AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherFAQ

Partagez|

[Taverne] Au nain joyeux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Dirigeante de l'Equilibrium

Nombre de messages : 22308
Âge : 28

Voir le profil de l'utilisateur http://bartimeus.actifforum.com


Ellenwen
Dirigeante de l'Equilibrium
Message Sujet: [Taverne] Au nain joyeux | Ven 2 Déc 2016 - 19:56


Poussiéreuse, échevelée, Ellenwen poussa la porte de la taverne avec soulagement. Elle se sentait épuisée par sa longue marche, en bord du désert, pour repérer des routes praticables vers Sil'Arn. Depuis quelques temps, elle rêvait de visiter la cité, son immensité perdue au milieu des sables. Depuis, elle préparait soigneusement son expédition, récoltant les vivres, l'eau et les renseignements. Plutôt que de se joindre à une caravane, elle tenait à faire seule le périple, à se frotter aux étranges phénomènes magiques et prendre le temps de les découvrir.

Poussant une chaise, elle se laissa tomber à une table et fit un geste las vers le tavernier. Quatre jours à dormir dans l'établissement avait habitué l'homme à sa présence, et à ses habitudes, et il ne tarda pas à lui apporter une bière fraîche, encore douce. Elle la vida d'un trait et soupira avant de s'étirer.




Devant l'indifférence générale, demain est annulé
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Revenant

Nombre de messages : 10083
Âge : 27

Voir le profil de l'utilisateur


Pierrot
Revenant
Message Sujet: Re: [Taverne] Au nain joyeux | Dim 11 Déc 2016 - 2:04


Début ICI

La porte en bois massif grinça et s'ouvrit. Il y avait un peu de monde dans la taverne. Principalement des habitués et des voyageurs. J'avançais dans la pièce sombre. Dehors, le jour commençait à tomber. À chaque pas de je faisais, du sable tombait sur le sol. J'en était couvert, des grains s'étaient logés dans chaque recoin de mes vêtements, de mes effets et de mon corps. Je m'assis à une table, gardant mon manteau et ma capuche, dont seul le bout de ma barbe poussiéreuse dépassait. Un petit homme trapu, portant une bedaine sous un tablier s'approcha.

- Qu'y a-t-il pour votre service mon bon monsieur ?
- Un repas chaud, une boisson d'homme et une chambre avec une baignoire l'aubergiste ! Et si vous pouviez me faire venir un tailleur pour demain matin, ce serait formidable. Mes fripes sont bonnes à brûler !
- Bien monsieur !

L'homme repartit dans les entrailles de son établissement. La douce chaleur du sud qui régnait la journée laissait place à une fraîcheur sèche lorsque la nuit prenait ses quartiers. J'avais eu beau avoir très chaud, beaucoup trop chaud les jours précédents, les émanations des bûches qui brûlaient dans l'âtre étaient réconfortante. J'avais tant besoin d'un vrai repas, d'un vrai lit, une vraie nuit de sommeil. La longue période d’errance que j'avais traversée fut dominée par l'inconfort. Le repos était à présent mon objectif immédiat.

L'homme revint avec un plat fumant. C'était une sorte de ragoût d'un animal indéterminé, servi avec plusieurs morceaux de légumes bouillis. Ça n'était pas de la grande gastronomie, mais ça ferait bien l’affaire. Il avait également sous le bras une bouteille d'une liqueur qui semblait bien trop artisanale pour être honnête. Il posa l'assiette et me servit un verre. Je plongeai la main dans une de mes besace et en tira deux petits diamants.

- Je n'ai pas de monnaie locale, mais ceci devrait largement faire l'affaire, pour votre peine !
- Merci mon seigneur ! Votre chambre sera prête dans quelques instant.

Tandis que je mangeais et que je buvais, mon esprit se relâchait. L'ambiance chaleureuse de la taverne, je repas chaud et l'alcool faisaient que je baissais ma garde. Cela faisait si longtemps qu'il était fermé, que mes facultés télékinésiques étaient en sommeil, que je n'avais pas remarqué cette sensation étrange en entrant. Je n'avais prêté que peu d'attention à la population de la taverne, à peine une rapide coup d'oeil. À présent, je sentais ... comme un malaise. Enfin pas exactement un malaise, mais une étrange sensation. Une présence familière, proche. Une joie d'une cause inconnue. Puis les perceptions se remettaient en place dans mon esprit. Je me tournai vers une table, légèrement derrière moi, en basculant ma capuche sur mes épaules dans un tourbillon de sable.

