AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherFAQ

Partagez|

Un jeu de logique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 6699
Âge : 27

Voir le profil de l'utilisateur


Brexinga
Dirigeant de l'Umettelig Jeger
Message Sujet: Un jeu de logique | Jeu 27 Fév 2014 - 1:11


Ma mère avait toujours se don pour pouvoir prédire l’heure et le temps exact. Peu importe le moment de la journée elle savait exactement quelle heure il était sans jamais avoir à regarder le soleil ou la lune. Elle avait se genre de don qui ne cours pas les rues. Je me souviens encore lorsqu’elle avait eu se don pour la première fois. Je jouais avec d’autre enfant dans le quartier à la balle. Rien de bien vilain ni de méchant, on se lancait une balle entre ami en rien. On devait être âgé de quoi, six, peut-être sept ans maximum. On riait, on discutait jusqu’au moment ou ma mère ouvrit la porte et cria :

-Elund, il est l’heure de souper.

Par la suite elle utilisa son don de plus en plus fréquemment. Elle ne se trompait jamais…

-Elund il est l’heure de se laver

-Elund il est l’heure de se coucher

-Elund il est l’heure de faire ses devoirs

-Elund il est l’heure de se lever


Je vous le dit c’était impressionnant, aucune faille à sa technique, aucune possiblité d’échec. Chaque tentative de la prendre de cours avait lamentablement échoué. La première fois que j’avais tenté mon coup je m’était approché d’elle l’air de rien. Fin comme un renard je l’avais observer pendant environ une bonne grande demi-heure facile. Elle n’avait jamais regardé par la fenêtre durant tout se temps. Sur de moi, je pris mon courage à deux mains et j’allai la confronter.

-Dis m’man, il est quelle heure la

-Il est l’heure que tu te taise


Voila, c’était tout, elle m’avait ébahi, encore une fois elle avait trouvé l’heure parfaite, c’était une femme impressionnante. D’une stature digne d’une chèvre. Elle était toute petite, toute frêle, une hideuse tête sur ses épaules mais un savoir à vous en foutre les boules. Tout le contraire de mon bord, hormis pour le physique, comme on dit si bien, chaque grenouille trouve son crapaud. Je ne savais toujours pas par quel hasard je m’était retrouvé avec cette gueule d’ange. Non mais sans blague, j’avais encore toutes mes dents et blanches en plus. Des yeux noisettes qui fesait fondre toutes les dames et une chevellure d’enfer. Je ne vous parlerai même pas des petites bosses au niveau de mon abdomen donc j’était très fier. Une vingtaine de redressement assis à chaque matin, rien de mieux pour garder un homme frais pour la journée.
Je m’en était tiré plutôt pas mal, malgré le bagage génétique de mes parents, en fait la seule ressemblance physique que j’avais d’eux c’était ma taille. Je mesurais précisément 1 mètre et 30 centimètre et je devais peser dans les alentour du 120 livres. Oui je sais impresionnant, beaucoup de grand homme frémissait devant ma carrure de guerrier. Non je déconne, si sa n’avait été de mon esprit vif et ma capacité à dire les bonnes choses au bon moment, j’aurais souffert toute ma vie. J’étais le petit gars assez brillant pour convaincre les gros gorilles de le défendre. Je réussissais toujours à me tirer des mauvais coup.


Voila comment j’avais atterri ici, au milieu de se bar très populaire de Dras à picoler et à boire entourer de gens saoul et rude. Mon terrain de jeu préféré. Je me promenais de bar, à chaque semaine j’en essayais un nouveau, dans différente ville et toujours je reprenais mon numéro. Je me placais a une table au centre, je déposais un coussin sur mon tabouret histoire de me donner une allure convenable et je fixais mon audience.
Le spectacle commencait alors. Je m’étirais les bras et élevait la voix et à tous les soirs je répétais le même spectacle. Je jouait des tour de passe-passe, on ne peut pas dire magie car je n’en avais pas le don, c’était vraiment uniquement des tour de supercherie avec un truc caché derrière pour attirer les demoiselles. Oui, oui je dis bien demoiselle, car votre narrateur mesdames et messieurs est belle et bien un Don Juan de première classe. L’homme qui un jour avait eu le culo de dire que la longueur était proportionnel au corps était un enculé de première et j’était la preuve vivante du contraire. Un vrai tombeur de ses dames. D’autre jour je faisait des devinette ou des puzzles pour pouvoir boire gratuitement.

Mon spectacle durait depuis deux heures maintenant lorsque j’élevai la voie assez haute pour que tout le monde m’entende.


-J’achète cinq pintes de la meilleure bière servit ici à l’homme qui sera capable de réussir une énigmes sur les trois prochaines que je vais lancer. Attention tout de fois, échouer les trois et vous aller me devoir un pinte. Qui se crois capable de relever se défi ???


