AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherFAQ

Partagez|

Rencontre au détour d'un coup d'aile [PV Djiminy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar


Nombre de messages : 65
Âge : 20

Voir le profil de l'utilisateur


Gallia
Message Sujet: Rencontre au détour d'un coup d'aile [PV Djiminy] | Mer 12 Oct 2016 - 22:53


La dragonne avait quittée presque à contre-coeur, la nouvelle "famille" qu'elle avait trouvé. Durant ces derniers jours, elle avait trouvé une sorte de paix intérieure, un nouveau but qu'elle n'avait jamais eu. Mais les vieilles habitudes ont la vie dure, si bien que dès qu'elle entendit parler d'une rumeur concernant sa mère elle fut comme aspirée par sa colère et décida de partir vers la source de la rumeur sans plus attendre. Gallia passa plusieurs journées entière à voler, lorsqu'elle arriva au dessus du cours d'eau qui allait du Lac Léona à Teirm les vents la bringuebalant dans tout les sens, elle fut forcée de mettre pattes à terre.
Gallia atterit alors avec fracas, faisant fuir la faune aux alentours, elle replia ses grandes élytres bleutées et alla se désaltérer dans le courant d'eau froide.
La dragonne espérait trouver dans les alentours, une quelconque trace de sa mère, un signe, un indice qui attesterait de la véracité de la rumeur. Elle tourna un long moment autour de sa position pour essayer de trouver une preuve qu'un ou une dragonne vivait dans les parages, mais rien n'indiquait qu'un Volant vive réellement ici.
Elle laissa échapper un grognement de déception la volante espérait plus que tout, que cela soit vrai, son désir de vengeance se faisait plus grand à mesure que les jours passaient, après tout la colère était devenu sa raison de vivre très tôt dans sa vie de dragon.
Elle éleva son regard vers les nuages, soupirant, elle abandonna l'idée de représailles sur sa mère et entendit son ventre gargouiller, la faim tiraillait son estomac, elle regarda le cours d'eau et aperçut un banc de poisson.
Gallia sauta directement sur le banc de poisson et la gueule grande ouverte en engloutit la moitié, la viande roula dans sa gorge et lorsqu'elle eut atteint son estomac, la Volante eut un ronronnement de plaisir.
Elle huma rapidement l'air, pour vérifier qu'aucun bipèdes ou "gêneurs", ne viendrait troubler sa digestion, ne sentant aucune effluve particulière ormis celle du vent d'automne, elle s'ébroua et sortit du cours d'eau. Gallia alla se coucher en direction d'un rocher en plein soleil, elle s'étala alors comme un lion majestueux pour profiter de la caresse chaude du soleil sur ses écailles bleutées.

*Hmf... La vie n'est pas si mal, finalement !*


Et depuis quelques temps, prit réellement du plaisir à ne rien faire, à part lécher la moindre goutte de soleil, dégringolant du ciel.


J'écris en #0099ff

Je découvre maintenant , que chacun porte sur son dos, tout son chemin comme un fardeau...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 59
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur


Djiminy
Message Sujet: Re: Rencontre au détour d'un coup d'aile [PV Djiminy] | Jeu 13 Oct 2016 - 10:51


Voler. Existe t-il un meilleur synonyme de liberté ?  Dans les cieux l'horizon est si loin qu'il en est flou. Dans les cieux les limites sont si colossales qu'elles semblent inexistantes. Au sein d'un ciel calme, la sérénité est si agréable qu'on aimerait y rester pour toujours... Durant un voyage sur le sol, il faut toujours être très attentif. Même quand notre voyage se passe au cœur de la plus vide des plaines ou de la plus calme des forêts. Même dans l'immensité du désert il faut faire attention. Dans l'eau, le danger est partout aussi... Mais dans les cieux...

Djiminy s'était envolé avant l'aube pour profiter d'une aube magnifiquement divine. Le dragon adorait ce moment magique ou le premier rayon de soleil réveillait le monde. Bon... Il était forcé de l'avouer : la paresse s'était emparée de lui et il s'était un peu perdu dans son esprit. Tantôt rêvassant, tantôt méditant... Il voyagea vers le sud durant un temps inconnue, laissant le ciel l'emporter.

Et puis soudain une rafale de vent le secoua. Surpris, le dragon fut bien forcé de quitter son esprit pour ne pas se crasher...
Naturellement, il regarda le monde à la recherche de repère : ou se trouvait-il ? Dans la Crête, c'est sur mais ou précisément ? Il devait l'avouer : il était perdu.
Djiminy s'en voulait ! Lui qui avait appris le voyage avec les loups se sentais comme un louveteaux loin de sa mère. Si seulement Aurore était là, elle lui aurait dit qu'il était allé un peu trop loin à l'est ou à l'ouest... Mais elle n'était pas là. Djiminy ne savait même pas si elle était morte ou pire. Le dragon dû retenir un gémissement plaintif. Mais il ne devait pas se lamenter : de toute façon s'il allait plein sud il finirait par quitter la Crête ! Ensuite tout dépend du monde : si c'est une étendue d'eau il devra longer la Crête vers l'est. Si c'est une plaine ce sera le contraire. Il n'était pas si perdu que ça finalement !

Rassuré, le jeune dragon vérifia sa direction grâce au soleil et continua plein sud. Il volait depuis quelques minutes lorsqu'un scintillement attira son attention au loin. Lorsqu'il fut plus prêt, il se rendit compte que c'était un autre dragon qui se prélassait au bord d'une rivière. Curieux, Djiminy descendit jusqu'à ce qu'il puisse avoir plus d'informations : c'était apparemment une très jolie dragonne. Le jeune mâle ignora royalement l'avertissement que le loup lui dictait et atterrit le plus majestueusement possible de l'autre côté de la rivière. Se dressant de ¾ face, il était à mi-chemin entre une position de dragon et de loup le rendant insolite au premier coup d'oeil. Il lui lança un regard plein d'assurance, presque dominant mais gentil et amical.
Djiminy, en prenant bien soin de cuirasser une grande partie de son esprit, effleura la dragonne en pensée. Il lui transmit tout d'abord ses intentions amicales et se gène de la déranger en plein repos. Puis il parla d'une voix calme mais joyeuse et chantante :

« Atra esterni ono thelduin belle dragonnelle. Je suis navré de te déranger dans ton repos, aurais-tu quelques instants à m'accorder ? Je crains d'être égaré... »

C'est avec autant de politesse qu'il attendit une réponse... ou une réaction. Mais bien qu'amical, il avait pris cette attitude particulière exprès pour lui montrer ses intentions : Il n'avait aucune intention hostile mais est un prédateur dangereux. Cependant un observateur attentif pouvait apercevoir cette étincelle de malice dans son regard, cette petite lueur qui invite au jeu...
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 65
Âge : 20

Voir le profil de l'utilisateur


Gallia
Message Sujet: Re: Rencontre au détour d'un coup d'aile [PV Djiminy] | Jeu 13 Oct 2016 - 12:11


La dragonne entendit un léger sifflement, paressant, elle leva une paupière d'une manière flegmatique. Et remarqua la forme d'un de ses congénères dans le ciel. Elle se leva immédiatement, croyant au début que Kaminari l'avait suivi, elle grogna. S'apprêtant à délivrer un message télépathique plein de colère, elle se ravisa lorsqu'elle vit un jeune dragon mâle, amorçant sa descente.
Elle releva ses ailes, dans une posture pleine de défi, elle s’apprêtait à un quelconque combat. Le volant bleu nuit alla se poser de l'autre côté de la rivière. L'œil averti de la dragonne détailla chaque parcelle de son corps, mesurant un éventuel ennemi, il était sensiblement de la même taille que lui  mais fut déconcerté par sa posture. Elle n'avait jamais croisé un dragon se tenir de cette manière, mais peu importait pour la volante bleue, qui agacée qu'on la dérange était prête à en découdre. Mais soudainement une étrangère pensée vint tenter de caresser son esprit, Gallia blinda ses pensées presque automatiquement, la voix

*Atra esterni ono thelduin belle dragonnelle. Je suis navré de te déranger dans ton repos, aurais-tu quelques instants à m'accorder ? Je crains d'être égaré...*


L'esprit sauvage de la dragonne fit résonner les paroles elfiques dans sa tête, elle ne comprenait aucune de ces paroles mais le fait que ce dragon connaisse la langue elfique et le fait qu'il l'ait dérangé, suffit à la Volante bleutée pour que son côté sauvage décide de lancer un combat. Ses pupilles se rétrécissant comme celle d'un chat en chasse, elle sauta à bas de son rocher, les ailes grandes ouvertes. La dragonne balança une jet de flammes envers le dragon bleu nuit, ce qui enflamma les quelques buissons qui parsemaient l'alentour du cours d'eau.
Gallia ne contrôlait pas encore totalement son flux de magie et embrasa plus de choses que prévu, elle attisa volontairement le brasier en s'élevant légèrement au dessus de l'eau.
Elle blinda son esprit et tenta de transmettre toute sa sauvagerie par la pensée, une fois le brasier pris, elle se posa plus loin, poussant un rugissement plein de défi à l'encontre de son "adversaire".


J'écris en #0099ff

Je découvre maintenant , que chacun porte sur son dos, tout son chemin comme un fardeau...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 59
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur


Djiminy
Message Sujet: Re: Rencontre au détour d'un coup d'aile [PV Djiminy] | Jeu 13 Oct 2016 - 20:08


Djiminy obtint une réponse quasiment immédiate mais pas celle qu'il attendait : la dragonne releva ses ailes, dans une posture pleine de défi. Le jeune mâle n'y répondit pas, se contentant d'attendre une réponse à sa requête. Elle ne tarda pas à venir mais d'une façon opposée à ce qu'il voulait : la dragonne sauta au bas de son rocher, les ailes grandes ouvertes puis elle balança une jet de flammes envers le dragon bleu nuit, ce qui enflamma les quelques buissons qui parsemaient l'alentour du cours d'eau.

