AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherFAQ

Partagez|

Starfish Troopers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 2665
Âge : 24

Voir le profil de l'utilisateur


Liv de Sula
L'Oeil
Message Sujet: Starfish Troopers | Lun 4 Mai 2015 - 5:39






Une ribambelle de ladres s’agglutinaient sur les pontons de la flottille affrétée par le vaillant Halnas, champion des Govaxiens, pourfendeur de l’Hydre et triomphateur des labyrinthes de Shrikivurgnoralkis. C’est ce dernier exploit qui donna au héros le goût du défi, de l’exploit et de la conquête de la gloire.

Les drilles qui s’attroupaient n’avaient certainement pas d’aspirations aussi nobles, c’était l’appât du gain qui les attirait comme des abeilles sur du sirop. Car en plus d’être vertueux, Halnas était un homme sage. Il avait notamment conscience de la médiocrité moyenne de ces gens qui préféraient les richesses matérielles aux trésors de l’âme.  Pourtant, lorsqu’il les regardait en contrebas, il n’éprouvait aucun mépris ni aucun dégoût à leur égard. Plutôt cette bienveillance mièvre et désolée du savant confronté à l’ignorance collective.

Un geste attira son attention en bas et son regard tomba sur l’un des hommes de son équipage.

« Ils sont trop nombreux capitaine ! Il faut les départager.
- Mmh, certes. » Marmonna Halnas, encore perdu dans ses glorieuses aspirations.

Il s’étira et fit rouler son épaule droite un peu engourdie avant de baisser les yeux vers le bois humide du ponton. Un sourire éclaira son visage et il sauta du tabouret sur lequel il était perché.

Le silence se fit tandis qu’il approchait de la masse d’aventurier.

« Toi, dit-il en désignant un des hommes. Il se tourna vers un autre et poursuivit : toi, toi, toi et toi. Suivez moi. »

Cinq hommes sortirent du rang et se placèrent dans son sillage sans broncher. Halnas se tourna vers les autres et secoua la main en soupirant.

« Ouste ! Je n’ai pas besoin de vous autres. »

Puis il monta sur son navire, accompagné des cinq heureux (?) élus et brailla quelques ordres pour que la flottille prenne le départ. Croisant le regard interloqué du marin qui l’avait appelé à la rescousse, il lui fit un clin d’œil et gueula de plus belle : « ON DÉCARRE ! »

* Sacré capitaine, songea le marin rassuré par cette marque de complicité,  un moment j’ai vraiment cru qu’il les avait choisi au hasard, dans le premier rang. *


[HRP : vous faites donc parti des cinq sélectionnés (le cinquième étant un obscur personnage emmitouflé dans différentes couches de capes et de manteaux). Introduisez vos personnages respectifs, vous pouvez avancer jusqu'au départ de la flottille. Les "festivités" commenceront au tour suivant.]




Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 10941
Âge : 29

Voir le profil de l'utilisateur


Garnyiss
Message Sujet: Re: Starfish Troopers | Mer 6 Mai 2015 - 16:07


La foule se pressait sur les pontons, tant et si bien que Garnyiss sentait presque le bois vibrer et tanguer sous ses pieds. Il espéra de tout cœur que l’embarcadère en resterait là dans ses protestations au lieu de précipiter toutes ceux et celles qui l’arpentaient dans l’eau salée. L’occasion qu’il attendait prendrait sûrement le large sans lui, concluant ainsi sa mission de fort piètre manière.



En effet, le mercenaire n’usait et abusait des coups de coudes judicieux et autres pieds judicieusement placés sur ceux de ses proches voisins pour le simple plaisir de profiter de l’air du large. Le Prince l’avait enjoint de se joindre par tous les moyens possibles à l’expédition du capitaine Halnas. Les trésors engloutis de Teirm se devaient de retourner à leur légitime propriétaire et participer à sa fortune – dans les deux sens du terme.


