AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherFAQ

Partagez|

Promenons-nous chez le loup

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 158
Âge : 26

Voir le profil de l'utilisateur


Keldar
Message Sujet: Promenons-nous chez le loup | Mar 21 Avr 2015 - 18:05



« La lisière était un mur sombre, impénétrable, vert et terre. Rares étaient les braves à oser franchir le seuil, et encore plus les champions capables de réitérer l’exploit… »

Voilà qui résumait toutes les connaissances de Keldar en matière de forêt. Ces quelques mots entendus au coin du feu par de sombres nuits avaient porté, car le jeune homme avait évité leur contact tant qu’il avait pu, ne faisant halte qu’à l’une l’autre extrémité des bois croisant sa route. Alors pourquoi se trouvait-il ici, déjà ?

Ah oui. Il s’était fait la réflexion que les contes parlaient normalement de bois magiques, elfiques ou sujets à d’autres bizarreries, Du Weldenvarden la plupart du temps. La futaie environnante n’avait absolument rien à voir avec ces cas singuliers.

Du moins l’avait-il cru lorsqu’il avait fait dix pas hors de la route. Et puis Trésor, dans son incommensurable sagesse, l’avait enjoint à poursuivre l’expédition.
« - Je sais que j’adorais jouer dans les bois, quand on s’arrêtait avec mon père… »

Il commençait juste à réaliser que la petite ne s’était sans doute éloignée de l’attelage que de quelques mètres histoire d’être hors de vue, mais pas perdue au milieu des bois comme elle le prétendait.

Il était perdu. Le ciel de plomb ne lui offrait aucun repère et milles murmures obnubilaient son ouïe. On lui avait dit que les arbres parlaient. Il l’avait cru et s’était empressé de trouver le premier pommier venu pour en faire l’expérience. De quoi il avait déduit qu’il ne s’agissait encore que d’histoires. Il comprenait à présent : les arbres ne parlaient qu’entre eux. Son pommier l’avait ignoré avec l’obstination la plus admirable, mais un confrère aurait sans doute retenu son attention. Dans tous les cas, leurs voix n’offraient aucun indice.

Outre ce fait passablement angoissant, le paysage n’avait rien de terrifiant en lui-même, au contraire. Il se serait volontiers senti apaisé, si la faim ne lui tenaillait pas le ventre depuis plusieurs heures. Et si le temps ne risquait pas de tourner au vinaigre d’une minute à l’autre. Et s’il ne s’était pas disputé avec Trésor, qui s’était enfermé dans un silence de plomb.

Une formation rocheuse se présenta enfin, première variation dans un paysage jusqu’ici plutôt monotone. Le terrain commençait maintenant à être plus vallonné et il se baladait à présent sur des rochers qui semblaient être tombés du ciel tellement leur présence contrastait avec le tapis de feuille uniforme qui avait effacé ses traces jusque–là.

Ses jambes lui claironnaient de pousser davantage son exploration, mais sa tête lui hurlait la bêtise d’une telle idée. Il se laissa tomber dans le premier creux capable de l’accueillir dans la roche et réfléchi. Un bruissement croissant lui signala que l’averse n’allait plus tarder.



"Peu de trésors courent après leurs voleurs"
---------------------------------------
Fiche de Keldar
---------------------------------------
Mr Gold:
 

__________________________________________________
*Avatar adapté par Ellenwen d'après tsabo6
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dirigeante de l'Equilibrium

Nombre de messages : 22294
Âge : 27

Voir le profil de l'utilisateur http://bartimeus.actifforum.com


Ellenwen
Dirigeante de l'Equilibrium
Message Sujet: Re: Promenons-nous chez le loup | Dim 26 Avr 2015 - 12:08


Le vent, la terre, la liberté. Le loup n'avait pas pu résister à l'appel de la forêt, lancinant. Il galopait librement, humant les odeurs. Cela faisait deux jours qu'il suivait un étrange vagabond qui semblait bien peu à sa place dans l'immensité de la canopée. Il était étrangement frêle et paraissait parfaitement incapable de se débrouiller seul. Intrigué, le loup l'observait, à distance respectueuse.

