AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherFAQ

Partagez|

Appel à l'aide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
avatar


Nombre de messages : 56
Âge : 20

Voir le profil de l'utilisateur


Manîthil
Message Sujet: Appel à l'aide | Lun 25 Juil 2016 - 21:21


L'elfe parcourait la Crête depuis des jours, chevauchant à grande vitesse sur sa jument.
Manîthil avait ordonné à son loup de se retirer dans la forêt de la Crête, peu avant qu'un combat ne dégénère. Et elle avait eu raison une bagarre avait commencé à peine son ami partit.
L'elfe avait été accusée d'un vol d'une relique elfique, l'amie du loup essaya de se défendre, mais les esprits s'échauffèrent et un combat  commença.
Les Premiers Homme étant trop nombreux, l'elfe fut blessée au bras et au dos, limitant sa souplesse, elle fut obligée de prendre la fuite sur sa jument pommelée.
Depuis plusieurs jours elle était donc à cheval, une garnison d'ennemis après elle, fatiguée par ses blessures elle tenait ses rênes avec le peu de force qui lui restait. De toute sa force mentale, elle maintenait son ami loup à distance, le protégeant des traqueurs, le suppliant de rejoindre Kedesor Faivre. Sa jument était elle aussi à bout de force, maintenant une allure rapide pendant 3 jours, son allure était grandement diminuée.
Manîthil ne sentait plus ses doigts, ni ses cuisses, elle avait tenté de refermer ses plaies grâce à la magie mais à cause de la chevauchée sans arrêt prolongé les cicatrices s'étaient rouvertes, laissant de nouveau le liquide bordeaux s'écouler des blessures.
A bout de force l'elfe se laissa tomber doucement aux côtés de sa jument, commandant mentalement à son cheval de partir loin. Elle prit son épée et son armure, et mit rapidement ses protections. Les sons des Premiers Hommes étaient encore loin, mais le sang qu'elle avait perdue l'affaiblissait au plus au point,de plus les plaies l'empêchait de courir rapidement. Dégainant son épée bâtarde elle attendait les guerriers d'un pied ferme, le regard confiant.
Elle ferma les yeux, étendit son esprit autour d'elle, et sentit que son loup voulait plus que tout la rejoindre, elle le supplia de rester à l'abri, de vivre...

Elle lui envoya mentalement une dernière phrase chargée d'émotions :

*Adieu mon ami ! Je crois qu'en cette vie, je ne te reverrai jamais. On ne meurt qu'une fois et c'est pour si longtemps ! *



La dernière phrase fut teintée presque d'un certain amusement, elle sourit puis l'esprit chagriné du loup vint une dernière fois s'immiscer dans ses pensées :

*Il n'est pas d'amour qui résiste à l'absence, mon amie... *



L'elfe coupa le lien mental qui les unissait et fit face à la menace qui arrivait devant elle, son épée levée devant elle. Les doigts se resserrèrent sur sa poignée de cuir, elle savoura chaque sensation comme si c'était la dernière. Elle respira longuement, ferma ses yeux, fit le bilan de sa vie.

Lorsqu'elle rouvrit ses paupières, une vingtaine de gardes arrivait à cheval, dégoulinants de sueur. Certains mirent pieds à terre, d'autres restèrent sur leurs destriers, Manîthil sentait ses forces partir dans ses jambes, elle pesta et regarda les ennemis se mouvoir autour d'elle.
Elle esquiva un coup d'épée et un coup de hache, mais prit un une flèche dans le dos. Tombant face contre terre, elle se releva lentement, sa cuirasse tâchée par la boue, puis un Premier Homme vint l'attraper par le cou pour la plaquer contre un arbre. Les lèvres du guerrier s'étirèrent en un sourire pervers, levant son épée sur la gorge de l'elfe, de sa voix rauque il proclama :

-Ainsi meurt l'elfe voleuse !




Manîthil tentait de se dégager de l'étreinte du soldat, par des coups de pieds et de poings, mais l'air se faisait plus rare et la poigne plus forte. Si bien que l'elfe sombra dans l'inconscience par manque d'air, ses bras retombant le long de son corps, mollement. Le Premier Homme la lâcha, et eut une idée malsaine qu'il partagea avec ses compagnons d'armes, ils eurent l'idée de la ramener au campement afin de l’exécuter en public. Mais alors qu'un des guerriers tendait la main vers elle pour l'attraper, Valto arriva en furie, mordant la main du guerrier qui hurla de douleur.
Il se plaça devant l'elfe, menaçant les guerriers de ses crocs aiguisés, son pelage était tout ébouriffé, gonflé par une colère sans nom. Mais sentant qu'il n'allait pas faire le poids face à autant de combattants et inquiet par l'état de son amie, il lança pour la première fois un appel mental surpuissant qui se dispersa dans la forêt, il espérait que n'importe qui viendrait à leur secours.


Nous écrivons en...:
 



Ceux qui nous craignent, nous offrent le plus grand des pouvoirs.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 593
Âge : 27

Voir le profil de l'utilisateur


Kaminari
Membre du Cam Serarna
Message Sujet: Re: Appel à l'aide | Jeu 28 Juil 2016 - 20:48


Kami ne savait plus trop quoi faire. Il passait beaucoup de temps à s’entrainer et à chercher à gagner en puissance toutefois la solitude commencé de plus en plus à l’étouffer. Bien que sauvage et corrompu à présent. La présence d’autres dragons lui manquait, heureusement il avait ses dragonneaux mais il n’avait plus aucune nouvelle de ses amis proches. En même temps il n’en restait pas beaucoup…. Pire encore il avait l’impression de ne pas avancer dans sa quête. Pourtant il cherchait du mieux possible la façon de contrôler la corruption voir même les créatures qui en sont issue. Bien que surnaturel, une armée de bestiole corrompu pourrait avoir ses avantages….

Mais pour l’heure le dragon sombre sillonner la crête depuis quelques temps. Alors qu’il était en chasse il avait ressenti un groupe d’humain ce déplacé dans les montagnes. Hors d’habitude personnes ne va si loin ou alors que pour une courte durée. Sauf que cela faisait déjà une paire de jour. Craignant pour les siens Kami avait donc jugé préférable de suivre l’avancer a distance. Il n’était pas difficile pour lui de restait éloigner puisqu’il utilisait on esprit et ce déplacer uniquement la nuit. Au cours de cette poursuite le dragon avait put s’assurer de deux choses. Les humains n’étaient pas de simple paysan. Le dragon était même prêt a parier sur des chasseurs de mage pour certains. Quand a la seconde chose…..

Ils traquaient quelqu’un ! Probablement une cible ou dans le genre car ils suivaient presque au centimètre prêt la même route. Sauf que cette route conduisait droit vers le lieu ou Kaminari vivait. Il fallait une bonne demi journée encore ainsi qu’escalader pour atteindre l’emplacement mais ils étaient sur la bonne voie. Le dragon devait donc agir et vite, mais avant de sauter dans le tas il lui fallut s’assurer que personne n’en ressorte y compris l’individu a cheval en tête….

L’occasion ce présenta peu après. La personne qui avait de l’avance avait fini par ralentir de manière significative pour finalement ce faire rattraper, sauf qu’entre temps Kami avait remarque qu’il s’agissait d’un elfe. Voilà qui était régler…. Kami c’était approchait du groupe en volant rapidement sondant une dernière fois la scène avant de plonger dans un rugissement de colère. Vue du ciel et de son esprit il avait ressenti la faiblesse du premier esprit et le regroupement des autres. Il ne c’était donc pas tromper. Les humains étaient bien à la poursuite de quelqu’un. Toutefois dans le tas il y avait un esprit étranger. Conscient et intelligent aussi mais pas bipède. Plutôt animal…. Ce dernier émit d’ailleurs un appel général. Kami en était étonné. Mais quand le dragon avait clairement put voir de ses propres yeux le blason des premiers hommes. Son esprit fut comme déconnecter et son cerveau avait donné un seul ordre : les détruire !

Dès l’atterrissage le sang avait coulé. Le dragon c’état posé sur deux d’entre eux. Ils n’étaient pas hyper nombreux contrairement au groupe qu’il avait affronté il y a quelques mois et la réaction surprise et effrayer des autres montrèrent bien au dragon que ces enfoirés n’étaient pas là pour lui. Peut importe ! Sans prendre le temps de les salués. Kami avait utilisé ses pattes avants pour frapper ceux a porté et pour les autres il avait déchainé son souffle électrique. L’endroit n’était pas très ouvert pour un dragon aussi gros que lui, notamment avec tous les arbres mais avec un peu de chance aucun n’aurait le temps de se cacher.

Sur le coup Kami avait complètement oublié le loup et la personne qu’il protégeait. Autant dire qu’il valait mieux ne pas être au milieu surtout que la flèche qui ce planta dans l’une des cotes du dragon n’avait pas réellement aidé a le calme. Bien au contraire….




*Je me présente à vous. Accusé d’avoir voulu assurer l’ascendance des dragons. D’avoir tenté de nous épargner ce destin qui nous oblige à nous éteindre. A céder. L’humanité représente une menace pour notre monde. Refuser son éradication est une grave erreur. Nous éclairons les ténèbres, mais les hommes prennent notre triomphe à leur compte. Les dragons détiennent le manteau de responsabilité. Il leur appartient à eux seuls.
Jugez mes actes à votre guise, mais ne doutez pas de la réalité. L’espèce humaine est à l’œuvre et nous ne pourrons bientôt plus l’arrêter….*

Cela me coûtera peut être la vie... Mais je changerai ce monde pour les dragons !
[Lien vers l'apparence : http://www.furaffinity.net/full/20880680/ . Merci a Ellenwen pour la seconde image de la signature ! ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 56
Âge : 20

Voir le profil de l'utilisateur


Manîthil
Message Sujet: Re: Appel à l'aide | Ven 29 Juil 2016 - 0:48


Le loup protégeait de son corps son ami toujours inconsciente, il désésperait de l'aide qui ne venait pas. Alors que les Premiers Hommes s'approchaient progressivement, une rafale de vent fit virevolter le feuillage des arbres. Valto eut à peine le temps de relever le museau qu'un énorme dragon noir atterrit sur deux guerriers, les écrasant comme de vulgaires mouches. Le loup sombre eut le réflexe de tirer son amie un peu plus loin l'éloignant de tout danger, les Premiers Hommes avaient désormais une nouvelle cible et cela arrangeait bien le deux amis. Valto n'avait aucune crainte, la plupart des guerriers cherchaient à sauver leurs peaux, mais certains tentaient d'abattre l'énorme créature ailée, au prix de leur vie. Le loup savait qu'il ne serait qu'une cible de plus si il approchait le combat, il restait donc au chevet de Manîthil.
Les yeux marrons de l'animal se régalait de voir les cadavres voler, leur chair se déchiqueter et les os disloqués.
Lorsque le combat prit fin, Valto resta en arrière, il aboya gentiment auprès du dragon sombre pour attirer son attention. Le loup noir huma l'air et sentit que la jument n'était pas partit bien loin, l'elfe allait avoir besoin du quadripèdes pour avancer, les blessures ouvertes de Manîthil inquiétait le loup, car elles étaient profondes et le sang s'écoulait massivement sans compter les infections.

Valto observa longuement l'énorme dragon noir, désormais les griffes couvertes du sang de ses victimes, il était terrifiant. Le loup pria pour que le dragon sauvage ait répondu à son appel, et qu'il les laisse en vie, Valto n'avait jamais vu de créature ailée de toute sa vie. Courageusement il se plaça devant Manîthil et exprima ses remerciements par la pensée :

-Je te remercie Noble Dragon d'être venu nous aider !

Les pattes du loup tremblait légèremment devant la masse énorme qui se tenait devant lui. L'animal savait que le dragon pouvait les tuer d'un coup de pattes ou de queue.
Valto attendait une quelconque réponse, priant pour que le dragon noir soit clément envers eux.


Nous écrivons en...:
 



Ceux qui nous craignent, nous offrent le plus grand des pouvoirs.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 593
Âge : 27

Voir le profil de l'utilisateur


Kaminari
Membre du Cam Serarna
Message Sujet: Re: Appel à l'aide | Lun 1 Aoû 2016 - 23:44


Le massacre ne fut pas très long au final. Kami s’en était sortie sans trop de dégât. Des coups de lames par ci par la qui l’avait blessé pour qu’il saigne mais pas suffisamment pour être dangereux et avoir raison de lui. C’était bel et bien un groupe de premiers hommes mais nullement préparer a l’affrontement avec un dragon. Leurs armes n’avaient pas était conçu pour trancher les écailles et aucun n’avait de rune pouvant les protéger suffisament.

Bref de toute façon Kamis ‘en moque. Ce n’été qu’une bien petite perte pour la race humaine. Avant de nuire réellement a cette espèce il y avait encore du chemin a faire. Mais en attendant il devait déjà régler le cas des derniers vivants dans cet endroit. Un canidé et une femme humanoïde. Un loup et une femelle elfe. Quoi que la femme semblait plus proche de la mort que de la vie vue son odeur.

