AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherFAQ

Partagez|

Âme noire et coeur Sanguinolent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 1040
Âge : 28

Voir le profil de l'utilisateur


Korann
Purgateur de l'Umettelig Jeger
Message Sujet: Âme noire et coeur Sanguinolent | Jeu 21 Mai 2015 - 22:41


Je pose le pied sur le quai. Le drakkar vient de me déposer et vient de mettre les voiles. Je comprends le capitaine. Le Chef veut que j’aille inspecter la sécurité du fort. Soit. Je suis accueilli par le chef de Guerre du fort. Tinghal Hoàrunson de la première armée... La première chose qu’il fait est de me présenter un pendentif, un laissez-passer. Ben voyons…
Il me fait passer par plusieurs escaliers pour me faire visiter les tours et les murs. J’inspecte les deux balistes à répétition du fort… et suis pris d’un élan de nostalgie : j’ai manié une baliste mobile comme celle-ci quand j’ai affronté le mâle sombre il y’a quelques mois. Les ingénieurs qui les manient sont des Jegers. Normal ! Qui d’autre que des Jegers pour manier les merveilles issue des ateliers du Gull ?

Je visite l’armurerie. Du matériel bien entretenu, mais pas la moitié de ce que je recommanderai pour ce genre d’installation. La discipline semble au rendez-vous. Je dois passer deux jours ici, dans le but de prendre toute la mesure du dispositif de sécurité pour le Chef.

Tinghal est plutôt blasé, il a un regard du tueur froid, de ce qui ont vécu l’enfer et sont revenus. En discutant avec lui j’apprends qu’il s’est lui aussi battu dans le Nord. J’ai déjà un bon sentiment sur ce gars… par contre il essaye de me détourner du centre du fort. Pourquoi… ? Au final, j’en viens à me poser des questions sur les motifs du chef à entretenir pareil installation. Dire qu’il a un grain est l’euphémisme du siècle, mais il est diablement intelligent et il cache beaucoup… beaucoup trop ?  
Je commence à faire chier Tinghal jusqu’à ce qu’il me mène à ce qu’ils foutent ici. Tinghal me fais passer et une porte et commence à m’expliquer ce qu’ils font ici…. MAIS QUEL BANDE DE CINGLES !!!!

.......................................................................................................................................................................................................

Ne fais pas de vague Kor, tu dois conserver la confiance du chef pour aller au bout des questions qui hante mon esprit. J’ai déjà des éléments de réponses, mais je risque d’avoir du mal à justifier au chef d’avoir fais irruption dans les salles réservées. Je peux toujours argumenter mais je risque de prendre cher… j’allais aller parler au chef de la section quand l’alarme sonne.
Un soldat débarque.

- Chef ! un dragon !
- Putain de merde ! Purgateur...  j’espère que vous savez réellement vous battre !

Je ne réponds même pas. Je suis le soldat jusqu’aux remparts. J’attrape une longue vue… lui…

- Tirez dès qu'il entre à porté !

je laisserai pas ce fils de pute s'en tirer à si bon compte cette fois...


J'ai résolu de m'employer tout simplement à rendre l'ordre de ce monde un peu moins absurde, si c'est possible...
Ce n'est pas une aventure. C'est une Cause, une épreuve de tous les jours…
Ça va impliquer que je tue, que je torture. Ça va impliquer que je me salisse les mains…
Puisqu'il y'a un travail à faire, je vais le faire...

(adapté du monologue de Créon, Antigone d'Anouilh)

       


Dernière édition par Korann le Lun 15 Juin 2015 - 21:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 597
Âge : 28

Voir le profil de l'utilisateur


Kaminari
Membre du Cam Serarna
Message Sujet: Re: Âme noire et coeur Sanguinolent | Dim 24 Mai 2015 - 20:29


Des jours que kaminari attendait le moment propice pour enfin agir. Des jours qu’il attendait un quelconque signe d’une aide qu’il aurait apprécié mais ce faisait encore attendre. Des jours que Kami inspecté les lieux….

Mais cette fois il ne pouvait plus attendre. Le projet de Kaminari était totalement fou. Il en avait conscience et il allait probablement en subir les conséquences. Attaqué un bâtiment humain à l’ écart sur le lac Leona n’avait rien d’une idée de génie. Cependant il n’allait pas faire ça par plaisir…. L’heure était grave et il ne pouvait plus attendre ou prendre le temps de réfléchir. Sa mère biologique était captive ici. Il en était sur ! Il avait pu la sentir grâce au lien qui l’unissait à elle. Cependant ce lien était sur le point de ce brisé et Kaminari ne voyait qu’une raison. Elle était souffrante voir plus….

Pour l’instant Kaminari ne savait pas ce que ces enfoirés de bipèdes faisaient a sa mère mais cette tour n’était surement pas un recueille d’aide pour dragon ! Et étant presque la dernière personne importante pour lui, Kami ne pouvait pas prendre le risque de la perdre elle aussi. Si cela arrivé il…. Il n’osait même pas imaginer ce qu’il allait faire. Il devait libérer sa mère pour la sauver à n’importe quel prix ! Et tous ceux sur son chemin bruleront en enfer !

Forcément il n’était pas passé totalement inaperçu. Un dragon même noir était visible dans la nuit. L’un des gardes avait surement du le repérer alors qu’il avait pris son envol pour ce placer au dessus de la tour. Il n’allait pas faire demi-tour pour si peu…. Voulant agir rapidement il c’était laissé tomber par-dessus la tour en utilisant son souffle. Les humains étaient bien armé il le savait. Il lui fallait donc éviter une arrivé trop horizontal sous peine de ce prendre un carreau une nouvelle fois…. C’était donc dans ce but que son premier assaut avait commencé par le haut de la tour. Le métal à du mal a bruler en général mais le bois qui compose les arbalètes et autre lanceur, plus ou moins gros, brule généralement de façon plus intensive.

Maintenant que l’attaque était lancer et la tour au courant de sa visite. Il devait vite ce faufiler jusqu'à sa mère et partir…. Plus facile à dire qu’à faire quand on connait ce qu’un troupeau de misérable humain peu faire dans un tel endroit….



*Je me présente à vous. Accusé d’avoir voulu assurer l’ascendance des dragons. D’avoir tenté de nous épargner ce destin qui nous oblige à nous éteindre. A céder. L’humanité représente une menace pour notre monde. Refuser son éradication est une grave erreur. Nous éclairons les ténèbres, mais les hommes prennent notre triomphe à leur compte. Les dragons détiennent le manteau de responsabilité. Il leur appartient à eux seuls.
Jugez mes actes à votre guise, mais ne doutez pas de la réalité. L’espèce humaine est à l’œuvre et nous ne pourrons bientôt plus l’arrêter….*

Cela me coûtera peut être la vie... Mais je changerai ce monde pour les dragons !
[Lien vers l'apparence : http://www.furaffinity.net/full/20880680/ . Merci a Ellenwen pour la seconde image de la signature ! ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 98
Âge : 20

Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/watch?v=vMhJR6swmTU


Sélène
Message Sujet: Re: Âme noire et coeur Sanguinolent | Ven 12 Juin 2015 - 13:42


Kragh et Sélène suivaient le sentier en terre battue depuis plusieurs heures déjà. L'histoire de la taverne était derrière eux, mais chacun semblait en garder un bon souvenir, si on omet les traces de coups. La nuit était tombée, il fallait se dépêcher de rejoindre la civilisation pour ne pas dormir à la belle étoile une fois de plus.

Au fur et à mesure qu'ils marchaient, la route se remplissait doucement de voyageurs et de caravanes qui les rejoignaient au détour de quelque autre chemin : c'était le signe que la grande ville n'était pas loin. Sélène était de plus en plus impatiente d'arriver à la vue de tous ces gens, se disant qu'une fois en ville, il n'y aurait plus moyen de s'ennuyer.

Kragh pensait-il la même chose ? En tout cas il avait l'air de prendre son pied dès qu'il fallait se bagarrer. Et ce ne sont sans doute pas les ruffians à corriger qui manquent dans les rues de Dras Léona. Mais allait-il rester longtemps en ville ? Allait-il rester encore longtemps avec elle ?

