AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherFAQ

Partagez|

La sortie des tunnels

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 9
Âge : 21

Voir le profil de l'utilisateur


Baen
Message Sujet: La sortie des tunnels | Jeu 17 Avr 2014 - 10:44


Après un mois de survie dans les Tunnels, nécessaire pour attendre les patrouilles des Hommes diminuent ou se perdent dans leurs profondeurs, Baen sorti des sombres font de Gil'Ead ... il fut complètement éblouis, presque aveuglé. Ses yeux s'étaient habitués à la pénombre. Quand ses yeux s'ouvrirent à nouveau, il vit sa ville natale ... Brulée, détruite, ... Il fut si triste ...


Mais il dut se mettre à la recherche de nourriture, rester dans les profondeurs durant tout ce temps, même en compagnie de rats, il fallait manger. Dans cette ville en décombres, quelques opportunistes, sortis en premier, avaient déjà volé une bonne partie de certaines des anciennes réserves resté incroyablement intactes après le siège et avaient commencé à tenir des activités commerciales, des stands construit avec trois fois rien. Une planche, un drap au-dessus de la tête, de temps en temps une balance.

En voyant ces "nouveau commerçant" il ne put s'empêcher de penser à son père. Il se sentit soudainement très mal, il dut poser genoux a terre et vomi. Il n'avait pas pu faire le moindre deuil. Aucune commémoration pour honorer son père et pour ça il devra attendre. Il trouva un long tissu, noir, au sol. Il le secoua et le mis sur son dos en guise de cape et en signe de deuil.


Le cours de l'argent n'était pas toujours d'actualité, le gens avaient besoin de plein de choses, dont certaine se faisait rare dans la capitales. Baen décida que pour survivre il devrait chasser, trouver de la nourriture, se serait surement le meilleur moyen d'acheter quoi que ce soit.


Il monta sur un débris de maison qui avait brulé durant le siège, pour avoir une meilleure vue de son "terrain de chasse". Durant son ascension, il faillit tomber dans les décombres en s'appuyant sur une poutre qui craqua sous son poids. Heureusement il fut assez vif pour se rattraper à temps.
A une Dizaine de mètres étaient quelques cadavres empilé. Il attendit ici pendant peut être une demi-heure, totalement immobile. Ce coin du cartier était devenu très calme, il n'y avait plu rien d'intéressant, tout avait déjà été vidé, il ne restait plus que quelques pilles de cadavres par-ci par là. Visiblement, les hommes n'étaient pas les seuls à avoir faim ... Un gros rat venait de sortir d'un recoin, visiblement très intéressé par le tas de viande empilé. Il commença une lente approche, puis, d'un seul coup, s'arrêta en plein chemin entre sa cache et le tas de viande. D'un air méfiant il regarda au tour de lui ... il s'était arrêté,car il avait entendu quelque chose se tendre ... regarda dans la direction du bruit. Ce fut la dernière chose qu'il vit.


Baen sauta de son perchoir pour récupérer la récompense de sa patience. Heureux de son tir parfait, touchant uniquement la tête, malgré sa faiblesse. Il était sur le point de récupérer son dû, quand un chat sauta à son tour sur le rat, bien décidé de partir avec comme un voleur. Baen ne pris pas le temps de réfléchir qu'il avait déjà encoché une deuxième flèche et embrochât les deux bêtes. Il venait de tuer un chat, avant l'arrivée des Hommes ils ne leur auraient jamais fait de mal, il comprit alors que les ordres moral qu'il s'était bâti durant toutes ces années ne lui serviraient a rien. Il devra être sans merci pour survivre dans ce nouveau monde.


Il éventra le rat, le découpa, alluma un feu et le mangea. De manière la plus mécanique possible pour ne pas ressentir la tristesse de la mort. Une fois finit avec son repas, il s'attaquât au chat toujours autant machinalement, le dépeça, le découpa, pour qu'il ressemble à n'importe quelle pièce de viande pour un non connaisseur et mis en valeur son cuir. Il était maintenant prêt à se refondre dans la masse, dans laquelle il sera bien forcé de prendre contact.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 158
Âge : 26

Voir le profil de l'utilisateur


Keldar
Message Sujet: Re: La sortie des tunnels | Mar 22 Avr 2014 - 19:09


Keldar était encore sous le coup de l'excitation que provoquait la découverte de nouveaux lieux, quand il débarqua à Gil'ead.

Depuis son départ, il avait réalisé à quel point le monde d'où il venait était pauvre. Rien de ce qu'il avait vu jusqu'ici n'était plus laid que les rues de son enfance, ni que les gens de son cru. Aussi, après ces semaines d'émerveillement, fût-il consterné de trouver encore plus pauvre, sale et laid  que le Bas-Quartier de Dras Leona.

La seule vue des ruines de Gil'ead faisait peine à voir. On sentait la crasse de ses allées avant même d'apercevoir les premiers abris. On ne pouvait d'ailleurs plus vraiment parler de ville. Il s'agissait plutôt d'un énorme campement, amas de tentes et d'étales se disputant la place avec les décombres noircis des bâtiments les plus solides. Les restes de l'ancienne forteresse se démarquaient à peine du chaos environnant. Empilements de briques épars, aucun ne témoignait désormais de la grandeur qu'ils avaient soutenus des siècles durant. Seul sortait du lot un bloc de casernes, reconstruites par la Sombrenef pour les besoins de l'armée en faction.

On lui avait décrit Gil'ead comme une cité opprimée. Il mesurait à présent tout le sens de ce mot.

Il prit congé de ses compagnons de route et prit le temps d’errer dans les rues malodorantes. Il comprît vite qu’il valait mieux surveiller sa bourse de prêt. Les pickpockets couraient les rues, comme les pigeons prêts à se faire trousser. Entrainé à ce jeu-là, il en prît trois d’affilé la main dans le sac et leur brisa quelques doigts. Il s’agissait plus de décourager les suivants qu’autre chose. Au bout de trois hurlements, l’avertissement eût l’effet escompté. C’était plus que ce qui aurait été nécessaire à Dras Leona, mais ces gens étaient poussés beaucoup plus loin dans leurs retranchements.
Par quoi pouvait-il commencer à présent ?

Ah oui, évidemment : manger !

Il se mit en quête d’une étale à son goût.