Tout le monde semblait malheureusement avoir eu la même idée. Tous ne démontrèrent cependant pas le même talent que Garnyiss à fendre les foules et finir par se retrouver aux meilleures de places. De là, il pouvait voir l’équipage s’affairer et le capitaine Halnas, perché sur un tabouret. Un fameux personnage pour sûr, auréolé de titres plus compliqués qui ne manquaient pas d’intriguer le mercenaire. A chaque fois qu’il avait tenté d’en savoir plus, il s’était heurté à des regards entendus et des paroles incompréhensibles. A chaque fois, il n’avait pu déterminer s’il passait pour l’ignare de service ou le naïf qui gobait tout…



« Toi ! »



Quoi – ou qui – que fût Halnas, il venait d’offrir le précieux sésame à Garnyiss, de même qu’à quatre autres. Les murmures de déception, de frustration et parfois même de colère fleurirent derrière lui. Pourquoi cet espèce d’escogriffe encapuchonné plutôt qu’eux ? L’intéressé ne s’en soucia guère tandis qu’il emboitait le pas au fameux capitaine en compagnie des quatre autres heureux élus.


Arrivé sur le pont, il laissa son regard voguer sur l’équipage qui s’affairait puis l’arrêta sur celui de ses compagnons qui l’intriguait le plus. Un véritable amoncellement de capes et de manteaux, au point que sa silhouette tenait davantage du boudin que de l’humain. Quels obscurs motifs le poussaient à s’ensevelir ainsi sous tant de capes ? Tant de capes… Une réponse s’invita subitement dans l’esprit du mercenaire qui en frémit. Non, son imagination lui jouait un fort vilain tour. Quoique. L’envie le titilla de malencontreusement trébucher et se rattraper à ses frusques, juste pour s’assurer que le visage qui se cachait dessous n’arborait pas une certaine et insolente mimique.



Garnyiss la réfréna et préféra se concentrer sur la vision du large pour mieux la chasser…




[hrp : pour le coup, j'ai placé le lieu d'embarquement sur la côte. N'hésite pas à me rectifier s'il est sur le lac Léona.]









Dernière édition par Garnyiss le Lun 11 Mai 2015 - 19:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 6
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur


Einar Stigsson
Message Sujet: Re: Starfish Troopers | Jeu 7 Mai 2015 - 18:44


Einar grommela avec irritation quand un coude vint s’enfoncer dans ses côtes, dans l’espoir futile de le faire reculer. Il se tourna vers l’homme qui l’avait bousculé, et lui planta un regard noir droit dans les yeux. L’homme faisait aisément deux têtes de moins qu’Einar, et avait la moitié de sa musculature, il n’en fallu pas plus pour que le ladre commence à se tailler un chemin a travers la foule en diagonal, en s’écartant d’Einar. Avec un gloussement de rire, l’ingénieur recommença à avancer dans la foule, écartant plus ou moins délicatement les personnes sur son passage pour atteindre le premier rang. Quelques autres coups de coudes et écrasements de pied plus tard, Einar était au premier rang, admirant le fier navire qui, peut être, le transporterait. C’était un bel ouvrage, ses jours de service dans les chantiers navals du Premier Empire lui avaient donné l’œil pour les bons navires. Et son œil disait que ce navire là, était très bien construit.

Avec un hochement de tête, il se tourna vers l’arrière de la foule et se haussa sur la pointe des pieds, essayant de repérer Henry. Il avait refusé d’emmener le petit dans un voyage aussi dangereux, trop de mauvaises choses pouvait lui arriver. Plutôt, il l’avait installé dans une auberge et avait versé toutes ses pièces à l’aubergiste et réparé et amélioré le puit dans sa court. Tout ça avait garanti au petit trois bonnes semaines de séjour dans l’auberge, repas compris. L’aubergiste était un gars honnête, ça se voyait, Henry n’aurait aucun problème. La vue d’un enfant grimpant une pile de caisse tira Einar de sa rêverie, et il sourit de satisfaction, le petit était là et pourrait voire le signal.

Avec un soupir de soulagement, il se retourna, juste à temps pour voir le fameux capitaine Halnas sauter de son tabouret et pointer un membre de la foule du doigt.

