AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherFAQ

Partagez|

Appel à l'aide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
avatar


Nombre de messages : 589
Âge : 27

Voir le profil de l'utilisateur


Kaminari
Membre du Cam Serarna
Message Sujet: Re: Appel à l'aide | Mar 8 Nov 2016 - 23:10


Ce qu’il voulait ? Bon après les mots sont une chose mais les actions peuvent être différentes. Kami avait incliné la tête à nouveau pour toute réponse. Il n’allait probablement jamais demander au couple de décrocher la lune mais peut être quelque chose d’aussi dur…. Enfin pour l’instant il n’avait rien à demande en retour.

Puis peu après Manithil le remerciait une fois de plus. Ça en devenait presque gênant ! Mais le dragon n’était pas du genre a rougir. De plus la question suivante était plus importante même si ce qu’elle entrainait comme pensé n’avait rien d’agréable d’un coté.


-Ils sont entre de bonnes mains. Ou de bonnes pattes plutôt. Donc rassurez vous il ne risque rien.

Si kami proposait de resté autant ce n’était pas pour rien. Jamais il n’aurait prit le risque de laissé sa descendance sans aucune surveillance dans ce monde et il avait une confiance aveugle en ceux qui surveiller les siens sachant pertinemment qu’ils étaient prêt a sacrifier leur vie pour les petits….

Par contre se produisait un spectacle pour le moins inattendu. La jeune femme c’était relever malgré sa fatigue et sa tenue légère. Le dragon n’allait pas lui refaire la morale. Il l’avait suffisamment faite et si cette dame elfe était aussi borné qu’un dragon était têtue alors inutile de lui faire entendre raison. Mais ce qui choquait le dragon c’était son geste. Elle c’était approchée de l’arbre pour en aspirer son énergie. La plante n’allait pas y résisté….

-Dire qu’il y a peut les elfes étaient prêt a risqué leur vie pour sauver un arbre…. Les temps ont réellement changé a présent. Plus rien n’est comme avant….

Kami disait cela en soupirant. Certes les choses évoluent et il faut vivre avec son temps mais ce genre de chose démontre bien l’état critique du présent. Pour qu’un elfe brise des millénaires de tradition et de savoir vivre c’est que l’univers cours a la catastrophe. Mais une fois de plus Kaminari n’allait pas faire de reproche. Il n’était pas réellement un partisan de la sauvegarde de la végétation. Sans la détruire totalement il n’aidait pas non plus a la conservé….

En tout cas Manithil semblait utilisait a bonnissant l’énergie qu’elle avait récupérer. Si les forces lui était revenue, la douleur n’avait pas disparu alors qu’elle refermait ses plaies. Kami observait juste ne voulant pas la déconcentrer dans cette situation délicate. Elle avait fini par stopper et alla chercher d’autres affaires. Maintenant qu’elle avait repris de l’aplomb elle pouvait se mouvoir plus facilement. Kami la regardait toujours malgré que c’était plutôt privé ce qu’elle faisait. Une fois encore il n’était pas réellement gêner puisqu’il en avait vue bien d‘autres…. Mais pas respect il fixait le loup en plein repas le temps qu’elle revienne. Au moins à présent elle avait quelque chose de propre et d’épais sur elle pour la maintenir au chaud.

Cependant la question directe de Manithil le prenait de cours. Il aurait du s’y attendre vue l’absence de précision mais c’était surtout sa la haine qui le reprenait sur le coup.


-Non…. Elle ne pourra jamais veiller sur eux. Elle est morte avec sa dragonniere avant même de les voir éclore.

Pour éviter d’exploser à nouveau. Kami c’était mis sur le dos en fixant le ciel. Il avait les griffes serraient a la limite de lui tranché ses propres écailles. Cela dura quelques secondes avant qu’il ne se calme.

-Voilà pourquoi je ne partageais pas ton point de vue sur nos petits…. Je suppose que le père de ton fils a lui aussi une histoire similaire…. On peut presque dire que nous sommes tous les deux veufs si c’est les bons thermes….



*Je me présente à vous. Accusé d’avoir voulu assurer l’ascendance des dragons. D’avoir tenté de nous épargner ce destin qui nous oblige à nous éteindre. A céder. L’humanité représente une menace pour notre monde. Refuser son éradication est une grave erreur. Nous éclairons les ténèbres, mais les hommes prennent notre triomphe à leur compte. Les dragons détiennent le manteau de responsabilité. Il leur appartient à eux seuls.
Jugez mes actes à votre guise, mais ne doutez pas de la réalité. L’espèce humaine est à l’œuvre et nous ne pourrons bientôt plus l’arrêter….*

Cela me coûtera peut être la vie... Mais je changerai ce monde pour les dragons !
[Lien vers l'apparence : http://www.furaffinity.net/full/20880680/ . Merci a Ellenwen pour la seconde image de la signature ! ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 56
Âge : 20

Voir le profil de l'utilisateur


Manîthil
Message Sujet: Re: Appel à l'aide | Mer 9 Nov 2016 - 22:37


-Ils sont entre de bonnes mains. Ou de bonnes pattes plutôt. Donc rassurez vous il ne risque rien.

Lorsqu'elle puisait dans l'énergie de l'arbre elle entendit une réflexion de la part de Kaminari:

-Dire qu’il y a peut les elfes étaient prêt a risqué leur vie pour sauver un arbre…. Les temps ont réellement changé a présent. Plus rien n’est comme avant….


L'elfe soupira:

-Non... Malheureusement ! Je porte toujours la forêt en moi, et cela me fait plus de mal que tu ne le crois... Mais, tu a raison les temps ont changé, les cœurs bons et généreux ne survivent pas longtemps dans ce monde, désormais...


Lorsque l'elfe mentionna sa compagne, le dragon fut plus amère, un mélange entre la fureur et la tristesse:

-Non…. Elle ne pourra jamais veiller sur eux. Elle est morte avec sa dragonnière avant même de les voir éclore.

Manîthil cessa de faire tourner son pendentif, son regard turquoise se posa sur le grand Volant :

-Je suis... Désolée... Même si ça ne changera rien à ton chagrin.


Ce chagrin était indescriptible et l'on répétait souvent, que le temps passera et la peine sera moins lourde, mais le temps ne guérit rien, il remplace simplement les souvenirs. Le dragons se mit alors sur le dos, contemplant le ciel, Valto avait fini d'engloutir son repas et vint se blottir au pieds de la chasseuse, Kaminari continua:

-Voilà pourquoi je ne partageais pas ton point de vue sur nos petits…. Je suppose que le père de ton fils a lui aussi une histoire similaire…. On peut presque dire que nous sommes tous les deux veufs si c’est les bons termes….


L'elfe fut surprise, elle ouvra la bouche pour parler mais la referma. Elle resta un instant a regarder les flammes sans rien dire, puis elle parla mentalement, comme si cette façon de communiquer était plus agréable pour elle.

*Tes petits n'ont personne d'autre que toi, mon .... Il avait une chance de s'en sortir avec ma sœur... Loin de cette guerre, de ces morts, de cette violence, de cette haine qui habite en moi. Si je l'avais gardé avec moi,il aurait grandi dans une vengeance qu'il ne comprendrait pas... Mon compagnon... Il...*

Même par télépathie, l'elfe n'arrivait pas à se défaire de ces souvenirs, de cette nuit, où elle avait perdu Aldaron, son compagnon de toujours. Impuissante elle avait fait face à son meurtre, elle en posséderait à jamais une cicatrice dans sa mémoire. Elle ne pouvait pas décrire même par télépathie, après 17 ans, la douleur était aussi présente que le jour où elle avait perdu celui qu'elle aimait.

*Certaines personnes sont justes nées avec la tragédie dans le sang....*

Elle se musela sur cette phrase, caressant machinalement le pelage du loup qui instinctivement avait rapproché son esprit de celui de l'elfe. Elle fit tourner le pendentif dans sa main, comme une pendule.
Ils restèrent ainsi, cloîtrés dans un silence pesant, lourd de souvenirs pour les deux compères.
Le regard turquoise de la chasseuse se posa dans le feu, et elle se décida à parler de nouveau:

-Ainsi donc, tu faisais partie de la Cam ? J'imagine que tu a combattu énormément. Il y avait d'autres dragons avec toi ?




Nous écrivons en...:
 



Ceux qui nous craignent, nous offrent le plus grand des pouvoirs.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 589
Âge : 27

Voir le profil de l'utilisateur


Kaminari
Membre du Cam Serarna
Message Sujet: Re: Appel à l'aide | Mar 22 Nov 2016 - 17:43


Manithil avait une fois de plus raison. Ils parlaient des elfes et de leur façon générale de sacrifier leur vie pour la nature. Sauf que là c’était la jeune femme qui avait sacrifié un arbre pour elle. Bon ce n’était pas comme si la région en manqué mais cela démontrer bien l’état actuel de la situation. Si on était trop bon à présent on allait droit à notre perte…. Kami avait été trop gentil avec la race humaine et voilà le résultat qu’il avait obtenu….

Mais pour clôturer ce sujet, kami avait juste grognait légèrement. Pas de colère ou de rapproche mais juste d’agacement devant une telle situation. Par la suite la conversation n’était guère plus joyeuse. L’elfe semblait désolé de la disparition de la femelle de Kami mais elle n’y pouvait rien. Tout comme lui avec la mort de l’amant de Manithil. Il ne lui avait pas répondu mais le silence était parfois la meilleure des réponses. Surtout dans des sujets aussi sensibles. Toutefois il reprenait les dire de l’elfe sur une chose même s’il voyait clairement qu’elle avait mal…. Il ne voulait pas enfoncer le couteau. Juste être clair sur un point.


-Mes petits ont d’autres personnes que moi. Du moins ils pouvaient être confiés à d’autres…. Cela est d’ailleurs le cas actuellement puisque je ne suis pas avec eux. Je sais juste que le mensonge apporte plus souvent de la douleur que de la joie. J’y ai moi-même gouté. Voilà pourquoi j’ai pris cette décision pour eux.

Il fixait toujours le ciel sans rien chercher particulièrement. Seul sa respiration bougeait et son esprit en réalité. D’ailleurs par le contact mental il pouvait ressentir les émotions de Manithil mais aussi ses souvenirs. Il avait voulu s’en défaire avant mais il n’avait pas put revoyant lui-même sa douleur. Notamment le moment où il avait retrouvé sa première compagne dans un bain de sang alors qu’elle n’avait pas encore pondu. Sans parler des autres qui lui revenait en flèche…..

Finalement au fond de lui Kami savait peut être pourquoi il avait était attirer par l’elfe et le loup. En plus d’être des êtres spéciaux avec leur lien mental, ils partageaient la même chose et la même conviction que le dragon a quelques points prêts.


-Je ne crois pas au destin tracé ni en une justice divine ou quoi que ce soit….

Kami avait perdu foie en l’humanité depuis un moment quand à la croyance des peuples ce n’était même pas la peine d’en parler. Du blabla en l’air voilà ce que cela signifier. Enfin il ne rajoutait rien de plus mais il envoyait une vague d’affection a la femme elfe pour l’apaiser doucement. Il souffrait lui-même mais sa peine c’était transformer à force.