"Tous les voleurs cherchent leur Trésor"
---------------------------------------
Fiche de Keldar
---------------------------------------
Mr Gold:
 

__________________________________________________
*Avatar adapté par Ellenwen d'après tsabo6
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 701
Âge : 31

Voir le profil de l'utilisateur


Akkan
Dirigeant de l'Equilibrium
Message Sujet: Re: La sortie des tunnels | Mar 22 Avr 2014 - 23:32


Les semaines qui avaient suivit sa sortie de l'outre-terre avait laissé Akkan dépité, l'invasion des premiers hommes, la défaite et la retraite, le raz-de-marée ... La terre qu'il connaissait était brisé et pire, des rumeurs se propageait d'un mal bien pire ... La terre semblait sur le point de se briser. Il voulait de lui-même se rentre dans la forêt du Du Weldenvarden pour voir si les rumeurs disaient vrai. Il avait voyagé jusqu'a Gil'Ead évitant un maximum les zones ou les premiers hommes étaient concentrés, mais à l'approche de la grande cité, il fut pétrifié ...

un tas de pierre remplaçait la grande cité qu'il avait traversé des dizaine de fois ... Il y avait connu des gens, heureusement, ceux-ci étaient déjà mort, mais cela ne changeait pas la colère qu'il pouvait éprouver contre les envahisseurs. Il hésitait à s'approcher de la ville, mais la chasse n'était pas fructueuse car les premiers hommes avaient brûlé tout ce qu'il ne pouvait emporté et même si certaines cultures avaient été épargné, les prix avaient flambé et les fermes s'étaient transformé en sorte de bastion craignant le vol et les pillages.

Il prit finalement la direction des ruines, espérant trouvé des rations pour poursuivre son voyage et peut-être de l'aide car il manquait d'information sur ses humains ...

Il entra dans la ville, personne ne s'approcha de lui, ses armes en évidence dissuadait les plus démunis de s'attaquer à lui. Il traversa des rues qui il y a encore un an lui étaient familière ... il ne retrouvait que cadavre et ossements ... Il aperçut au loin ce qui avait du être une grande place et ou se retrouvait des centaines de pauvres hères. Elfes, humains, nains, toutes races confondues dans la misère. Il inspecta de loin cherchant toute trace de l'envahisseur ... Dès qu'il put déterminé que le danger était quasiment nul, il entra dans la foule, mettant sa bourse sous son armure de cuir. Il gardait sa main droite à proximité d'une longe dague, scrutant la foule. Il cherchait un étal appétissant et ce fut celui d'un jeune homme qu'il l'attira. Il s'approcha de lui.


- Salut à toi l'ami ! combien pour ton morceau de viande ? Par ailleurs, sais-tu des choses sur ce qui c'est passé ces derniers mois ? J'ai dû loupé un épisode, et je ne comprends ces nouveaux venu qui se prennent pour des seigneurs ...


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 9
Âge : 21

Voir le profil de l'utilisateur


Baen
Message Sujet: Re: La sortie des tunnels | Mer 23 Avr 2014 - 21:45


Baen avançait doucement dans la foule, il avait le temps. Se dépêcher dans ce monde était égal à se faire remarquer. Et se faire remarquer n'est pas toujours bon. Surtout avec tous ces voleurs dans la ville.
Il était habitué, il a grandi dans cette ville et après s'être fait dérober sa bourse deux, trois fois, il avait appris à bien la ranger. Mais depuis qu'il était sorti des tunnels, les règles avaient quelque peu changé ... Certains voleurs étaient bien plus ambitieux et d'autres étaient simplement prêts à tout pour ne pas mourir de faim.


Baen scrutait tous les passants, doucement, attentif, on ne sait jamais, peut être qu'il trouvera un bon client pour son chat.
Il arriva à la hauteur d'un marchant, il s'apprêtait à démarcher un passant dans la ville. Baen étudiait automatiquement les vendeurs. C'était plus fort que lui, il appliquait ce que lui avait appris son père ... Son défunt père ... Il avalât sa salive la gorge serrée.
Le dit client, on le voit, est riche, ou au moins il l'a été. Comme il se tien, quelle élégance ... Mais imposant ...


Baen penchât l'oreille pour entendre la phrase d'accroche du vendeur, mais fut surpris que ce soit le client qui l'accoste. Un piètre vendeur ... qui n'accorde aucun intérêt pour son client autre que pour son argent ...


- Salut à toi l'ami ! combien pour ton morceau de viande ? Par ailleurs, sais-tu des choses sur ce qui c'est passé ces derniers mois ? J'ai dû loupé un épisode, et je ne comprends ces nouveaux venu qui se prennent pour des seigneurs ...



Intéressé par de la viande ? Baen était son homme, du plus il serait surement un bon conteur pour expliquer la situation à cet homme venant de loin pour ne pas savoir que qu'il se passe ici! Il retira sa capuche, se tins plus droit, se racla la gorge et dit de sa voix la plus claire :


- Je serai vous je ferai attention ou j'achète ma viande et de quand elle date ... J'ai ici une viande fraichement chassé, elle est encore tiède ...


Il attira l'attention de son interlocuteur, qui se retourna vers lui. Comme il se tenait, son teint sombre, travaillé par le soleil ... Un homme du dessert ? Puis son regard se posa sur ses yeux très particuliers ... Puis soudains ses dents ! Jamais il n'avait croisé de créature pareile ! Avec ces dents il aurait bien pu arracher la tête d'un homme ! Baen était troublé ... il fallait vite se rattraper ... Il fut tenté de faire un pas en arrière, mais çela aurai été très impoli... il improvisa un :

-je suis sûr qu'elle va vous plaire !
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 158
Âge : 26

Voir le profil de l'utilisateur


Keldar
Message Sujet: Re: La sortie des tunnels | Dim 27 Avr 2014 - 0:00


Incroyable ! Même les règles de courtoisie des marchands n’avaient plus cours dans cette partie du monde. Ce type avait littéralement arraché un client des mains de l’autre !
L’idée le traversa de donner une leçon de politesse à ce rustre, mais un doute le retint. Mieux valait ne pas se faire trop connaître sans savoir à qui il se frottait. Et puis il jugeait selon les règles de sa ville, pas celles de Gil’ead. Peut-être était-ce là l’usage du commerce local ? Curieusement, le marchand n’insista pas.