« Toi, toi, toi, toi et toi. Suivez moi. »

Einar souri de plaisir, il avait été repéré et sélectionné, quelle bonne fortune ! Les dieux lui étaient favorable ce jour. Se tournant à moitié pour voir la réaction d’Henry, il sortit son marteau de sa ceinture, le lança en l’air et le rattrapa. Henry décampa rapidement vers la taverne, et Einar souri une fois de plus avant de commencer à marcher vers le navire, profitant de l’occasion pour regarder qui d’autre avait été choisi. Mais, puisqu’il était à l’arrière, il ne vit pas grand-chose, si ce n’est quatre dos et quelques capuches. Bah, il ferait leur connaissance pendant le trajet. Sifflotant un joyeux air, il se dirigeât vers le quartier maître pour offrir son aide.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 6263
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur


GreyMalkin
Message Sujet: Re: Starfish Troopers | Ven 8 Mai 2015 - 12:49


L'homme connu sous le sobriquet de GreyMalkin contemplait l'océan, silencieux. Quelle beauté, songea t-il. Malgré les milliers de corps qui devaient pourrir là-dessous après le raz-de-marée qui avait fait de Teirm la première ville d'ampleur peuplée de poissons, il restait magnifique dans son esprit. Là-bas, au loin, il devait y avoir tant de merveilles à voir, tant d'aventures à vivre, tant de mondes à découvrir. Il n'en aurait jamais l'occasion. Depuis qu'Elle était partie, la vie était devenue fade, le monde avait perdu de ses couleurs. Quelle ironie pour GreyMalkin ! Traversant une période de déprime totale, il songeait sérieusement à achever là cette sombre mascarade qu'avait été sa vie.

Sauter du haut d'une falaise pour rejoindre les innombrables qui reposaient déjà au fond de l'océan ne lui semblait cependant pas approprié. Il voulait partir avec panache, que les générations futures puissent l'associer à une quête héroïque. Apprenant que la flottille du capitaine Halnas, un Premier Homme réputé pour ses exploits au sein de son peuple, partait explorer ce qui restait de Teirm, il n'avait pas hésité une seconde. C'était une entreprise suffisamment prestigieuse et suicidaire pour lui.



Les discussions qui s'élevaient des rangs devant lui le tirèrent de sa rêverie. S'il voulait monter à bord, il allait devoir se tailler un chemin à travers cette foule. Avec délicatesse, il se glissa entre les corps, évitant au maximum d'écraser des pieds et d'enfoncer des coudes dans les côtés. Sa carrure ne lui aurait pas permis de résister au coup de poing vengeur qui en aurait découlé. GreyMalkin atteignait juste son objectif quand le doigt du capitaine, tel le destin fait chair et os, désigna les élus. Il en faisait parti.

Ce n'est qu'une fois à bord du bateau que GreyMalkin prêta attention à ses nouveaux compagnons. Un frileux, un boiteux, un autre frileux, et …lui ! En le voyant, son sang ne fit qu'un tour. Lui, ici ! Il n'avait pas du le reconnaitre, sans son chapeau et son habituel manteau, mais GreyMalkin n'aurait jamais pu l'oublier. C'était à cause de lui qu'Elle était partie, qu'il l'avait perdue à jamais.

GreyMalkin échafaudait déjà des plans quand le bateau prit la mer. Il souhaitait donner un dernier spectacle grandiose avant sa fin, et il ne partirait pas seul…










Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 2665
Âge : 24

Voir le profil de l'utilisateur


Liv de Sula
L'Oeil
Message Sujet: Re: Starfish Troopers | Mar 19 Mai 2015 - 17:15


Si Halnas était un homme de valeur, la patience n’était pas sa plus grande vertu. Il continua de brailler pendant de longues minutes, jusqu’à ce que ses différentes embarcations décollent enfin des pontons du dock. Sans être agitée, la mer était loin du calme plat et le sempiternel roulis de la coque ne tarda pas à inviter l’homme couvert de capes au bastingage pour le laisser vider ses entrailles entre les plis de ses nombreux voiles.

Le capitaine jeta un drôle de regard au malheureux avant de lever la main pour attirer l’attention des autres recrues et les rassembler autour de la table devant laquelle il se tenait. Sur cette table avait été disposée une large tablette de cire encore vierge de toute inscription. Rapide comme l’éclair, Halnas se saisit du stylet qui avait été disposé à côté de la tablette et balaya l’assistance de ses yeux gris comme l’acier.

