AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherFAQ

Partagez|

N’entre pas apaisé dans cette bonne nuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Maître du Jeu

Nombre de messages : 212
Âge : 4

Voir le profil de l'utilisateur


L'Aléa
Maître du Jeu
Message Sujet: N’entre pas apaisé dans cette bonne nuit | Ven 29 Sep 2017 - 23:33


-Allez les gars, encore un effort, et on est bon ! Dressez-moi ce putain de chapiteau !

Le petit groupe grommela, pesta, l'un des travailleurs marmonna quelque chose à l'intention du contremaître juste assez haut pour être entendu et juste assez bas pour ne pas être compris. Mais ça n'aurait pas grand chose : déjà la silhouette s'éloignait. Notre groupe de héros d'un soir resta immobile jusqu'à ce que leur chef ait disparu au coin d'une rue, parti superviser une autre partie des préparatifs de la grande fête, et ils se mirent en mouvement.

La nuit était tombé depuis plusieurs heures maintenant mais il fallait que tout soit prêt le lendemain : pas le temps de se reposer, sinon, pas de paie à la fin de la journée. Le seul elfe du groupe cracha un mélange de tabac à chiquer et de salive avant de rompre le silence pesant :

-Hé les gars, vous savez ce qui va se passer dans ce chapiteau au moins ?
-Nop, fit le nain.
-Aucune idée, grogna l'urgal.
-Non plus, fit l'humain.

Le dernier membre du petit groupe de travailleurs, un Premier Homme, hocha la tête, se rendit compte de sa bêtise vu qu'il faisait nuit, et répondit un "non" peu convaincu à son tour. Tous les habitants de la Dras qui étaient près à se lever le cul à longueur de journée et de nuits pour quelques piécettes et deux repas chauds par jour étaient arrangés en petit groupes, toutes races confondues, et mis à pieds d’œuvre pour préparer une grande fête dont la plupart ne savaient rien, ou presque.

-Peut-être qu'ils vont faire combattre des monstres corrompus, façon jeux du cirque ? fit l'humain, une note d'excitation dans la voix.
-Mouais...

La discussion paisible continuait entre les travailleurs exténués, ponctuée par les coups de maillets sur d'immenses pieux en bois, les râleries quand l'urgal tenta de disposa la toile cirée dans le mauvais sens sur la structure du chapiteau ou quand quelqu'un fit tomber une des torches dans l'herbe humide du parc où ils se trouvaient.

-J'ai quand un même un mauvais pressentiment, v'savez ? fit le nain, après avoir fini de tendre la toile du chapiteau à l'aide d'un épais cordage. Ton idée de monstres corrompus... j'espère que tu te trompes. Ça sent la merde comme idée.

L'elfe cracha un énième mollard brun et rabattit le pan de toile qui faisait office d'entrée du chapiteau.

-Aucune chance, grommela-t-il, personne serait assez con pour faire ça.

Ce à quoi tous les autres acquiescèrent avec enthousiasme. Le groupe hétéroclite passa une dernière fois en revue son œuvre, avant de décider d'un commun accord que ce chapiteau était très bien et qu'il suffirait comme ça.

-De toute façon, il va y avoir tous les bourrins du monde ici demain, fit l'urgal. Les magiciens... les dragonniers. Qu'est-ce qui pourrait mal se passer hein ?

Il éclatèrent tous de rire en s'éloignant de la nuit plus noire du parc et du chapiteau qu'ils y avaient monté pour retrouver les rues éclairées et familières de Dras Léona. Qu'est-ce qui pouvait mal se passer en effet ? L'elfe proposa d'aller partager une tourte à la viande et une bière à la taverne la plus proche : avec l'approche de la grande fête, la ville était en effervescence de jour comme de nuit et la plupart des commerces restaient ouverts. L'humain le taquina sur le prétendu régime végétarien des elfes.

-On est pas un esprit de ruche : ça dépend des elfes... Les humains j'te jure, répondit son compagnon.
-Et tant qu'on est sur les clichés, enchaîna le Premier Homme, c'est vrai ce qu'on dit, que les elfes ils ont une petite... enfin... tu sais ?
-Demande à ta sœur, rétorqua l'autre d'un ton cassant.

Et le petit groupe partit du genre de rire gras qui transcende les races et les époques. Non décidément, rien de mal ne pouvait survenir en cette bonne nuit.
Revenir en haut Aller en bas

N’entre pas apaisé dans cette bonne nuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brisingr, Chroniques de l'Alagaësia - Forum roleplay :: Alagaësia :: Dras Léona-
Ouvrir la Popote