Il était resté trop longtemps enfermé dans le sombre et humide repère de l'Equilibrium. Même après sa rencontre avec Noah et Kaminari, il n'avait pu se résoudre à y retourner et la rencontre avec sa compagne l'en avait dissuadé. Les Premiers Hommes avaient utilisé la corruption sur un champ de bataille, domestiquant les bêtes pour les tourner en arme. Ils s'étaient divisés entre eux, s'écharpait des bribes de pouvoir. Il n'était plus temps de se cacher, il n'en était même presque plus besoin. Si le monde courait à sa perte, il ne voulait pas rester caché et, pour la première fois depuis des mois, sa compagne lui avait donné raison. Elle était partie, le laissant à nouveau seul, mais chargé d'une mission. Surveiller la forêt du Nord, son tant regretté Du Weldenvarden et y observer les changements. Si la forêt s'était rebellé contre ses habitants elfiques, il y avait encore droit de cité, s'il ne cherchait pas à s'approcher du coeur. Il était le mieux placé pour surveiller et prévenir toute trace de corruption.

Il ne lui avait pas fallu longtemps pour repérer l'étrange jeune homme. Il avait laissé des traces bien trop évidentes de son passage. Branches brisées, pitoyables tentatives de feu. Les animaux l'avaient fui pendant des jours, laissant un fumet de peur derrière eux. Finwë pouvait même presque sentir le ressentiment qui montait des arbres, muet encore mais tenace. Il n'avait pas mangé depuis... combien de temps ? Ses maigres provisions avaient dû rapidement s'épuiser et il n'était pas si facile de trouver de quoi se nourrir lorsque l'on est pas un loup.

Plusieurs fois, Finwë avait manqué de laisser tomber la traque, laissant la nature faire son oeuvre. A un moment où à un autre, l'homme tomberait bien sur un arbre éveillé qui lui ferait passé le goût de l'aventure. Mais, toujours, flottait dans l'air une petite voix claire venu d'il ne savait où et le poussait à continuer son observation. Ce ne fut que tardivement qu'il entrevit, dans un reflet de soleil, l'éclat d'un médaillon d'or. Comment s'appelait-il déjà ? Kelgar ? Kaldar ? Keldar ! Keldar et Trésor. Ellenwen lui en avait tant parlé, après leur étrange rencontre. Il était dur d'oublier un tel duo.

S'approchant lentement du jeune voleur, effondré sur un rocher, le loup le toisa de longues minutes avant de lui adresser la parole.

*Dur le retour aux sources, on dirait.*




Devant l'indifférence générale, demain est annulé
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 158
Âge : 26

Voir le profil de l'utilisateur


Keldar
Message Sujet: Re: Promenons-nous chez le loup | Lun 27 Avr 2015 - 17:09



Perdu dans ses pensées, il ne réagit pas immédiatement à la voix. Habitué à Trésor, ce genre d’intervention ne le surprenait plus. Il se passa donc deux bonnes secondes avant qu’il ne réalise que le son grave avait peu de chances d’avoir été produit par Trésor. Il resta ainsi figé un certain temps, n’autorisant que ses yeux à bouger.  Il lui sembla bien déceler une présence à la limite de son champ de vision, c’est-à-dire à peu près droit devant lui.

Il se décida donc à lever le nez du si passionnant tapis moussu qui se trouvait sous ses pieds pour admirer le tronc qui lui faisait face depuis qu’il était assis. Il mobilisa ensuite tous les sens de son dos (autrement dit, il hérissa un grand coup les poils qu’il n’avait pas), puis, convaincu d’avoir enfin ressenti quelque chose, il bondit du rocher en faisant volte-face.

Deux rangées de crocs le saluaient en silence.

Curieusement, la menace devenue bien concrète, Keldar retrouvait ses moyens.  Il trouva même le courage de répliquer d’une voix chevrotante :


- Ah. Je vois mieux ce que tu entendais par « retour aux sources ». Mais si tu veux à manger, je dois pouvoir te trouver autre chose…

Il approcha doucement la main de son sac, et trifouilla quelques longues secondes avant d’en sortir le talon d’un saucisson.