Puis durant de longues minutes qui pouvaient paraitre des heures. Ou alors il c’était peut être réellement écoulé plusieurs heures ?! Mani reprenait la parole alors qu’elle était collée à son ami canidé. Pour répondre le dragon bougeait enfin en les fixant.

-Oui. Après tout dépend de ce que tu appelle beaucoup de guerre mais j’en ai fait plusieurs oui. Il y avait en effet plusieurs dragons mais le nombre n’a fait que diminuer au fil des temps. Il en reste trop peu encore actif quand aux dragons sauvages….. J’ignore le nombre réel que nous sommes mais il n’est pas très élever non plus.



*Je me présente à vous. Accusé d’avoir voulu assurer l’ascendance des dragons. D’avoir tenté de nous épargner ce destin qui nous oblige à nous éteindre. A céder. L’humanité représente une menace pour notre monde. Refuser son éradication est une grave erreur. Nous éclairons les ténèbres, mais les hommes prennent notre triomphe à leur compte. Les dragons détiennent le manteau de responsabilité. Il leur appartient à eux seuls.
Jugez mes actes à votre guise, mais ne doutez pas de la réalité. L’espèce humaine est à l’œuvre et nous ne pourrons bientôt plus l’arrêter….*

Cela me coûtera peut être la vie... Mais je changerai ce monde pour les dragons !
[Lien vers l'apparence : http://www.furaffinity.net/full/20880680/ . Merci a Ellenwen pour la seconde image de la signature ! ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 56
Âge : 20

Voir le profil de l'utilisateur


Manîthil
Message Sujet: Re: Appel à l'aide | Mar 22 Nov 2016 - 21:53


Le dragon tenta de réconforter la jeune elfe, en envoyant des ondes positives. Manîthil se sentit touché et accepta cette chaleur avec plaisir.
Ils étaient assez similaires finalement, la perte de leurs compagnes et compagnon leur donnait une certaine force et partageait le même état d'esprit à peu de choses près.
C'aurait été une autre personne elle aurait rejeté cette forme de pitié, mais cela apparaissait différemment chez le volant, comme un véritable réconfort, une émotion brute.
Kaminari répondit après ce qui semblait être plusieurs heures de silence, absolu à l'interrogation et l’intérêt naissant de la jeune elfe sur la Cam:

-Oui. Après tout dépend de ce que tu appelle beaucoup de guerre mais j’en ai fait plusieurs oui. Il y avait en effet plusieurs dragons mais le nombre n’a fait que diminuer au fil des temps. Il en reste trop peu encore actif quand aux dragons sauvages….. J’ignore le nombre réel que nous sommes mais il n’est pas très élever non plus.

L'elfe soupira en regardant le majestueux Volant, à son tour elle envoya une onde positive, comme une onde remplie d'espoir:

-Les dragons sont forts et puissants... Ils ne peuvent pas s'éteindre... C'est impossible !

La jeune elfe pensa au conte que racontait ses parents, celui d'Eragon et Saphira le dernier dragonnier libre de l'Alagaësia pendant un temps. selon la légende, c'est grâce à eux que les dragonniers étaient de nouveaux actifs.
L'elfe était inquiète pour les dragons, même si elle ne le montrait pas ouvertement à Kami, il y avait de plus en plus de chasseurs et trop peu de naissances pour combler toutes les morts.
Elle essaya d'attirer la conversation vers une pente plus joyeuse en parlant de ses petits, Valto toujours à ses pieds s'endormit, encore fatigué par le partage de force qu'il avait fait la veille.

-Tes petits, ont quel âge ? De quelles couleurs sont-ils ? Crachent-ils du feu ?



Nous écrivons en...:
 



Ceux qui nous craignent, nous offrent le plus grand des pouvoirs.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 589
Âge : 27

Voir le profil de l'utilisateur


Kaminari
Membre du Cam Serarna
Message Sujet: Re: Appel à l'aide | Mer 30 Nov 2016 - 13:36


Lui qui était prêt à détruire la race humaine pour trouver la paix. Voilà qu’il tentait de réconforter une femme. Bon c’était une elfe et elle avait connut une histoire proche de celle du dragon jusqu'à un certains point. C’était le hasard ou le destin qui joue des tours ainsi ?! Car quelqu’un qui y croyait peut y voir comme un appel !

Enfin Kami ne c’était pas réellement mis à chercher la philosophie de cette histoire. Il souffrait autant qu’elle et s’ils pouvaient s’aider mutuellement alors inutile de chercher plus loin. Toutefois cela sembler faire un bien fou a Manithil. Car même si elle ne disait rien. Son air et son esprit s’apaisaient. Au moins le dragon noir pouvait être utile !

Cependant l’elfe avait fini par rajouter un commentaire sur les dragons. Kami y croyait aussi mais il fallait être aussi réaliste. Les siens avaient faillit disparaitre et encore aujourd’hui ils étaient menacé. Tout comme les elfes et les nains, les dragons ont été obligé de s’écarté des terres de l’Algaesia pour laisser la place a cette espèce qui détruit le monde….


-Je l’espère et je ferai tout pour que cela n’arrive jamais. Quel quand soit le prix a payé….

Kami ne sombrait pas dans la tristesse ou la dépression mais la encore il devait être objective. Il n’allait certainement pas attendre sa mort dans une grotte allongé sans rien faire ! Hors de question. S’il devait mourir pour son but alors soit, mais il entrainerait un bon nombre dans sa chute.

Mais avant que les esprits ne s’échauffent, manithil était retourné aux petits. Un sujet que Kaminari appréciait forcément mais qui sembler tout autant intéressant la jeune mère. Elle ne disait rien mais peut être qu’elle souffrait de ne pas pouvoir être proche de son propre fils. Non ! C’était même sur qu’elle devait avoir mal…. Mais la n’était pas la conversation.


-Doucement. Ils ont quelques mois tout juste alors pour l’heure le vol ou le feu est encore un peu loin. Ils essayent leurs ailes oui mais il faudra encore patienter avant qu’il ne soit capable d’en faire usage totalement. Pour la couleur le premier œuf est gris et les deux suivant, qui ont éclos, son noir et blanc.

Kami ne s’en était pas aperçu de suite mais il n’avait pas réellement sous entendu qu’ils avaient eu trois œufs. Elle allait surement y venir aussi Kami avait suffisamment confiance pour éclaircir cette partie.

-Avant que tu ne demande. J’ai eu trois œufs avec ma seconde compagne…. Le premier attend d’éclore pour un bipède. J’ai fait ce… cadeau a ma femelle il y a quelques temps déjà. Plus tard elle a eu les deux suivants qui eux sont sauvages et donc en pleines croissances.



*Je me présente à vous. Accusé d’avoir voulu assurer l’ascendance des dragons. D’avoir tenté de nous épargner ce destin qui nous oblige à nous éteindre. A céder. L’humanité représente une menace pour notre monde. Refuser son éradication est une grave erreur. Nous éclairons les ténèbres, mais les hommes prennent notre triomphe à leur compte. Les dragons détiennent le manteau de responsabilité. Il leur appartient à eux seuls.
Jugez mes actes à votre guise, mais ne doutez pas de la réalité. L’espèce humaine est à l’œuvre et nous ne pourrons bientôt plus l’arrêter….*

Cela me coûtera peut être la vie... Mais je changerai ce monde pour les dragons !
[Lien vers l'apparence : http://www.furaffinity.net/full/20880680/ . Merci a Ellenwen pour la seconde image de la signature ! ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 462
Âge : 29

Voir le profil de l'utilisateur


Szanghai
Message Sujet: Re: Appel à l'aide | Ven 2 Déc 2016 - 12:53


De retour de Vroengard, un long chemin soit dit en passant, la dragonne sauvage dorée comme les pièces d'un trésor, Szanghai volait calmement, se laissant porter par les courants d'airs. Pour sa tranquillité, elle avait fait disparaitre son esprit, il n'était plus visible, plus palpable, technique qu'elle avait apprise auprès de Sombral et qu'elle avait travailler sans relâche jusqu’à y arriver a la perfection. Car quand on la laissait tranquille, Szanghai était une dragonne calme et apaisée. Déranger la juste un peu et son courroux s'élève avec la célérité d'un volcan en éruption.
C'était une de ces nuits paisible qu'elle affectionnait tant. Seul trouble au silence, de sporadique battement d'ailes, ses ailes et le hululement d'une chouette. Et cela aurait put continuer ainsi jusqu'au nid si l'odeur du sang ne serait pas venu titiller ses naseaux. Cela aurait été une proie, elle ne se serait pas agité mais la, c'était du sang humain et c'était plus grave a ses yeux. Ses yeux qui scrutèrent alors le sol dur a s'en rompre les os. La vue d'un dragon est d'une exceptionnelle précision, même parmi la canopée, même une souris était immédiatement repérée. Alors vous pensez, un tas de corps joyeusement déchiqueté, aucune chance que cela lui échappe. Se laissant descendre en cercle, tel un vautour au dessus d'une proie dessécher au soleil, Szanghai se pose près des corps et les inspecte en les remuant sans ménagement. Des premiers hommes comme ils se font appeler mais ce n'est pas cela qui intéressa la dragonne dorée. C'était l'état des corps. Et les odeurs. Sa langue sortie, elle captait plus finement les odeurs. Odeur de loup, la plus récente, un seul. Odeur d'elfe, une femelle si elle en jugeait par les quelques cheveux longs accroché ça et la sur les PH...un cheval, probablement celui de l'elfe et...odeur de dragon, un mâle a n'en pas douter. Elle connaissait ce dragon...elle en sourit.
Continuant a patte, elle suivit les empreintes aux sol, elles étaient fraiche, ils n'avaient pas beaucoup d'avance sur elle. D'une démarche la plus furtive possible pour ne faire que le minimum de bruit, elle avançait inexorablement vers le groupe, faisant fi des proies alentours pourtant appétissante. Avec les guerres, les humains étaient moins nombreux et plus préoccuper a protéger leurs maigres possessions et leur famille qu'a chasser, les proies donc se multipliaient rapidement.
Szanghai se tapis, avançant telle une lionne a l'affut. Le feu de camp se reflétait dans ses yeux mordorés. Elle vit Kaminari, elle vit le loup et plus petit encore, elle vit l'elfe. Cette dernière avait dut erre en meilleure état mais le combat semblait l'avoir laisser assez...dépouillé. Elle décida de se montrer a tous, les fixant d'un regard brulant, comme si elle évaluait si ils méritaient de vivre ou si ils devaient mourir, l'elfe et le loup. Puis sans un mot, elle s'allonge et fixe le feu, comme fasciné.




http://www.deezer.com/fr/?incr=1#music/result/all/c%27est%20dans%20l%27air

Quand vous écoutez ca, vous avez une magnifique interprétation du monde d'aujourd'hui.
Et ça, c'est un soir où j'ai decider de faire du grand n'importe nawak
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 56
Âge : 20

Voir le profil de l'utilisateur


Manîthil
Message Sujet: Re: Appel à l'aide | Ven 2 Déc 2016 - 19:48


-Doucement. Ils ont quelques mois tout juste alors pour l’heure le vol ou le feu est encore un peu loin. Ils essayent leurs ailes oui mais il faudra encore patienter avant qu’il ne soit capable d’en faire usage totalement. Pour la couleur le premier œuf est gris et les deux suivant, qui ont éclos, son noir et blanc.