Il en  comprit la raison en observant le visage du client en question. Que celui-là n’ait pas entendu parler des Premiers Hommes ne l’étonnait qu’à moitié. Qu’il vint d’une tribu de cannibales ou pas, les gens ne devaient pas beaucoup lui adresser la parole.

Pour sa part, même s’il était sincèrement impressionné par l’allure du géant, il savait que les apparences ne cachaient pas forcément la sauvagerie attendue. A cet instant, l’expression affichée était d’une placidité à toute épreuve. De son côté, le vendeur semblait l’avoir compris et se reprenait doucement. Si ses oreilles ne l’avaient pas trahi, il allait expliquer au colosse la venue des envahisseurs sur ces terres… sans oublier d’ajouter quelques bons conseils sur l’attitude à adopter en leur présence.

S’informer ne pourrait pas lui faire de mal, aussi vide soit son estomac. Et puis, c’était l’occasion de renouer avec ses vieilles habitudes de citadin. Espionner, échanger…

Il promena un regard vide sur le premier présentoir venu, attentif à la suite…



"Tous les voleurs cherchent leur Trésor"
---------------------------------------
Fiche de Keldar
---------------------------------------
Mr Gold:
 

__________________________________________________
*Avatar adapté par Ellenwen d'après tsabo6
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 701
Âge : 31

Voir le profil de l'utilisateur


Akkan
Dirigeant de l'Equilibrium
Message Sujet: Re: La sortie des tunnels | Dim 27 Avr 2014 - 19:57


Akkan était encore une fois face à un marchand qui restait interdit, son apparence avait encore frappé de stupeur le pauvre marchand, c'est alors que l'improbable se réalisa, une voix sortit de la droite interrompit le marchand et ses pensées :

- Je serai vous je ferai attention ou j'achète ma viande et de quand elle date ... J'ai ici une viande fraichement chassé, elle est encore tiède ...

Akkan se retourna dévisageant ... un jeune homme, il le scruta, se permettre de doubler un marchand était clairement une déclaration de guerre, mais dans un marché comme celui-ci peu de règle importait, et les conséquences pour si peu était insignifiante. Le jeune humain fut quelque peu désarçonné par l'animalité d'Akkan, ce qui lui tira un grimace, quand donc les gens arrêteront de juger les gens sur son apparence, il n'était pas un animal, enfin pas tout à fait ...

Cependant, le jeune marchand se reprit bien vite :

-je suis sûr qu'elle va vous plaire !

Son allure dynamique et son aplomb mirent à l'aise Akkan, laissant l'autre marchand bégayer quelque chose, il s'approcha du jeune homme. Il lui arrivait à l'épaule, il devait mesurer dans les un mètre 80 et sa stature le désignait comme quelqu'un d'habituer à la manutention. Enfin ses habits et l'odeur qu'il dégageait le désignait comme un survivant ...

- Bien, parfait tandis que notre vieil ami réfléchira aux mots qu'il souhaite prononcer, nous pourrons aller boire un verre ensemble, je paierais ... Et tu pourras me raconter ce que tu sais de ces "gens".

Il devinait que le jeune homme devait avoir une vie difficile et un peu d'aide ne serait jamais de refus. Il lui régla la viande et dégota au hasard du marché un petit baril, le jeune homme lui évita d'ailleurs de se faire pigeonner par un marchand peu scrupuleux. Ils traversèrent la foule en cherchant une place tranquille pour discuter, et les sens d'Akkan le prévinrent qu'une odeur, persistait, comme si une personne le suivait, il n'arrivait pas à le distinguer dans la foule et espérait qu'il se montrerait une fois sortie du marché où il trouverait une solution ...


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 9
Âge : 21

Voir le profil de l'utilisateur


Baen
Message Sujet: Re: La sortie des tunnels | Dim 11 Mai 2014 - 16:58


Quelle créature se trouvait en face de Baen ?
Il se repassa toutes les histoires qu'il entendait par ici et la ... en étant jeune il avait déjà entendu parler de petits hommes ayant des facultés de félin ... mais ils étaient censé être petit et maigre ... ce qui était tout sauf le cas de son interlocuteur !
Peut être que celui qui rapportait le conte était encore plus grand ... ou une simple déformation dûe au téléphone arabe ?


Lui et son "client" humanoïde s'écartèrent légèrement du centre commerçant des ruines de l'anciennement riche ville. En chemin l'homme au trait de félins eu la bonne idée de vouloir acheter une barrique pour quand ils auraient trouvé un endroit convenable pour discuter de ce qu'avait appris Baen. Cependant, on pouvait bien voir qu'il n'avait absolument aucune idée en matière de commerce ... il fut intéressé par la première barrique qui avait bonne allure. Heureusement Baen connaissait la réputation du vendeur, peu scrupuleux à vendre tout et n'importe quoi a n'importe quel prix.


Baen lui déconseilla et lui fit faire un petit détour, pour passer chez Borach, un ancien trafiquant qui après la prise de la ville a réussi à récupérer un important lot de bières de l'ancienne taverne "A la griffe d'Or", Taverne réputé pour les meilleures boissons avant ces temps de guerre.
Ces bières se vendaient à bon prix, mais valait le coup !


Baen en profitât pour souligner ses connaissances en matière de renseignement dans la ville.
Une fois une petite place trouvé, deux anciens poteaux placé en tabouret et un ancien bureau en guise de table et une bière servie; Bean trouva que le moment était approprié pour se présenter.


-Je me prénomme Baen Estermen. Fils de Lazar Estermen. Nous sommes une famille de marchant ayant vécu longtemps à l'Est, c'est de là que viens notre nom.
Une partie ma famille vit a Gil'Ead depuis deux générations. Malheureusement depuis la prise de Gil'Ead, je suis le dernier des Estermen de ce côté de l'Alagaësia.


Baen ne put s'empêcher de figer une grimace, c'était la première fois qu'il se présentait aussi officiellement depuis sa sortie des ruines. De plus le fait qu'il répète qu'il était le dernier vint attiser son sentiment de solitude.


Son interlocuteur répéta son prénom.

-Baen ...

Ce n'était pas la première fois que les personnes qu'il rencontrait répétait son prénom, du fait qu'il n'était absolument pas courent, mais généralement ils oubliaient très vite, surement en supposant que son nom venait de ses origines exotiques.