- Hum… tu as faim comment ?, ne put-il s’empêcher d’ajouter, tandis qu'une goutte de sueur perlait sur son front.



"Peu de trésors courent après leurs voleurs"
---------------------------------------
Fiche de Keldar
---------------------------------------
Mr Gold:
 

__________________________________________________
*Avatar adapté par Ellenwen d'après tsabo6
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dirigeante de l'Equilibrium

Nombre de messages : 22294
Âge : 27

Voir le profil de l'utilisateur http://bartimeus.actifforum.com


Ellenwen
Dirigeante de l'Equilibrium
Message Sujet: Re: Promenons-nous chez le loup | Jeu 30 Avr 2015 - 8:59


Pendant un instant, Finwë resta un instant figé, surpris. Il n'avait effrayé personne depuis longtemps, il était devenu trop connu. Il en avait oublié combien sa taille pouvait être imposante, ses crocs effrayants. Il ne savait plus trop s'il devait s'en sentir fier ou vexé... Sa nature animale combattait férocement l'esprit humain que sa compagne avait développé.

*Idiot* bougonna-t-il, d'un ton grognon. *Tu as souvent rencontré un loup qui te parle mentalement toi ? Et un prédateur qui prévient sa proie avant de la boulotter ? Il faut bien être humain pour avoir une idée aussi ridicule.*

Il s'allongea sur le sol et resta immobile, fixant l'être étrange de ses prunelles dorées.

*Du saucisson... tu sembles vraiment désespéré. On peut savoir comment tu comptes survivre ici ?*




Devant l'indifférence générale, demain est annulé
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 158
Âge : 26

Voir le profil de l'utilisateur


Keldar
Message Sujet: Re: Promenons-nous chez le loup | Jeu 30 Avr 2015 - 12:40


Il parlait dans sa tête… Il ne l’aurait pas cru, mais effectivement, les babines du prédateur n’esquissaient pas un geste (si ce n’était quelques coups de langues tout à fait… éloquents).

Pour ce qui était de se sentir sain et sauf, il manquait encore un pas. Après tout, le plus stupide des chats jouait avec le rat qu’il venait d’attraper. Alors un loup doué de parole… Mais bon, le saucisson avait au moins eu le mérite de le faire réagir. Le loup s’allongea tout en parlant. C’était fou comme même allongé, ces bêtes avaient un regard dangereux. C’était sans doute purement instinctif, mais tout de même, il aurait pu ressembler davantage à un chien.

L’avantage, c’était que les mots venaient aisément sous une telle surveillance.


- Comment je compte survivre ? L’idée originale était de rester une journée ou deux dans le coin avant de poursuivre jusqu’au prochain village. Mais vous savez (devait-il le vouvoyer ou le tutoyer ? Comment s’adressait-on à un loup, en temps « normal » ?), cette fichue manie de toujours regarder derrière la colline. Bref, j’ai poussé l’expédition un peu plus loin. Et pour ce qui est de se nourrir, j’ai bien vu quelques baies par-ci par-là. Avec un peu de chance, je tomberai sur celles qui ne me tueront pas.

Il dit ses derniers mots dans un murmure. Il savait que montrer sa faiblesse n’était jamais une bonne idée, quel que fût le prédateur rencontré. Mais en l’occurrence, sa détresse n’était que trop évidente. Et un loup qui parle serait sans doute d’un bien meilleur secours que son sens de l’orientation.

Il brandit donc son saucisson.


- Bon, puisque tu tiens à discuter, t’en veux un morceau ? Ça te laissera le temps de m’expliquer quel intérêt t’a poussé à devenir si bavard. Tu peux parler avec les arbres d’ailleurs ?



