AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherFAQ

Partagez|

Vie et Mort de Tyr Svendottir [en cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 3
Âge : 26

Voir le profil de l'utilisateur


Tyr Svendottìr
Message Sujet: Vie et Mort de Tyr Svendottir [en cours] | Mer 25 Fév 2015 - 4:55


Tyr Svendottìr
Que dis-t-on à la Mort ? Pas aujourd'hui ...

Sexe : Masculin.
Race : Premier Homme
Âge : 24 ans.
Faction : Neutre pour le moment.
Fonction/profession : Guerrier / Garde du corps à temps plein (il protège surtout les autres de Dyre enfaite).
Particularités : Des runes tatouées sur le côté gauche du crâne, toujours accompagné d'une belle file encapuchonnée, parle avec les mains et semble toujours à moitié ivre, une belle voix malgré son physique de guerrier.
Possessions : Une gourde de vin, deux épées de bonne facture, une tente, un sac solide, de la corde, un briquet à amadou, du tabac (une plante qui pousse dans les montagnes et qui se fume), une fiole d'un poison mortel, un pendentif contenant une image. Il y a suspendu deux alliances en argent massif.  
But, projets : Le but évident de cet homme est de retrouver la femme qu'il aime. Elle est toute sa vie, mais sa mort aussi. Depuis qu'elle s'est sacrifiée pour lui, il essaye de faire survivre sa mémoire en sauvant les innocents de l'abomination qu'elle est devenue. Il ne peut se décider à la tuer, ni à la rayer de sa tête. Alors il suit le démon, lui montre le monde et ses merveilles ... Espérant toujours au fond de lui, qu'un jour, on lui rendrait la femme qu'il aime.

Descriptions

Physique :

Au contraire de sa regrettée femme, Tyr est un pur produit des Premiers Hommes. Grand, solide, fort. Il avoisine les deux mètres de muscles qui peuvent déchiqueter os et chaires au premier coup de hache. C'est un guerrier rompu aux arts de la guerre et de la mort, ayant donné plus que son quota à la Grande mère. Des entraînements ont fait de l'enfant un homme robuste, et des batailles ont forgées le corps de Tyr en une machine bien huilée. Il est nerveux, incisif et un brin facétieux. On le sent dans cette démarche tanguante, mais aussi dans cette manie étrange qu'il a de parler en joignant les mains à son discours. Ainsi, il se dévoile encore moins à celui qui lui fait face, et ne lui montre pas le chagrin qui dévore son cœur.
Il ne faut pas se plonger dans ses yeux bleus, presque argentés tant il sont clairs. Ses yeux sont deux lacs qui pourraient vous faire sombrer dans une de ses histoires violentes et sans fin. Il se garde bien de planter son regard dans celui des autres, sachant le pouvoir d'attraction qu'il possède. Il est sans conteste un bel homme, comme sa moitié était une belle femme. Des pommettes hautes et un visage ovalin, un profil altier et une mâchoire carrée. Il avait tout pour être heureux. La beauté, la force, une femme et peut-être un jour des enfants. Puis il déchut. Et même son physique s'en retrouva impacté.
Il ne porte plus que des guenilles sur une armure de cuir souple, et ne se coupe plus les cheveux depuis sa mort. Il les porte en une longue tresse serrée qui pend derrière lui ou sur son épaule. Ayant presque abandonné la civilisation, une longue barbe se dessine sur ses traits, tandis qu'il a gardé la coupe traditionnel de son clan en se rasant régulièrement les côtés de son crâne. La véritable raison ? Une rune tracée par son amour, et qui le protège continuellement depuis sa prison (ou le ciel, puisse les dieux être miséricordieux ...). Il ne peut se décider à abandonner le peu qui lui reste d'elle. Ainsi, un médaillon en cuivre (rond et banal comme peut l'être un médaillon) est toujours autour de sa nuque. Elle contient le précieux souvenir d'une vie meilleure et plus douce au pays qui l'a vu naître. Il y pend également deux anneaux en argent massif qu'il triture quand il est bougon.
Il a apprit auprès des Bardes comment compter une bonne histoires, et comment réchauffer ou faire pleurer les cœurs autours du feu le soir. Il est également un excellent danseur, puisque sa coordination est parfaite.

Enfin, vous ne le verrez jamais sans armes à la ceinture. Il dit toujours qu'il se sent nu sans une arme, la vraie raison c'est qu'il ne peut pas laisser sa ... femme sans surveillance plus d'une minute. Les traits tirés, la fatigue chevillant son corps comme les cernes pendent à son visage, c'est le physique d'un homme au bout du rouleau et sans espoirs.