Les questions se bousculaient dans sa tête à mesure qu'elle approchait du mur d'enceinte de Dras Léona, elle avait l'habitude de ce genre de sensations. Alors qu'ils faisaient enfin face à l'entrée de la ville, elle leva les yeux au ciel pour admirer la grandeur des remparts. Et puis quelque chose retint son attention. Quelque chose d'immense, qui piquait droit sur une tour.

- "Ce dragon... Ce ne serait pas..."

L'instant d'après, la panique s'était rependue comme une trainée de poudre alors que le dragon avait été repéré. Sélène avait détourné les yeux de la tour, elle lança un sourire à Kragh comme pour l'inviter à la suivre, et s'engouffra dans l'enceinte de la ville en profitant du chaos.

Elle ne put s'empêcher de dire à voix haute :
- "Gobeur de poisson ! Il aura pas fallu longtemps pour qu'on se retrouve !"

Sa corruption était peut-être contagieuse, mais la soif d'aventure du drow l'était aussi. N'écoutant que sa curiosité, elle se dirigea vers la tour en courant.


Quand on les ouvre, il s'en échappe une si belle couleur !
Chaque goutte qui atteint mes lèvres me donne envie d'en avoir plus !
C'est si rouge... si rouge et si doux... j'en tremble ! C'est si bon !
J'en veux plus ! Tellement plus ! Je ne peux plus attendre !!!


...
Trois bouteilles de grenadine, s'il vous plaît.


So close...



Dernière édition par Sélène le Lun 15 Juin 2015 - 18:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 171
Âge : 19

Voir le profil de l'utilisateur En ligne


Kragh
Message Sujet: Re: Âme noire et coeur Sanguinolent | Dim 14 Juin 2015 - 23:44


Les plaies du jeune Homme causé par la jeune Stryge avais cicatrisé sans heurt. Avec un tempérament comme le sien, Kragh s'était vue doté d'une capacités de guérison plutôt efficace, même s'il soupçonnais son sang Drow d'y être pour quelque chose également.
A proximité de Dras-Léona, les voyageurs pullulait de toutes part. Familles, marchands itinérants ou semblable vagabond, tous se dirigeais vers la cité éponyme au lac à son pied. Non sans une certaine appréhension, Kragh étais curieux de voir ce que pouvait cacher ses murs semblables à Sil'Arn.
Sil'Arn… Comme la cité balayé par les sables lui manquait. Sans étais à pleurer, tellement l'ironie était palpable. Une ville qu'il eut tant de mal à fuir, et qui à présent hantais ses pensées chemin faisant. Alors, il envisagea quelque chose. Quelque chose ressemblant à un retour aux sources.
Eh oui, bientôt, sa route redeviendrai solitaire. Il doutais que Sélène veuille le suivre aussi loin. Et puis, il n'avait jamais fait étalage de ses « tension » avec les siens, et encore moins de sa possible rédemption dans les sables dansants. Ça ne regardait que lui, et ses problèmes, il les réglerait seul. Il emprunterait la voie qui est la sienne, et Sélène ferais de même. Bien que cet état de fait ne réjouissais pas plus que ça le Demi-Drow, qui s’était malgré lui attaché à elle. Et à sa corruption.
Elle semblait tout autant dans la lune que lui, quand soudain la foule autours d'eux se mit à hurler et courir en tous sens. Quelque chose clochais.
Cherchant une réaction de sa camarade, il l'as vit tourner les yeux au ciel. Avec un soupir blasé, il sentis l'ombre d'un titanesque Dragon couvrir la sienne l'espace d'une seconde, et continuer vers un fort, plus loin.
Puis, Sélène se retourna, et, comble du désespoir, lui sourit. Kragh avais depuis longtemps appris qu'une Sélène qui sourit, c'est une Sélène qui vas plus ou moins causer votre mort.
Comme pour confirmer ça, elle s'élança vers le Dragon et cria :
-Gobeur de poisson ! Il aura pas fallu longtemps pour qu'on se retrouve !
Elle le connaissait, et semblait plutôt contente de le voir malgré qu'il est entreprit d'anéentir un bâtiment militaire.
-Sélène, n'y vas pas ça pourrait être…
Une explosion, des flammes, des cris, des ordres, un cor qui sonne.
-...dangereux conclut-il avec un intérêt soudain, une lueur de chat dans les yeux.
Suivant tant bien que mal le ryhtme, il pût distingué les ravages déjà causé. Des pierres énormes jonchait le sol noircis par le feu du Dragon, et l'odeur de fumé envahissait tout autres arômes.
C'était a première fois qu'un Dragon de cette taille s'offrait à lui. Un lien logique s'opèra avec son évasion, et Nimrod, le Dragon d'Akkan. Il sourit.
« Bah, peut-être qu'un jour je serais Dragonnier, qui sait... »
Il se gaussa de l'absurdité, et continua.
A présent, ils étaient tout près des abords du lac. Une des tours étais en feu, et des Premiers-Hommes tentait d'étouffer tant bien que mal l'incendie avant qu'il ne se propage. C'était palpitant.
Pas assez en tout cas pour le Demi-Drow, qui entreprit de pénétrer dans le fort, sans égards pour Sélène dont-il ne doutais pas de la témérité. Malheureusement, au moment même ou ils entraient dans le porche, un groupe armés y sortit en trombe, crachant leurs poumons les uns sur les autres. Rangé sur le côtés, Kragh attendis patiemment que tout le beau monde passe, appréciant la mélodie onirique d'un Dragon épanouit étripant avec joie des bonhommes. Il sourit, accompagnant cette pensée d'un regard sur Sélène.
Puis soudain, il vit un Premier-Homme plus petit que les autres en hauts des remparts. Hésitant, il fit attention à sa voix.
-- Tirez dès qu'il entre à porté !
Un ton badass et une arbalètes à la con dans la main. Pas de doute.
-Tu n'es pas la seule à connaître quelqu'un ici…
Le type qui lui avais posé des questions sur Akkan, et accessoirement mis en joue d'un carreau. Enfin, il lui avais payé un repas juste après, c’était cool entre eux.
« S'il me vois... »
En vérité, Kragh ne savais quoi penser de sa présence ici. Etait-il haut gradé ? Si tel étais le cas, il voyait doublement l’intérêt de tracer sa route. Korann représentais un lien trop direct avec son passé, et il ne voulais pas que Sélène ne sache quoi que se soit la dessus.
Il allait proposé de s'en allez, quand la structure du porche s’effondra, empêchant toutes chances de fuite par là. Après s'être prestement consulter du regards, les deux badauds courir vers une porte menant à un escalier en colimaçons. Grimpant les marches quatre à quatre, ils arrivèrent à la rempart extérieur, jonchés de cadavre humain et mécanique.
-Tout ça c'est ta faute. C'est toujours ta faute.
Mauvaise foi mise à part, ils devaient se tirer d'ici, et en vitesse.
Enjambent des corps brûlés/mutilés sous couvert d'une ambiance sonore auréolée d'hurlements draconique et humains, ils continuèrent leur course jusqu'à ce que le jeune homme, au détours d'un embranchement, n'aille s'éclater joyeusement la face sur un doux et musculeux torse, bien étrangement familier, du reste.
Se rattrapant sur Sélène, il repris correctement ses appuis, et fit face à l'obstacle.
C'était lui. Avec son arbalètes à la con.
-Salut.
Tout près derrière, le Dragon surgit de nul part, arrachant au passage un pan du mur entier.
Kragh soupira.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 1040
Âge : 28

Voir le profil de l'utilisateur


Korann
Purgateur de l'Umettelig Jeger
Message Sujet: Re: Âme noire et coeur Sanguinolent | Lun 15 Juin 2015 - 21:04


J’ai autour de moi une donne dizaine d’archers. On est en train de pourrir ce fout dragon de flèches et de carreaux… et y’a que mes projectiles à percer à tous les coups. Se salopard à écrasé une des baliste qui permettent de tenir le lac ! mais il a loupé les baliste à répétition ! Et ça… ça peut être notre chance !
Oh ! Putain ! Les archers se dispersent, de la demi-douzaine, trois sont brûlé sur place. Putain ! Un autre jet de flamme me passe au-dessus. Je suffoque littéralement rien qu’à cause de la chaleur ! Le jet de flamme s’arrête enfin et j’aspire une sacré bons dieux de goulée d’air surchauffée qui me brûle la gorge.