If you wanna be the best, You've got to take out the best
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 158
Âge : 26

Voir le profil de l'utilisateur


Keldar
Message Sujet: Re: Un jeu de logique | Ven 28 Fév 2014 - 13:43


Keldar était là, dans l’assistance. La taverne était comble ce soir. Le petit conteur, Elund, c’était fait une réputation dans le quartier en quelques soirées seulement et Keldar tenait à y assister. Les divertissements demeuraient rares, surtout pour quelqu’un ayant aussi peu de temps libre. Mais les derniers jours avaient été fructueux. Le cambriolage du grenier d’un riche marchand s’était révélé une mine d’or et il avait pu se reposer quelques jours tout en mangeant à sa faim, luxe dont il avait été privé depuis la mort de son parrain.

Ses muscles s’étaient raffermis et il avait même constaté qu’il réfléchissait mieux le ventre plein. Pourtant, s’il en jugeait par le gabarit de l’orateur, les deux ne devaient pas être fondamentalement liés.

Il ne savait pas ce qu’il avait, ce soir, mais il se sentait excité. Au diable la discrétion, il fallait qu’il s’exprime. L'atmosphère enfiévrée de l'auberge ajoutait à ce sentiment.
Ses discussions avec la gamine lui avaient donné une autre vision de sa ville et de sa vie, et il se sentait plus prêt que jamais à en changer. Mais ce soir-là, il ne désirait qu’une chose : c’était le moment d’appliquer les conseils du médaillon. Montrer que changer de point de vue pouvait signifier changer les règles. Il avait longuement fait état de son ambition d'accéder à une meilleure condition et la petite voix s'était avérée étonnante d'imagination et de perspicacité. Il avait déjà un début de plan et l'animation d'Elund constituait un test idéal.
Il leva la main et sa voix, rocailleuse, s’éleva :

- Je relève le défi ! Hé, garçon, ne laissons pas les gens crever de soif ! C’est ma tournée !

La foule hurla son approbation.



"Tous les voleurs cherchent leur Trésor"
---------------------------------------
Fiche de Keldar
---------------------------------------
Mr Gold:
 

__________________________________________________
*Avatar adapté par Ellenwen d'après tsabo6
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 6699
Âge : 27

Voir le profil de l'utilisateur


Brexinga
Dirigeant de l'Umettelig Jeger
Message Sujet: Re: Un jeu de logique | Mer 5 Mar 2014 - 1:11


La silence se fit dans la taverne. Une mouche se promena en sifflant. Le silence était tel qu'on pouvait entendre le gros Fred, qui auparavant était camouflé par le brouhaha, dans les chiottes en train de régurgiter son souper. Un gros rôti de porc frais bien dodus avec une légerte sauce au poivre.La tension était palpable, on pouvait sentir les cris de joies qui montaient des gosiers des joyeux balourds de la taverne. L'instant critique était imminent, le moment ne dura qu'une fraction de secondes, mais tant de choses se passa lorsqu'Elund, le premier, se leva et du haut de son mètre trente il s'écria :

"Hourra pour se brave, lever votre pinte et saluez le"

Les cris retentirent alors des quatres coins de la taverne alors des hommes et femmes se faisaient servirent une nouvelle tournée de se liquide dorée qui provenait des cieux. Elund en son fort intérieur était joyeux, plus joyeux qu'aucun homme avant lui. L'alcool commençait à faire son dût certe, il se sentait moins alerte et son inhibition n'était plus. Il aurait autant embrasser une femme qu'un homme se soir. Ahhh alcool quand tu nous prends.
L'attention était revenu sur lui, les yeux se promenaient d'une extrémité à l'autre de sa salle se dirigeant tantôt vers Keldar et tantôt vers Elund. Tous étaient heureux, sa il était impossible de le nier. Leur gosier allait se remplir de nouveau et il se voyait déjà joyeux lurons redescendre la rue en gambadant, tombant, riant et chantant. Cette soirée allait être magique, d'aucun en doutait, la tournure qu'elle semblait prendre en plus les amusaient au plus haut point. Pendant un instant même se cher Bernard, propriétaire de la taverne depuis bientôt dix ans, se demanda si se ne serait pas une bonne idée d'engager le jeune homme comme amuseur de foule. La formule semblait marcher, il venait de se faire acheter une quarantaine de pinte en un instant. L'instant d'après il avait laissé tomber l'idée, non l'événement deviendrait redondant et les clients en auraient marre un jour.
Elund, toujours debout, fit signe à l'inconnu de s'approcher de lui.


"Viens t'en ami, viens tenter ta chance. Approche toi et dis moi ton nom"


If you wanna be the best, You've got to take out the best
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 158
Âge : 26

Voir le profil de l'utilisateur


Keldar
Message Sujet: Re: Un jeu de logique | Jeu 6 Mar 2014 - 11:37


Keldar se leva, lentement, à présent intimidé par l’attention dont il faisait l’objet. Sa tension retomba peu à peu lorsque son regard rencontra les yeux hagards des spectateurs amassés en cercle. Les moins éméchés le détaillaient d’un air narquois, considérant son apparence simiesque comme le gage d’une stupidité évidente. Un autre jour, ces rictus lui auraient fait perdre son sang-froid et il se serait jeté sur cette bande d’impolis. Mais à mesure qu’il avançait, son esprit se détachait de la scène pour se réfugier dans un passé tout proche, et certains mots lui revinrent :

