AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherFAQ

Partagez|

Dans un coin d'auberge...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 1037
Âge : 27

Voir le profil de l'utilisateur


Korann
Purgateur de l'Umettelig Jeger
Message Sujet: Dans un coin d'auberge... | Jeu 13 Aoû 2015 - 1:30


Je rentre dans l’auberge. L’ambiance semble presque familiale. Les serveuses servent, le tenancier est derrière sont bar, une plaque de bois garni de crochet métallique ou pendent des clefs est accroché derrière l’aubergiste.

Dehors il tombe des cordes et il vente comme dans un ouragan. Mon armure de voyage dégouline d’eau, moi ça va, les runes de l’armure garantissent que je suis bien au chaud lors de ce genre d’évènement. Les clients me jettent un regard suspicieux quand j’entre dans l’établissement. Faut dire voir entrer un mec armé jusqu’aux dents qui tient un sac dont le contenu est très facilement imaginable et a un corbeau sur son épaule à de quoi attiser les soupçons…

Je jette le sac au pied du comptoir et m’assoit sur une chaise haute placé devant, entre une silhouette encapuchonné et un grand gars qui semble plus intéressé par le fond de sa chope de bière qu’autre chose. Mon capuchon est encore rabattu. Il dissimule une bonne moitié de mon visage. Je le rabat en arrière et laisse ma tête reposer sur ma main droite. Je ferme presque les yeux. Je manque de m’endormir assit sur ce foutu tabouret.

L’aubergiste se présente enfin devant moi.

- ça sera quoi pour vous ?
- une chambre, un repas et un bol de viande crue en fine lamelle pour la demoiselle

je pointe Varona du doigt. Le gars me regarde presque dégouté, mais il s’execute. De quoi il est dégouté ? que je sois un premier homme ou que je demande de la viande pour un corbeau.
Varona croasse une réflexion acerbe et pas très polie sur l’aubergiste.

- ouais ma belle, t’as bien raison…


J'ai résolu de m'employer tout simplement à rendre l'ordre de ce monde un peu moins absurde, si c'est possible...
Ce n'est pas une aventure. C'est une Cause, une épreuve de tous les jours…
Ça va impliquer que je tue, que je torture. Ça va impliquer que je me salisse les mains…
Puisqu'il y'a un travail à faire, je vais le faire...

(adapté du monologue de Créon, Antigone d'Anouilh)

       
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 61
Âge : 19

Voir le profil de l'utilisateur


Älyz'Raë
Message Sujet: Re: Dans un coin d'auberge... | Jeu 13 Aoû 2015 - 23:38


Cela faisait maintenant un bon mois qu'Älyz'Raë avait repris sa route en direction de contrées inconnues. Parfois elle venait à se souvenir d'éléments ou de rencontre passés qui la perturbait, notamment celle de la dernière auberge dans laquelle elle s'était réfugié, un de ces mêmes jours où le ciel cris son « ras-le-bol » et où le vent nous déchire le visage de ses membres invisibles.

Lors de ses expéditions hors des plaines herbeuses ou des forêts désertes, elle s'immisçait dans les villages, volait quelques provisions, éparpillait un ou deux cadavres par-ci, par-là, auxquels elle avait pris soin de vider les poches, puis elle reprenait la route jusqu'aux prochains hameaux. Parfois elle regrettait de ne pas pouvoir s'établir plus de quelques jours sous peine d'être démasquée. La route en solitaire pouvait s'avérer ennuyeuse et exténuante.

Il y avait maintenant deux jours qu'elle s'était réfugiée dans l'auberge dans laquelle elle se trouvait. Ayant nullement l'intention de finir détrempé. Elle avait senti le vent tourné et avait prévu la tempête qui grondait désormais. Elle appréciait cette espèce de "confort" qu'une chambre lui apportait. La ramenant pourtant parfois à sa vie d'avant et aux mornes journées qui l'habitaient. Même si les lieux de ce genre, trop fréquenté, lui donnaient faim de chair humaine. Chose qui en dehors de sa nouvelle nature avait tendance à la répugner. Elle avait prévu son coup et s'était « restaurée » avant son arrivée pour ne pas trop se faire remarquer par la suite.

Elle était assise au comptoir, la tête couverte pour ne pas être reconnus. C'était au cas où elle n'aurait pas été assez discrète la veille, en engloutissant un passant malencontreux. À sa droite, un homme venait de s'asseoir, il somnolait à moitié, jusqu'à ce que l'aubergiste, en s'approchant, lui demande ce qu'il voulait. Elle profita de l'occasion pour demander une seconde chope et pour lancer un regard en direction de son camarade de comptoir pour savoir à qui il s'adressait, ayant entendu un bruit qu'elle n'avait pas identifié dans la cacophonie de l'auberge. Elle remarque alors à ses côtés un corbeau. Dans le même temps, l'aubergiste lui apporte sa nouvelle chope pleine. Elle murmure un merci et quelques jolis mots à l'égard du corbeau, « Il faut bien l'avouer, c'est une belle bête».