« Voilà comment qu’on va faire, commença-t-il d’une voix puissante en dessinant une ligne ondulée traversant la tablette de bout en bout. Ça, c’est l’océan. Il ajouta l’ébauche d’un château fort loin sous le niveau de l’eau et ajouta : Ça c’est Teirm. Il tira la langue pour mieux s’appliquer et dessina une flèche allant du côté gauche de la tablette et s’arrêtant un peu avant l’axe de la cité engloutie. Là il dessina un voilier et repris : on va naviguer jusque là, et ensuite on va descendre sous l’eau grâce à une cloche que j’ai spécialement conçue ! Ladite cloche vint bientôt enrichir l’illustration, juste au-dessus de la ville, reliée aux embarcations par un câble solide. Une fois qu’on y est, on prend le trésor et on remonte, voilà. »

Les membres d’équipages applaudirent à tout rompre l’organisation exemplaire de leur capitaine. Mais le capitaine les arrêta d’un geste et reprit la parole :

« Je peux comprendre que ça paraisse compliqué, mais vous bilez pas, j’ai pensé à tout. La seule inconnue dans c’t’expédition c’est vous. Mon intuition ne me trompe jamais et c’est en la suivant que je vous ai sélectionné (l’homme-plaid vomit bruyamment), nonobstant cet instinct puissant, je dois savoir sur qui compter et à quel moment alors on va profiter du trajet pour vous faire passer quelques épreuves pour mieux vous connaître. »

Il sourit avant de poursuivre :

« On commence par l’épreuve de force, vous allez tous vous mesurer à un des membres de mon équipage, sans arme. Le premier à mettre son adversaire sur le dos gagne. Vous pouvez choisir votre adversaire parmi les cinq là. » Ajouta-t-il en désignant les intéressés.

HRP:
 


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 10941
Âge : 29

Voir le profil de l'utilisateur


Garnyiss
Message Sujet: Re: Starfish Troopers | Ven 22 Mai 2015 - 18:47


Garnyiss suivit les circonvolutions du stylet tout en prêtant une oreille attentive aux explications. Sur la cire, le plan semblait d’une simplicité et d’une efficacité à toute épreuve. Le mercenaire restait en revanche dubitatif sur sa mise en pratique. Peut-être le capitaine le lut-il sur son visage car il s’empressa de rassurer tout le monde sur ce point là. Initiative qui frôla de peu l’échec critique sur Garnyiss lorsque le monticule de tissus appuya les propos d’Halnas de la plus bruyante des manières.



« C’est vous le capitaine ! », acquiesça le mercenaire, rasséréné de constater qu’instinct infaillible ne rimait pas avec manque de bon sens. Il jaugea une première fois ses potentiels adversaires du regard. L’un des cinq arborait cette mine guère vaillante qu’il avait vu tant de fois sur l’Aile du Dragon. Ah, le bon vieux – enfin, pas tant que ça –   temps où le sol tanguait et roulait constamment sous ses pieds !


Tranchenuit et son fourreau touchèrent le pont avec un bruit mat, suivis d’un long coutelas et de quelques dagues.  Plus que quatre. Le petit svelte rejoignit son camarade au teint pâle dans la liste des recalés. La cotte de maille cliqueta à son tour sur le pont. Garnyiss avait fait son choix. Il désigna celui dont les bras nus s’ornaient d’entrelacs détenteurs de quelque pouvoir qui ne serait sans doute plus si mystérieux que ça dans quelques instants.



« Lui ! »



Moins d’une minute plus tard, les deux se tournaient l’un autour de l’autre, Les bras repliés devant eux, chacun attendant que l’autre fasse le premier pas. Voilà qui ne faisait pas les affaires du mercenaire, lui qui préférait voir ce dont son adversaire était capable avant de se lancer. Il opta alors pour une stratégie à la GreyMalkin dont il connaissait les effets pour en avoir déjà fait les frais.



« Les dames en premiers », ironisa-t-il le plus galamment du monde.

La dame en question réagit à cette invite de la plus délicate des manières. Elle grogna quelques mots dont le caractère insultant échappa totalement à Garnyiss avant de lui décocher un direct en direction du plexus solaire. Tout préparé qu’il fut à encaisser le coup, l’impact coupa le souffle du mercenaire. Il fit quelques pas en arrière tandis que son adversaire se préparait déjà à lui en balancer un second. Cette fois-ci, Garnyiss l’esquiva tant bien que mal en se déportant sur le côté. Vu sa force de frappe, l’autre pourrait bien le mettre KO en quelques coups. Lui aussi, lui souffla une petite voix, avide de se défouler avant de se retrouver sous des litres et des litres d’eau salée.


