AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherFAQ

Partagez|

Un long chemin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar


Nombre de messages : 735
Âge : 33

Voir le profil de l'utilisateur


Akkan
Dirigeant de l'Equilibrium
Message Sujet: Re: Un long chemin | Mer 29 Nov 2017 - 18:49


J'appréciai les remerciements, c'était bien la première fois que les personnes avec qui je voyageais me remerciais de préparer quoique ce soit. Bon de toute manière, elle changera peut-être d'avis après y avoir goûter.

- Je te remercie Talhya, mais c'est bon, je vous ai juste préparer quelque chose de chaud à boire, si tu fouilles dans mes affaires, je dois avoirde quoi à nous faire du gruau, ce n'est pas le grand luxe, mais ca nous tiendra toujours au corps et ce sera chaud.

- Je vous rejoins dans quelques instants, j'ai besoin de retirer la crasse de mon voyage des dernières semaines. J'aurais préféré dans une auberge, mais bon ça m'apprendra à chercher les ennuis.

Je sortais à peine dehors que j'étais éblouit par le soleil qui se réflétait dans la neige et sur les congère qui pendait du toit de l'étable. Je me cherchait un coin à l'abri et trouvais une petite cuve que j'emplissais avec l'eau chaude de mon chaudron et m'y aspergeait alors que je sortais une brosse et un petit savon dur qui sentait le pin. Je profitais de la chaleur de l'eau et m'activais pour ne pas finir en congère car j'avais à peine ce qu'il fallait pour tremper le bas du corps. Je frottais donc vigoureusement et jetais quelques instants plus tard l'eau noir de saleté. Je me sentait bien mieux désormais. Je me séchais rapidement avant d'enfiler une tenue propre.

Je revenais à l'intérieur attirer par la chaleur et l'odeur d'un petit déjeuner qui m'ouvrait l’appétit. Nous avalions notre repas rapidement et en silence, Viridieth étant parti chasser.

Puis je sonnais l'heure du départ, tachant de remettre un peu d'ordre dans l'étable pour ne pas mettre en colère le propriétaire.

Nous sortîmes dehors alors que le soleil commençait son ascension. Le vent était tombé dans la nuit et nous avions pour le moment une journée resplendissante et nous pûmes rejoindre facilement la grande route qui passait par les cols. De nombreuses perches marquait les bords de la route et jalonnait notre ascension des cols. La neige nous arrivait à la cheville, la route avait déjà été emprunté et il nous suffirait de rester dans la sillages pour ne pas avoir à finir tremper.

Je m'interrogeais sur nos compagnons et je repris la prole alors que nous marchions :

- Talhya, j'aimerais si vous le souhaitez vous entendre parler de votre chez vous, par delà les mers. Je me suis toujours demandé à quoi ressemblais vos terres et quelles étaient les éventuelles races qui y vivait. Bref à quoi ressemble votre pays natal.


Revenir en haut Aller en bas

Un long chemin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brisingr, Chroniques de l'Alagaësia - Forum roleplay :: Alagaësia :: La Crête-
Ouvrir la Popote