même pour un fils de dragonnier !

Au sol, ce fut presque pire, il ne tenait pas sur place. Hally attendit que Samoth soit enfin auprès d'eux pour enfin cesser le suspense.

- Illian, je te présente Samoth Wotan ...
- Le dragonnier avec la grosse lame ??

Elle n'avait même pas eu le temps d'expliquer plus en détail qui était l'elfe qui approchait, Illian connaissait presque aussi bien tous les amis de sa mère. Ses histoires préférées étaient celles des dragonniers ou de batailles, alors l'histoire d'un dragonnier qui se bat avec une telle arme ... C'était comme une légende qui devenait réalité !!



Merci Maya !
Montrons que nous préférons mourir debout plutôt que de vivre à genou. 
Si la mort vient me prendre aujourd'hui, je suis prête.

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 5039
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur http://samoth-wotan.newgoo.net/index.htm


Samoth Wotan
Message Sujet: Re: Un pied à terre, un œil à l'horizon | Jeu 30 Oct 2014 - 17:05


En moins de temps qu'iln'en fut pour le dire, les deux dragonniers et amis se retrouvèrent propulsés dans les airs, portés par leurs fidèles et puissants dragons. Et alors que Hally prit - presqu'au vol - son fils avec elle, Samoth ne pu s'empêcher de garder son regard sur ce dernier. La nouvelle génération apportera les promesse de demain, disait-on souvent, et il était fier pour son amie. Après d'inombrables guerres et mésaventures, elle avait bien mérité sa parcelle de bonheur.

Le reste du vol se fit en silence, en ce qui le concernait, alors que le jeune garçon s'agitait sans cesse. Pour Samoth, l'altitude avait toujours été salutaire, et tout particulièrement en ces temps de doutes. Il était revenu des morts, quelques mois seulement auparavant, et il ne savait plus tout à fait où il en était. Le monde avait changé, évolué, si bien qu'il éait difficile de figurer si une place lui demeurait. Et si tel fut le cas, quel pourait donc être son rôle dans un tel monde?
Ces questions le tourmentaient, et bien qu'il eût voulu pouvoir s'en débarasser lui même, c'est le vent contre son visage qui s'en chargeait, retournant et fouettant inlassablement sa tunique armurée, vidant son esprit jusqu'aux derniers tracas qui y logeaient.

Apaisé, il attérit bientôt rejoindre le groupe, à l'orée d'une futaie, près de l'océan. Il marchait à pas droit et lent sur la terre sablée des environs.

- Illian, je te présente Samoth Wotan ...
- Le dragonnier avec la grosse lame ??

Un sourire se dessina sur les lèvres du presqu'elfe. C'est avec ce nom qu'il avait parcouru l'Alagaësia du Meridien au Septentrion. A la relfexion, cette appellation paraissait peut-être extravagante, mais elle était aussi l'ineluctable conséquence de porter une telle arme. Yggs était une des deux lames jumelles forgées quelques centaines d'années auparavant par Draal, elfe hermite renommé de son temps. De très vieux souvenirs, d'une ère révolue, depuis milles ères déjà, semblait-il...

- C'est comme ça qu'on m'appelle, répondit-il simplement. C'est un plaisir et un honeur de te rencontrer.

Samoth fit une révérence de chevalier. Il avait gardé cette habitude, et, s'avançant de quelques pas pour s'assoir sur une roche, contemplant le soleil qui commençait à rejoindre l'horizon, il demnda.

- Parle moi un peu de toi. Qu'est-ce que tu aimes faire, qu'est-ce que tu veux faire dans la vie ?

C'était là certes une question un peu vague, mais pour le moin commune à poser à un petit garçon de son âge. Et les motivation vers d'hydiliques futures demeuraient toujours d'importance capitale, selon lui. Echangeant un regard complice avec Hally, dragonnière et mère, il continua de sourire en coin, entre le crépuscule naissant et les personnes qu'il considérait sa propre famille.


Samoth Wotan, Chevalier Dragonnier, dit à la la large lame, voyageur aguerri, guerrier redoutable, magicien reconnu, enseigne la science et théorie des magies antiques à travers le pays, et fut récemment promu directeur de la Bibliothèque et du département de l'éducation en qualité d'érudit au sein du Vanyali, nouvellement Chef de Clan.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Infiltrée du Cam Serarna

Nombre de messages : 3604
Âge : 24

Voir le profil de l'utilisateur


Hally
Infiltrée du Cam Serarna
Message Sujet: Re: Un pied à terre, un œil à l'horizon | Ven 31 Oct 2014 - 19:24


Hally connaissait bien son fils, et en ce moment même, il se retenait de ne pas sauter de joie et courir partout. Il était tellement plein de vie ! 
Le dragonnier le salua tel un chevalier, ce qui illumina littéralement les yeux du petit garçon. On le saluait, lui, comme un authentique chevalier !! Il essaya de lui rendre, maladroitement le même salut, ce qui fit sourire la mère du garçon. Il grandissait tellement vite, Hally avait l'impression qu'il arrivait à marcher seulement depuis hier, et voila qu'aujourd'hui, il savait se comporter en véritable guerrier. Enfin, un véritable petit guerrier ...
Timidement, il s'avança vers Samoth qui venait de s'installer sur un rocher. Puis ce dernier demanda à Illian ce qu'il voudrait devenir. Hally connaissait déjà la réponse, tout comme ce qu'il aimait ...
Les yeux toujours aussi brillants et avec un sourire qui reflétait parfaitement la joie qu'on lisait dans son visage, le garçon répondit, sans aucune hésitation dans sa voix.

- Moi, je veux être un guerrier plus tard. Et même un dragonnier, comme ça j'aurais mon propre dragon, et on ira se battre ensemble !

Comme maman, comme tonton Marek ! Hally l'entendait déjà tout raconter. Pauvre Samoth ...

- Je sais déjà me battre, maman et Nolan m’apprennent , pour l'instant mes épées sont en bois mais je vais bientôt passer à de vraies épées, hein maman ? demanda-t-il en se tournant vers sa mère. Sans attendre de réponse, il continua. Et je sais même tirer à l'arc. Je vais être un grand guerrier, et un grand dragonnier, comme maman et tonton Marek et tout ... Et toi ...

Ces deux derniers mots furent prononcé avec plus de timidité. Illian ne connaissait Samoth qu'à travers les histoires de sa mère, ou même de son père, même si le petit ne s'en souvenait sans doute pas, mais il savait que le dragonnier était un puissant allié. 
Soudain, un sentiment de pur joie envahit le coeur de la mère qui regrdait son fils et son ami. Entouré de beaucoup de femme, Illian n'avait au final que Marek comme exemple masculin. En voilà un de plus ... Elle espérait sincèrement que cette fois ci, Samoth resterait, et qu'il ferait parti de sa vie, ainsi que celle de son fils. Il lui avait manqué, ce dragonnier, plus posé que Marek, mais tout aussi adorable.



Merci Maya !
Montrons que nous préférons mourir debout plutôt que de vivre à genou. 
Si la mort vient me prendre aujourd'hui, je suis prête.

Revenir en haut Aller en bas






Contenu sponsorisé
Message Sujet: Re: Un pied à terre, un œil à l'horizon |


Revenir en haut Aller en bas

Un pied à terre, un œil à l'horizon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brisingr, Chroniques de l'Alagaësia - Forum roleplay :: Alagaësia :: Désert du Hadarac-
Ouvrir la Popote