Je sors de mon couvert et envoi un carreau. Le dragon tourne sa tête vers moi. Je tir. Le carreau se plante droit entre ses deux yeux. Ça perce pas les os (ou il serait mort, mais ça a ça de suffisamment humiliant de s’être fait flécher entre les deux yeux. Kat disait que les dragons ont un orgueil en bronze... et beh on va l’exploiter ! Je me mets à couvert et esquive un nouveau jet de flamme. je donne un coup de levier pour réarmer mon arbalète. je commence à l'insulter, à insulté sa mère, façon ta mère suce des queues de ragondin! je préfère pas évoquer ce que j'ai put sortir sur sa sœur ou sa femme...

Varona n’avait pas voulu rentrer, ça puait trop le ContreNature. Mais là ! Le gros dragon noir avait décidé de prendre Kroo’Kraar pour cible. La corbeau se jeta sur le dragon. Droit sur son œil gauche. Le dragon ferma sa paupière… mais Varona s’attaqua à la seule partie vulnérable, la liaison musculaire de la paupière. Elle plonge son bec dans la chair  Puis se tire en esquivant les flammes lorsque les deux balistes à répétitions commencent à pilonner le dragon.
Tout en essayant d’organiser une riposte, je tir carreaux sur carreaux sur cette espèce de saloperie. Putain pourquoi je n’ai pas chargé des carreaux explosif ? MERDE !!! Je hurle des ordres à la cantonade tout en me débrouillant pour rester vivant. Au-dessus de moi les carreaux propulsé des balistes hurlent, les premiers harpons perforant et bolas explosif sont lancés !
J’en profite pour changer de position. Les balistes à répétition entrèrent en action ! Arrosant le dragon de carreaux explosifs et perforant. Nouveau passage de cette saloperie. Putain de merde !! Une grosse pierre me tombe juste devant. Et là je tombe sur… le gamin ?!?

- Salut.
- PUTAIN DE BORDEL DE MERDE MAIS QU’EST-CE QUE TU VIENS FOUTRE ICI ?!
?

Je lui gueule dessus littéralement. J’avais vraiment pas besoin d’avoir ne plus un électron libre dans les pattes ! Il n’a pas le temps de répondre que je le chope lui et la donzelle qui l’accompagne pour les sortir de la trajectoire des flammes de ce foutue reptile. PUTAIN DE MERDE !!
J’arrive tant bien que mal à trouver un abris temporaire. J’inpsectem on arme. Encore troi carreaux dans le chargeur. Je dégage le conteneur cylindrique et commence à en enclencher un autre. Pendant lap rocédure je me tourne vers le gamin

- On peut savoir ce que tu fous ici ? t’as envi de crever ou quoi ?

Je foudroie le gamin du regards et mon ton est très... trèèèès loin d'être celui de la plaisanterie. Franchement qu’il se trouve dans une installation militaire ou son mené des recherches secrète c’est son problème maintenant. il fera face aux conséquences. De toute façon je doute que cette installation tienne le coup… même si on arrive à descendre ce putain de lézard. le chef Valereth va me tuer...


J'ai résolu de m'employer tout simplement à rendre l'ordre de ce monde un peu moins absurde, si c'est possible...
Ce n'est pas une aventure. C'est une Cause, une épreuve de tous les jours…
Ça va impliquer que je tue, que je torture. Ça va impliquer que je me salisse les mains…
Puisqu'il y'a un travail à faire, je vais le faire...

(adapté du monologue de Créon, Antigone d'Anouilh)

       
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 597
Âge : 28

Voir le profil de l'utilisateur


Kaminari
Membre du Cam Serarna
Message Sujet: Re: Âme noire et coeur Sanguinolent | Mar 16 Juin 2015 - 15:06


Cette nuit là du sang allait encore couler, comme beaucoup d’autres nuits. Le dragon sombre savait qu’il en était la cause mais cela ne le déranger plus. Les humains sont responsables de bien trop souffrance en Algaasia. Et en supprimé quelques uns dans cette fichu tour n’allait surement pas changer grand-chose… Cependant Kami n’était pas là pour ce débarrasser des bipèdes comme un chat doit s’occupé des souris. Il avait plus urgent à faire si on peut dire. Mal heureusement les individus présents n’allaient pas laisser gentiment un dragon sauvage passer. Par conséquent l’usage de la force était nécessaire même s’il n’avait pas demandé poliment remarque….

Malgré ses écailles, Kami savait qu’il allait encore subir des blessures a cause du foutu matériel inventé par ces poltrons d’hommes. Mais un bon coup de patte ou de feu réduisait tous cela a l’état de cendre. Cependant ça ne suffisait pas…. Il y’en avait beaucoup et par conséquent il ne pouvait pas tous détruire d’un seul coup. Sans parler des flèches que peuvent utilisés les humains ne manièrent individuel. Bien moins dangereuse qu’un harpon ou une baliste. Elles n’étaient cependant pas non plus à ignorer vue le nombre.

Il n’était donc pas très étonnant que Kami ce prenne des coups mais il rendait au centuple, voir plus, ce qu’il subissait. Utilisant aussi sa queue comme arme tout comme le reste du corps. Il faisait en sorte d’éliminé le maximum d’ennemie. Finalement l’entrainement avec Dark et les autres allaient lui servir même si contrairement a ce qu’on pouvait croire, les murs ne sont pas forcément si résistants que ça vue comment certaines parties s’écroulent. Bon en même temps Kaminari n’était plus un bébé dragon et en plus de peser un bon poids. Il avait de la force physique aussi.

Cependant alors qu’il tentait différentes approches. Quelque chose attira son attention ou plutôt des personnes…. Mais avant de les voir Kami avait subi l’assaut d’un stupide volatil noir qui le blessa au niveau de l’œil. Fort heureusement son œil était intacte même s’il était gêné a cause de la blessure juste au dessus. Depuis quand ces boules de plumes s’attaquent a plus gros que soit surtout pour des humains ? Car il était évident que le corbeau n’avait pas agi pour ce nourrir. Ce genre de bestiole ramasse plutôt les cadavres ou agit en bande. Bon la d’accord il y avait déjà du sang et de la chaire fraiche mais c’été encore trop tôt pour que ce volatil s’en mêle ainsi étant froussard de nature. Toutefois Kami n’avait pas le temps de chercher les motifs de ce piaf.

Aussi son regard c’était donc posé sur le fameux groupe. Il n’avait rien de spécial par rapport aux autres de base. Deux hommes avec une femme. Ce n’était pas le premier que Kami affronter. Cependant certains d’entre eux lui rappelèrent quelques choses. La femme… Il l’avait déjà rencontré quelques temps auparavant a proximité du lac léona. Il ne la connaissait pas totalement ayant discuté avec elle brièvement. Quand aux deux autres… l’un d’eux ne lui disait rien du tout mais l’autre il ne l’avait pas oublié ! Kami rugissait de colère. Cet enfoiré de pourriture était là ! C’était celui qui avait déjà réussi a blessé Kaminari il y a un petit moment et qui avait faillit y resté aussi durant l’affrontement. Kami n’avait pas eu le temps de lui faire payer devant partir rapidement mais il ne l’avait pas oublié ! Et voilà qu’il le retrouvait en cette endroit maudit avec sa….


-Toi !

Cette fois Kami aller le tué ! Oubliant la jeune femme contre qui il n’avait rien. Le dragon sombre avait libéré un torrent de flamme. Il doutait d’avoir touché sa cible mais même si l’envie de vengeance était monté d’un cran. Il ne pouvait pas attendre ! Aussi il donna juste un coup de queue violent pour les touché avec la chute de roche ou avec une épine sur sa queue. Mais il n’attendit pas de voir lé résultat.

Sa mère était là. Il la sentait. Faible mais elle était tout juste a quelques mètres la dedans. Kami devait arriver jusqu'à elle sans attendre. Par conséquent pour gagner du temps si on peut dire. Kami décida de faire en sorte d’écrouler une partie de la tour. Pas la totalité étant loin du sol mais ainsi il allait ce débarrasser d’un bon nombre de gêneur et avec un peu de chance dégager un passage. Pour réaliser cela il était remonté légèrement pour terminé de détruire l’un des murs porteurs du haut. Les bâtiments des humains tiennent en hauteur c’est vrai. Mais si on brise quelques piliers ou mur porteur cela peu provoqué un bel éboulement. C’était ce qu’il cherchait à faire en faisant attention a ne pas resté au milieu si cela devait tomber bien sur….