Nullement impressionné, d'un calme presque insolent, Djiminy se contenta de bondir par dessus le jet de flamme. Il battit deux fois des ailes pour se maintenir en sécurité. La dragonne transmit  toute sa sauvagerie par la pensée, une fois le brasier prit, elle se posa plus loin, poussant un rugissement plein de défi à l'encontre de son "adversaire".  Ignorant royalement la pensée sauvage, Djiminy se posa précisément au même endroit que quelques secondes plus tôt et reprit la même position.
Gardant sa connexion mentale avec la dragonne il exprima de nouveau ses intentions amicales. Il y ajouta une pointe de malice, comme un louveteau qui provoquerai un adulte pour lancer le jeu. Puis il dit  :

« Magnifique démonstration de puissance, bravo. Pourrais-tu m'accorder un peu d'aide maintenant ? »

Il avait reprit la même position que plutôt : Se dressant de ¾ face, il était à mi-chemin entre une position de dragon et de loup. Il lui lança un regard plein d'assurance, presque dominant mais gentil et amical mais cette fois-ci, une nuance dans son regard changeait pourtant tout : Il la regardait avec attente, comme le maitre qui, ayant obtenu un mauvais comportement de son chien, attend que celui-ci lui en propose un autre, qu'il trouve lui même le comportement attendu...
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 65
Âge : 20

Voir le profil de l'utilisateur


Gallia
Message Sujet: Re: Rencontre au détour d'un coup d'aile [PV Djiminy] | Ven 14 Oct 2016 - 19:25


L'"adversaire" de Gallia ignora sa pensée ainsi que son flux de magie. Bien qu'elle savait que le feu n'allait lui faire aucun mal, elle attendait une quelconque réaction sauvage. Comme des représailles. Mais visiblement le dragon bleu nuit avait autre chose en tête, et d'une voix calme, avec une pointe de malice:

« Magnifique démonstration de puissance, bravo. Pourrais-tu m'accorder un peu d'aide maintenant ? »

Ce dragon n'était pas celui qu'elle attendait visiblement, un dragon mâle, mais la couleur l'avait induite en erreur. Et clairement le volant ne défendait pas son territoire. Mais il était dans une attitude dominatrice qui ne lui plaisait pas du tout, elle feula et son attitude fière pris le dessus. elle releva son poitrail et domina du regard son congènère. Elle tenta de calmer son aspect sauvage qui tambourinait aux portes de sa raison et restant toujours en retrait, elle communiqua mentalement, d'une voix désagréable:

*Que veux-tu ? Et qui es-tu ? Est-tu un de ces cousins liés aux bipèdes ?*

Elle trouvait étrange qu'un dragon sauvage connaisse le langage elfique, surtout de cet âge là. Le Volant bleu nuit semblait avoir sensiblement le même âge qu'elle vu sa taille, ce qui étonna et intrigua la dragonne fut sa posture entre le loup et le dragon, Gallia ignorait qu'un dragon pouvait se tenir comme cela. Elle fut tentée de rire tellement sa tenue était improbable. Mais elle reporta son attention sur sa crête qui semblait acérée à point, et le bleu nuit qui se dégradait en bleu azur sur le poitrail était ensorcelant.
Pour la première fois elle eut une étrange sensation envers un de ses congénères, bien qu'elle ait envie de le frapper de par son attitude, elle ressentait également une certaine attraction qu'elle ne comprenait pas.


J'écris en #0099ff

Je découvre maintenant , que chacun porte sur son dos, tout son chemin comme un fardeau...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 59
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur


Djiminy
Message Sujet: Re: Rencontre au détour d'un coup d'aile [PV Djiminy] | Sam 15 Oct 2016 - 8:41


Djiminy n'avait aucune envie d'entamer un combat. Bien que jeune et fougueux, même s'il est sauvage et ressens du plaisir à chasser, le dragon bleu n'aime pas se battre avec ses congénères. Les loups lui ont appris qu'une simple blessure peut avoir des conséquences dramatiques et sa famille elfique la gentillesse et la politesse. Malgré tout ceci, Djiminy est un dragon jeune et sauvage : il adore jouer et se bagarrer ! C'est ce qu'il faisait avec cette dragonne : il se battrait seulement si elle ne lui laisse pas le choix et ce dans le but de se défendre. Sinon il se contentait de jouer.

La femelle semblait ne pas apprécier l'attitude dominante que Djiminy avait naturellement prit. Elle feula, releva le poitrail et chercha à le dominer du regard. Le jeune mâle devait reconnaître qu'elle était impressionnante ! Plus imposante que lui, le bleu océan de ses écailles reflétait les flammes qui brûlaient encore derrière lui. Le deux cornes impressionnantes et la rangé de dangereux piques courant sur son dos et sa queue inquiétait le jeune mâle en cas de combat. Son regard et son allure ne laissait aucun doute : il avait devant lui une magnifique dragonne sauvage !

Elle communiqua mentalement d'une voix désagréable :

« Que veux-tu ? Et qui es-tu ? Est-tu un de ces cousins liés aux bipèdes ? »

Djiminy nota la note désagréable. Deux émotions contradictoires se percutèrent en lui comme deux boules de neige se rencontrent en vol. Une pointe d'énervement naquit tout au fond de lui : il était poli et elle l'agressait ! Il avait agit comme Aurore lui avait apprit, il estimait ne pas mériter ce genre de réaction. Dans le même temps, une vague de satisfaction passa en lui : il avait réussi à entamer une conversation. Il lui répondit de quatre façons : tout d'abord comme un loup : sa queue balaya quatre fois le sol avec de s'immobiliser à nouveau. Djiminy savait quelle ne comprendrait peut être pas mais c'était plus fort que lui. Ensuite il lui envoya des émotions positives : sa bonne humeur, sa joie d'être là... Puis il parla : en ancien langage tout d'abord pour prouver sa bonne foi :


« Eka ai fricai, eka weohnata néiat haina ono. Je m'appelle Djiminy et je suis aussi sauvage que toi. Ce que je voulais je te l'ai dit : je me suis égaré. Pourrais-tu m'aider à retrouver mon chemin ? »

Naturellement ce n'était pas vraiment vrai : il savait très bien qu'il était dans la Crête et que le Lac Léona était quelque part au sud.
Il avait dit tout ceci de la même que plutôt. Sa position dominant était toujours là également cependant un observateur attentif pouvait voir un petit changement : l'extrémité de la queue du mâle bougeait très légèrement de droite à gauche...
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 65
Âge : 20

Voir le profil de l'utilisateur


Gallia
Message Sujet: Re: Rencontre au détour d'un coup d'aile [PV Djiminy] | Dim 16 Oct 2016 - 16:10


La dragonne presque inconsciemment laissa passer les émotions transmises par le dragon bleu nuit, elle laissa couler ses émotions dans ses pensées, telle une cascade rafraîchissante. Le feu de sauvagerie qui brûlait presque constamment en elle depuis la perte de son jumeau, s'apaisa par la fraîcheur de sentiments transmis. Elle fut étonnée par ce changement dans son être intérieur. Elle reposa son regard sur son congénère et écouta sa voix joviale et sympathique.

« Eka ai fricai, eka weohnata néiat haina ono. Je m'appelle Djiminy et je suis aussi sauvage que toi. Ce que je voulais je te l'ai dit : je me suis égaré. Pourrais-tu m'aider à retrouver mon chemin ? »


L'ancien langage prouvait sa bonne foi, ce qui rassura la dragonne, mais d'autres questions se posaient à l'instant: D'où venait-il ? Où allait-il ? Et surtout pourquoi était il si étrange ? la dernière question la Volante la garderait pour elle, ce n'était pas une question à poser. Gallia était perturbée tant par ses sentiments que par le comportement du dragon, elle ramena ses grandes ailes azurées près d'elle. Et descendit de son rocher, comme pour mettre à égalité les deux dragons. Elle répondit d'une voix beaucoup plus calme et posée, mais toujours mentale:

*Salutations à toi Djiminy ! Et pardon pour l'attaque, je suis un peu tendue, et j'ai rarement l'occasion de croiser des dragons jeunes et calmes, comme toi ! Je me nomme Gallia fille de Saphisla !*


Elle s'arrêta et détailla le dragon, sa couleur bleu n'était à nul autre pareil, d'un bleu calme et envoûtant. Une musculature fine et forte, de grandes ailes majestueuses, elle avait devant elle un dragon mâle en pleine fleur de l'âge et charmant qui plus est.
Elle repris:

*Tu es a quelques kilomètres de Teirm, la ville portuaire des bipèdes, si tu veux que je t'aide il faudrait que je sache ta destination ! *

Elle lui lança un regard malicieux, semblable à ce qu'il avait fait avant comme pour répondre à cette invitation au jeu.


J'écris en #0099ff

Je découvre maintenant , que chacun porte sur son dos, tout son chemin comme un fardeau...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 59
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur


Djiminy
Message Sujet: Re: Rencontre au détour d'un coup d'aile [PV Djiminy] | Mar 18 Oct 2016 - 11:51


Le langage elfique et son formidable pouvoir. Chacun sais qu'il est impossible de mentir lorsqu'il est employé. Les elfes sont passés maitre dans l'art pour formuler la vérité. Djiminy était loin de maitriser cet art mais il s'amusait à le pratiquer parfois. Il l'avais fais ici même : je suis un ami, je ne te veux aucun mal... En effet il ne lui voulait aucun mal mais n'hésiterai pas à faire couler le sang s'il était attaqué. Il ne sut pas si l'avertissement caché fut ressenti par la dragonne, il supposa que non...

