AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherFAQ

Partagez|

[MonoRP] Le Dernier Gardien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Marek

Dirigeant du Cam Serarna

Nombre de messages : 14924
Âge : 28

Voir le profil de l'utilisateur http://viederoliste.fr

[MonoRP] Le Dernier Gardien Vide

Marek
Dirigeant du Cam Serarna
Message Sujet: [MonoRP] Le Dernier Gardien | Mer 21 Sep 2016 - 13:59




Après le fiasco du siège de Dras Leona, et l'inexorable avancée de l'invasion des Premiers Hommes et de la Corruption, il avait rejoint le sud aussi vite que possible, et depuis ne sortait que rarement du Manoir. Tant de morts ce jour là, tant de monstruosités. Il était las des batailles. Là de ce combat perpétuelle. Il avait connu la destruction du Du Vanyali Ebrithil alors que la paix était revenue. Il avait créé le Du Mor'ranr Knifr et arraché la vengeance de son peuple dans le sang. Une fois de plus il avait contribué à ramener une paix relative dans ce royaume, en éliminant la menace des nobles anti-Myad. Le Cam Serarna avait vu le jour, avec ses Gardiens de la Paix comme on les appelait parfois. Le monde était pacifié autant que possible, les menaces étaient risibles.  Jusqu'à ce jour où les voiles sont arrivées, porteuses d'envahisseurs belliqueux, et que des failles se sont ouvertes, déchaînant des monstres innommables sur un monde qui n'avait rien demandé.

Il avait tenté d'aider à retrouver à nouveau la paix. Mais c'était au-dessus de ses forces. Il se sentait comme un enfant construisant un château de sable que d'autres enfants mal élevés s'amusaient à piétiner à chaque fois qu'il était fini. Myad avait disparu avec Kellran vers le nord. Hally s'était faite passer pour morte pour se fondre chez l'ennemi. Le Du Weldenwarden était devenu trop dangereux. Doru Mor'ranrea était tombée, comme le reste de l'Alagaësia. Et les Gardiens? Athor et Arget étaient morts. On n'était sans nouvelles de Charlie et Liv. Même Max, pourtant à la tête des espions du Cam Serarna devenu leader d'une résistance futile, ne donnait plus signe de vie. Ce monde courrait à sa perte, et le Gardien du Feu fit ce que tout homme aurait fait à sa place: il rejoignit ceux qui lui restaient, dans le seul endroit encore en sécurité de ce monde.

Le Manoir abritait quelques réfugiés. Nicko et Jenna, ainsi que leur fille Anora, de deux ans plus jeunes que les jumeaux, avaient rejoint la bâtisse. Les Krayt élevaient également Illian, le petit garçon d'Hally, qui s'amusait beaucoup avec Morgan et Siana. Même Liam, le petit de Dinath et Nogait, s'était bien intégré à la ribambelle d'enfants de Karazhan. Une vraie garderie...


"La tour en B4. Echec."

Dans un grondement sourd, la lourde pièce de marbre blanc se mit à glisser sur le damier pour rejoindre sa position. Marek sourit. C'était un de ces après-midi devenu régulier au Manoir de Karazhan. Morgan jouait contre Nielas sur l'échiquier géant. Et si le gardien du manoir gagnait la totalité des parties, Morgan s'améliorait de jour en jour. Un jour, Marek n'en doutait pas, son fils finirait par battre le vieux mage.

Leyra posa sa tête contre le bras de son mari. Ce dernier fixait son fils, en pleine réflexion quant à son prochain mouvement. Il passa son bras autour des épaules de sa femme et la serra doucement contre lui.

"Fou en F4." finit par lancer Morgan.

A ces mots, un Ombre de marbre noir commença à se déplacer sur l'échiquier gigantesque pour se placer dans l'axe de la tour, protégeant l'effigie de Galbatorix qui servait de Roi pour les pièces noires.. Marek eut un sourire. Il se pencha vers sa femme en murmurant:

"Bon et bien c'est pas aujourd'hui que nous verrons notre garçon gagner..."

Leyra leva la tête, lui jetant un regard interrogateur. Marek répondit en désignant Nielas du menton. Le vieux mage eut le même sourire que le Gardien du Feu.

"La reine en J7."

La Reine blanche se mit en mouvement. D'après Nielas elle représenterait Arya, fille de feu la reine elfe Islanzadi, connue pour avoir participé à la chute de Galbatorix. Elle glissa lourdement sur le sol de marbre pour se placer sur la même ligne que le roi noir.

"Echec et mat."

Morgan soupira, l'air déçu. Galbatorix mit un genou à terre et, dans une cacophonie assourdissante, toutes les pièces allèrent lentement à leur emplacement d'origine sur l'échiquier géant. L'enfant et le vieux mage en profitèrent pour rejoindre Marek et Leyra, dont les sourires réconfortèrent le perdant.
Lorsque le dernier pion eut rejoint sa case et que le silence se fit dans la pièce, Nielas se pencha vers son jeune élève.