*Je me présente à vous. Accusé d’avoir voulu assurer l’ascendance des dragons. D’avoir tenté de nous épargner ce destin qui nous oblige à nous éteindre. A céder. L’humanité représente une menace pour notre monde. Refuser son éradication est une grave erreur. Nous éclairons les ténèbres, mais les hommes prennent notre triomphe à leur compte. Les dragons détiennent le manteau de responsabilité. Il leur appartient à eux seuls.
Jugez mes actes à votre guise, mais ne doutez pas de la réalité. L’espèce humaine est à l’œuvre et nous ne pourrons bientôt plus l’arrêter….*

Cela me coûtera peut être la vie... Mais je changerai ce monde pour les dragons !
[Lien vers l'apparence : http://www.furaffinity.net/full/20880680/ . Merci a Ellenwen pour la seconde image de la signature ! ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 98
Âge : 20

Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/watch?v=vMhJR6swmTU


Sélène
Message Sujet: Re: Âme noire et coeur Sanguinolent | Mar 30 Juin 2015 - 10:16


- "Salut !"

- "PUTAIN DE BORDEL DE MERDE MAIS QU’EST-CE QUE TU VIENS FOUTRE ICI ?!? "

Qui était ce type ? Ils se connaisent ? Et puis pourquoi Kaminari s'en prend à cet endroit ?
Pas le temps d'y réfléchir : l'inconnu nous empoigne tous les deux et nous met à couvert. Il foudroie Kragh du regard tout en inspectant son arme de tir.

- "On peut savoir ce que tu fous ici ? T’as envie de crever ou quoi ? "

Ses paroles sèches traduisaient un agacement non dissimulé. Il avait l'air de ne pas prêter attention à ma présence, plus occupé à gueuler sur Kragh. Ça me laissait le temps de regarder ce qu'il se passait autour de moi. Des murailles qui s'écroulent, les humains qui se courent dans tous les sens, Kaminari qui crache du feu sur... sur nous ?!

Je ferme les yeux et me jette à terre en suivant mon instinct de survie. Quand je me rouvre à l'extérieur, je m'aperçois que le torrent de flammes vient de griller des soldats qui se dépêchaient pour rejoindre le rempart attaqué par le dragon.

Toute cette cacophonie discordante de cris d'agonie, de pierres qui s'écroulent et d'explosions dans tous les sens... Tous ces corps que j'ai enjambée pour monter jusqu'ici... Cette panique générale qui semblait affecter même cet imposant personnage qui tenta de sermonner mon compagnon...

C'est donc ça, la "guerre" ?
...
C'est la chose la plus extraordinaire que j'ai jamais vue !

C'est comme si depuis tout ce temps passé à amonceler les cadavres, j'essayais de recréer cette atmosphère de chaos, de terreur et de désespoir ! Et là, je vois à quoi ça ressemble vraiment ! C'est comme un rêve qui se réalise ! Ce monde doit en regorger, vu les tensions qui y règnent ! Ce doit être... magnifique !

J'ai l'impression d'avoir contemplé cette scène pendant une éternité. Mais alors que les humains tentaient de blesser le dragon à l'aide de flèches plus ou moins grosses, je le sens enfin.

Cette aura qui suinte du bâtiment... C'est comme si... Non, c'est impossible ! Les humains ne peuvent pas défendre ça ! Je croyais qu'ils en avaient peur !
Et s'ils étaient là... Et s'ils étaient revenus pour moi ?! Et qu'ils m'avaient pardonné ? Non ils... Mais en même temps, il faudrait vraiment qu'ils m'aient pardonné pour venir me chercher !

Je dois y aller ! L'entrée du donjon ne peut pas être bien loin ! Kaminari, attends un peu avant de tout faire s'effondrer, j'ai une course à faire !


Quand on les ouvre, il s'en échappe une si belle couleur !
Chaque goutte qui atteint mes lèvres me donne envie d'en avoir plus !
C'est si rouge... si rouge et si doux... j'en tremble ! C'est si bon !
J'en veux plus ! Tellement plus ! Je ne peux plus attendre !!!


...
Trois bouteilles de grenadine, s'il vous plaît.


So close...



Dernière édition par Sélène le Ven 14 Aoû 2015 - 8:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 171
Âge : 19

Voir le profil de l'utilisateur En ligne


Kragh
Message Sujet: Re: Âme noire et coeur Sanguinolent | Lun 6 Juil 2015 - 17:12


-Je me suis dit que ça te ferait plaisir de me voir. Et l'endroit m'avais l'air chaleureux.
 A situation catastrophique, humour catastrophique. L'odeur de chaire grillé et de monoxyde de carbone se disputait l’atmosphère.  Pour l'instant, ni le Dragon, ni les soldats n'arrivait à prendre l'avantage, se contentent de dévaster les lieux. Quelle raison pousserait un Dragon à attaquer un fort ? Kragh n'eut pas le loisir d'y réfléchir longtemps, car déjà lui et Korann se voyait forcé de changer de position.
S’étant quitté dans leur course, le demi-Drow se voyait également coupé de Sélène
« Elle est où bordel ?! »
Enfin, il l'a vit  en contrebas courir comme une fleure vers le centre du bâtiment. Puis vint un énorme amas de feu qui ne manqua pas de percuter  la muraille branlante sur lequel il était prostré. Voyant le monde pencher dangereusement, il entreprit de quitter l'endroit qui s’effondrait. Mais les pierres dégringolèrent d'un coup, s’échappant à lui une à une. Aucun de ses appuis ne duraient plus d'une demi-seconde. Enjambant le tout et brassant l'air de ses bras afin de garder un semblant d’équilibre, il comprit soudainement que la cause était perdus.
En un instant, un vide ce forma sous lui, et il tomba sur le dos, les gravats l’entraînant dans une inexorable chute. Toutefois, la glissade pût être suffisamment contrôlé pour qu'il puisse tomber sur une poutre quelque mètre plus bas.
S’accrochant au bois qui tenait miraculeusement en place, il pût alors sentir battre son cœur, symptôme de sa drogue favorite:L'adrénaline.
« Je suis un putain de ni… »
La poutre s'envola. Il chuta à la moité de la muraille, et heureusement, réussi à se contorsionner pour atterrir sur ses quatre appuis.
Ses os durcit par le soleil étaient endoloris, mais intact. Il ne prit pas le temps de laisser passer la douleurs, et boitilla vers la sortie. Si Sélène voulait tant découvrir le secret du fort, soit. Mais il n'allait pas risquer sa précieuse vie ni pour un secret qui ne le concernait pas, ni pour elle.
Le porche donnant sur l'extérieur étant effondré, il chercha activement un autre moyen. Pendant ce temps, le fort c'était fait bien plus calme. Les derniers soldats encore vie se cachait ici et là. Le Dragon semblait les recherché depuis le ciel, et n'opérait rien d'autre qu'un mouvement circulaire au dessus des murailles qu'il inspectait. Kragh eu une vague impression d'urgence quand à se soustraire de sa vue.
Ce n'était pas le moment propice à l'évasion. Ses membre n'étaient pas encore prêt à escalader quoique ce soit, et la bête était obstiné.
Alors, il se tapit dans un coin, et attendis un mouvement de part et d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 1040
Âge : 28

Voir le profil de l'utilisateur


Korann
Purgateur de l'Umettelig Jeger
Message Sujet: Re: Âme noire et coeur Sanguinolent | Mar 21 Juil 2015 - 3:33


Je suis séparé du gamin et de sa donzelle. Oh putain ! J’esquive de peu un morceau de roche. Je me rue dans la tour carré du fort, juste à côté. Et là… je tombe sur une demi-douzaine de runiste en train de s’affairer atour d’une construction mécanique : un Mjolnir ?!? Qu’est ce qu’il peut bien foutre ici ?