"Peu de trésors courent après leurs voleurs"
---------------------------------------
Fiche de Keldar
---------------------------------------
Mr Gold:
 

__________________________________________________
*Avatar adapté par Ellenwen d'après tsabo6
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dirigeante de l'Equilibrium

Nombre de messages : 22294
Âge : 27

Voir le profil de l'utilisateur http://bartimeus.actifforum.com


Ellenwen
Dirigeante de l'Equilibrium
Message Sujet: Re: Promenons-nous chez le loup | Jeu 30 Avr 2015 - 19:51


Les aventuriers... jamais foutu de prendre le premier couloir en entrant dans un donjon, songea le loup en repensant aux multiples errances de sa compagne, persuadée de toujours toucher au but. Quel but, il ne le savait plus depuis longtemps, et doutait d'ailleurs qu'elle s'en souvienne elle-même. La dernière colline, toujours un peu plus loin, toujours un peu plus prêt du but, l'avait toujours bien trop tenté, elle aussi. Ravalant le sarcasme qui lui venait à l'esprit, il s'étira de tout son long et secoua la tête avec réprobation. Les humains ne savaient jamais s'arrêter, ni prendre soin d'eux de ce qu'il voyait.

*Cette manie de toujours voir plus loin. Tu vas finir par te tuer à manger tout ce qui traîne. Les baies, c'est bon pour les elfes, tu vas finir par mourir d'inanition.*

Il comprenait pourquoi son elfe avait apprécié le jeune homme. Ils partageaient le même goût pour les explorations inutiles et les questions absurdes. Ce qui le poussait à parler... comme s'il existait une raison pour parler autre que de pouvoir le faire. Il doutait que l'humain se soit interrogé sur son propre bavardage, pourquoi décousu et farfelu. Parler aux arbres. Comme si les arbres daignaient parler aux créatures...

*Et quel intérêt as-tu, toi à parler si ce n'est pour communiquer avec autrui et avec ton étrange médaillon ? Pourquoi en aurais-je un différent ? Je croyais que tu étais plus intelligent que ça. Ellen doit vieillir. Elle n'a pas eu le temps de t'apprendre que les arbres ne parlent qu'entre eux et que l'on peut juste tenter de les déchiffrer ? Tu devrais prendre garde, les discours ne sont pas très amicaux depuis quelques mois. Il se pourrait que les racines que tu convoites ne finissent par t'étrangler.*




Devant l'indifférence générale, demain est annulé
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 158
Âge : 26

Voir le profil de l'utilisateur


Keldar
Message Sujet: Re: Promenons-nous chez le loup | Mar 5 Mai 2015 - 11:12



Ellen ? Parlait-il de l’Ellenwen qu’il avait entraperçu lors de la fête d’Uru’Baen ? Qui, s’il fallait en croire Trésor, n’était autre que l’ancêtre qu’il avait introduit à Dras Leona. Il avait un peu de mal à le croire, même s’il en avait très envie. Un grondement venu de son interlocuteur le ramena au présent.


- Ah. Merci du conseil. Juste pour revenir sur cette Ellen, euh… C’est quelqu’un que je connais, on est d’accord ? Mais c’est bête, à part une reine elfe déchue, je ne vois pas grand monde de ce nom. Enfin bref, on aura le temps d’en discuter plus tard. La pluie ne va pas tarder à devenir très gênante, donc si vous connaissez un abri sympa, c’est le moment.

Et en effet, de plus en plus de gouttes traversaient le feuillage. Keldar sortit un manteau de cuir trop grand pour lui de son paquetage et le jeta par-dessus sa tête et ses affaires. Amusant, il supportait ainsi beaucoup mieux le regard du loup, comme si les trois millimètres de cuir l'immunisaient contre les canines démesurées.

- Des idées ? J’ai bien vu quelques creux qui pourraient faire pour moi, mais on aura du mal à y rentrer à deux.