Le pouvoir du langage fit effet : elle se détendit. Repliant ses ailes, elle descendit de son rocher comme pour mettre les deux dragons sur un pied d'égalité.... L'égalité. Djiminy avait eut une longue discussion avec un ami elfe : il pensait qu'elle n'existait pas vraiment. Mais là n'est pas le sujet ! Il n'avait pas le temps de laisser vagabonder son esprit dans un débat philosophique interne. Elle le salua mentalement et s'excusa. Djiminy accepta les excuses, il tourna d'ailleurs la page aussitôt : la pointe d'énervement qu'il avait ressenti plus tôt fut chassée par les quelques paroles. Elle s'appelait Gallia et n'avait pas rencontré de jeunes dragons depuis longtemps. Une pointe d'amusement passa dans les yeux du jeune mâle mais il se garda bien de commenter.

Elle marqua un silence durant lequel les deux dragons se détaillèrent. Elle était belle cette jeune dragonne. Aussi belle que sauvage et redoutable. Djiminy fut soudain prit de l'envie de lui faire du charme. Il avait parfaitement conscience que cette envie naissait de son jeune âge et de la douleur que lui infligeait son deuil et sa solitude.

Elle reprit, lui expliquant qu'il était à quelques kilomètres de Teirm et réclama sa destination. Elle lui lança un regard malicieux, semblable à ce qu'il avait fait avant comme pour répondre à cette invitation au jeu.   Il n'en fallu pas plus à Djiminy pour tourner définitivement la page de la méfiance et y répondre. Cette réaction n'était pas draquine : c'était un comportement canin. Il lui avait lancé un appel au jeu, il croyait obtenir une réponse positive... Le jeu pouvait débuter ! Il lui transmis mentalement, et totalement involontairement soit dit en passant, une petite explosion de joie. Sa queue, véritable outils de communication, balaya joyeusement le sol en arrachant un petit buisson. Mais Djiminy n'y accorda aucune importance ! Il sautilla joyeusement dans l'eau en s'approchant de quelques mètres et s'écria joyeusement par l'esprit :

« J'ai eu peur un moment que tu me force à me battre ! »

Il lui fit quelques petits bonds joyeux autours d'elle dans la rivière puis s'immobilisa. Son regard pétillait de plaisir. Toujours clairement dominant, son corps tout entier n’emmenait plus aucune trace négative : seulement de la joie et cette envie de jouer. Cependant, il restait clairement un jeune mâle sauvage... et dragueur ! En effet, il y lui lança se regard joyeux, enfantin dans lequel une pointe de drague se voyait aussi clairement que les ailes sur le dos !

« Je cherche à rejoindre le Lac Léona. Enfin un point précis du Lac Léona mais j'improviserai une fois là bas. »

Soudain, sans aucun avertissement, il s'ébroua... comme un chien ! Puis il lui dit :


« Je n'ai pas rencontré de dragon amicaux depuis trop longtemps aussi ! Je suis heureux que tu me sois amical. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 65
Âge : 20

Voir le profil de l'utilisateur


Gallia
Message Sujet: Re: Rencontre au détour d'un coup d'aile [PV Djiminy] | Jeu 20 Oct 2016 - 22:23


La dragonne reçut de plein fouet une explosion de joie venant de l'autre dragon, tandis que la queue du volant bleu nuit se balançait de droit à gauche comme une pendule. Il sautilla tel un chien dans l'eau et prit la parole:

« J'ai eu peur un moment que tu me force à me battre ! »

La dragonne sourit tout en lui répondant d'une voix calme:

-Je peux très bien toujours le faire !

Elle lui adressa un regard espiègle, comme pour continuer dans ce fameux "jeu" qu'il avait initié. La volante le regarda faire des bonds joyeux dans la rivière, elle devait avouer que ce dragon avait un comportement plus canin que celui d'un dragon mais cela amusait la jeune dragonne qui pouffa en le voyant sautiller comme un chiot qui découvre la neige.

« Je cherche à rejoindre le Lac Léona. Enfin un point précis du Lac Léona mais j'improviserai une fois là bas. »
Son congénère bleu nuit avait parlé avec une claire intention de drague. La dragonne fut étonnée que le volant soit aussi clair et droit au but, mais tourner autour du pot n'était pas vraiment du style de Gallia non plus.
Djiminy s'ébroua, mouillant les écailles bleutées de la dragonne qui grogna légèrement.

« Je n'ai pas rencontré de dragon amicaux depuis trop longtemps aussi ! Je suis heureux que tu me sois amical. »


La dragonne le regarda d'un œil presque bienveillant:

-Je suis contente de ne pas avoir à me battre aussi ! Mais dis moi, où a tu été élevé pour avoir ces manières ? Je n'avais jamais vu de dragon agir de la sorte !


Elle souffla un jet de fumée sur Djiminy, elle devait avouer qu'elle était perturbée par la présence du dragon et par son intention de drague. Pour n'importe quel autre dragon elle lui aurait sauté dessus. Mais pour Djiminy elle agissait différemment, elle trouvait cela étrange sans pour chercher autant à l'approfondir.

-En ce qui concerne ta destination, je peux t'y amener, l'endroit regorge de dragons et tous ne sont pas amicaux, crois moi !

Dans ce cas de figure il valait mieux être deux plutôt que seul, Gallia avait déjà été attaquée par ses congénères mais également par des chasseurs de dragon. De plus, elle avait envie d'en savoir plus sur lui et ressentait comme un désir de protection envers celui-ci.


J'écris en #0099ff

Je découvre maintenant , que chacun porte sur son dos, tout son chemin comme un fardeau...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 59
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur


Djiminy
Message Sujet: Re: Rencontre au détour d'un coup d'aile [PV Djiminy] | Sam 22 Oct 2016 - 12:34


En réponse à ses paroles, Gallia le regarda d'un œil presque bienveillant. Le jeune mâle était agréablement surpris par le changement radical de situation : quelques secondes plus tôt l'ambiance était tendue, électrique au bord du combat. Désormais tout était joyeux, malicieux avec une pointe de drague. 

« Je suis contente de ne pas avoir à me battre aussi ! Mais dis moi, où as tu été élevé pour avoir ces manières ? Je n'avais jamais vu d dragon agir de la sorte ! »

Ah il n'avait encore une fois pas agis en dragon ? Djiminy s’arrêta et la regarda d'un air surpris. Une nouvelle fois, son expression fut plus canine que draquine : il recula légèrement la tête et la pencha sur le côté gauche avec un regard nuageusement perplexe. Il fit un rapide bilan : les positions prises, les mouvements de queue, les petits bonds dans l'eau et là ce mouvement de tête ! Il laissait trop son côté lupin prendre le dessus. 

Les premiers mois de vie sont les plus important pour la majorité des espèces sociables. C'est durant ces premières phases de vie que le plus important s'apprend : Chez le loup il y a la période néonatale, la période de transition, la période de socialisation, l'imprégnation, le sevrage... Tout ça dans les premiers mois de vie ! Djiminy passa même par le début de la période juvénile. Toutes ces étapes sont très importantes dans la vie d'un louveteau et le marque profondément pour tout sa vie. Chez les dragonnets aussi il y a des phases très importantes au début de sa vie et Djiminy fut si profondément marqué par les loups que jamais il ne sera un dragon comme les autres... Même en faisant tous les efforts du monde : il est imprégné par l'espèce Canis Lupus et ne pourra jamais changer ça. Il est unique. 

Gallia lui souffla un jet de fumée au museau. Le bleu secoua la tête pour s'en débarrasser : il prit cela pour une marque d'affection... Et même pire : il se considéra encourager, comme une permission pour le jeu de la séduction ! 

« En ce qui concerne ta destination, je peux t'y amener, l'endroit regorge de dragons et tous ne sont pas amicaux, crois moi ! »

Djiminy pouffa et répliqua au quart de tour : 

« Si elles sont toutes aussi jolies que toi je vais avoir du mal de ne pas m'arrêter à chaque fois »

Il lui fit un clin d’œil malicieux et s'approcha d'elle. Il s'arrêta à  quelques dizaines de centimètres de la femelle. Assez loin pour respecter son intimité mais largement assez pour qu'elle sente son souffle. Bien que leur communication soit mentale, il ajuste le ton de sa voix. Elle se fit moins sonore, comme un murmure accentuant volontairement cet accent indubitablement mâle.

« J'ai vécu les premiers mois de ma vie avec les loups, ma mère est une louve, mes frères et sœurs sont loups, mes oncles et tantes sont loups. C'est eux qui m'ont appris à chasser, à marcher, à communiquer... à draguer. »

Il marqua une pause. Cette fois le doute n'avait plus sa place : il draguait. Son sourire était physique et mental, les sensations qu'il lui transmis mentalement étaient également claires. Il avait les yeux plongés dans ceux de Gallia et lui lançait se regard pétillant de malice et de sauvagerie. Mais la draguait il pour en faire sa compagne? Non. Il cherchait juste cette affection dont il avait tant besoin...
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 65
Âge : 20

Voir le profil de l'utilisateur


Gallia
Message Sujet: Re: Rencontre au détour d'un coup d'aile [PV Djiminy] | Mer 2 Nov 2016 - 18:14


« Si elles sont toutes aussi jolies que toi je vais avoir du mal de ne pas m'arrêter à chaque fois »

Si les écailles des dragons pouvaient laisser transparaître les émotions comme la peau des humains, le visage de Gallia aurait été pourpre. Elle sentait une sorte de jalousie pointer en elle, comme une flèche de colère. La dragonne balançait sa queue hérissée de piquants racler le sol, pour lui faire comprendre que son état d'esprit.
Quand Djiminy bougea ce fut pour se rapprocher à seulement quelques centimètres de Gallia, elle n'avait pas l'habitude qu'on se rapproche d'elle d'une telle manière, mais elle ne fit pas de mouvement de recul. Et lorsqu'il parla se fut presque d'une voix éteinte, un doux murmure s'élevant, comme une chanson fredonnée.