Interpeller les runiste n’est pas bien dur, le dragon décrit des cercles autour du château, ça nous donne le temps de nous regrouper pour lui faire sa fête. Discuter avec les runistes est un peu compliqué, mais une idée me vient

- mais vous êtes malade ? vous n’avez absolument pas l’habitude d’avoir autant de rune de force apposée sur vous en même temps, vos muscles vont se déchirer !
- on n’a pas vraiment le choix, rappelez moi ou est le pilote de ce truc ? (je fais un petit mouvement de tête vers la pair de jambe qui dépasse de sous un bon gros bloc de pierre) décidez vous

Il fait la moue mais ils se mettent au travail et commencent à dessiner les runes. pour préserver mes muscles, je ne pourrais avoir que cinq minutes. cinq minutes, une éternité dans un combat...

music badass:
 

Je m’installe dans le golem. Les runistes referment la coque d’acier destiné à protéger le pilote. En fait ce golem a été spécialement modifié pour affronter et soumettre la dragonne qui est encore en bas quand elle avait encore la force de se battre. Je glisse mes bras dans ceux de la machine. Me jambe dans celle de la machine. Je fais un ou deux pas, plus doucement… oohh putain ! je perds l’équilibre puis le reprend, j’y vais plus doucement. Enfin le heaume. Ils le pose sur ma tête. Du monde extérieur je ne perçois plus que ce que la visière en verre anti feu en T me permet de voir. Apparemment toute l’armature est conçue pour résister au feu. Apparemment les bras peuvent délivre une force titanesque, pour peu que son porteur porte lui même des runes de force.

Je sens une onde dans la pierre, il a atterrit… je défonce la porte et charge le dragon. Il devait commencer a essayer de s’attaquer au toit du hall ou est retenu l’autre dragonne. Je lui tombe dessus plus ou moins par surprise et lui décoche une beigne monstrueuse, puis une autre, et une troisième. Je suis sur de lui déchausser quelques dents. Un coup de queue bien placé m’éloigne de lui. je me prend un jet de flamme. La chaleur est intenable dans l’armure… je sus comme un porc, mais au moins je ne suis pas mort carbonisé… aller viens mon gros, on va régler ça d’homme à lézard…


J'ai résolu de m'employer tout simplement à rendre l'ordre de ce monde un peu moins absurde, si c'est possible...
Ce n'est pas une aventure. C'est une Cause, une épreuve de tous les jours…
Ça va impliquer que je tue, que je torture. Ça va impliquer que je me salisse les mains…
Puisqu'il y'a un travail à faire, je vais le faire...

(adapté du monologue de Créon, Antigone d'Anouilh)

       
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 597
Âge : 28

Voir le profil de l'utilisateur


Kaminari
Membre du Cam Serarna
Message Sujet: Re: Âme noire et coeur Sanguinolent | Dim 26 Juil 2015 - 19:24


Alors que le dragon sombre tentait de passé en force a travers l’immense bâtiment. Ça bougé dans tous les coins. C’était autant organiser que la panique….

Kami avait autre chose à faire que perdre son temps avec une fourmilière d’être humain. Comme quoi il n’avait pas si tord que ça la dernière fois qu’il avait comparé ces bipèdes aux insectes. Que l’on mette un coup de patte dans le nid des fourmis ou dans le mur d’un bâtiment humain, le résultat est le même et quelques secondes après, ça s’agitent dans tous les sens. La réelle différence en dehors de la taille c’était que les bipèdes étaient une infection comparé aux insectoides, mais qu’aussi ils étaient bien plus dangereux.

Si kami avait pu répandre un traitement pour éloigner les hommes de cette endroit comme un fermier le fait pour protéger ses plantations il l’aurait utilisé sans hésitation. Mal heureusement il devait faire usage de ses armes naturel pour faire son chemin jusqu'à sa mère…. Et forcément il y avait des dégâts. De plus il ne pouvait pas se permettre de faire un massacre. Non pas qu’il n’en avait plus envie, bien au contraire, plus le temps passait et plus il voulait les rôtir jusqu’au dernier, mais il devait garder sa force pour sortir sa mère. Il ne savait pas dans quelle état elle était, mais il avait de sérieux doute sur le fait qu’elle puisse partir toute seule une fois libre….

Cependant une chose avait une fois de plus freiné son approche. Il avait perdu de vue le groupe composé d’une saleté de premier homme, a qui il ferait la peau a cœur joie, la strydge et d’un autre homme. Il ne voulait pas la mort de la strydge quand au dernier il ne l’avait jamais vue…. Mais Kami n’avait pas le temps de discuter ou de savoir la raison de la présence de la femme sombre. Il avait bien plus important ! Si le dragon sombre avait du s’arrêter de nouveau ce n’était donc pas a cause d’eux ou pas directement. Un truc immense en armure à première vue c’était mis au milieu. L’armure ce n’était pas sur mais ce qu’il avait en face de lui était plus gros qu’un homme ou même qu’un kull et ce n’était pas fait de chaire et d’os aux premiers abords. Ça avait la même texture et la même couleur que ce que porté les soldats….

Durant l’affrontement Kami avait voulu s’en débarrasser a l’aide de son feu et de ses griffes. La tache c’était avérer bien plus compliqué que prévu. Son souffle avait à peine endommagé le gros truc prouvant bien que ce n’était pas une matière naturel bien qu’il n'arrivait pas à ressentir de présence ou de la magie directement. Il y avait autre chose. Malgré tout une chose était sur. Les humains ont encore inventé une saloperie de machine infernale et si Kami voulait rejoindre sa mère. Il devait ce débarrassé de ce truc ou au moins le dégager de la. Seul un coup de queue avait a peu prêt désarçonner le golem. Le dragon sauvage utilisait son corps mais en force brute c’était comme s’il ce battait avec un autre dragon. Les coups qu’il donnait lui était rendu avec autant de puissance voir plus. Kami ne prenait pas le temps d’inspecter minutieusement mais cela semblait grandement a un homme de métal géant !

D’autant que mine de rien les chocs avec cette mocheté ambulante étaient plutôt durs. C’était comme taper dans un rocher…. Kami n’avait pas réellement le temps ni la patience pour cherché un point faible de son ennemie. Aussi malgré les coups et blessure avec quelques écailles ou même des crocs en moins suite au coup de « poing » qu’il commençait à recevoir, il avait tenté de saisir la « machine » pour sans débarrasser en la « projetant » vers l’extérieur ou vers une autre ouverture. Pour avoir plus de chance de réussir sa manœuvre il avait utilisé son souffle de façon général et non ciblé sur l’adversaire. La première fois il n’avait pas réussi à faire des dommages sur la partie externe, il n’y avait donc pas de raison qu’il réussisse cette fois mais le but n’était pas là. C’était tout bonnement pour faire en sorte de désorienté sa prise le temps qu’il la jette une bonne fois pour toute !

S'il parvenait a dégager enfin la voie, il pourrait approché sa mère car il la sentait ! Elle n'était plus très loin !


[Désolé pas terrible comme psote ]



*Je me présente à vous. Accusé d’avoir voulu assurer l’ascendance des dragons. D’avoir tenté de nous épargner ce destin qui nous oblige à nous éteindre. A céder. L’humanité représente une menace pour notre monde. Refuser son éradication est une grave erreur. Nous éclairons les ténèbres, mais les hommes prennent notre triomphe à leur compte. Les dragons détiennent le manteau de responsabilité. Il leur appartient à eux seuls.
Jugez mes actes à votre guise, mais ne doutez pas de la réalité. L’espèce humaine est à l’œuvre et nous ne pourrons bientôt plus l’arrêter….*

Cela me coûtera peut être la vie... Mais je changerai ce monde pour les dragons !
[Lien vers l'apparence : http://www.furaffinity.net/full/20880680/ . Merci a Ellenwen pour la seconde image de la signature ! ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 171
Âge : 19

Voir le profil de l'utilisateur En ligne


Kragh
Message Sujet: Re: Âme noire et coeur Sanguinolent | Jeu 30 Juil 2015 - 1:33


