AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherFAQ

Partagez|

FETE DU FORUM : Y a de la joie à Dras Léona

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Maître du Jeu

Nombre de messages : 212
Âge : 4

Voir le profil de l'utilisateur


L'Aléa
Maître du Jeu
Message Sujet: FETE DU FORUM : Y a de la joie à Dras Léona | Dim 1 Oct 2017 - 21:09


-C’est l’heure ?
-Ouais.
-Mais bordel on est pas près du tout !
-Mais si. Ta gueule.
-Ok…

Les deux homme et femme (une naine et un humain) qui parlaient le faisaient à voix basse : il ne fallait pas que le public, l’innombrable marrée d’êtres de toutes les races d’Alagaësia, les entende. Ils avaient la lourde charge d’ouvrir officiellement les festivités, et il était hors de question de gâcher ça !
Aussi quand enfin les derniers rayons du soleil eurent passé la ligne des toits de Dras Léona, les deux orateurs sortirent de la grande tente, presque un chapiteau, qui avait été érigée pour eux et les autres organisateurs – mettre en place une fête d’une aussi grande envergure, c’était loin d’être une mince affaire ! – et grimpèrent sur l’estrade en bois.

-Hum hum, fit la femme.

Pas d’effet notable sur le brouhaha général.

-HUM HUM ! reprit-elle avec plus de succès. Mes chers amis, comme promis, nous sommes tous là pour nous amuser et nous détendre, fêter la fin des guerres et l’unité de notre content… et les dieux savent que c’est rare qu’on puisse dire ça en Alagaësia !
-Alors par tous les moyens, amusez-vous bon sang de bois ! Dansez et chantez, on veut entendre cette putain de ville trembler et gronder, on veut l’entendre rire et vivre et briller et se dresser envers et contre tout !

Il y eut des vivats et des applaudissements. La femme regarda son comparse avec un sourire en coin : si la grandiloquence devait avoir une incarnation… Mais elle applaudit elle aussi, et elle souriait.

-Et la première tournée est pour nous ! conclut-t-elle d’une voix tonitruante.

Et alors même qu’elle désignait un gros, un énorme tonneau que d’autres hommes avaient sorti de la tente et venaient de mettre en perce, il y eut le premier mouvement de foule de la semaine de libation à venir. Les deux orateurs se regardèrent d’un air inquiet en espérant que tout ne vire pas à la catastrophe dès la première minute…

Mais il n’en fut rien et bientôt les rues de la ville résonnèrent de musique et de chants, des pas des danseurs et des élucubrations des ivrognes. Ce n’était pas avant plusieurs jours qu’aurait lieu la cérémonie, et que les arbres qui symbolisaient l’unité des peuples d’Alagaësia seraient plantés sur la place centrale de la ville.

Restait à espérer que rien ne tournerait mal d’ici là ! Mais bien sûr, quelques-uns des organisateurs et des habitants prétendaient, qui qu’il avait un pressentiment, qui qu’une ombre planait sur la ville… difficile de dire s’ils étaient particulièrement lucides ou paranoïaques.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 167
Âge : 19

Voir le profil de l'utilisateur


Kragh
Message Sujet: Re: FETE DU FORUM : Y a de la joie à Dras Léona | Dim 1 Oct 2017 - 23:36


Lorsque la naine eût fini son discours,  le demi-drow s’attelait à apprécier chacun des frémissements dont son corps était parcouru. Son excitation lui était presque douloureux, tant l'instant était riche de détails. Partout où son regard se posait, il y voyait des gens dont la simple présence était une énorme surprise.
Là, un nain grondait après un Urgal, ici, un Elfe dégueulait - avec toute la grâce et le maniérisme qu'il lui était dû - ses tripes au côté d'un Homme ordinaire. Les scènes exceptionnelles se succédaient déjà les unes aux autres, repoussant toujours plus loin l'époque pourtant si proche, où tous s'entretuait.

Et si c'était vrais se dit-il. Et si la paix avait finit par poindre ses beaux jours, ne serait-ce que le temps d'une nuit fraternelle ?

La veille à son arrivé dans la cité, il n'avait même pas cherché à contacter ses connaissances. La totalité des criminels avec qui il avait travaillé n'était plus en vie actuellement. Il aurait souhaité que leurs souvenir n'eussent tinté la soirée d'une légère mélancolie, mais c'était sans compter un certain égoïsme qui rejetait tout ce qui pût gâcher sa soirée.