« J'ai vécu les premiers mois de ma vie avec les loups, ma mère est une louve, mes frères et sœurs sont loups, mes oncles et tantes sont loups. C'est eux qui m'ont appris à chasser, à marcher, à communiquer... à draguer. »

La dragonne n'avait plus aucun doute, le dragon mâle qu'elle avait en face d'elle était clairement en train d'entamer une procédure de drague. La dragonne sourit, un peu mal à l'aise, inhabituée par de telles avances. Si bien qu'elle feint d'ignorer le dernier mot et rebondit sur les loups:

*Et bien ! C'est bien la première fois que j'entends ça ! Des loups élever un dragon ! Ça ressemblerait presque à un début d'une mauvaise blague*

Le ton était évidemment toujours sur le ton de la plaisanterie, elle se leva et passa à côté de Djiminy tout en continuant de parler:

*Il ne faut pas nous attarder trop longtemps en plaine. Un dragon peut facilement passer inaperçu mais deux .... Nous sommes trop repérables et la Crête regorge de bipèdes-chasseurs-de-dragons !*


Elle le regarda droit dans les yeux, reprenant tout le contrôle de son corps, elle n'était pas inquiète, mais pas forcément très à l'aise sur ce terrain qu'elle ne connaissait pas. Elle huma l'air, mais son flair était encore brouillé par la fumée que dégageaient les buissons cramés.
Gallia ne savait pas d'où venait cette gêne, mais elle avait une mauvaise impression, comme si ils étaient pris au piège.

Elle reposa de nouveau son regard sur son congènère, puis parla presque d'une voix autoritaire:

*Tu viens ?*



J'écris en #0099ff

Je découvre maintenant , que chacun porte sur son dos, tout son chemin comme un fardeau...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 59
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur


Djiminy
Message Sujet: Re: Rencontre au détour d'un coup d'aile [PV Djiminy] | Ven 11 Nov 2016 - 11:00


Djiminy apprécia le petit effet que provoqua sa dernière action. L'énergie d'ambiance avait changée, il avait réussi à la transformer. D'un moment de méfiance, chargé de menace et d'électricité promettant un combat féroce, elle était devenue douce, chaude et complice. Le jeune dragon en profita et la fit durer. Elle était évidement mal à l'aise mais le ton qu'elle employa était celui de la plaisanterie :

*Et bien ! C'est bien la première fois que j'entends ça ! Des loups élever un dragon ! Ça ressemblerait presque à un début d'une mauvaise blague*

L'ambiance était désormais positive. Etait-ce une pointe de moquerie qu'il sentait ? Djiminy adora ce moment, il y prit beaucoup de plaisir. Il aimait jouer avec les sentiments des femelles. Oh jamais il ne faisait du mal ! Jamais il n'irait jusqu'à faire pleurer un cœur. Il adorait ce petit jeu. Certains elfes lui reprochaient ce coté de sa personnalité, Le regretté Phélim le disputerai sûrement vivement son comportement actuel. Un peu de tenu voyons ! Mais les plus jeunes comme sa très chère Aurore l'encouragerait. Sa très précieuses Harmonia adorait jouer avec les sentiments de Djiminy et celui-ci ne se gênait pas pour lui rendre la monnaie de sa pièce. D'un point de vue extérieur, leurs chamailleries ressemblaient parfois à une dispute... Mais c'était toujours du jeu, un jeu qui manquait cruellement au cœur saignant du jeune dragon mâle. Il était très heureux de pouvoir le pratiquer un peu avec Gallia.

Il eut d'ailleurs beaucoup de mal à cacher une soudaine note de bonheur lorsqu'elle se leva pour passer à ses cotés car, elle ne s'en rendit peut être pas compte, sa queue frôla son museau dans un semblant de caresse. C'était sûrement un accident... Mais Djiminy se plut à croire que non. Oh il se faisait des illusions, il le savait. Il était aussi parfaitement conscient qu'il le regretterait indubitablement dans quelques heures mais qu'importe : il avait envie de profiter de l'instant présent.

Elle le regarda droit dans les yeux, reprenant tout le contrôle de son corps . Elle l'informa du danger : il fallait partir. Durant une seconde, Djiminy fut déçu et lui transmis mentalement son sentiment : devait-il déjà la quitter ? Il sentait la tristesse  pointer le bout de sa queue mais elle n'eut même pas le temps de se montrer.
Elle huma l'air puis reposa de nouveau son regard sur son congénère, puis parla presque d'une voix autoritaire:

*Tu viens ?*

Si Djiminy fut surprit, il n'en montra que sa joie : elle l'invitait à le suivre dans un endroit plus tranquille ! Mais aussitôt une pointe de gène s'empara de lui. Il la cacha du mieux qu'il pu mais trop tard : il fit trois pas dans sa direction et hésita au quatrième. Il avait apprit à voler tout seul sur le tard... Et sa première expérience se révéla être une catastrophe. Le jeune dragon, à sa grande honte, ne savait pas très bien voler. Pas de problème pour voyager ! Mais pour impressionner une dragonne ou même tout simplement suivre son allure si elle était rapide... Il se ridiculiserait si elle empruntait un itinéraire compliqué. C'était sur terre qu'il était le plus à l'aise. Mais peut importe ! Si elle le remarquait il s'expliquerait en faisant sa tête de dragonet tout mignon. Aussi son hésitation fut de très courte durée. Au contraire : il fouettait l'air de sa queue tandis qu'il ouvrit ses belles ailes bleues. Il prit son élan et s'envola en se débrouillant  pour passer tout prêt d'elle par le dessus. Il s'éleva de quatre hauteurs d'arbres et entama un large cercle pour l'attendre.

« Sois mon guide »

Trois petits mots tout simple qu'il dit calmement. Il fut heureux d'avoir pu les placer de cette façon car dans sa tête une idée ridiculement amusante travaillait depuis plusieurs semaines... Volant en cercle, il attendait qu'elle le rejoigne et lui montre le chemin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 65
Âge : 20

Voir le profil de l'utilisateur


Gallia
Message Sujet: Re: Rencontre au détour d'un coup d'aile [PV Djiminy] | Mar 15 Nov 2016 - 20:31


La dragonne remarqua que son congénère avait hésité lors de son envol, elle attendit le regardant de ses grand yeux azur. Elle s'approcha mais avant qu'elle ne puisse dire quoi que ce soit, le dragon bleu s'envola.
Comme une rafale, il s'éleva à quelques mètres au dessus d'elle en ouvrait ses magnifiques ailes bleu nuit.
Gallia se ramassa sur elle-même puis s'éleva à son tour, en quelques battements elle était arrivée bien au dessus de lui. Elle se laissa porter par un courant chaud, pendant quelques kilomètres, elle regardait de temps à autre comment se débrouillait Djiminy, puis elle laissait reposer son regard azuré vers l'horizon. La volante soupira de plaisir, le vent chaud dans ses ailes, il ne fallait rien de plus pour le bonheur de la dragonne. Et tout en regardant son congénère elle lui demanda mentalement:

*Qui t'a appris à voler si tu a été élevé par des loups ?"


La dragonne n'eut pas le temps d'avoir une réponse, une ombre vint s'abattre sur son échine, immédiatement elle fut déstabilisée, et tomba. En quelques coups d'ailes elle rattrapa son vol et chercha d'un regard affolé son ennemi, un grand dragon émeraude se dirigeait encore vers elle.
Gallia poussa un rugissement sauvage, mêlés de colère et d’incompréhension, elle n'était pas venue pour se battre mais clairement lui si. La volante regarda Djiminy, une ombre noire allait s'abattre sur lui, avant qu'elle ne puisse le prévenir le dragon vert plongea sur elle, la lacérant de coups de griffes, elle répliqua par des coups de queues, hérissée de pointes, elle s'enfonçait dans la chair comme du beurre. Tandis que son ennemi pestait de colère, elle enfonça ses crocs dans le cou de son ennemi. s'accrochant comme une tique, elle sentait le goût métallique du sang venir arroser sa langue rose, comme son précepteur lui avait appris, elle encaissa les coups de griffes, lacérant son poitrail azurée.
Gallia ne lâcherait pas, jusqu'à ce que son ennemi soit profondément blessée, mais pour l'instant c'était elle qui était le plus touchée. Elle se dégagea donc en le poussant de ses deux pattes arrières, elle s'éjecta loin de l'emprise du dragon émeraude et fonça vers la terre ferme.
En repliant ses ailes contre elle, elle plongea en direction du sol, ne rouvrant ses ailes qu'au dernier moment. A peine elle eut touché le sol, qu'elle se retourna pour le combat, mais le dragon émeraude ne l'avait pas suivi, préférant , visiblement les cieux à la terre, il avait tourné son animosité vers Djiminy.
Le sang de la dragonne ne fit qu'un tour, oubliant les multiples lacérations sur son poitrail, elle fonça en direction de son ennemi, elle ne pouvait laisser Djiminy se débrouiller seul, surtout dans le ciel où il ne semblait pas réellement à l'aise.
Elle avertit son adversaire qu'au dernier moment, rugissant de colère, elle souffla un nuage de feu en direction de l'émeraude volant.
La dragonne laissa échapper un ordre mental à l'intention du dragon bleu nuit, elle avait peur qu'il ne survive pas à un combat dans les airs:

*Fuis !*


J'écris en #0099ff

Je découvre maintenant , que chacun porte sur son dos, tout son chemin comme un fardeau...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 59
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur


Djiminy
Message Sujet: Re: Rencontre au détour d'un coup d'aile [PV Djiminy] | Ven 18 Nov 2016 - 11:50


Il ne fallut que quelques coups d'ailes à Gallia pour s'envoler bien plus haut que le jeune mâle qui la regarda avec une pointe d'admiration : elle maîtrisait le vol bien mieux que lui. Il la rejoignit avec un peu plus de battements d'ailes qu'il n'aurait voulut.  La dragonne prenait visiblement du plaisir à voler. Djiminy lui n'avait pas le temps : il ne savait tirer parti des courants d'air chaud ou froid, il ne savait pas effectuer des manœuvres compliqués. Il savait juste monter, descendre, tourner et atterrir... Voler lui faisait encore peur parfois : le souvenir traumatisant de son premier vol n'y était pas pour rien.
Gallia lui demanda justement qui lui avait apprit à voler. Personne en fait... Il avait apprit seul. Sa précieuse compagne lui avait donné quelques leçons mais ils n'allaient que rarement dans les cieux tous les deux. Il fut sur le point de lui répondre qu'il a apprit seul lorsque une ombre verte s’abattit sur Gallia. Un dragon les attaquaient ! La dragonne se défendit férocement. Djiminy hésitait à venir l'aider : il n'était pas assez à l'aise pour un combat aérien, il ne ferait que la gêner.