Kami leur fit face avec son air toujours haineux. Sa haine ne c’était pas exprimé au point de faire surgir tous les aspects sombres du dragon noir mais il était clair que sa colère n’était pas retombé si vite.


-Que faite vous ici ?

Il continuait de s’approcher tout en les fixant. Même s’il n’avait rien laissé paraitre, entendre la voie d’un loup était plutôt inhabituel. Au mieux il aurait put communique avec lui a l’aide de son, image et sensation mais pas avec des mots. Voilà qui était nouveau mais Kami n’avait pas réellement l’esprit a la découverte. Cependant son esprit cherchait une solution à la suite. Il avait rapidement vue que l’état de l’elfe n’avait rien de rassurant.

-Elle est gravement blessée et si elle reste ici elle ne s’en sortira pas vivante.

Kami reprenait son calme doucement mais il devait trouver une idée. Il était incapable d’utilise la magie librement en dehors de son souffle. De plus tenté quelque chose sur la femme elfe était trop dangereux vue qu’ilé tait devenue un dragon corrompu.

-Avez-vous quelque chose pour qu’elle est des soins ? Potion ou dans le genre ?!

Si la réponse était négative il n’avait pas le choix. Il avait devoir l’amener d’urgence au prêt de quelqu’un qui pouvait la soigner ou s’occuper d’elle personnellement. Ce n'était pas son genre d'aider une bipède mais pour une elfe c'était différent. Il préférait de loin les oreilles pointues au humains. Même si parfois il commençait a ce méfier aussi de l'ancien peuple de la foret.



*Je me présente à vous. Accusé d’avoir voulu assurer l’ascendance des dragons. D’avoir tenté de nous épargner ce destin qui nous oblige à nous éteindre. A céder. L’humanité représente une menace pour notre monde. Refuser son éradication est une grave erreur. Nous éclairons les ténèbres, mais les hommes prennent notre triomphe à leur compte. Les dragons détiennent le manteau de responsabilité. Il leur appartient à eux seuls.
Jugez mes actes à votre guise, mais ne doutez pas de la réalité. L’espèce humaine est à l’œuvre et nous ne pourrons bientôt plus l’arrêter….*

Cela me coûtera peut être la vie... Mais je changerai ce monde pour les dragons !
[Lien vers l'apparence : http://www.furaffinity.net/full/20880680/ . Merci a Ellenwen pour la seconde image de la signature ! ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 56
Âge : 20

Voir le profil de l'utilisateur


Manîthil
Message Sujet: Re: Appel à l'aide | Mar 2 Aoû 2016 - 16:51


Valto sentait que l'énergie de son amie disparaissait de plus en plus vite, inquiet il déversa encore de son énergie dans le corps meurtri de l'elfe. La voix teintée de colère du dragon retentit dans l'esprit du canidé :

-Que faite vous ici ? 

Le loup fut pris d'une légère panique en entendant la voix grave et caverneuse du volant noir, il répondit d'un ton assuré :

*Nous étions en train de fuir un groupe de Premier Hommes comme vous l'avez constaté *


Le loup n'osait pas parler de la relique que Manîthil de peur que le dragon se détourne d'eux, il garda donc le silence sur la raison précise en espérant que cela contiendrait la curiosité du Volant.
L'immense créature ailée s'avança vers eux, le regard fixé sur l'énorme animal sombre, la voix caverneuse retentit de nouveau :

-Elle est gravement blessée et si elle reste ici elle ne s’en sortira pas vivante. 

Le loup en était conscient, il déversait peu à peu son énergie, pour essayer de garder un état stable, son amie n'avait plus la force même mentale de communiquer avec sa moitié. Valto ne savait plus quoi faire, il ne pouvait ni la traîner ni la porter, ni la faire tenir sur son cheval, de plus le loup ne maitrisait pas la magie, il se sentait si inutile.
Et pour la première fois de sa vie, il eut vraiment peur. La peur qui saisit les trippes, qui nous glaçe le sang jusqu 'aux os. Il était terrifié à l'idée que Manîthil sombre dans les noirceurs de la mort, il tenterait tout pour la garder en vie.

Valto sentit que le dragon se calmait peu à peu, son allure parut plus détendu, sa voix était également plus calme lorsque le Volant lui adressa une question :

-Avez-vous quelque chose pour qu’elle ait des soins ? Potion ou dans le genre ?! 

Le loup n'avait rien de cela sur lui, et il n'avait pas le souvenir que Manîthil en ait également, car l'elfe n'avait jamais eu de blessures aussi importantes et elle avait pour habitude d'utiliser la magie, tirant l'énergie de son pendentif. Valto était perdu, sentant son amie glisser lentement vers un sommeil sans fin. D'une voix plein de désespoir il répondit:

*Non, malheureusement elle ne se soigne que par magie ...*

***


L'esprit de Manîthil était perdue, voguant dans un vide abyssal. Elle sentait une chaude énergie venir dans son dos, ds picotements se firent ressentir. Plus les minutes passaient, plus l'elfe se sentait perdue dans ses propres pensées, les souvenirs se métamorphosèrent en cauchemars, les son paraissaient plus lointains. Plusieurs visages vinrent se mêler devant elle, des rires d'enfants résonnèrent peu à peu en râles.
Manîthil essayait tant bien que mal de garder un minimum de bon sens, elle se sentait vidée, à bout de force. Elle n'avait pas peur, du moins pas encore, un souvenir passa devant elle. L'elfe s'y arrêta, c'était quelques années auparavant peu après la mort de son amant, elle se vit posant une forme étrange devant une porte. Manîthil se souvenait parfaitement de cette nuit là, elle essaya de crier, de défaire le passé, de changer ses actes...

Elle regarda sans pouvoir rien faire, son double du passé commettre l'erreur d'abandonner cette forme devant la porte sombre. Des larmes de culpabilité coulèrent sur sa joue pâle, sentant son énergie se vider, elle resta calme devant le souvenir, attendant.

*C'est donc ça ? Mourir ? *


Nous écrivons en...:
 



Ceux qui nous craignent, nous offrent le plus grand des pouvoirs.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 593
Âge : 27

Voir le profil de l'utilisateur


Kaminari
Membre du Cam Serarna
Message Sujet: Re: Appel à l'aide | Mer 3 Aoû 2016 - 22:34


Ils fuyaient un groupe de premier homme ? La raison pouvait être diverse et varier de toute façon elle n’avait pas d’importance pour l’instant. Si l’elfe mourrait la question allait être régler avant même d’avoir été posé. Kami devait donc trouver une solution rapidement mais il pouvait voir que le loup était réellement inquiet pour la femme. Le dragon savait les elfes proches de la nature mais un loup si accroché a une elfe ce n’était pas courant. Mais l’heure n’était pas à la scène touchante. C’était tout le contraire.

Comme il s’y attendait. La réponse sur les potions ou autres étaient négatives. Kaminari avait beaucoup de facilité à ouvrir de grand plait qu’a les refermer. Sans parler qu’il n’avait aucune possibilité de soigner quelqu’un comme ça. Il n’avait donc pas tellement le choix. Il fallait refermer les plaies et la déplacer pour nettoyer tout ça.

Il fixait donc le loup presque de manière autoritaire. C’était bien l’une des rares fois ou il allait tenter ce qu’il pouvait pour une inconnue. Le fait qu’elle soit une elfe y jouait pour beaucoup mais peut être que la dévotion du loup pour elle montrait au dragon que cette femme devait être quelqu’un de très respectable.


-Cherche sur ce qu’il reste des corps si tu ne trouve pas quelque chose pour elle. Il faut la transporte au bord de l’eau situé a quelques pats d’ici…

Lui qui manquait un peu de place il allait devoir se mouvoir en transportant cette elfe. Heureusement que ce n’était pas un Kull ou quelque chose comme ça ! Toutefois il avait la faculté de pouvoir ce déplacé sur deux pattes. Aussi il c’était approcher du corps de la femme en l’inspectant rapidement. Certaine blessures étaient profondes mais pas mortelles. Son cœur battait encore ce qui produisait la perte de sang. Heureusement qu’il avait appris à être délicat avec un enfant humain sinon il aurait brisé ce qu’il restait d’elle. A l’aide de ses deux pattes donc il avait agrippé la bipède pour la soulever et ensuite ce déplacer vers le nord. La scène devait être étrange a voir. Kami qui renverse quelques arbres tout en essayant de ne pas faire tomber sa prise. Ce n’était pas le moment pour lui de glisser surtout que ses propres blessures n’aidaient.

Il n’avait pas regardé le loup mais il pensait bien que celui-ci aller suivre et qu’il allait arriver avec quelque chose pouvant aider. Même de l’alcool en bouteille pourrait être utile. Une fois au bord de l’eau, kami déposait la femme doucement. Ce servir de l’eau de source était à double tranchant. Il allait pouvoir la nettoyer mais l’eau froide pouvait tout aussi bien entrainer une réaction sur le corps brulant de la femme. De toute façon c’était soit elle mourrait vider de son sang. Soit elle faisait une hypothermie ou une saloperie dans le genre. En résumé c’était la merde pour elle.


-Qu’est ce qu’il ne faut pas faire pour ses dames….

Kami parlait pour lui seule. Il n’était pas fou mais il n’aurait jamais cru devoir faire prendre un bain à une femme elfe. Par contre le dragon ne c’était pas gêner pour arracher les morceaux de tissue qui gêner. Au diable les habits. Ils étaient déjà défoncer et il n’avait plus aucune utilité a part peut être servir pour absorber le sang ou la laver doucement. S’il pouvait faire un Garreau cela aurait grandement aidé mais impossible vue ses griffes. Dire qu’avec ses petits Kami avait juste à les jeter à l’eau pour qu’ils se lavent….



*Je me présente à vous. Accusé d’avoir voulu assurer l’ascendance des dragons. D’avoir tenté de nous épargner ce destin qui nous oblige à nous éteindre. A céder. L’humanité représente une menace pour notre monde. Refuser son éradication est une grave erreur. Nous éclairons les ténèbres, mais les hommes prennent notre triomphe à leur compte. Les dragons détiennent le manteau de responsabilité. Il leur appartient à eux seuls.
Jugez mes actes à votre guise, mais ne doutez pas de la réalité. L’espèce humaine est à l’œuvre et nous ne pourrons bientôt plus l’arrêter….*

Cela me coûtera peut être la vie... Mais je changerai ce monde pour les dragons !
[Lien vers l'apparence : http://www.furaffinity.net/full/20880680/ . Merci a Ellenwen pour la seconde image de la signature ! ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 56
Âge : 20

Voir le profil de l'utilisateur


Manîthil
Message Sujet: Re: Appel à l'aide | Jeu 4 Aoû 2016 - 0:32


-Cherche sur ce qu’il reste des corps si tu ne trouve pas quelque chose pour elle. Il faut la transporte au bord de l’eau situé a quelques pats d’ici… 


Le loup courut aussitôt sur les cadavres fraîchement massacrés des guerriers, cherchant, reniflant. A un il sortit des bandes de tissus, et par chance sur un autre une petite bouteille d'un alcool fort. L'animal fut étonné que le flacon n'ait pas explosé par la violence de l'attaque du dragon, mais son étonnement fut vite chassé de ses pensées par la quantité de sang que perdait son amie. Le dragon l'emmenait doucement vers un point d'eau, Valto le laissait faire, lui de toute manière était impuissant.

***

L'elfe dérivait, essayant de fuir les souvenirs de cauchemars et de guerre qui se déroulaient devant eux. Le souvenir de l'abandon avait muté, Manîthil cherchait à fuir, elle criait de toute la force de ses poumons :

*Je ne veux pas mourir ! Pitié... Je ne peux pas mourir... *

La rassurante pensée de son loup n'était pas là, elle se sentait si seule, et elle avait si froid. L'elfe tentait de noyer ses craintes par des souvenirs heureux, mais elle en possédait si peu...

***

Valto revint en courant de toutes ses forces, le tissu et la bouteille dans la gueule, il vit le dragon tremper son amie dans l'eau glaçée, il ressentit jusque dans ses os le liquide glacial s'insinuer dans ses plaies sanguinolentes.
Il eut un tremblement incontrôlé, puis il posa aux pattes de l'énorme dragon noir sa trouvaille, en espérant que cela conviendrait.
Tandis qu'il regardait l'énorme Volant sombre soigner son amie, il eut un sursaut et Manîthil sursauta elle aussi, au contact de l'eau sur tout son corps. Reprenant à demi conscience, elle tendit ses mains devant elle, comme pour se protéger de l'énorme créature et prononça une phrase sans aucun sens :

-Pardon... Elros …

Les paroles de l'elfe étaient manipulées par la fièvre, Valto sursauta au prénom prononcé, et tenta immédiatement de renouer un contact mental. L'elfe avait les yeux à demi-ouvert, regardant l'énorme masse sombre d'un air vague, Manîthil était dans un rêve éveillé, mêlant les chimères avec le réel, elle luttait pour rester dans cet état.

