AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherFAQ

Partagez|

"Debout faignant !" - Un long sommeil prend fin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar


Nombre de messages : 5039
Âge : 25

Voir le profil de l'utilisateur http://samoth-wotan.newgoo.net/index.htm


Samoth Wotan
Message Sujet: "Debout faignant !" - Un long sommeil prend fin | Lun 8 Juil 2013 - 3:10


- Je te le promets! J'effectue cette mission et je reviendrai au service du clan, comme toujours. Même si ça devait me prendre plusieurs mois.

Le dragonnier à la large lame - c'est comme ça qu'on l'appelait à l'époque -, se tenait dans la salle de réunion. Il s'agissait en réalité de la salle d'arme, mais puisque les deux hommes y passaient le plus clair de leur temps, c'est aussi là qu'ils parlaient politique et stratégie militaires. A cette époque, les absences de Samoth atteignaient déjà un point qui lui empêchait de traiter les affaires locales du clan, et Marek, son vieil ami, n'allait pas tarder à reprendre sa place légitime. Il le sentait.
Le dragonnier magicien, à trois-quarts elfique, souffrait d'une malédiction, de celles dont on ne se débarrasse pas aisément. Mais il travaillait sur quelques pistes.
Il allait quitter la pièce, lorsqu'il ajouta.


- Et puis, c'est pas la première fois que je dois m'absenter. Il n'y aura pas de problème.

Il avait un sourire en coin, mais lui-même ne savait pas où son irrésistible instinct allait le mener, ni combien de temps il partirait. Il savait juste qu'il devait le faire, sans savoir pourquoi. Il avait consacré de nombreuses années à l'étude de la magie. Plus qu'assez pour savoir qu'un tel ressenti ne pouvait être qu'une question de vie ou de mort. C'était il y a plus d'un an, dans le repère de ce qui fut le clan du Vanyali...



L'aurore naissait du grand désert. Jadis on nommait ces terres le Pays du Feu, pour ces flamboyants reflets du sable fin, qui faisaient mourir les ténèmbres. Peut-être était-ce aussi parce que les plus grands magiciens du Brisingr s'y étaient établi. Les historiens ne sont jamais d'accord sur l'origine des noms...
Ce soleil naissant s'étendait déjà jusqu'aux monts de la Crête. Une bourrasque, fugace et docile, aurait rappelé aux voyageurs la quantité de magie qui y circulait. Mais il n'y avait pas de voyageurs. Ni elfes ni nain. Pas même d'hommes. Nul témoin de cette étrange concentration de magie. Une zone qui pourtant accueillit chasseurs, marchands, espions et même dragonniers, il n'y avait pas si longtemps de ça. Seul témoin de ce qui allait se produire : Une stèle, marquée à la main, semblait-il. On pouvait y lire


Chevalier Wotan.
- Un seul nom et son titre. Le reste était écrit en runes, langage des anciennes magies, non connues du narrateur, si bien qu'il ne put en dire plus -.

Alors que la bourrasque ressemblait à présent de plus en plus à une tempête, le sol se mit à trembler légèrement, puis tout redevint calme. Seules les runes sur la stèle semblaient refuser le silence. La terrible obligeance d'une promesse oubliée clamait son droit.
La terre trembla à nouveau. Un tremblement léger, comme une respiration. La lumière du soleil atteignait à présent le grand océan, et malgré un ciel bleu dégagé en tout point, un éclair sembla jaillir.


Il y avait trop de lumière ici, semblait-il. Et le sol avait une texture inhabituelle, bien que familière. N'était-ce pas le versant nord de la Crête ? Hm.. C'était bien ça! Comment se tromper? Ces pins aux allures recourbées, ce sentier jonché de champignon qu'on ne trouvait que dans les environs... Mais, une question demeurait. Pourquoi le presqu’elfe, dragonnier Vanyalien et magicien spécialisé dans l'élément de terre depuis de nombreuses années, se trouvait-il fesses au sol, dans la forêt qui semblait vide de toute forme humanoïde. Et pourquoi était-il nu ? Que diable s'était-il donc passé ?
Se levant, essayant de mouvoir chacune de ses extrémités, comme pour vérifier qu'il en avait encore le contrôle, Samoth ne pouvait se plaindre que de cet affreux mal de tête. Une migraine de lendemain de catabase, s'il en est !


* Un deux, un deux.. *

La télépathie fonctionnait. Il sentait la présence de son fidèle ami, Jarzal, à moitié endormi lui aussi, mais surtout furieux. Si la personne avec qui votre esprit est connecté depuis votre naissance, et dont chacune des moindres actions a une incidence sur vous, votre esprit et votre corps, avait joué avec la magie runique, ô combien réputée dangereuse, et avait fini en stase pendant plus d'une année, vous contraignant au même sommeil forcé, vous aussi seriez d'humeur irritable! Il n’avait pourtant certes pas eu le choix. Il y a ces quelques fois, dans une vie, où un choix s’impose entre mourir son énergie drainée – accompagné d’une souffrance digne des mille tourments des divines et terribles flammes des Enfers –, ou faire confiance à la magie runique.

Quoi qu’il en fut, mieux valait laisser le gros réptile tranquille pour le moment. Tout ce qu'il lui fallait savoir, maintenant, c'était ce qu'il avait manqué... Et il avait un mauvais pressentiment à ce propos.


Samoth Wotan, Chevalier Dragonnier, dit à la la large lame, voyageur aguerri, guerrier redoutable, magicien reconnu, enseigne la science et théorie des magies antiques à travers le pays, et fut récemment promu directeur de la Bibliothèque et du département de l'éducation en qualité d'érudit au sein du Vanyali, nouvellement Chef de Clan.


Revenir en haut Aller en bas

"Debout faignant !" - Un long sommeil prend fin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brisingr, Chroniques de l'Alagaësia - Forum roleplay :: Alagaësia :: La Crête-
Ouvrir la Popote