"Peu de trésors courent après leurs voleurs"
---------------------------------------
Fiche de Keldar
---------------------------------------
Mr Gold:
 

__________________________________________________
*Avatar adapté par Ellenwen d'après tsabo6
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dirigeante de l'Equilibrium

Nombre de messages : 22294
Âge : 27

Voir le profil de l'utilisateur http://bartimeus.actifforum.com


Ellenwen
Dirigeante de l'Equilibrium
Message Sujet: Re: Promenons-nous chez le loup | Mar 26 Mai 2015 - 10:58


L'humain était bien humain. Les questions se succédaient les unes aux autres. Le loup commençait presque à en regretter de lui avoir adressé la parole. Ne pas avoir communiqué avec quiconque depuis des semaines n'était pas une raison valable pour s'infliger de tels discours. Mais maintenant qu'il y était, Finwë se sentait acculé. Pas moyen de faire demi-tour sans laisser ce pauvre diable dans les griffes d'il ne savait quelle créature.

*Oui, oui... comme tu dis, il n'y en a pas de centaines en Alagaësia. Et tu vois qui d'autre avoir comme compagnon un loup, toi ?*

Finwë s'ébroua et dévisagea le jeune homme pendant quelques longues secondes. Etrangement, malgré son agacement, il commençait à comprendre ce qui avait tant plu à sa compagne chez le jeune homme. On pouvait dire qu'il n'avait pas froid aux yeux. Et qu'il ne s'était pas de grand chose, à commencer par un dialogue mental avec un loup. Il avait du cran, malgré sa désagréable manie de toujours parler trop vite.

*Je ne connais pas d'abri que tu apprécierais ou qui soit à ta taille. Il ne fait pas bon d'aller assez long dans la forêt pour y trouver des ruines. Mais si tu sais te servir de tes dix doigts, tu devrais pouvoir trouver à t'abriter sous un grand pin, là-bas, en coupant quelques branches pour te blottir en dessous.*




Devant l'indifférence générale, demain est annulé
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 158
Âge : 26

Voir le profil de l'utilisateur


Keldar
Message Sujet: Re: Promenons-nous chez le loup | Dim 31 Mai 2015 - 14:04



Des branches ? Il ne se voyait pas particulièrement maladroit, mais il devait bien admettre qu’il ne voyait pas du tout comment il allait s’y prendre. Pas pour couper les branches, ça non, tout le monde en était capable. En faire un toit étanche, par contre, c’était une toute autre affaire.  

Il préféra rebrousser chemin jusqu’à l’abri précédent, la bête lui ayant bien fait comprendre qu’elle n’en aurait pas l’usage. L’averse atteignit son plein régime bien avant qu’il n’atteigne le trou recherché. Il s’y recroquevilla sans soulagement et entreprit de se frictionner.

- Oui, bon, je n’avais pas le temps pour me faire une cabane. Bien, maintenant qu’on a tout le temps pour discuter, tu sais que je suis perdu et, si j’ai bien compris, tu es plus ou moins en mission dans le coin pour cette Ellenwen, j’ai bon ? Et d’après toi, je serais sensé la connaître… Alors oui, je l’ai bien croisée à Uru’Baen, mais c’était une fête immense, donc juste le temps de se donner le bonsoir et l’au revoir.

S’il avait souhaité agacer Trésor, il n’aurait pas pu mieux s’y prendre. Elle sortit de son mutisme instantanément :

- Mais tu ne veux vraiment pas me croire ? C’est la vieille dame avec qui on a combattu les esprits, à Dras. C’était vraiment elle, hein, Monsieur-le-Loup ? Allez-y, dites-lui que j’ai raison ! Il ne veut jamais m’écouter.

- Comment ça, « jamais » ? On se parle sans arrêt ! Et ce n’est pas comme si…

La suite se perdit dans une cacophonie qui eut au moins le mérite, accordons-le, d’échauffer Keldar.