- Pourquoi les gens te traitent-ils ainsi, Keldar ? lui avait demandé la petite fille après un passage au marché pour s’acheter des vêtements.
- Me traitent-ils comment ? Je suis un voleur, ils le savent et ils ne vont pas s’en cacher. Je suppose que ça suffit à m’ôter leur respect.
- Je suppose. Mais alors, pourquoi ils ne se méfient pas de toi ? Je veux dire, ils font comme s’ils parlaient dans ton dos, mais même moi je peux les entendre. Ils te prennent pour un idiot ?
- Ah, ça ! Oui, c’est vrai que tu ne m’as pas vu. Disons que je suis un peu… bizarre. Je ne suis pas très beau, si tu vois ce que je veux dire. En plus, j’ai des bras assez longs et il y a pas mal de gens qui me traitent de singe.
- Mais c’est nul ! s’exclama la petite voix depuis le fermoir.
- Chuuut ! Moins fort, Trésor ! On est encore dans la rue, je te rappelle.
- Oui, mais tu ne les déteste pas, à force ? Moi, j’aurais déjà ramené toutes leurs étales dans ma planque !
Keldar ne put retenir un rire.
- Bien sûr ! En admettant que ma « planque », comme tu dis, fasse la moitié du quartier, et encore. Enfin, dis-toi qu’en attendant, ils ne me causent pas d’ennuis, et c’est le principal. Tu ne sais pas combien de bandits se sont fait pendre parce qu’un pèquenaud a mis la moitié de la ville sur leur dos. On n’a pas d’amis, nous, alors qu’eux…
- Bof, mon père disait que « les amis, ça sert à rien d’en avoir des wagons, faut juste savoir trouver les bons ».
- Ce qui m’aide beaucoup, merci. Ceci dit, j’en ai au moins un bon, non ?
- Ah bon ? Qui ça ?
Keldar laissa échapper un soupir de consternation. Pas si perspicace, la gamine. Mais elle reprit :
- Aaaaah oui ! Tu veux dire qu’on est vraiment amis ? Que tu ne m’abandonneras jamais ?
Il était surpris que ça ne se soit imposé que maintenant à son esprit, mais c’est vrai que depuis qu’il l’avait trouvée, il ne s’était jamais exprimé aussi franchement.
- Bien sûr. , fut tout ce qu’il trouva à ajouter.

La petite voix ne contenait plus sa joie. Keldar, lui, réalisait ce que cela impliquait. Il avait réuni une coquette somme, assez pour pouvoir survivre plusieurs semaines. Il était proprement vêtu et reposé. Il avait pensé s’occuper du médaillon quand il en aurait le temps, mais il s’apercevait maintenant que s’il ne décidait pas de faire quelque chose de concret très bientôt, la petite fille avait toutes les chances de rester enfermée jusqu’à sa mort.

C’est alors, qu’il avait commencé à élaborer son plan. Il ne trouverait rien en restant dans son bidonville. Il fallait qu’il bouge, mais seul, l’aventure avait toutes les chances de tourner à l’équarrissage. Il lui fallait un voyageur, quelqu’un qui connaisse du monde. Il avait assez fréquenté les auberges pour savoir que c’était là qu’il trouverait son bonheur. Il avait justement entendu parler d’un magicien qui tournait dans le quartier. Ce serait l’occasion d’assister à un de ses spectacles.


Ses pensées furent interrompues par le rire bruyant qui monta dans la salle. Il s’était arrêté le nez collé à l’entrejambe du bonhomme monté sur son tabouret. Prestement, il fit un pas en arrière. Elund, toujours aussi souriant, n’en rougit pas moins. Keldar se reprit. Il n’était pas du genre à se laisser déconcentrer.
Il répondit :

- Mon nom est Keldar.

Le silence retomba dans la pièce. Tous attendaient l'intervention d'Elund, qui semblait décidé à faire monter la tension. Keldar, conscient que c'était le moment idéal pour en rajouter un peu, s'empressa d'annoncer :

- Et je parie une nuit dans cette auberge que je résoudrai tes trois énigmes. Es-tu prêt à jouer?

La fanfaronnade provoqua quelques murmures. L'enjeu n'était pas assez élevé pour soulever l'enthousiasme de l'auditoire, mais ce n'était pas l'effet escompté.

A nouveau le silence. Les regards étaient maintenant fixés sur le minuscule conteur. Keldar eut le temps de songer qu'il se serait fait une fortune comme pickpocket à cet instant.




"Tous les voleurs cherchent leur Trésor"
---------------------------------------
Fiche de Keldar
---------------------------------------
Mr Gold:
 

__________________________________________________
*Avatar adapté par Ellenwen d'après tsabo6
Revenir en haut Aller en bas






Contenu sponsorisé
Message Sujet: Re: Un jeu de logique |


Revenir en haut Aller en bas

Un jeu de logique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brisingr, Chroniques de l'Alagaësia - Forum roleplay :: Alagaësia :: Dras Léona-
Ouvrir la Popote