Mais il n'eut de toute façon pas le temps de s'en inquiéter qu'un dragon noir l'attaqua. Djiminy ne réfléchit pas : il cracha un jet de flamme qui brûla le museau du noir qui en rugit de douleur. Les deux dragons se percutèrent malgré tout avec violence. Djiminy se sentit chuter, il se déconnecta du combat pour retrouver un vol stationnaire. Il lui fallut dix bonnes secondes. C'est peu... mais infiniment long durant un combat ! Lorsqu'il posa de nouveau son regard sur le combat, il vit avec horreur une Gallia blessée rejoindre le sol et les deux assaillants se diriger vers lui. Djiminy le savait : contre un seul dragon en combat aérien il avait peu de chance, contre deux il était condamné. Son seul espoir était un combat au sol.
Le dragon bleu cracha un nouveau jet de flammes sur les deux dragons qui n'eurent aucune peine à l'esquiver mais cela donna assez de temps à Djiminy pour ajuster un autre cracha enflammé que le dragon noir reçut en plein sur l'aile droite y faisant un beau trou dont les bords rougeoyant s'élargissaient encore légèrement. Hors de combat, le  noir se déconnecta du combat pour rejoindre le sol avec le moins de casse possible.
A cet instant, il se passa plusieurs choses à la fois : Tout d'abord Gallia remonta en flèche ordonnant à Djiminy de fuir. Mais il était hors de question pour le jeune mâle de l'abandonner. Les trois dragons crachèrent leur flammes en même temps. Elles se rencontrèrent à mi-chemin dans une petite explosion. Le souffle de l'explosion eut raison de la stabilité et de la maigre expérience de vol du dragon bleu : il chuta et le hasard lui fit percuter avec violence le dragon vert.
Djiminy, qui avait entendu quelque chose craquer, ignora se qu'il devint ensuite de l'attaquant car il fut bien trop occupé à essayer d'atterrir sans trop de casse mais ce fut chaotique ! Il percuta deux arbres qui se brisèrent, sa chute se termina dans une glissade. Le choc avait été violent. Il avait une douleur au dos. Il sentait que son aile droite était blessée et qu'il avait une blessure à l'épaule et au ventre. Mais il n'avait pas le temps de s'en occuper : un grondement l'avertit que le noir n'était qu'à quelques mètres. Se relevant, Djiminy se mit en position de combat. En le voyant, l'autre dragon fut légèrement déstabilisé : la posture était celle d'un loup, non d'un dragon. Le bleu ignora la phase d'intimidation et profita de l'hésitation de son adversaire pour bondir : il mordit l'aile, donna un violent coup de nuque qui déchiqueta chaire et articulation avant de bondir de nouveau à l'écart en grondant, crocs dégoulinant de sang tel le loup en chasse.

Sur terre Djiminy était parfaitement à l'aise : son enfance parmi les loups lui offrant une agilité supérieure à celle d'un dragon normal et c'est ce qui causa la perte du noir. Le noir bondit à son tour mais les méthodes de combat du bleu n'étaient pas normales. Djiminy esquivait et harcelait son adversaire du série d'attaques éclairs toutes accompagnés d'un jet de sang. Chacun eut son lot de blessures mais celles que le noir infligea à Djiminy ne furent que superficielles. Le dragon bleu n'infligea aucune blessure grave mais toutes saignaient abondamment en humidifiant les écailles. Rapidement, le noir se mit à haleter et à hésiter de plus en plus. Djiminy, tête basse, crocs à découvert, grondant gravement, lui tournait autour de telle sorte que le noir était obligé de tourner sur lui même pour suivre. Finalement, le dragon d'encre tenta un nouvel assaut mais Djiminy le surprit une nouvelle fois. Avant que le ténébreux n'ai compris ce qui lui arrivait, le dragon bleu s'était accroché à sa gorge. La panique s'empara du noir car la morsure fut précise : il sentit des crocs déchirer sa chaire et ses artères. Le sang s’engouffra dans sa trachée. C'est dans la souffrance mais rapidement qu'il mourut.

Djiminy lui ne se gêna pas pour s'abreuver du liquide vie. Lorsqu'il sentit que la vie avait quitté son adversaire il se redressa en tremblant : c'est la première fois qu'il tuait un dragon... Il était sous le choc mais savait qu'il n'avait pas le temps. Il fit un rapide bilan de son état : La douleur au dos était du à la chute, son aile était effectivement blessée. Ce n'était qu'une simple luxation, il pourrait voler de nouveau dès qu'il aurait remis l'articulation en place s'il ignorait la douleur. Il savait que ce n'était pas recommandé mais n'avait pas trop le choix... Il découvrit qu'il avait un morceau de bois planté au dessus de l'épaule. Il l'arracha aussitôt en grondant de douleur et en profita pour soigner la luxation de son aile. Il avait différentes blessures au ventre, au flanc, à la queue, sur le dos, sur les pattes... Chacune saignait mais aucune n'était grave. Il allait cependant devoir soigner celle qu'il avait à l'épaule sans trop de délai.

Gallia désormais... il releva la tête et la chercha dans les cieux : sa chute avait assez dégagé le terrain pour ça. Est-ce qu'elle s'en était sortie ? Avait-elle besoin d'aide ? Il voulu s'envoler pour la rejoindre mais lorsqu'il ouvrit les ailes deux violentes douleurs le piquèrent : l'articulation de l'aile et son épaule. Il ne volerait pas avant plusieurs heures au moins...
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 65
Âge : 20

Voir le profil de l'utilisateur


Gallia
Message Sujet: Re: Rencontre au détour d'un coup d'aile [PV Djiminy] | Sam 19 Nov 2016 - 23:12


Tandis que, telle une furie elle s'élançait vers le dragon, ce dernier se vit frappé par la chute de Djiminy. L'os de l'aile gauche du dragon émeraude craqua sous le poids du choc, déstabilisé son adversaire chuta également, la dragonne s'empressa de tirer parti de sa faiblesse momentanée en quelques battements d'ailes elle s'élança contre le volant vert pour le fait chuter brutalement au sol.
Comme un boulet de canon, elle frappa de plein fouet le poitrail de son ennemi, qui descendit vers le sol encore plus rapidement, la dragonne bleu ouvrit ses ailes endolori comme un parachute tandis que le volant émeraude percuta le sol avec violence. L'ouïe fine de Gallia entendit un second craquement, elle pensa:

*C'est fini...Il est à moi*

Une lueur sauvage brillait dans son regard, la peur laissa place à une fierté conquérante, sans ailes le dragon vert était perdu. Elle avait de nouveau l'avantage. Elle se laissa tomber brutalement au sol, regardant le volant vert tenter de se relever, elle tourna comme un tigre autour de lui, jugeant ses capacités et ses forces restantes, tout en grondant.
Mais son adversaire n'avait pas dit son dernier mot, il cracha un jet de flamme que le dragonne n'évita qu'à moitié, son aile gauche fut partiellement brûlée. Elle l'éteignit d'une roulade au sol, puis lorsqu'elle se releva son ennemi se tenait debout devant elle.
Les pattes tremblantes, l'aile gauche démise, sa patte arrière droite fragilisée, la dragonne n'hésita plus. Il fallait que ce combat cesse, elle bondit en rugissant comme un félin sur le volant qui était devenu sa proie, toutes serres sorties elle sauta à la gorge du dragon vert.
Gallia s'accrocha au gosier de son adversaire, elle sentait sa queue la frapper dans son dos, sur ses pattes arrières, elle grognait de douleur, mais elle ne lâchait pas.
Écorchée, blessée, lacérée, griffée, toutes ses blessures la fatiguaient mais elle sentait plus que tout ce liquide rougeoyant qui coulait dans sa gorge. Ses pupilles devinrent fines, comme celle d'un chat en pleine lumière, elle sentait ce liquide chaud s'écouler hors du corps de son adversaire. Elle ne pensait qu'à cela:

*TUER ! TUER ! TUER !*

Gallia sentait les coups s'intensifier sur elle, elle faillit lâcher mais, un dernier coup de queue plus faible que les autres l'avertit de sa victoire.
Le liquide rouge s'écoula encore, puis la dragonne ne sentant plus de contraction ni de tension, lâcha le col du dragon émeraude, qui tomba à ses pieds.

Elle rugit simplement en signe de victoire, la gueule en sang, elle était terrifiante.
La dragonne tremblait, ses blessures la brûlait, surtout les coups de queues de la fin de combat, l'avait martelé, elle ignorait l'étendue des dégâts, mais prise d'une soudaine faiblesse, elle s'étendit un peu plus loin.
Elle avait perdu beaucoup de sang, et elle avait été inconsciente de se mettre autant devant le danger, mais son but était atteint, son adversaire gisait à côté d'elle. Mais Djiminy revint dans l'esprit de la dragonne, elle s'inquiéta soudainement pour le dragon bleu nuit et prit d'une puissante adrénaline, se leva elle étendit ses ailes, qui par miracle étaient restées intactes.
Elle s'envola maladroitement, et flotta du mieux qu'elle put sans gaspiller ses forces, si le dragon noir était venu à bout de son congénère, c'était fini pour elle, la dragonne n'avait clairement pas la force pour un deuxième combat.