Mais cette fois-ci c'était bien différent ... quand l'homme en face de lui répéta son prénom il sentit que quelque chose c'était passé, comme tout ce qui était au tour d'eux avait pris un ton légèrement plus gris, l'air était doucement devenu un peu plus lourde. Même l'homme parut affecté juste par le fait de prononcer ce prénom ...
Qui que soit cet homme-animal il avait quelque chose de bien différent ... peut être qu'en apprenant plus sur lui et en vérifiant s'il était de confiance il pourrait en apprendre plus sur l'objet précieux qu'il transportait ...


La mélancolie peut vous faire réfléchir, beaucoup et longtemps ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 158
Âge : 26

Voir le profil de l'utilisateur


Keldar
Message Sujet: Re: La sortie des tunnels | Mer 14 Mai 2014 - 19:14



Qu'est-ce qu'ils étaient longs!

Il leur avait fallu un temps incroyable avant de finalement s'installer sur deux rondins au bord d'une place sans grand cachet. Ceci dit, le chasseur leur avait tout de même fait faire un joli tour de la ville. Keldar se souviendrait de rendre visite à certaines personnes qu'ils avaient croisées en chemin.

Peut-être trouverait-il parmi les décombres la perle rare qu'il convoitait ? Les magiciens devaient sans doute avoir recours au marché noir. C'était la piste la plus intéressante à l'heure actuelle, à défaut de plus probant.
A présent, était-il bien utile de poursuivre sa filature ou en savait-il assez? L'autre avait demandé des renseignements sur l'envahisseur. Savoir ce qu'ils fabriquaient dans leur place forte pouvait s'avérer instructif, à condition que le gaillard en sache plus que lui-même.

Une patrouille passa juste dans son dos. Leur chef de file s'arrêta au milieu de la place et, se tournant vers ses soldats, distribua ses ordres. Les soldats se dispersèrent sur la place et commencèrent à contrôler les passants. Leur meneur attendait au même endroit, escorté de quatre hommes, dont deux armés d'arcs. Une femme de la garde s'approcha directement de lui.


- Levez les bras, je vais procéder à une fouille. Un geste de trop et vous serez exécuté. Perd pas de temps, aller!

Il s'exécuta sur-le-champ. Il n'avait jamais eu à subir ce genre d'inspection. Il ne fut pas surpris outre mesure de la brutalité de la soldate. Elle examina toutes ses affaires, ses poches, ses vêtements. Ce fut bien sûr le médaillon qui suscita le plus d'attention.

- Il est magique?

Keldar pria que Trésor se taise. Ses consignes avaient été claires, mais la petite pouvait se montrer capricieuse. Il ne faisait aucun doute qu'on lui confisquerait l'objet s'il émettait le moindre son.

- Non. C'est juste un souvenir de famille.
- Qui est-ce? demanda-t-elle en désignant le portrait gravé.
- Ma mère, dans son jeune âge.

Bref, simple, crédible. Le mensonge passa sans mal. Il n'avait pas d'autre arme qu'un couteau de cuisine, et si le chargement hétéroclite de sa besace paraissait curieux, il n'intéressait en rien les inspecteurs.

Libéré de son cerbère, il reporta son attention sur ses proies...



"Tous les voleurs cherchent leur Trésor"
---------------------------------------
Fiche de Keldar
---------------------------------------
Mr Gold:
 

__________________________________________________
*Avatar adapté par Ellenwen d'après tsabo6
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 701
Âge : 31

Voir le profil de l'utilisateur


Akkan
Dirigeant de l'Equilibrium
Message Sujet: Re: La sortie des tunnels | Lun 19 Mai 2014 - 18:29


Akkan suivait avec attention l'histoire du jeune homme et son nom ... Baen, cela lui semblait familier, il n'aurait sû dire pourquoi, il hésitait, cela pouvait venir d'Ellenwen, ou plus ancien, beaucoup plus ancien de son père adoptif, le nom de famille Estermen avait peut-être changé, mais ce prénom ... Sans doute quelqu'un d'autre avait-il porté le même prénom...

- Merci de te présenter, peux-tu me dire qui sont ces Premiers Hommes, j'ai été amené à voyager dans les Béors et je n'ai pas eu vent de ces gens. J'ai comme l'impression que quelque chose de grave c'est passé. Les gens évite d'en parler donc je n'arrive pas à savoir grand chose.

Il écouta longuement le jeune homme et compris qu'il avait juste été absent pendant ce qui avait dû être plusieurs mois. Il était donc ressorti des Béors dans un monde changé, le raz-de-marée, les premiers hommes, l'invasion, la dictature ...

Dans sa description cependant, le jeune homme ne lui parla à aucun moment de ce qu'il avait pu observer à son départ de la cité Elfe noir ... Apparemment, les événements n'étaient pas généralisé ... Ellenwen devait avoir senti cette présence tout comme lui ... Il devait lui parler au plus tôt, il sentait bien que quelque chose de grave se passait.

Le jeune homme finissait cette histoire que la malchance comme attiré par le discour du jeune homme attira une patrouille de ces barbares aux abords du marché, ils étaient bien en vu et fuir était donc impossible, il donnerait tout de suite l'alerte, la solution, marché en direction de la foule et tenté de passé inaperçu.

- Baen, je crois qu'il est temps de nous séparer, mêlons-nous à cette foule et tâchons de nous rejoindre plus tard, j'ai peur que mon apparence, n'attire que trop l'attention et si je suis pris, toi tu ne risques rien.

- Nous pouvons nous donner rendez-vous ici dans une heure, le temps qu'ils fassent le contrôle, si je ne suis pas là, tu pourras prévenir Ellenwen, laisse-lui ce message et elle te remerciera.


Il lui transmis un parchemin scellé magiquement, il lui indiquait les récentes découvertes sur la corruption et le fait que si ce document se retrouvait en sa possession, Akkan était probablement dans les ennuis.

Sur ce, Akkan se leva et pris la direction de la foule ...


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 158
Âge : 26

Voir le profil de l'utilisateur


Keldar
Message Sujet: Re: La sortie des tunnels | Mer 25 Juin 2014 - 19:56




Le court moment d’inattention qu’avait constitué le contrôle avait presque suffit à lui faire perdre de vue ses proies. Le géant ne passait fort heureusement pas inaperçu, même au milieu de la cohue. Il reprit donc sa filature sans se presser, curieux de découvrir ce qui arriverait lorsque les gardes le questionneraient.

