AccueilS'enregistrerConnexionRechercher

Partagez|

littérature et poésie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Balgorf


Nombre de messages : 221
Âge : 26



littérature et poésie Vide

Balgorf
Message Sujet: littérature et poésie | Mar 21 Avr 2009 - 23:11


J'aimerai ici demander à tous quel est(sont) le(s) vers de la langue francaise qui vous ont le plus marqué dans la littérature
j'aime particulièrement les poètes romantiques et en particulier Arthur Rimbaud

...et le poète saoul engueulait l'univers...



moins original mais tout aussi profond

Demain dès l'aube, à l'heure où blanchit la campagne,
je partirai...


Victor HUGO




littérature et poésie Balgor13

"Un problème sans solution est un problème mal posé." Albert E.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Liv de Sula


Nombre de messages : 2665
Âge : 26



littérature et poésie Vide

Liv de Sula
L'Oeil
Message Sujet: Re: littérature et poésie | Mer 22 Avr 2009 - 12:22


Comme on l'a vu sur la bannière de ma galerie:

"Les sanglots longs des violons de l'automne
Blessent mon coeur d'une langueur monotone"
Verlaine


Sinon un peu de Baudelaire

"Le poète est semblable au prince des nuées
Qui hante la tempête et se rit de l'archer"

Rimbault réalise des vers fantastiques, mais à mon humble avis ils ne peuvent se séparer du reste de ses poèmes.

Voila j'en ai encore pas mal mais je les garde pour le topic "citation" ^^


littérature et poésie Rrr9
Revenir en haut Aller en bas
Serhnac


Nombre de messages : 3235
Âge : 23



littérature et poésie Vide

Serhnac
Message Sujet: Re: littérature et poésie | Mer 22 Avr 2009 - 14:23


Demain, dès l'aube, à l'heure où blanchit la campagne,
Je partirai.
Vois-tu, je sais que tu m'attends.
J'irais par la forêt,
J'irais par la montagne.
Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps.

je marcherais, les yeux fixés sur mes pensées,
Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées,
Triste, et le jour sera pour moi comme la nuit.

Je ne regarderais ni l'or du soir qui tombe,
Ni les voiles au loin descendant vers Harfleur.
Et quand j'arriverais,
Je mettrais sur ta tombe un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur.

Victor Hugo.


Un poème que j'ai appris en CM2 et dont je me rappelle encore ^^



Je ne vis que pour ma douleur et non pour celle des autres...
littérature et poésie Serhnacbanneviolet
.

littérature et poésie Fichepersob
Revenir en haut Aller en bas
Liv de Sula


Nombre de messages : 2665
Âge : 26



littérature et poésie Vide

Liv de Sula
L'Oeil
Message Sujet: Re: littérature et poésie | Mer 22 Avr 2009 - 17:15


Flou Corporel

Belle démarche nue
D'une belle inconnue,
Petits talons tintants
Sur pavés éclatants.

Chevelure soyeuse
Jolies courbes grâcieuse,
Petits yeux émouvants
Dont le regard perçant

Vole chères pensées
Et splendides idées
Réelles et magnifiques.

Charmante séduction
Révélée par l'onction
Des instances oniriques.


Auteur à deviner Mr. Green


littérature et poésie Rrr9
Revenir en haut Aller en bas
Balgorf


Nombre de messages : 221
Âge : 26



littérature et poésie Vide

Balgorf
Message Sujet: Re: littérature et poésie | Mer 22 Avr 2009 - 19:56


joli sonnet en hexasyllabes ca donne un rythme très rapide assez moderne pour une forme classique, blason du corps féminin très joli bravo

plus triste et theme cher a VH
à lire quand on a des revendications sociales j'ai rien contre je vous assure merci de ne pas m'écarteler Mr. Green, ca aide à relativiser l'époque dans laquelle on vit ...