"Tu t'améliores Morgan. C'est indéniable. Mais tu manques encore de concentration.
- Merci monsieur Nielas, fit le jeune garçon, dont la déception se dissipait peu à peu.
- Allez mon grand, c'est l'heure de goûter, va chercher ta sœur et les autres!
- Oui papa!"

Le garçon étreignit rapidement ses parents et fila à toutes jambes

Alors que Nielas s'apprêtait à se téléporter dans son bureau, il leva brusquement la tête.

"Un problème Nielas? s’alarma Marek, a qui ce sursaut n'avait pas échappé.
- Un message. Le faucon de ton chef espion arrive."

D'un signe de tête, Marek remercia le mage qui continua son sort pour rejoindre son bureau, tandis que le couple des Krayts se dirigea vers les étages supérieurs. A mi-chemin, ils tombèrent sur Dinath, essoufflée, rougit par l'effort, qui leur tendit un rouleau cacheté. Le sceau avait la forme exacte de l'émeraude de Max, rendant la provenance du message indéniable.

"Reprend ton souffle Dinath! dit Marek en souriant et en prenant le rouleau.
- Le... faucon... excité... haleta la servante. Marek remarqua quelques plumes dans ses cheveux ébouriffés.
- Viens, on va boire un coup. Merci d'avoir fait vite et désolé pour le faucon..."

Dinath sourit sans répondre, et emboîta le pas des Krayts en tentant de reprendre sa respiration. Leyra en profita pour lui retirer les plumes des cheveux.
Heureusement, ils s'étaient retrouvés non loin des cuisines, aussi furent-il rapidement en possession d'eau pour la jeune femme. Les enfants, qui goûtaient ici, ne semblaient même pas les avoir remarqué, tant ils étaient absorbés par leur conversation animée.

"Allez mon amour, ouvre donc la missive." dit Leyra en souriant.

Marek s'exécuta. Il parcourut la lettre, marmonnant en la lisant, ses yeux s’agrandissant au fur et à mesure. Lentement, sans même qu'il ne s'en rende compte, le silence était tombé dans la cuisine, et tous le regardaient. Lorsqu'il leva la tête du parchemin, il vit les regards à la fois impatients et inquiets de la petite assemblée. Alors il lâcha ces simples mots, qui resteraient gravés dans la mémoire des gens présents pour de nombreuses années:

"C'est terminé. L’Épée de Mastaï est tombée."

Il attendit quelques secondes que la nouvelle fasse son effet avant de continuer à raconter le contenu du rapport: la création du conseil, la lutte contre la corruption... Une chose était sûre: la clandestinité, la vie cloîtrée dans le manoir, tout ça était maintenant terminé.

[...]

Quelques heures plus tard, dans la chambre des Krayts, l'heure était au départ. Marek avait sa tenue de voyage: pantalon et chemise de lin noir, sacoche en bandoulière. Il n'avait pas besoin de plus pour se protéger du froid, vu qu'il ne le craignait plus. Le pendentif du Gardien du Feu luisait sur son torse, visible avec les boutons ouverts de sa chemise.

Il attrapa sa cape et la passa sur ses épaules. Leyra s'approcha et l'attacha, la mine inquiète.

"Tu dois vraiment y aller?
- Je dois voir ça de mes propres yeux. Je dois retrouver Laïaga, Hally et les autres.
- ... J'ai peur. Marek pris le visage de sa femme entre ses mains et sourit.
- Je reviendrais. Je suis toujours revenu non? Et il est hors de question que je ne sois pas là pour les entraînements des enfants! "

Leyra parvint à sourire, et embrassa son mari avant de le serrer dans ses bras.

"Sois prudent.
- Tu me connais...
- Justement...
- Hé. Je t'aime.
- Je t'aime."

S'arrachant douloureusement à l'étreinte de sa femme, il lui prit sa main et ensemble se téléportèrent sur la Terrasse du Manoir. Là, un comité composé des enfants au complet, Dinath, Nogait, Nicko, Jenna et Nielas l'attendait. Derrière eux, Faeryl, la pygargue géante, piafait d'impatience.
Senna et Morgan se jetèrent dans les jambes de leur père en le serrant. Il leur rendit leur étreinte, et, sans un mot, alla serrer chaque personne dans ses bras. Sauf Nielas qui se contenta de s'incliner. Puis il grimpa sur sa monture, et après un ultime regarde au Manoir et à ses habitants, décolla vers le continent, pour de nouvelles aventures...




[MonoRP] Le Dernier Gardien 695195maeblap
[MonoRP] Le Dernier Gardien Marekp11[MonoRP] Le Dernier Gardien 662941berger[MonoRP] Le Dernier Gardien Firmar11

Héhéhé:
 



Revenir en haut Aller en bas

[MonoRP] Le Dernier Gardien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brisingr, Chroniques de l'Alagaësia - Forum roleplay :: Alagaësia :: Aberon :: Le manoir de Karazhan-
Ouvrir la Popote