AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherFAQ

Partagez|

Maerieth, petit village de la Crète.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar


Nombre de messages : 54
Âge : 19

Voir le profil de l'utilisateur


Wynonna
Message Sujet: Re: Maerieth, petit village de la Crète. | Ven 28 Oct 2016 - 18:30


Wynonna observa l'homme se lever avant de finir son verre et d'en faire de même. Elle s'arrêta brièvement au bar pour payer l'addition et conduit Akkan hors de l'auberge. Elle avait réussi à attiser sa curiosité, c'était déjà un bon point. Mais plus elle avançait, plus elle s'enfermait dans un mutisme profond. Ce qu'elle allait faire, elle ne l'aimait pas. Tout deux se dirigèrent alors vers le fond de la grotte, qui abritait le petit village de Maereith. Ici la luminosité se faisait rare, c'était salle et peu avenant. Arf dieu que Wynonna pouvait détester cet endroit, cela reflétait ce qu'elle pensait être le pire côté, défaut de son peuple, la lâcheté. Un peuple qui se terre comme une nuée de rats au fin fond des égouts. Elle renifla de dédain rien qu'à cette image. Un escalier semblant plonger vers les entrailles de la terre, s'offrit peu à peu à leurs vues. Wynonna pris une torche à l'entrée qu'elle donna poliment à celui qui la suivait. Elle inspira quelques secondes avant de s'élancer dans ce long chemin vers les enfers. La jeune drow n'était pas un ange, elle avait signé un pacte avec ses propres démons, mais ce qui se trouvait en dessous pouvait parfois dépasser ses pires cauchemars. Plus ils descendaient, plus l'humidité se faisait lourde, créant une chaleur désagréable. Ici-bas la lumière était rare, les drows n'en ayant pas spécialement besoins pour se diriger dans l'obscurité. Ce lieu qu'elle avait mentionné, était semblable à un marché noir. De petite taille certes, mais assez grand pour permettre à ce village de subvenir à certains besoins. Un endroit clandestin, illégal et où il vaut mieux éviter de faire des affaires s'ils l'ont désire ne pas se faire arnaquer. Mais cela Wynonna, le garderait pour elle. Elle voulait faire un marché et elle avait pensée que ce lieu et les secrets qu'il pouvait dévoiler et cacher, serait une bonne monnaie d'échange. Ici aucunes règles n'existaient, imaginez donc quand c'est une drow qui vous divulgue ça, ce que cela peu vraiment signifier. Wynonna laissa le temps à Akkan de s'habituer à l'obscurité, mais aussi à l'ambiance générale du lieu, avant de se retourner vers lui et de prendre la parole.

" - Je veux marchander. Je veux quitter ce trou dans lequel je me terre depuis que je suis née. Et pour cela j'ai besoin d'armes, de cartes et d'objets en tout genre qui pourraient s'avérer utiles. Je vous ai amené ici, en premier lieu, car votre état de trouble de tout à l'heure ne met pas passé inaperçue. Et il est préférable, que si vous veniez à perdre votre sang froid, de vous retrouver ici et de vous défouler comme bon vous semble. Deuxièmement, parce qu'ici vous obtiendrez peut-être certaines réponses que vous semblez tant quérir. La plupart des hommes présents aujourd'hui ne sortent jamais d'ici, mais ils ont des yeux et des oreilles partout."

La jeune drow essayait de sembler un maximum sûr-d'elle, alors qu'elle savait très bien que la moitié n'était que des vieillards séniles qui s'adonnaient à toutes sortes d'activités illégales pour tromper l'ennuie de la vie éternelle. Une chose était pourtant vraie, ici c'était l'endroit où vous pouviez vous abandonner à des pulsions en tout genre. C'est d'ailleurs souvent ici que Wynonna venait pour calmer les siennes, bien que ce soir-là elle n'avait pu se contrôler assez et c'était abandonné à la violence sous le nez de tous. Enfin peu importe, si Akkan cherchait un endroit empli de corruption ou simplement d'ondes malsaines, il n'y avait meilleur endroit où fouiller.

"Mais si cela, ne vous conviens pas."