" C'est dans l'obscure forêt de nos consciences que se cachent les cauchemars les plus sombres.
Laissant libre cours à nos peur,
C'est en ce lieu que nous combattons,
Face à nous-même,
La créature éveillée en chacun de nous.
"

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 1037
Âge : 27

Voir le profil de l'utilisateur


Korann
Purgateur de l'Umettelig Jeger
Message Sujet: Re: Dans un coin d'auberge... | Mar 18 Aoû 2015 - 22:15


- Il faut bien l'avouer, c'est une belle bête
- Merci pour elle, mais je ne suis pas sur qu’elle se considère elle même comme une bête


J’appuis ma réponse avec un sourire qui contraste avec la fatigue que je ressent au point d’être sur le point de pas attendre mon repas et d’aller dormir.

Bon ne connaissant pas la bête, je me demande si ma compagne de comptoir a comprit le jeu de mot. En tout cas j’ai droit à un pincement au doigt de la part de mon amie à plume

- hey ! j’ai commandé reste tranquille ça va venir

Je reporte mon attention sur la femme encapuchonné à côté de moi.

- Korann Agurson.

Je marque une pause

- qu’est ce qui vous amène dans le coin ? on ne peut pas dire que ce soit le meilleur endroit pour se perdre…

L’aubergiste pose une assiette devant moi. Un morceau de viande correct, un morceau de pain, du fromage. Il en profite pour me poser ma chope au passage.

- vous avez mangé ?


J'ai résolu de m'employer tout simplement à rendre l'ordre de ce monde un peu moins absurde, si c'est possible...
Ce n'est pas une aventure. C'est une Cause, une épreuve de tous les jours…
Ça va impliquer que je tue, que je torture. Ça va impliquer que je me salisse les mains…
Puisqu'il y'a un travail à faire, je vais le faire...

(adapté du monologue de Créon, Antigone d'Anouilh)

       
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 61
Âge : 19

Voir le profil de l'utilisateur


Älyz'Raë
Message Sujet: Re: Dans un coin d'auberge... | Dim 23 Aoû 2015 - 1:16


«... je ne suis pas sûr qu’elle se considère elle-même comme une bête.

À la suite de cette réplique, Älyz'Raë s'était demandée en elle-même avant de s'exprimer, si d'une manière ou d'une autre chacun se considérait pour ce qu'il était vraiment ou s'il se convainquait d'une nature qui lui plaise.

- ...Korann Agurson. Qu’est-ce qui vous amène dans le coin ? on ne peut pas dire que ce soit le meilleur endroit pour se perdre…

Elle énonça son prénom, pas trop haut, car elle se méfiait des oreilles chastes, puis répondit d'une voix légèrement plus forte :

- Qu'est-ce qui vous fait croire que je ne suis pas d'ici ? Elle marqua une pause puis continua, On ne peut pas dire que je sois réellement perdue, disons que je découvre le pays et ses habitants... Et vous ? Qu'est-ce qui vous amènent, vous et votre damoiselle à plumes ? D'ailleurs, c'est un curieux  compagnon de route...

Elle s'était tue quand l'aubergiste était venu apporter la commande de son interlocuteur, qui ne lui laissa pas le temps de finir sa phrase...

- vous avez mangé ?

- Oui, je vous remercie. »

À l'annonce de sa réponse, elle se pinça les lèvres en se souvenant la panique qui s'était emparée de son dernier repas, culpabilisant d'avoir tué mais réjoui d'avoir été repus. Pourtant, la faim commençait de nouveau à se manifester. Mais elle refusait d'y céder sous peine de provoquer un nouveau massacre qui viendrait la hanter dans son sommeil.


" C'est dans l'obscure forêt de nos consciences que se cachent les cauchemars les plus sombres.
Laissant libre cours à nos peur,
C'est en ce lieu que nous combattons,
Face à nous-même,
La créature éveillée en chacun de nous.
"

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 1037
Âge : 27

Voir le profil de l'utilisateur


Korann
Purgateur de l'Umettelig Jeger
Message Sujet: Re: Dans un coin d'auberge... | Dim 13 Sep 2015 - 23:16


- Qu'est-ce qui vous fait croire que je ne suis pas d'ici ?
- une intuition...


Elle marqua une pause puis continue

- On ne peut pas dire que je sois réellement perdue, disons que je découvre le pays et ses habitants... Et vous ? Qu'est-ce qui vous amènent, vous et votre damoiselle à plumes ? D'ailleurs, c'est un curieux  compagnon de route...

Bon je n’ai pas réussit à détourner la discutions de Varona… je vais en entendre croasser pour une bonne semaine… je commence à manger, elle apparemment a déjà eu un truc à se mettre sous la dent.

Je finis ma boucher et réponds à sa question :

- Je chasse… pour ça Varona est d'une grande aide. Suivant le gibier, soit il fini comme le dernier… et la damoiselle à plume récupère les yeux... (je fil un coup de pied dans le sac à mes pieds), soit je lui laisse la vie sauve. Ça dépend du gibier…

Je bois une gorgée de bière.