Gallia observait les horizons avec attention, et remarqua deux arbres brisés et un peu plus loin , un dragon gisant au sol. Elle pria de toutes ses forces que ça ne soit pas Djiminy. Elle plongea comme une furie et atterrit avec moins de grâces que quelques minutes auparavant. Elle releva du plus vite qu'elle put la tête, et aperçut la tête amicale du dragon bleu nuit, elle souffla de contentement.

Prise de vertige, et l'adrénaline retombant, elle s’écroula. Le résulta de nombreux coups et de la perte de sang en était la cause. Les multiples lacérations au poitrail, dans son dos, sur ses pattes, continuaient de couler, particulièrement celle près du cœur et des organes vitaux. La dragonne ne chercha pas à se relever, mentalement elle transmit son soulagement brut au dragon bleu nuit. Elle ferma les yeux quelques instants, tentant de ramener sa respiration à la normale.


J'écris en #0099ff

Je découvre maintenant , que chacun porte sur son dos, tout son chemin comme un fardeau...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 59
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur


Djiminy
Message Sujet: Re: Rencontre au détour d'un coup d'aile [PV Djiminy] | Sam 26 Nov 2016 - 11:34


Djiminy souffrait. Il souffrait de blessures physiques certes mais ce n'était rien à coté de l’inquiétude mentale. Il avait eut une chance insolente durant ce combat. Peu aurai parié sur sa victoire...

L'impuissance s'additionnait à l’inquiétude pour Gallia. Elle était toujours la haut, quelque part en train de lutter pour restée en vie. Djiminy avait peut être enfin trouvée une nouvelle amie et déjà il était sur le point de la perdre... et il ne pouvait rien faire pour l'aider. Le dragon couina lamentablement et fit un tour sur lui même. Que pouvait-il faire pour lui venir en aide ? Il ne pouvait pas voler, ne savait pas comment la retrouver...
Il choisit alors de s'occuper de lui. Le dragon rejoignit une petite rivière qui dansait à quelques pas et nettoya ses blessures l'esprit rongé par le stress de l'inquiètude. Il découvrit en passant qu'il boitait...

Il se dit ensuite qu'après un combat, il fallait reprendre des forces. Djiminy devait chasser mais il n'osait pas s'éloigner. Il regarda autours de lui et chercha une solution. La violence du combat entre les deux dragons avait sûrement fait fuir toutes les proies sur des kilomètres... Son regard se porta alors sur le cadavre du dragon noir et une idée germa dans son esprit. Une idée qui le dégoutta et qui le bloqua quelques instants : après tout, un cadavre c'est de la viande...

Djiminy eut à peine le temps de faire un pas vers son dégouttant repas qu'un battement d'ailes le figea sur place : Un dragon ! Il pria pour que ce ne soit pas le deuxième assaillant ! Mais heureusement, l'étincelle de panique fit place au soulagement : la dragonne couleur de ciel apparue dans les cieux. Elle plongea comme une furie et atterrit avec moins de grâce que quelques minutes auparavant. Elle releva du plus vite qu'elle put la tête, et aperçut la tête amicale du dragon bleu nuit, elle souffla de contentement.

Djiminy bondit de joie mais il le regretta aussitôt : des piqûres de douleurs le frappèrent le faisant grimacer. Il voulut lui transmettre sa joie de la revoir alors qu'il s'approchait avec plus de précaution lorsqu'elle s'écroula. La dragonne ne chercha pas à se relever, mentalement elle transmit son soulagement brut au dragon bleu nuit. Elle ferma les yeux quelques instants, tentant de ramener sa respiration à la normale.
Djiminy prit alors conscience avec horreur des blessures de la femelle ! Il accéléra, ignorant les protestations de son corps. Il baissa la tête vers elle et lui transmit sa joie et son soulagement de la revoir et toute l’inquiétude qu'il avait pour elle.

Il sentit une pointe de panique l'envahir lorsqu'il jeta un œil aux nombreuses blessures. La joie de la revoir fit place à la désolation de la voir dans cet état. Il fit alors la seule chose qui lui vint à l'esprit ; il se coucha à coté d'elle puis il commença à lécher les blessures de Gallia. Le jeune mâle s'imposa en esprit plus que la politesse le permettait, à la limite de l'intimité. Il lui transmit les mots suivant :

« Je suis heureux de te revoir Gallia. Repose toi sans crainte, je m'occupe de toi. »

Et c'est ce qu'il fit. Il se força de rester calme, enfouissant son stress au fond de lui, gardant pour lui qu'il ne savait pas véritablement comment la soigner. Djiminy était simplement là, couché contre la femelle blessée, nettoyant les blessures de Gallia avec des coups de langue en essayant d'être le plus doux possible. Il essayait de lui offrir un moment de repos, un moment de détente. Tous deux en avaient bien besoin...
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 65
Âge : 20

Voir le profil de l'utilisateur


Gallia
Message Sujet: Re: Rencontre au détour d'un coup d'aile [PV Djiminy] | Lun 28 Nov 2016 - 12:41


Hors Rp:
 

Elle sentit le dragon bleu nuit se poser à ses côtés, puis elle sentit une muqueuse étrangère léchant ses blessures, ainsi que la voix mentale de Djiminy.

« Je suis heureux de te revoir Gallia. Repose toi sans crainte, je m'occupe de toi. »

Elle poussa un grognement furieux, ouvrant de nouveau les yeux, elle regarda Djiminy, puis se leva avec peine:

*Je n'ai pas besoin d'aide !*


Gallia alla se coucher plus loin, elle détestait l'idée qu'elle puisse être vulnérable, sa fierté de dragonne sauvage l'empêchait d'accepter son aide. Elle ferma son esprit à tout communication et entreprit de nettoyer elle-même ses blessures. La volante azurée savait qu'elle se remettrait de ses blessures assez rapidement vu son jeune âge.
Gallia resta un bon moment à soigner ses blessures, sans parler ni rien transmettre à son congénère, tout simplement comme si il n'existait pas. Et s'endormit dès que ses blessures eurent fini de saigner. Elle savait qu'elle avait perdu du sang, mais qu'il fallait que la dragonne rejoigne un lieu plus sûr, un lieu qu'elle connaissait comme la Crête.


J'écris en #0099ff

Je découvre maintenant , que chacun porte sur son dos, tout son chemin comme un fardeau...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 59
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur


Djiminy
Message Sujet: Re: Rencontre au détour d'un coup d'aile [PV Djiminy] | Jeu 1 Déc 2016 - 11:56


Djiminy n'avait que de bonnes intentions lorsqu'il passa un premier coup de langue sur les blessures de Gallia. Il n'avait pas réfléchi en se couchant prêt d'elle, il avait oublié qu'ils se connaissaient depuis quelques heures à peine lorsqu'il commença à la nettoyer. Gallia poussa un grognement furieux, ouvrant de nouveau les yeux, elle regarde Djiminy, puis se leva avec peine :

« Je n'ai pas besoin d'aide ! »

Pui elle alla se couche plus loin. La dragonne ferme son esprit à toute communication et entreprit de nettoyer elle même ses blessures. Djiminy fut plongé dans la confusion, il prit très mal qu'elle lui grogne dessus de la sorte mais il ne fut pas en colère : seulement confus et triste. Il se releva, fit deux pas en arrière et se figea, oreilles en arrières et l'une des antérieures relevées. Il l'observa durant une poignée de minutes se nettoyer avec la tête penchée sur le coté. Peut être était il allé trop loin, peut être avait-il franchi son cercle d'intimité ? Avant que les deux dragons s’envolent, le jeune mâle avait clairement montré son intention d'avoir des moments de tendresse. Mais en se couchant prêt d'elle, en lui nettoyant les blessures il n'avait eut que des intentions amicales. Grâce à cette poignée de minutes de réflexions il comprit pourquoi elle a réagit ainsi.

Élevé par des loups puis des elfes, Djiminy ne fut en contact avec d'autres dragons que tardivement. Il avait parfois du mal à communiquer avec les siens, fonctionnement différemment. Il apprécia la force de caractère de Gallia. Sa mère louve eut un jour le même comportement lorsqu'elle se blessa lors d'une chasse : elle chassait avec violence chaque individus. Le dragon retrouva vite sa confiance en lui.
Gallia resta un bon moment à soigner ses blessures, sans parler ni rien transmettre à son congénère, tout simplement comme si il n'existait pas. Et s'endormit dès que ses blessures eurent fini de saigner.
Djiminy ricana et n'attendit pas qu'elle ait finit de se soigner pour agir. Se doutant qu'il ne pourrait de nouveau communiquer avec elle avant un bon moment, il décida de partir chasser.

Il du utiliser tout le savoir acquis parmi les loups pour débusquer le couple de courageux sangliers. Il se prit plusieurs nouveaux coups dont il se serait bien passé mais quelques dizaines de minutes après son départ, Il revenait avec le sanglier mâle en gueule. Il s'était réservé le foie et avait déjà dévoré une patte. Djiminy déposa l'animal prêt de Gallia et, se couchant en plein soleil, attendit simplement qu'elle soit prête à sortir de son isolement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 65
Âge : 20

Voir le profil de l'utilisateur


Gallia
Message Sujet: Re: Rencontre au détour d'un coup d'aile [PV Djiminy] | Jeu 8 Déc 2016 - 22:06


Sa sieste réparatrice fut de courte durée. Un poignée d'heure après son coucher elle avait entendu le mâle revenir et déposer quelque chose non loin d'elle. Elle fit mine de ne rien entendre et ne bougea pas d'un poil. La volante était encore vexée qu'il l'ai prise pour une créature fragile dont il faut panser les plaies, elle n'était plus un dragonneau. Sa fierté était peut être trop grande et mal placée mais elle n'était pas une dragonne sauvage pour rien.