- Elly ? ...


Le voyageur court les routes
Il sent, il voit, il goute
Le voyageur apprend de ses pas
Et le monde va vers son trépas
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dirigeante de l'Equilibrium

Nombre de messages : 22308
Âge : 28

Voir le profil de l'utilisateur http://bartimeus.actifforum.com


Ellenwen
Dirigeante de l'Equilibrium
Message Sujet: Re: [Taverne] Au nain joyeux | Lun 12 Déc 2016 - 20:09


Les yeux fermés, Ellenwen se laissa bercer par l'univers de la taverne. Le son du feu qui crépitait. Le bruissement des conversations qu'elle n'écoutait pas. Elle se sentait portée dans ses souvenirs par l'ambiance familière. Elle avait écumé les tavernes lorsqu'elle était sortie pour la première fois du Du Weldenvarden. Elles avaient été le lieu de sa première rencontre avec les humains, avec leurs chants, leurs légendes et leurs traditions. Elle avait même aidé Pierrot à tenir la sienne, à l'occasion, du temps où son ami daignait se mêler aux pauvres mortels. Elle sourit à ce souvenir et but une nouvelle bière. Bientôt, elle allait devoir partir et quitter cette bulle de tranquillité pour partir dans la poussière, le vent et le silence. Elle bailla et adressa une pensée mentale à son loup, qui allait devoir partir de son côté.

Elle commençait à s'endormir tranquillement lorsqu'un brusque raclement de chaise la réveilla. Elle se redressa en sursaut, sur le qui-vive, la main sur la dague qui pendait à son flanc. Il lui fallu quelques longues secondes avant que ses yeux ne fassent le point sur la silhouette qui se dressait devant elle et presque une minute pour que son cerveau ne l'interprète. Alors seulement, le son lui parvint. Ce surnom affectueux qu'elle avait cru ne plus jamais entendre. Elle eut un sourire ravi et, bousculant la table, elle se jeta comme un enfant au cou de son vieil ami.


- Pierrot.

Elle éclata de rire pendant que de grosses larmes roulaient de ses yeux, le nez enfoui dans son manteau sablonneux. Elle renifla.

- Tu piques.




Devant l'indifférence générale, demain est annulé
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Revenant

Nombre de messages : 10083
Âge : 27

Voir le profil de l'utilisateur


Pierrot
Revenant
Message Sujet: Re: [Taverne] Au nain joyeux | Mar 27 Déc 2016 - 22:16


J'avais à peine reconnu mon amie qu'elle me sauta dessus, enroulant ses bras autour de mon cou, dans un mélange de fougue et de tendresse. Je déposai un baisé dans son cou. Cette étreinte dura un moment puis se relâcha. Tous les regards de la salle à manger se tournaient vers nous. Certains semblaient ébahis. D'aucuns m'avaient sans doute reconnu, où nous avaient tous deux reconnus. La taverne quelconque du vieux bougre avait soudain une royale clientèle. J'ignorai les regards dévisageant.

- Je sais, je n'ai pas eu le loisir de me brosser la barbe ces derniers temps. Oh Ellenwen, nous avons tant de chose à nous dire ! Si tu savais comme je suis heureux de rentrer sur nos terres, et de te retrouver ! Tu as une chambre ici ? J'en ai retenu une quant à moi. Il faut vraiment que je me lave. Je monte, attends moi.

Je marchais à reculons vers la porte qui menait l'escalier, puis aux chambres,sans quitter mon amie du regard. Devant ma chambre, je poussais la porte. Elle était d'un taille correcte. Le tavernier avait fait remplir la baignoire d'eau tiède. Je me défis de tout mon attirail et entrait dans l'eau. Je ne sais combien de temps j'y restai, mais cela faisait un bien fou. Arrivé devant une vieille commode branlante jonchée d'un miroir terni, je me saisis d'une brosse. Il me fallu un certain temps pour dénouer mes cheveux et ma barbe. Je sortis de mon paquetage un pantalon de toile brun et une chemise de lin. Ils n'étaient pas très propre,mais très ensablés. D'un petit coup de magie, ils furent comme neuf. Une fois revêtus, je redescendais.

- Alors, quoi de neuf au pays ?


