AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherFAQ

Partagez|

La maison close de L'Archipel des Beïrlands.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 54
Âge : 19

Voir le profil de l'utilisateur


Wynonna
Message Sujet: La maison close de L'Archipel des Beïrlands. | Lun 23 Jan 2017 - 22:26


Indications :
 

Un an. Un an s'était écoulé depuis que Wynonna avait choisie de rester à Aberon et que leurs chemins s'étaient séparés. Elle ne remercierait jamais assez l'hybride pour ce qu'il avait fait pour elle. Akkan était quelqu'un de bien et faisait à présent parti du peu de personnes qui comptaient pour elle. A savoir, ses parents et Xalith. Au début elle avait eu du mal à se refaire à la solitude, mais après quelques mois, elle avait retrouvé une place dans un bordel. Elle avait même réussi à se créer des réguliers. Son côté bestial et dominant était généralement ce qui poussait certains clients et clientes à revenir vers elle. Quant à ses pulsions, elles n'avaient pas disparue, mais le voyage avec Akkan avait été bénéfique. Elle était capable de contrôler ses pulsions, durant un certain laps de temps du moins... Enfin le point positif était qu'elle ne tuait plus ses clients !!! Elle avait découvert d'autres façons d'assouvir ses penchants sadiques, tout en restant raisonnable. Qui l'aurait crue ? Certainement pas Xalith. Tout était donc pour le mieux et la vie à Aberon semblait lui réussir. Elle était réellement heureuse, mais vous voyez, le bonheur n'est pas définitif et pour la jeune drow cela fut une expérience douloureuse. Bénéfique mais douloureuse. En effet, elle avait toujours entretenu une relation cordiale avec son patron malgré des avances plus lourdes les unes que les autres. Mais le comportement de celui-ci avait fini par se dégrader peu à peu sans que Wynonna ne s'en rendre réellement compte. Elle savait que quelque chose clochait mais n'y prêtait guère attention. Elle se savait en sécurité, cet homme était beaucoup trop amoureux d'elle pour faire quoi que ce soit. Alors, sans se soucier du reste elle s'était rapprochée d'une de ses clientes plus qu'il ne l'était autorisé par le règlement de la maison. Et ce qu'elle n'avait pas vue arriver, arriva. Il l'avait tué par jalousie, d'une façon des plus barbares. Wynonna aurait pu être admirative de son acte, de la rage, avec laquelle, il avait mit fin à sa vie. Oui, elle aurait même dut, si elle n'avait pas été en train de pleurer. Ce n'était pas une relation amoureuse qui les liaient et pourtant cela comptait aux yeux de la jeune drow. Avait compté du moins, car maintenant c'était fini. Tout était fini et elle devait quitter la ville. Pas à cause de la mort de Thala, mais du meurtre affreux qu'elle avait commit à la suite de sa disparition. Furieuse elle avait tué le patron du bordel et accroché son corps sur la devanture de l'établissement. Puis elle avait fait ses bagages, de façon presque robotique, pour aller prendre un bateau vers une direction inconnue.

Et c'est ainsi qu'elle s'était retrouvée sur l'Archipel des Beïrlands, après un voyage en bateau mouvementé et peu agréable. Elle détestait l'Océan, lui et son odeur de poisson. Mais, elle avait voulu fuir le plus loin possible, pour échapper à la mort. Maintenant elle se retrouvait démunie, avec sa bonne vieille dague pour seule compagne. Elle ne saurait dire combien de temps elle avait été sur ce bateau, mais elle était heureuse d'enfin retrouver la terre. Wynonna ne savait pas où elle débarquait mais c'était loin d'être l'endroit le mieux fréquenté de l'Alagaësia, du moins de ce qu'elle en avait vu. Elle se fit alors discrète, il était préférable de ne pas se faire remarquer. Elle se fondit alors dans la masse et chercha une auberge où un endroit pour dormir. Elle essaya un maximum de s'éloigner du centre du village, de s'éloigner du monde et des problèmes qui pouvaient y être liés. Elle voulait trouver un endroit tranquille où elle pourrait, du moins elle espérait, dormir et se restaurer. Après quelques temps de marche, des lumières attirèrent l'attention de Wynonna. Elle plissa les yeux afin de distinguer, un peu plus loin sur le chemin, un corps de ferme. Heureuse de sa trouvaille, la jeune drow pressa le pas et se retrouva rapidement à frapper contre le bois de la porte.

Nivën :
 



Revenir en haut Aller en bas

La maison close de L'Archipel des Beïrlands.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brisingr, Chroniques de l'Alagaësia - Forum roleplay :: Alagaësia :: L' Océan :: Archipel de Beirland-
Ouvrir la Popote