Les choses s’étaient sévèrement envenimés en un instant.
Déjà, aucune trace de Sélène. Morte ?Enfuie ? Kragh n'avait aucun moyen de le savoir. Deuxièmement, une sorte de Golem avait crût bon de surgir de nul part. Ses déplacements anecdotique laissait penser qu'un homme contrôlait l'engin...mais d'où ? Puis Kragh compris à force d'observer la machine qu'un type était à l’intérieur.
Mise à par le fait que c'était classe, la machine rivalisait étonnamment bien face à la bête. Cette dernière ne savait pas où frappé, tendis que le bonhomme de pierre se débrouillait tant bien que mal pour être efficace. Toutefois, nul n'aurait sût dire combien de temps il résisterait aux attaque aussi hasardeuses que cataclysmique du Dragon.
 Le combat faisant rage, Kragh fit de son mieux pour trouver une sortie digne de ce nom accessible depuis sa retraite. Malheureusement, il n'en vit qu'une, potentiellement franchissable, mais se trouvant à l'autre bout de la coure...et donc du choc des titans.
Il ne changea pas ses habitudes, et ne pesa pas le pour et le contre. Il fonça droit devant lui, les gravats empêchant de contourner les colosses. Pour l'instant, aucun des deux de l'avaient remarqué, ce qui pouvait lui laissé un couloir de quelques mètres sur l'arrière du Dragon.
Puis le golem lui mis une droite monumental à la mâchoire inférieur, ce qui eût pour effet de le faire reculer précipitamment. Lancé à pleine vitesse, le demi-drow n'eût qu'une demi-seconde pour s'apercevoir que tout autre issue lui était impossible, car menant soit aux gravats instables, soit au titan.
Ce fût par pure instinct qu'il sauta en direction du Dragon, posa un pied sur l’extrémité d'une aile, puis se propulsa vers sa cuisse gauche. Se tenant aux pointes, il fût dors et déjà lacéré par la multitude d'écailles incurvés à l'extérieur. Tenant bon, puisque ne pouvant plus faire machine arrière, il grimpa du mieux qu'il pût.
Si avant le Dragon ne l'avait pas remarqué, c'était foutue à présent.
« Non non non TOUT DOUX PUTAIN ! »
A la limite de la chute, Kragh mobilisa toute ses forces pour ne pas tomber. Essayait-il de le projeter, ou poursuivait-il seulement le combat ? Dans un cas comme dans l'autre, Kragh ne pouvait tout simplement pas se permettre de tomber à un moment pareil, sans quoi le piétinement l'attendais par l'un des deux rivaux.
Son seul espoir, c'était que le combat se termine. Et mieux valait pour lui que ce soit le Big Daddy plutôt que le lézard géant qui s'en extirpe vainqueur.
« ...autant s'y mettre jusqu'au bout »
Kragh sortit son Kandjar, et le planta au petit bonheur la chance. Il n'allait pas finir comme ça. Il avait un avenir à construire. Des choses à faire, et à voir. Des gens à rencontrer, à aimer, à tuer.
...Et puis il était fun, ce rodéo.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 98
Âge : 20

Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/watch?v=vMhJR6swmTU


Sélène
Message Sujet: Re: Âme noire et coeur Sanguinolent | Mar 18 Aoû 2015 - 21:21


Sélène courait comme une folle sur les remparts, à la recherche de l'entrée du donjon. Il suintait la corruption, elle en était persuadée. Elle enjambait des corps inertes, des pierres, des armes. Elle ne savait pas où aller exactement, encore ébahie par le spectacle auquel elle assistait.

Elle avait perdu de vue le Kaminari, Kragh, et le soldat qui lui gueulait dessus. Tout d'un coup, il entendit un cri du dragon. C'est alors qu'elle se rendit compte qu'elle avait visiblement rêvassé beaucoup trop longtemps au milieu de la bataille pour ne pas s'être aperçue de ça.

En se retournant, elle vit que le dragon s'était posé. Il s'affairait à déverser des torrents de flammes sur une étrange machine, qui semblait étonnement bien y résister.

Elle s'apprêtait à retourner à sa besogne, mais d'un coup la machine brava le feu et asséna un violent coup de poing à la tête du dragon. Puis un autre. Puis encore un autre.
Son sang ne fit qu'un tour. Personne n'avait le droit de lever la main à quelqu'un qui avait daigné s'attarder sur son existence sans s'exposer à des représailles.

Le golem allait déguster !

Elle fit volte-face et fonça vers le combat qui venait de s'engager. Le dragon était trop occupé avec son nouvel adversaire pour risquer de la carboniser par inadvertance durant sa course. Alors que le dragon balaya son adversaire d'un violent coup de queue avant de l'arroser d'un nouveau torrent de feu, Sélène parvint à se glisser au milieu de ce combat de titans. Ses griffes s'étaient montrées alors qu'elle se juchait sur la machine. Sa volonté d'aider le dragon était plus forte que les brûlures qu'elle subissait à mesure qu'elle grimpait.

Elle frappa le dos de la bête d'un grand coup de griffes. Rien. Aucune réaction.
Le golem avait à peine été égratigné.
Après s'être rendue compte de son impuissance, elle se mit en tête de chercher un point faible.
Mais est-ce que cette chose en avait un, de point faible ?

Alors que le golem repartait à la charge, elle manqua de trébucher en avant. Elle parvint à se rattraper et se retrouva le corps plaquée contre la vitre bouillante. Et c'est là qu'au travers, elle reconnu le soldat qui lui avait évité de se faire griller sur place aux côtés de Kragh.

Qu'est-ce qu'elle allait faire maintenant ?
...
Réfléchir ?
Non ce n'était vraiment pas le moment.
Elle mit de côté le peu de subtilité qu'elle avait en réserve, frappa du poing contre la lourde vitre teintée en hurlant au pilote du golem de lui indiquer s'il y avait des jointures à frapper sur son armure.


Quand on les ouvre, il s'en échappe une si belle couleur !
Chaque goutte qui atteint mes lèvres me donne envie d'en avoir plus !
C'est si rouge... si rouge et si doux... j'en tremble ! C'est si bon !
J'en veux plus ! Tellement plus ! Je ne peux plus attendre !!!


...
Trois bouteilles de grenadine, s'il vous plaît.


So close...

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 1040
Âge : 28

Voir le profil de l'utilisateur


Korann
Purgateur de l'Umettelig Jeger
Message Sujet: Re: Âme noire et coeur Sanguinolent | Mer 19 Aoû 2015 - 9:19


Je me prends un nouveau jet de flamme. Ça commence à sentir la sueur ici… je repars à l’assaut et lui colle encore une bonne raclée, un pain dans les dents, un autre au niveau de la mâchoire et même une manchette au niveau du cou.  

Des images commencent à m’arriver dans la tête. Les images commencent à former des lettres, puis un message s’inscrit dans mon esprit : je veux  mourir. Quoi ?

L’image d’un dragon se forme. Puis une autre, celle de sa mort, puis celle de son repli dans son cœur… d’accord… je vais avoir besoin d’une sacré bière… si je sors vivant d’ici ! Et puis… mais il est fou ? Je vois Kragh en train d’escalader le dragon. Je pourrais le signaler au dragon… mais quelque chose m’en empêche… putain, ça m’apprendra a trouver ce petit con marrant !

Putain mais qu’est ce qu’elle fout là ? La gamine qui accompagnait Kragh est montée et me cache la vue. Elle hurle un truc pour une jointure ? Mais elle se fout de moi ?

- une faiblesse sur mon armure ? Tu ne veux pas le petit dèj au lit tant que t’y est ?

L’instant d’après le golem est propulsé au sol. Putain ! Et en plus y’a ces foutu image qui viennent péter ma concentration ! J’ai juste le temps de me retourner pour éviter à la fillette de se faire carboniser par un jet de flamme. Une image se forme dans mon esprit : le chaos

- tu veux nous tuer tout les deux ou quoi ? Planque-toi ou tu finiras en grillade !

Je me relève et commence à plonger dans la transe. J’ouvre mes sens à mon environnement, j’ouvre mon âme aux courant de la magie… j’en viens presque à oublier le monde… puis je trouve la source : les images passent par les courant de magie qui me traverse.

Pendant qu’il plongeait en transe Korann n’était pas non plus resté inactif. Par discipline mentale autant que par assimilation subconsciente de son éducation et années d’entrainement, il avait continué à bouger et a attaquer Kaminari. Le golem s’il semblait invulnérable aux attaque du dragon encaissait tout de même des dommages. Son blindage avait été lacéré en plusieurs endroits et le feu du dragon avait déjà fait fondre une bonne partie de l’épaulière gauche du golem. Inutile de dire que la peau de Korann à cet endroit là avait brûlée. Il avait eu de la chance.