Le voyageur court les routes
Il sent, il voit, il goute
Le voyageur apprend de ses pas
Et le monde va vers son trépas
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dirigeante de l'Equilibrium

Nombre de messages : 22308
Âge : 28

Voir le profil de l'utilisateur http://bartimeus.actifforum.com


Ellenwen
Dirigeante de l'Equilibrium
Message Sujet: Re: [Taverne] Au nain joyeux | Jeu 19 Jan 2017 - 17:01


Une étreinte, un baiser et Pierrot était déjà reparti, comme à son habitude. Déboussolée, Ellenwen se laissa retomber sur sa chaise, les yeux dans le vide. Elle soupira longuement, sans trop savoir pourquoi, et cacha son visage entre ses mains. Parfois, elle avait l'impression d'être une tornade, poussée à droite, à gauche. Et parfois elle avait l'impression que Pierrot était la tornade de sa vie, l'emportant dans son sillage avant de l'éjecter, loin de lui, échevelée et épuisée sans trop savoir où elle en était. La sensation était grisante mais elle payait cher cet instant d'exaltation.

Elle soupira une nouvelle fois, se frotta le visage, se massa les tempes et commanda d'un geste une nouvelle chope de bière sans tenir compte de tous les regards posés sur elle. Quitte à être grisée... Elle la vida d'un trait, savourant la fraîcheur qui apaisait la chaleur de ses joues. Elle ne savait plus trop si elle était joyeuse ou triste et écrasa une larme du bout de ses doigts.

Lorsque Pierrot la rejoint, vingt bonnes minutes plus tard - qui faisait patienter une amie de longue date qui l'avait cru mort pendant vingt minutes pour prendre un bain ?! - elle se tenait dans la même position, les coudes sur la table et le front entre ses doigts. Elle releva lentement la tête et esquissa un sourire ironique et fatigué.


- La même chose que toujours, tu sais. Du sang, des larmes et peu de joie. La paix semble être revenue mais pour combien de temps ? Et pour qui ? Je crains que ma vie ne soit une succession de combats.




Devant l'indifférence générale, demain est annulé
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dirigeante de l'Equilibrium

Nombre de messages : 22308
Âge : 28

Voir le profil de l'utilisateur http://bartimeus.actifforum.com


Ellenwen
Dirigeante de l'Equilibrium
Message Sujet: Re: [Taverne] Au nain joyeux | Jeu 19 Jan 2017 - 17:01


Une étreinte, un baiser et Pierrot était déjà reparti, comme à son habitude. Déboussolée, Ellenwen se laissa retomber sur sa chaise, les yeux dans le vide. Elle soupira longuement, sans trop savoir pourquoi, et cacha son visage entre ses mains. Parfois, elle avait l'impression d'être une tornade, poussée à droite, à gauche. Et parfois elle avait l'impression que Pierrot était la tornade de sa vie, l'emportant dans son sillage avant de l'éjecter, loin de lui, échevelée et épuisée sans trop savoir où elle en était. La sensation était grisante mais elle payait cher cet instant d'exaltation.

Elle soupira une nouvelle fois, se frotta le visage, se massa les tempes et commanda d'un geste une nouvelle chope de bière sans tenir compte de tous les regards posés sur elle. Quitte à être grisée... Elle la vida d'un trait, savourant la fraîcheur qui apaisait la chaleur de ses joues. Elle ne savait plus trop si elle était joyeuse ou triste et écrasa une larme du bout de ses doigts.

Lorsque Pierrot la rejoint, vingt bonnes minutes plus tard - qui faisait patienter une amie de longue date qui l'avait cru mort pendant vingt minutes pour prendre un bain ?! - elle se tenait dans la même position, les coudes sur la table et le front entre ses doigts. Elle releva lentement la tête et esquissa un sourire ironique et fatigué.


- La même chose que toujours, tu sais. Du sang, des larmes et peu de joie. La paix semble être revenue mais pour combien de temps ? Et pour qui ? Je crains que ma vie ne soit une succession de combats.




Devant l'indifférence générale, demain est annulé
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Revenant

Nombre de messages : 10083
Âge : 27

Voir le profil de l'utilisateur


Pierrot
Revenant
Message Sujet: Re: [Taverne] Au nain joyeux | Lun 6 Fév 2017 - 23:38


Son amie semblait triste et lasse. Ici comme ailleurs, l'horreur, l'esprit de conquête, l'instinct de supériorité avaient dominés les races. J'avais moi-même des souvenirs un peu flous des dernières années. Les paysages ne ressemblaient pas à l'Amagaësia, mais les étincelles le feu, l'acier, le sang, les corps gisants remplissaient ma mémoire. J'étais incapable de dire avec précison où j'avais passéces derniers temps, mais ça n'était guerre mieux qu'ici.