Tandis qu'elle ouvrait la bouche, pour en demander plus, Kaminari la devançait:

-Avant que tu ne demande. J’ai eu trois œufs avec ma seconde compagne…. Le premier attend d’éclore pour un bipède. J’ai fait ce… cadeau a ma femelle il y a quelques temps déjà. Plus tard elle a eu les deux suivants qui eux sont sauvages et donc en pleines croissances.


L'elfe fut surprise de savoir que le grand dragon noir avait laissé un de ces oeufs pour les bipèdes, lui qui semblait les avoir en horreur.

-Oh ! Un dragon lié ? C'est...bien.... Depuis combien de temps, il attends ?

Pendant un moment elle put décrocher de sa propre tristesse, pour s'intéresser à des bébés dragons. Elle était littéralement fascinée par cette race, Et tandis qu'elle allait poser une autre question, les hennissements d'Ellenwë, attirèrent son attention. Valto se leva immédiatement pour essayer de sentir quelque chose, mais rien. Pourtant, la jument semblait nerveuse. Manîthil tenta de la calmer, en vain, par télépathie.
Alors que la chasseuse se lever pour aller voir ce qui se passait, un grand dragon doré, sortit de la forêt.
L'elfe recula, brutalement, très surprise de n'avoir entendu aucun bruit, instinctivement, elle se mit devant Valto dans un geste protecteur. Il gronda, sachant qu'il ne ferait pas le poids contre la dragonne, mais par honneur il se devait de grogner.
L'elfe frissonna lorsque le dragon d'or, les jaugea de son regard étincelant, mais à la grande surprise des deux amis. Le volant se coucha et regarda le feu avec admiration.
L'elfe ne put se rasseoir, ni même exprimer quoi que ce soit, elle restait figée comme une statue de peur que le dragon ne change d'avis.


Nous écrivons en...:
 



Ceux qui nous craignent, nous offrent le plus grand des pouvoirs.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 589
Âge : 27

Voir le profil de l'utilisateur


Kaminari
Membre du Cam Serarna
Message Sujet: Re: Appel à l'aide | Dim 4 Déc 2016 - 11:41


Kami souriait devant la tête de l’elfe. Finalement ils étaient expressives pour certains. Enfin le dragon avait devancé les questions de la femme en y répondant directement avant qu’elle ne les pose. Toutefois Manithil était surprise en apprenant qu’il avait laissé l’un des œufs pour un bipède. Kami soupirait. Il avait fait ce geste par amour et cela lui avait couté mais il commençait à regretter sincèrement. C’était limite s’il ne chercher pas un moyen pour annuler le sort d’ailleurs….

-Il attend depuis un bon moment. Je dirai une paire d’année déjà… C’est trop je sais mais c’est ainsi… Pour l’instant.

Kami ne préférait pas trop s’étaler sue le sujet. Il ignorait si le couple en face de lui était pour ou contre l’idée mais c’était un autre sujet sensible et en débattre maintenant n’y changerai rien. Kami allait d’ailleurs enchainait sur l’esprit du dragon présent dans la sacoche pour voir s’il était sauvage ou non mais quelque chose attirait son intention. Comme une présence même si elle ne c’était pas faite ressentir de suite. Ce fut seulement après quand la forme c’était dessiner et que le feu reflétait les écailles dorées que Kami pouvait la voir. Il l’avait reconnu avant et n’avait pas réellement bougé mais finalement elle était déjà de retour….

-Alors comme ça on ne fait même pas des salutations ? Moi qui semblait que tu appréciés nos chères amis elfe et que tu avais de l’estime pour moi.

Kami souriait. Il taquinait la dragonne et il savait déjà qu’il allait avoir une réponse dans le même genre mais à force ils avaient l’habitude. Il c’était ensuite tourner vers l’elfe et le loup.

-Manithil, Valto. Je vous présente une amie proche, Szanghai. Szanghai ils sont avec moi et indirectement avec nous rassure-toi. Ils ne sont pas une menace. Bien au contraire.

Kami n’était pas rentré dans les détails mais il voulait éclairer la situation rapidement n’aimant pas que cela dure trois heures. Kami en profitait pour se relever et s’approcher des autres en donnant quelques coups de langues sur le museau de la dragonne avant de la laissé.

-Pour le reste je vous laisse vous présentez. Entre belles dames vus n’allez pas vous battre. Bien sur je ne t’oublie pas Valto….



*Je me présente à vous. Accusé d’avoir voulu assurer l’ascendance des dragons. D’avoir tenté de nous épargner ce destin qui nous oblige à nous éteindre. A céder. L’humanité représente une menace pour notre monde. Refuser son éradication est une grave erreur. Nous éclairons les ténèbres, mais les hommes prennent notre triomphe à leur compte. Les dragons détiennent le manteau de responsabilité. Il leur appartient à eux seuls.
Jugez mes actes à votre guise, mais ne doutez pas de la réalité. L’espèce humaine est à l’œuvre et nous ne pourrons bientôt plus l’arrêter….*

Cela me coûtera peut être la vie... Mais je changerai ce monde pour les dragons !
[Lien vers l'apparence : http://www.furaffinity.net/full/20880680/ . Merci a Ellenwen pour la seconde image de la signature ! ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 462
Âge : 29

Voir le profil de l'utilisateur


Szanghai
Message Sujet: Re: Appel à l'aide | Dim 4 Déc 2016 - 21:07


Szanghai se demandait pour la centième fois au moins pourquoi fallait t'il qu'on la derange quand elle admirait un feu. Elle était completement fasciné par cette élément, destructeur et en meme temps créateur de vie, jamais identique de flamme en flamme. Pour elle, c'était un élément magnifique. Fasciné, elle ne réagit pas a l'agitation provoquer chez l'elfe et le loup mais elle consenti a regarder Kaminari et elle grogna quand il lui lecha le museau. Il n'y avait que Kogan qui avait le droit a cela.

* Je ne les apprecies pas. J'ai dit que c'était les moins pire nuance. Et puis, directement ou pas, ils ne sont qu'avec toi, moi peu m'importe. Tout ce qui m'interesse, c'est qu'ils s'en aillent plus loin, ils sont trop pres a mon gout. *

Dressant le cou, elle ranima le feu d'un coup lance flamme et poussa quelques branches dedans. Son esprit s'etendit brievement aux alentours pour s'assurer de leur solitude puis reflua dans les arcanes de son corps. Apres dix minutes de silence où elle les fixe sans faiblir un instant, elle finit par leur adresser la parole.

* L'amitié est une notion de deux pattes, elle nous est absurde a nous autres dragons. L'amour aussi. Nous eprouvons de l'attirance quand nous decidons de nous trouver un partenaire mais il ne s'agit pas d'amour. Elfe, sache qu'autrefois j'étais une dragonne de dragonnier mais Nuit m'a ouverte les yeux. Elle m'a ouvert les yeux sur ce que sont les deux pattes. Et je me suis sentie tellement libre, elle a fait de moi une dragonne libre, la dragonne que tout les dragons devraient etre et pas des esclaves des deux pattes. Aujourd'hui, j'ai du mal et tellement de plaisir a bruller leur corps, a les aplatir sous mes pattes en les entendant crier comme des porcs...*

Elle fit une pause et ajoute plus bas.

* Ce n'est que justice...les deux pattes ont faillit nous exterminer...j'estime qu'il est temps de leur faire endurer la meme chose. Mais je ne suis pas une dragonne de haine. J'ai des plaisirs bien plus simple et plus pacifique dans la vie. J'ai des reves aussi beau que le firmament, un espoir de futur apaisé. Et je te souhaite a toi elfe et a toi loup de trouver pareil chemin a suivre. *




http://www.deezer.com/fr/?incr=1#music/result/all/c%27est%20dans%20l%27air

Quand vous écoutez ca, vous avez une magnifique interprétation du monde d'aujourd'hui.
Et ça, c'est un soir où j'ai decider de faire du grand n'importe nawak
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 56
Âge : 20

Voir le profil de l'utilisateur


Manîthil
Message Sujet: Re: Appel à l'aide | Jeu 8 Déc 2016 - 22:44


-Alors comme ça on ne fait même pas des salutations ? Moi qui semblait que tu appréciés nos chères amis elfe et que tu avais de l’estime pour moi.


Le loup intervint alors dans les pensées de l'elfe:

*Bon... Visiblement ils se connaissent....*

L'elfe était toujours figée, ne sachant quelle posture adopter, lorsque le dragon noir se tourna vers l'elfe et son ami:

-Manîthil, Valto. Je vous présente une amie proche, Szanghai.

Il s'adressa ensuite à la dragonne, visiblement:

-Szanghai ils sont avec moi et indirectement avec nous rassure-toi. Ils ne sont pas une menace. Bien au contraire.
Pour le reste je vous laisse vous présentez. Entre belles dames vous n’allez pas vous battre. Bien sur je ne t’oublie pas Valto….

Le loup ne se sentait aucunement vexé, d'habitude on le prenait pour un animal sans cervelle, il avait l'habitude. L'elfe se défigea comme une statut revenant à la vie, elle parla dans la langue de son peuple directement à la dragonne tout en portant deux doigts à ses lèvres:

-Un du evarinya ono varda, Szanghai !

Le dragon se contenta de joindre son esprit à celui de son amie dans les salutations, mais la réponse de la dragonne le laissa pantois. Tandis que l'elfe sourit à la réponse typique d'un dragon:

* Je ne les apprécies pas. J'ai dit que c'était les moins pires nuances. Et puis, directement ou pas, ils ne sont qu'avec toi, moi peu m'importe. Tout ce qui m’intéresse, c'est qu'ils s'en aillent plus loin, ils sont trop près a mon goût.*

Elle cracha un jet de flammes pour rallumer le feu mourant, l'elfe eut le réflexe stupide de se reculer précipitamment, une des ses plaies s'étira, l'elfe grinça des dents, et avec sa magie, concentra son attention pour ne pas qu'elle se réouvre.
La dragonne resta dans une attitude interdite, elle ressemblait à une magnifique statue dorée avec un regard à geler ses ennemis. La volante d'or les fixa pendant bien 10 bonnes minutes gênantes, l'elfe se rassit près du feu, rajustant ses peaux autour de son corps endolori.
Manîthil essaya de se concentrer dans les flammes en essayant d'ignorer le regard insistant de la dragonne, tandis que Valto détaillait la dragonne sous toutes les coutures, jaugeant son âge, son état.