Wynonna émit une pause, se dirigeant vers une porte cachée d'un rideau. Elle souleva ce dernier et ouvrit la porte. Elle se dirigea vers le fond de la pièce, déplaça une pierre du mur avant d'en sortir une petite besace, emplie d'or, qu'elle lâcha par la suite dans la main d'Akkan.

" Cela arrivera peut-être vous convaincre."

Elle dépassa alors l'homme et repartie dans le sens inverse d'où ils étaient arrivés.

" Et si jamais vous vous demandez, pourquoi je n'aie pas fait affaire avec ces hommes, sachez qu'ils n'ont guère de sympathie pour la gente féminine où toute race hybride. Je vous conseillerais donc de me suivre."


Amusée elle ressortie de ce trou à rats le sourire aux lèvres. Qui à dit que la bipolarité n'avait pas ses avantages ?



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 717
Âge : 31

Voir le profil de l'utilisateur


Akkan
Dirigeant de l'Equilibrium
Message Sujet: Re: Maerieth, petit village de la Crète. | Mar 1 Nov 2016 - 16:36


Plus nous nous enfonçions dans la grotte, plus mes sens se réveillèrent, méfiant, je suivais la drow dans un domaine ou elle semblait à son aise. La grotte ressemblait désormais davantage à un repère malfamé comme on peut les trouver dans Uru. C’était bien moins élégant que la capitale des drows que j’avais visité à l’époque. Les bouges humains n’aurait pas été plus accueillant. Au détour d’un escalier nous arrivâmes sur une place qui ressemblait trait pour trait à la sorte de marché noir de Gil Ead que j’avais visité un ou 2 ans plus tôt juste après le passage des Premiers Hommes. Une sorte d’amas de ruines avec des gens plus ou moins bien portant vendant tout et n’importe quoi à n’importe qui du moment qu’on pouvait y mettre le prix.

Sa proposition ce coup-ci était clair et je compris mieux pourquoi Xalith nous avait regardé de travers après tout, il était évident que les deux femmes étaient plus proche qu’il n’y paraissait au premier coup d’oeil. La disparition de la plus jeune pouvait donc bien m’attirer quelques ennuis…

- Vous espérez de moi que je vous sorte d’ici et cela ne me dérange aucunement, cependant, je pense que prévenir votre « amie » serait de bon goût. Je n’ai aucune envie d’avoir des drows qui me court après. J’ai déjà suffisamment d’humanoïdes à mes trousses pour ne pas vouloir y rajouter une personne de plus.

Il était surpris qu’elle est pris soin de penser à ses sautes d’humeur et il tint à la rassurer.

- Je vois que vous comprenez, cependant, je ne vais pas casser quoique ce soit, je me maîtrise suffisamment pour ne pas enrager à chaque fois que quelque chose me contrarie. Aussi déprimant que soit la disparition de ma compagne, je suis certain que les gens d’ici ne m’apporteront pas plus que mes recherches, mais vous m’avez rappelez qu’une personne pouvait peut-être m’apporter son aide. En cela, mieux que votre or, vous m’avez rendu service en quelque sorte.

Quand elle fit demi-tour pour partir, il la suivit curieux de voir à quel point elle pouvait changer d’humeur.

- Je vous aiderait à partir d’ici, la seule contrepartie que je demande c’est que vous arriviez à convaincre Xalith que vous voulez partir avec moi et qu’elle l’accepte. Maintenant, je vous rappel que vous n’avez pas idée à quel point l’extérieur est aussi charmant que dangereux.

Il ne souriait pas, il avait vécu près de deux siècle et demi et il savait pertinemment les risques personnel et les éventuels dégâts collatéraux possible…

- Je vous apprendrais à vous défendre, je vous offrirait une fois que vous saurez vous battre, des armes adapté à votre style de combat. Je dois repartir vers le Sud, vers Aberon, je vous y emmènerais le voyage sera suffisamment long pour que je vous montre 2 ou 3 choses.