- Tu sais, ces malheurs sont présents même au delà des océans. J'étais parti pour échapper à l'horreur, mais partout où j'allais, je la retrouvais. Je ne garde que de vagues images de mon périple. Pour une raison qui m'échappe, ma mémoire s'est envoléesur cette période, comme si j'avais vécu des choses inavouables, des choses qui doivent rester où elles ont été vécues. Je ne converse que des bribes, des images terribles.

Je marquais un silence. Il était bon que retrouver Ellenwen. Nous avions tant de chose à nous dire.

- Alors, que fait-on à présent ?


Le voyageur court les routes
Il sent, il voit, il goute
Le voyageur apprend de ses pas
Et le monde va vers son trépas
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dirigeante de l'Equilibrium

Nombre de messages : 22308
Âge : 28

Voir le profil de l'utilisateur http://bartimeus.actifforum.com


Ellenwen
Dirigeante de l'Equilibrium
Message Sujet: Re: [Taverne] Au nain joyeux | Jeu 9 Fév 2017 - 21:17


Ellenwen eut une grimace en entendant les paroles de son compagnon. Il en fallait beaucoup pour le faire flancher, elle le savait. Ils avaient tout deux connus des heures sombres, suffisamment pour qu'elle mesure l'ampleur de ce qu'il avait dû voir. Et il n'avait jamais été pudique sur ses exploits à l'épée ou à la magie. Si même sa mémoire brimait ses souvenirs, elle espérait qu'il en resterait ainsi. Instinctivement, elle saisit sa main à demi pour le réconforter, à demi pour se rassurer elle-même de sa présence. Elle savait que, plus que quiconque, leur vie était sur le bord du fil. Ils payaient chers leur immortalité et leur implication dans les affaires des mortels.

- Je ne sais pas trop... Je crois que j'ai trop peur de te voir disparaître pour accepter de lâcher ta main et prévoir la suite, dit-elle dans un petit rire pour chasser l'angoisse.

Elle aurait voulu se poser contre lui, comme lorsqu'ils voyageaient ensemble et qu'ils dormaient serrés l'un contre l'autre. Elle ne voulait pas repartir, affronter le monde extérieur.


- Pour ma part... peut-être le sais-tu ou as-tu été épargné mais une menace, bien plus sérieuse que les premiers hommes, a fait son apparition. Des failles se sont ouvertes, et elles exhalent une corruption qui empoisonne tout être vivant autour d'elles. J'essaye de trouver un moyen d'y mettre fin et de combattre les créatures qui sont produites. Toi... tu vas encore partir, n'est-ce pas ?

Elle haussa les épaules avec tristesse.




Devant l'indifférence générale, demain est annulé
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Revenant

Nombre de messages : 10083
Âge : 27

Voir le profil de l'utilisateur


Pierrot
Revenant
Message Sujet: Re: [Taverne] Au nain joyeux | Lun 13 Mar 2017 - 15:11


Une atmosphère d’une infinie douceur mêlée à une crainte pesante rendait l’instant curieux. J’étais fatigué, arrivant d’un très long voyage dont il ne me restait que des brides. La situation en Alagaësia ne semblait pas apaisée. Un mal étrange semblait apparaitre.

- Non, je ne vais pas repartir Elly, je suis trop fatigué. J’aspire à m’établir dans une maison, peut-être ici à Abéron, la ville semble paisible. Je dois essayer de récupérer le contenu de ma cave à Uru’baen. Je sais qu’elle est inviolée, mais je ne sais pas si elle est encore accessible, ma maison est surement rasée ou réoccupée.

Je marquai une pause, et prit un air inquiet.

- Parle-moi de ces failles. À qui ça ressemble ? Qu’est-ce que ça fait, d’où ça vient ?


Le voyageur court les routes
Il sent, il voit, il goute
Le voyageur apprend de ses pas
Et le monde va vers son trépas
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dirigeante de l'Equilibrium

Nombre de messages : 22308
Âge : 28

Voir le profil de l'utilisateur http://bartimeus.actifforum.com


Ellenwen
Dirigeante de l'Equilibrium
Message Sujet: Re: [Taverne] Au nain joyeux | Mar 14 Mar 2017 - 20:52


Il n'allait pas repartir. Au moins pas pour le moment, du moins. Sans un mot, Ellenwen se leva , repoussa doucement la table et se lova dans les bras de son compagnon avec un soupir de contentement. Elle avait besoin de se rassurer quant à sa présence, de sentir sa chaleur. Tant pis s'il était trop pudique pour le faire. Tant pis si tous les regards avaient convergé vers eux. D'une main, elle caressa sa tempe, laissant son esprit se connecter au sien pour le soulager en partie de sa tristesse et de sa fatigue. Elle ne pouvait rien faire que la partager et l'accepter.