Ses désirs restèrent visiblement lettre morte. La suite se révéla être un petit jeu du chat tatoué et de la souris blanche. Tout peu glorieux que ce fut, la stratégie du mercenaire se résumait à garder ses distances, esquiver et riposter dès lors que l’occasion se présentait au lieu de foncer dans le tas. Son adversaire gagna en fébrilité à chaque fois que ses coups manquaient? Il devint plus brouillon mais ses coups n'en restaient pas moins dévastateurs. Les deux ne manquèrent pas de récolter une belle collection de contusions, écorchures et autres égratignures




¤-¤- Plus tard -¤-¤


Garnyiss épongea du revers de la main le sang qui coulait de sa lèvre fendue puis grimaça en sentant quelque chose bouger dans sa bouche. Il cracha une molaire et le bout d’une autre sur le pont, regarda son adversaire au sol. Le gaillard était à moitié recroquevillé sur lui-même, victime d’un coup de genou fort vicieusement placé. Halnas n’avait rien mentionné quand à l’honorabilité de la manière, après tout...


Le mercenaire alla s’asseoir non loin de ses affaires. Il massa ses côtes endolories, craignant qu’une ou deux d’entre elles ne soient fêlées, tandis que le prochain sur la liste désignait son adversaire…



HRP:
 







Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 6
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur


Einar Stigsson
Message Sujet: Re: Starfish Troopers | Sam 23 Mai 2015 - 22:53


Einar écouta le plan du capitaine avec grand intérêt, et une certaine dose de compassion pour le malheureux actuellement en train de vider ses entrailles par-dessus bord. Le plan était simple et logique, mais la partie avec la cloche retint tout particulièrement l’intérêt d’Einar, cela impliquait après tout une mise en œuvre, et rien n’intéressait Einar plus que les réalisation techniques. Sauf l’avenir du petit Henry. Le pauvre gosse méritait un avenir, et un bon. Einar fut brutalement tiré de ses rêveries lorsque le capitaine annonça des combats. Einar grogna presque de frustration. Presque. Sa jambe l’avait toujours handicapé lors des affrontements de son enfance, et il craignait que cela soit encore le cas ici. Alors qu’il contemplait qui il pourrait bien affronter, l’un de ses camarades sélectionnés retira son épée, le fourreau tombant sur le bois du pont avec un bruit mate, mais pourtant assourdissant. Un coutelas et une flopé de dagues rejoignirent rapidement l’épée, ainsi qu’une côte de maille.

« Lui ! » S’exclama-t-il, pointant celui des cinq dont les bras étaient runés.

Einar, s’il connaissait par cœur la forme des runes de son collier de prière, une pour chaque dieux, n’était pas runiste, et tout le processus de création des runes était pour lui un mystère total. C’est donc sans grande surprise qu’Einar se trouva incapable de prédire quel pouvoir ces runes accordaient. Le côté esthétique des entrelacs ne lui échappa en revanche pas.

Le combat qui suivit n’avait par contre rien d’esthétique aux yeux de l’artisan. Lui qui n’aimait guère se battre, se vit confronté à la violence du combat qui l’attendait probablement. Au bout de ce qui semblait une éternité, ponctuée par les grognements de douleur et le bruit sourd des poings frappant la chair, Groqni s’effondra.

Son adversaire, un homme aux cheveux de neige, surpris Einar par la couleur de ses yeux. Le bougre semblait être un mercenaire, ou un guerrier itinérant de quelque obédience, et s’il montrait des signes d’inconfort du fait des bleus et contusions que Groqni lui avait infligé, un manque inquiétant d’émotion marquait son visage, et ses yeux d’ambre mettaient Einar particulièrement mal à l’aise. Einar se résolut à garder le bougre à l’œil et à ne lui montrer son dos que s’il n’avait pas d’autre choix.

Finalement, Einar se décida à s’avancer. Il posa son sac par terre, déposa sa hache et sa dague par-dessus, se défit de son manteau de voyage, et se dirigea vers le colosse, Jorek. Il semblait être celui qui le ferait le plus travailler pour la victoire après tout. Avec un sourire franc, Einar se planta devant son adversaire et leva ses poings. Jorek sembla apprécier l’audace de l’artisan, car un sourire en coin se dessina sur son visage. Lui aussi s’avança et se mit en position.