L’attitude du sauvage était trop suspecte, sa tentative de fuite trop évidente. Les gardes allaient l’alpaguer en moins de deux. Il mit un certain temps avant de réaliser que son comportement ne divergeait pas beaucoup de celui de la plupart des citadins. Si sa stature lui assurait dans tous les cas l’attention de l’audience, peut-être ne présentait-il pas le profil de criminel attendu des autorités. Il n’était visiblement pas recherché, sans quoi la chasse aurait été vite engagée.

Le plus probable à présent était qu’il réponde aux gardes sans faire d’histoire, quoique sans enthousiasme. Une bonne occasion d’en savoir plus sur les deux énergumènes.

Son regard fouillait la masse confuse aux pieds de l’homme-bête, à la recherche de deuxième larron. Force lui fut d’admettre qu’il s’était fait admirablement leurrer. L’autre n’était nulle part en vue.

Au temps pour sa fierté…

Suivre le colosse était de toute manière plus intéressant. Eu égard à son gabarit, c’est trois gardes qui se portèrent à sa rencontre.


- Holà, vous, le grand, là ! Arrêtez-vous un instant et levez les bras, nous allons procéder à une fouille. Pas de geste brusque et tout ira bien. Ne perdez pas de temps, aller!

Le mastodonte s'arrêta.



"Tous les voleurs cherchent leur Trésor"
---------------------------------------
Fiche de Keldar
---------------------------------------
Mr Gold:
 

__________________________________________________
*Avatar adapté par Ellenwen d'après tsabo6
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 701
Âge : 31

Voir le profil de l'utilisateur


Akkan
Dirigeant de l'Equilibrium
Message Sujet: Re: La sortie des tunnels | Dim 29 Juin 2014 - 21:01


[HRP] Mastodonte !!! Quoi Môssieur ! J'ai ouïe une insulte, que dis-je une rodomontade dont l'outrecuidance dépasse de loin votre taille. :p Excellent n'empêche, merci pour ce nouvel adjectif à coller à Akkan[/HRP]

Akkan prenait le même sens que la foule, et si le début s'était déroulé sans encombre, un des gardes joua son petit malin en remarquant sa taille.

Il leva les bras sans geste brusque, le "freluquet" qui l'avait interrogé s'était approché dans son dos et tentait vainement de le palper dans l'espoir de trouver un objet suspect, il n'allait pas être déçu. Il allait palper le justaucorps de cuir quand le cri d'un commerçant et le bruit d'un objet qui chute bruyamment résonne créant un silence, malgré la cohue.

L'un des soldats désigna un objet à terre, une fiole remplit d'un liquide bleuatre, un homme à proximité se dépêchait de récupérer celle-ci encombrer par un sac remplit de celle-ci, quand il croisa le regard du soldat et prit la fuite.

Le soldat l'interpella :

- Vous ! Ne bougez-plus ! Les 3 soldats se lancèrent à la poursuite de l'alchimiste, poussant sans ménagement les individus croisant leur chemin.

- Écartez-vous ! Le cri du soldat parvenait de la foule mais déjà le son se dissipait et le danger avec ...

Akkan inspira profondément et calma l'agitation de ses pulsations, il avait prévu dans le pire des cas de combattre, mais la bonne fortune l'avait sauvé cette fois-ci et il ne souhaitait pas tenter sa chance trop longtemps, il prit donc la direction d'un vieux pan de muraille à l'extrémité Est de la ville et retrouva ce qui était les ruines d'une auberge transformée en ... auberge. Eh oui ! les gens manquaient d'imagination, la différence avec l'établissement, devait être le toit partiellement manquant, le 2e étage effondré, tout du moins partiellement et l'entrée ... fermé par une vieille tenture préservant un peu la chaleur de l'âtre.

Akkan y entra, espérant retrouver Baen, ou celui qui depuis un bon moment les suivaient ... Cette impression ne l'avait pas quitté, mais il n'arrivait pas à mettre un visage ou une physionomie sur ce sentiment. Il s'installa au fond de l'établissement sur un long bancs déjà chargé face à la porte et s'emmitoufla, se camouflant au mieux parmi les clients et commandant une bière.


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 158
Âge : 26

Voir le profil de l'utilisateur


Keldar
Message Sujet: Re: La sortie des tunnels | Mar 1 Juil 2014 - 21:13


Quel soiffard !

L’ivrogne avait laissé sa bière moins de cinq minutes plus tôt, et voilà qu’il se ruait dans un troquet. Keldar hésita à le suivre, mais après tout, lui aussi cherchait à se désaltérer.

Il souleva donc le drap de l’entrée et jaugea la salle. La salle était bien plus grande que ce que son aspect extérieur laissait paraître. L’espace central avait été dégagé de tous débris, si bien qu’on avait pu y installer quatre rangées de tables. Des bancs longeaient chacune d’elle ainsi que les quelques pans de murs encore debout.

L’assistance était constituée d’un assemblage étonnamment exotique de poivrots de longue date, de nouveaux pauvres noyant leur chagrin dans l’alcool et d’anciens riches prêts à les rejoindre. La quintessence des déchus. On ne pouvait pas dire que l’atmosphère était très conviviale, mais ce n’était apparemment la préoccupation de personne.

Il repéra son objectif parmi les soulards du fond, mais ne s’attarda pas dessus. A cet instant, il ressemblait à n’importe quel étranger venu étancher sa soif. Enfin… presque n’importe lequel. Ses nouveaux attributs le désignaient toujours comme la cible idéale des vide-poches et coupe-jarrets. Il eut ainsi la joie de casser trois autres paires de doigts avant d’atteindre le comptoir, contre lequel il dut assommer un alcoolique particulièrement désagréable. Pas qu’il fut spécialement fort, mais il restait relativement vif et surtout : il était sobre !

Lorsqu’il put enfin passer commande, c’est une sorte de gorille aviné qui vint l’interpeller. Il ne comprit pas bien la teneur de son discours, ce qui ne l’empêcha pas d’esquiver un coup de poing mal ajusté. Le type n’en fut que plus agacé et il se mit à larder le jeune homme sans plus attendre. Keldar recula en vitesse, mal préparé à cette intervention. Avant d’avoir pu comprendre ce qui lui arrivait, le cercle des spectateurs s’était refermé sur eux. Pas moyen de fuir, il le savait. Il avait participé à trop d’échauffourées pour l’ignorer.