Je redescends sur terre pour esquiver un coup de queue et répliquer par un direct du gauche droit dans son œil gauche. En espérant que ça te laissera un cocard ! La situation est mauvaise… ça va faire trois minute que j’affronte ce fumier et je n’ai toujours pas réussit à placer un coup vraiment handicapant. Deux minutes et après je peux dire adieu à la sureté du golem, dans deux minutes… les runes de forces se dissiperont… une patte griffue lacère le torse du golem. Les images continuent d’affluer dans mon esprit et le message est clair : ce dragon est fou. J’en suis au point à formuler mentalement des images pour répondre à ces « message » tout en me battant. Et les réponses sont plutôt direct, les dragons sont pas comme ça… bien sur… ce gros fumier de sombre est pas le premier et surtout pas le dernier à aller cramer du champ de blé alagaesien… les images qui reviennent sont… intéressante… en tout cas celui là s’il était encore vivant de corps on n’aurait pas eu à le traquer, il ne foutait pas le bordel, c’était un calme pour sur.

Je me prends un jet de flamme. Putain je sens la morsure des brulures ! je chope le dragon par la mâchoire. Je lui mets trois coups bien placé puis le golem arrête de bouger. Putain ! J’ouvre ne urgence les capot de protection maintenant lacéré, chope la pierre de dragon et m’extrait du golem qui bascule en arrière.

Je serre les dents pour essayer d'oublier la douleur des brûlures. J’ai la pierre dans une main, mon arbalète dans mon dos. Je dégaine ce qu’il reste de Varra. Ma première épée, désormais détruite, il ne m’en reste plus que la garde et vingt centimètre d’acier bleu… et je vais affronter un dragon avec ça… je suis fou…


J'ai résolu de m'employer tout simplement à rendre l'ordre de ce monde un peu moins absurde, si c'est possible...
Ce n'est pas une aventure. C'est une Cause, une épreuve de tous les jours…
Ça va impliquer que je tue, que je torture. Ça va impliquer que je me salisse les mains…
Puisqu'il y'a un travail à faire, je vais le faire...

(adapté du monologue de Créon, Antigone d'Anouilh)

       
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 597
Âge : 28

Voir le profil de l'utilisateur


Kaminari
Membre du Cam Serarna
Message Sujet: Re: Âme noire et coeur Sanguinolent | Lun 24 Aoû 2015 - 20:56


Entre les coups de patte, les coups de poing du golem et les autres échange titanesque entre Kami et cette foutu machine infernal. Il était difficile de faire attention aux restes et kami n’avait pas réellement le temps de regardé la décoration d’intérieur du bâtiment qui commencer a tombé en ruine. En même temps il n’était pas venu ici pour l’esthétique de cet endroit ou pour refaire la façade. S’il avait pu choisir, il se serait bien passé de devoir écrouler certains murs ou détruire des piliers pour passé. Mal heureusement le gros truc moche de métal était plus résistant que prévu. A force le dragon sombre arrivait à infliger des dégâts mais en retour il en prenait aussi. Au début rien de bien méchant. Un mal de mâchoire ou quelques écailles égratignées.

Mais ça devenait rapidement plus important jusqu’au point ou une fois de plus son œil gauche avait faillit y passé. Il était déjà marqué à cette œil sans pour autant avoir de problème de vue mais l’un des assauts du golem l’avait blessé a nouveau à cette œil. Fort heureusement il ne souffrait pas atrocement. Signe que son œil était intacte ou presque mais il n’arrivait plus à l’ouvrir parfaitement ou alors c’était très trouble. Cependant il avait eu le temps de remarqué que son souffle commencer a abimé une partie de l’armure massive ambulante. Kami avait donc cherché a insisté la dessus afin de pouvoir enfin ce débarrassé de ce maudit truc !

Toutefois c’était sans compter sur ces maudits humains et leur capacité à se mettre toujours là ou il ne faut pas. La jeune femme qu’il avait croisée peu avant se trouver sur ce qui semblait être le crâne ou la partie « commande » du golem. Elle était folle ou quoi ? Kami pouvait la réduire en cendre à tout moment. Cette idée le fit hésité une fraction de seconde durant la quelle il avait subit une autre attaque durant quelques secondes avant que la forteresse mobile ne s’arrête et comme ci ça ne suffise pas. Un autre humain prenait place sur le corps de Kami. Le mâle sombre n’avait pas le temps de regardé qui c‘était mais ce dernier aller regretter son geste. Cette fois c’était trop ! Kami ne pouvait pas attendre plus longtemps ni se permettre de s’affaiblir d’avantage. Dans un mouvement a la suite il reculait de façon presque droit directement comme un mur et le plafond. Si celui qui avait osé grimper sur lui restait là, il allait finir empaler sur des pics ! Et en espérant que Sélène ne reste pas là car le geste qui suivi était droit en direction d’elle. Elle n’était pas visé directement car c’était destiné pour un premier homme, qu’il venait de voir proche du golem, que Kami voulait voir mourir une bonne fois pour toute.

Le mouvement était simple mais rapide après le premier. Kami c’était retourner face au pend de mur détruit mais en donnant un violent coup de queue en direction de l’humain au sol. Au mieux celui-ci allé mourir empalé comme un porc a la broche ! Au pire il allait être bien sonné. Suite à cela Kami prit la direction des airs pour se remettre à peu prêt d’aplomb car il était bien sonner et un accès direct par ici ne lui attirait que des problèmes….

Son œil gauche lui faisait toujours mâle. Il sentait même qu’il saignait au niveau de l’os au dessus. A cela s’ajoutait encore une aile abîmée et d’autres blessures. Le combat intérieur n’était pas fait pour un dragon. Surtout si ce dernier voulait sortir sa mère aussi grosse que lui voir peut être plus…. Mais alors qu’il commençait à prendre de la hauteur par-dessus le lac. Il sentait du mouvement sur sa queue. A peine avait il tourner la tête qu’une masse chutait librement vers l’eau. A première vue il avait au moins touché sa cible même si elle n’était pas morte sur le coup. Kami grognait de rage mais encore une fois il n’avait pas le temps de finir ce fichu bipède. Il avait de nouveau plus important à faire. Notamment chercher un passage rapide et direct….


[Vue avec Koko pour ce post. Il est au courant et d’accord Smile ]



*Je me présente à vous. Accusé d’avoir voulu assurer l’ascendance des dragons. D’avoir tenté de nous épargner ce destin qui nous oblige à nous éteindre. A céder. L’humanité représente une menace pour notre monde. Refuser son éradication est une grave erreur. Nous éclairons les ténèbres, mais les hommes prennent notre triomphe à leur compte. Les dragons détiennent le manteau de responsabilité. Il leur appartient à eux seuls.
Jugez mes actes à votre guise, mais ne doutez pas de la réalité. L’espèce humaine est à l’œuvre et nous ne pourrons bientôt plus l’arrêter….*

Cela me coûtera peut être la vie... Mais je changerai ce monde pour les dragons !
[Lien vers l'apparence : http://www.furaffinity.net/full/20880680/ . Merci a Ellenwen pour la seconde image de la signature ! ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 171
Âge : 19

Voir le profil de l'utilisateur En ligne


Kragh
Message Sujet: Re: Âme noire et coeur Sanguinolent | Jeu 24 Sep 2015 - 21:57