Lorsque la volante décida enfin de sortir de son silence:

* L'amitié est une notion de deux pattes, elle nous est absurde a nous autres dragons. L'amour aussi. Nous éprouvons de l'attirance quand nous décidons de nous trouver un partenaire mais il ne s'agit pas d'amour. Elfe, sache qu'autrefois j'étais une dragonne de dragonnier mais Nuit m'a ouverte les yeux. Elle m'a ouvert les yeux sur ce que sont les deux pattes. Et je me suis sentie tellement libre, elle a fait de moi une dragonne libre, la dragonne que tout les dragons devraient être et pas des esclaves des deux pattes. Aujourd'hui, j'ai du mal et tellement de plaisir a brûler leur corps, a les aplatir sous mes pattes en les entendant crier comme des porcs...*


Valto dégluttit avec peine, même si elle pensait que Kaminari était pareil, il ne l'avait pas dit de la même manière, Manîthil se contenta d'écouter la dragonne qui continua:

* Ce n'est que justice...les deux pattes ont faillit nous exterminer...j'estime qu'il est temps de leur faire endurer la même chose. Mais je ne suis pas une dragonne de haine. J'ai des plaisirs bien plus simple et plus pacifique dans la vie. J'ai des rêves aussi beau que le firmament, un espoir de futur apaisé. Et je te souhaite a toi elfe et a toi loup de trouver pareil chemin a suivre. *


Manîthil étira ses lèvres en un fin sourire, elle partageait un peu le point de vue de la dragonne en moins extrêmes, avant de répondre tout en caressant Valto affectueusement:

-C'est vrai, les humains sont destructeurs.... Il n'y a pas qu'eux, nous sommes tous destructeurs à notre façon, moi en ce qui me concerne la race à exterminer sont les Premiers Hommes. Hommes, femmes ou enfants... Il n'y a rien à garder dans cette espèce. Mes rêves, mes espoirs de futur apaisé se retrouvent dans une autre personne à présent !

La haine qui l'habitait elle le gardait pour eux, pour tous les tuer, ou en tuer le maximum avant sa mort. Mais en revanche la chasseuse trouvait cela étrange que la dragonne ait pu se défaire du lien de dragonnier, elle voulut en savoir plus, mais elle jugea qu'il était trop tôt pour cela. Lorsqu'elle sentit une puissance dans la sacoche en cuir se réveiller soudainement à la présence de deux dragons. L'elfe savait que Glaïdrim désirait parler mais à qui elle l'ignora, elle le sortit de son enveloppe et le déposa sur sa fourrure. L'elfe sentit un flux d'énergie, une pensée traverser l'espace mais ça ne lui était pas destiné, elle garda donc ces distances avec le joyau.


Nous écrivons en...:
 



Ceux qui nous craignent, nous offrent le plus grand des pouvoirs.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 589
Âge : 27

Voir le profil de l'utilisateur


Kaminari
Membre du Cam Serarna
Message Sujet: Re: Appel à l'aide | Sam 10 Déc 2016 - 15:33


Kami ignorait le grognement de la dragonne dorée. Il savait ce qu’il signifiait mais il n’était nullement gêner d’autant qu’il savait qu’elle aimait qu’on prenne soins d’elle. Enfin il n’allait pas non plus pousser la chose en la câlinant comme une peluche. Mais au moins elle avait réagit et même répondu.

-Ce ne sont pas eux qui ont pris soins de toi ? Enfin bref. Ils sont proches en effet mais nous n’avions pas le choix. Tu devrais plutôt t’inquiéter que des hommes comme ceux qui sont morts approche de plus en plus prêt par ici et ce n’est pas de la faute de Manihtil ou Valto.

Manithil et Valto avaient en effet conduit un groupe de premiers hommes en ces lieux. Mais ce n’était pas les premiers à foulaient le sol de la crête. Le dragon noir ne voulait pas alarmer son amie mais il valait mieux être prudent. Enfin si Szanghai voulait être tranquille pourquoi c’était elle montré ici ? D’accord la grotte n’était pas très loin et elle voulait peut être vérifié le niveau de danger. Ou alors elle désirait un peu de compagnie comme tout dragon même sauvage.

Laissant tranquille la femelle, le mâle noir c’était rallongé à coté tranquillement. Szanghai c’était lancer dans une petite narration. Kami connaissait l’histoire mais ne la couper pas. Nuit avait fait subir bien des changements chez les siens…. Kami n’avait pas répondu a l’appel grâce a Eluna et Hally mais il aurait dut y aller finalement…. Par contre les dernières phrases de la belle écailleuse avaient de quoi surprendre. Plus encore quand les paroles d’une jeune femme elfe parlaient également de la mort d’un peuple.

Mais Kami n’était pas choqué. Il savait pour son amie et, quelque part, il ce doutait que manithil n’appréciait pas ces individus…. Quand à Kaminari n’en parlons pas puisqu’il comptait réellement a l’anéantissement de la race humaine.

-Je ne suis pas aussi pacifiste et si pour retrouver la paix, cela doit passer par l’extinction d’un peuple qu’il en soit ainsi….

Il n’avait pas clairement exprimé son désir mais il n’était pas difficile a comprendre surtout quand on réfléchissait a ce qu’il avait déjà révéler au « couple » ou a sa consœur. Il était prêt a ce battre et a détruire pour les siens !

Toutefois avant d’en arriver la. Il y avait du chemin à parcourir. Quand a l’instant présent l’agitation de l’elfe par rapport au cœur des cœurs attirait le dragon.

-Quelque chose ne va pas ?

Kami n’avait jamais trop osé sonder un elundari. Pas qu’il avait peur mais l’idée même qu’un esprit de dragon soit enfermé a jamais dans une pierre aussi précieuse le répugner. Il ne comprenait pas comment un dragon pouvait accepter ça. La peur de la mort ? Possible mais ne pas pouvoir agir de soit même ou ressentir les sensations étaient un châtiment bien pire que mourir ! C’était comme agoniser pour l’éternité !



*Je me présente à vous. Accusé d’avoir voulu assurer l’ascendance des dragons. D’avoir tenté de nous épargner ce destin qui nous oblige à nous éteindre. A céder. L’humanité représente une menace pour notre monde. Refuser son éradication est une grave erreur. Nous éclairons les ténèbres, mais les hommes prennent notre triomphe à leur compte. Les dragons détiennent le manteau de responsabilité. Il leur appartient à eux seuls.
Jugez mes actes à votre guise, mais ne doutez pas de la réalité. L’espèce humaine est à l’œuvre et nous ne pourrons bientôt plus l’arrêter….*

Cela me coûtera peut être la vie... Mais je changerai ce monde pour les dragons !
[Lien vers l'apparence : http://www.furaffinity.net/full/20880680/ . Merci a Ellenwen pour la seconde image de la signature ! ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 462
Âge : 29

Voir le profil de l'utilisateur


Szanghai
Message Sujet: Re: Appel à l'aide | Dim 18 Déc 2016 - 22:33


Szanghai eut un petit rire en attendant l'elfe lui parler en ancien langage et elle avait faillit la couper mais se retint. Ah les elfes et l'ancien langage, une grande histoire d'amour, une gymnastique de l'esprit où l'important était de dire ce que l'on pensait tout en se laissant une porte de sortie pour dire le contraire sans renier ce que l'on venait de dire. Ils appelaient cela une nuance. Pour un dragon, c'était exaspérant. Un coup de griffe, cela veut dire ce que cela veut dire, pareil pour la morsure. Mais son intérêt pour l'elfe se fane et elle concentre alors son attention sur le loup. Une belle bête puissante qui lui ferait une succulente entrée avant un bon cerf. Elle vit briller l'intelligence dans son regard et doucement, elle étendit son esprit vers lui, échangeant par image, sensation et émotions quelques moments de sa vie qui lui aussi pouvait comprendre. L'excitation de la traque d'une proie, la joie de cette course pour attraper de quoi se nourrir, l'aplatir au sol, la tuer et manger. La sensation apaisée du ventre bien remplit. Tout cela, Szanghai et Valto l'avait en commun et elle était contente, entre chasseurs de partager ce genre de souvenir.
Szanghai allait continuer quand elle sentit la présence d'un nouvel esprit et cela capta toute son attention. C'était un esprit de dragon, la juste a coté d'elle. Et quand la dorée vit l'eldunari, elle se leva de suite et s'en approcha. Pour un eldunari, elle était prete a eloigner tout le monde et le proteger de la mauvaise influence de qui que ce soit. Avec douceur et respect, elle projeta sa conscience vers la gemme, se gardant bien de s'imposer. Elle ne savait trop comment s'introduire, elle avait peut etre affaire a un dragon millenaire. Apres avoir bien reflechit, elle s'inclina mentalement, ce qu'elle ne faisait jamais et avec des mots choisis avec soin, elle dit alors.


* La bataille s'achève, il y'a un vainqueur et un vaincu. Le vainqueur est adulé, on loue son courage et sa force et le vaincu est raillé et son souvenir s'efface rapidement. Pourtant, continuer a exister est pour le vaincu plus admirable et force plus encore le respect. En cela je vous admire eldunari, je n'aurais moi meme pas la volontée de poursuivre si je venait a etre vaincue. *




http://www.deezer.com/fr/?incr=1#music/result/all/c%27est%20dans%20l%27air

Quand vous écoutez ca, vous avez une magnifique interprétation du monde d'aujourd'hui.
Et ça, c'est un soir où j'ai decider de faire du grand n'importe nawak
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 56
Âge : 20

Voir le profil de l'utilisateur


Manîthil
Message Sujet: Re: Appel à l'aide | Jeu 5 Jan 2017 - 22:06


L'elfe garda le regard sur la pierre dont semblait émaner une lueur plus vive qu'auparavant

-Quelque chose ne va pas ?

L'elfe répondit sans détacher ses yeux turquoises de l'objet:

-Je ne sais pas, il semble vouloir parler...

La dragonne d'or se leva et s'approcha de l'Eldunari, comme un geste protecteur envers le joyau et mentalement récita des paroles d'affection envers la pierre. L'elfe regarda la dragonne, elle perçut de nouvelles paroles, mais apparemment elles semblaient se perdre dans l'espace.Cela n'avait rien d'étonnant après toutes ces années à vouloir briser sa volonté, ils avaient dû réussi à briser quelque chose en lui. Elle maudit intérieurement ces agresseurs d'une si grande sagesse.
Manîthil proposa ses mains à la pierre et mentalement demanda:

*Me permettrez vous, Noble Eldunari, de vous aider dans votre tâche ?*

Ses mains tremblaient, elle ne savait pas réellement pourquoi, une sorte d'excitation et de peur mélangée la crispait. Sentant une pensée positive, elle avança ses mains fines sur la pierre, jusqu'à toucher sa surface froide, elle frissonna et ferma ses grands yeux clairs, puis il l'Eldunari fit glisser doucement certaines pensées vers l'esprit elfique.
Lorsque Manîthil rouvrit les yeux, ils étaient d'un vert émeraude très pur, le loup fut surpris par ce changement étrange et mystérieux, il essaya de transmettre un message télépathique mais son esprit était recouvert par celui de Glaïdrim.
La voix de l'elfe était désormais caverneuse, comme venu d'un autre âge, voilé par un âge lointain, elle s'adressa aux deux dragons:

-Salutations à toi Szanghai et à toi aussi Kaminari ! J'ai péri avec mon dragonnier il y a bien des années, lors d'un bataille sanglante que vous n'avez pas connu. Aucun d'entre vous. J'ai choisi cette voie pour enseigner à d'autres dragons et dragonniers, ce que j'ai appris durant ma propre vie.
Malheureusement, je suis rapidement tombé entre de mauvaise mains, qui ont bien failli m'asservir pour accomplir des méfaits sans noms. L'elfe ici présente à réussi à m'aider, mais elle ne peut l'accomplir seule. Je dois retourner à ma place, afin d'exécuter mes projets et partager à des dragons et des dragonniers mon savoir.
Les Premiers Hommes ne tarderont pas à revenir, il vous faut partir au plus vite !
Voilà pourquoi je mets le peu d'énergie qu'il me reste à votre disposition, afin d'exécuter votre tâche.
Puis-je compter sur vous ?