*Courage mon amie, je suis là ! *


Nous écrivons en...:
 



Ceux qui nous craignent, nous offrent le plus grand des pouvoirs.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 593
Âge : 27

Voir le profil de l'utilisateur


Kaminari
Membre du Cam Serarna
Message Sujet: Re: Appel à l'aide | Jeu 4 Aoû 2016 - 22:22


Kami avait arraché les vêtements sans aucune hésitation. Il n’avait pas non plus mis a nue la femme totalement mais ci cela était nécessaire il n’allait pas non plus hésiter. Toutefois les choses étaient loin d’être facile. L’eau fraiche semblait avoir une réaction sur l’elfe mais bonne ou mauvaise ? Difficile a dire alors qu’il essayait d’utilise au mieux son souffle électrique a très faible puissance. Le but était de sécher les plaies même si pour cela le feu aurait été plus efficace. Mais ce n’était pas le moment de regretter son ancien corps.

Le loup avait fait son retour. Il semblait avoir quelque chose. Un vrai miracle vue comment le dragon c’était occupé des bipèdes. Mal heureusement l’intervention du loup n’allait pas aider tant que ça. Les bandages étaient une bonne chose mais Kami n’allait pas pouvoir les attaché sur la femme. Rien qu’une griffe était plus gros que le morceau de tissue. C’était déjà un exploit qu’il ne blesse pas d’avantage la femme. Kami allait lui parler quand il avait senti un mouvement entre ses griffes. Elle avait bougé ! Pardon Elros ? Bon Elros devait être le prénom du loup mais pardon de quoi ?

Kami l’ignorait et il n’avait pas à le savoir de toute façon. Toutefois le fait qu’elle est parlée était bon signe. Elle était encore suffisamment vivante pour réagir un minimum. Mais cela devait s’arrêter là pour l’instant. Kami fixait donc le loup.


-Je ne peux pas faire plus. Je n’arriverai jamais à mettre ces fichus bout de tissue. Toutefois tu vas pouvoir lui verse cette alcool. J’espère juste que ce n’est pas un de leur fichu vin ou bière aromatisé sinon ça ne servira strictement à rien.

Kami ne voyait pas de solution. Soit il l’amenait à quelqu’un qui pouvait la soigner au risque qu’elle meurt en route ou alors il essayait de la maintenir en vie en lui insufflant de l’énergie mais la encore c’était difficile.

-Si elle était suffisamment consciente pour utiliser la magie le problème sera régler. A moins que….

Kami avait nettoyé du mieux possible les blessures. Dans l’eau elles semblaient s’arrêter de saigner mais il en fallait bien plus pour la sauver. Evidemment Kami avait sécher le cours d’herboriste. Impossible donc pour lui de savoir si une plante dans ses lieux pouvait l’aider. Toutefois il avait pensé à quelque chose. Son cœur bâter mais une vague d’énergie pour l’aider ou du moins lui redonner peut être suffisamment de force pour qu’elle puisse se réveiller pleinement. Kami dégageait l’accès a son cœur et avec une patte, il frôlait la peau de l’elfe. La il essayait de lui envoyait de l’énergie comme il avait vue faire entre dragon et dragonnier ou entre créature magie. Au mieux cela pouvait la sauver. Au pire ça n’aller rien aggraver. Il n’avait donc rien a perdre….

Par contre elle avait intérêt a dire merci cette mangeuse de plante sinon il allait ce faire un malin plaisir a lui montré ce qu’était un dragon !



*Je me présente à vous. Accusé d’avoir voulu assurer l’ascendance des dragons. D’avoir tenté de nous épargner ce destin qui nous oblige à nous éteindre. A céder. L’humanité représente une menace pour notre monde. Refuser son éradication est une grave erreur. Nous éclairons les ténèbres, mais les hommes prennent notre triomphe à leur compte. Les dragons détiennent le manteau de responsabilité. Il leur appartient à eux seuls.
Jugez mes actes à votre guise, mais ne doutez pas de la réalité. L’espèce humaine est à l’œuvre et nous ne pourrons bientôt plus l’arrêter….*

Cela me coûtera peut être la vie... Mais je changerai ce monde pour les dragons !
[Lien vers l'apparence : http://www.furaffinity.net/full/20880680/ . Merci a Ellenwen pour la seconde image de la signature ! ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 56
Âge : 20

Voir le profil de l'utilisateur


Manîthil
Message Sujet: Re: Appel à l'aide | Ven 5 Aoû 2016 - 16:26


-Je ne peux pas faire plus. Je n’arriverai jamais à mettre ces fichus bout de tissue. Toutefois tu vas pouvoir lui verse cette alcool. J’espère juste que ce n’est pas un de leur fichu vin ou bière aromatisé sinon ça ne servira strictement à rien. 


Valto se doutait que le dragon n'avait pas la patte assez fine pour faire le bandage, mais il espérait beaucoup de son amie, qui était plus ou moins consciente, le loup essayait de déverser sa propre énergie dans le corps de Manîthil, mais il lui en restait trop peu pour que ça ait un effet efficace.

Les plaies de l'elfe semblaient cesser de saigner dans l'eau, mais l'animal ignorait si l'hémorragie allait de nouveau continuer une fois dehors. Il enleva le bouchon grâce à ses crocs et déversea l'alcool sur les plaies ouvertes, il ressentit la douleur de son amie grâce à l'âme qu'il possédait en lui,
l'animal et l'elfe grimacèrent ensemble.

-Si elle était suffisamment consciente pour utiliser la magie le problème sera régler. A moins que….

Valto se demanda ce que le dragon avait derrière la tête, méfiant il observa le dragon mettre son énorme patte sur la poitrine de la femme. L'animal se demanda ce que la créature aîlée pouvait bien faire de plus, puis il comprit, il essayait comme lui de transmettre de l'énergie physique à son amie elfe.
Malgré la bonne volonté du dragon noir, l'énergie ne se déposait pas dans le corps de la jeune femme, elle ne faisait que rester en surface, l'elfe n'essayait ou ne pouvait pas se saisir de cette vitalité.

*Amie des loups, tu dois te saisir de cette énergie ! Fais-le maintenant ! *

***

L'elfe regadait vaguement ce qu'il se passait autour d'elle, elle aperçut son fidèle ami à sa gauche, verser un liquide qui rongeait sa peau. Elle grimaça de douleur, sans pour autant lâcher un son, ses pensées étaient emrbumées par la fièvre grandissante. Elle y voyait les étranges formes du passé se mouvoir devant son regard vague.

Manîthil sentit une étrange énergie parcourir la surface de son corps, elle essayait de s'y accrocher, de toute la force restante qui lui restait, l'elfe tentait de faire venir en elle cette vitalité salvatrice, sans pour antant y parvenir.
La voix de son ami résonna, comme une aura les souvenirs de sa rencontre avec son loup prirent toute la place dans son champ de vision.
Elle marmonna, presque d'une voix éteinte, à l'encontre du loup:

-Je ne peux pas , Valto...Je ne peux...
[b]

Valto hocha son museau, il tentait de maintenir l'elfe consciente mais c'était une tâche compliquée, voir impossible. Il la motiva en faisait ressortir une ombre du passé :

*Fais-le, Amie des loups, pour Elros ! Bats-toi pour lui ! *
Manîthil tentait de regrouper tout les souvenirs le concernant et avec toute sa volonté parvint à aspirer l'énergie du Dragon. Comme une eau fraîche elle vint traverser son corps meurtri par la fièvre et la perte de sang, son esprit malgré la chaleur parvint à endiguer le flot de sang, sans pour autant réussir à refermer ses plaies. Lorsque le sang s'était arrêté de couler, elle concentra son attention sur la température élevée qu'elle calma grandement. Le flot d'énergie s'arrêta, et l'elfe réussissant à reprendre totalement conscience grâce à l'appui de son ami canin et de la vitalité donné par le dragon, remarqua pleinement devant elle l'énorme créature qui la tenait dans l'eau glacée.

Le loup lui fit un rapide résumé de ce qu'elle avait loupé, et Manîthil dirigea son regard turquoise vers l'énorme créature ailée, et d'une voix éteinte lui adressa quelques paroles :

[b]
-Je te remercie Volant Majestueux, pour ton aide bienveillante !

Manîthil tenta de se lever, mais elle était encore trop faible pour pouvoir se tenir seule debout, elle resta donc dans les pattes énormes de la créature ailée.

-Valto et moi te remercions du fond du cœur !

Elle tenta de faire une petite révérence, mais sa blessure l'empêcha de correctement se plier. Puis elle eut un geste brusque, de sa main droite à sa sacoche pour vérifier que l'objet volé était toujours en sa possession. Elle souffla de soulagement, et releva la tête en direction de l'énorme Volant Noir :

-Pour quelles raisons est-tu venu à notre secours ? Cela fait bien longtemps que je n'avais vu un dragon sauvage en aussi bon état.


Sa dernière rencontre avec un dragon datait de 20 ans et la créature ailée était mourante, c'était une des grandes tristesses de l'elfe, de voir ainsi une espèce si majestueuse s'éteindre lentement.


Nous écrivons en...:
 



Ceux qui nous craignent, nous offrent le plus grand des pouvoirs.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 593
Âge : 27

Voir le profil de l'utilisateur


Kaminari
Membre du Cam Serarna
Message Sujet: Re: Appel à l'aide | Dim 7 Aoû 2016 - 23:35


Kami essayait tant bien que mal de faire ce qu’on lui avait appris. Il n’était pas capable de soigner a proprement parler mais un dragon pouvait facilement insuffler l’énergie a quelqu’un. Du moins si la personne était réceptive car il arrivait parfois que cela n’est aucun effet. Au début Kami commençait à douter. Il ignorait si c’était lui qui faisait cela n’importe comment ou elle qui ne pouvait tout simplement rien recevoir. Il avait déjà eu l’occasion de pratique ce genre de chose sans non plus y avoir recourt couramment. Toutefois quelque chose lui effleura l’esprit. Et si la corruption l’avait privé de cela également ?

Kami en grognait de colère avant de ce dire que la corruption n’avait affecté que son physique. Pas l’esprit même. Quoi que…. Son essence même de dragon, le souffle ardent, n’était plus chez lui. Alors cette saloperie pouvait très bien avoir touché autre chose !

Puis finalement l’attente et l’effort avaient payé. Il cru voir la femme elfe réagir. Ce n’était pas comme si elle avait bondit pour ce relever mais son visage avait bougé ainsi que ses doigts. Puis le dragon sombre pouvait la voir enfin respiré à nouveau. Elle avait repris conscience et avant qu’elle n’en est trop. Kami avait cessé le transfert. Non pas qu’elle en avait suffisamment mais s’il y allait trop fort d’un coup il risquait de lui nuire plus que de l’aider. A présent elle devait rester tranquille car les plait n’étaient toujours pas soigner.

Sauf qu’avant qu’il ne puisse réagir d’avantage ou faire quelque chose. Il eu droit a un flot de remerciement et de question. Si elle n’était pas une femme elfe presque dénude il l’aurait assommé de suite ! Depuis quand les elfes sont aussi bavard ? Bon en même temps ils sont du genre cérémonieux. Quelque chose que Kami leur reprocher d’ailleurs mais dans le bon sens !


-Stop. Du calme. Tu n’es pas sortie d’affaire. Tes blessures sont encore la et je ne peux rien pour elle. Tu as perdu beaucoup de sang et c’est un miracle que tu bouge encore. Alors cesse de te mouvoir comme ça. D’accord l’eau est glacer et mes griffes ne sont pas confortable mais tu es mieux la que sous un tas de terre.

Voila qu’il faisait la morale a une femme elfe. Décidément tout peut arriver dans ce monde. Enfin, Kami ce calma également étant encore a cran avec l’histoire des premiers hommes et de la meurtrie. Toutefois il avait noté certains détails. Notamment ses gestes et ses dires. Il fixait ensuite le loup avant de regarder a nouveau la femme. Un humain mal attentionné aurait réellement put en profiter mais ce n’était nullement l’intention du dragon.

-J’ignore si c’était un compliment mais je suis bien en forme oui. A présent tu as intérêt a resté tranquille. Le reste viendra après.

Tant que la blessure n’était pas guéri inutile de gaspiller de l’énergie. Bien sur le mâle sombre avait des réponses et des questions a donnaient mais il y avait plus urgent. De toute manière Kami n’allait nulle part avec une blessées dans ses pattes avant.



*Je me présente à vous. Accusé d’avoir voulu assurer l’ascendance des dragons. D’avoir tenté de nous épargner ce destin qui nous oblige à nous éteindre. A céder. L’humanité représente une menace pour notre monde. Refuser son éradication est une grave erreur. Nous éclairons les ténèbres, mais les hommes prennent notre triomphe à leur compte. Les dragons détiennent le manteau de responsabilité. Il leur appartient à eux seuls.
Jugez mes actes à votre guise, mais ne doutez pas de la réalité. L’espèce humaine est à l’œuvre et nous ne pourrons bientôt plus l’arrêter….*

Cela me coûtera peut être la vie... Mais je changerai ce monde pour les dragons !
[Lien vers l'apparence : http://www.furaffinity.net/full/20880680/ . Merci a Ellenwen pour la seconde image de la signature ! ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 56
Âge : 20

Voir le profil de l'utilisateur


Manîthil
Message Sujet: Re: Appel à l'aide | Lun 15 Aoû 2016 - 0:11


L'elfe était surprise de la réaction plutôt brutale du grand volant, elle n'avait pas réalisé qu'elle n'avait pas trop pris le temps vant de déballer des excuses et des remerciements.

