AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherFAQ

Partagez|

Les Inventions Farfelue d'Olaf McGiver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 1039
Âge : 27

Voir le profil de l'utilisateur


Korann
Purgateur de l'Umettelig Jeger
Message Sujet: Les Inventions Farfelue d'Olaf McGiver | Dim 16 Nov 2014 - 22:05


Dans les tavernes alagaesienne, un Premier Homme boit.

Vous me direz, quelle est la différence entre lui et ses compatriotes ?

La première différence c’est qu’il s’appelle Olaf McGiver. Il a les cheveux brun un poil grisonnant et il a pas mal roulé sa bosse.

La seconde différence, c’est un bricoleur dans l’âme ! Il a inventé tout plein de truc à partir de tout plein d’autre.

Aidez ce pauvre Olaf à se remémorer son glorieux passé de bidouille insolite en postant tout un tas d’invention plus ou moins foireuse. cequi se passe après la réalisation de l'invention n'est limité que par votre imagination.

Pour inventer, vous pouvez utiliser tout ce que vous voulez ! Seul contrainte : il faut au moins un philtre à café dedans, sinon ça marche pas, c’est syndicale que voulez vous

Exemple :


Une fois, Olaf Mc Giver à inventé kyropracteur à hélice. il a utilisé :

Deux marins bourrés (mort)
Un demi-tonneau en acajou
Trois briquets à amadou
Quatre livre de chaume
Un raton laveur
Sept philtres à café

Le seul problème... c'est que le kyropracteur à hélice et tombé amoureux d'un blaireau et s'en fut filer le parfaite amour. Pour noyer sa déception, Olaf MacGiver est allé boire un coup à la taverne…

Have Fun ! Very Happy


J'ai résolu de m'employer tout simplement à rendre l'ordre de ce monde un peu moins absurde, si c'est possible...
Ce n'est pas une aventure. C'est une Cause, une épreuve de tous les jours…
Ça va impliquer que je tue, que je torture. Ça va impliquer que je me salisse les mains…
Puisqu'il y'a un travail à faire, je vais le faire...

(adapté du monologue de Créon, Antigone d'Anouilh)

       
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 6269
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur


GreyMalkin
Message Sujet: Le fabuleux homme-radeau | Sam 31 Jan 2015 - 20:01


Gore garanti, vous êtes prévenus Mr.Pink




Olaf McGiver a également inventé autre chose. Enfin, inventé est un bien grand mot. Disons plutôt qu’il a planté les graines de ce qui deviendrait un moyen de transport novateur, inconnu de tous. J’ai nommé l’homme-radeau.
 
Tout commença un beau jour d’été. Lui et un de ses plus fidèles amis, Mhicke,  s’étaient échoués sur une petite île déserte. Les deux hommes ne disposaient que de leurs vêtements et de filtres à cafés usagés. Ne me demandez pas comment ils en étaient arrivés là, eux même ne le savaient pas – les ravages d’une bonne cuite la veille surement. Toujours est-il qu’ils n’avaient aucun moyen de quitter l’île. Et pourtant, il y avait une superbe forêt sur cette île, avec laquelle ils auraient pu aisément confectionner un radeau s’ils avaient leur hache sur eux. Mais ce n’était pas le cas.
 
Pour comprendre ce qui va suivre, il faut avant tout connaitre la nature de cette forêt et des arbres uniques qui la composaient. Ces arbres ne se trouvaient qu’ici et sur une autre île beaucoup plus grande et tout aussi peu fréquenté – vous comprendrez vite pourquoi.
 

Tout le monde ou presque connait le marronnier. Cet arbre si paisible qui fleurit en blanc ou en rose. Mais également l'un des plus fourbes car sous ses atours inoffensifs, il possède l'arme ultime. Une bogue généreusement garnie de piquants qu'il prend un malin plaisir à larguer sur la tête des passants. Vous voyez ? Et bien très chers aventuriers imprudents, sachez qu'un autre a développé ce système et l'a rendu encore plus mortel : l'Arbruissang.