Kragh avait tout juste eût le temps de lâcher prise et de laisser l’inertie le faire atterrir quelques mètres plus loin. D'un roulé boulé hasardeux, il amortit la chute, et se contenta de lutter pour rester conscient le temps que le traumatisme s'apaise.
Une fois le brouillards mental dissipés et son corps opérationnel, il se rendit compte que son environnement était essentiellement constitué de décombres.
Se relevant avec hardiesse, la vue du dragon en périphérie de sa vision lui fit comprendre qu'il n'était resté finalement qu'un tout petit instant hors d'état de nuire. Ce qui ne devait sûrement pas être le cas du Premier-Homme qui venait de se prendre eu vilain coup...
En effet, la vue peu commune d'un Homme projeté en l'air et rutilant au reflet du soleil l'éblouie quelque secondes, le temps qu'il n'aille chuté librement avec un simple et pathétique "plouf"en plein dans le lac en contrebas.
Le Dragon s'envola.
S'en était fini.
Avec un sourire narquois Kragh imagina Korann inconscient coulé lentement vers le fond, tandis qu'il rebroussa chemin.
Korann...
Se type savait s'amuser, et, tout de même, avait une certaine paires masculine.
Le nomade en lui se rappela en un instant, bien malgré lui, la façon dont-il l'avait sauvé des malfrats, avec sa fameuse arbalètes...
Il resta une seconde immobile.
"...putain d’éducation...t'en foutrais, moi, du code d'honneur..."
Tandis qu'il vociférait en pensée, Kragh inspira de longues goulées d'air, ne conserva que son pantalon en toile de jute, piqua un sprinte, et sauta.
l'air chargé de molécules d'eaux le frappait de plus en plus fort tandis qu'il fonça tête la première dans l'écume mourante laissé par Korann.
Il plongea sans heurt, la vitesse l'enfonçant directement près de korann qui reposait dans un fond pleins d'algues mais relativement peu profond en cet endroit proche de la terre ferme.
Avec un bruit sourd, ses oreilles se bouchèrent et lui firent mal. Il ne s'en préoccupa pas, et entrepris de fouiller, sa vision trouble et la végétation aquatique n’arrangeant pas la tâche.
Le peu de chance pour qu'il n'ait pas perdus connaissance lors de l'impact s'envola. Kragh ne chercha pas à savoir et lorsqu'il eu enfin la sensation âprement recherché, il tira de toute ses force, s'aidant de ses jambes comme contre-poids.
Au prix d'un ultime effort, il réussit à extirper l’intéressé des plantes s'étant entortillé autours de ses membres. Il le saisit fermement, et ses jambes puissantes les propulsa vers la surface scintillante. Lorsque l'élan prit fin, Kragh jeta son colis de toutes ses forces vers le ciels.
Ne sentant plus que du feu dans ses poumons, il fit marché son mental pour ordonner à ses muscles à peine coordonné de nager...
nager...
nager...
Enfin, il sortit sa tête hors de l'eau. L'absence de vague permit l’absorption immédiate d'oxygène.  
Ensuite, il fonça vers le Premier-Homme, le soutins contre lui et nagea en dos crawlé jusqu'au rivage. Lorsqu'on vie dans le désert et que le convois s'arrête à une oasis, on nage, pour réalimenter les pores de la peau.
Et bien savoir nager, ça peut avoir du bon, parfois.
Une fois à terre, Kragh rampa sur le sol, exténué, lourd et dégoulinant. Mais il se releva tout de même, fit de son mieux pour arriver le plus vite possible, et appuya par intermittence sur l'abdomen du premier-Homme. Ses cheveux long et bouclé virevoltant en tout sens tandis qu'il appuyait avec force et qu'il grinça entre ses dents claquante:
-T'as intérêt à te réveiller connard, ou je t'y reloge moi même.

Edit:j'avais pas tilté que Korann n'était plus dans l'armure, c'est corrigé^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 98
Âge : 20

Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/watch?v=vMhJR6swmTU


Sélène
Message Sujet: Re: Âme noire et coeur Sanguinolent | Mer 7 Oct 2015 - 15:23


Ooowww...

Ma tête...

Où est passé tout le monde ? L'instant d'avant j'étais juchée sur une énorme machine qui se battait avec Kaminari... Tout le monde courait partout, je ne sais même plus où j'allais moi-même. Déjà, le golem est là, au sol. Mais plus personne n'est dans les parages. Même Kaminari à l'air d'avoir changé de rempart à attaquer. Plus de soldats, plus de capitaine, plus de... Kragh ?!

Mais il est où ? Il est pourtant pas difficile à repérer ! Du moins quand on l'a côtoyé un petit peu... Et puis c'était le seul avec moi qui n'étais pas en tenue de combat !
Mais il n'y a plus que des cadavres ici ! Que... des cadavres... ?

Non... Pas lui... Pas toi ! De tous les habitants de ce foutu continent, tu as été le seul à braver ma folie pour te rapprocher de moi ! Tu peux pas mourir ! Pas maintenant ! Tu as pas le droit !

Non non non ! Ne paniques surtout pas... Vas vérifier s'il est parmi les corps... Il faut essayer... Il est peut-être pas là-dedans ! Je vais peut-être le retrouver sain et sauf ailleurs ! Il est trop adroit pour se faire tuer pour si peu...
Pas lui...
Les grandes batailles, c'est sans doute pas son truc !
Pas lui non plus...
Et puis si j'ai aimé ça, c'est parce que je suis à moitié malade.
Toujours pas... !
Alors voyant que j'étais partie toute seule, il en a profité pour fuir...
FUIR ?!

Saleté de forteresse ! Saleté de dragon ! Saleté d'humains ! Vous l'avez fait déguerpir avec cette histoire de bataille ! Ou alors il en a profité pour me fuir moi ? Non c'est pas ça. C'est forcément autre chose... C'est forcément... autre... chose... que moi... J'aurai pas dû partir seule. J'aurai jamais dû. J'aurai pu le retenir, ou partir avec lui... Pourquoi toi ?

...

Oh puis zut ! Tu décide de partir, alors moi aussi ! Comme ça, on finira chacun de notre côté, comme avant notre rencontre, et tout est bien qui finit bien ! Tu aurais pu me le dire, si tu voulais partir ! Je t'aurais pas retenu, si tu y tenais tant que ça !

Enfin si peut-être un peu... Un tout petit peu...

NON ! S'il décide de se séparer de moi sans demander son reste, qu'il reste seul ! Ce sera bien fait pour lui ! De toute façon il me ralentissait. Je ne pouvais pas chasser la conscience complètement tranquille en sachant que je devais le retrouver le lendemain même.

Je n'ai plus rien à faire ici. Je dois trouver la sortie, m'éloigner du chaos ambiant, reprendre la route et oublier tout ça. Oublier. Comme j'oublie tout mes problèmes depuis le début. Oublier...

...

Mais garder en mémoire tout ce que j'ai vécu de bon avec lui... Pour quand même tirer quelque chose de bon de cette parenthèse. Mais si jamais je le revois... Je... JE... !


Spoiler:
 


Quand on les ouvre, il s'en échappe une si belle couleur !
Chaque goutte qui atteint mes lèvres me donne envie d'en avoir plus !
C'est si rouge... si rouge et si doux... j'en tremble ! C'est si bon !
J'en veux plus ! Tellement plus ! Je ne peux plus attendre !!!


...
Trois bouteilles de grenadine, s'il vous plaît.


So close...



Dernière édition par Sélène le Dim 22 Mai 2016 - 0:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 1040
Âge : 28

Voir le profil de l'utilisateur


Korann
Purgateur de l'Umettelig Jeger
Message Sujet: Re: Âme noire et coeur Sanguinolent | Sam 30 Jan 2016 - 17:52


il était dans l'eau. il s’enfonçait vers le fond du lac. emporté par le poid de son arbalète et de son armure. avec les runes desuus l'une comme l'autre n'était pas bien lourde, mais il fallait aussi compter son barda qu'il n'avait pas vriament eu le temps d'enlever. pourtant, on l’attrape. on le tira vers la surface alors que des poumons se remplissaient d'eau, que les mécaniques les plus distinctive du corps humain ne répondait plus suite à l'inconscience du jeune jeger et il perdait du sang, beaucoup de sang.

On le traine sur la berge. on lui fait un massage cardiaque. on tente de sauver sa vie. quelque fut la motivation de cet acte de vie, tout aussi louable que fut l'acte de tenter de sauver une vie, rien n'y fit... Korann Agurson, bâtard, coureur de jupon, guerrier, Jeger, expira sur la berge du lac Léona


J'ai résolu de m'employer tout simplement à rendre l'ordre de ce monde un peu moins absurde, si c'est possible...
Ce n'est pas une aventure. C'est une Cause, une épreuve de tous les jours…
Ça va impliquer que je tue, que je torture. Ça va impliquer que je me salisse les mains…
Puisqu'il y'a un travail à faire, je vais le faire...

(adapté du monologue de Créon, Antigone d'Anouilh)

       
Revenir en haut Aller en bas






Contenu sponsorisé
Message Sujet: Re: Âme noire et coeur Sanguinolent |


Revenir en haut Aller en bas

Âme noire et coeur Sanguinolent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brisingr, Chroniques de l'Alagaësia - Forum roleplay :: Alagaësia :: Dras Léona :: Le Lac Léona-
Ouvrir la Popote