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 54
Âge : 19

Voir le profil de l'utilisateur


Wynonna
Message Sujet: Re: Maerieth, petit village de la Crète. | Jeu 10 Nov 2016 - 0:18


Wynonna écouta Akkan attentivement, il est vrai que prévenir Xalith ne serait pas une si mauvaise idée. Mais la drow n'était pas réellement douée en relation sociale et redoutait la réaction de cette dernière. Elle en conclut cependant qu'il serait effectivement contre-productif de se retrouver avec une drow comme Xalith aux trousses. C'était la meilleure pisteuse du village et encore elle ne parlait pas de ses habilitées au combat... La suite du discours de l'hybride la fascina, elle espérait elle aussi un jour pouvoir contrôler ses pulsions et rien que pour cela elle tenait en estime l'homme qu'elle avait devant elle. La suite de son discours l'étonna encore plus, il savait pertinemment, elle le pensait en tout cas, qu'elle avait essayé de le rouler et pourtant il était encore prêt à l'aider. Si l'estime était présente, le respect venait de s'y ajouter. Elle n'était certainement pas une personne stable, mais quand elle arrivait à apprécier quelqu'un c'était quelque chose de spécial qu'elle offrait, bien plus qu'une drow bipolaire aux tendances meurtrières. Xalith et ses parents contant pour seules personnes de valeurs aux yeux de la drow.
Ce n'était pas le premier à lui dire que c'était dangereux à l'extérieur de la grotte, on lui répétait ça depuis son enfance et elle en avait marre. Bornée et têtue, elle hocha la tête donnant peu d'importance à l'avertissement d'Akkan. A la fin du discours de l'homme elle s'apprêtait à lui tendre la main mais elle avait remarqué que l'homme était peu tactile, ce qui l'arrangeait elle aussi, car sa main la faisait encore souffrir. Elle se contenta alors de lui sourire et prit la parole.

- Je tiens à vous remerciez pour tout ça. Je vais voir Xalith pour l'informer de mon départ, je m'arrangerais aussi auprès d'elle pour que le reste de votre séjour ici vous soi offert.

Elle n'ajouta rien d'autre et se détourna de l'homme, lui laissant le sac d'or. Elle ne s'en souciait guère, elle allait quitter ce trou à rat ! Joyeuse elle retourna à l'auberge, à présent vide. Tous les clients étaient probablement partis dormir à cette heure-ci. Elle s'assied alors tranquillement sur le bar, regardant Xalith avec des yeux d'enfant. La plus âgée avança vers la plus jeune, la faisant descendre du bar.

- Tu vois que je nettoie et tu viens poser tes salles fesses sur mon plan de travail tout propre, t'es culottée !

- Roooh ça va ! Je suis là pour te demander tout d'abord un service. Est-ce que tu serais prête, pour mes jolis petits yeux, à offrir le reste du séjour à Akkan.

- Akkan ? L'homme nu du couloir ? Pourquoi je ferais ça ? J'obtiens quoi en contre partie ?

- Mon incroyable reconnaissance et tout mon amour.


Wynonna pausa alors sa tête sur l'épaule de Xalith, la suppliant du regard.

- On sait très bien toutes les deux que tu es incapable d'aimer quelqu'un d'autre que toi-même.

La plus âgée taquinait la plus jeune, c'était un jeu courant entre elles, si bien qu'elles avaient oubliée comment cela avait bien pu commencer.

- Ce n'est pas vrai, toi, je t'aime. Alors, c'est oui ou c'est nan ?

Elle la montra du doigt avant lui sourire afin de la faire craquer. Xalith lui donna un coup de torchon avant de secouer la tête d'exaspération.

- Mais qu'est-ce qu'on va faire de toi ? Allez c'est bon, il peut loger ici autant qu'il le désire, c'est offert par la maison. Tu voulais me dire autre chose ?

Wynonna baissa la tête, l'appréhension lui nouait le ventre et la gorge.

- Tu sais je t'aie souvent parlé de vouloir sortir d'ici ? De voyager ? Et bien j'ai fais un marché avec cet homme et il a promit de m'emmener avec lui. On partirai vers le sud, il veut m'apprendre à me battre aussi, il a même dit qu'il me donnerait des armes ! C'est génial non ?

Wynonna n'eue même pas le temps de continuer à s'extasier, qu'une douleur s'empara de sa joue. Xalith venait de la frapper. Les larmes aux yeux la plus âgée des drows serra ensuite fort son amie dans ses bras avant de la repousser violemment. Jamais Wynonna n'avait autant vu de colère en elle.