L'elfe répondit mentalement qu'à l'Eldunari, et ils échangèrent quelques temps en secret, même Valto n'avait pas accès à leur conversation, ce qui l'inquiétait, c'est l'état de l'elfe après cette rencontre. Un Eldunari n'était pas rien, son étendue était vaste, et cela était très dangereux de s'y aventurer.
La pierre avait tout dit, doucement l'Eldunari devint moins brillant, et l'elfe referma puis rouvrit ses paupières, son bleu turquoise était revenu, Valto revint plus près de Manîthil et posa son museau sur son épaule dans un geste de pur affection. L'elfe reposa la pierre, et souffla profondément. Elle se demandait pourquoi elle risquait autant sa vie à de pareilles choses, puis elle se souvint que l'Eldunari n'avait aucun prix, ni sa vie, ni celle de Valto ne valaient rien à côté de ce joyau.
Elle resta sans rien dire, reprenant simplement une respiration normale.


Nous écrivons en...:
 



Ceux qui nous craignent, nous offrent le plus grand des pouvoirs.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 589
Âge : 27

Voir le profil de l'utilisateur


Kaminari
Membre du Cam Serarna
Message Sujet: Re: Appel à l'aide | Dim 8 Jan 2017 - 18:18


Parfois Kaminari ce demandait quelle était le problème de Szanghai. Autant elle pouvait être très amicale et sociale. Autant elle était lunatique et ne faisait même pas attention aux autres. Là elle semblait mécontente sans aucune raison et avait carrément ignorait le dragon mâle ainsi que l’elfe. Seul le loup avait eu droit a son attention et encore elle était temporaire. Si la dragonne dorée désiré ne pas être déranger pourquoi étai telle venue ici ? A cause de leurs simples présences ? Possible mais Kaminari s‘occupait déjà de ça….

Il allait lui en faire la remarque mais quelque chose de plus important c’était produit. L’elundari avait réagit. Cette fois en ressentait clairement la présence de l’esprit à l’intérieur. Szanghai, qui c’été rapprocher, lui faisait une grande salutation. Kami qui avait questionné l’elfe sur la situation préférer rester naturel. Il ignorait sic ‘était réellement un acte de courage ou de folie de s’enfermer dans le cœur des cœurs. Son avis là dessus était clair. Jamais il ne lierait son âme a ce joyau. Enfin la question n’était pas là. S’en suivi alors une vision pour le moins inhabituel et totalement magique. Manithil qui avait carrément saisi le trésor c’été retrouver avec des yeux émeraudes. Rien avoir avec sa couleur d’origine sans parler de cette voie grave, masculine et vieille qu’elle avait prit. Aucun doute ce n’était pas la jeune femme qui parlait à présent.

Finalement Kami avait hochait la tête en signe de salutation comme qu’il l’ancien dragon était la physiquement tout en l’écoutant après avoir relié son esprit a celui de l’Elundari.


-Nous vous conduirons en lieu sur entre de bonnes mains je vous assure. N’ayez aucune crainte….

Kami avait répondu simplement. Quoi dire de plus ? Comment ça va ? La vie est belle ? Plutôt déplacer et le sujet était clair et sans appel. Le cœur des cœurs devait être mis à l’abri de tout danger et Kaminari savait ou le conduire. Aux dernières personnes en qui il avait encore confiance en ce monde. Chose qui était déjà prévu sans que l’esprit du dragon ne ce manifeste. Il ignorait encore la réponse de Szanghai mais de toute façon le choix était vite vue comparer a ces maudits premiers homme….

Le silence était revenu malgré que Manithil mis quelques temps à retrouvé son esprit libre. Il c’était passé quelque chose dans sa transe. Certainement une discussion muette entre les deux esprits étroitement liés entre le dragon et elle. Puis doucement les choses redevenaient normales.

-Si demain matin tu en as la force Manithi. Nous prendrons la route et nous accomplirons ce que nous avons décidé.

Kami soupirait tout en réfléchissant. C’était un sujet important et il ne fallait pas commettre d’erreur ou d’imprudence.



*Je me présente à vous. Accusé d’avoir voulu assurer l’ascendance des dragons. D’avoir tenté de nous épargner ce destin qui nous oblige à nous éteindre. A céder. L’humanité représente une menace pour notre monde. Refuser son éradication est une grave erreur. Nous éclairons les ténèbres, mais les hommes prennent notre triomphe à leur compte. Les dragons détiennent le manteau de responsabilité. Il leur appartient à eux seuls.
Jugez mes actes à votre guise, mais ne doutez pas de la réalité. L’espèce humaine est à l’œuvre et nous ne pourrons bientôt plus l’arrêter….*

Cela me coûtera peut être la vie... Mais je changerai ce monde pour les dragons !
[Lien vers l'apparence : http://www.furaffinity.net/full/20880680/ . Merci a Ellenwen pour la seconde image de la signature ! ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 462
Âge : 29

Voir le profil de l'utilisateur


Szanghai
Message Sujet: Re: Appel à l'aide | Dim 22 Jan 2017 - 22:57


Szanghai vibra de toute ses écailles quand l'esprit de l'eldunari vint a son contact, elle s'inclina respectueusement et grogna quand l'esprit évoqua les sévices qu'on lui avait fait. Si elle s’écoutait la tout de suite, elle emporterait loin de la présence humaine afin qu'il ne soit plus jamais soumis a qui que ce soit. Mais l'eldunari avait fait son choix de vie et si Szanghai ne l'approuvait pas, au moins elle respectait ce choix. Doucement, elle baissa le museau jusqu’à la pierre et lui transféra un peu de ses forces. Elle même n'avait pas besoin de toute sa puissance et c'était pour elle un moyen de lui témoigner son respect.
Ensuite la dragonne dorée se tourne vers Kaminari ( enfin dirait certains ) et d'un regard, lui fit comprendre que si lui voulait poursuivre, elle allait rester a veiller sur ce qu'il sait cacher ici et qu'a l'avenir, il devrait ne pas approcher les deux pattes si proche de leur cachette. Que la prochaine fois, elle ne sera pas aussi indulgente, qu'il soit la ou pas. Ensuite, elle alla auprès du loup et le blottit contre son flanc en lui léchant le dos doucement. Après tout, une langue de dragon pouvait dépecer une proie alors elle devait être douce. Elle aimait beaucoup les loups Szanghai, elle les respectes beaucoup ces petites bêtes la.

* Elfe...si je te laisse l'eldunari c'est parce que j'ai encore des restes de respect pour ton peuple. Si je ne respectait pas mes ainées, je prendrais cette eldunari pour que plus jamais il ne soit entre les mains d'un deux pattes. Aussi je le jure sur mon nom, si par ton incompétence ou ta faiblesse, il venait a être dérober, je viendrais te faire regretter de me connaitre. *

Au moins avec Szanghai, cela avait le mérite d’être clair.




http://www.deezer.com/fr/?incr=1#music/result/all/c%27est%20dans%20l%27air

Quand vous écoutez ca, vous avez une magnifique interprétation du monde d'aujourd'hui.
Et ça, c'est un soir où j'ai decider de faire du grand n'importe nawak
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 56
Âge : 20

Voir le profil de l'utilisateur


Manîthil
Message Sujet: Re: Appel à l'aide | Lun 23 Jan 2017 - 20:41


-Si demain matin tu en as la force Manithîl. Nous prendrons la route et nous accomplirons ce que nous avons décidé.

L'elfe sourit en guise de réponse, il n'étais pas sage de partir à l'instant, mais ce n'était pas l'envie qui manquait à Manîthil, elle resta raisonnable et s'assit plus confortablement, couvrant l'Eldunari de la sacoche en cuir. La dragonne dorée vint se blottir près de Valto ce qui étonna ce dernier ainsi que Manîthil qui gloussa lorsque la volante lécha le pelage du loup noir.
Il avait l'allure d'un chiot nouveau né couvert de bave, il ne grogna pas, appréciant ce geste d'affection comme si il venait d'un autre loup.

Szanghai parla alors mentalement, prenant un voix sérieuse et autoritaire:

• Elfe...si je te laisse l'eldunari c'est parce que j'ai encore des restes de respect pour ton peuple. Si je ne respectait pas mes ainées, je prendrais cette eldunari pour que plus jamais il ne soit entre les mains d'un deux pattes. Aussi je le jure sur mon nom, si par ton incompétence ou ta faiblesse, il venait a être dérober, je viendrais te faire regretter de me connaitre. *


L'elfe regarda la dragonne dans les yeux, nullement impressionnée par son discours, elle savait ce qu'elle ferait si l'Eldunari venait à être perdu. Calmement mais clairement elle répondit:

*Le respect que tu portes à mon peuple ne m'intéresse pas Volante-aux-écailles-dorées. Je ne t'empêche nullement de prendre cet Eldunari, de toute façons je n'aurai pas la force de résister à un dragon ni un Eldunari par ailleurs.
Prends en compte que ce joyau me fait confiance que si il n'avait aucunement confiance en moi il m'aurait brisé avec aisance. Si je suis blessée de la sorte c'est en essayant de le tirer des griffes des Premiers Hommes. Je sais jusqu'où je suis capable d'aller et Glaïdrim l'a vu également, si ce joyau venait à être dérober je ne serais plus de ce monde pour subir ta vengance.*

Il n'y avait nulle animosité dans sa voix, mais simplement une intention claire, nul ne pouvait mettre en doute sa loyauté à l'égard des Eldunari.
Manîthil l'avait démontré, jusqu'aux portes de la mort elle irait pour protéger les Eldunari et ce qui lui tenait à cœur.

L'elfe s'installa au creux du flanc de Valto tout en parlant une dernière fois.

*Sur ce, que les étoiles veillent sur votre sommeil, qu'il vous soit réparateur!*

Elle ferma les yeux, et rentra dans sa transe elfique. Cette sorte de sommeil éveillé que connaissait les elfes.
L'esprit du loup vint bientôt rejoindre celui de Manîthil, les deux consciences s'embrouillant pour ne faire qu'un accord de rêve, mêlant bestialité et humanité.

***

Lorsque le soleil commença à percer la nuit noire, que les étoiles se fanèrent pour laisser place au ciel rougissant, Manîthil se leva difficilement.
La douleur immédiate des cicatrices semblant s'être apaisées durant la nuit, elle s'étira prudemment.
La chasseuse alla retrouver prudemment sa jument sans réveiller les autres d'un pas discret. Lorsqu'elle regarda les affaires sur sa jument elle remarqua que son épée manquait à l'appel, ainsi que certaines parties de son armure.
L'armure ne la dérangeait pas mais son épée elle ne la laisserait pour rien au monde. L'elfe regarda rapidement le campement endormi, et sans faire de bruit s'éclipsa vers la scène de bataille.