Elle souffla sur ses mains trempées et glacées dans l'espoir de les réchauffer. L'elfe ignorait si c'était la fraicheur de l'eau ou la perte de sang qui donnait à sa peau sa teinte pâle. Elle sentit soudain l'énergie s'évaporer, sa tête tournait dans tout les sens, essayant de remettre ses pensées en ordre, Manîthil demanda si le dragon noir pouvait la déposer par terre, hors de l'eau gelée.

Valto se coucha près de l'elfe, comme un chat il se pelotonna près de sa moitié en essayant de la réchauffer grâce à son épaisse fourrure noire. L'elfe sentit la caresse rassurante du pelage de son ami sur son visage, elle ferma ses yeux et adressa à Valto des paroles mentales pleines de tendresse :

*Merci mon ami... D'être...*

L'elfe n'arrivait pas à exprimer avec des mots son remerciement et son amour envers son ami, si bien qu'elle le fit comprendre vec des émotions brutes.
Le loup resserra encore plus son lien mentale avec l'elfe, si bien que les deux esprits étaient indissociables, ils restèrent pendant un moment de cette façon, se réjouissant de leurs retrouvailles, oubliant leur sauveur pour un petit moment.
Manîthil rouvrit ses yeux et dirigea son regard turquoise vers le Volant, qui semblait inquiet pour ses blessures, l'elfe en avait vu d'autres, elle avait frôlée la mort plus d'une fois. Cependant elle reconnaissait que cette fois le dragon était arrivé à point nommé.

Élevant sa voix douce vers le volant, elle le remercia une fois de plus :

-Je sais que je suis en piteux état, mais cela ne m'empêche pas de te remercier ! Tu n'étais pas obligé de t'arrêter et pourtant tu l'a fais... Pourquoi ?

Le loup se posait aussi la même question, car il savait que la plupart des dragons sauvages étaient loin d'être altruistes.


Nous écrivons en...:
 



Ceux qui nous craignent, nous offrent le plus grand des pouvoirs.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 593
Âge : 27

Voir le profil de l'utilisateur


Kaminari
Membre du Cam Serarna
Message Sujet: Re: Appel à l'aide | Mer 24 Aoû 2016 - 15:09


L’elfe semblait avoir compris et avait fini par se calme. Non pas que le dragon avait besoin d’un silence de plomb pour ce concentre mais s’il voulait que son intervention puisse servir il fallait qu’elle garde cette énergie. Manquerait plus qu’elle meurt de fatigue a cause de la parole et ne pouvant pas prendre le risque de lui envoyait d’avantage d’énergie, le dragon avait cessé le transfert. Maintenant seul le temps pourrait la faire guérir. Avec quelques potions ou de la magie cela accélérer grandement la guérison mais pour l’heure ils n’avaient pas cela a disposition.

Le dragon sauvage était donc resté immobile soutenant toujours la jeune femme. Mais celle-ci lui avait demandé de la mettre sur la terre ferme. Elle devait avoir froid ce qui était normal. Cependant la terre brute n’était pas réellement mieux. Il avait donc transmit l’information au loup avant d’accepter la requête de l’elfe en là déposant délicatement au sol un peu plus loin sur la berge. A partir de là le mâle écailleux avait droit a une vision plutôt touchante et rassurante. Il ne connaissait pas l’histoire de ces deux la mais une chose était sur. Ils étaient plus que proche ! Le loup c’était coller a elle pour la tenir au chaud. Kami regardait autour de lui. Des branches et arbre morts ce n’étaient pas ce qu’il manquait…. Pendant quelques minutes il eu donc un peu de grabuge entre le fracas du bois et les mouvements du dragon. Sans compte l’énervement du dragon qui n’arrivait plus a allumé un simple tas de bois pour un feu.

Des petites étincelles d’électricités sortaient de sa gueule mais n’arrivaient pas à mettre le feu. Soit il les brulés nettes, soit rien du tout. Kami c’était entrainer à utiliser son nouveau souffle au maximum de puissance afin de faire le maximum de dégât. Toutefois il n’avait pas tenté l’effet contraire. Cela faisait un entrainement certes, mais la il avait autre chose en tête. Finalement après un petit effort il avait réussie à faire un feu de camp. C’était risque en pleine foret ainsi mais Kami pouvait facilement faire attention aux environs. Voilà pourquoi il était prêt à courir le risque.

Le temps passait alors que l’elfe avait fini par trouver le repos. C’était l’un des meilleurs moyens pour récupérer ! Mais à peine réveiller elle reposait ses questions. Décidément ces bipèdes…. Mais cette fois le dragon allait répondre. Non sans soupirer.


-J’était obligé de m’arrêter. A cause de toi en partie d’ailleurs car tu conduisais ces hommes vers un endroit qui leur est interdit. Pire encore ils devaient mourir qu’importe la situation. Quand a toi…. Pourquoi ? La raison est simple. Tu es une elfe accompagné d’un loup. Ce n’est pas commun et cela prouve l’attachement à la nature. Je ne vais pas te mentir. Tu aurais été l’une d’eux je t’aurai laissé agoniser….

Kami n’avait aucun secret. Du moins pas vis-à-vis de son avis sur la race humaine. Il appréciait d’avantage les elfes même si ces derniers commençaient peu à peu à perdre toutes crédibilités également. À présent. Si elle était réellement en état. C’était a lui de posé quelques questions….

-Qui es tu et que fais tu par ici ? Les tiens sont très loin. Et surtout qu’est ce que tu transporte ?

Le dragon n’était pas dupe. Il avait vue l’importance qu’elle avait accordé a sa sacoche quand elle avait repris connaissance. Les premiers hommes eux même semblaient être à la recherche de ce qu’il y avait là dedans. Et par-dessus tout le vêtement de la femme était détruit ou presque. Il ne lui restait plus que cela….



*Je me présente à vous. Accusé d’avoir voulu assurer l’ascendance des dragons. D’avoir tenté de nous épargner ce destin qui nous oblige à nous éteindre. A céder. L’humanité représente une menace pour notre monde. Refuser son éradication est une grave erreur. Nous éclairons les ténèbres, mais les hommes prennent notre triomphe à leur compte. Les dragons détiennent le manteau de responsabilité. Il leur appartient à eux seuls.
Jugez mes actes à votre guise, mais ne doutez pas de la réalité. L’espèce humaine est à l’œuvre et nous ne pourrons bientôt plus l’arrêter….*

Cela me coûtera peut être la vie... Mais je changerai ce monde pour les dragons !
[Lien vers l'apparence : http://www.furaffinity.net/full/20880680/ . Merci a Ellenwen pour la seconde image de la signature ! ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 56
Âge : 20

Voir le profil de l'utilisateur


Manîthil
Message Sujet: Re: Appel à l'aide | Mer 24 Aoû 2016 - 21:54


-J’était obligé de m’arrêter. A cause de toi en partie d’ailleurs car tu conduisais ces hommes vers un endroit qui leur est interdit.

La mention « interdit » mit la puce à l'oreille l'elfe, elle pensa immédiatement à un lieu de vie de plusieurs dragons et pourquoi pas d'oeufs ou de dragonneaux. Manîthil eut un sourire béat lorsqu'elle pensa à des petits dragons.

-Pire encore ils devaient mourir qu’importe la situation. Quand a toi…. Pourquoi ? La raison est simple. Tu es une elfe accompagné d’un loup. Ce n’est pas commun et cela prouve l’attachement à la nature. Je ne vais pas te mentir. Tu aurais été l’une d’eux je t’aurai laissé agoniser…. 


La mention de Valto fit resserer encore plus le lien mental entre les deux amis, la chasseuse mit la main sur le pelage velouté du loup. Elle comprenait la vision du dragon, elle aussi aurait laissé les Premiers Hommes se vider de son sang. Néanmoins son esprit voulait s'attarder sur la vie et non la mort, elle repensa au fameux lieux interdit, ça n'avait jamais été l'intention de l'elfe de les entraîner vers des dragonneaux. Alors qu'elle s'apprêtait à exprimer ses excuses, la voix grave du dragon la coupa dans son élan :

-Qui es tu et que fais tu par ici ? Les tiens sont très loin. Et surtout qu’est ce que tu transporte ?

La question du Volant la dérangeait, mais il n'était pas dupe, il avait très bien compris qu'elle transportait avec elle un bien précieux. Le vous essayait de dissuader l'elfe de parler de la relique mais elle répondit d'une voix paisible :

-Non Valto, il mérite la vérité...

Posant ses yeux sur le Dragon sauvage, elle parla d'une voix calme, teintée d'une profonde et ancienne tristesse :

-Je me nomme Manîthil Elon, l'Amie des loups. Lorsque tu m'a secourue, j'étais en fuite... Les Premiers Hommes me poursuivaient car j'ai repris un objet qui appartenait à mon peuple... Une très ancienne relique magique.
Ces soldats ont considérés cette relique comme la leur, je l'ai donc repris de force.
Comme tu peux l'imaginer, ils n'ont pas trop appréciés... Malgré mes blessures, j'ai tenté de fuir, mais j'ai perdu trop de sang en route, et la magie de ma bague étant épuisée, je n'avais d'autres choix que d'essayer de défendre par tout les moyens cette relique...


Elle montra sa bague dans laquelle elle entreposait de l'énergie pour les combats et pour la magie, c'était un magnifique anneau argenté sertie d'une pierre noire brillante.


Nous écrivons en...:
 



Ceux qui nous craignent, nous offrent le plus grand des pouvoirs.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 593
Âge : 27

Voir le profil de l'utilisateur


Kaminari
Membre du Cam Serarna
Message Sujet: Re: Appel à l'aide | Mar 30 Aoû 2016 - 17:24


Niveau secret Kami avait déjà fait mieux. S’il voulait évite de rependre la rumeur de la présence de dragon en ces lieux c’était raté. Déjà que les premiers hommes venaient de plus en plus. Voila qu’il exprimait carrément la présence d’un secret par ici. Enfin qui conque tentait de nuire au trésor le paie de sa vie. Cela est valable aussi pour l’elfe et le loup s’ils venaient a causé du tords….

Mais il ne semblait en être rien. L’elfe semblait plutôt heureuse. Peut être c’était elle fait une idée qui la faisait sourire de joie. Toutefois quand le mâle sombre exprimait son ressentiment vis-à-vis des bipèdes la réaction était un peu différente. Chose normal puisqu’il était question de leur propre vie a eux aussi. Mais finalement ce fut les questions directes qui troublèrent le plus le couple d’aventurier.

Kami laissait quelques secondes le temps de répondre. S’ils voulaient que le dragon ait confiance ils allaient d’abord devoir lui faire confiance…. Ainsi la femme expliquait la raison de sa présence ici et l’implication des humains. Elle avait voulu fuir par ici. C’était bien plus facile en ces lieux que dans une ville c’est sur. Au passage elle lui avait montré son objet magique. Kami avait déjà vue ce genre de pierre. Des pierres précieuses remplient d’énergie magique pour qu’un mage ou un dragonnier y puise dedans. Le fait que l’elfe possède ce genre de chose n’avait rien de très surprenant puisque c’était son espèce qui avait créé ces artefacts. Aussi il avait juste regardé la pierre sans trop si attarder.


-Ceci explique votre présence. Mais qu’elle est cette relique pour que tu risque de vie autant ? Et pourquoi les premiers hommes la désirent temps ?

Si cette objet pouvait avoir un impact important il était plus que nécessaire de la mettre entre de bonnes mains et ou de bonnes pattes. Et si ces enfoirés voulaient la garder pour eux ce n’était certainement pas pour la ranger au fond d’un sac et ne plus en faire usage. Elle devait avoir un rôle à jouer….

-Concernant ton cas…. Tu vas avoir du mal à te déplacer durant quelques temps. De plus dans cette tenue sans rien sur toi tu ne tiendras pas très longtemps ici. Pour l’instant il faut que tu récupère mais nous allons devoir corriger ces quelques problèmes. Mais que les choses soient clair…. J’accepte de vous aidez mais en retour vous ne devrez pas révéler la présence d’un dragon ici. Il y a déjà des rumeurs. C’est déjà trop.

Ce n’était pas une grande mise en garde mais Kami jouait cartes sur table comme on dit. L’elfe et le loup pouvaient être de bonnes personnes. Voilà pourquoi il était prêt à les aider. Mais la moindre petite histoire et il réglerait le problème. La trahison était monnaie courante chez les humains et de plus en plus les elfes s’y mettaient.

-Avez-vous une destination ou quelqu’un a rejoindre ?