Aussi, c'est avec une humeur joyeuse qu'il alla s'adresser au premier vendeur de boisson venu:

- Salut. C'est combien la bière ? fit-il
- Une couronne.
- Une couronne ? Kragh prit un air faussement contrit tandis qu'il payait. Je vois que l'entente profite déjà à certain.
Il prit deux verres et s'en alla, tout en amorçant sa descente. Il n'avait pas spécialement d'idées en tête, sinon déambuler et profiter des numéros, des musiciens et d'une compagnie prête à s’avinée autant que lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 213
Âge : 24

Voir le profil de l'utilisateur


Freya Wolfkin
Message Sujet: Re: FETE DU FORUM : Y a de la joie à Dras Léona | Lun 2 Oct 2017 - 1:54


*Tu parles d’une éloquence… !*

Un grand sourire sur les lèvres, Freya applaudit de bon cœur les deux acolytes qui venaient d’annoncer officiellement le début des festivités de Dras Léona. Depuis la proclamation de paix quelques temps auparavant et plus particulièrement après la grande fête qui avait suivi à Aberon, tous les peuples d’Alagaësia semblaient n’en former qu’un seul, uni et indivisible. Il subsistait bien sûr quelques petites frictions entre quelques bons vieux habitués des conflits mais globalement, chacun semblait avoir accepté son prochain peu importe que ce dernier portât des cornes ou des oreilles pointues. La diversité des profils présents était toujours aussi plaisante à observer. Malgré tout, les quelques Urgals déambulant dans les rues jetaient une ombre sur la joie de la jeune femme bien qu’elle s’évertuait à n’en laisser rien paraître. Ces pauvres âmes étaient différentes de celles qu’elle avait combattues autrefois.

Un mouvement de foule accompagnant la dernière déclaration des organisateurs faillit lui faire perdre l’équilibre et la vagabonde se laissa emporter par la vague humaine tout en prenant garde à ne pas se laisser submerger. Elle dû jouer des coudes pour sortir de la marée mouvante et se réfugier auprès d’un petit stand de boisson qui n’était pas encore tout à fait pris d’assaut. Reprenant son souffle, elle dégagea sa lourde chevelure de feu de ses épaules avant de s’intéresser aux différents breuvages proposés. Elle ne put retenir un petit rire d’approbation lorsque quelqu’un commenta le prix des bières, et suivit la personne de son regard améthyste alors que celle-ci s’éloignait déjà avec un verre dans chaque main nullement refroidie par les tarifs critiqués.
Les flots de citoyens se déversant dans les rues l’étourdissaient toujours un peu au début. Elle devait prendre le temps de se réhabituer au contact, mais elle se sentait d’humeur trop joyeuse pour faire grand cas de son manque de sociabilité. La cérémonie des arbres qui allait bientôt avoir lieu avait une symbolique si importante qu’elle ne l’aurait loupée pour rien au monde.

Une musique entraînante lui parvint et elle quitta le stand sans avoir rien commandé. Elle aurait tout le temps de boire son soûl plus tard. Pour l’instant elle se mêla aux passants, attrapant au vol quelques bribes de conversations. Freya nota que certaines personnes étaient persuadées que qu’un imprévu de taille frapperait la cérémonie et ses festivités. Des théories intéressantes faisaient surface, effleurant la curiosité de la guérisseuse. Si les organisateurs avaient en apparence fait du très bon travail, il restait encore quelques mystères à découvrir, comme ce que pouvait bien abriter ce gros chapiteau qu’on apercevait plus loin par exemple…


 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 70
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur


Djiminy
Message Sujet: Re: FETE DU FORUM : Y a de la joie à Dras Léona | Lun 2 Oct 2017 - 11:21


Sieste. Ah comme c'est agréable de profiter de la douce chaleurs d'un soleil d'été refusant de laisser la place à l'Automne. Couché dans une petite prairie surmontant une falaise, je profitais de cette petite sieste du milieu de journée. Étalé de tout mon long, je ne dormait pas vraiment, je somnolait joyeusement, calmement, silencieusement lorsqu'une voix d'homme se fit entendre.

En contrebas, passant sur la petite route qui longeait la falaise, trois hommes discutaient bruyamment. Ils parlaient d'une grande fête qui aurait lieu à Dras Leona à laquelle tous les peuples étaient invités. Pour moi, les dragons font partis des peuples d'Alagaesia. Intéressé, l'écailleux que je suis tendit l'oreille. Quelques minutes de réflexions me décidèrent à m'y rendre. M'élançant d'un bond énergique dans les airs, ailes grandes ouvertes, une vague d'amusement me traversa lorsque les trois hominidés poussèrent des cris de surprises.