- Tu ne peux pas me dire que tu m'aimes et la seconde après me dire que tu pars avec un hybride à l'autre bout du monde ! Tu n'es qu'une salle égoïste ! Et qu'est-ce qu'il fera quand tu feras une de tes crises, hein ? Il ne sera pas là comme moi j'ai pu l'être, à cacher tes victimes et à assouvir tes moindres envies. Qui te protégera de toi-même et du monde extérieure ? Tu y as pensées à ça, espèce d'inconsciente ! Tu as pensé à tes parents ? Bien sûr que non tu ne penses qu'à toi.

Wynonna n'avait jamais vu son amie pleurée et pour la première fois elle se sentait mal. C'était ça, la culpabilité ? Elle haïssait déjà cette nouvelle sensation. Elle se laissa alors à aller prendre son amie dans ses bras, chose rare pour elle. Elle savait que Xalith la laisserait partir, elle savait aussi qu'aujourd'hui était le jour où elle lui disait au revoir, car jamais Xalith ne lui ferait ses adieux. La plus âgée se dégagea de l'emprise de la plus jeune et se dirigea vers l'hybride.

- Crois moi tu ne sais pas d'en quoi tu t'engages, je te préviens elle meurt, tu meurs. Profites de ton séjours ici, c'est la maison qui offre.



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 717
Âge : 31

Voir le profil de l'utilisateur


Akkan
Dirigeant de l'Equilibrium
Message Sujet: Re: Maerieth, petit village de la Crète. | Dim 13 Nov 2016 - 21:47


Je ramassais le sac d'or, je ne pouvais laisser l'argent que la drow avait amassé disparaître dans les mains d'une personne dont je ne savais les intentions et de toute manière cela couvrirait nos dépenses au début. Je saisissait donc le sac et le glissais dans mon sac à dos, avant de suivre la drow en direction de la taverne, pas moyen de croupir ici, je devais partir pour Aberon dès que possible.

J'inspirais longuement afin de détendre chaque parcel de mon corps, puis je fis craquer ma nuque. Une fois prêt, j'entrais dans l'auberge, la drow était en pleine conversation avec son "amie" et cette discussion était animée. Je sut quand Wynonna attaqua la partie la plus dure car Xalith me lança un regard qui équivalait à une sentence de mort et qui se confirma par les paroles de celles-ci quand je me rapprochais du bar.

Je lui répondais du tac au tac :

- Je ne la connais pas en effet, mais plutôt que de me menacer, il serait bon de me dire ce qui ne va pas. Je me suis proposer d'aider car je ressens qu'elle en a besoin, cependant, si je ne sais rien d'elle, ce n'en sera que plus long et complexe.

J'espérais par cette phrase en savoir un peu plus long sur celle que je prenais sous mon aile. Je venais par ailleurs à me poser une question futile mais qui me dérangeait étrangement. J'écartais cette pensée avant même qu'elle ne puisse prendre forme par peur de comprendre ce qui se passait en moi. Je reprenais alors qu'elle me menaçait

- Je comprends votre inquiétude, mais je ne laisse pas habituellement les gens autour de moi mourir. Et si, elle m'écoute, elle sera en sécurité le temps d'apprendre à se battre et une fois qu'elle saura s'en sortir, ma foi, ce sera à elle de faire son chemin.

Je regardais les deux femmes avant de reprendre :

- Je mets ma vie en jeu pour votre amie, cela vous paraît-il suffisant, ou vous faut-il un pacte de sang ?

Il regardait cette fois la tenancière avec tout le sérieux et l'assurance qu'il avait. Il connaissait la responsabilité de s'occuper de quelqu'un, même si lui-même n'avait jamais eu d'enfant ni de disciple.


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 54
Âge : 19

Voir le profil de l'utilisateur


Wynonna
Message Sujet: Re: Maerieth, petit village de la Crète. | Lun 14 Nov 2016 - 20:40


Xalith se sentie vexée par l'assurance dont pouvait faire preuve Akkan mais, elle le regardait surtout avec de la jalousie, plein les yeux. Mais il avait raison le menacé ne mènerait nulle part si elle voulait que Wynonna soit en sécurité elle se devait d'informer l'homme sur ce qui pouvait l'attendre.