Gorgés de magie, certains arbres de l'île de Pyrovilia ont remplacé les bogues démodées par des bonzaïs qui, non content de tomber bêtement au sol, se ruent sur ledit passant afin de lui exploser en pleine figure. Tout un programme n'est ce pas ? Mais attendez, il y a encore mieux : les arbruissangs sont intelligents et les plus futés d'entre eux ont vite fait de comprendre que le sol contaminé par les énergies néfastes  n'était pas le plus propice à la pousse des nouvelles générations. Non content  d'exploser à la figure, leurs bonzaïs projettent également leurs graines, aussi effilées et tranchantes que la pointe d'une dague.

Oui, messieurs dames, rien n'est plus pratique pour la dissémination qu'un hôte qui s'empressera de quitter cette zone envahie d'arbres sanguinaires. La germination peut se produire quasi instantanément ou prendre des jours, voire des mois mais – parce que les Arbruissangs sont fans d'explosion -, cela se finit par l'explosion de l'hôte une dizaine de secondes à peine après la germination….

Joyeux, n'est ce pas ? D'ailleurs, vous ne trouvez pas qu'il fait un petit peu chaud ? Et si on allait un peu se mettre à l'ombre d'un arbre ?


 
 
Donc, s’ennuyant et trouvant totalement inutile ses filtres à café, Olaf les a balancés au pied d’un Arbruissang solitaire. Celui-ci s’est soudainement animé et a projeté un bonzaï vers Mhikhe. Ce dernier s’est précipité sur le Premier Homme et lui a explosé à deux mètres de distances, projetant sur lui une pluie de graine.  Le copain d’Olaf s’est mis à crier de douleur et s’est enfui vers la plage, pour se plonger dans l’eau et se débarrasser des graines. Olaf le traita de femmelette qu’un rien égratigne, et son copain se mit à rire lui aussi de cette bêtise. Pas très longtemps, car son rire s’est transformé en cri d’agonie.
 
Mhicke est tombé sur le ventre et un arbre a poussé de son dos en quelques secondes, atteignant deux mètre de haut. Ce même dos s’est fendu en deux et ses côtes se sont séparées, révélant l’ensemble de ses organes. A la grande horreur d’Olaf, Mhicke était toujours en vie. L’intestin grêle du malheureux s’est soudainement déroulé, s’est envolé dans les branches de l’arbre et s’est déplié en un semblant de voile.
Rampant sur ses mains, le pauvre gus s’est jeté à l’eau et à commencé à nager en battant des pieds, poussé par la douce brise qui s’engouffrait dans son intestin. Sa tête s’agitait de droite à gauche, comme pour s’orienter. La nuit tombait alors, et ses yeux s’illuminèrent comme des phares dans la nuit, éclairant le chemin de l’homme-radeau.
 
 
 
Soyons franc, Olaf a préféré partir à la nage plutôt que de prendre l’étrange esquif. Il a eu du bol, un navire Premier Homme croisait dans ces eux et l’a repris à bord. Olaf a préféré ne rien dire et noyé ses souvenirs dans l’alcool. Le lendemain, il avait tout oublié.
 
Pour son bien, mieux vaudrait-il ne pas lui rappeler cette malheureuse invention Mr.Pink









Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 10942
Âge : 29

Voir le profil de l'utilisateur


Garnyiss
Message Sujet: Re: Les Inventions Farfelue d'Olaf McGiver | Sam 31 Jan 2015 - 20:04


Ah là là, le plan 828, que de bons souvenirs :love:







Revenir en haut Aller en bas






Contenu sponsorisé
Message Sujet: Re: Les Inventions Farfelue d'Olaf McGiver |


Revenir en haut Aller en bas

Les Inventions Farfelue d'Olaf McGiver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brisingr, Chroniques de l'Alagaësia - Forum roleplay :: Hors RP :: Jeux & discussions-
Ouvrir la Popote