Il me fallu toute l'après midi pour rejoindre la ville et c'est lorsque le soleil quitta notre horizon que j'y arrivai. La cité résonnait de musique, de rire, de chants et de voix hominidés. Un grand chapiteau avait été dressé au sein de la ville. Maladroit dans les airs, je laissa une certaine altitude pour ne pas abîmer le toit des maisons mais j'étais conscient qu'il m'était impossible de passer inaperçu. J'étais un peu stressé, surtout lorsque je me rendit compte que les regards se tournaient vers moi : rare sont les fois ou j'ai vu autant de monde mais j'étais persuadé d'avoir le droit de venir à cette fête !

Il y avait un vaste espace dégagé vers le chapiteau. Super, j'allais pouvoir atterrir ! Mais la manœuvre, qui n'étais que formalité pour la majorité des dragons, allait être délicate pour le maladroit que je suis. Amorçant mon atterrissage, je su tout de suite que j'allais avoir honte de moi. Le début de la descente se passa à merveille mais alors que je n'étais plus qu'un quelques mètres du sol un brusque coup de vent souffla. Cette petite bourrasque n'aurait eut aucun effet sur n'importe quel autre dragon mais moi, qui ait appris à voler très tard, elle me déstabilisa complètement. Déporté sur le côté, je n’atterris pas mais chuta. Je fit de mon mieux pour rattraper la situation en prenant appuie sur mes pattes mais, déséquilibré, je percuta bruyamment un chêne immense qui se trouvais à plusieurs mètre du lieu que j'avais choisi pour me poser. Il y eut un craquement sonore et l'arbre vacilla dangereusement, plusieurs branches se cassèrent. Un nain, déjà saoul, éclata d'un rire gras et sonore.

Couvert de feuilles, affreusement gêné, je me redressa et m’éboua... comme un loup. Oreilles tenues en arrière, je n'avais encore une fois pas la posture d'un dragon mais celle d'un canidé qui aurait fait une bêtise. Je regarda les hominidés la tête tenue à mi hauteur, presque avec timidité. Chacun pouvait voir que j'étais un dragon sauvage. Etait-je seulement invité ? Est-ce que j'avais le droit d'être là ? Allait-on me disputer d'avoir abîmé l'arbre ? J'avais l'impression d'avoir fait une bêtise en venant ici... Tout le monde avait le cœur à la fête mais sur l'instant pas moi : je n'osais pas communiquer par la pensée avec eux et j'avais un peu peur qu'on me chasse...
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 579
Âge : 27

Voir le profil de l'utilisateur


Kaminari
Membre du Cam Serarna
Message Sujet: Re: FETE DU FORUM : Y a de la joie à Dras Léona | Lun 2 Oct 2017 - 20:24


Ha les dragonnes…. Kaminari avait pris de l’avance en partant devant à l’aide de ses ailes. Au début le dragon noir n’avait pas réellement eu envie de voyager pour l’événement aussi important soit il. Toutefois Szanghai et le respect qu’elle avait obtenu des elfes l’en avaient plus ou moins persuadé. Mais à présent il attendait la dragonne dorée qui devait le rejoindre par la suite. Heureusement qu’elle n’était pas une femme humaine sinon elle allait mettre des heures….

Mais en attendant le dragon essayait de faire le vide durant le voyage. Son cœur et son esprit étaient encore tourmenter par les événements. Lors de la dernière grande assemblée il avait vite retrouvé un air dubitatif. Cela aller être difficile de rester « joviale » cette fois ci encore surtout avec ses récentes découvertes mais il avait promis de faire des efforts et au fond de lui il espérait revoir les derniers êtres qui lui étaient chère sans parler de ceux devenue fantôme…. Mais cet événement était pour toutes les races. Il n’était plus question de haine raciale ou de guerre entre peuple. La paix devait être au cœur du festival. Il devait donc en faire de même ! Pourtant le dragon devenu corrompu doutait de cette stabilité. Etait ce son esprit qui le tourmenter encore ou sa corruption qui lui donnait ce doute ? Aucune idée….

Alors que le soleil ce couchait doucement. Kaminari arrivait en vue de la grande ville. Dras léona…. Quelle ironie du destin encore. Kami ne comptait plus le nombre de fois ou il était venu ici pour le bien ou pour le mal. D’ailleurs, instinctivement, il fixait un rivage du lac Léona. De ce coté là il ne restait plus que des ruines d’un ancien avant poste plutôt imposant. La fumé avait depuis longtemps disparu mais Kaminari ce souvenait parfaitement du jour ou cette endroit était encore debout. Du moment ou il l’avait réduit a l’état actuel et ou il était devenue ce qu’il était actuellement sans parler du reste.