Le colosse qu’était Jorek avait des bras larges comme des troncs d’arbre, un torse aussi épais qu’un tonneau, et des jambes puissantes. Il semblait tailler par Mastaï lui-même dans l’acier le plus solide. Avec un sourire nerveux, Einar resserra ses poings. Peut être qu’en utilisant ce qu’il avait vu sur le navire pendant le voyage jusqu'à ces terres ?

Ses contemplations furent interrompues par le besoin de se pencher pour éviter un coup, le laissant passer au dessus de sa tête. Voyant une ouverture, Einar assénât un crochet du droit à l’aisselle de son adversaire, espérant réduire sa capacité à bouger son bras. Le grognement d’inconfort de son adversaire et ses mouvements un peu plus lents indiquèrent que son objectif était atteint. Pour l’instant.

Un direct du gauche de son adversaire arriva trop vite pour qu’il l’esquive, le forçant à parer avec son bras gauche. Le pop qu’il entendit et ressentit dans son bras était particulièrement désagréable, et la douleur lancinante causée par le choc le fit grimacer. Mais il devait continuer. Einar plia les genoux pour passer sous un autre coup, et fit un pas de coté pour envoyer deux coups dans l’aisselle gauche de son adversaire. Un pas en arrière le mis hors du chemin du coup de coude retour. Jorek se tourna pour l’affronter, et Einar profita de cela pour envoyer un direct du droit.

Jorek, surpris, fit un pas en arrière pour éviter le coup, mais le mouvement trop abrupt le déséquilibra. Einar, profitant de cela, se mit à avancer en même temps, envoyant coup après coup, ses poings martelant les avants bras de Jorek avec chaque pas. Jorek grognait à chaque coup, son irritation apparaissant de plus en plus sur son visage. Finalement, après un n-ième coup intercepté, il contre-attaqua avec un crochet du droit, son poing s’écrasant sur le visage d’Einar. L’artisan recula de trois pas, sonné par le coup. Un second vint percuter sa joue, et Einar senti le goût métallique du sang remplir sa bouche.

D’instinct, Einar se baissa, laissant un troisième coup passer au dessus de lui. Einar fit un pas de côté, glissant sous le bras tendu de Jorek. Le titan, ne s’attendant pas une esquivé, se trouva de nouveau déséquilibré. Einar réunit ses deux poings, entremêlant ses doigts, et abattit ses poings réunis sur le dos de Jorek comme un marteau. L’homme tomba à genoux, et Einar en profita pour abattre son poing sur sa tempe, assommant Jorek.

L’excitation du combat retombant, Einar sentit ses blessures se manifester. Tout son visage le lançait, son bras gauche envoyait des pulsations de douleurs le long de ses nerfs, et avec un grognement de douleur, Einar tombât à genoux. Serrant les dents, il se releva, plaquant son bras gauche contre son torse, et partit récupérer son équipement. Il avait gagné, mais sur une série de coups de chance, et pas sans dégâts.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 6263
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur


GreyMalkin
Message Sujet: Re: Starfish Troopers | Dim 24 Mai 2015 - 3:23


GreyMalkin grimaça lorsque Frileux se précipita au bastingage du bateau pour rendre le contenu de son estomac. Par la Dame, cela aussi aurait pu lui arriver. Pour un premier voyage sur l'océan, il se considérait comme plutôt chanceux de ne pas souffrir du mal de mer. Les vagues remous sur les canaux de son enfance n'étaient rien en comparaison du roulis que subissait le bateau présentement, mais peut-être s'y était-il habitué. D'humeur toujours aussi maussade mais plus compatissante envers le malheur du bougre, GreyMalkin lança joyeusement dans une tentative de réconforter Frileux :

"Pensez que là-dessous, ça ne tanguera plus !"

Un nouveau dégobillement lui prouva l'inutilité de son entreprise. Lorsque le capitaine les invita à admirer son plan, GreyMalkin délaissa sans regret Frileux. Sa conversation était très rébarbative.