Gallia entreprit enfin de sortir de son isolement, elle garda ses pensées fermées pour l'instant. Elle se contenta uniquement de se lever, non sans douleurs. Elle vit un sanglier à moitié mangé au sol, la dragonne regarda Djiminy puis la proie. Avant de s'y attaquer, ce n'était pas de refus, tuer un autre dragon donnait faim. Gallia se coucha et commença à manger le gibier, lorsqu'elle vit son congénère amorcer un mouvement d'approche elle grogna de toute sa colère. Ce n'était pas encore le bon moment et elle le faisait savoir, l'heure du repas est sacré pour un dragon.

La viande tendre et faisandé du gibier faisait roucouler de plaisir la dragonne azurée, chaque bouchée qu'elle prenait était réparateur. Elle sentait peu à peu les forces revenir dans ses muscles endoloris par les divers coups du dragon émeraude. Des images revinrent dans l'esprit de la dragonne et elle cessa de manger, c'était la première fois qu'elle allait aussi loin dans un combat contre un autre dragon. Elle s'était battue, bien sûr, mais de là à exécuter son adversaire...
Ce n'était pas un remord ou quoi que ce soit, juste un constat, la dragonne avait grandi, les cours avec son congénère noir lui avait servi et même si elle était blessée elle était victorieuse.

Lorsqu'elle eut enfin fini de dévorer la proie, elle laissa filtrer de ses pensés un sentiment de légère gratitude envers la dragonne. Elle se releva et s'assit surs ses deux pattes arrières enroulant sa queue autour d'elle, elle regarda l'étendu des dégâts. La dragonne s'était prise de sacré coups, mais les ailes n'avaient pas trop été endommagées. Gallia était rassurée, toute sa vie se passait dans les airs, pour elle un dragon sans ailes est un dragon mort.



J'écris en #0099ff

Je découvre maintenant , que chacun porte sur son dos, tout son chemin comme un fardeau...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 59
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur


Djiminy
Message Sujet: Re: Rencontre au détour d'un coup d'aile [PV Djiminy] | Ven 16 Déc 2016 - 10:25


Durant de longues minutes, la forêt fut d'un calme reposant. La dragonne blessée se reposait paisiblement tandis que le jeune mâle était confortablement installé en face d'elle, à une certaine distance cependant. De toute évidence, rien ne se passait. Pour un point de vue extérieur, la scène serait d'un ennui profond. Pourtant il y a une différence entre ne rien faire et rester tranquille. L'un est ennuyeux, l'autre simplement calme. Chacun des deux dragons était occupé à sa manière : Gallia dormait, Djiminy attendait, tout deux se reposaient.

Peu à peu, la forêt retrouva son activité. Les oiseaux chantèrent de nouveau. Les fourmis réparaient les dégâts cataclysmique provoqué par les colosses à leur cité. Les écureuils reprirent la quête de nourriture. Bien que grouillante de vie de toute part, étrangement l'ambiance restait des plus reposante.

Djiminy s'était couché en sphinx à la manière du loup. Les premières minutes, il resta la tête levée bien droite observant Gallia. Mais rapidement, son corps et son esprit se détendirent. Le dragon, dans un soupir qui n'avait rien de négatif, changea de position : il se coucha sur le ventre, toujours de manière canine, et posa sa tête sur le sol. Son regard devint rêveur, il se plongea dans ses pensées.

Pour la première fois de sa vie, il avait tué un dragon aujourd'hui. Jamais un combat avec un autre congénère n'avait dégénéré de la sorte. Toujours Djiminy se prenait des roustes. Pourquoi est-ce qu'aujourd'hui ce fut différent ? Par quel miracle a t'il réussi à s'en sortir ? Le dragon se posa de nombreuses questions. Il réalisa qu'une fois de plus, sa manière de se battre relevait plus du loup que du dragon... Sans s'en rendre compte, Djiminy s'endormit.

C'est le mouvement de Gallia qui le réveilla. Le dragon bailla mais ne fit aucun mouvement pour se lever : il avait confiance en elle. La dragonne, refusant tout contact mental, se leva et mangea. Lorsqu'elle vit son congénère amorcer un mouvement d'approche elle grogna de toute sa colère. Ce n'était pas encore le bon moment et elle le faisait savoir. Djiminy obéit sans protester : il savait qu'il valait mieux attendre que de créer un nouveau conflit. Il s'installa de nouveau en sphinx et attendit. Elle mangea avec appétit.

Lorsqu'elle eut enfin fini de dévorer la proie, elle laissa filtrer de ses pensés un sentiment de légère gratitude envers le dragon. Elle se releva et s'assit surs ses deux pattes arrières enroulant sa queue autour d'elle, elle regarda l'étendu des dégâts. Djiminy laissa s'écouler quelques prudentes minutes, l'observant sans bouger. En cet instant encore, de manière totalement involontaire, Djiminy avait plus une allure de canidé que de dragon. Il restait néanmoins un super prédateur, libre et sauvage comme le vent. Cependant, un nuage de douceur se lisait dans ses yeux. Il s'était posé pour demander son chemin et se retrouvait à tenter de construire une amitié.

Djiminy s'approcha mentalement de Gallia, tentant de renouer le contact. Il accompagna se contact d'un geste : il pencha légèrement le tête sur le coté gauche, leva l'antérieure droite et fit un geste de haut en bas, comme s'il voulait l'attraper, avant de la reposer au sol et de revenir en position de sphinx. Djiminy réalisa alors qu'il venait une nouvelle fois d'employer une geste lupin, le doute s'insinua dans l'esprit du dragon : était-ce la même signification pour un dragon ? Pourtant, sans un mot, il la regardait dans les yeux espérant qu'elle s’intéresse de nouveau à lui, s'approchant d'elle d'esprit à esprit.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 65
Âge : 20

Voir le profil de l'utilisateur


Gallia
Message Sujet: Re: Rencontre au détour d'un coup d'aile [PV Djiminy] | Dim 22 Jan 2017 - 0:04


Le geste étrange qu'entreprit le dragon bleu nuit attira le regard azuré de la dragonne. Elle leva lentement sa tête vers son congénère, et dans ses yeux elle vit une douceur qu'elle n'avait croisé chez nul autre auparavant.
Les gestes de Djiminy relevait plus du canidé que du dragon, mais elle trouvait presque cela attirant, curieux, étrange.
Gallia laissa glisser des questionnement quant au geste qu'il venait d'effectuer. Puis commencer à lécher ses blessures.
Beaucoup de questions tournaient dans sa tête, c'était la première fois qu'un combat se terminait par la mort. Bien entendu elle avait connu des rixes de territoires parfois violentes, mais ici le but final était de tuer.
Elle ne regrettait pas sa décision, c'était tuer ou être tuer, mais elle avait un sentiment relevant presque de la tristesse. Elle avait tué un des siens, et sur le coup la dragonne avait apprécié ce geste de tuer son congénère.

Sa langue âpre effleura la peau écorchée de la dragonne et arrêta les légers saignements qui persistaient.
Néanmoins d'autres questions revinrent en force dans la conscience de la dragonne et une en particulier: Pourquoi une si grande violence ?
Pourquoi ces deux dragons les avaient attaqués de la sorte ? Même pour un territoire les dragons se battaient rarement à mort. Des bébés dragons ?
Et si oui, Djiminy et Gallia venait des les faire orphelins.

La dragonne bleu se leva vers le cadavre du dragon vert, marchant difficilement, la volante arriva avec peine devant la dépouille.
Elle vit la blessure fatale que Djiminy lui avait infligé, et mentalement lui demanda:

*C'est la première fois que tu tue un dragon ?*

Elle ne laissa pas filtrer ni ses questionnements ni son inquiétude, elle ne voulait pas influencer son état ni l'inquiéter de quoi que ce soit.
Tandis qu'elle regardait le cadavre, un indice vint attirer son regard. Doucement elle s'approcha et remarqua une sorte de pendentif qu'elle ne put réellement décrire, elle huma le bijou mais rien de détectable pour son odorat.

*C'est étrange ce collier, tu ne trouves pas ?*

Gallia malgré le calme qui revenait peu à peu dans la forêt ne se sentait pas à son aise, il y avait toujours quelque chose qu'elle sentait, comme un danger toujours en suspens.
Elle détourna son regard du cadavre et vint s'asseoir à côté de Djiminy.

*Bon, enfin... Ce n'est plus important..*

La pensée que un de ces dragons puisse être parent la tracassait et faisait revenir en flèche des pensées de son enfance, qu'elle aimerait mieux oublier



J'écris en #0099ff

Je découvre maintenant , que chacun porte sur son dos, tout son chemin comme un fardeau...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 59
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur


Djiminy
Message Sujet: Re: Rencontre au détour d'un coup d'aile [PV Djiminy] | Lun 23 Jan 2017 - 14:24


Djiminy ignorait si son geste de la patte avait la même signification pour lui que pour Gallia. Chez les canidés, se geste représente une demande d'attention. C'est une façon poli de dire « Hey, regarde moi s'il te plait. Je suis là, je voudrai que tu t'occupes de moi ». Très employé par les très jeune, il change légèrement de signification à l'âge adulte mais garde son sens global intact. Une vague de joie traversa le jeune dragon lorsque la femelle leva la tête et s’intéressa de nouveau à lui. Elle le regarda avec curiosité et Djiminy savoura cette instant. Puis elle s'occupa de nouveau de ses blessures.

Le jeune dragon dû mener une bataille féroce contre ce gémissement canin qui voulait absolument sortir. Comment le prendrait-elle ? Peut être allait-elle avoir une réaction négative ? Ce pouvait être associé comme une marque de faiblesse ou de soumission. Ce n'était pourtant pas le cas. Sans s'en rendre compte, Djiminy adoptait des comportements de séduction... Son ancienne compagne avait tenté de lui apprendre les codes de communication gestuels des dragons. Mais l’imprégnation canine était si forte en Djiminy qu'il devait parfois faire des efforts pour penser et se comporter comme un dragon.