- Disons qu'elle à quelques caprices auquels, elle ne sait résister. Ne soyez donc pas surpris de la surprendre du sang sur les mains ou en compagnie d'une personne qui vous est inconnu à vous deux. Priez simplement pour qu'elle ne fasse que s'amuser et que vous n'ayez jamais à cacher de corps.

Elle jeta un regard à Wynonna, qui elle avait la tête baissée. La jeune drow oscillait entre honte, peur et fierté face à l'annonce de la plus âgée. Elle leva ensuite un regard sur Akkan, indéchiffrable, avant de sourire sans émotions particulières.

- J'écouterais, mais je ne peux garantir le contrôle totale de mes démons. Vous devriez aller vous reposer maintenant. Je serai prête à partir quand il le faudra, vous me trouverez ici ou au bordel.

Wynonna n'ajouta rien, ce n'était pas nécessaire. Elle avait juste fait en sorte que la discussion se termine au plus vite afin de cacher sa fatigue et sa soudaine nostalgie. Xalith finit par sourire à l'homme avant de rejoindre son amie, cet homme ne laisserait pas Wynonna mourir et cela lui suffisait.

- Bonne nuit.

Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 717
Âge : 31

Voir le profil de l'utilisateur


Akkan
Dirigeant de l'Equilibrium
Message Sujet: Re: Maerieth, petit village de la Crète. | Jeu 17 Nov 2016 - 18:53


J'écoutais avec attention les propos de Xalith et observait avec attention Wynonna, ainsi elle subissait des pulsions ou crises, et bien il fallait croire qu'un jour ou l'autre je rencontrerai un personne aussi perdu de moi ... Espérons que j'aurais autant à lui apporter qu'Ellen et Laïaga ...

J'espérais au fond que nous n'aurions pas à faire un tour dans le royaume des morts pour l'aider, il manquerait plus qu'elle fasse partie des ... Non impossible, nous n'étions pas si nombreux et puis j'en avais tué la plupart ...

- Je vois mieux, je me considère pas comme un expert mais j'ai eu des difficultés de même ordre, donc je comprend ce qu'il en est ... On verra quand nous serons en route, nous aurons quelques mois avant d'arriver à Aberon à moins que nous n'ayons beaucoup de chance, ça devrait nous laisser le temps de travailler sur ce problème.

J'acquiesçais quand la jeune drow me proposa de se reposer, elle écourtait la conversation ce que je pouvais comprendre, il n'est jamais bon d'être dévoilé, mais dans son cas, il était important de savoir dans quoi je m'embarquais et j'allais avoir besoin de me préparer, je la laissais partir et souhaitais bonne nuit à Xalith. Je montais à l'étage ce coup-ci et m'enfermais dans la chambre.

Une fois dans la petite chambre, je prenais mes affaires et affûtais mes armes doucement en réfléchissant au voyage à venir, à ma quête personnelle et à la jeune drow ... Je me raidissais un instant quand je sentis un picotement dans le dos. Cependant, le picotement était léger et passager, je n'y prêtais donc pas plus d'attention.

Une fois nettoyé mon épée et huilé le fourreau, je nettoyais le cuir protégeant l'arc et vérifiais mes flèches, mettant de côté celle qui avait pu s'abîmer avec le temps et les heurts.

Je me faisais une liste mentale de tout ce dont nous aurions besoin pour le voyages armes, armures, vêtements, nécessaire pour camper, nourriture, ... Pendant ce temps, je passais en revu mon armure de cuir, rafistolant les accrocs, vérifiant les lanières, les accroches, huilant et nettoyant le cuir ou cela le nécessitait. Une fois satisfait je posais l'ensemble sur le coffre au pied du lit et j'entrais en transe pour décontracté mon esprit et analyser ma journée.

Je finissais par m'endormir peu avant l'aube ...