En des mots simples et précis, Halnas présenta son plan à l'ensemble des aventuriers. GreyMalkin en resta pour une fois coi, incapable de poser la moindre question. C'était si…parfait. Ils n'avaient strictement aucune chance d'en réchapper. Mais derrière la simplicité de l'explication, le Museau Gris craignait que le Premier Homme ait en fait un plan beaucoup plus élaboré. Un homme reconnu pour tant d'exploits ne pouvait pas avoir survécu que par chance, non ?

Ce qui suivit déplut par contre beaucoup plus à GreyMalkin. Un combat, et sans arme qui plus est. Contemplant ses potentiels adversaires, il grimaça à nouveau. Il n'avait aucune chance. C'était une chose de vouloir mourir au cours d'une expédition de cette ampleur, mais se faire défoncer le crâne avant d'avoir pu plonger dans les profondeurs de Teirm manquait cruellement de panache. Priant donc sa bonne étoile pour que lui reste un adversaire qui ne l'achèverait pas, il observa les deux combats qui précédèrent le sien.

Comme il le craignait, Garnyiss triompha de son adversaire, un homme au bras runé. Tout aussi déçu que le reste de l'équipage que Gorqni n'ait gagné – il aurait rêvé que le capitaine soit envoyé par-dessus bord et se noie – il se consola en pensant que certains coups avaient vraiment du lui faire mal. Le combat du Boiteux et de Jorek fut plus intéressant. GreyMalkin aurait volontiers parié sur une victoire du géant, mais non. Le Boiteux devait disposer de ressources intéressantes.

Vint le tour du Museau Gris. Se délestant dans un premier temps du fourreau de sa rapière et de son arbalète, il considéra un instant les trois adversaires restants puis commença à les désigner les uns après les autres en marmonnant quelque chose.

" …Trois !" fut la seule chose audible alors que son doigt tombait sur Tronam.

"M'accorderez vous cette danse ?" lança narquoisement GreyMalkin, avant de prestement reculer.

Son adversaire s'était avancé rapidement vers lui et avait jeté les bras en avant dans une tentative pour l'enserrer et le faire basculer. Perdant l'équilibre, il parvint de justesse à éviter une autre attaque de Tronam. GreyMalkin perdit vite toute envie de plaisanter. La stratégie du Premier Homme lui semblait claire : lui mettre la main dessus et le renverser à terre. Ses poings n'étaient pas sa principale arme. Le nécromancien en venait presque à le regretter : il aurait pu esquiver en attendant une ouverture propice. Là, il allait devoir ruser.

Esquivant une autre attaque d'un saut sur le côté, GreyMalkin ne put éviter le croc-en-jambe qui suivit. Tombant sur le dos, il parvint à se redresser d'une roulade et à mettre quelques distances entre lui et Tronam. C'est qu'il était agile, le bougre. Le Museau Gris jura. Oh et puis merde, songea t-il. Dans un complet abandon,  il écarta les bras et ferma les yeux, s'offrant au Premier Homme.

Sceptique, Tronam regarda son adversaire. Il s'était attendu à tout sauf à ça. Ce n'était pas dans l'esprit des fils de Mastaï de déclarer forfait face à un adversaire, et surtout pas de façon aussi grandiloquente. Il devait avoir un plan, mais lequel, là était toute la question. Tournant autour de GreyMalkin, il se décida enfin et se précipita vers lui. Une seule prise suffirait à faire chuter le lâche.

Écoutant les encouragements des membres d'équipage, GreyMalkin rouvrit les yeux lorsque Tronam attaqua. Pivotant, il évita la prise du Premier Homme et parvint à lui placer un violent coup de poing au plexus solaire. Il tomba à genou, le souffle coupé. Surpris que sa stratégie ait aussi bien fonctionné, GreyMalkin se détourna de son adversaire. Grave erreur. Ce dernier lui faucha les jambes et le fit tomber dos à terre. Le nécromancien grogna sous le choc. Le Premier Homme se releva et le plaqua définitivement au sol.

" Alors, qui danse le mieux, petit homme ?"

GreyMalkin éclata de rire. Le Premier Homme esquissa un sourire et l'aida à se relever. Le nécromancien alla rejoindre Garnyiss et le Boiteux. Comparé à eux, ses blessures étaient minimes – seulement quelques bleus et égratignures – mais il avait perdu. Qu'importe, après tout. Il n'avait jamais eu la prétention de gagner face à ces guerriers entraînés.