La pénombre ayant presque prit totalement possession du ciel. Son arriver ne faisait pas que des heureux sur le coup. La fête commençait juste car les individus commençaient juste à boire mais l’arriver d’un dragon massif et de couleur sombre avait toujours tendance a attisé la colère et la peur de certains. Mais si quelqu’un pensait à de mauvaise intention. Il n’en faisait rien car le dragon n’eu aucun problème a part celui de ce stabilisé au dessus d’une rue a proximité de la place principal. Il avait déranger quelques pierres et quelques tuiles mais il s’en moquait. Les dragons étaient tout autant convie et il y allait forcément y avoir quelques dégâts…. Puis il valait mieux ça que d’écraser la foule. D’ailleurs il allait avoir du mal a se posé au sol.

Une fois placer Kaminari se mettait à regarder les lieux ainsi que les environs. Il n’allait pas de suite se jeter sur la boisson même s’il comptait bien en profiter. Pour l’heure il ne cherchait rien de particulier. Il voulait juste profiter du calme et de l’ambiance pour s’y mettre lui-même. Toutefois il cru voir un autre dragon plus loin. Il n’était donc pas le seul ici contrairement au festival précédent.


-Djiminy ?

Kami n’était pas sur qu’il s’agissait de son jeune confrère dragon. Il ne l’avait vue qu’une fois il y a quelques temps et de la ou il était le mâle noir n’avait qu’une vision limité a travers les bâtiments. Il avait donc cherché à contacter le dragon mentalement sans remarquer que dans la foule il y avait d’autres présences qu’il connaissait. En même temps vue le nombre de bipède et de race mélanger il était difficile de remarquer tous et c’était mieux ainsi car il n’avait aucune envie de paix envers l’un d’eux actuellement….



*Je me présente à vous. Accusé d’avoir voulu assurer l’ascendance des dragons. D’avoir tenté de nous épargner ce destin qui nous oblige à nous éteindre. A céder. L’humanité représente une menace pour notre monde. Refuser son éradication est une grave erreur. Nous éclairons les ténèbres, mais les hommes prennent notre triomphe à leur compte. Les dragons détiennent le manteau de responsabilité. Il leur appartient à eux seuls.
Jugez mes actes à votre guise, mais ne doutez pas de la réalité. L’espèce humaine est à l’œuvre et nous ne pourrons bientôt plus l’arrêter….*

Cela me coûtera peut être la vie... Mais je changerai ce monde pour les dragons !
[Lien vers l'apparence : http://www.furaffinity.net/full/20880680/ . Merci a Ellenwen pour la seconde image de la signature ! ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 95
Âge : 23

Voir le profil de l'utilisateur


Oesgir
Membre de l'Equilibrium
Message Sujet: Re: FETE DU FORUM : Y a de la joie à Dras Léona | Jeu 5 Oct 2017 - 8:46


Cela faisait plusieurs jours qu'Oesgir attendait cette fête. Il avait fait exprès de rester en ville à la suite de son entraînement avec Akkan. Depuis plusieurs semaines la ville grouillait de préparatifs. Le jeune homme avait pris quelques jours de congés pour l’occasion. Son train de vie peu dépensier ainsi que son salaire régulier lui permettait d’avoir quelques économies en poches pour profitez des festivités qui allaient débuter.

Lorsque l’heure  fut venu, il se dirigeât vers la place sur laquelle l’estrade avait été installé. L’endroit était déjà bondé. L'euphorie des deux animateurs amusa Oesgir. La fin du discours marqua le début de la course à l’ivresse pour certains. Le jeune homme préféra attendre que la cohue passe plutôt que de jouer des coudes pour boire une bière. De plus, il n’appréciait pas de boire seul et préférait trouver un compagnon avec qui partager ce moment. Il devrait bien trouver une connaissance dans toutes cette foule. Une fois le gros des troupes dispersé dans la ville, le jeune homme alla se balader en ville à la recherche de camarades.

Ces derniers temps, de sombres murmures parcouraient la ville. Oesgir n'y prêtait pas beaucoup d’attention. Il se disait que ces rumeurs étaient créé par des ménagères lassé par leur quotidien et propagé par les enfants et adolescents un peu naïf. Chaque événement sortant de l’ordinaire apportait son lot de rumeurs et de rabat-joie.

Au gré de sa promenade il vit soudain du coin de l’œil une masse « tomber » du ciel, dans un craquement sonore. Il se retourna et vit un Dragon. Vraisemblablement celui-ci avait eut un problème d’atterrissage. L’événement avait l’air de beaucoup amusé ceux pour qui l’alcool avait déjà fait son effet. D’autres avait l’air plutôt inquiet pour leur sécurité. Oesgir, quoi que toujours impressionné et intimidé à la vue d’un Dragon, partit tout de même voir si il allait bien.