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 54
Âge : 19

Voir le profil de l'utilisateur


Wynonna
Message Sujet: Re: Maerieth, petit village de la Crète. | Mar 22 Nov 2016 - 13:12


Une fois Akkan partie, Wynonna prit la direction de la sortie. Si jamais elle venait à partir dans les heures qui suivent elle voulait prévenir ses parents. Bien sûr son entrée au bordel fut remarquée, elle avait quand même tuée un client il y a quelques heures, en plus d'en avoir attaqué un autre. Elle espérait d'ailleurs qu'elle ne le recroiserait pas. Xalith l'avait suivie, parce qu'elle avait bien compris que l'aveu que la jeune drow devait faire à ses parents allaient beaucoup les perturber. Mais en même temps ils avaient enfermés leur fille ici pendant une centaine d'années, lui causant beaucoup de retard pour une elfe de son âge. Ce qui a en partie alimentée ses pulsions, bien que l'événement sanglant de sa jeunesse y était aussi pour beaucoup. Xalith espérait juste que les parents de Wynonna ne choisiraient pas ce moment pour lui parler de sa soeur, cela serait un choque émotionnel trop important, surtout qu'elle n'a aucune idée de l'existence de cette dernière. Mais avant toute chose, elle tira la plus jeune dans le couloir afin d'enfin débarrasser le corps de sa victime. Xalith avait toujours aidé Wynonna et ce dans n'importe quelle situation, elle le faisait pour la dernière fois.

La discussion entre Wynonna et ses parents fut animée, il y eu d'abord le refus, la colère et enfin l'acceptation devant l'obstination de leur fille. Ce soir-là, elles restèrent avec eux, autour du feu. Ils parlèrent de tout et de rien, évitant soigneusement de lui parler de sa soeur. Ils évoquèrent les crises de leur fille, Xalith en profita pour intervenir, disant que l'homme avec qui elle partait était prévenu. Suite à cela, Wynonna monta à l'étage du bordel afin d'y trouver sa chambre et s'affala sur son lit. Elle n'eue aucun mal à trouver le sommeil, cependant son repos fut agité, comme chaque nuit depuis... et bien, elle ne s'en rappelait même plus.



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 717
Âge : 31

Voir le profil de l'utilisateur


Akkan
Dirigeant de l'Equilibrium
Message Sujet: Re: Maerieth, petit village de la Crète. | Sam 26 Nov 2016 - 20:20


Je me réveillais en sursaut le soleil était déjà haut dans le ciel. La nuit avait été longue, mais fructueuse, je me sentais prêt à partir. J'utilisais la carafe et la bassine pour faire ma toilette et je m'habillais chaudement. Je faisais le tour de mes possessions, bien peu, mais suffisant pour le moment. Nous aviserons à la première ville d'importance et surtout quand la demoiselle saurait s'en sortir, d'ici là rien ne pressait autant que son paquetage afin de survivre dehors.

Je sortais donc de la chambre, descendais les escaliers et remettais mes clefs à Xalith avec un dernier remerciement.

- Merci pour le confort et les informations, je la tiendrais à l'oeil, vous pouvez compter sur moi. Vous pouvez m'indiquer un revendeur de confiance pour tout ce qui est matériel pour camper ?

Je la remerciais à nouveau avant de m'éclipser, je suivais donc ces instructions et me retrouvais devant ce qui ne m'apparaissait que comme une bicoque à moitié en ruine l'elfe noir à l'intérieur semblait encore plus âgé que sa masure et je compris immédiatement pourquoi Xalith me l'avait recommandé. Il était aveugle, donc aveugle aussi à bien des préjugés, mais comme tout elfe noir ou pas, ses sens compensaient largement sa vue. Je ne fus pas surpris qu'il remarque mon entrée. Après quelques négociations, je ressortais avec un paquetage pour un prix correct et j'avais même renouvelé le mien qui commençait à se faire vieux.

Une fois à l'extérieur, je goûtais de nouveau à l'exaltation du départ et puis un nouveau brin d'espoir était apparu, je le chérissais au fond, mais je ne me faisais toute fois pas trop d'illusions. Je descendais la route principale jusqu'au bordel, mais je me refusais à entrer. Ma phobie des femmes étaient trop présente et un bordel regroupait à mon goût trop de personne de sexe opposé.