*Je me présente à vous. Accusé d’avoir voulu assurer l’ascendance des dragons. D’avoir tenté de nous épargner ce destin qui nous oblige à nous éteindre. A céder. L’humanité représente une menace pour notre monde. Refuser son éradication est une grave erreur. Nous éclairons les ténèbres, mais les hommes prennent notre triomphe à leur compte. Les dragons détiennent le manteau de responsabilité. Il leur appartient à eux seuls.
Jugez mes actes à votre guise, mais ne doutez pas de la réalité. L’espèce humaine est à l’œuvre et nous ne pourrons bientôt plus l’arrêter….*

Cela me coûtera peut être la vie... Mais je changerai ce monde pour les dragons !
[Lien vers l'apparence : http://www.furaffinity.net/full/20880680/ . Merci a Ellenwen pour la seconde image de la signature ! ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 56
Âge : 20

Voir le profil de l'utilisateur


Manîthil
Message Sujet: Re: Appel à l'aide | Dim 11 Sep 2016 - 12:23


-Ceci explique votre présence. Mais qu’elle est cette relique pour que tu risque de vie autant ? Et pourquoi les premiers hommes la désirent temps ?


-La relique que je porte est sacrée pour tout les miens, nous la pensions perdue. Je sais qu'elle est tout autant sacrée pour les dragons. D'ailleurs, pour tout t'avouer, je les pensais tous détruits soit perdus, soit à l'abri...


L'elfe sortit une pochette en cuir de son sac, elle hésitait à la sortir de son abri en cuir. Puis humblement elle sortit un joyau d'or, elle frissonna lorsque la paume de sa main rentra en contact avec l'étrange pierre.

-Je te présente l'eldunari de Glaïdrim, c'était un dragon sauvage ! Désormais prisonnier de son cœur des cœurs, il est resté dans les mains de ces vils créatures pendant un bon nombre d'années. Il n'a jamais cédé, mais je pense qu'il l'emmenait voir un sorcier noir qui l'aurait aliéner à sa cause.


L'elfe tremblait de rage à l'idée qu'on puisse asservir un dragon, le loup resserra son étreinte mentale avec l'elfe.

-Je ne pouvais supporter qu'une telle créature devienne le jouet d'un sorcier...

Manîthil reposa l'eldunari dans sa pochette en cuir, et en fut presque soulagée, le contact du cœur des cœurs l'avait épuisée. Elle se recoucha près de son ami.

-Concernant ton cas…. Tu vas avoir du mal à te déplacer durant quelques temps. De plus dans cette tenue sans rien sur toi tu ne tiendras pas très longtemps ici. Pour l’instant il faut que tu récupère mais nous allons devoir corriger ces quelques problèmes. Mais que les choses soient clair…. J’accepte de vous aidez mais en retour vous ne devrez pas révéler la présence d’un dragon ici. Il y a déjà des rumeurs. C’est déjà trop.


L'elfe savait qu'elle était diminuée mais il fallait qu'elle éloigne la relique coûte que coûte, même si elle devait donner sa vie pour cela. Le dragon semblait être sur ses gardes, et cela était normal. Les dragons tentaient à disparaître, et jamais l'elfe ne dévoilera quoi que ce soit sur le dragon noir, elle le rassura d'une voix calme:

-Sois serein, jamais je ne dévoilerai quoi que ce soit qui nuirai à ton peuple ! Puisse les étoiles me foudroyer si jamais l'idée me venait de trahir une race aussi noble !


La voix mentale du loup s'éleva dans les deux esprits à proximité:

*Je n'ai rien à gagner à trahir les dragons, je respecterai ton vœux !*

-Avez-vous une destination ou quelqu’un a rejoindre ?

Manîthil regarda son loup d'un oeil bienveillant puis éleva sa voix:

-En effet ! Avant que tu n'arrives j'avais l'espoir fou d'aller à Kedesor Faivre ! Là bas je pourrais mettre l'eldunari en sécurité près des membres en qui j'ai une confiance absolue !


Valto vint s'immiscer dans les pensées de sa moitié:

*Tu es au courant que tu devras parler à Elros...*

*Oui je le sais mon ami... Il est assez grand maintenant, pour savoir la vérité...*

L'elfe était encore bouleversée par les visions qu'elle avait eu, elle s'exprima une dernière fois avant de tomber dans un sommeil réparateur:

-Là bas je pourrais me reposer et reprendre des forces, avant de continuer mon périple... NE t'inquiète par pour ce lieu, j'ai des doutes depuis plusieurs années....


Elle hésita puis posa une question, qu'elle ne pouvait plus contenir:

-Tu n'es nullement obligé de répondre, mais... Y'a-t-il encore des dragonneaux ou des œufs ? Y'a-t-il encore un espoir pour ta race ?

Une larme incontrôlée vint mouiller son œil fatigué, elle attendait dans une attente presque insoutenable la réponse fatale, qu'elle désirait positive.


Nous écrivons en...:
 



Ceux qui nous craignent, nous offrent le plus grand des pouvoirs.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 593
Âge : 27

Voir le profil de l'utilisateur


Kaminari
Membre du Cam Serarna
Message Sujet: Re: Appel à l'aide | Dim 18 Sep 2016 - 20:54


L’elfe intriguait de plus en plus le dragon. Surtout quand elle parlait d’une relique sacrée pour les dragons également. Qu’est ce qui pouvait bien intéresser les dragons et les elfes en même temps ? Kami ne voyait qu’un objet magique ou une relique des dragonniers car peut de chose physique pouvait attirer les dragons contrairement aux elfes qui s’émerveiller a la moindre œuvre. Voyant qu’elle hésitait à sortir l’artefact en question. Kami faillit aller le chercher lui-même poussé par la curiosité. Toutefois quand elle daignait enfin le sortir le regard du dragon ainsi que son expression ce durcissait.

Un cœur des cœurs. Une pierre qui n’avait aucun prix. Pire encore si celle-ci renferme l’esprit du dragon au quel elle appartenait ! Hors c’était le cas au dire de l’elfe. Le dragon mort a présent reposé dans cette pierre précieuse. Ce n’était pas la première fois que les premiers hommes utilisaient ces trésors pour des buts malsains. La dernière fois Kami avait du affronter une statue vivante alimenter par la magie. Le dragon sombre n’avait d’ailleurs pas réussie à récupérer la pierre. Un grand regret de plus de cette triste journée….

Mais le fait que le couple devant lui en possède une ne réjouissait pas réellement le dragon. Il avait confiance en eux pour ne pas les tué et il valait mieux eux que ces humains. Mais de la a confié l’esprit d’un dragon…. Toutefois il ne faisait aucun commentaire là dessus. Son regard et son expression en avait suffisamment dit. Il était clair et net qu’en aucun cas l’elundari ne devait tomber entre de mauvaises mains !

Le reste de la conversation enchainait en attendant. L’elfe et le loup juraient la même chose. Pour aucune raison ils ne révéleraient la présence de dragon ici. Bien sur entre les faits et geste il y a une grande différence mais la dessus Kami leur faisait pleinement confiance.


-Je préfère cela….

Toutefois l’histoire du cœur des cœurs titiller toujours Kami. Il ne connaissait pas le dragon de son vivant mais ne voulant prendre aucun risque il voulait être sur de la destination et de qui aurait l’honneur de prendre cet objet mythique. L’elfe avait répondu sans aucune hésitation. Mais la réponse ne suffisait par pour le dragon. Du moins elle n’était pas complète….

-Qui sont ces personnes ? Ce sont des elfes également ? J’aimerai que tu m’en dises un peu plus.

Oui il était curieux et limite insistant la dessus. Peut être trop. Mais la il ne s’agissait pas d’une bague remplit de magie. Il était question de l’âme d’un dragon ! Tant pis si elle s’offusquait mais il devait savoir….

D’ailleurs Manithil fut elle-même indiscrète finalement. Mais ça question n’avait rien de mauvaise. Au contraire elle était plutôt signe de bonheur si elle était positive. Aussi Kami avait répondu sans hésitation pour sa part….

-Les espoirs j’espère bien…. Toutefois il y a bel et bien des dragonneaux et d’autres œufs. Combien je l‘ignore puisque je ne vit pas avec tous les dragons. Mais je possède moi-même des petits ainsi que des amis…. Mal heureusement je ne pourrai pas vous présentez aujourd’hui. Ton état est trop grave et ils ne sont pas à proximité. Vous n’avez pas de petit à vous qui vous attendes tout de même ?

Kami n’avait pas donné les détails précis encore. Si elle le désirait il pourrait y répondre mais déjà elle allait surement être très heureuse d’apprendre cette nouvelle vue l’état et l’empressement dans le quel elle était en posant la question. Après il avait révéler être père. Il ne mettait pas en danger sa progéniture en parlant ainsi.



*Je me présente à vous. Accusé d’avoir voulu assurer l’ascendance des dragons. D’avoir tenté de nous épargner ce destin qui nous oblige à nous éteindre. A céder. L’humanité représente une menace pour notre monde. Refuser son éradication est une grave erreur. Nous éclairons les ténèbres, mais les hommes prennent notre triomphe à leur compte. Les dragons détiennent le manteau de responsabilité. Il leur appartient à eux seuls.
Jugez mes actes à votre guise, mais ne doutez pas de la réalité. L’espèce humaine est à l’œuvre et nous ne pourrons bientôt plus l’arrêter….*

Cela me coûtera peut être la vie... Mais je changerai ce monde pour les dragons !
[Lien vers l'apparence : http://www.furaffinity.net/full/20880680/ . Merci a Ellenwen pour la seconde image de la signature ! ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 56
Âge : 20

Voir le profil de l'utilisateur


Manîthil
Message Sujet: Re: Appel à l'aide | Sam 24 Sep 2016 - 22:25


Le loup baissa les oreilles lorsqu'il croisa le regard froid et dur de Kaminari, il pensa immédiatement

*Ça y est ! Il va nous tuer !*

L'elfe tentait de se concentre, pour tenter de rassurer du mieux qu'elle pouvait l'esprit du dragon dans l'Eldunari. Elle ferma les yeux et lorsqu'elle les rouvrit croisa le regard du dragon noir. Ses yeux étaient remplis d'une haine effroyable. L'elfe en frissonna de terreur, elle imaginait déjà son cadavre disloqué par le puissant dragon mais il n'en fit rien.
Le volant n'avait pas changé de position, elle rassura mentalement son compagnon:

*Non. Du moins.... Pas encore !*


Manîthil percevait néanmoins une certaine réticence de la part de la majestueuse créature, ce qui était normal, elle transportait dans son sac un objet des plus précieux.

-Qui sont ces personnes ? Ce sont des elfes également ? J'aimerai que tu m'en dises un peu plus.

Elle regarda Kaminari et répondit:

-J'irai en premier lieu chez ma sœur donc oui, c'est une elfe ! Une magicienne d'une très grande puissance, qui pourra protéger l’artefact avec un bouclier magique. J'ai toute confiance en elle et ses capacités !
Je resterai près de l'Eldunari, jusqu’à ce qu'il soit remis à un dragonnier assez sage, pour qu'il puisse enfin le mettre en sécurité !
Je ne peux t'en dire réellement plus, le vol que j'ai commis c'est fait dans la précipitation. Il y a quelques heures, je pensais que j'allais mourir dans ces bois, laissant ce cœur des cœurs revenir dans les mains de ces sales bêtes !

Elle souffla, regarda Valto et continua:

-Je comprends que tu sois méfiant, après tout tu ne nous connais pas ! Mais je peux t'assurer que tu n'a rien à craindre de nous ! Nous n'aurions jamais risqué nos vies pour ensuite laisser cet Eldunari à n'importe qui !
Désormais tu sais que je suis prête à mourir pour un des tiens...


Le dragon se posa un peu plus près et répondit enfin à son interrogation au sujet de l'avenir des Dragons.
La réponse positive la fit presque hurler de joie, Valto battit de la queue d'un air joyeux. Un grand sourire étira les lèvres fines et ensanglantées de la chasseuse. Elle laissa un moment s'échapper ses pensées joyeuses:

*Merci !! Des dragonneaux et des oeufs !!!! Valto, tout n'est pas perdu, mon ami!*


L'elfe haussa un sourcil lorsqu'elle apprit que le dragon noir lui-même était père.

-Malheureusement je ne pourrais pas vous présenter aujourd'hui. Ton état est trop grave et ils ne sont pas à proximité.
Vous n'avez pas de petit à vous qui vous attendes tout de même ?


L'elfe se fichait pas mal de son état de santé, ce que le volant venait de dire l'avait ravivé.
Elle était parfaitement éveillée, presque prête à repartir tout de suite sur sa jument si la question ne l'avait pas glacée sur place. Gelant son action, son teint devint soudainement blafard, le loupa avait plaqué ses oreilles contre sa tête, d'un geste tendre resserra son étreinte. Il posa affectueusement sa tête sur les genoux de l'elfe.

*Je pense que tu peux lui en parler, de toutes façons il doit s'en douter... Tu a un peu trop parlé durant ton sommeil "sommeil"...*

Le loup teinta sa phrase d'un léger amusement comme pour rassurer la guerrière. L'elfe le regarda longuement , réfléchissant, tournant et retournant ses pensées blessées dans son esprit. Quand elle parla se fut d'une voix presque brisée:

-Je n'en ai qu'un... un fils....Il ignore qui je suis, ... Je l'ai laissé à ma sœur quand il n'avait que quelques mois

L'elfe se tut un instant:

-A ses yeux, je suis sa tante et non sa mère... Il ne le sait pas, ma sœur non plus et c'est sans doute mieux comme ça...