- Rien de cassé ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 70
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur


Djiminy
Message Sujet: Re: FETE DU FORUM : Y a de la joie à Dras Léona | Jeu 5 Oct 2017 - 10:29


Ou avais-je la tête lorsque j'ai pris la décision de me rendre à cette fête ? C'était évidement réservé aux hominidés, je n'avais rien à faire ici ! Voilà pour couronner le tout que j'ai abîmé un arbre magnifique... J'espère qu'il n'est pas sacré pour les habitants de cette ville. Aurore et ses amis elfes m'ont appris à respecter les êtres vivants, à en prendre soin et à ne pas tuer sans raison. Ma famille loup m'a appris la même chose : on n’abîme pas la vie inutilement ! Et voilà qu'une grosse branche pendait mollement au bout de fibres de bois.

« Rien de cassé ? »

Surpris, je tourna brusquement la tête vers un jeune mâle humain qui se tenais la, visiblement intimidé par ma présence. Il est vrai que je le dominait de plusieurs fois sa taille. Je ne pouvais pas câcher que je suis un dragon sauvage et pas « domestique ». Ma morphologie est bien plus féroce, bien plus impressionnante disent certains. Mes yeux se posèrent sur l'homme et durant une poignée de secondes je l'inspecta comme un prédateur sa proie. Ce fut totalement instinctif. Je me rattrapa cependant en me tournant vers le chêne. Barricadant la majorité de mon esprit, je me connecta à celui de l'homme pour répondre :

« Si, une branche magnifique ! Il faudra des décennies pour que l'arbre s'en relève. »

Moi ? Je n'avais rien du tout évidement. Que peu un arbre face à un dragon adulte ? Bon peut être que quelques écailles se retrouvaient coincés dans l'écorce mais je m'en fichais. Soudain un autre esprit se connecta au mien. Immense, puissant et dangereux mais familier.

« Djiminy ? »

Kaminari ! Le dragon noir qui accompagnait Gallia au lac Flam ! Une créature que je n'arrive toujours pas à identifier se réveilla au fond de mes entrailles, grondant de mécontentement. Malgré tout ce qu'il s'est passé là bas, je n'arrive toujours pas à ne pas le considérer comme autre chose qu'un rival pour le cœur de la tigresse bleue. Je combattis pourtant ce sentiment de rivalité amoureuse qui menaçait au fond de moi.

« Oh bonjour Kaminari ! Je n'ai fais aucun progrès en vol comme tu peux le voir... » Dis-je avec amusement, comme si je me moquais de moi même.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 461
Âge : 29

Voir le profil de l'utilisateur


Szanghai
Message Sujet: Re: FETE DU FORUM : Y a de la joie à Dras Léona | Ven 6 Oct 2017 - 10:52


Szanghai et Feyerbrank venaient aussi. Certes après les derniers évenements, ils avaient tout deux hésités a venir, Szanghai pour protéger son trésor et Feyerbrank car il craignait de retrouver des connaissances lié a son passé et il n'avait pas vraiment envie qu'on lui rappelle le " bon vieux temps ". Szanghai n'avait accepter que parce qu'elle savait Kogan et leur trésor en sécurité, dans un autre lieu tenu bien évidement secret. Mais même ainsi, la dragonne dorée n'était pas a l'aise. Elle s'était donc promise qu'au moindre pressentiment désagréable, elle repartirait les protéger.
Mais comment ces deux dragons qui avaient couper tout lien avec le reste du monde pouvaient se retrouver a une telle fête? Szanghai portait une haine des deux pattes telle qu'a chaque fois qu'elle en voyait un, elle devait déployer des efforts de volonté pour ne pas le bouffer. Feyerbrank quand a lui n'avait pour seul joie de vivre de s'occuper du trésor de sa sœur, sans cela, il serait passer de l'autre coté. Au bout du compte, peut être faisait t'il cela par intérêt que Szanghai retrouve son trésor. Qui sait après tout ce qui peut bien motiver cette coquille presque vide a continuer d'exister?
Mais ne gâchons pas l'ambiance cher lecteurs, les deux créatures volantes s'approchaient de Dras Leona, la survolait même. Bien des choses avaient changer et seule l'excellente mémoire et le parfait sens de l'orientation de leur espèce leur avaient permis de ne pas se tromper. A première vue, Kaminari les avait devancé, impossible de confondre Kaminari avec un autre dragon comme Djiminy par exemple. Quel plaisir, elle n'allait pas se retrouver toute seule avec des deux pattes. Elle le fit savoir d'un puissant rugissement tout en plongeant vers le sol vers la surface dévolue a leur espèce et se posa délicatement. Feyerbrank, aveugle mais voyant d'une vision alternative, préféra une approche moins risquer, se laissant descendre en cercle vers le sol et se pose au jugé, par rapport a sa sœur. Ils faisaient la même taille a peu de chose près, de plus, elle acceptait de partager sa vision afin qu'il ai toute les informations quand a la nature du sol.
Ce dernier alla ensuite s'allonger en périphérie, il n'avait pas le cœur a faire la fête. Szanghai balaya la scène du regard et ne reconnaissait pas grande monde pour le moment. Mais peut être que tout le monde n'était pas arriver? Taquine, elle donne un petit coup de queue a Djiminy.