Il fit donc front, laissant traîner une oreille pour les paris qui s’échangeaient déjà.


- Deux bronzes sur le freluquet !
- Tenus. Le gros va en faire qu’une bouchée !
- Je suis prêt à miser dix bronzes sur le p’tit gars ! Qui suit ?

Et ainsi de suite. L’autre, malgré son air abruti, semblait aussi attendre que les enchères se tassent pour embrayer. Il allait falloir être méfiant…



"Tous les voleurs cherchent leur Trésor"
---------------------------------------
Fiche de Keldar
---------------------------------------
Mr Gold:
 

__________________________________________________
*Avatar adapté par Ellenwen d'après tsabo6
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 701
Âge : 31

Voir le profil de l'utilisateur


Akkan
Dirigeant de l'Equilibrium
Message Sujet: Re: La sortie des tunnels | Dim 6 Juil 2014 - 17:55


Akkan surveillait les entrées et le seul à avoir regardé dans sa direction était un homme qui ne lui laissait pas l'impression de le rechercher. Il allait falloir tromper l'attente de Baen et en attendant, la petite bagarre qui se déclenchait pourrait être un bon spectacle, il n'était jamais pris à parti à cause de sa stature et de son apparence, les gens s'excusait et passait leur chemin, mais quand une bonne bagarre éclatait, cela lui changeait les idées et faute de bon ménestrel, ou d'activité, un spectacle ne se ratait pas.

Les particpants était un ivrogne notoire relativement connu sous le surnom de Franck "le battoir", surement dû à la largeur de ses bras, et le second était un malheureux passant, celui qui était entrée il y a de ça seulement quelques secondes, une malchance notoire pour lui.

Akkan s'inséra dans la foule qui entourait les deux combattants, chacun pariait et déjà le barman se présentait comme le teneur de ses paris. Apparemment, le battoir avait une bonne réputation, beaucoup de monde pariait sur lui, seul quelques parvenus, ou ignorant pariait pour l'autre.

Akkan suivit les débats et attendit le début du combat.


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 158
Âge : 26

Voir le profil de l'utilisateur


Keldar
Message Sujet: Re: La sortie des tunnels | Mer 30 Juil 2014 - 20:47



Ils s’étaient tournés autour un bon moment avant que le premier coup ne parte. Et il était arrivé plus sournoisement qu’une elfe dans un jeu d’échec : rapide, douloureux et on en gardait la trace pendant des semaines.

L’enfoiré avait visé le tibia. Les phalanges endurcies du rustaud avaient bruyamment percuté l’os. Keldar clopinait déjà, et il s’agissait du premier coup. Comment espérer faire face à un type pareil? Mais bon, tout bien réfléchi, vu l’entame, il ne risquait pas d’être hué pour une ou deux fourberies… tant qu’il ne sortait pas de couteau. Restait que le gaillard en face était solide et… puis zut !

Il se jeta sur le cercle des spectateurs, faisant mine de vouloir s’enfuir. Il se fit bien évidemment refouler, mais il avait pu tâter quelques poches. Malheureusement pas assez. Il se retourna. L’autre était à portée de pied. Il arma un coup de pied destiné aux parties du phénomène, puis transforma son mouvement en une roulade sur le côté qui l’amena à l’autre bout du cercle. Il retenta sa chance avec les badauds à portée. Ses doigts trouvèrent la perle convoitée. Le pendentif fut dans ses mains en un instant, et la foule n’y avait vu que du feu, trop occupée à le ramener dans l’arène.

Monsieur muscle fut de nouveau sur lui. La cabriole suivante lui donna le temps pour cacher sa prise à la ceinture.

*Et maintenant, en avant, les enfants…*

Il y avait toujours des idiots dans ces rassemblements. Juste deux ou trois, mais ça suffisait. Il brandit l’objet volé.  Il s’avéra être un simple anneau au bout d’une chaîne.


 - Je double la mise de qui l’attrape ! gueula-t-il par-delà le vacarme.

Et de le lancer par-dessus la foule.
Au moment même où il avait lancé sa réplique, les joueurs les plus aguerris s’étaient réfugiés sous les tables, derrière le comptoir ou étaient même sortis. Les autres l’avaient regardé sans comprendre, sans réfléchir, puis certains s’étaient élancés pour attraper l’objet et, les voyants, même ceux qui n’avaient d’abord vu que fanfaronnades s’étaient lancés à leur suite. Le chaos s’était transmis à toute l’auberge en quelques instants.  Le cercle presque ordonné des spectateurs s’était brisé en une masse grouillante de sauvages se piétinant les uns les autres sans au final vraiment savoir pourquoi.

Keldar ne s’attarda pas. Son adversaire pouvait lui tomber dessus à chaque instant. Se faufilant entre les pieds des bagarreurs, il se mit en quête de l’entrée. Une talonnade le cueillit à la tempe. Il continua malgré tout à avancer, chassant les étoiles qui lui barraient la vue.

Un fugace instant, l’espace entre une cheville et un nez cassé lui révélèrent la proximité d’une fenêtre. Il écarta deux pugilistes pour l’atteindre. Il était à moins de trois mètres quand une masse le balaya en plein élan. Il passa sous ce qui venait de le faucher pour finalement atterrir… sur le tibia du géant !



"Tous les voleurs cherchent leur Trésor"
---------------------------------------
Fiche de Keldar
---------------------------------------
Mr Gold:
 

__________________________________________________
*Avatar adapté par Ellenwen d'après tsabo6
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 701
Âge : 31

Voir le profil de l'utilisateur


Akkan
Dirigeant de l'Equilibrium
Message Sujet: Re: La sortie des tunnels | Sam 23 Aoû 2014 - 10:21


Akkan suivit avec intérêt le début, il espérait un beau combat, mais au lieu de ça le freluquet, souleva quelque chose, il n'eut qu'un instant pour comprendre de quoi il retournait, dans une ville ou survivre est déjà difficile un anneau en or assurait de survivre pratiquement jusqu'au printemps prochain. Il propulsa l'anneau qui passa juste au dessus de la tête d'Akkan, Akkan ne suivit pas l'anneau des yeux mais le regards des gens, qui fusait derrière lui, il n'eut pas le temps de réagir que les gens se jetait vers lui il se retrouva au sol avant même de savoir ce qu'il faisait là, il était piétiné par une foule qui se jetait à la poursuite de l'anneau.