- On ne rajeunit pas hein ?

Elle effleura les pattes d'oie qui s'étaient creusés sur les tempes de son ami.

- On ne sait pas grand chose de ses failles. J'ai seulement des conjectures. Elles sont apparues il y a un peu plus d'un an, après que les Premiers Hommes aient débarqué sur le continent. Leurs runes et notre magie n'ont pas fait très bon ménage et je suppose que le déferlement de l'un et de l'autre a dû rompre l'équilibre de l'espace et du temps. Les failles sont apparues dans les zones les plus touchées par la magie. Elles sont invisibles à l'oeil nu, bien que souvent logées au fond de véritables failles terrestres. Mais on en a trouvé au milieu de nulle part. De ces failles sort une sorte de corruption qui touchent tous les êtres vivants, plantes, animaux ou humains. Ca... déforme. Je n'ai pas d'autres mots. Ca déforme les corps, mais aussi les esprits. Ca rend fou, méchant ou mesquin. Moi, ça m'a rendu... ça a raclé mon esprit, en cherchant toutes les douleurs, toutes les peurs et ça les a rendu encore plus brillante, plus piquante.

Elle haussa les épaules, retenant ses larmes. Elle avait envie de croquer l'une des drogues qu'elle avait elle-même concocté pour calmer la douleur qui s'était réveillée. Elle pensait déjà au départ de son ami, à l'abandon qu'elle avait si souvent ressenti quand il la laissait sans un mot, sans la moindre information. Elle se retint. En partie par honte, en partie pour ne pas charger son ami plus qui ne l'était déjà.




Devant l'indifférence générale, demain est annulé
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Revenant

Nombre de messages : 10083
Âge : 27

Voir le profil de l'utilisateur


Pierrot
Revenant
Message Sujet: Re: [Taverne] Au nain joyeux | Jeu 16 Mar 2017 - 11:24


Mon amie vint se lover dans mes bras. Elle semblait affectée par un mal persistant. Elle me raconta. Elle m’expliqua. Je l’écoutais avec une pointe d’effroi. Une grande partie du pays semblait ravagée par ce mal qui affectait ceux qui s’en approchaient. Il noircissait les âmes. Elly avait dégusté. J’aurais voulu faire quelque chose pour elle, mais c’est un phénomène que je connaissais trop peu. Je tentai de pénétrer son esprit, de lui envoyer des images de quand nous étions jeunes, de l’immense forêt où elle avait grandi, du temps où elle était belle et luxuriante. Tandis que je continuais mes tentatives pour alléger son esprit, je continuais notre conversation.

- Je dois aller à Uru’Baen. J’ai des milliers de choses à récupérer. Je vais louer une diligence. J’aurai besoin de toi, pour m’aider à élaborer un sort d’espace sans fond, pour tout rentrer dans la diligence.

Je me tournai alors vers l’aubergiste

- Tavernier ! Pouvez-vous me trouver une diligence pour Uru’Baen ?

L’homme me jeta un regard curieux, et me répondit de manière circonspecte

- Personne ne vous conduira là-bas monsieur. Si vous voulez une diligence, il faudra l’acheter et la conduire vous-même.

Je comprenais. La capitale, théâtre de nombreux affrontements depuis des décennies, devaient être la plus touchée par cet étrange phénomène. Et bien soit, il en serait ainsi. Je jetai une pièce d’or à l’homme.

- Dans ce cas, trouvez-moi une diligence solide et des chevaux rapides !

Puis, je me tournais vers Ellenwen

- Si tu veux me suivre, nous partons dès que tu es prête.


Le voyageur court les routes
Il sent, il voit, il goute
Le voyageur apprend de ses pas
Et le monde va vers son trépas
Revenir en haut Aller en bas






Contenu sponsorisé
Message Sujet: Re: [Taverne] Au nain joyeux |


Revenir en haut Aller en bas

[Taverne] Au nain joyeux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brisingr, Chroniques de l'Alagaësia - Forum roleplay :: Alagaësia :: Aberon-
Ouvrir la Popote