* Laisse les rire de ta maladresse, ces cloportes ne savent rien du bonheur qui est le notre lorsque l’étendue infinie est témoin de notre vol.Ils sont cloués au sol tel les larves qu'ils sont et ils mourront bien avant que nous nous sentions vieillir. *




http://www.deezer.com/fr/?incr=1#music/result/all/c%27est%20dans%20l%27air

Quand vous écoutez ca, vous avez une magnifique interprétation du monde d'aujourd'hui.
Et ça, c'est un soir où j'ai decider de faire du grand n'importe nawak
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 39
Âge : 24

Voir le profil de l'utilisateur


Nyx
Message Sujet: Re: FETE DU FORUM : Y a de la joie à Dras Léona | Sam 7 Oct 2017 - 10:47


La jeune femme se tenait dans l'ombre d'une ruelle, observant les environs et la fête qui commençait. Dras Léona avait revêtu ses plus beaux atouts pour cet évènement important. Les maisons étaient décorées de lampions de toutes les couleurs, rivalisant avec les décorations surmontant les différentes tentes. Même les invités étaient beaux, hauts en couleurs, vêtus de leurs plus belles étoffes. Tout semblait parfait, dans une ambiance qui promettait d'être chaleureuse et amicale tout du long.

Resserrant son manteau autour d'elle comme pour se protéger des regards malsains, Nyx laissa ses yeux scruter les invités. Il y avait vraiment de toutes les races, des Orcs côtoyant des Elfes, des Humains riant aux blagues des Nains, et des hybrides se mêlant facilement au tout. Un grand bruit attira son regard de l'autre côté de la grande-place, et un ricanement mauvais étira ses lèvres. Voilà que les dragons aussi étaient invités, et pas les plus gracieux ! Celui-ci venait de rater son atterrissage. Peut-être que tout ne serait pas si parfait, finalement.

La paix. Qu'est-ce que cela signifiait, en fin de compte ? L'amour entre tous les peuples ? L'absence de guerres, de mal, de corruption ? A quoi servait-elle, sinon à s'ennuyer à longueur de journée ! Mais tout n'était pas perdu. La fête ne faisait que commencer. La jeune femme s'ébroua et sortit de l'ombre, se mêlant à la populace, glanant des morceaux de conversations enjouées, des éclats de rire. Prenant son mal en patience, elle se dirigea vers un stand de boissons, pressée d'assister à la grande cérémonie des arbres...


"Le paradis, à n'en pas douter, n'est qu'une immense bibliothèque."
Bachelard
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 24
Âge : 28

Voir le profil de l'utilisateur


Druaga
Message Sujet: Re: FETE DU FORUM : Y a de la joie à Dras Léona | Dim 8 Oct 2017 - 13:19




Les chemins sont souvent parcourue de caravanes marchandes et autres vendeurs itinérants. Ainsi circulent les rumeurs et autres annonces importantes. Du coup Druaga fut mis au courant de cette grande fête annoncée à Dras-Leona. Une ville qu'il avait déjà jamais visité mais nombre de caravane y faisaient route et beaucoup d'entre-eux n'étaient pas contre avoir un peu de compagnie sur le chemin, d'autant qu'avec son adresse à l'épée il pouvait tenir en respect quelques bandits de grand chemin.
Finalement Druaga parvint jusqu'à la ville dont l'effervescence rayonnait jusqu'aux rempart et même un peu plus loin, certains marchant s'installaient en dehors de la ville pour alpaguer les clients avant même qu'ils atteignent la ville. Pour Druaga cela marquait la fin de l'escorte, il n'avait pas demandé d'argent pour les protéger car le chemin était relativement sur et il ne désirait que connaître le chemin pour se rendre jusqu'à la ville.

Ainsi donc le voilà dans une ville en fête ou une foule se bouscule légèrement pour circuler entre les étales et qui danse sur une musique pas toujours facilement perceptible. D'autant plus que le comité d’accueil n'était pas en reste, trois dragon adultes s'étaient posés au seul endroit de la ville capable de les y faire tenir : la grand place. Druaga n'était pas tranquille, un seul dragon était dangereux mais trois ? Çà devenait presque suicidaire. Pourtant malgré ce danger, il se devait de s'y rendre, sa capacité à passer inaperçue lui donnait un avantage. Il ne pouvait manquer cette fête pour rien au monde. En choisissant de rester dans la foule sous la forme d'un humain aux cheveux châtain et à l'aspect un peu juvénile. Druaga avait choisis des yeux bleues et des vêtements marrons passe-partout. Il se choisis mentalement le nom de Samuel Fodrik venu de Gil'ead pour la fête.