Il se protégea le temps que les clients s'éloigne de lui, dans sa posture, impossible de faire quoique ce soit, le temps s'écoula si lentement qu'il eut l'impression d'être piétiné pendant des heures, alors que cela n'avait duré tout au plus une minute, il roula sur le côté avant de se relever, la taverne était sans dessus dessous, les gens se bagarrait et celui qui tiendrait le plus longtemps récupérerait le bien, en attendant, l'atmosphère était devenu insoutenable, le semi-elfe, prit la direction de la sortie, il dut jouer du coude et pas seulement afin de se frayer un chemin, les gens avaient perdu tout sens commun. Au moment d'approcher de la porte, il percuta le pugiliste qui continuait sa bataille avec le freluquet, celui-ci ne s'intéressait qu'à une bonne bagarre, il s'occupait de tous ceux qui passait à sa porté.

Akkan esquiva un coup porté dans la masse des clients, il décrocha un direct du droit dans la face du géant, encaissa un coup dans les côtes de la part d'un client, donna un coup de coude au client en question, se retrouva face au poing du combattant, il fut sonner pendant une bonne seconde, il eut juste le temps d'esquiver le prochain coup, et il sauta sur le combattant le propulsant à terre. Un cri révéla qu'ils avaient chuté sur la jambe du freluquet, celui-ci avait tenté sans succès de repartir en profitant du bazar, mais la situation avait échappé à tout contrôle.

Akkan frappa le pugiliste au visage, alors que celui-ci s'acharnait sur ses abdominaux. Il finit d'un coup de tête son assaillant qui roula des yeux et perdit connaissance, il se releva, réveillant la douleur aux abdos et tira le freluquet avec lui hors de la taverne.


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 158
Âge : 26

Voir le profil de l'utilisateur


Keldar
Message Sujet: Re: La sortie des tunnels | Mar 26 Aoû 2014 - 18:01




La souffrance était atroce. Keldar ne s’était jamais rien cassé, en grande partie grâce à sa constitution naturellement plus solide. Aussi la réception du corps massif lancé à plein régime fût-elle une surprise bien plus désagréable qu’anticipée.
La douleur explosa en une myriade d’étoiles devant ses yeux. Il sentit vaguement, sans trop savoir quelle importance y accorder, que l’on tirait son corps à travers la mêlée. Un liquide chaud lui éclaboussa le visage. Rien à secouer. Le monde tournait sans lui… Il tournait beaucoup, d’ailleurs.

La nausée se dissipa avec la brise extérieure et les convulsions qui achevèrent de vider son ventre. Il était à quatre pattes, à l’ombre d’un muret bordant la rue. La douleur de sa jambe se réveilla, le faisant s’affaler sur ses hanches. C’est ainsi qu’il découvrit un étrange spectacle, et pas des plus rassurants : un fauve était penché sur lui et souriait à pleines dents.

Mouvement de recul instinctif… Ce n’était qu’un homme. Un peu plus contre le mur. C’était CET homme. Le gamin ouvrit la bouche et…


- Keldar, ça va ?, fit la petite voix.
- Oui, Trésor, répondit-il d’une voix atone.



"Tous les voleurs cherchent leur Trésor"
---------------------------------------
Fiche de Keldar
---------------------------------------
Mr Gold:
 

__________________________________________________
*Avatar adapté par Ellenwen d'après tsabo6
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 701
Âge : 31

Voir le profil de l'utilisateur


Akkan
Dirigeant de l'Equilibrium
Message Sujet: Re: La sortie des tunnels | Sam 30 Aoû 2014 - 9:39


Akkan avait réussit à sortir de l'auberge, il se frottait encore les abdos, le petit con n'y était pas aller de main morte. Il ressentait encore les coups, peut-être une côte fêlé ou deux, pour l'homme qu'il avait sorti, il était dans un triste état, la jambe cassée, il ne tenait plus debout. Akkan souriait et le remercia :

- Merci, cela faisait un bon bail que je n'avais pas pu participer à une bagarre, à croire que mon physique leur fait peur. Par contre, si je peux me permettre, l'idée de l'anneau n'était pas fameuse, au regard du résultat, vous semblez plus mal en point que si vous vous étiez fait rosser.

Il scrutait les alentours du regard, espérant trouvé Baen, cela faisait des heures désormais qu'ils étaient séparé et sans nouvelle de lui, il espérait que rien ne lui soit arrivé.

- Nous ne devrions pas traîner par ici, je pense que le patron ne sera as content une fois que la folie à l'intérieur se sera calmé, je vais vous aider à bouger.

De ce fait, il prit l'homme par le bras et l'aida à se remettre sur sa jambe valide, puis ils se traînèrent plus loin. Se calant contre un pan de muraille en ruine, Akkan entreprit de prendre des bout de bois, afin de lui faire une attelle, il ne pourrait pas se déplacer sans cela et une canne.


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 158
Âge : 26

Voir le profil de l'utilisateur


Keldar
Message Sujet: Re: La sortie des tunnels | Jeu 4 Sep 2014 - 17:36



Le type s’était éloigné et ramassait des bouts de bois. A moins qu’il ne se trompe, l’homme se montrait beaucoup trop sélectif sur les copeaux pour préparer un simple barbec’. Non, il ne se ferait probablement pas rôtir et dévorer aujourd’hui.

Il n’avait apparemment pas prêté attention au petit échange avec Trésor. Tant mieux, ça éviterait les questions gênantes d’entrée de jeu. Et puis pas moyen de se concentrer avec cette foutue jambe. Rester immobile tirait dessus et le lançait, mais bouger lui mettait les larmes aux yeux et l’envoyait aux limites de l’inconscience.

Il profita du répit pour enjoindre encore une fois à Trésor de se taire. Ca ne lui plaisait pas plus qu’à elle, mais ils n’avaient pas le choix. L’autre revint avec quelques branches dans les mains. Quitte à être immobilisé, autant en profiter pour bavarder un peu.