- c'est pas spécialement reluisant comme boulot… mais au moins c’est gratifiant… jusqu’à un certain point…

Ça sort tout seul, quelque part je ne ‘étais pas rendu compte à quel point j’avais changé, depuis ce temps ou je répugnais a torturé ce petit voleur et maintenant… torturer ne me fais plus ni chaud ni froid, mentir, planter les graines de la terreur par des tactique déshonorante ne me dérange plus… je n’avais pas réalisé à quel point je pouvais être droit dans mes bottes avec ce genre de méthode…

- et vous, qu’est ce qui vous permet de gagner votre croûte ?


J'ai résolu de m'employer tout simplement à rendre l'ordre de ce monde un peu moins absurde, si c'est possible...
Ce n'est pas une aventure. C'est une Cause, une épreuve de tous les jours…
Ça va impliquer que je tue, que je torture. Ça va impliquer que je me salisse les mains…
Puisqu'il y'a un travail à faire, je vais le faire...

(adapté du monologue de Créon, Antigone d'Anouilh)

       
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 61
Âge : 19

Voir le profil de l'utilisateur


Älyz'Raë
Message Sujet: Re: Dans un coin d'auberge... | Mer 7 Oct 2015 - 10:01


« Je chasse… pour ça Varona est d'une grande aide. Suivant le gibier, soit il fini comme le dernier… et la damoiselle à plume récupère les yeux...  Soit je lui laisse la vie sauve. Ça dépend du gibier…

A l'annonce de cette phrase, Älyz'Raë se représenta parfaitement la façon dont avait du finir ce « pauvre gibier »

- Charmant, avait-elle siffler tout bas puis elle continua sur un ton plus sarcastique, j'imagine que ça ne se limite pas au petit lapin de prairie, vue votre accoutrement...

En effet, l'homme qui se tenait à côté d'elle aurait effrayer n'importe qui. Il semblait prêt à combattre sur n'importe quel front et avait l'air à la fois sympathique et cruel, c'était curieux, intriguant. Il lui rappelait ce mystérieux homme qu'elle avait rencontrer il y a quelque temps, dans une auberge semblable à celle-ci. Cet homme-là n'avait daigner donner son nom, en plus, le bougre avait filer au matin, laissant une lettre en guise de compagnie. Elle nourrissait d'ailleurs, toujours la même rancœur à son égard. Jamais elle ne s'était comporter de la sorte avec qui que ce soit et elle s'était jurer de ne jamais recommencer. Elle détestait l'idée de se faire avoir de la aussi facilement. Maugréant envers elle-même, elle finit par ce perdre dans ses souvenirs.

La cacophonie de la taverne l’empêchait de penser, et d'entendre correctement par ailleurs. Par chance elle avait une ouïe relativement fine et elle parvenait à lire quelque mot sur les lèvres de son interlocuteur. Techniques qu'elle avait appris à coordonnée pour mieux anticipé ses attaques lorsqu'il s'agissait de gardes ou de passant accompagnés. Cela lui permettait de comprendre leurs actions. C'était parfois aussi un peu par curiosité, comme quoi sa solitude pouvait amener à faire des choses que l'on peut qualifiée de « bizarre » sans avoir peur de se tromper. Parfois, elle aimait à se percher dans les arbres, caché parmi les branches à épié passants et gardes, cela l'aidait à se remonter le moral lorsqu'elle se laissait submergé par une de ces dépressions passagères qu'elle connaissait si bien.

Se reconcentrant sur la conversation, elle parvint à entendre quelques mots :

- C'est pas spécialement reluisant comme boulot… mais au moins c’est gratifiant… jusqu’à un certain point…

Korann paraissait songeur, elle ne savait pas vraiment quoi penser à sont propos, c'est un chasseur, soit, mais à son intonation on aurait dit que ce n'était pas le métier de ses rêves. Après tout qui pouvait bien rêver de prendre des vies en toute impunité ?

- Jusqu'à un certain point?

- Et vous, qu’est ce qui vous permet de gagner votre croûte ?


La question fatidique venait d'être posée, Älyz'Raë n'avait pas vraiment de métier et disons que s'il avait fallu le qualifié, elle n'aurait pas fait mieux que lui. Après tout, elle aussi chassait, mais à son humble avis il ne s'agissait ni du même gibier, ni du même plaisir à la tâche. Bien qu'elle eut été dégoutter d'elle-même à ses débuts, aujourd'hui c'était plus nuancé. Elle se dégouttait des techniques mais plus autant des mises à mort. N'ayant pu dévier la discussion, elle répondit tout de même :

- Ce qui me permet de gagner ma croûte... Pas grand chose de rare, disons des petits services rendus, par-ci par-là, si on peut qualifié ça de boulot. Disons que je me débrouille... »


" C'est dans l'obscure forêt de nos consciences que se cachent les cauchemars les plus sombres.
Laissant libre cours à nos peur,
C'est en ce lieu que nous combattons,
Face à nous-même,
La créature éveillée en chacun de nous.
"

Revenir en haut Aller en bas






Contenu sponsorisé
Message Sujet: Re: Dans un coin d'auberge... |


Revenir en haut Aller en bas

Dans un coin d'auberge...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brisingr, Chroniques de l'Alagaësia - Forum roleplay :: Alagaësia :: Par delà les Murs-
Ouvrir la Popote