Le soleil perçait d'un jaune plus chaud le feuillage des arbres encore jeunes, l'elfe malgré la douleur encore présente, savourait la vie qui parcourait son corps, laissant ses sens en éveil pour ne rien gâcher de ce ballet d'intuitions.
Sa main fine parcourant l'écorce parfois mousseuse des arbres, ses narines sentant l'humidité de la nuit ruisseler sur les branches fines. Elle entendait toute la nature s'éveiller à l'approche de l'orbe d'or. Lorsque une senteur métallique vint chatouiller, de manière désagréable, le sens olfactif de la chasseuse.
Lorsqu'elle rouvrit les yeux, la scène de bataille s'offrit à elle, des morceaux de cadavres tâchant le sol feuillu, des morceaux de Premier Hommes s'étalait dans la clairière pourtant au départ si somptueuse.
L'elfe ne regrettait pas la mort de ces soldats, c'était tuer ou être tuer. Mais cette scène la ramenait des années en arrière.

Manîthil serra la poing et partit à la recherche de ce qu'elle pouvait prendre, elle retrouva son épée là où elle avait perdu conscience. Elle nettoya sa lame grâce à l'aide d'un vêtement qui devait appartenir à l'un des cadavres.
Une clarté vint appeler la pupille turquoise de l'elfe, qui s'approcha comme attirée par la lumière d'un vert luisant, en poussant quelques entrailles qui obscurcissait cette étincelle, elle découvrit un petit couteau, comme une petite dague.
Manîthil la reconnut aussitôt, elle prit rapidement le poignard et son épée et ramassa rapidement ce qui pouvait servir.
Sur le chemin du retour, Valto vint à sa rencontre alerté par son absence, il avait décidé de la suivre.
Son amie lui caressa la tête rapidement, comme pour rassurer un enfant, que ce n'était qu'un cauchemar.

***

Manîthil revint rapidement au campement et mit son épée sur Ellenwë, tandis qu'elle gardait le poignard en main.
Valto décida de partir chasser.
L'elfe ne jeta pas un regard aux dragons et vint s'asseoir sur ses peaux de bêtes.


Nous écrivons en...:
 



Ceux qui nous craignent, nous offrent le plus grand des pouvoirs.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 589
Âge : 27

Voir le profil de l'utilisateur


Kaminari
Membre du Cam Serarna
Message Sujet: Re: Appel à l'aide | Dim 29 Jan 2017 - 18:57


Personne ne semblait contredire le départ à l’aube. Kami n’avait donc rien ajouté alors qu’il continuait d’observer les autres. Elundari ne c’était pas manifester de nouveau suite a cela. Szanghai c’était cependant déplacer. Elle semblait fasciner par le loup vue le regard et l’importance qu’elle lui accordait. Valto était le seul à avoir droit a une réaction positive de la dragonne en dehors du joyau. Chance ou malchance ? Question de point de vue….

Puis finalement la dragonne sauvage c’était adresser a l’elfe. Kami avait toutefois grogné légèrement. Szanghai menaçait la jeune femme. Dans le fond la créature magique avait raison, sauf que Kami était déjà sur le coup et l’elundari lui-même avait parlé. D’autant que Szanghai ignorait ce qu’il c‘était passé avant même si le spectacle macabre plus bas pouvait donner quelques idées. Le mâle allait répondre mais Manithil était parfaitement capable de s’exprimé et de se défendre. Elle en donnait la preuve en répondant clairement. Cette fois la gueule du dragon faisait une sorte de sourire amusé. Une chose était sur, Manithil avait raison et son engagement était sincère sinon elle ne serait plus là pour le manifester comme elle venait de le dire….


-Il y a des choses précieuses comme cette Elundari mais pas seulement. Inutile d’en rajouter et chacun de nous sait pourquoi il est ici ainsi que les risques. Cela vaut pour Manithil et Valto mais aussi pour toi et moi Szanghai. Demain cet artefact sera en route pour un lieu plus sur mais il n’existe aucun endroit sur totalement.

Kami fixait les deux filles sans détour. Il n’avait rien sous entendu mais il pensait clairement a l’elundari comme les petits. Si Szanghai s’inquiétait pour ces derniers, elle avait raison étant la mère de deux d’entre eux. Pour le reste Kami s’en occupait et il était concerner étroitement aussi.

Une fois le sujet clos. Kami c’était déplacer pour s’étirer. Il n’aimait pas trop rester inactif. La nuit était bien présente mais il n’allait pas dormir de suite. Laissant les autres dormir tranquillement il s’écartait légèrement du campement.


-A vous aussi. Même si tu en as plus besoin que nous Manithil….

***********************************

La nuit passait sans problème majeur. Le dragon corrompu ne c’était pas endormit de suite. Bien au contraire. Il en avait profité pour chasser et vérifier certaine chose. Cela lui avait prit quelques heures avant de revenir après avoir englouti un petit déjeuner nocturne. Le lendemain il avait de nouveau bougé durant l’absence de la femme elfe.

Il n’avait pas cherché à la localiser car elle était libre après tout et Valto était resté. Aucun risque donc qu’elle n’est prise la fuite. Mentalement il c‘était adresser a sa consœur après s’être assuré qu’elle était bien réveiller.


-Il y a eu de l’activité au nord d’ici. Humaine bien sur…. Ils ne sont pas aller très loin mais ils montent de plus en plus dans la crête. Surtout vers le plateau. Avez-vous remarqué quelque chose d’anormal ?

Kami avait sondé la région mais il ne voyait pas de raison pour que les humains viennent si haut sur la crête et au vue du secret enfouie ici, les dragons ne pouvaient prendre aucun risque ! Déjà qu’un groupe de premier homme mort n’aidait pas…. D’ailleurs Kami aurait du détruire toutes les traces. A cette pense il c‘était relevé alors que Manithil revenait.

-Tu as l’air d’aller mieux…. je règle un détail et je reviens….

Kami souriait légèrement avant de reprendre son air sérieux puis alla régler cette histoire pour de bon après avoir écoutait la réponse de l’une ou l’autre.



*Je me présente à vous. Accusé d’avoir voulu assurer l’ascendance des dragons. D’avoir tenté de nous épargner ce destin qui nous oblige à nous éteindre. A céder. L’humanité représente une menace pour notre monde. Refuser son éradication est une grave erreur. Nous éclairons les ténèbres, mais les hommes prennent notre triomphe à leur compte. Les dragons détiennent le manteau de responsabilité. Il leur appartient à eux seuls.
Jugez mes actes à votre guise, mais ne doutez pas de la réalité. L’espèce humaine est à l’œuvre et nous ne pourrons bientôt plus l’arrêter….*

Cela me coûtera peut être la vie... Mais je changerai ce monde pour les dragons !
[Lien vers l'apparence : http://www.furaffinity.net/full/20880680/ . Merci a Ellenwen pour la seconde image de la signature ! ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 462
Âge : 29

Voir le profil de l'utilisateur


Szanghai
Message Sujet: Re: Appel à l'aide | Ven 10 Fév 2017 - 22:47


Szanghai dormit un peu mais jamais tout d'un bloc. Elle enchainait de courtes périodes de sommeils avec des périodes de veilles, après ce qu'il venait de se passer, elle avait tout intérêt a faire attention. De temps a autres, elle communiquait une très brève pensée rassurante vers l’être aimé et assura qu'une fois cette affaire réglée, elle reviendrait. La nuit fut donc douce, a écouter les oiseaux de nuits ainsi que quelques sangliers et loups trottiner autour d'eux.
Le lendemain, elle laissa Manithil aller seule. Elle somnolait mais même la discrétion innée des elfes ne parvenait a surprendre Szanghai et a tromper sa vigilance. La dragonne d'or la suivit un moment mentalement jusqu’à ce que Kaminari l'informe d'activités humaines. Bien que la dragonne ne grogna pas, sa nervosité s'exprima par une patte griffue qui se crispe, laissant de profond sillons dans le sol. Szanghai n'aimait pas du tout cela mais intelligente, elle savait aussi qu'elle ne pouvait pas débarquer devant les hommes pour leur faire peur, ils seraient capable de donner des indications a des ennemis plus dangereux. Puis Manithil revint et Valto décide d'aller chasser. Alors Szanghai se leva, s'étirant de tout son long, faisant briller ses écailles dorées au soleil naissant. Une vrai montagne d'or, splendide beauté sauvage qu'on ne pouvait offenser impunément.


* Elfe, ne compte pas sur moi pour m'excuser de mes propos. Mais j'ai eu la nuit pour reconsidérer la situation et j'en suis venue a la conclusion que tu as agis pour le mieux. Cependant, si un jour tu veux chasser avec moi du deux pattes indigne de vivre, je ne serai pas contre les éventrer sauvagement. Maintenant, je pense que je vais aller chasser avec ce beau petit loup et ensuite, peut être que Glaïdrim aimerait éprouver a nouveau les sensations du vol, pour peu que je lui prête mes ailes. J'en serai très honoré. *

Sur ces mots, elle s’élance derrière Valto, ayant hâte d'apprendre a chasser selon les méthodes lupines. Elle imaginait bien que c'était sans repérer les esprits des proies, cela rendait la chasse plus technique, plus méticuleuses, repérer les traces, les odeurs, observer le moindre mouvements parmi les arbres et buissons. Szanghai se dit que ses prochaines chasses allait être ainsi.




http://www.deezer.com/fr/?incr=1#music/result/all/c%27est%20dans%20l%27air

Quand vous écoutez ca, vous avez une magnifique interprétation du monde d'aujourd'hui.
Et ça, c'est un soir où j'ai decider de faire du grand n'importe nawak
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 56
Âge : 20

Voir le profil de l'utilisateur


Manîthil
Message Sujet: Re: Appel à l'aide | Dim 26 Fév 2017 - 21:28


Tandis que l'elfe revenait au campement, le mâle sombre lui parla, les parents encore troubles l'elfe n'était que peu attentive aux paroles, mais néanmoins elle en avait compris l'essence, c'était le principal.

-Tu as l’air d’aller mieux…. je règle un détail et je reviens….

L'elfe acquiesça et le mâle partit en direction du nouveau cimetière qu'il avait crée.
Tandis que Valto partait en direction opposé de Kaminari, la dragonne d'or se leva et s'étira, beauté étincelante à la lumière de l'astre solaire. L'elfe fut éblouie par le soleil qui se reflétait sur les écailles de la volante.