Mélancholia

Où vont tous ces enfants dont pas un seul ne rit ?
Ces doux êtres pensifs que la fièvre maigrit ?
Ces filles de huit ans qu'on voit cheminer seules ?
Ils s'en vont travailler quinze heures sous des meules ;
Ils vont, de l'aube au soir, faire éternellement
Dans la même prison le même mouvement.
Accroupis sous les dents d'une machine sombre,
Monstre hideux qui mâche on ne sait quoi dans l'ombre,
Innocents dans un bagne, anges dans un enfer,
Ils travaillent. Tout est d'airain, tout est de fer.
Jamais on ne s'arrête et jamais on ne joue.
Aussi quelle pâleur ! la cendre est sur leur joue.
Il fait à peine jour, ils sont déjà bien las.
Ils ne comprennent rien à leur destin, hélas !
Ils semblent dire à Dieu : « Petits comme nous sommes,
Notre père, voyez ce que nous font les hommes ! »
O servitude infâme imposée à l'enfant !
Rachitisme ! travail dont le souffle étouffant
Défait ce qu'a fait Dieu ; qui tue, œuvre insensée,
La beauté sur les fronts, dans les cœurs la pensée,
Et qui ferait - c'est là son fruit le plus certain ! -
D'Apollon un bossu, de Voltaire un crétin !
Travail mauvais qui prend l'âge tendre en sa serre,
Qui produit la richesse en créant la misère,
Qui se sert d'un enfant ainsi que d'un outil !
Progrès dont on demande : « Où va-t-il ? que veut-il ? »
Qui brise la jeunesse en fleur ! qui donne, en somme,
Une âme à la machine et la retire à l'homme !
Que ce travail, haï des mères, soit maudit !
Maudit comme le vice où l'on s'abâtardit,
Maudit comme l'opprobre et comme le blasphème !
O Dieu ! qu'il soit maudit au nom du travail même,
Au nom du vrai travail, sain, fécond, généreux,
Qui fait le peuple libre et qui rend l'homme heureux !

Victor Hugo, Les Contemplations, Livre III


l'histoire d'un amour malheureux dans une chanson joyeuse et drôle mais en anglais d'un auteur américain que les fans reconnaitrons sans peine ce n'est pas de la littérature mais ca fait toujours sourire surtout quand on connait l'air

I gave a letter to the postman,
He put it his sack.
Bright in early next morning,
He brought my letter back.

She wrote upon it:
Return to sender, address unknown.
No such number, no such zone.
We had a quarrel, a lovers spat
I write Im sorry but my letter keeps coming back.

So then I dropped it in the mailbox
And sent it special d.
Bright in early next morning
It came right back to me.

She wrote upon it:
Return to sender, address unknown.
No such person, no such so.

This time Im gonna take it myself
And put it right in her hand.
And if it comes back the very next day
Then Ill understand - the writing on it

Return to sender, address unknown.
No such number, no such zone.


écrit par
Spoiler:
 




littérature et poésie Balgor13

"Un problème sans solution est un problème mal posé." Albert E.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Liv de Sula


Nombre de messages : 2665
Âge : 26



littérature et poésie Vide

Liv de Sula
L'Oeil
Message Sujet: Re: littérature et poésie | Mer 22 Avr 2009 - 21:14


Foudre

Le chant automatique d'un oiseau mécanique
M'éveille de ce rêve et le réveil me crève
Adieu plaisante hégémonie subjonctive
Le temps passe et repasse ; les rêves, eux, s'effacent.


Le chant mécanique d'un oiseau automatique
Me sort du rasoir dont je tire savoir
Adieu apogée de mes joilies idées
Le temps passe et repasse ; les souvenirs s'effacent.


Le beau chant vivifiant d'un oiseau bien vivant
Me pousse à la passion d'un amour si profond
Adieu belle solitude de mes pensées
Le temps cesse, je caresse, belle tendresse.


littérature et poésie Rrr9
Revenir en haut Aller en bas
Tonian


Nombre de messages : 370
Âge : 22



littérature et poésie Vide

Tonian
Message Sujet: Re: littérature et poésie | Dim 26 Avr 2009 - 17:04


mon poème préféré pour l'instant en tout cas très profond et très spirituel:
littérature et poésie Colombe
de Guillaume Apollinaire.


littérature et poésie Tonianbanne
Merci Sernhac

Tavenier pour le Vanyali
et
militaire stratège pour le clan


Allez tous voir mon monorp sur la crête!
Revenir en haut Aller en bas





littérature et poésie Vide

Contenu sponsorisé
Message Sujet: Re: littérature et poésie |


Revenir en haut Aller en bas

littérature et poésie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brisingr, Chroniques de l'Alagaësia - Forum roleplay :: Hors RP :: Espace Culture-
Ouvrir la Popote