- (raclements de gorge)… Et… vous êtes du coin, c’est ça ? Enfin, dans tous les cas, merci pour votre aide, je serais à l’état de crêpe, sans votre secours. Je suis nouveau dans le coin et je suis à la recherche d’un endroit où passer la nuit. Si vous avez un conseil à me donner, une auberge préférée… Et qu’est-ce que j’ai faim ! Je vous invite à manger dès que vous avez fini !



"Tous les voleurs cherchent leur Trésor"
---------------------------------------
Fiche de Keldar
---------------------------------------
Mr Gold:
 

__________________________________________________
*Avatar adapté par Ellenwen d'après tsabo6
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 9
Âge : 21

Voir le profil de l'utilisateur


Baen
Message Sujet: Re: La sortie des tunnels | Mer 1 Oct 2014 - 9:30


Bean connaissait bien Gil'Ead. Même quand la ville n'etait plus qu'une ruine. Il n'eu pas trop de problèmes à sortir de la place. Avec le soit dissant alchimiste/magicien qui avait laissé tombé une fiole "magique". Le pauvre Hector Ckop qui etait, avant la chute de la cite, un cuisiner renommé, pour l'originalité de ces plats. Était maintenant poursuivît pour vouloir continuer follement son art et vouloir vendre ses soupes au " bleu"...


Il chercha une ruine de maison encore non occupé pour attendre l'heure convenue avec son interlocuteur de la place. Vu qu'il ne connaissait plus grand monde dans cette ville devenue tellement sombre, il décida que le temps etait venu pour lui de quitter ce lieu de danger, souvenirs et deuil.

Cet etranger pourrai etre sa porte de sortie vers les campagnes, un mode de vie nouveau ! L'aventure ... Où tant de gens normeaux sont mort.

Il du choisir une maison asser délabré pour ne pas déranger une femme et son client en plein échange de bien.


Esterman ... C'est tout ce qu'il lui restait. Son nom de grand famille, son arc de famille. Et cette fichue pierre ! Et personne pour repondre a ses questions... Il escalada la charpente d'une rare maison a ne pas avoir brûlé. Le petit souffle d'un feu de camp Au loin lui caressait le visage. Il avait une bonne vue d'ici. Un bon endroit pour chasser peut être ...

Il entendit plusieurs alcooliques hurler, sûrement le debut d'une émeute contre les "Hommes" ou contre ... Qui sait un Urgal peut être !

En attendant de retrouver son géant il devait continuer a etre au courant de tout. Vendre des informations etait devenu son travail en quelque sorte. Il prit doucement le chemin de cette bagarre.

Il y fut en quelques instants. Il y découvrit une taverne transformée en grand terrain de pugilats. Un homme fut même jetée par la dernière fenêtre restante pour arriver jusqu'à ses pieds. Rentrer à l'intérieur aurai assuré a Baen plusieurs beau bleu. Il décida de se diriger dans la rue adjacente où comme par "magie" il retrouva son "client entrains de faire une attelle a apparemment un autre collègue de bagarre moins chanceux.


La mélancolie peut vous faire réfléchir, beaucoup et longtemps ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 701
Âge : 31

Voir le profil de l'utilisateur


Akkan
Dirigeant de l'Equilibrium
Message Sujet: Re: La sortie des tunnels | Lun 6 Oct 2014 - 20:44


Akkan s'occupait de l’atèle quand il s'adressa à lui comme si de rien n'était. Il fut surpris et arrêta ses mouvements un instant, avant de reprendre pour lui répondre :

- Pas très sage les bagarres dans les tavernes, en attendant, je connais aucun endroit à proximité ou l'on pourrait s'asseoir et boire un verre.

Akkan cherchait aux alentours un endroit où se reposer quand il aperçut Baen, il venait à la taverne, lorsqu'Akkan l'aperçut. Il parti à sa rencontre alors qu'il se dirigeait vers eux apparemment un client de la taverne se rappelait par où ils étaient parti.

- Baen c'est ça ? Heureux de te retrouver, rejoins-nous, j'ai aidé un bagarreur un peu fou, il a des soucis pour se lever, j'aurais besoin de ton aide et doublement car je ne sais pas où nous pourrions aller à part cette taverne mais j'ai bien peur que le patron ne veuille plus le voir ...

Sur cette discussion ils se retrouvèrent tous les 3. Akkan se pencha, l'atèle tenait fermement son membre, mais avant de le déplacer, il allait falloir lui remettre l'os d'aplomb...

- Dis-moi quel est ton nom ? Je crains d'avoir une mauvaise nouvelle, ta jambe est cassé et pour que l'os se ressoude, il va falloir le replacer, mais ça va être douloureux, du genre très douloureux. A toi de voir si tu veux que je t'anesthésie...

Il frotta son poings droit dans sa main gauche, dans un signe d’impatience, il avait dû le faire de nombreuse fois pendant des batailles, sauvant la vie ou des membres à certaines personnes.


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 158
Âge : 26

Voir le profil de l'utilisateur


Keldar
Message Sujet: Re: La sortie des tunnels | Dim 12 Oct 2014 - 12:34



Anesthésier ? Qu’entendait-il donc par là ?

- Fais ce qu’il faut pour que je puisse marcher, je te dirai après si j’ai mal.

Tiens, l’autre s’était ramené. C’était son jour de chance.

- Et puisqu’on en est à se présenter, moi, c’est Keldar. Je suis un gamin sans intérêt à qui il arrive de parler tout seul avec une voix de petite fille.

La réplique était sortie toute seule, aussi bizarre fût-elle. La douleur devait lui faire tourner la tête. Il se gratta le crâne. Toujours pas de cheveux, il était bien réveillé. Dommage, il s’en serait bien passé, de cette gaffe-là.

- Hum… ne faîtes pas attention, je ne me sens pas très bien… Et sinon, vous êtes tous nouveaux, dans le coin ? Personnellement, j'effectue une sorte de... pèlerinage, dirons-nous.



"Tous les voleurs cherchent leur Trésor"
---------------------------------------
Fiche de Keldar
---------------------------------------
Mr Gold:
 

__________________________________________________
*Avatar adapté par Ellenwen d'après tsabo6
Revenir en haut Aller en bas






Contenu sponsorisé
Message Sujet: Re: La sortie des tunnels |


Revenir en haut Aller en bas

La sortie des tunnels

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brisingr, Chroniques de l'Alagaësia - Forum roleplay :: Alagaësia :: Gil'ead-
Ouvrir la Popote