Mentale :

Il ne peut pas s'empêcher de garder les yeux sur elle. Toujours se demander ou elle se trouve sinon, et ce qu'elle fait sans lui. Ce n'est pas que la mission qu'il s'est donnée, pour lui, Dyre est vitale. Comme l'eau qu'on boit, l'air qu'on respire et tout comme l'épée sied à la main du guerrier. Elle est sa moitié, son tout. Elle est son Alpha et son Omega. Il sait que s'engager avec "elle", c'est un peu mourir en même temps. Que peut-il faire d'autre ? C'est tout ce qui lui reste. Il s'accroche à sa chaire comme à une encre dans une tempête. Il a mal, mais montre toujours son visage joyeux. Il a de la chance dans son malheur. Il se doit de positivé, car à cause de lui il y'a un monstre sous forme humaine qui se ballade dans le monde. Un de plus, parmi tant d'autre. Le sien. Il en porte la responsabilité, comme une marque invisible faite sur son âme. Il la porte aussi sûrement que les runes de feu sa femme. Car il en bien conscience, Dyre est morte ce jours là. Et il a beau repasser la scène dans sa tête un nombre incalculable de fois, la revoir en rêve les nuit sans lune, il ne trouve aucun moyen de la sauver. Il en souffre, et parfois à l'impression de se noyer, sans oxygène pour survivre. Puis il sort de sa torpeur et part s'isoler quelques instants.

Avant, il était un homme remarquable, au destin tout tracé. Un Guerrier. Un brave parmi les braves, qui s'adonnait à l'art de la guerre. Il était grand, il était fort, il avait un œil vif et un sacré don pour la lame. Elle ne faisait qu'un avec lui, et il lui semblait alors que son bras pouvait ouvrir les chaires et fendre les os. Fils d'une caste de guerrier centenaire, il entra dans les classes dès son plus jeune âge. Il vénérait cet art comme une religion, faisant de son épée sa femme et ses fils aussi. Pourtant alerte sur le monde qui l'entourait, il parvenait à cerner les gens mieux que personne. C'était ce qui lui permettait de se classer dans les meilleurs guerriers de son clan dès l'âge de seize ans. Précoce, violent, sanguinaire même, il était arrogant et dépourvue de scrupules. La vie l'avait gâté, comme on gâte un fruit par un chaud été. Il aimait les femmes, mais aussi les arts, la stratégie et la politique. Sa meilleure amie d'enfance devint sa femme, et tout changea en quelques années. De nouveaux objectifs, une vie bien plus heureuse. Puis vint la guerre, et l'infiltration. Puis vint l'accident, et tout bascula.

Il lui semblait que tout s'était peint de noirs et blanc en l'espace d'un instant. Il revoit la scène encore et encore, hanté.

Voici plus de mille ans que la triste Ophélie
Passe, fantôme blanc, sur le long fleuve noir.



Histoire

La douleur du corps n'est qu'une autre forme de compassion, c'est la souffrance de l'âme qui compte.



Au mois une dizaine de lignes

Le joueur
Qui se cache derrière cet avatar ?

Nom ou surnom : Huguette ou Xoxo.
Age : 23
Hobbies : Glander o/

Comment avez-vous découvert le forum ? Par ma brutasse de femme (elle me frappe tard la nuit .__.)


Dernière édition par Tyr Svendottìr le Mer 25 Fév 2015 - 21:27, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dirigeante de l'Equilibrium

Nombre de messages : 22297
Âge : 27

Voir le profil de l'utilisateur http://bartimeus.actifforum.com


Ellenwen
Dirigeante de l'Equilibrium
Message Sujet: Re: Vie et Mort de Tyr Svendottir [en cours] | Mer 25 Fév 2015 - 8:55


Coucou jeune homme ! On s'occupe de ta fiche mais on a quelques petits détails à régler entre MJ (j'adore l'art des membres de tjs nous surprendre Razz ). On te donne un retour au plus vite ! Wink




Devant l'indifférence générale, demain est annulé
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 717
Âge : 32

Voir le profil de l'utilisateur


Akkan
Dirigeant de l'Equilibrium
Message Sujet: Re: Vie et Mort de Tyr Svendottir [en cours] | Mer 25 Fév 2015 - 22:23


Héhé un couple maudit, j'aime ca va être marrant, faudra faire un rp ensemble Wink


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 3
Âge : 26

Voir le profil de l'utilisateur


Tyr Svendottìr
Message Sujet: Re: Vie et Mort de Tyr Svendottir [en cours] | Mer 25 Fév 2015 - 23:00


Moi je l'appelle "ma grosse boulette" mais ça lui plait pas trop, va savoir, les femmes hein ! althéa&ellen

Merci bien, j'espère que le concept va réussir à bien s'intégrer dans l'univers.

Au plaisir de se voir dans la partie rp justement (et je partage ton avis sur le sujet d'ailleurs héhé).
Revenir en haut Aller en bas






Contenu sponsorisé
Message Sujet: Re: Vie et Mort de Tyr Svendottir [en cours] |


Revenir en haut Aller en bas

Vie et Mort de Tyr Svendottir [en cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brisingr, Chroniques de l'Alagaësia - Forum roleplay :: Préambule :: Présentation :: Fiches en cours-
Ouvrir la Popote