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 54
Âge : 19

Voir le profil de l'utilisateur


Wynonna
Message Sujet: Re: Maerieth, petit village de la Crète. | Lun 28 Nov 2016 - 18:02


Wynonna était réveillée depuis longtemps déjà, elle avait eu le temps de préparer ses affaires au cas où Akkan voudrait partir dans la journée. Pour l'occasion elle avait laissée tomber sa tenue légère et avait opté pour un pantalon et un haut assez court qui laissait voir son ventre. Cependant, il y a quelque chose qu'elle n'avait pas changé, c'est donc pieds nus qu'elle se retrouvait à descendre ses affaires. C'est à ce moment précis que son père lui signala qu'un homme attendait devant l'établissement. Il lui demanda aussi pourquoi celui-ci n'entrait pas, la jeune drow haussa les épaules pour toutes réponses et attrapa un fruit au passage avant de sortir. Elle regarda Akkan bizarrement avant d'avaler sa bouché et d'engager la conversation.

" - Tu sais tu aurais pu entrer hein, si tu t'inquiètes de ta réputation ici, dit toi qu'elle est déjà foutue quand tu te barres avec une des putes du quartier. Mais alors quand tu te casses avec la fille du chef d'établissement, c'est encore pire."

Puis elle éclata de rire avant de prendre les devants, excitée comme une puce. Cependant, elle n'oublia pas, de se couvrir entièrement à l'aide d'un long manteau, avant de mettre un pied en dehors de cette grotte. Elle n'était pas ignorante au point d'exposer sa peau au soleil, elle souffrirait pendant des jours, dans le cas contraire. Puis elle se retourna vers Akkan.

" - Alors, tu viens ? Il parait que c'est dangereux dehors, c'est un gars barbant qui me l'a dit hier soir. Assez grand et poilu, je ne sais pas si ça te dit quelque chose ?"

Elle pouffa encore de rire en regardant la tête de son "futur" mais "presque" compagnon de route.



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 717
Âge : 31

Voir le profil de l'utilisateur


Akkan
Dirigeant de l'Equilibrium
Message Sujet: Re: Maerieth, petit village de la Crète. | Jeu 1 Déc 2016 - 20:40


Elle croyait que je m'inquiétais de ma réputation ... C'était presque mignon, mais elle faisait fausse route et je ne pouvais manquer de la rectifier :

- Oh ! ce n'est pas ma reputation qui en souffrirais, déjà personne ne me connait ici et je ne suis pas sûr de passer dans les parages tous les jours, mais c'est plutôt la surabondance de population feminine dans l'établissement qui me dérange. Disons que j'ai comme une incompatibilité avec les femmes, mais bon après plus de deux siècles j'arrive a supporter de voyager avec une ou 2 femmes, mais pas rentrer dans un lieu bonder de femme. C'est mauvais pour la santé.

Je souriais à ma propre boutade, car elle ne savait pas que c'était la vérité et que j'étais capable de m'évanouir ou de réaction véritablement épidermique à cause de la gente feminine.

Je lui donnais son paquetage avant de poursuivre :

- Tenez, j'ai utilisé vos fonds pour vous acheter de quoi à vivre dehors, il va falloir vous y habituer désormais, on dort pas chaque nuit dans une auberge, en fait c'est même assez rare. Enfin, vous allez découvrir tout ça au fur et à mesure, pour le moment j'aimerais assez qu'on s'éloigne le plus possible avant la fin de journée.

Je lui emboîtais le pas lorsqu'elle parti d'un air guilleret, pour la première fois et sans aucun doute pas pour la dernière, je sentais que le voyage serait long ... Quand elle me sorti ma propre réplique je fus certains que ce périple serait très long. J'affichais un air désespéré et grommelait, faussement ennuyé par la situation, elle me changeait agréablement les idées. Les dernières semaines avaient été épuisantes moralement.


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 54
Âge : 19

Voir le profil de l'utilisateur


Wynonna
Message Sujet: Re: Maerieth, petit village de la Crète. | Ven 2 Déc 2016 - 19:15


Suite du RP ICI



Revenir en haut Aller en bas






Contenu sponsorisé
Message Sujet: Re: Maerieth, petit village de la Crète. |


Revenir en haut Aller en bas

Maerieth, petit village de la Crète.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brisingr, Chroniques de l'Alagaësia - Forum roleplay :: Alagaësia :: La Crête-
Ouvrir la Popote