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 579
Âge : 27

Voir le profil de l'utilisateur


Kaminari
Membre du Cam Serarna
Message Sujet: Re: FETE DU FORUM : Y a de la joie à Dras Léona | Ven 13 Oct 2017 - 15:12


La fête avait attiré du monde et cette fois ci on pouvait le dire. Toutes les races étaient présentes ! Nain, Elfe, humain, Urgal, dragon, Drow et peut être même plus…. Kami n’avait pas le temps de s’arrêter sur chaque individu pour l’instant. En même temps les bipèdes constituaient une véritable fourmilière vue le nombre et l’agitation. Bien que les insectes, généralement noirs, étaient un peu mieux organiser comparer à l’attroupement dans les rues et sur les places de la ville de Dras Léona.

Malheureusement Kami ne trouvait pas d’emplacement où il allait pouvoir se poser pour en profiter et cela risquer d’être compliquer à force. Le dragon noir appréciait les hauteurs mais les toits de bâtiment n’offraient pas réellement le confort adapter à un dragon qui souhaite s’installer tranquillement. Surtout si ce dernier souhaitait discuter voire même boire quelques tonneaux de bières. C’est en cherchant une zone dégager que Kami avait remarquer le jeune dragon nommait Djminy.

Celui-ci était sur une place a cote d’un arbre. Un humain c’était rapprochait de lui probablement suite à un incident sans parler des autres individus tout autour. D’ailleurs Kami cru reconnaitre l’énergie de celui-ci. Sans savoir son prénom il lui semblait avoir déjà rencontrer cet homme. Mais qu’était-il arrivé au dragon avant ? Kami n’avait pas eu beaucoup à attendre pour comprendre.


-Ho d’accord…. Tu n’as pas choisi la zone la plus facile pour cela également. Par contre si tu fini dans le même état que les nains devants les futs d’alcool juste à côté fait très attention au décollage.

Kami rigolait également. Son confrère n’était pas blessé et il n’avait commis aucun dégât important. Inutile de sans faire surtout qu’il était déjà bien entouré car une dragonne c’était posé juste à côté de lui au moment où Kami lui répondait. Un peu à la traine mais finalement elle était venue….

-Pour une fois que ce n’est pas toi ou moi qui faisons une entré remarquer Szanghai. Vous avez fini de vous faire tout beau alors surtout toi Szanghai…. Enfin ravi que vous soyez enfin là. Vous au moins vous pouvez toucher le sol…. Et feyerbrank ne t’isole pas à peine arriver !

Kami souriait de nouveau. Autant de dragon risquait de ne pas rassurer certains fêtards mais qu’importe. Tout le monde pouvait en profiter ! D’ailleurs Kami cherchait encore un emplacement pour lui. Djiminy, Szanghai et Feyerbrank avaient beaux êtres des dragons également. Ils prenaient moins de place….



*Je me présente à vous. Accusé d’avoir voulu assurer l’ascendance des dragons. D’avoir tenté de nous épargner ce destin qui nous oblige à nous éteindre. A céder. L’humanité représente une menace pour notre monde. Refuser son éradication est une grave erreur. Nous éclairons les ténèbres, mais les hommes prennent notre triomphe à leur compte. Les dragons détiennent le manteau de responsabilité. Il leur appartient à eux seuls.
Jugez mes actes à votre guise, mais ne doutez pas de la réalité. L’espèce humaine est à l’œuvre et nous ne pourrons bientôt plus l’arrêter….*

Cela me coûtera peut être la vie... Mais je changerai ce monde pour les dragons !
[Lien vers l'apparence : http://www.furaffinity.net/full/20880680/ . Merci a Ellenwen pour la seconde image de la signature ! ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 96
Âge : 20

Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/watch?v=vMhJR6swmTU


Sélène
Message Sujet: Re: FETE DU FORUM : Y a de la joie à Dras Léona | Sam 14 Oct 2017 - 11:28


Dras Léona… C'est dans ce coin que j'ai posé mes valises quand je suis arrivée. Que de mauvais souvenirs… Je me demande si la vie a repris son cours dans mon petit village. Qui sait, des pillards ont peut-être osé déranger quelques maisons depuis mon départ !

Son aura masquée, mais son visage inchangé, Sélène se dirigeait vers la grande capitale. À une époque, elle aurait préféré rester dans l'ombre, mais aujourd'hui, il lui semblait impossible de faire abstraction d'une telle nouvelle.