Manîthil serra son loup contre elle, elle avait si froid tout d'un coup, une larme de pure tristesse coula sur sa joue pâle.
Pendant plusieurs heures l'elfe et le loup restèrent interdits, jusqu'à ce que le soleil décida de faire place à sa sœur la lune.

***

L'elfe éleva de nouveau la voix, lorsque une lune pleine prenait la place du soleil, cette fois plus ferme et plus froide:

-Il se fait tard, ne devrions nous pas partir ?

Elle commença à se lever grâce à l'aide de Valto qui essayait de la convaincre de se reposer, elle le rassura mentalement:

*Tout va bien, je ne suis plus mourante... Le plus important est de mettre le cœur des cœurs à l'abri !*

Malgré sa peine à tenir debout, on pouvait voir dans ses yeux toute sa détermination dans son regard lorsqu'elle plongea son regard turquoise dans ceux du Volant.
Le sombre loup se tenait derrière elle, tout aussi déterminé que l'elfe:

-Vous nous accompagnez, Écailles-Sombres ?

Elle avait encore mal, et ses forces diminuaient vite. Mais la fièvre était passé, et l'angoisse revint rapidement saisir ses tripes.


Nous écrivons en...:
 



Ceux qui nous craignent, nous offrent le plus grand des pouvoirs.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 593
Âge : 27

Voir le profil de l'utilisateur


Kaminari
Membre du Cam Serarna
Message Sujet: Re: Appel à l'aide | Dim 2 Oct 2016 - 12:27


Kami écoutait l’explication de la femme elfe. Elle devait le remettre à quelqu’un de proche pour elle qui était une puissante magicienne. Les intentions de cette femme semblaient honnêtes mais Kami était toujours méfiant. Ne connaissant pas la personne il ne pouvait qu’être réticent. Toutefois Manithil lui confirmait une fois de plus sa détermination et sa loyauté pour les dragons. Cela faisait plaisir à entendre mais ce n’était pas encore suffisant. Il était question d’un cœur des cœurs. De l’âme d’un ancien dragon. Un objet plus précieux que tous les trésors dont la puissance était bien supérieure a une épée.

-A tu entendu parler de la Cam serarna ? Les anciens membres seront capable de t’aider pour cette objet et même bien plus…. Se sont des dragonniers et même des gardiens pour certains.

Enfin pour ce qu’il en resté. Kami n’en disait pas plus. Il préférait savoir que des connaissances à lui pouvaient s’occuper de ça également plutôt que quelque chose d’aléatoire. La sœur de Manthil pouvait être redoutable mais la femelle elfe même ne semblait pas sur de ce qui aller advenir par la suite….

Ceci étant dit Kami voyait la réaction plus que joyeuse de l’elfe et du loup quand il avait annoncé que des petits dragons avaient vue le jour. Ils semblaient comme soulagé voir même délivré d’un fardeau ce qui surprenait le mâle sombre. Ils étaient réellement attachés aux dragons finalement. Cependant la dernière question de Kami avait figé l’elfe. Il avait donc touché quelque chose de sensible…. Kami avait révéler son secret. A elle de voir si elle en faisait autant mais le dragon ne la brusquait pas voyant bien que c’était difficile pour elle.

Elle avait donc un fils…. Toutefois il ignorait la réalité. Comme beaucoup trop au gout du dragon mais par-dessus tout sa propre sœur ignorait que c’était elle la mère biologique ? Pourquoi ? La question faillit échapper au dragon sombre. Pourquoi tous ces secrets ?! Était-il en danger si on apprenait qui était réellement sa mère ? Kami se mit a pensé a Illian…. Le jeune garçon connaissait sa mère mais cette dernière était morte…. Encore une histoire de plus parmi les milliers douloureuses. Kami grognait de rage.

-Si tu le pense…. Mais est ce réellement mieux pour toi et pour lui ? Je n’ai pas de conseil a donné la dessus. J’ai moi-même des cas difficiles…..

Kami ne rajoutait rien. Finalement la femme elfe avait aussi sa souffrance. Kami n’était pas suffisamment proche pour savoir, mais dire que même les elfes souffrent de cette situation est bien la preuve que le monde est en danger. Il n’avait pas demandé non plus mais la cause était surement la race humaine….

Puis le temps passait normalement sans qu’une discussion soit relancée de suite. Chacun avait besoin de repos. Toutefois comme il fallait s’y attendre l’elfe essayait de se relever pour partir. Sauf qu’elle comptait allait ou comme ça ? D’accord elle avait eu du repos mais pas suffisamment pour gambader à travers le continent. Le dragon qui c‘était couché contre un arbre se relevait aussi.


-Je vous accompagne oui mais pas pour l’instant…. Vous n’irez nulle part ainsi surtout toi. Regarde ta tenue déjà. Tu n’as presque plus rien. Ensuite même si tu arrive a marché, tu ne vas pas courir a travers le continent. Encore moins monter a cheval et si je prends le risque de volé avec toi je risque te tué…. Tu tiens à revoir les dragons libres et à remettre cet artefact ? Alors commence déjà par récupérer totalement. Personne ne s’aventure ici par plaisir et très peut seront capable de me repoussé. Tu as un ami loup en pleine forme et une créature magique pour t’aider. Tu n’as besoin de rien de plus pour l’instant a part du repos. Je ne te demande pas de dormir mais de resté la tranquille. Si tu meurs de fatigue tout ceci n’aura servit a rien.

Kami n’avait pas pour habitude de commander quelqu’un. Surtout un bipède. Mais cette elfe réveiller certaines choses en lui. Peut être voulait il réellement qu’elle vive et qu’elle continue ? Toutefois il ne laissait droit à aucun refus. Il était prêt a l’assommé. Par contre il y avait un point qu’il fallait régler…. Sa tenue ! Si elle restait ainsi longtemps elle allait mourir de froid….



*Je me présente à vous. Accusé d’avoir voulu assurer l’ascendance des dragons. D’avoir tenté de nous épargner ce destin qui nous oblige à nous éteindre. A céder. L’humanité représente une menace pour notre monde. Refuser son éradication est une grave erreur. Nous éclairons les ténèbres, mais les hommes prennent notre triomphe à leur compte. Les dragons détiennent le manteau de responsabilité. Il leur appartient à eux seuls.
Jugez mes actes à votre guise, mais ne doutez pas de la réalité. L’espèce humaine est à l’œuvre et nous ne pourrons bientôt plus l’arrêter….*

Cela me coûtera peut être la vie... Mais je changerai ce monde pour les dragons !
[Lien vers l'apparence : http://www.furaffinity.net/full/20880680/ . Merci a Ellenwen pour la seconde image de la signature ! ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 56
Âge : 20

Voir le profil de l'utilisateur


Manîthil
Message Sujet: Re: Appel à l'aide | Dim 2 Oct 2016 - 15:36


-A tu entendu parler de la Cam serarna ? Les anciens membres seront capable de t’aider pour cette objet et même bien plus…. Se sont des dragonniers et même des gardiens pour certains.


L'elfe répondit immédiatement:

-Bien sûr, oui ! Mais je croyais que la Cam était dissoute, de plus j'ai entendu que beaucoup s'était fait tuer... Tu en connais ?

Lorsque Manîthil eut fini de raconter son histoire avec son fils, l'elfe devinait à l'air songeur du dragon, qu'il se posait encore bien des questions, il prit finalement la parole, rompant le silence qui s'était installé:

-Si tu le pense…. Mais est ce réellement mieux pour toi et pour lui ? Je n’ai pas de conseil a donné la dessus. J’ai moi-même des cas difficiles…..

L'elfe fit tourner son pendentif dans ses doigts réfléchissant sur les "cas difficiles" de Kaminari, sans regarder autour d'elle, elle répondit:

-Pour lui, sûrement ! Si je l'avais gardé avec moi, il n'aurait jamais eu de paix dans son cœur. Cela aurait été égoïste de ma part, de lui offrir une vie de peur, de vengeance et de colère... Je voulais qu'il ait une chance d'être heureux... En tant que père, je pense que tu comprends mon choix !


***

Mais tandis qu'elle attendait, debout, chancelante, la réponse du dragon, il se leva et déclara d'une voix agacé:

-Je vous accompagne oui mais pas pour l’instant…. Vous n’irez nulle part ainsi surtout toi. Regarde ta tenue déjà. Tu n’as presque plus rien. Ensuite même si tu arrive a marché, tu ne vas pas courir a travers le continent. Encore moins monter a cheval et si je prends le risque de volé avec toi je risque te tué…. Tu tiens à revoir les dragons libres et à remettre cet artefact ? Alors commence déjà par récupérer totalement. Personne ne s’aventure ici par plaisir et très peut seront capable de me repoussé. Tu as un ami loup en pleine forme et une créature magique pour t’aider. Tu n’as besoin de rien de plus pour l’instant a part du repos. Je ne te demande pas de dormir mais de resté la tranquille. Si tu meurs de fatigue tout ceci n’aura servit a rien.


Manîthil remarqua pleinement qu'elle ne portait que quelques lambeaux de tissus, prenant conscience de sa presque nudité, elle eut un léger frisson et adressa à Valto:

*C'est lui qui a ?*

Le loup acquiesça, et Manîthil eut un léger sourire.

*Il ne s'est pas gêné !*

L'elfe médita quelques secondes les paroles de Kaminari, elle soupira et se rassit un peu trop brutalement. Elle entendit une de ses plaies se rouvrir, elle lâcha un léger grognement. Priant pour que le dragon ne remarque pas, elle se concentra et referma par magie la plaie, grâce à la force de son ami.
Elle prit soudainement conscience que sa jument portait quelques vivres, ainsi que son butin de chasse. Priant pour qu'elle soit à portée mentale, elle ferma les yeux et chercha sa conscience parmi les nombreux vivants de la Crête.
Elle la trouva et la pria de venir vers elle, espérant qu'elle n'aurait pas peur du dragon pendant ce temps elle ranima le feu avec de la magie, et regarda les flammes danser sur les bûches pendant de longues minutes.
Elle prit le temps de détailler le dragon et remarqua que malgré sa stature imposante, il dégageait une certaine énergie étrange, et n'avait pas le physique de la plupart des dragons qu'elle avait croisé. Ses yeux émerveillés contemplaient chaque muscle du Volant, elle posa soudainement une question qui lui échappa:

-Tu sembles différent des tiens, Écailles-Sombres ! Tu dégages une certaine aura magique....assez particulière ! Ne le prends pas mal, surtout !



Nous écrivons en...:
 



Ceux qui nous craignent, nous offrent le plus grand des pouvoirs.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 593
Âge : 27

Voir le profil de l'utilisateur


Kaminari
Membre du Cam Serarna
Message Sujet: Re: Appel à l'aide | Mer 12 Oct 2016 - 14:14


Les nouvelles allaient vite dit donc. En même temps ce n’était plus un secret. La cam pur était belle et bien dissoute mais l’esprit existé toujours lui…. Kami en savait quelque chose puisqu’il en était l’un des membres. Toutefois les dire de l’elfe étaient vrai également. Beaucoup de membre sont décédés lors de la guerre….

-Tu as raison. La cam n’existe plus en tant que telle et beaucoup sont morts. Toutefois je connais les principaux fondateurs et responsable qui sont ceux d’ont je t’ai parlé. J’étais moi-même l’un des membres de cette organisation…..

Kami révélait une partie de ses secrets mais pour un tel joyau il était prêt à prendre tout les risques. Sauf peut être celui de faire courir un danger a sa famille mais il n’en était rien pour l’heure. De plus il avait suffisamment confiance en Marek qui était un gardien et Laiaga, un puissant dragonnier, pour mettre entre leurs mains l’âme d’un ancien dragon. Maintenant il fallait que Manithil accepte !

Par contre sur le sujet des enfants et de leur vie, il n’était pas du même avis qu’elle. Elle avait laissé son fils pour le protéger et qu’il soit heureux. En soit c’est une belle chose et un noble sacrifice mais le dragon n’arrivait pas à concevoir ce genre de chose. Même en temps que père jamais il ne pourrait jamais abandonner ses petits !


-Non je ne comprends pas mais nos vies sont différentes. Nos espèces n’ont rien avoir et la vision de chacun diffère. Je ne dis pas que ce que tu as fait est affreux. Au contraire tu as pensé à lui et à son bonheur. Toutefois je ne peux concevoir de laissé ma progéniture a quelqu’un d‘autre et construire un mensonge autour de ça. Là-dessus nous n’avons pas la même vision.

Inutile de ce battre la dessus car ça ne changerait. Les peuples elfe et dragon, bien que parfois relié en tant que dragonnier/dragon, ne partagent pas la même vision du monde, ni les mêmes idéaux sur certains points.

********

Plus tard Kami ne c’était pas gêner pour exprimer son avis sur l’elfe. Elle abusait encore de ses forces et bien que Kami ne soit pas totalement proche d’elle encore, il n’avait aucune envie de la voir mourir d’épuisement pour un geste irréfléchi. Voilà pourquoi il lui avait clairement exprimer son désaccord.