"Peu de trésors courent après leurs voleurs"
---------------------------------------
Fiche de Keldar
---------------------------------------
Mr Gold:
 

__________________________________________________
*Avatar adapté par Ellenwen d'après tsabo6
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dirigeante de l'Equilibrium

Nombre de messages : 22294
Âge : 27

Voir le profil de l'utilisateur http://bartimeus.actifforum.com


Ellenwen
Dirigeante de l'Equilibrium
Message Sujet: Re: Promenons-nous chez le loup | Jeu 4 Juin 2015 - 22:08


Perplexe, le loup regarda le jeune homme faire demi-tour. Que lui passait-il par l'esprit ? Faire demi-tour alors qu'on venait de lui indiquer un abri tout à fait confortable, comme Ellen en avait trouvé des centaines au cours de leurs chasses - il y avait des années de cela semblait-il. Pas le temps de faire une cabane ? Le loup soupira... le jeune homme ne devait pas avoir foutu les pieds en dehors de la ville plus d'une dizaine de fois pour ignorer que de nombreux arbres avaient un feuillage si épais qu'il était inutile de faire autre chose que tendre une étoffe sur quelques branches pour être au sec mais qu'il était souvent nécessaire de tailler les branches basses pour ramper près du tronc. Il regarda donc le jeune homme s'installer dans un abri de fortune, manifestement glacé jusqu'aux os par la pluie qui commençait à tomber dru.

Le loup le regarda un instant puis vint se coller, grosse peluche poilue mouillée mais chaude, contre lui. Pendant un moment, une odeur de chien mouillé régna dans l'abri jusqu'à ce qu'un coup de vent ne vienne apporter un courant d'air. Pendant un instant, il ne bougea pas puis poussa un long soupir avant de poser sa tête entre ses pattes et de fermer les yeux pour quelques minutes. Il ne la releva - à regret - que lorsqu'une cacophonie de paroles envahit son esprit. La petite se mêlait à la discussion avec ferveur.

*Hey doucement !*

Le loup retourna ses prunelles vers le jeune homme et le poussa du museau.

*Tu devrais écouter la petite plus souvent. La vieille, comme tu dis, est une elfe millénaire. Elle peut se permettre quelques fantaisies physiques de temps en temps.*




Devant l'indifférence générale, demain est annulé
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 158
Âge : 26

Voir le profil de l'utilisateur


Keldar
Message Sujet: Re: Promenons-nous chez le loup | Jeu 25 Juin 2015 - 14:03



Bon, au moins, maintenant c’était confirmé. Quelque part, il préférait qu’il en soit ainsi. Trésor serait sans doute de bien meilleure humeur pour les dix prochains mois, même en étant pessimiste.

- Soit, j’admets que tu avais raison. Mais tu admettras qu’elle n’en a pas trop fait pour t’aider. Alors oui, je sais, tu vas me dire qu’elle est sans doute trrrèèèèès occupée, mais quand on a sa réputation, porter secours à une petite fille est bien la moindre des choses, non ?

- Keldar, tu t’emportes, là. Si elle voulait passer inaperçu à Dras, évidemment qu’elle ne pouvait pas m’aider. Et peut-être que si tu avais trouvé un moyen de la suivre après la fête au lieu de rester collé à Miss Mort-aux-rats, elle aurait pu faire quelque chose !

- Je crois que je préférais quand tu boudais…

Plusieurs minutes s’écoulèrent en silence, à peine troublées par le crépitement des gouttes. L’animal, lui, semblait indifférent à l’atmosphère morose qui s’était installée.

- Dis-moi, le loup… enfin, si c’est là ton seul nom. Tu nous as pas mal parlé d’Ellenwen, du danger de la forêt et de ta mission, mais sans trop entrer dans les détails. Est-ce qu’il y aurait moyen d’en savoir plus ? Parce que je ne te cacherai pas que j’ai été impliqué plus ou moins malgré moi dans ces histoires, mais sans trop savoir où je mettais les pieds. Donc si je pouvais avoir un éclairage nouveau… enfin, comme tu le sens.



"Peu de trésors courent après leurs voleurs"
---------------------------------------
Fiche de Keldar
---------------------------------------
Mr Gold:
 

__________________________________________________
*Avatar adapté par Ellenwen d'après tsabo6
Revenir en haut Aller en bas






Contenu sponsorisé
Message Sujet: Re: Promenons-nous chez le loup |


Revenir en haut Aller en bas

Promenons-nous chez le loup

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brisingr, Chroniques de l'Alagaësia - Forum roleplay :: Alagaësia :: Par delà les Murs-
Ouvrir la Popote