HRP:
 









Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 717
Âge : 32

Voir le profil de l'utilisateur


Akkan
Dirigeant de l'Equilibrium
Message Sujet: Re: Starfish Troopers | Dim 31 Mai 2015 - 13:03


J'avais rejoins ce groupe par hasard attiré par l'opportunité de retrouver le trésor de ma famille. Le tsunami risquait de l'avoir emporté mais cette expédition me permettrait de savoir si oui ou non il existait encore. Ma carrure m'avait permis de me faire une place en première ligne sans risquer quoique ce soit. Un seul regard suffisait à faire taire les importuns qui souhaitait démarrer une bagarre.

Une fois sur le bateau j'eu tout le loisir de découvrir la compagnie, ils m'étaient tous inconnus, sauf ... Garnyiss. J'écarquillait les yeux, je ne l'avait pas revu depuis près d'un an. Ce vieux brigand de mercenaire, plus tenace qu'un roc, pourquoi était-il ici, envoila une bonne question ...

Le navire fourmillait littéralement de marins tous occupé à la tâche et il ne faisait pas bon rester dans le passage, Akkan s'en rendit rapidement compte quand il fut bousculer à plusieurs reprises. Il finit par s'échouer à la proue en attendant que les manœuvres cesse. La mer, la vue l'émerveillait, c'était la première fois que j'admirais une étendue d'eau à perte de vue, la couleur le bord de la mer tout était impressionnant. J'adorais simplement ce que je voyais.

Pour ce qui était du bateau, j'étais sceptique de sa tenue en mer mais le capitaine semblait s'en être sorti de nombreuses fois et ce n'était pas mon domaine, je le laissais faire même si je restais dubitatif sur la résistance en cas de tempête... Mais pire le roulis du bateau cassait mon équilibre et je peinais à tenir sur mes jambes. Le vent amplifiait les vagues et je comprenais bien le malade qui se vidait.

Enfin les manœuvres cessèrent, le capitaine arrêta d'hurler et commença à regrouper la future compagnie de plongeur. Il tentait d'expliquer son idée, mais je ne voyais pas où il voulait en venir, des questions me venait et me rendait perplexe, je finissait par me dire qu'il saurait s'en sortir. Puis comme si c'était naturel, il déclara qu'il fallait passer un test, un combat à main nue.

Je me serais bien éclipsé, je n'avais pas envie d'un combat alors que je luttais déjà pour tenir debout. Heureusement, les autres s'adjugèrent les premiers combats, si bien que je me pris à l'idée qu'il m'oublierait. A la fin du dernier combat, j'eus le déplaisir de constater que je n'avais pas été oublié et le capitaine me regardait avec une intensité qui me laissait guère de choix.

- Je ne veux pas combattre, ça ne m'intéresse pas, désolé pour les amateurs.

Je me détournais pour retourner vers la proue, ma démarche vacillait à cause d'une vague plutôt puissante ce qui me fit éviter le rude gladiateur de peu. Je me retrouvais avec Fyr d'un côté et les marins avait refermé le cercle, pas moyen de partir facilement. Il faudrait donc que je me prêt à cette mascarade.

Le gladiateur se préparait déjà pour le prochain assaut, je le voyais à ses yeux, pas moyens que je me laisse attraper, si les marins voulais de la bagarre, ils en auraient pour leur frais.

Alors qu'il se lança à l'assaut, une puissante vague se fracassa contre la coque, me projetant sur les marins qui tenait bon pour la plupart. Je fus relevé et renvoyé dans le cercle pour admirer Fyr à terre vert comme une pomme, apparemment, je n'étais pas le seul mal à l'aise, mais je n'étais pas malade pour ma part. Quand il rendit son repas, le capitaine interrompit le combat. Les marins déçut me jetèrent des lourds regards de désapprobation et certains des aventuriers ne semblait pas penser mieux, seul le capitaine restait une énigme, il me regardait avec un grand sourire.


Revenir en haut Aller en bas






Contenu sponsorisé
Message Sujet: Re: Starfish Troopers |


Revenir en haut Aller en bas

Starfish Troopers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brisingr, Chroniques de l'Alagaësia - Forum roleplay :: Alagaësia :: L' Océan-
Ouvrir la Popote