* Elfe, ne compte pas sur moi pour m'excuser de mes propos. Mais j'ai eu la nuit pour reconsidérer la situation et j'en suis venue a la conclusion que tu as agis pour le mieux. Cependant, si un jour tu veux chasser avec moi du deux pattes indigne de vivre, je ne serai pas contre les éventrer sauvagement. Maintenant, je pense que je vais aller chasser avec ce beau petit loup et ensuite, peut être que Glaïdrim aimerait éprouver a nouveau les sensations du vol, pour peu que je lui prête mes ailes. J'en serai très honoré. *


L'elfe sourit et lui répondit doucement via un lien télépathique:

*Je ne m'attendais pas à des excuses de la part d'un dragon sauvage. Je te contacterai si c'est le cas, je n'y manquerai pas l'aide des nobles volants est toujours précieuse à mon coeur.*

La réponse de Glaïdrim fut positive et elle le transmit immédiatement à Szanghai qui courut derrière Valto à la chasse. Les lèvres de l'elfe s'étirèrent en un sourire niais lorsqu'elle les vit tout deux rentrant dans la masse d'arbres.
Elle soupira et s'assit d'une façon plus confortable pour entrer dans une sorte de méditation. Cela faisait des mois qu'elle n'avait eu le loisir de le faire, elle ouvrit donc son esprit à toutes les choses autour d'elle, regardant chaque petite vie naissante, attrapant et relâchant ses pensées comme des papillons de nuit attirées par une lumière forte.
Sa respiration s'adoucit, elle sentait la brise légère lécher doucement ses joues pâles, l'elfe ne pouvait faire abstraction de Glaïdrim qui se tenait juste à côté, sa présence était affirmé, et Manîthil perdit sa concentration au bout de quelques minutes. Le dragon vint alors la trouver dans ses pensées:

*Tu a l'air perturbé... Je te dérange ?*

L'elfe regarda le sac où était entreposé l'Eldunari, puis regarda le soleil continuer sa course de la journée, tout en répondant:

*Non... Ce n'est pas toi...*

*Alors qu'est-ce que c'est ?*


Les deux individus continuèrent leur conversation, pendant de longues minutes, tantôt l'elfe souriait, tantôt elle affichait une mine sombre et sérieuse. La partie de son âme qui se trouvait en Valto était en pleine partie de chasse avec la dragonne d'or, courant après une biche. Manîthil se doutait que l'aspect communauté du loup était important pour Valto et pourtant ils étaient souvent seuls. La conscience de la chasseuse était envahie de questions et de sentiments divers, qui faisaient bouillonner son cerveau.
Avec l'aide de Glaïdrim elle se remit en position de méditation, et tout deux rentrèrent dans une sorte de rêve éveillé, qui était autant réparateur que le sommeil pour l'elfe.


Nous écrivons en...:
 



Ceux qui nous craignent, nous offrent le plus grand des pouvoirs.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 589
Âge : 27

Voir le profil de l'utilisateur


Kaminari
Membre du Cam Serarna
Message Sujet: Re: Appel à l'aide | Dim 5 Mar 2017 - 21:20


Kami avait averti sa consœur à propos des activités ressentes par ici. C’était important au vue de leurs petits en ses lieux. Szanghai n’avait pas réellement réagit mais le mâle avait tout de même vue son air et sa patte. Toutefois il aurait apprécié une réponse un peu plus… expressive…. Mais il eu droit a une belle Szanghai qui s’étirait comme un félin. Certes elle avait du charme en tant que dragonne mais elle prenait un caractère qui commençait à déplaire a force. Kami l’observait en lui lançant un regard précis pour lui faire comprendre qu’elle ne devait pas le prendre ainsi de haut.

Elle venait de snober à nouveau le dragon noir et cela commencer à bien faire. Surtout que c’était quelque chose d’important. Il ne s’agissait pas d’un gibier ou d’une boutade. C’était leur progéniture qu’il était question ! Kami ne lui fit pas de commentaire cependant mais elle ne perdait rien pour attendre comme on dit. Laissant la femelle dorée il était donc retourné sur ses pats en croisant la femme elfe. Après lui avoir adressé un bref commentaire il allait terminer ce qu’il avait commencé.

Sans rien demandé a personne. Il c’était donc rendu sur la zone de batail. Les corps et les traces étaient encore présents mais il n’en n’était pas gêne. Après tout c’était le responsable de cette vision. Sans plus de façon ni respect il inspectait rapidement les corps avant d’y mettre le feu. Ou plutôt, de tout faire disparaitre à l’aide de son souffle électrique. L’odeur n’était pas la même qu’un souffle ardent sur la chaire mais qu’importe. Ce qui compte c’est le résultat ! Le dragon corrompu ne quittait pas de l’endroit tant que tout n’était pas réduit à l’état de poussière. Certes l’odeur pouvait ce faire sentir mais ils étaient suffisamment reculer de la civilisation pour attirer les habitants. Puis il valait mieux ça qu’un spectacle de mort.

Une fois l’affaire régler. Il était de retour au prêt des autres. Szanghai et Valto étaient parti. Probablement chasser. Quand a manithil… Elle était en pleine conversation mentale au vue des différentes expressions du visage. Finalement le dragon mort semblait être ouvert à l’inverse de ce que pouvait croire Kami. Toutefois il ce posait la question si un tel lien entre l’elundari et MAnithil était une bonne chose. En fait Kaminari ce demandait tout simplement si finir a l’état de trésor magique était une bonne chose…. Jamais le dragon sauvage n’acceptera de devenir un simple esprit renfermé dans une pierre. La raison ? Elles étaient nombreuses et variés car pour lui il n’y avait que du négatif la dedans….

Enfin puisque tout de le monde était occupé. Kami allait en profiter aussi. S’écartant un peu de l’elfe. Il trouvait un rocher sur le quelle il aiguisait ses crocs, griffes et épines pour les rendre tranchantes. Puis une fois cela fait. Il s’exerçait a utilisé son souffle électrique de différente manière. Parfois dans un puissant flot dévastateur, parfois dans un jet plus fin mais plus précis et plus lointain. Kami n’avait pas encore la maitrise total de sa « nouvelle » capacité alors il devait y travailler.




*Je me présente à vous. Accusé d’avoir voulu assurer l’ascendance des dragons. D’avoir tenté de nous épargner ce destin qui nous oblige à nous éteindre. A céder. L’humanité représente une menace pour notre monde. Refuser son éradication est une grave erreur. Nous éclairons les ténèbres, mais les hommes prennent notre triomphe à leur compte. Les dragons détiennent le manteau de responsabilité. Il leur appartient à eux seuls.
Jugez mes actes à votre guise, mais ne doutez pas de la réalité. L’espèce humaine est à l’œuvre et nous ne pourrons bientôt plus l’arrêter….*

Cela me coûtera peut être la vie... Mais je changerai ce monde pour les dragons !
[Lien vers l'apparence : http://www.furaffinity.net/full/20880680/ . Merci a Ellenwen pour la seconde image de la signature ! ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 462
Âge : 29

Voir le profil de l'utilisateur


Szanghai
Message Sujet: Re: Appel à l'aide | Mer 5 Avr 2017 - 0:01


Szanghai suivit donc le loup pour une chasse sauce lupine. Elle communiquait avec lui par la pensée mais sans parole, juste par sensation et ressenti. Comme elle aimait le faire en fait sauf que le débit est très élever chez les dragons et qu'ils doivent le ralentir pour que les autres créatures puisse en comprendre le sens global. Un autre détail qui a son importance, Szanghai est plus volumineuse que Valto et moins discrète au sol. En plus, passer entre les arbres était moins évident pour elle, même en resserrant les ailes le plus possible, parfois cela frottait.
Mais passer ces menus détails, Szanghai s'amusait bien. Ils pistaient un groupe de sangliers, les traces étaient assez fraiche, ils devaient avoir une heure d'avance a peu près. A vol de dragon, c'était l'affaire de quelques minutes, un bon quart d'heure a la foulée d'un dragon mais ils ne pouvaient pas débarquer en courant comme des dérater, ils seraient repérer assez rapidement. Il fallait donc y aller au rythme qu'il faut. Et qui sait, peut être tomber nez a nez avec une proie qu'ils n'avaient pas vue. Mais après quelque temps, Szanghai s'immobilise et fait s'immobiliser Valto. Elle avait entendu quelque chose de pas normal. Tout ses sens en éveil, son esprit disparut comme si il n'avait jamais exister. Le vent lui apportait une odeur...indésirable.
Encore des deux pattes. Un petit troupeau, guère plus d'une quinzaine. Sauf magicien, aucun ne pourrait lutter contre elle et un si beau loup comme Valto. Ils étaient a quelques kilomètres de la. Szanghai était sure d'une chose, ce n’était pas des elfes.


* Kaminari, avertit tout le monde que j'ai repéré des deux pattes. Un groupe, pas plus d'une quinzaine. *

Elle lui fournit une description de ce qu'elle a senti a son congénère puis rebrousse chemin. Elle avait grandement envie de leur sauter dessus pour les étriper mais elle avait ses petits. Certes en leur sautant dessus, elle protégerait ses petits mais a force de disparaitre comme ça, on commencerait a envoyer de plus gros contingents, des magiciens, voir des cohortes entières et le secret ne pourrait tenir très longtemps a ce rythme. Alors que si des patrouilles rentrent sans encombres...




http://www.deezer.com/fr/?incr=1#music/result/all/c%27est%20dans%20l%27air

Quand vous écoutez ca, vous avez une magnifique interprétation du monde d'aujourd'hui.
Et ça, c'est un soir où j'ai decider de faire du grand n'importe nawak
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 56
Âge : 20

Voir le profil de l'utilisateur


Manîthil
Message Sujet: Re: Appel à l'aide | Mer 5 Avr 2017 - 1:21


Elle et Glaidrim avait senti l'approche de Kaminari, elle se demanda rapidement ce qu'il était parti faire, elle continua sa discussion puis s'excusa et rentra en transe réparatrice.
Elle sursauta intérieurement quand Kaminari commença à s'exercer avec son souffle puis repris sa concentration.

Glaidrim quand à lui s'intéressa de plus près à son sauveur, il vint doucement toquer aux portes de la conscience du dragon noir:

*Je "vois" que tu n'a pas le feu qu'ont la plupart des dragons ! Comment cela t'est-il arrivé ?*

L'eldunari avait ressenti auparavant les questions intérieurs du dragon noir quand à son état. Il ne fit pas part de son avis au dragon noir à part si il lui demandais.

Manîthil essayait de se couper un peu de Valto et de ses multiples sensations que lui offrait la chasse avec la dragonne et tentait de se concentrer au maximum afin de guérir plus vite, mais elle peinait à faire refermer ses plaies, si bien que la sueur venait rapidement sur son front pâle.

Alors qu'elle essayait de se concentre, la voix de Valto résonna, d'une telle force qu'elle sortit de sa transe immédiatement, inquiète elle demanda:

*Tu es blessé ?*

*Non, ne t'inquiète pas ! Szanghai a repéré un groupe d'humain*

*D'humains ou d'elfes ?*

*Je n'en sais rien...*

Le sang de Valto bouillonnait de colère, ses poils étaient hérissés par la haine et la rancune, l'elfe tenta de le calmer.

*D'habitude c'est moi qui perds le contrôle ! Reste calme ! N'interviens pas...*
Le loup grogna puis emboîta le pas à Szanghai.
La chasseuse se releva doucement, et s'approcha de Kaminari:

-Szanghai t'a prévenu ?

Elle se dirigea ensuite vers sa jument et s'équipa du reste de son armure, elle empestait le sang mais elle n'avait pas le choix, cela faisait toujours une protection. Elle ne serait pas très utile en cas de combat mais elle n'avait nullement envie de rester en arrière. Une fois son équipement mis en place elle remis Glaïdrim dans son sac, le mettant au plus près d'elle comme pour protéger un enfant.


Nous écrivons en...:
 



Ceux qui nous craignent, nous offrent le plus grand des pouvoirs.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 589
Âge : 27

Voir le profil de l'utilisateur


Kaminari
Membre du Cam Serarna
Message Sujet: Re: Appel à l'aide | Jeu 13 Avr 2017 - 21:01


Kami n’avait pas l’impression d’être humilier ou réduit mais le fait d’avoir plus d’un siècle et devoir tout réapprendre comme un nouveau né n’était pas réellement très agréable pour le dragon mâle. Bon il n’avait pas de nouveau à découvrir la chasse ou comment ce mouvoir. Cependant après la mutation de son corps il avait tout de même du s’adapté a sa nouvelle « forme » comme notamment se battre avec ses griffes et ses crocs ou tout simplement vole avec ses ailes. Fort heureusement les sensations et le savoir étaient vite revenue mais tout de même….