Une grande fête était prévue, elle avait sans doute déjà commencé. Alors qu'elle s'approchait des remparts, elle put entendre les rires, les chansons et la joie qui s'écoulait dans chaque recoin de la cité.

Sélène se perdit volontiers au milieu des festivités, piochant au hasard dans les stands de nourriture et de boissons, se laissant entraîner par les quidams l'invitant à danser l'espace d'un instant. Un sentiment de bonheur sincère l'envahissait. Ses sens étaient en éveil, son sourire était radieux, elle sentait une douce chaleur au fond de sa poitrine, mais elle n'était pas à la chasse. C'était différent, plus léger que les sensations qu'elle connaissait d'habitude.

Tout le monde était réuni sans distinction. Des groupes improbables arpentaient les rues pavées, une  choppe à la main. Des dragons ont même fait le déplacement, et ne sont pas contentés de voler par-dessus les festivaliers. Sélène crut reconnaître le grand dragon noir et rouge du lac, mais se dit qu'il avait sans doute mieux à faire que d'essayer de se souvenir d'un visage presque inconnu.
Bien évidemment, aucune trace de stryge, les ennemis publics numéro 1 par les temps qui courraient. Mais ils étaient devaient présents tout de même, cachés comme elle.

Aujourd'hui, pas de traque, pas de jeu, et pas de bêtises. Tu es là pour profiter de l'ambiance décontractée ! C'est comme un rêve ! Tout le monde est comme toi et ne cherche qu'à s'amuser !
Plus les jours passent, plus je me dis que les habitants de ce monde sont bien plus marrants vivants que morts.


Mais au détour des conversations, elle crut comprendre qu'un sentiment de malaise existait en parallèle de la joie qui irradiait. Certains pessimistes pensaient que quelque chose de mal allait se produire. Mais la stryge ne sentant pas encore cette peur dans l'air, elle n'y prêta qu'une attention relative.

On ne vit qu'une fois ! On verra bien ce que nous réserve cette folle soirée !


Quand on les ouvre, il s'en échappe une si belle couleur !
Chaque goutte qui atteint mes lèvres me donne envie d'en avoir plus !
C'est si rouge... si rouge et si doux... j'en tremble ! C'est si bon !
J'en veux plus ! Tellement plus ! Je ne peux plus attendre !!!


...
Trois bouteilles de grenadine, s'il vous plaît.


So close...

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 167
Âge : 19

Voir le profil de l'utilisateur


Kragh
Message Sujet: Re: FETE DU FORUM : Y a de la joie à Dras Léona | Lun 16 Oct 2017 - 12:19


Le petit Drow n'était plus constitué d'eau, mais d'alcool. Toutefois, il ne l'était pas encore assez à son goût. Et ce n'était pas faute de bonne volonté.
En fait, il n'avait cessé d'enchaîner les paris stupides, terrassant les plus grandes légendes de ces saints lieux que sont les tavernes. N'ignorant pas que l'organisme elfique filtre et élimine très efficacement les toxines, Kragh relevait le moral des vaincus.
-J-j'arrive... même pas à suivre un gamin...ch'ui qu'un zéro... Fit celui dont avait triomphé le Drow.
-Oh l'ami ! Regarde toi ! La noblesse de ce nez rouge, l'expérience dont témoigne ce ventre rond... ce sont autant de trophées qui témoignent de ton statut ! Tu n'es pas un pilier, mais une fondation de bar ! Tu met un pieds dehors et tout s'écroule, c'est certain !
L'homme fit un maigre sourire, et Kragh le vit dans ses yeux, l'espace d'une seconde, au milieu des éclats de rires et de verres qui s’éparpillent.

...Il vit son angoisse de la mort, sa rancœur envers lui-même, ses reins qu'il lui faisaient mal, le comique qu'avait été sa vie, et la tragédie de sa fin...

Dès lors, Kragh l'oublia, et se mit en quête d'autres sources de débauches. Et il n'en manquait pas...
  Dans chaque taverne, on trouvait toujours quelqu’un pour payer sa tournée, s'en était à un point tel que les gens se tendait les verres désespérément, écœuré par se flot ininterrompu de bière et de vin.
Kragh jouissait de chaque seconde, mais s'étonnait d'être encore debout.
Il se sentait désinhibé, mais toujours pas ivre. Il cherchait un véritable défi...
Revenir en haut Aller en bas






Contenu sponsorisé
Message Sujet: Re: FETE DU FORUM : Y a de la joie à Dras Léona |


Revenir en haut Aller en bas

FETE DU FORUM : Y a de la joie à Dras Léona

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brisingr, Chroniques de l'Alagaësia - Forum roleplay :: Alagaësia :: Dras Léona-
Ouvrir la Popote