Il se força à patienter. Après quelques instants elle se leva. Aussitôt Djiminy s'assit. La dragonne inspecta calmement le cadavre couvert de blessures du dragon. Il est vrai qu'une fois encore Djiminy avait laissé parler son instinct qui s'était branché automatiquement sur « loup », employant des techniques de combat canine. C'est ce qui le sauva sans aucun doute et lui permis de s'en sortir sans trop de dommage. Elle lui posa deux questions mais Djiminy n'écoutais pas : il la dévorait des yeux, attendant un petit signe de sa part, la petite autorisation qui lui permettrait de s'approcher.

Finalement elle vint s’asseoir prêt de lui. Le cœur du dragon s'emballa : elle était à portée de patte mais pas assez prêt à son goût. Durant quelques secondes il continua de la dévorer du regard. A l'intérieur il hésitait : allait-elle fuir ou attaquer s'il s'approchait un peu plus ? Oh et puis il se dit que s'en était assez. Ce qu'il se passa ensuite fut la fois assez rapide et très lent.

Lentement, Djiminy se mit en mouvement. Son esprit s'approcha de celui de sa congénère avec une douceur presque timide, comme s'il demandait la permission d'un contact plus poussé mais s'imposant pourtant. Physiquement, il fit avec une lenteur calculé le petit mètre qui le séparait d'elle et fit en sorte que leur deux épaules se frôlent. Avec une douceur pourtant ferme il lui caressa le dessous de la mâchoire avec son chanfrein puis déposa un petit coup de langue sur sa joue. L'instant dura une poignée de secondes mais la caresse fut précisément la même que celle d'un amant réconfortant. Ce n'était pas celle d'un amoureux mais c'était celle qu'on réservais à une amie si proche que la complicité va au delà du câlin amical.

Dès la fin du coup de langue, Djiminy recula la tête. Oreilles entre deux, museau baissé et regard levé, il avait cet air coupable, malicieux et joueur du louveteau qui invite sa compagne au jeu tout en s'excusant d'être aller peut être un peu trop loin. Son regard pétillait de malice et de tendresse. Il pétillait d'énergie mais était aussi doux qu'un marshmallow. Son être tout entier, mentalement et physiquement irradiait du désir d'un instant de tendresse, de complicité et de jeu qu'il voulait partager avec elle. Peut être pourrait-elle croire qu'il la suppliait du regard d'accepter mais il n'en était rien. Il l'invitait simplement à balayer la méfiance et la dureté du monde d'un revers de queue et à profiter de l'instant présent avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 65
Âge : 20

Voir le profil de l'utilisateur


Gallia
Message Sujet: Re: Rencontre au détour d'un coup d'aile [PV Djiminy] | Lun 23 Jan 2017 - 20:58


Gallia ne reçut aucune réponse, ce qui la vexa pendant une minute. La dragonne azurée sentait progressivement l'esprit de Djiminy s'approcher doucement, délicatement, comme on s'approche d'une bête effrayée pour la rassurer.
La volante n'essaya pas de contrer cette approche, elle laissait faire.
Après tout un peu de tendresse ne faisait rien de mal, il caressa le dessous de son museau et y déposa un coup de langue. La dragonne sentait que ce n'était pas une caresse que l'on se fait lorsque deux dragons sont amis. La dragonne laissa faire et lorsqu'elle croisa le regarde de Djiminy, tout était clair, ils étaient dans ce jeu d'adulte, ce jeu d'amants que tous cherchent.
Le dragon bleu nuit frétillait de tendresse et de malice. La dragonne sourit tout en frottant sa tête contre la sienne à la manière d'un chat, débloquant un ronronnement rassurant.
Elle lâcha un flot de tendresse qui ne demandait qu'à sortir depuis deux ans, de l'amour qu'elle n'avait jamais reçu.
Gallia se leva laissant sa queue frôler la tête de Djiminy comme une chatte angora, chatouillant les sens de son nouvel ami. La dragonne s'amusait comme on l'y avait invité, l'espièglerie crépitait comme un brasier nouveau dans ses yeux.
Elle se dirigea dans la forêt invitant le dragon de nuit à la suivre, comme elle le ferait pour tester le courage d'un enfant.
Sa voix grave et douce lâcha un rire joyeux et discret, attendant et gloussant dans la pénombre de la forêt.


J'écris en #0099ff

Je découvre maintenant , que chacun porte sur son dos, tout son chemin comme un fardeau...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 59
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur


Djiminy
Message Sujet: Re: Rencontre au détour d'un coup d'aile [PV Djiminy] | Mar 24 Jan 2017 - 11:05


Gallia accepta la caresse. Elle chercha le regard de Djiminy. Celui-ci ne se gêna pas pour se plonger dans les yeux de la dragonne en frappant doucement le sol de sa queue d'un air volontairement timide. Timide lui ? Non pas le moins du monde. C'était sa petite technique pour se rendre mignon, pour séduire... Souvent ça ne fonctionnait pas : les dragonnes sauvage le prenaient pour quelqu'un de faible et le rejetaient. Mais avec les elfes qu'il connaissait et certaines femelles, ça fonctionnait parfaitement. En réalité il n'était pas timide du tout, au contraire il avait un certains culot avec lequel Gallia ne tarderait pas à faire connaissance.

La dragonne sourit tout en frottant sa tête contre la sienne à la manière d'un chat, débloquant un ronronnement rassurant.  Elle lâcha alors un flot de tendresse et Djiminy plongea dedans à la manière d'une grenouille dans une marre : il chercha à s'y noyer. Gallia se leva laissant sa queue frôler la tête de Djiminy comme une chatte angora, chatouillant les sens de son nouvel ami. La dragonne s'amusait comme on l'y avait invité, l'espièglerie crépitait comme un brasier nouveau dans ses yeux.  Le jeune mâle releva très légèrement le museau dans un petit sourire et plissa les paupières de bonheur, il avait un air totalement hypnotisé. Elle l'avait piégé à son propre jeu : c'est lui qui cherchait à provoquer ce genre de réaction...

Elle se dirigea alors dans la forêt, invitant le dragon de nuit à la suivre comme elle le ferait pour tester le courage d'un enfant. Sa voix grave et douce lâche un rire joyeux et discret, attendant et gloussant dans la pénombre de la forêt. Djiminy l'observa s'éloigner sans bouger, l'esprit totalement ailleurs, un léger sourire et l'air idiot.

Le dragon s'ébroua soudain avec énergie : il venait de comprendre. Il s'était complètement amouraché de cette dragonne. Il se laissa emporter par le sentiment, il s'y abandonna. Djiminy arrêta de faire attention à son comportement, il arrêta de se torturer avec son coté loup. C'est d'ailleurs d'un trôt majestueusement canin qu'il la rejoint : Tête haute, queue maintenue à l'horizontale, ses allures couvrant beaucoup de terrain n'étaient pas naturelles pour un dragon. Pourtant le corps de Djiminy semblait glisser facilement sur la terre. Mieux : son pas était assez silencieux pour un dragon de sa taille. Il fixait Gallia droit dans les yeux utilisant le pouvoir de l'oeil, transperçant et pétillant.

Il l'a pourchassa joyeusement, chercha à se frotter de nouveau épaule contre épaule, de sa queue il cherchait le contact de l'autre queue. Il frotta sa joue à elle et tenta de mordiller avec une douceur et une délicatesse infini l'une de ses oreilles.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 65
Âge : 20

Voir le profil de l'utilisateur


Gallia
Message Sujet: Re: Rencontre au détour d'un coup d'aile [PV Djiminy] | Mar 24 Jan 2017 - 20:44


Lorsque Djiminy vint vers elle, ce fut d'une démarche canine qui amusa encore plus la dragonne.
Le regard azuré de la dragonne parcourra l'échine du volant bleu nuit qui s'ébroua, elle releva la tête, attendant toute fière le nouveau venu.
Il commencèrent alors une course poursuite endiablée au milieu des bois qui commençait à devenir plus sombre. La dragonne échappait au contact que cherchait Djiminy, esquivant soigneusement les approches comme pour le frustrer.
Elle perdit lorsque sa tête vint se frotter contre sa joue, elle laissa aller un ronronnement doux et aimant. Djiminy profita de ce moment pour mordiller une oreille, elle grogna furtivement.
Puis à son tour l'attaqua, elle sauta sur son flanc pour le renverser. Le dragon bleu nuit s'écroula sous le poids de la dragonne d'Azur et en profita pour lui lécher rudement la joue.
Elle se releva rapidement pour courir loin, rugissant comme un appel au duel. Campé sur ses quatre pattes robustes, ses cornes scintillaient comme une couronne cernant sa tête. Elle était absorbée par les couleurs du soleil couchant sur les écailles sombres de Djiminy, le rouge et jaune fusionnant pour créer un orange chargé.
Il fallait qu'elle soit réaliste, elle n'avait jamais été attirée de cette manière par un autre dragon, le regard de Gallia était embué de désir et de passion et elle ne le cachait pas. Pour la première fois, elle laissa libre cours à ses intentions primitives et draconiques.
Rugissant doucement, elle se tenait face à son partenaire de jeu, les deux ailes grandes ouvertes. Comme une panthère elle tenait la position, semblable à une statut de marbre, seul ses yeux faisait passer une émotion de duel, de malice et de désir.

*Alors ? Tu viens ?*


J'écris en #0099ff

Je découvre maintenant , que chacun porte sur son dos, tout son chemin comme un fardeau...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas






Contenu sponsorisé
Message Sujet: Re: Rencontre au détour d'un coup d'aile [PV Djiminy] |


Revenir en haut Aller en bas

Rencontre au détour d'un coup d'aile [PV Djiminy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brisingr, Chroniques de l'Alagaësia - Forum roleplay :: Alagaësia :: La Crête-
Ouvrir la Popote