Par contre il y avait quelque chose qu’il n’avait pas réussie à retrouver la maitrise d’une chose, qui pourtant un trait caractéristiques de tout les dragons confondu. Le souffle ardent ! Depuis la corruption Kaminari n’avait pas réussi à produire la moindre petite flamme de sa gueule. Il était comme « éteint » et malgré les efforts rien n’y avait fait. Ce fut lors d’un événement plutôt important que le problème c’était résolu ou du moins qu’il avait trouvé une alternative…. Il avait réussi à cracher non pas du feu mais de la foudre. Un élément que normalement seul les magiciens peuvent contrôler et encore.

Pourtant c’était bien cet élément que Kaminari était en train de produire alors qu’il s’entrainer pour le maitrisé. Peu a peu il arrivait a soufflait aussi puissamment qu’avant voir même un peu plus parfois. Cela lui produisait toujours quelques fourmis dans la gorge cependant mais ce n’était rien du tout. Ignorant s’il gênait Manithil ou non il poursuivait en ciblant cette fois un arbre qu’il cherchait réellement à détruire. Mais avant de libérer le torrent électrique de nouveau, un esprit c’était présente au bord du siens. Kami ne c’était pas mis sur la défensive mais il ne c’était pas totalement ouvert non plus a l’âme du défunt dragon.


-Tout simplement parce que je ne suis plus un dragon pur. Je suis devenue ce que les humains appels un Strydge pour les leurs. Pour être plus précis un dragon corrompu…. Le feu a disparu en même temps que mon essence draconnique.

Kami avait répondu mentalement sans bouger. Son interlocuteur n’était plus réellement de se monde. Le mâle sombre n’avait donc pas de personne a regarde physiquement. C’était d’ailleurs toujours étrange comme sensation mais qu’importe. Si l’ancien mâle voulait savoir pourquoi Kami était différent il avait le droit de savoir. Kami ne gardait plus cela secret et au pire qu’est ce qu’il risquait en révélant cette nature a un ancien confrère ? Rien du tout….

La créature corrompue allait a nouveau s’adresser a l’esprit quand une voie retentie. Szanghai…. Tiens elle lui adressait la parole ?! Enfin ce n’était le moment de jouer sur l’amour propre. L’annonce de la belle écailleuse n’avait rien d’amusante.


-Une quinzaine ? Des premiers hommes ?! Revenez vers nous. Nous allons partir d’ici.

Kami grognait. Il n’aimait pas du tout être importuné ainsi surtout par des bipèdes mais si ce n’était pas des elfes il ne restait que des humains car aucun nain ou urgal ne vivaient par ici. De plus quinze homme ce n’était pas bon du tout. Les chasseurs n’étaient jamais aussi nombreux ici et un groupe de villageois c’était plus qu’étonnant puisque le village le plus proche était a quelques heures…. Sauf erreur, les réponses qui restaient n’étés pas de bonnes nouvelles.

-Szanghai ma prévenue oui. Valto et Szanghai reviennent. Nous partons prépare toi.

Kami avait senti l’approche de l’elfe mais il réfléchissait sur le coup et ne c’était pas retourner vers elle de suite. Cela ne l’avait pas empêché de lui répondre cependant. Quand au départ imminent…. Kami n’avait pas peur. Bien au contraire. Szanghai, comme lui, n’aurait fait qu’une bouche d’un groupe comme ça. Alors a deux dragons plus une elfe mage et un loup. La supériorité était presque assurée. Cependant si c’était des premiers hommes il valait mieux être prudent. D’abord parce qu’ils sont bien entrainer et équiper, mais surtout parce que la disparition d’un autre groupe de soldat n’allait surement pas passer inaperçu…. Hors tout comme la dragonne dorée. Kami voulait éviter d’attirer trop l’intention sur cette zone.

Il attendait donc les deux autres en continuant de sonder les environs mais ce qu’il découvrit plus loin derrière eux n’allait pas lui plaire du tout. Kami grognait de nouveau plus fortement en communiquant a Manithil mais aussi Szanghai directement.


-Il y’en a d’autre plus haut sur la crête et cela sont trop proche de la zone. Nous n’allons pas avoir le choix de nous en débarrassé sinon ils pourraient bien finir par tomber sur eux….

Si jamais ces enfoirés touchent aux petits, ils vont….. Kami rugissait cette fois.



*Je me présente à vous. Accusé d’avoir voulu assurer l’ascendance des dragons. D’avoir tenté de nous épargner ce destin qui nous oblige à nous éteindre. A céder. L’humanité représente une menace pour notre monde. Refuser son éradication est une grave erreur. Nous éclairons les ténèbres, mais les hommes prennent notre triomphe à leur compte. Les dragons détiennent le manteau de responsabilité. Il leur appartient à eux seuls.
Jugez mes actes à votre guise, mais ne doutez pas de la réalité. L’espèce humaine est à l’œuvre et nous ne pourrons bientôt plus l’arrêter….*

Cela me coûtera peut être la vie... Mais je changerai ce monde pour les dragons !
[Lien vers l'apparence : http://www.furaffinity.net/full/20880680/ . Merci a Ellenwen pour la seconde image de la signature ! ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 462
Âge : 29

Voir le profil de l'utilisateur


Szanghai
Message Sujet: Re: Appel à l'aide | Dim 23 Avr 2017 - 16:38


Szanghai rentrait tranquillement...tranquillement était un bien grand mot, elle se retenait grandement de faire volte face et d’éliminer ces menaces se croyant en ballade bucolique. Elle n'avait pas lâcher de l’ouïe ce groupe tandis qu'elle surveillait que Valto ne fasse pas de bêtise. Lui aussi avait réagit très...positivement a la découverte de ce groupe d'humain. Et c'est alors que Kaminari apporte de joyeuse nouvelles. Ce fut la goutte de trop, des humains trop proche de son nid, elle ne pouvait l'accepter. Feyerbrank devait déjà les avoir reperé aussi se contente t'elle de lui dire de rentrer les petits a l'abri et de rester discret. Pour sa part, elle devait revenir plus vite mais elle ne pouvait pas courir. La seule solution était de s'envoler mais Valto ne pourrait suivre et on ne laisse pas un membre de meute derrière soit.
C'est donc avec une étonnante délicatesse au vu de la situation qu'elle attrape Valto avec ses mâchoires avant de décoller le plus vite possible, rasant la cime des arbres pour n’être pas vu.


* Désolé Valto mais tu n'aurais put tenir sur mon dos. *

Par contre, Szanghai aurait aimer que Kaminari reste discret mais vu que ce n'était plus possible, Szanghai perçut la seule solution possible. Le groupe qu'ils venaient de quitter devait rester en vie mais l'autre devait être anéanti. Elle transmit son plan a Kaminari et deux minutes plus tard, elle se pose pour déposer Valto auprès de Manithil. Le loup avait bien plus l'habitude de travailler en duo avec l'elfe tandis qu'elle allait bien se comprendre avec Kaminari. Après tout, entre dragons.

* Merci pour la discrétion Kaminari, maintenant, ils ne peuvent plus ignorer ta présence. On ne cache pas un nid en faisant des rugissements a tout va parce qu'on est pas capable de contrôler ses nerfs. *

Séquence leçon de morale terminé, Szanghai décolle a nouveau en direction de ce groupe trop proche du nid. Elle ne savait rien du nombre de ce groupe mais elle savait qu'elle allait les massacrer et au fond, c'est tout ce qui comptait.




http://www.deezer.com/fr/?incr=1#music/result/all/c%27est%20dans%20l%27air

Quand vous écoutez ca, vous avez une magnifique interprétation du monde d'aujourd'hui.
Et ça, c'est un soir où j'ai decider de faire du grand n'importe nawak
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 56
Âge : 20

Voir le profil de l'utilisateur


Manîthil
Message Sujet: Re: Appel à l'aide | Jeu 27 Avr 2017 - 14:49


Manîthil remarqua que Kaminari se mit à scruter consciencieusement les environs, elle lui faisait confiance sur ça et continua d'enfiler son armure, plusieurs plaques avait été percée par des flèches et c'est à ce moment qu'elle se rendit vraiment compte qu'elle n'avait jamais été aussi proche de mourir.
Le grognement du dragon noir attira son attention, elle se retourna vers lui mais avant qu'elle puisse prendre la parole, le volant la coupa dans son élan.

-Il y en a d’autre plus haut sur la crête et cela sont trop proche de la zone. Nous n’allons pas avoir le choix de nous en débarrasser sinon ils pourraient bien finir par tomber sur eux….

Sur eux ?

L'elfe ne mit pas longtemps a comprendre et prit immédiatement toutes ses armes, qu'elle rangea à ses côtés.

*Alors qu'est-ce qu'on attends ?*


L'elfe bouillonnait de rage, Kaminari aussi, vu le rugissement qui avait fait trembler les environs.
Dès que l'on s'en prenait aux enfants, de n'importe quelle espèce, l'elfe entrait dans une rage sauvage, semblable à un loup sauvage.
L'elfe fut surprise quand elle ressentit les sensations de son loup en train de s'envoler, si elle n'avait été au bord de la rage, elle aurait éclaté de rire.
Valto glapit de surprise lorsque la dragonne le prit dans sa gueule. Il ne prenait pas tellement bien qu'on le prenne pour un chiot, et d'autant plus qu'il aimait beaucoup mieux rester sur la terre ferme.

* Désolé Valto mais tu n'aurais pu tenir sur mon dos. *

*J'aurai aimé que tu me préviennes au moins...*

L'elfe avait du mal à tenir en place, le temps que la dragonne arrive, elle posa Valto près de l'elfe, qui l'accueillit avec une caresse amicale sur sa tête ébouriffée par le vent.

*Tu a bien aimé la balade ?*

Le loup grogna en guise de réponse, encore vexé de la situation gênante.
La dragonne semblait, elle aussi, légèrement en colère:

* Merci pour la discrétion Kaminari, maintenant, ils ne peuvent plus ignorer ta présence. On ne cache pas un nid en faisant des rugissements a tout va parce qu'on est pas capable de contrôler ses nerfs. *


La volante d'or décolla en direction de l'autre groupe d'humains, laissant Kaminari, Valto et l'elfe derrière. Manîthil regarda la distance qui les séparait puis se dirigea vers sa jument, elle grimpa avec quelques difficultés, mais elle pouvait désormais être plus souple qu'auparavant.

*Je te laisse aller devant Kaminari, je ne voudrais pas vous gêner dans vos mouvements. Valto et moi allons vous suivre sur la terre ferme.*


Nous écrivons en...:
 



Ceux qui nous craignent, nous offrent le plus grand des pouvoirs.
Revenir en haut Aller en bas






Contenu sponsorisé
Message Sujet: Re: Appel à l'aide |


Revenir en haut Aller en bas

Appel à l'aide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brisingr, Chroniques de l'Alagaësia - Forum roleplay :: Alagaësia :: La Crête-
Ouvrir la Popote