La réaction de l’elfe le faisait sourire toutefois. Non pas qu’il aimait avoir raison et qu’on l’écoute mais la femme confirmait son état dans sa manière de ce tenir.


-Ne regarde pas ton ami. C’est bien moi qui est arracher le reste. Bien qu’il n’y avait plus grand-chose qui tenait avec tes blessures…. Et ça fait encore mal n’est ce pas ? As-tu quelque chose d’autre à te mettre sur ta monture ?

Il avait vue son regard et sa grimace sur son visage. Elle c’était d’abord détaillé avant de fixé le canidé. Mais ce qui avait fait sourire le dragon c‘était sa petite mine de douleur. Ses blessures n’étaient pas guéries encore et elle venait d’en prendre conscience…. Il espérait toutefois qu’elle est quelque chose a ce mettre sur elle. Le feu aidait à se chauffer mais pour une bipède il fallait des vêtements. Kami était nullement gêner de la tenue ayant déjà côtoyé des humaines a longueur de journée notamment une jeune mère nommée Hally mais ce n’était pas convenable.

Toutefois le commentaire de manithil lui faisait perdre son léger sourire. Il n’était pas étonné qu’elle ressentait l’aura puisqu’elle-même était douée de magie, mais c’était une chose qui ne rendait pas réellement joyeux le dragon même si à présent son être était ainsi et il ne pouvait rien y faire.


-En effet mais n’essaye pas d’en savoir plus sur cette aura. Je pense qu’il faut plus qu’un contact mental mais tout de même…. Cette aura que tu ressens n’est pas naturelle pour les miens. Tu la retrouveras probablement chez un Strydge je pense…. Tu l’auras compris il s’agit de la corruption. Cette même chose qui détruit nos terres ma également affecté. Ce n’est pas contagieux. Il faut seulement un contact fort ou une exposition permanente pour en être souillé….



*Je me présente à vous. Accusé d’avoir voulu assurer l’ascendance des dragons. D’avoir tenté de nous épargner ce destin qui nous oblige à nous éteindre. A céder. L’humanité représente une menace pour notre monde. Refuser son éradication est une grave erreur. Nous éclairons les ténèbres, mais les hommes prennent notre triomphe à leur compte. Les dragons détiennent le manteau de responsabilité. Il leur appartient à eux seuls.
Jugez mes actes à votre guise, mais ne doutez pas de la réalité. L’espèce humaine est à l’œuvre et nous ne pourrons bientôt plus l’arrêter….*

Cela me coûtera peut être la vie... Mais je changerai ce monde pour les dragons !
[Lien vers l'apparence : http://www.furaffinity.net/full/20880680/ . Merci a Ellenwen pour la seconde image de la signature ! ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 56
Âge : 20

Voir le profil de l'utilisateur


Manîthil
Message Sujet: Re: Appel à l'aide | Dim 16 Oct 2016 - 16:50


L'elfe perçut presque de la tristesse lorsqu'elle parla de la mort de la Cam, elle regrettait presque de l'avoir dit de manière aussi abrupt. C'était malheureusement la triste et dure réalité, la guerre apportait la mort chez toutes les races, nul exception et elle avait eut de la chance de survivre aux quelques batailles auxquelles elle avait pris part. Le dragon parla de nouveau:

-Tu as raison. La cam n’existe plus en tant que telle et beaucoup sont morts. Toutefois je connais les principaux fondateurs et responsable qui sont ceux d’ont je t’ai parlé. J’étais moi-même l’un des membres de cette organisation…

Il émit également une réponse sur le sujet de son fils:

-Non je ne comprends pas mais nos vies sont différentes. Nos espèces n’ont rien avoir et la vision de chacun diffère. Je ne dis pas que ce que tu as fait est affreux. Au contraire tu as pensé à lui et à son bonheur. Toutefois je ne peux concevoir de laissé ma progéniture a quelqu’un d‘autre et construire un mensonge autour de ça. Là-dessus nous n’avons pas la même vision.


L'elfe comprenait son attitude, les deux races avait clairement des points de vue différents, elle regarda Valto puis tout en caressant son épaisse fourrure elle répondit calmement:

-Oui, Kaminari Écailles-Sombres. Nos deux races, bien qu'elles aient des points communs ont aussi de grandes différences, c'est sûrement ça qui a amené la guerre entre nos deux clans ! Mais je sais que pour mon fils, j'ai fais ce que je pensais juste, peut être me le reprochera-t-il un jour...

Elle lui sourit, d'un sourire timide et doux, qu'elle n'avait pas l'habitude de faire, entre la tristesse, la nostalgie et la joie.

***

Tandis qu'elle parlait avec Valto, la voix du dragon noir retentissait de nouveau dans la petite clairière:

-Ne regarde pas ton ami. C’est bien moi qui est arracher le reste. Bien qu’il n’y avait plus grand-chose qui tenait avec tes blessures…. Et ça fait encore mal n’est ce pas ? As-tu quelque chose d’autre à te mettre sur ta monture ?


Elle sourit de nouveau puis répondit tout en appelant mentalement sa jument:

-Oui, je suis chasseuse, je dois avoir des peaux de bêtes sur Elenwë, ma jument. Mais je doute qu'elle s'approche énormément, elle est d'un caractère naturellement courageux mais bizarrement je doute qu'elle vienne cette fois-ci !

Elle savait que sa monture même par la pensée ne viendrait pas jusqu'aux pieds du dragon, Manîthil allait donc devoir se lever. L'elfe avait réussi à la convaincre de venir plus proche d'elle, et tandis qu'elle attendait sa venue, le dragon répondait à sa question:

-En effet mais n’essaye pas d’en savoir plus sur cette aura. Je pense qu’il faut plus qu’un contact mental mais tout de même…. Cette aura que tu ressens n’est pas naturelle pour les miens. Tu la retrouveras probablement chez un Strydge je pense…. Tu l’auras compris il s’agit de la corruption. Cette même chose qui détruit nos terres ma également affecté. Ce n’est pas contagieux. Il faut seulement un contact fort ou une exposition permanente pour en être souillé….

L'elfe avait déjà été confrontée à cette sorte de magie, avec un petit garçon qui dégageait la même aura magique, elle comprit donc qu'elle avait côtoyé soit un enfant infecté soit un stryge en personne. Etant donné la proximité où ils s'étaient trouvés tout les deux, elle avait eu de la chance de ne pas avoir été tué ni souillée. La voix de Valto résonna dans sa tête:

*Je te l'avais dit que son odeur ne me plaisait pas !*

L'elfe baissa le regard, puis parla de nouveau à Kami:

-J'ai déjà croisé, ce genre d'aura, mais j'avoue que j'en ignorais la véritable nature. Je suis désolée que cette magie sombre t'ai infecté Kaminari. N'y a-t-il aucun moyen de te guérir ? Même par Magie ?


Mais avant qu'il ne réponde elle entendit un hennissement derrière elle, Elenwë n'osait plus avancer, protégée par la couverture des arbres, son regard terrifié sur l'énorme dragon sombre. L'elfe faisait de son mieux pour rassurer la jument mentalement, si elle s'enfuyait c'était perdu !
Elle se leva difficilement et avec Valto, peina pour arriver jusqu'à elle, les jambes chancelantes. Elle se laissa tomber sur sa jument, presque épuisée par ces quelques mètres, Valto via leur lien lui envoya une impulsion d'énergie, de peur qu'elle ne tombe dans les pommes.
Remerciant une énième fois son ami, elle défit un paquetage de fourrure de rennes. Elle en sortie deux, les posa sur Valto et mentalement remercia sa jument, la priant pour qu'elle reste non loin d'eux, en cas d'attaque de prédateur.

*Fais attention Manîthil, tu es encore faible !*

Elle répondit à son loup d'une voix forte, irritée et trop épuisée pour communiquer par télépathie:

-Je sais Valto ! Nul besoin de me le rappeler !

Elle réussit grâce à l'aide du sombre animal à marcher et s'asseoir sans peine. Valto vint derrière elle, comme une dossier doux et chaud pour la retenir et ne pas rouvrir ses plaies. Manîthil posa son buste sur le flanc de son ami et s'excusa auprès de lui.

*Ce n'est rien, mon amie! Je comprends que ça puisse te rendre folle de te sentir vulnérable mais je m'inquiète parce que j'ai failli te perdre aujourd'hui, je ne voudrais pas te perdre une seconde fois !*


Manîthil étreignit Valto de toutes ses forces restantes puis posa ses peaux de bêtes sur elle et regarda le grand dragon les yeux fatigués par la courte mais épuisante marche.



Nous écrivons en...:
 



Ceux qui nous craignent, nous offrent le plus grand des pouvoirs.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 593
Âge : 27

Voir le profil de l'utilisateur


Kaminari
Membre du Cam Serarna
Message Sujet: Re: Appel à l'aide | Mar 18 Oct 2016 - 20:59


Manithil n’avait pas relancé le sujet de la cam. Le dragon espérait qu’elle accepte de remettre cet artefact aux anciens membres du groupe mais il aborderait le sujet à nouveau plus tard. De son coté Kami n’avait pas non plus poursuivi le sujet des enfants. L’elfe qui c’était finalement révéler être mère avait sa propre vision des choses et le père dragon en avait une différente. Ils n’allaient pas en débattre et ce battre pour cela…..

Plus important à présent. L’elfe disait avoir des peaux de bête. Juste ça ? En même temps peu de personne ce trimballe avec une seconde tenue complète. C’était mieux que rien même si cela ne faisait que repoussé le problème des vêtements. Au pire le dragon mâle avait une idée pour solutionner ça mais pour que cela soit moins…. Dangereux. Il valait mieux que l’elfe retrouve une certaine forme. Hors c’était loin d’être le cas. Il avait donc juste hoché la tête en réponse en grognant légèrement.

Puis reprenant la discussion, le sujet en cours n’était pas réellement l’un des préférés du dragon. Toutefois il n’en avait pas honte et il ne le cachait pas. Si cela posé problème à quelqu’un, il n’avait cas éliminé la corruption de ce monde ou alors Kaminari allait ce faire une joie de lui montré les réels dangers de cette infection….


-Tu n’as pas à être désolé. Tu n’y es pour rien et je me suis exposé volontairement à cette chose a plusieurs reprises même si j’ignorais que la corruption allait modifier mon essence même. Bien que j’aurai du m’y attendre…. Et pour te répondre si la magie pouvait me soigner je pense que nous aurions déjà put libérer les strydges de leur sorts ainsi que l’algaesia. Ma magie elle même a était touché puisque comme Valto a put le voir je ne crache plus du feu….

C’était trop tard pour le sauver de la corruption. Kami l’avait mal heureusement vue avec sa mère. Il avait réussie a la « libérer » de ce mal qui la ronger mais finalement elle avait succombé. Kami était toujours vivant lui mais son apparence et sa nature même avaient changé de manière radicale. Enfin quelque chose tirait le dragon de ses pensées. Il ne bougeait pas malgré le bruit a coté sachant bien qu’il s’agissait de l’équidé. Manithil par contre tentait un effort ultime pour aller voir sa jument. Comme quoi le dragon ne disait pas que des bêtises. Il était hors de question qu’elle reprenne la route comme ça. C’était du suicide. M’enfin l’elfe semblait avoir compris même si cela ne lui plaisait pas.

Quand elle était de retour. Kami était en train d’augmenter le tas de bois pour créer un feu un peu plus gros. Cela pouvait attirer l’attention mais il veiller minutieusement. Il ce mettait également en arc de cercle autour du couple.

-Ce n’est pas grand-chose mais au moins tu auras moins froid. Je ne sais pas trop si mon corps est suffisamment chaud pour t’aider à présent mais c’est déjà mieux que rien.

Généralement les dragons ont un corps plutôt chaud. Il ne pensait pas que la corruption ait changé cela mais tout de même.

-Si on m’aurait dit que je devrais veiller sur une mère elfe et son compagnon loup…. J’aurai pris cette personne pour une folle et pourtant….

Il ricanait doucement en les regardants.



*Je me présente à vous. Accusé d’avoir voulu assurer l’ascendance des dragons. D’avoir tenté de nous épargner ce destin qui nous oblige à nous éteindre. A céder. L’humanité représente une menace pour notre monde. Refuser son éradication est une grave erreur. Nous éclairons les ténèbres, mais les hommes prennent notre triomphe à leur compte. Les dragons détiennent le manteau de responsabilité. Il leur appartient à eux seuls.
Jugez mes actes à votre guise, mais ne doutez pas de la réalité. L’espèce humaine est à l’œuvre et nous ne pourrons bientôt plus l’arrêter….*

Cela me coûtera peut être la vie... Mais je changerai ce monde pour les dragons !
[Lien vers l'apparence : http://www.furaffinity.net/full/20880680/ . Merci a Ellenwen pour la seconde image de la signature ! ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 56
Âge : 20

Voir le profil de l'utilisateur


Manîthil
Message Sujet: Re: Appel à l'aide | Jeu 20 Oct 2016 - 18:04


-Tu n’as pas à être désolé. Tu n’y es pour rien et je me suis exposé volontairement à cette chose a plusieurs reprises même si j’ignorais que la corruption allait modifier mon essence même. Bien que j’aurai du m’y attendre…. Et pour te répondre si la magie pouvait me soigner je pense que nous aurions déjà put libérer les stryges de leur sorts ainsi que l’Alagaesia. Ma magie elle même a était touché puisque comme Valto a put le voir je ne crache plus du feu…




L'elfe s'étonna du fait qu'il s'était exposé à cette magie, mais comprit qu'il parlait d'un geste affectueux, elle répondit mentalement tout en caressant la tête du loup:

*Je comprends...Ce qu'on peux faire par amour !*




Lorsqu'elle revint s'installer sur sa peau de bête le dragon était en train de rajouter des bûches afin de créer un feu plus gros. Elle s'adressa à son compagnon

*Un vrai papa poule, ce dragon !*



Kaminari étendit son corps près du feu, de façon à faire un arc de cercle, de cette façon il coupait le vent froid qui venait faire frissonner les deux compères.

-Ce n’est pas grand-chose mais au moins tu auras moins froid. Je ne sais pas trop si mon corps est suffisamment chaud pour t’aider à présent mais c’est déjà mieux que rien. Si on m’avais dit que je devrais veiller sur une mère elfe et son compagnon loup…. J’aurai pris cette personne pour une folle et pourtant….



L'elfe baissa le regard:

-Merci beaucoup Écailles-Sombres, pour ton aide ! Nous ne savons comment te remercier !



Elle soupira, réchauffant ses mains blanches près de la flamme. Valto sombra rapidement dans un sommeil profond. Tandis que l'elfe laissait vagabonder son esprit dans le feu rougeoyant, attendant que le sommeil la gagne enfin.
Manîthil leva la tête et regarda le ciel constellé d'étoiles, et sous ce plafond parsemé de lumières lacté tomber dans les bras de Morphée.

***





Lorsque l'elfe rouvrit les yeux, le soleil était déjà levé depuis quelques heures, elle sentait sa peau craqueler lorsqu'elle releva sa poitrine, elle retint un gémissement de douleur. Elle s'aperçut que Valto n'était pas à côté d'elle, l'elfe chercha mentalement son compagnon.

*Je suis en train de chasser, je reviens bientôt !*



L'elfe fut rassurée par cette réponse mentale et fixa le grand dragon, qui n'avait pas bougé. Couché comme un chat, devant le feu mourant, seuls quelques braises subsistaient encore dans les cendres grises. Elle se releva un peu plus, et  tenta de s'étirer tout en essayant de ne pas rouvrir ses plaies.
Elle ne parla pas pendant quelques minutes réfléchissant à la proposition de Kaminari, pesant le pour et le contre. Puis sortit l'Eldunari hors de sa protection en cuir, elle déposa ses mains blanches sur la surface du joyeau, elle eut des frissons lorsque sa paume toucha la surface de cet artefact et lors de la connexion avec le dragon.
Manîthil resta un moment de cette façon, communiquant mentalement avec le dragon, par moment elle semblait frissonner ou éprouver de la douleur. Lorsqu'elle rouvrit les paupières, Valto se tenait à côté, dévorant un gros lapin, butin de sa chasse. Elle leva les yeux vers le Volant et parla:

-Glaïdrim, dit avoir entendu parler de la Cam plusieurs fois. Il ne s'agit pas de ma vie dont il s'agit, donc j'accepte ta proposition avec plaisir ! Allons mettre Glaïdrim à l'abri !


Nous écrivons en...:
 



Ceux qui nous craignent, nous offrent le plus grand des pouvoirs.


Dernière édition par Manîthil le Dim 6 Nov 2016 - 16:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 593
Âge : 27

Voir le profil de l'utilisateur


Kaminari
Membre du Cam Serarna
Message Sujet: Re: Appel à l'aide | Dim 23 Oct 2016 - 18:58


-Ce que l’on peut faire par haine peut être bien pire….

La jeune elfe semblait étonné que le dragon ce soit aussi exposé a la corruption mais quand on veux combattre le mal qui ronge le monde nous n’avons pas tellement le choix. Surtout pour l’amour d’une personne oui. Kami ne savait pas trop comment elle avait deviné que c’était pour quelqu’un qu’il avait fait cela mais peut être que ses pensées ou ses souvenirs c’étaient mêlées a ses mots et que Manithil avait put en voir une partie.

Le dragon ne tenait pas réellement à ouvrir son passé ainsi mais il lui arrivait souvent de pensé tout en parlant. Il n’était pas donc pas impossible que dans une conversation mentale l’autre interlocuteur ressente ou voie ses sentiments. Toutefois il n’en tenait pas rigueur a la bipède. il lui avait déjà révéler ce qu’il était et qu’elle sache la cause n’y changeait rien. Toutefois elle avait surement dut ressentir sa haine pour la race humaine et peut être son désir de la détruire…. Mais si tel était le cas elle n’avait rien laissé paraitre.

Mais les échanges sur la corruption s’arrêtaient la. Cela ne déranger nullement le mâle sombre qui eu droit a un nouveau remerciement. Il souriait légèrement en la fixant.


-Ne vous y habituez pas trop. Une fois que tu iras mieux tu auras droit au même dragon grincheux que les autres !

Bien sur c’était ironique mais il n’allait pas tout le temps être aux petits soins de l’elfe même s’il ne voulait toujours pas la voir mourir.

-Puis j’aurai peut être besoin de vous un jour…. L’avenir nous le dira.

Kami ne faisait pas cela pour le mérite ou demander quoi que ce soit en retour mais si l’occasion ce présenter il espérait avoir l’aide du couple et pas une nouvelle trahison comme beaucoup d’humains….

Puis doucement mais surement le calme s’installait à nouveau et cette fois le loup et sa partenaire s’endormaient totalement. Le dragon c’était allonger aussi mais il ne comptait pas dormir. Il ne craignait pas une attaque pour rester à surveiller mais son esprit était toujours actif et ne semblait pas s’arrêter pour l’instant. Le temps passait sans que les trois êtres ne bougent. Seules leurs respirations étaient encore actives.

Valto était le premier a bougeait pour partir dans la foret suivi de Manithil quelques minutes plus tard. Kami n’avait pas bougeait mais observait attentivement. Il était conscient et surveiller surtout quand elle avait sorti la pierre précieuse…. Kami ne s’en était pas approcher mais il ressentait clairement l’esprit de son ancien compère. Pourquoi n’avait il pas chercher a communique avec lui ? Le dragon sauvage n’avait pas de réponse à donner car il n’avait aucune raison de ne pas l’avoir fait….


-Tu me voies ravi de ta réponse…. Toutefois il faut encore que je sache où trouver l’ancien chef. J’ai mon idée ou le localisé mais rien est sur. Si jamais nous ne le trouvons pas nous mènerons l’elundari au gardien du feu et ancien dragonnier nommé Marek. Je sais ou il vit mais la destination est à plusieurs jours de vol… En attendant tu en as toujours la charge. Bien sur j’en prends aussi la garde.

Kami n’avait pas dit qu’il serait rapide de retrouver les membres de la cam surtout que maintenant les survivants étaient éparpillés. De plus même si elle semblait avoir récupérer Manithil avait encore besoin d’un peu de temps.

-On dirait que vous allez devoir me supporté encore un certain temps. Toutefois je ne peux pas me permettre de partir non plus des jours entiers. Aussi si jamais cela prends trop de temps nous devrons rester en contact pour transmettre les informations. Mais pour l’heure je ne suis pas pressé.



*Je me présente à vous. Accusé d’avoir voulu assurer l’ascendance des dragons. D’avoir tenté de nous épargner ce destin qui nous oblige à nous éteindre. A céder. L’humanité représente une menace pour notre monde. Refuser son éradication est une grave erreur. Nous éclairons les ténèbres, mais les hommes prennent notre triomphe à leur compte. Les dragons détiennent le manteau de responsabilité. Il leur appartient à eux seuls.
Jugez mes actes à votre guise, mais ne doutez pas de la réalité. L’espèce humaine est à l’œuvre et nous ne pourrons bientôt plus l’arrêter….*

Cela me coûtera peut être la vie... Mais je changerai ce monde pour les dragons !
[Lien vers l'apparence : http://www.furaffinity.net/full/20880680/ . Merci a Ellenwen pour la seconde image de la signature ! ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 56
Âge : 20

Voir le profil de l'utilisateur


Manîthil
Message Sujet: Re: Appel à l'aide | Dim 6 Nov 2016 - 17:25


-Ce que l’on peut faire par haine peut être bien pire….

L'elfe frissona à la voix soudainement grave qu'avait pris le dragon. La haine elle ne connaissait que trop bien, elle et Valto en était rempli.

-Ne vous y habituez pas trop. Une fois que tu iras mieux tu auras droit au même dragon grincheux que les autres ! Puis j’aurai peut être besoin de vous un jour…. L’avenir nous le dira.

L'elfe sourit et répondit:

-Ce que tu veux Ecailles-Sombres. Je te dois bien ça !

Lorsqu'elle eut transmis les indications de Glaïdrim, le dragon répodnit presque immédiatement:

-Tu me voies ravi de ta réponse…. Toutefois il faut encore que je sache où trouver l’ancien chef. J’ai mon idée ou le localisé mais rien est sur. Si jamais nous ne le trouvons pas nous mènerons l’elundari au gardien du feu et ancien dragonnier nommé Marek. Je sais ou il vit mais la destination est à plusieurs jours de vol… En attendant tu en as toujours la charge. Bien sur j’en prends aussi la garde. On dirait que vous allez devoir me supporté encore un certain temps. Toutefois je ne peux pas me permettre de partir non plus des jours entiers. Aussi si jamais cela prends trop de temps nous devrons rester en contact pour transmettre les informations. Mais pour l’heure je ne suis pas pressé.


Manîthil connaissait le nom de Marek, elle était presque sûre de l'avoir entendu. Durant la guerre elle et son compagnon avait entendu bien des noms, parfois de morts et parfois de vivants.
Elle était étonnée que le dragon reste avec eux si longtemps, elle lui demanda:

-C'est gentil à toi Kaminari, de rester. Et ta présence nous rassure beaucoup mais tu as des petits, ils ne vont pas voir besoin de toi ?

Le loup noir sortit de la forêt, un lapin mort dans sa gueule.

*Celui-là m'a fais courir, il l'a regretté...*


L'elfe sourit, et eut une idée pour se rétablir plus vite. Elle n'aimait pas l'idée, mais le fait de s'attarder au même endroit l'agaçait et l'angoissait. Elle voulait mettre l'esprit du dragon le plus vite en sécurité. Elle se leva avec peine, et marcha péniblement jusqu’à un grand et vieux chêne.
L'elfe s'agenouilla maladroitement à côté et posa sa main gauche sur l'écore rugueuse de l'arbre. Elle marmonna quelques mots, et sentit l'énergie de l'arbre se déverser en elle, comme une cascade rafraîchissante.
L'arbre faisait tomber ses feuilles mortes à ses pieds, la jeune elfe coupa court sa liaison, elle avait puisée assez d’énergie et espérait que l'arbre survivrait à cet "emprunt".

Elle se releva comme gonflée soudainement d'une énergie nouvelle et alla se rasseoir près de Valto qui déchiquetait à pleine dent son lapin. L'elfe reposa le regard sur le dragon noir et comme une enfant qui aurait fait une bêtise s'expliqua:

-Je n'aime pas faire cela, mais ça avancera ma guérison de quelques jours au moins !

Elle se concentra et grâce à l’énergie qu'elle avait emmagasiné, répara de nouveau son corps. La magie bleue venait ressouder la chair tranchée, l'elfe ne gaspillait pas l’énergie dans une certaine anesthésie. Le loup couina lorsqu'il ressentit la douleur de son amie, tandis que l'elfe restait dans un silence douloureux, contenant ses cris de douleur, seule une larme roula sur sa joue.
Lorsqu'elle eut finit de consommer l'énergie de l'arbre, ses plaies n'étaient pas encore refermées, mais il n'y avait plus de danger que cela s'aggrave.

Elle se releva sans trop de peine et se dirigea vers sa jument, là elle trouva d'autres vêtements et son armure. Elle s'habilla et revint vers le feu mourant, elle le ralluma sans l'aide de la magie.
L'elfe se rassit, puis regarda ce dragon qui contre toute attentes était venu la sauver. Elle ne le connaissait pas vraiment, mais elle retrouvait beaucoup de choses qu'elle avait en lui.
Tout en faisant tourner un pendentif gravé dans sa main elle lui demanda, reprenant la question dites précédemment, tout en regardant Valto:

-Ta compagne doit veiller sur tes petits, de toutes façons, non ?



Nous écrivons en...:
 



Ceux qui nous craignent, nous offrent le plus grand des pouvoirs.
Revenir en haut Aller en bas






Contenu sponsorisé
Message Sujet: Re: Appel à l'aide |


Revenir en haut Aller en bas

Appel à l'aide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brisingr, Chroniques de l'Alagaësia - Forum roleplay :: Alagaësia :: La Crête-
Ouvrir la Popote